Forum |  HardWare.fr | News | Articles | PC | Prix | S'identifier | S'inscrire | Aide | Shop Recherche
331 connectés 

  FORUM HardWare.fr
  Emploi & Etudes
  Etudes / Orientation

  Emploi et handicap (travailleur handicapé)

 



 Mot :   Pseudo :  
 
Bas de page
Auteur Sujet :

Emploi et handicap (travailleur handicapé)

n°5034369
fridorik
Cesem franco allemand
Posté le 24-02-2018 à 15:51:07  profilanswer
 

Bonjour,
 
ça fait assez longtemps que je lis ce forum et je voulais apporter ma pierre à l'édifice. En faisant une recherche, je n'ai pas trouvé un topic qui abordait déjà le sujet du handicap.  
 
L'idée est de rassembler toutes les informations intéressantes sur les obligations qu'ont les entreprises au sujet du handicap au travail (par exemple: 6% de travailleurs handicapés dans une entreprise de plus de 20 personnes) et les dispositifs RSE que les entreprises mettent en oeuvre pour améliorer l'insertion des ces travailleurs dans leur effectif et les aménagements de travail. J'ai remarqué que beaucoup d'entreprises ont une politique RSE assez forte envers les personnes handicapées mais elles ne le communiquent pas et cela peut créer un frein au moment de postuler.
 
L'autre but est que chaque personne raconte son expérience (quelle est sa maladie, son parcours, ses difficultés ou non d'insertion dans le marché du travail, la façon dont il/elle a abordé son handicap en entretien ou dans la vie de tout les jours au travail et la réaction des RHs et opérationnels). Évidemment, ceux qui ont une expérience à travers la famille, des amis ou des collègues, n'hésitez pas à apporter votre contribution.
 
Je commence par mon profil.
 
Mon handicap est l'épilepsie. Elle a commencé à se déclarer il y a trois ans lorsque je terminais mon VIE en Allemagne. Depuis, mon parcours a été un peu chaotique. D'une part, parce que je recherchais du boulot et en même temps, je devais suivre un neurologue pour d'abord comprendre ce qu'était ma maladie. Il m'a aussi fallu du temps pour trouver un traitement qui empêchait mes crises. D'autre part parce que tout ça me prenait du temps à force de consultations pour trouver de nouveaux cocktails de médicaments et d'examens.
 
En quoi est-ce que ça a un impact sur ma vie professionnelle? Ca a un impact parce que je recherche un boulot. Il m'arrivait auparavant de faire des crises pendant les entretiens. Dieu merci, plus maintenant. D'autre part, parce que je sens que les RHs et opérationnels sont parfois mal à l'aise avec le sujet. Parce qu'ils connaissent mal l'épilepsie, ne savent pas forcément quels seraient les impacts dans mon aménagement de travail et ne sont pas tous formés à ce genre de problématiques. Un autre gros problème est que je ne peux plus conduire. Du coup, je passe à côté de beaucoup d'offres car je ne pourrais pas me rendre sur le lieu de travail car il n'y a pas de transports en commun.
 
J'ai depuis aussi obtenu le RQTH (document prouvant que je suis bien travailleur handicapé). C'est assez compliqué de le mettre en avant. Je ne voudrais pas faire passer le message "prenez moi parce que je suis travailleur handicapé" qui ferait mauvais effet auprès d'un recruteur.  
 
L'idée de ce post n'est pas de pleurer sur mon sort, loin de la. Je voulais juste apporter un témoignage, comme quoi chercher du travail en tant que travailleur handicapé peut être compliqué. Et si ce topic devenait un lieu d'échange où on peut s'entraider sur des thématiques liés au handicap, je serais ravi.

mood
Publicité
Posté le 24-02-2018 à 15:51:07  profilanswer
 

n°5035048
QNTAL
broken toy
Posté le 01-03-2018 à 11:08:29  profilanswer
 

Les obligations des entreprises : presque rien. Les 6%, ce n'est pas vraiment une obligation, c'est seulement que ça leur coûte cher s'ils n'ont pas le quota.
 
Je trouve qu'il est très difficile de savoir s'il est préférable de déclarer ou non son handicap à l'employeur, et quand. Je parle des handicaps invisibles.
Les arguments pour :
-besoin d'aménagements du poste de travail
-impacts qui nécessitent des explications
contre :
-les préjugés
 
Ca dépend énormément de plusieurs facteurs. Il vaut mieux ne pas déclarer une rqth des gens intolérants et mal renseignés, sans réelle politique autour du handicap.  
Dans certains cas, je pense qu'il vaut mieux aborder la rqth sous l'angle des difficultés rencontrées mais sans jamais nommer la cause (schizophrénie, vih...). Composer avec les préjugés...
 
Contrairement à toi, j'ai l'impression que beaucoup d'entreprises disent avoir une politique d'intégration des personnes en situation de handicap, mais c'est surtout de la communication. Parce que derrière, on s'aperçoit parfois qu'il y a 1,25% de salariés handicapés, que le titre de "responsable de la mission handicap" a été attribué à un random RH mais qu'aucune action n'a été menée depuis des années, voire que le budget handicap est utilisé pour envoyer une délégation aux jeux paralympiques.
 
 
 
En ce qui me concerne... Je suis handicapée de naissance, mais j'en ai eu la confirmation médicale à 34 ans.  :sol:  Je suis autiste Asperger.  
J'ai donc commencé ma carrière avec beaucoup de difficultés. J'ai d'excellentes capacités analytiques, techniques, d'apprentissage, etc. Par contre je comprends mal certains types de communication (implicites, second degré, le langage non verbal) et il parait que je suis franchement bizarre et décalée dans mes interactions. J'ai donc des retours excellents de mes chefs opérationnels, pour ensuite me faire casser par les managers un peu plus haut qui me jugent sur mon savoir-être dans des situations qui ne sont pas celles de mon travail quotidien.
Pour moi, la question de parler de rqth avant l'entretien n'est pas résolue. Parler d'autisme, ou de troubles cognitifs, ça peut faire peur. Mais si je ne dis rien, je risque d'échouer dès la première étape du recrutement. Les entretiens d'embauche sont basés principalement sur ce que je ne sais pas faire : être avenant, souriant, parler facilement, regarder dans les yeux, savoir se vendre...
J'en ai parlé à mon travail actuel, longtemps après l'embauche. Suite à un changement de mission je me retrouvais dans les locaux de ma SSII, ça allait se voir. Et puis j'ai besoin d'aménagements, je ne peux plus continuer à m'épuiser pour faire comme tout le monde. Le bilan est globalement positif malgré quelques petits soucis.


Message édité par QNTAL le 01-03-2018 à 15:58:13
n°5035393
helene71
Posté le 04-03-2018 à 09:01:00  profilanswer
 

J’ai un handicap « invisible » assez lourd, mais je n’ai jamais déclaré mon handicap à qui que soit lors d’entretien d’embauche. Aujourd’hui je travaille mais je n’ai que très peu travailler dans ma vie à cause de ce handicap et j’ai mis des années avant de trouver un emploi (précaire) et reprendre mes études.

n°5037012
kimoho
The cake is a lie !
Posté le 11-03-2018 à 06:36:52  profilanswer
 

Bonjour,
 
Oui c'est dur de trouver du travail quand on en Reconnu ebn Qualité de Travailleur Handicapé !
Personnellement j'ai eu beaucoup de crise de mort imminente pendant 2 années et c'était vraiment pas la joie.
Maintenant ça va un peu mieux même si je reste clautrophobe de mon propre corps... merci les médicament =)
 
Je ne joue la carte de la RQTH que à la fin de l'entretien, lorsque je donne mes lettre de recommandations (et seulement dans les boite de plus de 200 employés, ça fait quand même 12% d’handicapé potentiellement manquant et je compte comme 1% ce qui n'est pas mal)
 
Voili voilou ^^
 
Bonne chance à tous
 
PS : si vous faites un CIF en indiquant avoir la RQTH c'est de la balle pour la formation continue ;)


Aller à :
Ajouter une réponse
  FORUM HardWare.fr
  Emploi & Etudes
  Etudes / Orientation

  Emploi et handicap (travailleur handicapé)

 

Sujets relatifs
Premier emploi : CV, lettre de motivation, site de rechercheOffre d'emploi de technicien RP (92)
[Offre d'emploi] Technicien informatique Itinérant : REIMSConseil pour un premier emploi
salaire conseiller pole emploiPôle emploi et reprise d'études à l'étranger
Emploi informatique sur RennesMarre de ne pas trouver d’emploi : persévérer ou arrêter l'info ?
Offre d'emploi ILE DE FRANCEPeut - on toucher plus au chômage qu'en emploi ?
Plus de sujets relatifs à : Emploi et handicap (travailleur handicapé)


Copyright © 1997-2018 Hardware.fr SARL (Signaler un contenu illicite) / Groupe LDLC / Shop HFR