Forum |  HardWare.fr | News | Articles | PC | Prix | S'identifier | S'inscrire | Aide | Shop Recherche
479 connectés 

  FORUM HardWare.fr
  Emploi & Etudes
  Etudes / Orientation

  Conseils d'orientation pour le nucléaire

 



 Mot :   Pseudo :  
 
Bas de page
Auteur Sujet :

Conseils d'orientation pour le nucléaire

n°4509779
shaldun
Posté le 28-11-2013 à 21:51:45  profilanswer
 

Bonjour,  
 
J'aurai besoin de conseils sur mon orientation.  
 
Je termine mes études d'ingénieur en 5ème année à l'INSA de Lyon. Pour cette dernière année, je suis en échange Erasmus à l'Imperial College London (ICL) pour 1 an. C'est là que le problème se pose.  
En effet, normalement, les échanges de 5ème année ne dure qu'un semestre puisqu'on a un stage de fin d'études au deuxième. Sauf que l'ICL est un cas spécial puisque c'est un an obligatoire. Du coup, je me pose des questions sur quoi faire ensuite.  
 
On doit faire un minimum de semaines de stage dans le cursus et je l'ai déjà dépassé avec mon stage effectué cet été : 4 mois chez Total. Je peux techniquement être diplômé sans stage supplémentaire.  
Le problème c'est que je voudrais bosser dans le nucléaire et donc pour l'instant, je n'ai pas d'expérience professionnelle dans ce domaine. J'ai pas pu trouver de stage dans le domaine pour cet été (les offres correspondant à 3-4 mois sont pas courantes, c'est plus souvent 6 mois).
Je sais pas encore trop quel boulot, un truc plus technico-economique/commercial que de la pure technique je pense. Un métier de ce genre là : http://annuaire-metiers.cadres.ape [...] -nucleaire, c'est qu'un exemple ;).
Je n'ai pas non plus eu de cours à l'INSA sur le nucléaire mais j'en ai pris ici à l'ICL (c'est parce qu'elle proposait ça que j'ai choisi cette université entre autres). Cependant, en tant qu'Erasmus, j'aurai pas de diplôme de l'ICL (même si je dois quand même passer les examens des cours en question comme ceux qui font le "cursus officiel" ) et je sais pas si ça vaut grand-chose en France (je suppose, c'est l'une des meilleures universités du pays et du monde et le Royaume-Uni a quand même une grosse industrie nucléaire).
 
Donc les solutions auxquelles j'ai pensé :  
- faire un stage de 6 mois et décaler le diplôme de quelques mois pour pouvoir travailler directement après (diplôme vers décembre 2014 ou janvier 2015). Ce serait bien sauf que mon directeur me dit que c'est pas possible de décaler et qu'il faudrait donc refaire un an pour rien. J'imagine que du coup, je pourrais faire 2 stages de 6 mois ou 1 de 12 mois (prévu pour les années de césure). Mais la solution me plaît moyen en soit...
C'est d'autant plus bizarre que selon lui, le problème vient du système de l'INSA au niveau de toute l'école alors que je connais des gens d'autres départements qui ont décalé donc je vois pas pourquoi c'est pas possible finalement. Je sais pas si quelqu'un en sait plus sur ça.
 
- travailler directement quand je suis diplomé (en septembre ou même en juin après l'ICL), je pense que là c'est un peu dur de trouver du boulot sans expérience dans le domaine, non ? Ce n'est qu'une supposition, je sais pas trop s'ils veulent beaucoup d'expérience dedans ou s'ils te forment de toute façon en interne mais même, mon parcours est pas très cohérent finalement avec un stage de 4ème année un peu hors-sujet (même si ça reste de l'énergie, y a au moins ça)  
 
-faire un stage de 3 mois (juillet à septembre) puis chercher du boulot, comme avant un peu près. Un stage de 3 mois dans le domaine facilitera peut-être mais bon déjà il faut le trouver (pas vraiment de différences avec la 4ème année). Les missions de stage les plus intéressantes et formatrices sont souvent de 6 mois car c'est la durée classique en fin d'études donc ça aidera mais pas tellement, non ? Vous en pensez quoi ?  
 
-faire l'INSTN, c'est la seule école qui fait une formation nucléaire aux diplômés ingénieur (ou en double diplôme ce que j'aurais pu faire avec l'INSA Lyon mais j'ai préféré avoir une expérience à l'étranger aussi). Cette solution est bien puisqu'en sortant de là, normalement y a pas de problèmes puisque c'est spécialisé dans le nucléaire et qu'il y a Areva, EDF, le CEA... partenaires de l'école. Problème, cette école est-elle adaptée aux gens qui veulent un poste pas forcément hyper-technique ou c'est juste pour former à quelques postes de pointe en neutronique par exemple (ce qui ne m'attire pas trop pour l'instant) ? Après je sais pas encore sûr ce que je veux faire dans ce domaine car les métiers sont vastes et je connais pas trop (pour l'instant j'ai eu des cours de base plutôt, les cours plus poussés commencent en janvier).
Dans ce cas, un problème similaire se pose. Est-ce que l'INSTN prendra quelqu'un qui a pas de stage dans le domaine (alors qu'il en a déjà eu un pas comme si c'était le double diplôme) ? De plus, le fait de pas avoir choisi le double diplôme direct, c'est pas pénalisant ? Ils peuvent se dire, s'il était si intéressé pourquoi il est pas venu direct, non ? Je sais pas le nombre de candidatures acceptées et si c'est difficile d'entrer ou non. Ils apprécient l'INSA Lyon ? Je suppose que oui s'il y a une convention mais y a tellement d'écoles.  
 
Voilà, c'est tout pour l'instant. C'est un beau pavé, désolé et je sais qu'il y a beaucoup de questions mais j'apprécierai beaucoup vos conseils.
 
Merci d'avance.

mood
Publicité
Posté le 28-11-2013 à 21:51:45  profilanswer
 

n°4511064
shaldun
Posté le 30-11-2013 à 15:53:11  profilanswer
 

Personne n'a de conseils ?

n°4511112
Dæmon
Posté le 30-11-2013 à 16:48:21  profilanswer
 

INSTN me parait être la meilleure voie si c'est vraiment le nucléaire qui t’intéresse. Et ce même si tu ne veux pas partir vers un poste très technique (genre @neutronique). parce que vu ton cursus actuel tu n'as aucune xp dans le domaine ni eu aucun cours sur le sujet a priori(neutronique, thermohydraulique, matériaux, radiopro etc...?).
 
Sinon a priori pas de problèmes pour rentrer a l'instn sans stage préalable dans le domaine. A partir du moment ou tu es capable de rédiger une lettre de motivation pour expliquer ton choix ça devrait passer. le lien INSA Lyon/INSTN marche bien dans mes souvenirs.


---------------
|.:::.._On se retrouvera_..:::.|
n°4511794
Major Tom ​Ate
Posté le 01-12-2013 à 14:46:19  profilanswer
 

shaldun a écrit :

Personne n'a de conseils ?


Franchement, dans le nuclėaire, on a plus besoin de mėcanos, d ėlectriciens, de mėtalleus que de neutroniciens

n°4511799
Major Tom ​Ate
Posté le 01-12-2013 à 14:51:55  profilanswer
 

Major Tom Ate a écrit :


Franchement, dans le nuclėaire, on a plus besoin de mėcanos, d ėlectriciens, de mėtalleus que de neutroniciens de L' INSTN


n°4511831
Dæmon
Posté le 01-12-2013 à 15:57:17  profilanswer
 

Si on parle d'un niveau ingénieur alors ta remarque n'a pas beaucoup d'intérêt... Le mec est déjà dans une école d'inge, il va pas se mettre a aller vers des postes de technicien.. [:pingouinno]

Message cité 1 fois
Message édité par Dæmon le 01-12-2013 à 15:58:20

---------------
|.:::.._On se retrouvera_..:::.|
n°4516789
Profil sup​primé
Posté le 06-12-2013 à 21:17:57  answer
 

Dæmon a écrit :

Si on parle d'un niveau ingénieur alors ta remarque n'a pas beaucoup d'intérêt... Le mec est déjà dans une école d'inge, il va pas se mettre a aller vers des postes de technicien.. [:pingouinno]


 
Il a pas parlé de technicien. Rajoute ingénieur devant chacun des métiers proposés et c'est tout aussi vrai.

n°4517772
shaldun
Posté le 08-12-2013 à 19:16:45  profilanswer
 

Oui c'est vrai que ça va aussi pour les ingénieurs. De ce côté là étant en matériaux, c'est vraiment une formation généraliste avec de la méca, (un peu) d'électricité et de la métallurgie bien sûr (comme d'autres matériaux).  
Alors, oui mais est-ce que ce genre de métiers ne nécessite pas une expérience dans le domaine avant ? Je suppose que le boulot d'un ingénieur spécialisé en mécanique ou en métallurgie ne fait pas pareil dans le nucléaire qu'ailleurs. L'INSTN est elle dédiée à faire de la neutronique et autres champs "pur nucléaire" ?  
Et sinon, à propos de l'INSTN, est ce que vous avez une idée du % d'acceptation par rapport aux demandes ? Il me semble que ça change beaucoup selon l'actualité, le nombre de demandes avait beaucoup diminué après Fukushima.


Aller à :
Ajouter une réponse
  FORUM HardWare.fr
  Emploi & Etudes
  Etudes / Orientation

  Conseils d'orientation pour le nucléaire

 

Sujets relatifs
Questions sur mon orientationRecherche candidats dans le domaine nucléaire
Conseils recrutement à tous les développeursAu secours j'ai besoin de conseils pour mon orientation !!!!!!!!!!!!!!
Orientation après école d'ingénieur en informatiquePerdu devant tant de possibilitées (bac+3 orientation finance corpo)
Orientation post bac 
Plus de sujets relatifs à : Conseils d'orientation pour le nucléaire


Copyright © 1997-2018 Hardware.fr SARL (Signaler un contenu illicite) / Groupe LDLC / Shop HFR