Forum |  HardWare.fr | News | Articles | PC | Prix | S'identifier | S'inscrire | Aide | Shop Recherche
1291 connectés 

  FORUM HardWare.fr
  Discussions
  Politique

  A propos de l'anonymat sur Internet

 



Etes-vous favorable à un droit à l'anonymat encadré par l'état ?




Attention si vous cliquez sur "voir les résultats" vous ne pourrez plus voter

 Mot :   Pseudo :  
 
Bas de page
Auteur Sujet :

A propos de l'anonymat sur Internet

n°18984996
eclipseo
TANSTAAFL!
Posté le 28-06-2009 à 13:23:30  profilanswer
 

Yves Détraigne sénateur de la marne a commis un rapport, intitulé "La vie privée à l'heure des mémoires numériques. Pour une confiance renforcée entre citoyens et société de l'information" (Lien http://www.senat.fr/rap/r08-441/r08-441_mono.html )
 
Astrid Girardeau, de ecrans.fr, détaille la proposition de M. Détraigne, en l'occurrence, un droit à agir sur Internet, par l'intermédiaire d'un pseudonyme, mais encadré par l'état, c-à-d qu'une autorité publique conserverait une sorte de base de donnée des pseudonymes des internautes.
 

Citation :

[...]
 
L’un des concepts défendus est la reconnaissance d’un droit à l’anonymat de ce qu’ils appellent « l’homo numéricus ». Il s’agit de pouvoir séparer son identité réelle de son identité numérique. Principalement dans le but de « préserver » l’identité publique d’un internaute d’informations qui pourraient, un jour, se retourner contre lui. Un droit à « être acteur d’Internet au travers d’un pseudo », a expliqué, hier, le sénateur. « Mais un pseudo qu’on s’attribuerait bien sûr pas librement comme ça, sans la moindre règle », a t-il précisé. Une autorité publique serait ainsi « l’interface, le gardien » de cette identité secrète.
 
La lecture du rapport complète ces déclarations. Dans le document, Yves Détraigne et Anne-Marie Escoffier expliquent l’importance, pour les internautes, de pouvoir « brouiller les pistes » à une époque « où les risques d’usurpation d’identité sont souvent pointés du doigt et où les Etats renforcent les moyens d’identification des personnes ». Ils proposent ainsi la mise en place d’un système où « chaque individu pourrait se forger de véritables personnalités alternatives, distinctes de la personnalité civile qui les exploite. Afin d’éviter que ce droit ne serve à commettre des infractions, ces identités alternatives pourraient être déposées auprès d’un organisme chargé de les gérer. En cas d’infractions par exemple, la justice pourrait demander l’identité civile de la personne. »
 
En clair, chaque internaute devrait déclarer sa ou ses identités anonyme(s) en ligne à une autorité. Au passage, on peut s’amuser à imaginer sur quels critères se ferait l’enregistrement de ces pseudos (quand on sait, par exemple, le nombre d’ados qui utilisent « darkvador666 »). Cette autorité serait en charge de gérer l’énorme base de données de pseudos de tous les internautes français, et de faire le lien avec la justice. On peut imaginer une Secrétaire d’Etat à la Famille qui voudrait poursuivre des internautes pour insulte — au hasard pour l’avoir traitée de « Hou, la menteuse » — en commentaire d’une vidéo en ligne sur Dailymotion. Elle n’aurait plus à demander au site de lui « fournir en urgence la date, l’heure et les adresses IP utilisées et tout élément d’identification », il lui suffirait alors de s’adresser à cette autorité pour avoir l’identité civique de l’internaute.
 
Mais allons au bout de la logique de ce droit à l’« hétéronymat ». Pour que cela fonctionne pleinement, cela voudrait dire que l’Etat obligerait chaque internaute à utiliser exclusivement son ou ses pseudos officiels sur tous les sites Internet de France et de Navarre... L’idée laisse perplexe.
 
A un intervenant du public qui soulevait l’absurdité d’un « pseudonymat » régulé par une telle autorité, le sénateur a répondu : « il est indispensable dans une société organisée que sous couvert d’anonymat, on ne mette pas n’importe quoi. Il faut que l’autorité publique mette de l’ordre. La liberté d’expression est une valeur importante, mais ça n’est pas pour autant qu’il faut pouvoir propager n’importe quoi. »


Source : http://www.ecrans.fr/Sur-Internet- [...] ,7584.html
 
Que pensez-vous de cette proposition ?

mood
Publicité
Posté le 28-06-2009 à 13:23:30  profilanswer
 

n°18985230
el muchach​o
Comfortably Numb
Posté le 28-06-2009 à 13:59:34  profilanswer
 

C'est dans l'air du temps, de plus en plus d'élus, notamment de droite (notez comme ce genre d'initiatives vient systématiquement d'élus de droite) ne supportent plus l'idée du droit à la liberté individuelle et à l'expression libre. A partir du moment où l'on ne peut plus exprimer ses idées librement, ce qui est de facto le cas si on est traqué par le gouvernement, on n'est plus dans un pays libre.
Cela est flagrant de par le fait que sur les sites français, on ne peut plus écrire n'importe quoi sans risquer un procès d'un membre du gouvernement, ce qui fait que si on a envie d'insulter un ministre (c'est con, mais pourquoi pas ?), on est obligé de le faire sur un site américain. Rien que cela en dit long sur les restrictions imposées peu à peu sur notre liberté d'expression.
Les gens comme ce député ont des idées qui se rapprochent de plus en plus de celles du totalitarisme. Ils dénoncent ce qui se passe en Chine et en Iran, parce qu'il est facile de voir la paille dans l'oeil du voisin que la poutre dans le sien, et que ça leur permet de faire croire au Français moyen qu'ils le protègent, mais au fond, ils ne sont pas différents, vu qu'ils acceptent , ou pire, supportent la philosophie d'un état totalitaire. Il est encore heureux que le dernier rempart que constitue le conseil constitutionnel ne faillisse pas, du fait qu'il comprend nombre d'antisarkozystes notoires, mais il est quand même grave qu'un texte comme Hadopi ou même Loppsi ait la moindre chance d'être validé sans autre espèce de procès par nos députés. Cela est symptomatique de l'état moral de ce pays et de l'érodement des institutions censées préserver la démocratie.

Message cité 1 fois
Message édité par el muchacho le 28-06-2009 à 18:49:33
n°18985356
el muchach​o
Comfortably Numb
Posté le 28-06-2009 à 14:20:47  profilanswer
 

Sérieux, je pense qu'il serait temps de sanctionner les initiatives manifestement anticonstitutionnelles de certains députés, en leur retirant temporairement leur paye de député par exemple. Ca les calmerait un peu. En attendant, certains lancent des ballons d'essai histoire de se faire remarquer par Sa Majesté.


Message édité par el muchacho le 28-06-2009 à 14:23:18
n°18985789
eclipseo
TANSTAAFL!
Posté le 28-06-2009 à 15:45:01  profilanswer
 

Même si l'idée est plaisante, cela créérait une forme d'autocensure trop problématique. Et ce genre de déclaration idiote est bien plus révélatrice de la vision de la société du député. Ca nous permet de détecter rapidement les députés a tendance libertcide.

n°18986424
el muchach​o
Comfortably Numb
Posté le 28-06-2009 à 17:42:24  profilanswer
 

eclipseo a écrit :

Même si l'idée est plaisante, cela créérait une forme d'autocensure trop problématique. Et ce genre de déclaration idiote est bien plus révélatrice de la vision de la société du député. Ca nous permet de détecter rapidement les députés a tendance libertcide.


L'idée n'a rien de plaisant, et ce qu'elle cache encore moins.

n°18986447
eclipseo
TANSTAAFL!
Posté le 28-06-2009 à 17:46:15  profilanswer
 

L'idéee est plaisante = ton idée de sanctionner initiatives anticonstitutionnelles

n°18986520
el muchach​o
Comfortably Numb
Posté le 28-06-2009 à 17:56:47  profilanswer
 

Oui, je sais bien que ça n'est pas réalisable. C'est juste que j'en ai marre de payer des députés de la droite décomplexée à dire n'importe quoi dans le seul but de se faire remarquer par STHS (Sa Très Haute Suffisance).


Message édité par el muchacho le 28-06-2009 à 17:57:09
n°18986586
eclipseo
TANSTAAFL!
Posté le 28-06-2009 à 18:04:04  profilanswer
 

De droite ou de gauche, même combat sur différents sujets.

n°18986663
SFO
Posté le 28-06-2009 à 18:14:00  profilanswer
 


Contraire à la protection de la vie privée du citoyen. Ca va encore être la honte et le parlement européen va encore devoir élaborer une directive pour rendre une loi nationale inopépante et inapplicable.
 
Ca se ratatine dans les cerveaux, et ca paie des impôts pour se ratatiner.
 

n°18987512
lxl ihsahn​ lxl
●⌠ Antaigris ⌡●
Posté le 28-06-2009 à 19:37:31  profilanswer
 

Question épineuse... Je dirais plutôt pour, sachant que ceux qui utilisent Internet pour planifier ou commettre des délits ou crime savent bien souvent aussi se rendre anonyme par des moyens détournés, alors que les honnêtes citoyens se retrouvent traqués et traquables facilement, sur internet les coordonées se mettent vite à circuler et il est dans la pratique difficile de saisir la CNIL à tout-va.
 
Internet est une aubaine, il permet le vrai retour de la liberté d'expression et d'opinion, et il faut défendre cette idée, maintenant le statu quo existant n'est pas si mal, même s'il profite un peu plus à une élite éclairée...


---------------
[VDS] Objectifs Pentax 10-17 | Pentacon 135 | Domiplan | Doubleur PKBlog webTutos Photo
mood
Publicité
Posté le 28-06-2009 à 19:37:31  profilanswer
 

n°18987640
frede94
Anti cococouillon
Posté le 28-06-2009 à 19:49:43  profilanswer
 

el muchacho a écrit :

ce qui fait que si on a envie d'insulter un ministre (c'est con, mais pourquoi pas ?), on est obligé de le faire sur un site américain.


Si je te comprends bien, si demain un peu partout sur internet tu es visé nominativement par des insultes et que cela te porte préjudice dans ta vie personnelle et professionnelle, tu ne trouveras rien à y redire ?

Message cité 1 fois
Message édité par frede94 le 28-06-2009 à 19:50:19
n°18989513
el muchach​o
Comfortably Numb
Posté le 28-06-2009 à 22:20:54  profilanswer
 

frede94 a écrit :


Si je te comprends bien, si demain un peu partout sur internet tu es visé nominativement par des insultes et que cela te porte préjudice dans ta vie personnelle et professionnelle, tu ne trouveras rien à y redire ?


Cela n'arrivera pas justement parce que mon nom est écrit nulle part. La seule personnalité qui puisse être insultée, c'est un pseudo, el muchacho, derrière lequel ma vie personnelle et professionnelle sont protégées.
Par contre, le fait qu'une personnalité publique soit insultée, c'est certes déplorable, mais cela n'a rien de choquant, parce que c'est une personnalité publique, et c'est un choix conscient de sa part. Il n'y a rien de plus public qu'un ministre. S'il fait un boulot de merde et se fait insulter par quelques quidams sur le net, cela ne va pas changer sa vie. Tout ce qu'il a à faire est montrer qu'il est au-dessus de cela, et à répondre par une action politique. S'il n'est pas capable de supporter quelques insultes, alors il n'a pas sa place dans un ministère. Attention, c'est différent si quelqu'un s'attaque à sa vie privée, qu'il n'a pas choisi de porter sur la place publique (contrairement à certains politiques qui ont voulu en tirer avantage et s'en sont mordus les doigts par la suite).

Message cité 1 fois
Message édité par el muchacho le 28-06-2009 à 22:30:22
n°18990157
frede94
Anti cococouillon
Posté le 28-06-2009 à 23:03:27  profilanswer
 

el muchacho a écrit :


Cela n'arrivera pas justement parce que mon nom est écrit nulle part. La seule personnalité qui puisse être insultée, c'est un pseudo, el muchacho, derrière lequel ma vie personnelle et professionnelle sont protégées.
Par contre, le fait qu'une personnalité publique soit insultée, c'est certes déplorable, mais cela n'a rien de choquant, parce que c'est une personnalité publique, et c'est un choix conscient de sa part. Il n'y a rien de plus public qu'un ministre. S'il fait un boulot de merde et se fait insulter par quelques quidams sur le net, cela ne va pas changer sa vie. Tout ce qu'il a à faire est montrer qu'il est au-dessus de cela, et à répondre par une action politique. S'il n'est pas capable de supporter quelques insultes, alors il n'a pas sa place dans un ministère. Attention, c'est différent si quelqu'un s'attaque à sa vie privée, qu'il n'a pas choisi de porter sur la place publique (contrairement à certains politiques qui ont voulu en tirer avantage et s'en sont mordus les doigts par la suite).


Supposons que quelqu'un de la vie réelle (un voisin, un collègue, etc) a eu un différend avec toi, et pour cette raison décide un peu partout sur le net de t'insulter et de te diffamer, en te nommant par le nom et le prénom, que ferais tu ? Te montrerais tu au dessus de cela ?
Certes, tu n'es pas une personnalité publique, mais dans ce cas cela veut il dire qu'un même délit d'insulte serait répréhensible ou pas selon le statut de la victime ?

Message cité 1 fois
Message édité par frede94 le 28-06-2009 à 23:04:36
n°18990273
lxl ihsahn​ lxl
●⌠ Antaigris ⌡●
Posté le 28-06-2009 à 23:13:37  profilanswer
 

Surtout que son raisonnement de ne tiens pas. Un ministre peut être quelqu'un de compétent qui ne cherche qu'à faire son boulot, sans s'exposer aux médias et chercher à être populaire.
 
 Et j'ai un exemple d'homme profondément humain et qui n'a rien demandé à personne : Beregovoy :/


---------------
[VDS] Objectifs Pentax 10-17 | Pentacon 135 | Domiplan | Doubleur PKBlog webTutos Photo
n°18990324
Esska
Posté le 28-06-2009 à 23:18:32  profilanswer
 

Anon disaproves this message :o


Message édité par Esska le 28-06-2009 à 23:35:26
n°18992964
el muchach​o
Comfortably Numb
Posté le 29-06-2009 à 10:52:16  profilanswer
 

frede94 a écrit :


Supposons que quelqu'un de la vie réelle (un voisin, un collègue, etc) a eu un différend avec toi, et pour cette raison décide un peu partout sur le net de t'insulter et de te diffamer, en te nommant par le nom et le prénom, que ferais tu ? Te montrerais tu au dessus de cela ?
Certes, tu n'es pas une personnalité publique, mais dans ce cas cela veut il dire qu'un même délit d'insulte serait répréhensible ou pas selon le statut de la victime ?


Dans ce cas, je porte plainte contre X, en indiquant à la police des pistes possibles. De toute façon, le site sur lequel les insultes nominatives sont proférées sera tenu sur injonction judiciaire de révéler l'identité du malfaiteur. C'est la loi. Quand aux gens qui sont réellement dans le répréhensible (malversations financières, pédophilie, terrorisme, etc), ils ne seront pas assez cons pour utiliser un identifiant connu de la police pour commettre leurs méfaits. ce n'est pas un registre à la con qui va les débusquer. Par conséquent, le principe d'avoir un identifiant unique déposé sur un registre national n'a aucune raison d'être, si ce n'est pour faciliter le datamining à des fins non avouables.

lxl ihsahn lxl a écrit :

Surtout que son raisonnement de ne tiens pas. Un ministre peut être quelqu'un de compétent qui ne cherche qu'à faire son boulot, sans s'exposer aux médias et chercher à être populaire.

 

Et j'ai un exemple d'homme profondément humain et qui n'a rien demandé à personne : Beregovoy :/


Mon raisonnement tient parfaitement. Pour Beregovoy, ce ne sont pas des insultes de quidams dans la rue qui l'ont blessé, mais des révélations de la presse, contre laquelle il pouvait se retourner. Mitterrand a eu affaire à cela aussi, ce n'est pas ça qui l'a tué.

Message cité 1 fois
Message édité par el muchacho le 29-06-2009 à 10:54:32
n°18993196
lxl ihsahn​ lxl
●⌠ Antaigris ⌡●
Posté le 29-06-2009 à 11:11:12  profilanswer
 

el muchacho a écrit :


Mon raisonnement tient parfaitement. Pour Beregovoy, ce ne sont pas des insultes de quidams dans la rue qui l'ont blessé, mais des révélations de la presse, contre laquelle il pouvait se retourner. Mitterrand a eu affaire à cela aussi, ce n'est pas ça qui l'a tué.

 

Diffamation, harcèlement, ce sont des formes d'insultes à sa personne. Et si je cite Beregovoy c'est bien pour citer un homme qui était tout à fait capable d'être bon ministre, mais incapable de subir la violence extérieure, à la différence de tout les requins, éléphants et autres barons de la politique qui se sont déjà fait leur place en piétinant les autres lâchement. Ah et pour Beregovoy s'ajoutais aussi le harcèlement et les insultes de ses collègues de partis, eux mêmes...

 

Un ministre n'a pas à être exposé à ça, mais il doit également se refuser à avoir un comportement condescendant ou agressif envers l'opposition ou le peuple, c'est l'arrogance crasse du gouvernement actuel qui fait qu'il attire tant de haine.

 

Quand à Mitterrand, c'était un homme qui avait la carrure morale d'un président, pas celle que doit avoir un ministre. sous la 5e et surtout depuis le quinquennat, le président doit être "grand", le premier ministre performant. A l'époque Chirac-Jospin ça marchais plutôt bien, parce que le gouvernement PS était prolifique au national et Chirac pouvais s'étaler à volonté à l'international, m'enfin c'est pas le sujet.

 

Ce qui est sur, c'est que les ministres sont là pour administrer, orienter et appuyer la politique d'un pays, ils ne sont pas là pour avoir un "pouvoir", une "distinction" ou une "exposition", ils doivent juste bûcher, gamberger, bosser. C'est une mode récente que de se pavaner dans la cour de sa majesté présidentielle... En tout cas si plus de ministre avaient de la sobrieté dans leur discours, de l'efficacité dans les actes, ils se feraient moins insulter...

 

Pour ceux qui connaissent un peu, prenez l'exemple de Daerden, Vice-Président du Gouvernement wallon (chargé du budget), un type qui apparait toujours bourré en public et brille par ses frasques et sa prose pour le moins singulière. Pourtant, ils ne se fait jamais insulter, et ormis des caricatures et imitations faciles et évidentes il n'est pas la cible des médias, pourquoi ? Parce qu'il est bon ministre, c'est un bosseur comme pas deux, il est dévoué à sa mission et le fait sincèrement et sérieusement.

 


 Et pourtant on pourrait y mettre 3 couches :

 

http://www.youtube.com/watch?v=MkV4bYIsSzs

 

http://www.youtube.com/watch?v=U6i [...] re=related

 

http://www.youtube.com/watch?v=Be2 [...] re=related


Message édité par lxl ihsahn lxl le 29-06-2009 à 11:14:43

---------------
[VDS] Objectifs Pentax 10-17 | Pentacon 135 | Domiplan | Doubleur PKBlog webTutos Photo
n°18993275
el muchach​o
Comfortably Numb
Posté le 29-06-2009 à 11:19:10  profilanswer
 

Oui, donc dans l'exemple que tu cites (Beregovoy), tu confirmes que ce ne sont pas des gens de la rue qui l'ont blessé, mais bien la presse et les requins qui l'entouraient. Son cas n'a donc rien à voir avec le problème qui nous préoccupe. Pour le reste, je suis d'accord et cela rejoint ce que j'ai écrit plus haut, à savoir qu'un ministre qui n'est pas respecté par une partie de la population doit s'y attendre, du fait de son action même.

n°18993380
lxl ihsahn​ lxl
●⌠ Antaigris ⌡●
Posté le 29-06-2009 à 11:28:23  profilanswer
 

el muchacho a écrit :

Oui, donc dans l'exemple que tu cites (Beregovoy), tu confirmes que ce ne sont pas des gens de la rue qui l'ont blessé, mais bien la presse et les requins qui l'entouraient. Son cas n'a donc rien à voir avec le problème qui nous préoccupe. Pour le reste, je suis d'accord et cela rejoint ce que j'ai écrit plus haut, à savoir qu'un ministre qui n'est pas respecté par une partie de la population doit s'y attendre, du fait de son action même.


 
A cette époque il n'y avait pas internet, c'est dur de comparer... Peut-être que des insultes sur internet l'auraient encore plus touché, ou peut-être que des messages de soutiens l'auraient aidé, enfin dans tout les cas internet doit rester un espace de libre expression.


---------------
[VDS] Objectifs Pentax 10-17 | Pentacon 135 | Domiplan | Doubleur PKBlog webTutos Photo
n°19002936
Dr1nkOrDi3
Apatride
Posté le 29-06-2009 à 23:25:21  profilanswer
 

Fake.
 
Enfin c'est tellement gros... tout le monde a déjà utilisé des dizaines ou centaines de pseudo au cours de sa vie, legolas, zeus ou muad dib (la flemme de chercher la bonne orthographe) doivent dissimuler des dizaines de milliers de personnes dont 95% sont à l'étranger, même sans rentrer dans le debat sur une nouvelle loi liberticide, c'est tellement irréalisable, ils doivent bien se marrer sur 4chan les millions d'anonymous.
 
C'est quoi la prochaine étape, un proxy gouvernementale et une modération à priori institutionnalisé sur les sites non bloqués, tout ça pour notre bien évidemment, les gens honnêtes n'ont pas à craindre le gouvernement qui ne fait que traquer les nazis pédophiles terroristes qui parlent de la maman d'un ministre ?


Aller à :
Ajouter une réponse
  FORUM HardWare.fr
  Discussions
  Politique

  A propos de l'anonymat sur Internet

 

Sujets relatifs
POUR ou CONTRE Internet ?Si internet disparaissait
Fraude CB sur InternetHOME (Y.A.B.)/ site développement durable
Europe numérique : Internet, libertés et élections EU 09QUI A EU DES SOUCIS AVEC LA CAISSE D EPARGNE
Soirées à thèmes ===> Soirée M.A.S.HSelectpeople.fr ou le moyen de devenir connu sur internet!
[Politique] Le topic de Frédéric Lefebvre. Lefebvrotron bientôt 1er !!3615 Internet
Plus de sujets relatifs à : A propos de l'anonymat sur Internet


Copyright © 1997-2018 Hardware.fr SARL (Signaler un contenu illicite) / Groupe LDLC / Shop HFR