Forum |  HardWare.fr | News | Articles | PC | Prix | S'identifier | S'inscrire | Aide | Shop Recherche
1742 connectés 

  FORUM HardWare.fr
  Discussions
  Politique

  Pourquoi éviter Macron ?

 



 Mot :   Pseudo :  
 
Bas de page
Auteur Sujet :

Pourquoi éviter Macron ?

n°49497822
slimer62
Posté le 25-04-2017 à 03:54:23  profilanswer
 

POURQUOI FAUT IL EVITER MACRON ?
 
Pour ceux et celles qui ne veulent pas lire le tout, je les invite à lire la partie 2.
 
Imaginez une marmite remplie d’eau froide, dans laquelle nage tranquillement une grenouille. Le feu est allumé sous la marmite. L’eau se chauffe doucement. Elle est bientôt tiède. La grenouille trouve cela plutôt agréable et continue de nager. La température commence à grimper. L’eau est chaude. C’est un peu plus que n’apprécie la grenouille ; ça la fatigue un peu, mais elle ne s’affole pas pour autant. L’eau est maintenant vraiment chaude. La grenouille commence à trouver cela désagréable, mais elle est aussi affaiblie, alors elle supporte et ne fait rien. La température de l’eau va ainsi monter jusqu’au moment où la grenouille va tout simplement finir par cuire et mourir, sans jamais s’être extraite de la marmite.

Plongée dans une marmite à 50°, la grenouille donnerait immédiatement un coup de pattes salutaire et se retrouverait dehors.
 
Un monde où la multinationale dans toutes ses formes (fond d’investissement abstrait, secteur du bâtiment, des télécoms) remplacera la puissance publiques dans ses tâches régaliennes (police, frapper monnaie, tribunaux, etc…).  
 
PARTIE 1 PETIT RAPPEL
 
Plus d’un siècle après Jekyll Island, l’intérêt privé n’a jamais pris autant de places sur la sphère mondiale qu’aujourd’hui et cela au dépend de la puissance publique. Quand je parle d’intérêt privé, je parle de l’intérêt privé économique.
En France, le plan Marshall et la loi de 1973 ont permis la mise en place des premières mesures. Mais depuis un petit moment, disons depuis une dizaine d’année, les choses se sont accélérées dans ce domaine. Nous avons eu affaire pendant plus de 40 ans à des artisans ou des partisans du démantèlement de la puissance publique (transfert des pouvoirs souverains de l’Etat vers le privé, notamment celui de battre monnaie transférée aux banques privées). Mais depuis la nomination d’Emmanuel Macron comme ministre de l’Economie, on est passé au stade supérieur du démantèlement avec l’arrivée au grand jour des premiers maîtres du démantèlement.
Maintenant, qu’est-ce en quelques mots la puissance publique. En théorie, c’est le pouvoir au peuple et venant du peuple. C’est un ensemble de prérogatives qui permet de mener à bien des missions d’intérêt général. Elle est l’équilibre des intérêts particuliers. Elle doit permettre de retenir les ardeurs. Quelque soit sa forme (Démocratie, Monarchie constitutionnelle, …), elle doit être  l’essence même de la volonté du peuple.
A présent, que se passe-t-il depuis plusieurs décennies ?  
L’exemple de la monnaie :
En 1973, le pouvoir de battre monnaie est donné aux banques privées en leur permettant de créer de l’argent en accordant des prêts bancaires. Comment cela marche :
a) La BCE (banque centrale européenne) par diverses réunions indique les taux directeurs (en gros des prêts)
b) L’Etat ne pouvant plus créer de l’argent va donc devoir trouver de l’argent
c) Là les marchés financiers (Fonds d’inverstissement obscurs, banques et autres acteurs privé) proposent de prêter l’argent à l’Etat contre intérêt et sur une courte période
d) Après remboursement théorique, l’argent prêté disparaît
 
Avez-vous vu le piège ?
 
Ex : Je suis une banque privée possédant 20 euros dans mes coffres et vous êtes l’Etat.
1. Je mets en place des personnes dans la sphère politique de votre pays avec pour seul but l’application de lois qui sont en ma faveur (C’est du lobbying)
2. La loi permettant de battre monnaie est transférée aux banques privées.
3. Du coup vous venez toquez à ma porte (maison des marchés financiers) et vous ouvre grand ouvert celle-ci.
4. Vous me parlez de votre souci d’argent pour faire fonctionner votre administration et vous propose de vous prêter 100 euros avec intérêt de 10% (on part du principe que là le taux de 10% représentera 10 euros pour faire plus simple) et cela sur une période de 1 mois (ce qui fait court en fait)
5. La loi m’oblige à disposer d’au moins le 1/10 ème de la somme et de supprimer l’argent une fois remboursé.
En gros, je dois avoir 10 euros sur moi en réserve pour prêter 100 (mais attention les 10 euros sont une réserve et n’entre pas en compte dans les 100, donc c’est comme si j’avais 110 euros) et une fois les 100 euros remboursés, je dois les supprimer.  
 
Voyez-vous la 1ère arnaque ?
 
6. Mais où est l’intérêt ??? Ah Ahhh, en fait de l’argent a été créé sous forme d’intérêt.
7. En gros, l’Etat me rembourse 110 euros qui viennent s’ajouter à mes 10 euros, donc 120 euros.
8. Or je dois supprimer l’argent de la dette donc les 100 euros.
9. Il me reste donc 20 euros me permettant de prêter à l’Etat (donc vous) 200 euros.
 
Attention voilà la 2ème arnaque :
10. Admettons qu’au bout de 29 jours, vous venez me voir et me dites avoir dépensé les 100 euros et que vos recettes du mois ne permettront pas de rembourser intégralement la dette.
11. Alors je vous accorde un nouveau prêt en contrepartie de conditions. Je veux bien vous prêter de nouveau 100 euros pour rembourser la suite du premier prêt hors intérêts (que vous donnerez plus tard).
12. Vous devez vendre quelques biens immobiliers ou encore des parts d’entreprise (Actions) d’entreprise.
Prenons l’exemple de la poste
13. En gros, vous vendez 20% de la poste à qui veut acheter.
14. Du coup avec mes réserves j’achète 20% de la poste.
15. 1 jour plus tard (Donc fin du mois)
16. Vous me remboursez le 1er prêt (les 100 euros) avec les intérêts.
17. Or vous avez contracté un autre prêt quelques jours avant que vous n’avez pas encore commencé à rembourser et il reste 29 jours.
18. Et ainsi de suite, avez-vous compris ?
19. A chaque fois, comme la durée du prêt est court et les taux exorbitants, vous avez de moins en moins de temps pour rembourser.
20. Mais ce n’est pas grave car je vous prête à chaque fois, faisant reculer les intérêts.
21. En fait, ce qui m’intéresse ce n’est pas l’intérêt qui viendra gonfler mes réserves (car j’en ai). Ce qui m’intéresse ce sont les 20% de la poste qui vous rapportez 1 euro par jour. Or je vais restructurer la poste (fermer des guichets qui ne font pas recette, réduire des effectifs) pour permettre à celle-ci de me rapporter 3 euros par jour.
 
Avez-vous vu la double arnaque ????
 
Pour en revenir à notre cher pays, on a pu constater l’ouverture du capital de la poste, d’EDF, GDF, ADP, les sociétés gestionnaires d’autoroutes, etc… Autrement dit leurs ventes pures et dures.
Depuis un moment, l’attaque vise la Sécurité Sociale car elle ne rapporte pas alors qu’on sait que la santé est source de profit (Bien évidemment aux dépens de votre santé). Ils ont trouvé le fabuleux système des mutuelles !! Elles sont vouées à remplacer la Sécurité Sociale.
De plus, les mutuelles sont vouées à se rapprocher des banques. Cela commence par des services proposés comme permettre d’être le garant d’un éventuel prêt bancaire.
 
Au bout du compte, quel monde nous attend ?
Imaginez que la puissance publique s’éteigne ou survit. Elle devient un fantôme en faisant façade mais en ayant aucune substance.
 
Votre monde de demain le voici :
 
PARTIE 2 LE MONDE DE DEMAIN
 
J'utilise l'expression du père comme on peut appliquer l'expression de la mère.
 
LA BELLE VIE
 
1. Vous avez de la chance, vous naissez dans un milieu aisé (votre père est instituteur sous contrat de 10 ans et votre mère gère un restaurant familial implanté depuis 5 ans dans une ville de 5 000 habitants.
Ils sont locataires d’une maison et ont souscrit une assurance santé (la sécu n’existe plus ou est l’ombre d’elle-même) et cotise pour une retraite (argent placé dans fonds de pension qui investit en bourse l’argent ainsi déposé).  
Leur projet de vie est de bénéficier d’une retraite leur permettant de vivre décemment dans une maison dont ils sont propriétaires. Vous ayant conçu, ils veulent que vous suiviez l’Ecole avec assiduité puis les formations proposées pour avoir plus tard des contrats qui vous permettent de gagner de l’argent pour vivre.
2. A l’âge de 10 ans, tout se passe bien, votre père a renouvelé son contrat d’instituteur avec l’Ecole de la ville pour une nouvelle durée de 10ans. Le restaurant de votre mère ayant une réputation depuis 15 ans attire les gens pour sa qualité nutritive (en effet, elle a choisi le Bio).  
 
LA MALADIE  
 
3. Mais vous tombez malade, une maladie chronique.
Vous avez encore de la chance car la médecine ayant fait des progrès dans les traitements, vous pouvez vivre avec elle à condition de prendre votre traitement.
4. Votre père regarde son contrat de niveau 1 avec la mutuelle mais seul le niveau 2 permet de rembourser en partie les médicaments du traitement, le niveau 3 étant bien trop chère.
5. Il souscrit au nouveau contrat de niveau 2 faisant ainsi augmenter les mensualités.
 
VOTRE PERE ET LE MARCHE DU TRAVAIL
 
6. Vous avez 18 ans. Cela fait 8 ans que vous vivez non sans difficulté avec cette maladie chronique. Vous avez suivi des formations pour accéder à divers contrats. Vous avez hâte d’entrer dans le marché du travail, qui est très concurrentiel. Vous avez eu jusque-là une vie asse digne ainsi que vos parents.
7. Le marché du travail est très concurrentiel et les entreprises sont toujours en course pour réduire au maximum les coûts de fonctionnement dont les salaires.
8. 2 ans avant la fin du contrat de votre père, l’Ecole de la ville qui appartient à diverses entreprises à 80% (en effet, l’Etat ne pouvant plus subvenir au financement de l’Education Nationale a décidé de privatiser l’Ecole ce qui la rendue payante mais reste toujours obligatoire) appelle votre père pour l’informer que son contrat ne pourra être renouvelé d’ici 2 ans car il n’applique pas des consignes particulières du règlement : à savoir utiliser les publicités mises dans les livrets scolaires pour résoudre des problèmes.
Un exemple donné :
Votre père enseignait les mathématiques de cette manière depuis 18 ans :
J’ai 10 euros, combien me reste-t-il d’euros si j’achète un bonbon à 2 euros et un magazine à 5 euros ?
Or les consignes sont claires, il faut reformuler de cette manière :
Ayant un compte à la BNP, je peux dépenser 10 euros sur ma carte bancaire de la BNP, combien me reste-t-il d’euros si je l’utilise pour acheter un bonbon de la marque Haribo et un magazine MickeyMania ?
9. Votre père se défend comme il peut en insistant que cela fait 18 ans qu’il enseigne de cette manière sans que personne ne s’en plaigne.
10. L’Ecole lui rétorque que le fils du gérant de MickeyMania est l’un de ses élèves. Or ce père est un contributeur publicitaire de l’Ecole (ce qui rapporte de l’argent permettant le fonctionnement de celle-ci) et il s’est aperçu que votre père ne respectait pas le règlement de l’Ecole et le nouveau code de l’éducation nationale.
11. Votre père est prêt à appliquer les nouvelles consignes or l’Ecole lui stipule que le père leur a intimé de ne pas renouveler son contrat sous peine de ne plus donner d’argent pour l’école.
12. L’Ecole ne pouvant se permettre de se passer d’un tel contributeur, informe votre père de la non révocation de leur décision.
13. Dans le même temps, l’Ecole donne pour instruction à votre père, comme dit dans son contrat, de prendre sous son aile un jeune instituteur venant de très loin qui doit suivre une formation de 2 ans pour reprendre le poste de votre père.
14. Ayant pris contact avec le futur stagiaire, ce dernier l’informe qu’il a accepté de prendre ce poste avec formation pour un salaire moindre que votre père car il doit rembourser des prêts contractés pour une maison et la santé (une opération chirurgicale de grande importance).
 
LES MUTUELLES SANTE
 
15. En rentrant à la maison, votre mère dit à votre père que la mutuelle santé a appelé et qu’il doit les rappeler de toute urgence concernant un problème avec le contrat.
16. Votre père appelle celle-ci. Le problème est le suivant :
 
Lors de la signature du contrat, votre père a omis d’informer à la mutuelle que son fils était atteint aussi d’une autre maladie chronique mais bénigne.
De plus, elle informe votre père que vous n’avez pas fait les 3Km de marche prévue trois fois par semaine dans la semaine 18 de vos 16 ans.
 
Votre père leur explique que celle-ci est bénigne et ne nécessite aucun traitement médical. De plus, il informe la mutuelle que les prises de sang effectuées depuis des années dans le cadre du traitement de sa maladie ne faisaient pas apparaître cette maladie avant le contrat. Ce n’est que quelques mois plus tard que la clinique de la ville  l’a découverte. Or la mutuelle fait savoir à votre père qu’une expertise médicale indépendante (Filiale de la mutuelle) des prises de sang de son fils a permis de mettre en évidence cette maladie.
 
17. Concernant les 3km, il informe la mutuelle que l’appareil était en panne cette semaine-là. Or celle-ci lui informe que la société gérante des systèmes de surveillance pour la santé ne garde ses archives que pendant une période de 1 an conformément à la réglementation en vigueur. Elle est donc dans l’impossibilité de vérifier les dires de votre père et ne peut se permettre de lui donner le bénéfice du doute.
18. La mutuelle faisant savoir à votre père que le contrat n’ayant pas été respecté par votre père, elle résilie le contrat conformément aux dispositions du nouveau Code du Commerce. Mais par charité, elle ne demandera pas le remboursement à votre père des frais de santé payés jusque-là pour votre maladie.
19. Votre père, soucieux d’avoir une couverture santé, demande alors s’il peut souscrire un nouveau contrat or la mutuelle ne peut signer un nouveau contrat avec un client qui ne respecte pas les termes d’un contrat en son âme et conscience.
20. Votre père se tourne alors vers d’autres mutuelles qui lui stipulent ne pouvoir faire suite à sa demande de nouveau contrat car il est inscrit sur une liste noire des assurances santé.
21. Votre père vous fait comprendre qu’il faudra limiter parfois le traitement, ce que vous comprenez.
 
L’INSTALLATION D’UN RESTAURANT CONCURRENT
 
22. Votre mère annonce à votre père qu’une chaîne de restauration a ouvert ses portes en face de son restaurant. Le souci est que ce dernier propose les mêmes services que le restaurant de votre mère mais à des prix beaucoup plus bas.
23. Votre père rassure votre mère que la clientèle restera fidèle à la qualité.
 
UN TRAITEMENT MIRACULEUX
 
24. Le traitement de votre maladie devient trop lourd à supporter financièrement et votre père veut tenter de nouvelles approches. Une vous sera lourde particulièrement.  
25. Vous avez 19 ans.
26. Après recherche et une période d’essai de 3 mois sur des rats de laboratoires puis une période d’essai de 4 mois sur des clients-patients humains, un laboratoire pharmaceutique a mis sur le marché un nouveau traitement pour votre maladie, et beaucoup moins chère que le précédent. Vous avez 19 ans quand votre père décide avec votre accord de suivre ce nouveau traitement.
27. Or 6 mois plus tard, un journaliste indépendant (payé par ses lecteurs pour mener des enquêtes sur tel ou tel sujet demandé) met en évidence avec une équipe scientifique un problème avec ce traitement. En effet, il apparaît qu’au bout de 4 mois de traitement (donc au-delà de la période d’essai), les rats ont commencé à développer des tumeurs sur le corps et que les clients-patients du premier test humain ont révélé ces mêmes tumeurs au bout de 5 à 6 mois. De plus, après enquête, le laboratoire disposait des résultats au-delà de la période de test et était au courant des tumeurs.
28. Or cela fait 6 mois que vous prenez ce traitement, et en effet vous sentez comme des boules sur votre corps. La clinique vous fait savoir que vous avez une nouvelle maladie grave. Pour avoir expertisé cette nouvelle maladie, inconnue jusque-là, elle demande 1400 euros à votre père.
29. Votre père désabusé et se sentant coupable, veut attaquer le laboratoire fabriquant en justice. Il reçoit le soutien de l’association « Pour la reconnaissance du principe de Précaution » qui dénonce ce traitement.
 
LE PROCES
 
30. Votre père engage un avocat qui lui explique qu’il gagnera haut la main ce procès et que le laboratoire lui paiera ses honoraires après avoir perdu le procès. De son côté, le laboratoire engage 10 avocats spécialisés dans le droit.
31. Le juge en charge de l’affaire a un contrat justice avec la ville de 2 ans. Le maire sous pression des entreprises locales (notamment le fameux laboratoire) lui intime d’expédier au plus vite ce procès car des intérêts économiques sont en jeu. Celui-ci lui rappelle aussi que des emplois sont en jeu et qu’il est sûr qu’il prendra les bonnes décisions.
32. Le juge déclare :
« Les preuves apportées par le journaliste indépendant concernant les résultats après la période de test sont déclarés irrecevables par le tribunal. Ce dernier ne peut donc s’appuyer que sur la base des tests effectués durant les 3 mois pour les rats et 4 mois pour les humains conformément au Code de la Santé. »
33. Le verdict tombe :
« Le laboratoire ne peut être rendu responsable des effets du traitement car il a respecté à le lettre les dispositifs législatifs du Code de la Santé. Il en résulte que le laboratoire est déclaré non coupable. Il est rappelé que les charges financières du procès sont à la charge du perdant ».
Le laboratoire dans sa grande bonté se refuse de déposer plainte pour diffamation et prend en charge ses propres frais de justice. En effet, par charité, ce laboratoire ne veut pas alourdir la malchance de votre père et la vôtre, cela pour vous garantir un avenir serein.
34. L’avocat de votre père, s’excusant auprès de celui-ci lui rappelle néanmoins qu’il doit les frais de justice.
35. Votre père informe l’avocat qu’il ne peut s’acquitter du paiement car les banques lui refusent tout prêt. En effet, vous avez 20 ans, et votre père n’est plus instituteur. Vous avez 20ans mais vous en paraissez 40.
36. L’avocat l’informe qu’il lui enverra un huissier de justice.
 
LE MARCHE DU TRAVAIL
 
37. Que dire, malgré vos formations, les entreprises se refusent à vous engager car vous ne correspondez pas au profil recherché. Elles veulent du dynamisme, de l’enthousiasme, du renouveau, de la jeunesse. De plus vos maladies sont handicapantes pour l’entreprise. Vous paraissez plus vieux et vous risquez de tomber malade souvent.
 
LE RESTAURANT DE VOTRE MERE
 
38. Votre père s’est suicidé après une dépression déclaré après le passage de l’huissier de justice. Il n’a pas pu surmonter la pente car le traitement contre la dépression est hors de prix.
39. N’ayant aucun emploi car vous n’êtes pas utile à l’économie, vous restez à la charge de votre mère qui tient un restaurant. Vous l’aidez comme vous pouvez au restaurant.
40. Vous avez 25 ans, votre mère vous annonce que sa clientèle déserte son restaurant pour celui d’en face. Elle doit fermer ce dernier car la banque ne la suit plus non plus. Le restaurant d’en face lui propose de racheter son restaurant en vue d’une extension, mais à un prix dérisoire. N’ayant d’autre choix elle vend, ce qui permettra de vivre encore un peu et de payer le loyer au moins jusqu’à la retraite.
41. En contrepartie et par charité, le restaurant concurrent lui propose de l’embaucher pour gérer la nouvelle extension. Le salaire est bien évidemment très bas mais votre mère n’a pas d’autre choix que d’accepter car d’autres personnes sont prêtes à accepter le poste.
 
LA RETRAITE
 
42. Votre mère se sent soulagé car arrive l’âge de la retraite, elle a 68 ans. De votre côté vous avez accepté un travail à temps plein à bas salaire depuis quelque temps. Vous habitez encore chez votre mère pour pouvoir vivre un peu mieux avec deux revenus.
43. Après avoir remplis les documents nécessaires pour toucher la retraite, l’entreprise qui gère son dossier l’informe que le fond de pension responsable de sa retraite, a fait de mauvais placements et qu’il ne peut lui verser sa retraite. D’ailleurs, il s’est déclaré en faillite, ce qui ne permet pas de l’attaquer en justice.
44. Votre mère se sent coupable vis-à-vis de vous et vous confie avoir fait le mauvais choix concernant le placement de sa retraite. Elle aurait dû le placer dans un autre fond de d’investissement. De ce fait, elle se retrouve à votre charge.
45. Ne pouvant plus payer le loyer, vous optez pour un nouveau logement, T1 insalubre mais dont vous pouvez au moins assurez le paiement.
 
ET A PRESENT ?
 
La question qui vous mine l’esprit à présent est :
Avez-vous choisi le bon fond d’investissement pour votre retraite ?
La réponse ?
Vous ne saurez jamais car vous mourrez à 54 ans des complications de votre maladie non soignée.
 
PARTIE 3 LA SITUATION ACTUELLE, AVANT LE SECOND TOUR
 
Nous avons donc EMMANUEL MACRON contre MARINE LE PEN.
Certes certains auraient préféré un autre duel, comme celui de Jean Luc Mélenchon contre Marine Le Pen, Asselineau contre Melenchon, et autres … (hormis Fillon, Hamon et Macron).
Je vous dirai : moi aussi, car au moins la puissance publique aurait été sauve.
Sauf que là, ce n’est pas le cas :
Maintenant qu’on soit ou ne soit pas d’accord avec Marine Le Pen sur des sujets aussi variées que l’immigration, la manière de concevoir l’Europe (Fédérale ou celle des nations), le droit des femmes, etc…
Qu’on soit de n’importe quel parti, je pense qu’on se refuse à voir un monde comme je l’ai décrit.
Si vous pensez que je vois trop loin et que c’est impossible, je vous invite à lire les livres des maitres comme Jacques Attali, notamment « Une brève histoire de l'avenir ».
Pour ceux et celles qui ne le connaissent pas, il est le mentor de Macron. Il est le faiseur de président.
 
Pour ceux et celles qui croient en l’Union Européenne et ses institutions, étudiez au moins son histoire et ses concepteurs.
Pour ma part, je suis convaincu qu’une Europe, qu’elle soit des nations ou fédérale, peut se faire. Ce qui m’importe le plus c’est la sauvegarde de la puissance publique, émanation du peuple ou des peuples.
Maintenant vous ne pourrez pas dire que vous ne saviez pas.  
 
Interrogez-vous de quel côté doit se trouver le front républicain ? Qui est la grenouille depuis des décennies ?
 
« Aujourd’hui les gens travaillent pour l’économie de marché, alors que la logique humaine veut que ce soit l’économie qui soit l’outil de l’humain ».
Je vous invite à partager si vous êtes d’accord sinon continuez à regarder BFMTV ou LCI ou encore TF1. Leurs milliardaires et soutiens de Macron n’en seront que plus satisfaits.
 
Je ne vous demande pas de commenter, je l'utilise dans le cadre de Facebook et pour avoir accès au Formatage.

mood
Publicité
Posté le 25-04-2017 à 03:54:23  profilanswer
 

n°49497969
hynex
Posté le 25-04-2017 à 07:23:12  profilanswer
 

PAVE CESAR.
Drapal
Pas lu
[:saint emmanuel:3]  [:prison mac:3]

n°49497975
pikti
I’ve done worse
Posté le 25-04-2017 à 07:25:20  profilanswer
 

[:mme michu]

n°49497978
mikeymouse
je te dois rien, rien de rien.
Posté le 25-04-2017 à 07:27:34  profilanswer
 

Faut juste lire la fin. L'homme est une "pile" pour l'économie. Macron président,  Marine n'est pas IN !


---------------
好球  joli coup !
n°49498049
cassiopell​a
Posté le 25-04-2017 à 07:48:59  profilanswer
 

J'ai bien aimé le début. C'est très drôle ! La personne ne comprend pas ce que c'est une banque et comment cela marche en EU.

n°49498073
Bernard Ca​nette
La 1ère est GRA-TUI-TE !
Posté le 25-04-2017 à 07:55:25  profilanswer
 

Quelqu'un peut résumer svp ?
 

n°49498179
Modération
Posté le 25-04-2017 à 08:16:51  answer
 

il y a déjà un topic Macron


Aller à :
  FORUM HardWare.fr
  Discussions
  Politique

  Pourquoi éviter Macron ?

 

Sujets relatifs
Tour de passe passe de Macron, millions envolés[T.U] Présidentielles 2017 - Placé 2022
Macron/LREM - An 3. Toujours pas d'opposant en vue.Changement d'ampoules; Les voitures à éviter .....
Lunette: montures peferees, opticiens à eviter...Projet de loi MACRON- Et le permis 125?
[Garde à domicile] - Bons plans/Trucs et Astuces/Pièges à éviterUrgent dermato : éviter trace après blessure d'un enfant au visage
[Achat Asie] Eviter la remise contre signature systématique ? 
Plus de sujets relatifs à : Pourquoi éviter Macron ?


Copyright © 1997-2018 Hardware.fr SARL (Signaler un contenu illicite) / Groupe LDLC / Shop HFR