Forum |  HardWare.fr | News | Articles | PC | S'identifier | S'inscrire | Shop Recherche
1613 connectés 

  FORUM HardWare.fr
  Discussions
  Politique

  Education nationale : cout

 



 Mot :   Pseudo :  
 
 Page :   1  2  3
Page Précédente
Auteur Sujet :

Education nationale : cout

n°27859266
benj21
Posté le 23-09-2011 à 10:29:30  profilanswer
 

Education National, 1er poste du budget de l'état, doit aussi se serrer à la ceinture en temps de crise.
 
Or pour moi, l'éducation reste un enjeu très important.
 
Où est-ce qu'on pourrait réduire les frais?  
 
Sarkozy a enlevé 70 000 profs en 5 ans mais quand j'entends certains de mes amis qui sont prof, les classes sont de + en + nombreuses, il faut parfois se battre pour avoir un rouleau de scotch... bref, du grand nimporte quoi...
 
Ma question est simple : comment améliorer l'EN sans mettre du budget supplémentaire ?  
Supprimer les prof, est-ce là un poids très important du budget de l EN?
 

mood
Publicité
Posté le 23-09-2011 à 10:29:30  profilanswer
 

n°27970093
cetotomati​x
Bye bye
Posté le 04-10-2011 à 17:01:50  profilanswer
 

Ouais c'est vrai ça

n°27970153
Profil sup​primé
Posté le 04-10-2011 à 17:07:12  answer
 

En améliorant l'éducation on peut amélioré l'éducation.  :o

n°27970203
xilebo
noone
Posté le 04-10-2011 à 17:11:57  profilanswer
 

Déjà, il faudrait avoir le budget assez détaillé du ministère de l'éducation nationale, car travailler sur le budget global, ça ne sert à rien.
 
J'ai cherché sur le net, je ne sais pas si ça existe, mais ça se trouve pas en une simple recherche ( je suis mauvais en recherche, ça explique peut-être :o).
 
Dans tous les cas, ça serait intéressant, cela permettrait de voir qu'on peut facilement ou au contraire difficilement baisser les coûts dans tel ou tel secteur.

n°27970383
E-Nyar
I ain't no nice guy after all
Posté le 04-10-2011 à 17:28:50  profilanswer
 

Le budget est d'environ 60 Milliards d'euros (+/- suivant les années).

 

Après il faut voir qu'à l'éducation nationale, on parle d'ETP (effectif temps plein) et pas vraiment de poste (1 ETP peux être couvert par 2 mi-temps eux même assurés par 4 personnes différentes  qui passent les 3/4 de leur temps à l'Académie par ex.)

 

De souvenir, dans l'Education Nationale, il n'y a qu'à peu prêt que la moitié du personnel qui est réellement affectée à l'enseignement (i.e. devant les élèves). On ne parle pas de "suppression" de poste, mais de "non-renouvellement" (personnes partant à la retraite, fermeture de classes, ...) . Et c'est souvent sur eux que tombent les "réductions".

 


Les 16 000 postes non remplacés en 2010 se répartissaient comme suit :

 

- 18 202 « postes d'enseignants stagiaires » du fait de la réforme de la masterisation. Il s'agit des enseignants qui passeront le concours en 2010 et qui seront directement affectés dans les classes ;
+ 2 658 ETP dans le premier degré ;
+ 144 ETP dans les établissements relevant de l'éducation prioritaire dans le second degré ;
- 600 personnels administratifs.

 

Au total, cela représente le non-renouvellement de « 7 000 postes dans le premier degré et 6589 postes dans le second degré public ».

 

Le ministère relève en outre que 300 postes d'infirmiers scolaires seront « redéployés ».

 

L'enseignement privé se verra retirer 1 400 ETP ce qui correspond au solde de
- 1 876 postes de stagiaires
+ 476 créations de postes.  

 

Pour avoir travaillé sur la LOLF (Loi organique relative aux lois de finances) et le découpage en MPA (Mission / Programme / Action) des budgets et des effectifs, faut s'accrocher pour comprender au final qui fait quoi, comment et avec quel budget. Si vous voulez rire, allez voir un ministre et demandez-lui combien de personnes sont rattachées à son ministère :o


Message édité par E-Nyar le 04-10-2011 à 17:31:40

---------------
Don't fuck me, I'm anonymous.
n°27970406
kriloner
cold-hearted bastard
Posté le 04-10-2011 à 17:31:29  profilanswer
 

je pense que nos dirigeants ont du mal à comprendre que pour réussir il faut des petites classes (<25) et donc bcp bcp plus de profs...


---------------
antithéiste ||Mes photos
n°27970429
ShonGail
En phase de calmitude ...
Posté le 04-10-2011 à 17:33:41  profilanswer
 

kriloner a écrit :

je pense que nos dirigeants ont du mal à comprendre que pour réussir il faut des petites classes (<25) et donc bcp bcp plus de profs...


 
Ils essayent déjà de nous faire comprendre qu'il faut payer plus d'impôts pour cela et redéployer les fonctionnaires.

n°27970483
kriloner
cold-hearted bastard
Posté le 04-10-2011 à 17:37:27  profilanswer
 

non mais c'est surtout que l'argent faut arrêter d'en faire n'importe quoi. Perso je suis OK pour que tous mes impots passent dans l'éducation et que l'on supprime des budgets inutiles de type allocations familiales, chomage etc etc... a chacun de se gérer, à l'état de gérer l'éducation de nos enfants.


---------------
antithéiste ||Mes photos
n°27970555
E-Nyar
I ain't no nice guy after all
Posté le 04-10-2011 à 17:42:35  profilanswer
 

kriloner a écrit :

je pense que nos dirigeants ont du mal à comprendre que pour réussir il faut des petites classes (<25) et donc bcp bcp plus de profs...


 
C'est pas tant la taille des classes que l'environnement physique et familial (appelée la "ségrégation sociale" ) ainsi que la qualité/formation des enseignants qui participent à la réussite (en gros, si tu es le cadet d'une famille d'immigré de première génération avec des parents ne parlant pas français, dans une ZEP à 1h de RER de chez toi, avec un prof stagiaire sans expérience, que tu sois 20 ou 40 dans la classe va pas changer grand chose).


---------------
Don't fuck me, I'm anonymous.
n°27970576
E-Nyar
I ain't no nice guy after all
Posté le 04-10-2011 à 17:44:03  profilanswer
 

kriloner a écrit :

non mais c'est surtout que l'argent faut arrêter d'en faire n'importe quoi. Perso je suis OK pour que tous mes impots passent dans l'éducation et que l'on supprime des budgets inutiles de type allocations familiales, chomage etc etc... a chacun de se gérer, à l'état de gérer l'éducation de nos enfants.

 

Tu veux pas non plus qu'ils les gardent H24 et les élèvent en batterie non plus ?   [:romn]

 

Le principal problème d'éducation (et la je parle d'éducation "civique" pas scolaire)  et de réussite scolaire c'est justement le désengagement des parents.

Message cité 1 fois
Message édité par E-Nyar le 04-10-2011 à 17:45:09

---------------
Don't fuck me, I'm anonymous.
mood
Publicité
Posté le 04-10-2011 à 17:44:03  profilanswer
 

n°27970708
ShonGail
En phase de calmitude ...
Posté le 04-10-2011 à 17:54:41  profilanswer
 

E-Nyar a écrit :


 
 
 
Le principal problème d'éducation (et la je parle d'éducation "civique" pas scolaire)  et de réussite scolaire c'est justement le désengagement des parents.


 
 
Ca doit pour ça que les profs filent des devoirs à foison [:mlc]

n°27970796
E-Nyar
I ain't no nice guy after all
Posté le 04-10-2011 à 18:00:57  profilanswer
 

ShonGail a écrit :


 
 
Ca doit pour ça que les profs filent des devoirs à foison [:mlc]


 
C'est un autre débat, tu peux filer tous les devoirs que tu veux, si les parents s'est battent les steaks, c'est pas pour autant que le môme va progresser...


---------------
Don't fuck me, I'm anonymous.
n°27970836
ShonGail
En phase de calmitude ...
Posté le 04-10-2011 à 18:05:10  profilanswer
 

E-Nyar a écrit :


 
C'est un autre débat, tu peux filer tous les devoirs que tu veux, si les parents s'est battent les steaks, c'est pas pour autant que le môme va progresser...


 
Et on ne cause même pas des parents qui bossent, ceux qui n'ont pas le niveau pour aider, la pédagogie, la dispo psychologique après le boulot.
Ni non plus de l'environnement familial, des tensions que cela peut créer et du nombre d'heures astronomique que l'élève doit passer à bosser sur la semaine (au dépend d'autres activités et axes de développement).
Encore moins du fait qu'il n'a jamais été prouvé que les devoirs faisait progresser les élèves, encore moins ceux en difficultés (il a même éta prouvé le contraire)
 
Mais bon c'est un autre débat c'est vrai :jap:
C'est juste que c'est aussi un sujet où on cause de démission des parents :D

n°27970874
E-Nyar
I ain't no nice guy after all
Posté le 04-10-2011 à 18:08:32  profilanswer
 

ShonGail a écrit :

 

Et on ne cause même pas des parents qui bossent, ceux qui n'ont pas le niveau pour aider, la pédagogie, la dispo psychologique après le boulot.
Ni non plus de l'environnement familial, des tensions que cela peut créer et du nombre d'heures astronomique que l'élève doit passer à bosser sur la semaine (au dépend d'autres activités et axes de développement).
Encore moins du fait qu'il n'a jamais été prouvé que les devoirs faisait progresser les élèves, encore moins ceux en difficultés (il a même éta prouvé le contraire)

 

Mais bon c'est un autre débat c'est vrai :jap:
C'est juste que c'est aussi un sujet où on cause de démission des parents :D

 

Là on parle nombre de profs et taille des classes, et effectivement, je suis d'accord avec toi, c'est pas les seuls paramètres dans la réussite scolaire et c'était en réaction du troll de kriloner qui voulait tout dégager sur l'Etat.

Message cité 1 fois
Message édité par E-Nyar le 04-10-2011 à 18:09:23

---------------
Don't fuck me, I'm anonymous.
n°27970895
ShonGail
En phase de calmitude ...
Posté le 04-10-2011 à 18:10:31  profilanswer
 

E-Nyar a écrit :


 
Là on parle nombre de profs et taille des classes, et effectivement, je suis d'accord avec toi, c'est pas les seuls paramètres dans la réussite scolaire et c'était en réaction du troll de kriloner qui voulait tout dégager sur l'Etat.


 
Pas de prob, je voulais placer mon coup de gueule sur les devoirs ;)

n°27971017
miyas
Posté le 04-10-2011 à 18:22:13  profilanswer
 

La quantité de devoirs aurait autant augmentée que ça depuis 20 ans ?
Je veux dire, dans les années 90', on en avait et on s'en est sorti, non ?

n°27971040
E-Nyar
I ain't no nice guy after all
Posté le 04-10-2011 à 18:23:45  profilanswer
 

miyas a écrit :

La quantité de devoirs aurait autant augmentée que ça depuis 20 ans ?
Je veux dire, dans les années 90', on en avait et on s'en est sorti, non ?


 
Non, mais on avait papa / maman / le grand frère pour nous aider. Maintenant c'est chiant, faut aller chercher sur wikipédia, et quand déjà tu sais pas écrire ...
 
 [:tripotanus:1]


---------------
Don't fuck me, I'm anonymous.
n°27971069
miyas
Posté le 04-10-2011 à 18:26:03  profilanswer
 

J'ai de plus en plus de mal à imaginer l'arrivée de cette jeunesse dans le monde du travail... ça va être un carnage

Message cité 1 fois
Message édité par miyas le 04-10-2011 à 18:26:21
n°27971078
E-Nyar
I ain't no nice guy after all
Posté le 04-10-2011 à 18:27:55  profilanswer
 

miyas a écrit :

J'ai de plus en plus de mal à imaginer l'arrivée de cette jeunesse dans le monde du travail... ça va être un carnage

 

C'est déjà un carnage. Recevoir des CVs d'ingés bac + 5 (je parle même pas des lettres de motiv') avec en moyenne une faute par ligne malgré les correcteurs orthographique... et pis les grosses questions pièges à poser en entretien avec comme solution une simple règle de trois et c'est le drame [:rhetorie du chaos]

Message cité 1 fois
Message édité par E-Nyar le 04-10-2011 à 18:31:15

---------------
Don't fuck me, I'm anonymous.
n°27971113
ShonGail
En phase de calmitude ...
Posté le 04-10-2011 à 18:31:03  profilanswer
 

miyas a écrit :

La quantité de devoirs aurait autant augmentée que ça depuis 20 ans ?
Je veux dire, dans les années 90', on en avait et on s'en est sorti, non ?

 

Oui tu veux dire que t'y as passé du temps pour rien surement mais t'es tjs vivant, c'est ça ?
Tout ce temps que t'aurais pu passer à jouer, te reposer, apprendre le kung fu ou la musique baroque, ahhhhh ...
Sans compter que t'as peut-être (surement) été aidé par tes parents, acadomia ou un étudiant au black.
Pas de chance pour les pauvres qui ne peuvent pas se le permettre. Play again next life !

 

Et puis moi j'ai bien envie de filer un peu de mon boulot à un prof en dehors de son temps de travail. Y'a pas de raison qu'eux seulement puissent s’immiscer dans le temps familial sans aucune considération pour les moyens pédagogiques et matériels à disposition de l'élève.

 

Mais bon je crains qu'il y ait bcp de réactions comme la tienne face aux devoirs. On a connu ça, ca nous a fait chier, c'est au tour des autres ces bizuts :o

Message cité 3 fois
Message édité par ShonGail le 04-10-2011 à 18:32:48
n°27971157
miyas
Posté le 04-10-2011 à 18:35:14  profilanswer
 

E-Nyar a écrit :


 
C'est déjà un carnage. Recevoir des CVs d'ingés bac + 5 (je parle même pas des lettres de motiv') avec en moyenne une faute par ligne malgré les correcteurs orthographique...  


Nooooonnnn, ils sont déjà là !  [:deouss]
 
Trêve de plaisanterie, j'ai du mal à comprendre comment on espère améliorer les choses en :
 - diminuant le nombre de professeurs
 - augmentant le nombre d'élèves par classe
 - interdisant le peu de discipline qu'on pouvait avoir  [:dovakor]  
 - rabaissant le niveau des examens
 
On est bien parti là  [:mimounne]

n°27971159
E-Nyar
I ain't no nice guy after all
Posté le 04-10-2011 à 18:35:17  profilanswer
 

ShonGail a écrit :


 
Oui tu veux dire que t'y as passé du temps pour rien surement mais t'es tjs vivant, c'est ça ?
Tout ce temps que t'aurais pu passer à jouer, te reposer, apprendre le kung fu ou la musique baroque, ahhhhh ...
Sans compter que t'as peut-être (surement) été aidé par tes parents, acadomia ou un étudiant au black.
Pas de chance pour les pauvres qui ne peuvent pas se le permettre. Play again next life !
 
Et puis moi j'ai bien envie de filer un peu de mon boulot à un prof en dehors de son temps de travail. Y'a pas de raison qu'il n'y est qu'eux qui puissent s’immiscer dans le temps familial sans aucune considération pour les moyens pédagogiques et matériels à disposition de l'élève.
 
Mais bon je crains qu'il ait bcp de réactions comme la tienne face aux devoirs. On a connu ça, ca nous a fait chier, c'est au tour des autres ces bizuts :o


 
perso et comme pas mal de môme de ma génération, faire les devoirs ne m'a jamais empêché de faire du sport, sortir jouer avec les copains du quartier, apprendre le piano, jouer à l'ordi ( :o ). Mais faut dire qu'on était des priviligiés à 30 / classe qui en plus avaient l'audace d'écouter en classe (80% des devoirs déjà fait) et qui effectivement pouvaient se reposer sur un "grand" à la maison.  
 
Salaud de bourgeois !  [:le petit nicolas:2]


---------------
Don't fuck me, I'm anonymous.
n°27971198
E-Nyar
I ain't no nice guy after all
Posté le 04-10-2011 à 18:38:10  profilanswer
 

miyas a écrit :


Nooooonnnn, ils sont déjà là !  [:deouss]
 
Trêve de plaisanterie, j'ai du mal à comprendre comment on espère améliorer les choses en :
 - diminuant le nombre de professeurs
 - augmentant le nombre d'élèves par classe
 - interdisant le peu de discipline qu'on pouvait avoir  [:dovakor]  
 - rabaissant le niveau des examens
 
On est bien parti là  [:mimounne]


 
Retablir le coup de pied au cul comme méthode disciplinaire, rembaucher des pions alcooliques, sucrer les allocs des parents démissionnaires, ....  [:rouliano34]  
 
(là je vais me faire traiter fascite)
 
Plus sérieusement, faudrait peut-être arrêter de fumer sur les programmes scolaires et se concentrer un peu sur les bases (lire / écrire / compter).  
 


---------------
Don't fuck me, I'm anonymous.
n°27971223
miyas
Posté le 04-10-2011 à 18:40:29  profilanswer
 

ShonGail a écrit :


Oui tu veux dire que t'y as passé du temps pour rien surement mais t'es tjs vivant, c'est ça ?
Tout ce temps que t'aurais pu passer à jouer, te reposer, apprendre le kung fu ou la musique baroque, ahhhhh ...
Sans compter que t'as peut-être (surement) été aidé par tes parents, acadomia ou un étudiant au black.
Pas de chance pour les pauvres qui ne peuvent pas se le permettre. Play again next life !

 

Et puis moi j'ai bien envie de filer un peu de mon boulot à un prof en dehors de son temps de travail. Y'a pas de raison qu'eux seulement puissent s’immiscer dans le temps familial sans aucune considération pour les moyens pédagogiques et matériels à disposition de l'élève.

 

Mais bon je crains qu'il y ait bcp de réactions comme la tienne face aux devoirs. On a connu ça, ca nous a fait chier, c'est au tour des autres ces bizuts :o


Effectivement, jusqu'en 5e, mes parents qui se sont arrêtés au certificat ont pu m'aider.
Ensuite, avec l'arrivée des variables en math et de la physique/chimie/bio/etc, ils ont moins fait les malins les bougres !
Cependant, ils ont été là pour me motiver, me forcerfaire réviser et garder un oeil régulier sur ma scolarité.
Malgré tout, j'ai fait du sport, de la musique et des sorties entre copains.

 

Bref, j'y passais pas 4 heures par soir sur mes devoirs, faut pas abuser non plus...


Message édité par miyas le 04-10-2011 à 18:41:33
n°27971260
E-Nyar
I ain't no nice guy after all
Posté le 04-10-2011 à 18:44:06  profilanswer
 

Programme de CP 2011 :
 
http://www.cap-eveil.fr/images/stories/Mag/Ecole/horairescpce12009_620.jpg
 
http://www.education.gouv.fr/cid38 [...] ammes.html
 
40% du temps en foot et bourrage de mou (découverte du monde  [:cerveau fangio38] ) !
 

Citation :

Découverte du monde
 
Au C.P. et au C.E.1, les élèves acquièrent des repères dans le temps et l'espace, des connaissances sur le monde. Ils maîtrisent le vocabulaire spécifique correspondant. Les élèves dépassent leurs représentations initiales en observant et en manipulant. Ils découvrent et utilisent les fonctions de base de l'ordinateur : ils commencent à acquérir les compétences pour le brevet informatique et internet (B.2.i.).


 
Parce que maintenant, avoir de savoir écrire et compter, faut savoir cliquer  [:cerveau manust]  


Message édité par E-Nyar le 04-10-2011 à 18:48:32

---------------
Don't fuck me, I'm anonymous.
n°27971364
pygmee
Posté le 04-10-2011 à 18:53:29  profilanswer
 

ShonGail a écrit :


 
Oui tu veux dire que t'y as passé du temps pour rien surement mais t'es tjs vivant, c'est ça ?
Tout ce temps que t'aurais pu passer à jouer, te reposer, apprendre le kung fu ou la musique baroque, ahhhhh ...
Sans compter que t'as peut-être (surement) été aidé par tes parents, acadomia ou un étudiant au black.
Pas de chance pour les pauvres qui ne peuvent pas se le permettre. Play again next life !
 
Et puis moi j'ai bien envie de filer un peu de mon boulot à un prof en dehors de son temps de travail. Y'a pas de raison qu'eux seulement puissent s’immiscer dans le temps familial sans aucune considération pour les moyens pédagogiques et matériels à disposition de l'élève.
 
Mais bon je crains qu'il y ait bcp de réactions comme la tienne face aux devoirs. On a connu ça, ca nous a fait chier, c'est au tour des autres ces bizuts :o


 
Personnellement je suis prof, et je ne comprends pas ta réaction. Je n'ai jamais demandé aux parents de faire les devoirs de leur gosses. Les devoirs, c'est pour que l'élève travail seul. Qu'il soit seul devant sa copie, avec le temps nécessaire pour réfléchir, ou mémoriser.  L'argument comme quoi les enfants de milieux défavorisés seraient désavantagés me semble lui aussi assez foireux : on n'arrête pas de nous expliquer que l'école était bien plus égalitaire avant car les enfants de milieux modestes avaient plus de chance de progresser socialement. Et pourtant on donnait déjà des devoirs, et les parents modestes ne savaient pas mieux faire le travail à la place de leurs enfants. Ce que j'attends des parents, c'est qu'ils n'abandonnent pas à eux-mêmes les enfants. Pas vérifier que les exercices sont justes, seulement qu'ils sont faits, proprement. Un élève qui apprend a le droit de se tromper, ça ne dérange personne.

n°27971392
E-Nyar
I ain't no nice guy after all
Posté le 04-10-2011 à 18:56:13  profilanswer
 

pygmee a écrit :

 

Personnellement je suis prof, et je ne comprends pas ta réaction. Je n'ai jamais demandé aux parents de faire les devoirs de leur gosses. Les devoirs, c'est pour que l'élève travail seul. Qu'il soit seul devant sa copie, avec le temps nécessaire pour réfléchir, ou mémoriser.  L'argument comme quoi les enfants de milieux défavorisés seraient désavantagés me semble lui aussi assez foireux : on n'arrête pas de nous expliquer que l'école était bien plus égalitaire avant car les enfants de milieux modestes avaient plus de chance de progresser socialement. Et pourtant on donnait déjà des devoirs, et les parents modestes ne savaient pas mieux faire le travail à la place de leurs enfants. Ce que j'attends des parents, c'est qu'ils n'abandonnent pas à eux-mêmes les enfants. Pas vérifier que les exercices sont justes, seulement qu'ils sont faits, proprement. Un élève qui apprend a le droit de se tromper, ça ne dérange personne.

 

Avoir un référent ou un adulte qui permet d'expliquer, parfois à sa manière, différente de celle de l'enseignant, ce que l'élève n'a pas forcément compris en classe, ça peut aider (parce que sur 30 gamins, y'en a bien un qui a du faire une sieste au moment de l'explication du participe passé :o )

 

Et sinon pour le "milieu défavorisé", c'est pas facile de trouver un coin, je cite, "pour que l'élève travaille seul. Qu'il soit seul devant sa copie, avec le temps nécessaire pour réfléchir, ou mémoriser. " quand t'es à 12 dans 20m² avec le bordel ambiant d'un atelier clandestin.

 

(oui je caricature, j'aime ça)

Message cité 1 fois
Message édité par E-Nyar le 04-10-2011 à 19:00:06

---------------
Don't fuck me, I'm anonymous.
n°27971406
ShonGail
En phase de calmitude ...
Posté le 04-10-2011 à 18:58:08  profilanswer
 

E-Nyar a écrit :


 
Salaud de bourgeois !  [:le petit nicolas:2]


 
Ah ben les devoirs c'est l'arme absolu de l'école anti-républicaine.
 
Avec ça, on est sûr de séparer le bon grain de l'ivraie et de bien élargir la fracture. Gni gni gni [:bakk72]

n°27971451
E-Nyar
I ain't no nice guy after all
Posté le 04-10-2011 à 19:02:18  profilanswer
 

ShonGail a écrit :

 

Ah ben les devoirs c'est l'arme absolu de l'école anti-républicaine.

 

Avec ça, on est sûr de séparer le bon grain de l'ivraie et de bien élargir la fracture. Gni gni gni [:bakk72]

 

Mais t'as pas compris, monsieur le prof t'as dit d'enfermer ton môme dans le placard avec un verre d'eau et du pain sec pour qu'il puisse bien se concentrer sur ses devoirs et qu'il mémorise (à coup de fouet), méthode shaolin / petit scarabée / ninja - proof.  Même qu'il a le droit de se tromper !

 

Et puis de toute façon c'est plus noté maintenant les devoirs à la maison. En classe non plus d'ailleurs. Bientôt t'auras le bac avec ta carte d'électeur :o


Message édité par E-Nyar le 04-10-2011 à 19:03:13

---------------
Don't fuck me, I'm anonymous.
n°27971477
pygmee
Posté le 04-10-2011 à 19:04:49  profilanswer
 

E-Nyar a écrit :


 
Avoir un référent ou un adulte qui permet d'expliquer, parfois à sa manière, différente de celle de l'enseignant, ce que l'élève n'a pas forcément compris en classe, ça peut aider (parce que sur 30 gamins, y'en a bien un qui a du faire une sieste au moment de l'explication du participe passé :o )


La dernière fois que j'ai demandé de l'aide à mon père, ça devait être en CE2, et comme il ne s'y prenait pas comme mon prof, j'ai encore moins compris. Ensuite je me suis bien gardé de lui demander quoi que ce soit. Sur 30 gamins, il y en a sûrement plus d'un qui zappé, le prof le sait, et ré-explique. C'est la base de la pédagogie de répéter. Et les élèves doivent savoir demander. Ils se font engueuler, c'est la moindre des choses, mais il ne faut pas en faire un drame. Visiblement il y en a qui sont encore traumatisés.

n°27971504
ShonGail
En phase de calmitude ...
Posté le 04-10-2011 à 19:06:27  profilanswer
 

pygmee a écrit :

 

Personnellement je suis prof, et je ne comprends pas ta réaction. Je n'ai jamais demandé aux parents de faire les devoirs de leur gosses. Les devoirs, c'est pour que l'élève travail seul. Qu'il soit seul devant sa copie, avec le temps nécessaire pour réfléchir, ou mémoriser.  L'argument comme quoi les enfants de milieux défavorisés seraient désavantagés me semble lui aussi assez foireux : on n'arrête pas de nous expliquer que l'école était bien plus égalitaire avant car les enfants de milieux modestes avaient plus de chance de progresser socialement. Et pourtant on donnait déjà des devoirs, et les parents modestes ne savaient pas mieux faire le travail à la place de leurs enfants. Ce que j'attends des parents, c'est qu'ils n'abandonnent pas à eux-mêmes les enfants. Pas vérifier que les exercices sont justes, seulement qu'ils sont faits, proprement. Un élève qui apprend a le droit de se tromper, ça ne dérange personne.

 


Et le gamin dont les parents s'en foutent ?
Celui dont les parents bossent ?
Celui dont les parents ont un faible niveaux ?
Celui dont les parents ne parlent pas français ?
Celui qui vit à six dans 40m2 ?
Celui qui a des difficultés d'apprentissage ou de compréhension ?

 

Tu le loges à la même enseigne que les autres en lui filant des devoirs, tu crois ?
C'est ton boulot de faire bosser l'élève, pas celui de tiers, fussent-ils parents de l'élève, et encore moins en dehors des déjà nombreuses heures d'école.

 

T'as une étude sur le gain ou non des devoirs à la maison ?
Ben non y'en a pas. C'est fou ça, y'a des études sur tout en France, on a des armées d'universitaires mais pas une étude publique sur l'intérêt d'un boulot filé quotidiennement en dehors de l'école, sur du travail qui relève des compétences et des responsabilité de l'enseignant. Pourquoi tu penses ?
Y'en a eu une aux Etats Unis sur plus de 10000 élèves. Résultat ? Les devoirs n'apportent rien en terme de progression.

Message cité 1 fois
Message édité par ShonGail le 04-10-2011 à 19:08:40
n°27971510
E-Nyar
I ain't no nice guy after all
Posté le 04-10-2011 à 19:06:55  profilanswer
 

pygmee a écrit :


La dernière fois que j'ai demandé de l'aide à mon père, ça devait être en CE2, et comme il ne s'y prenait pas comme mon prof, j'ai encore moins compris. Ensuite je me suis bien gardé de lui demander quoi que ce soit. Sur 30 gamins, il y en a sûrement plus d'un qui zappé, le prof le sait, et ré-explique. C'est la base de la pédagogie de répéter. Et les élèves doivent savoir demander. Ils se font engueuler, c'est la moindre des choses, mais il ne faut pas en faire un drame. Visiblement il y en a qui sont encore traumatisés.

 

Sûr que si tu te fais engueuler si tu poses une question, ça donne envie de reposer une question après.
 
Sans indiscrétion, t'es profs chez les jésuites ?

 

voir les interventions de monsieur le prof sur le topic enseignants, c'est priceless :
- les parents d'élèves sont  "pénibles"
- les élèves sont chiants, débiles, "inconséquents" (j'aime le mot :love: )

 

Bref, du troll de compet qui n'a pas de gamin :o

Message cité 1 fois
Message édité par E-Nyar le 04-10-2011 à 19:20:06

---------------
Don't fuck me, I'm anonymous.
n°27971588
ShonGail
En phase de calmitude ...
Posté le 04-10-2011 à 19:16:17  profilanswer
 

E-Nyar a écrit :


 
Sûr que si tu te fais engueuler si tu poses une question, ça donne envie de reposer une question après.


 
Les devoirs sont trop souvent aussi sources de tensions familiales.
Mais bon c'est la faute des parents, pas foutus d'assurer le boulot d'enseignant après leur journée de travail, tout ça entre la vaisselle et le bébé à langer :o

n°27971619
E-Nyar
I ain't no nice guy after all
Posté le 04-10-2011 à 19:20:40  profilanswer
 

Regardes mon édit, les parents sont "pénibles" c'est bien connu :o


---------------
Don't fuck me, I'm anonymous.
n°27971622
LaMouet
Lost.
Posté le 04-10-2011 à 19:21:01  profilanswer
 

ShonGail a écrit :


 
Les devoirs sont trop souvent aussi sources de tensions familiales.
Mais bon c'est la faute des parents, pas foutus d'assurer le boulot d'enseignant après leur journée de travail, tout ça entre la vaisselle et le bébé à langer :o


 
Il va falloir m'expliquer comment un enseignant vérifie l'acquisition d'une notion sans utiliser les devoirs.
Ni augmenter leur nombre d'heures.


---------------
Fight For Your Mind
n°27971653
E-Nyar
I ain't no nice guy after all
Posté le 04-10-2011 à 19:24:21  profilanswer
 

LaMouet a écrit :


 
Il va falloir m'expliquer comment un enseignant vérifie l'acquisition d'une notion sans utiliser les devoirs.
Ni augmenter leur nombre d'heures.


 
Ca serait dommage de faire plus de 24h / semaine  [:raph0ux]  
 
et là on va me sortir le coup des copies à corriger (en maternelle ? CP ?) et des cours à préparer (les maths ça change tous les ans)


---------------
Don't fuck me, I'm anonymous.
n°27971715
ShonGail
En phase de calmitude ...
Posté le 04-10-2011 à 19:29:57  profilanswer
 

LaMouet a écrit :

 

Il va falloir m'expliquer comment un enseignant vérifie l'acquisition d'une notion sans utiliser les devoirs.
Ni augmenter leur nombre d'heures.

 

Je sais pas moi ... durant ses cours ? [:atari]

 

Ah ben sinon je ne dis pas qu'il ne faut pas revoir les programmes et les matières enseignées. C'est encore un autre débat.
Mais reporter un programme trop lourd ou l'acquisition/travail des compétences en dehors de l'école, sans assurer les moyens matériels et pédagogiques pour cela, c'est franchement le choix merdique.

 

D'ailleurs, au passage les devoirs sont interdits à l'école primaire; pour nombre de raisons que j'ai évoquées.
Bien sûr, le corps professoral, si à cheval sur les règles sur d'autres points, n'a cure de cette interdiction.

 

Faut croire aussi que les raisons sur la santé de l'enfant, l'inégalité fasse aux moyens pour assumer les devoirs, l'immixtion forcée de l'école dans la vie familiale, l'inutilité des devoirs en terme de progression de l'élève sont des arguments qui s'évaporent avec le passage en 6ième. Pouf ! Majax ! [:ogratte:4]

Message cité 1 fois
Message édité par ShonGail le 04-10-2011 à 19:30:47
n°27971742
pygmee
Posté le 04-10-2011 à 19:33:43  profilanswer
 

ShonGail a écrit :


 
 
Et le gamin dont les parents s'en foutent ?
Celui dont les parents bossent ?
Celui dont les parents ont un faible niveaux ?
Celui dont les parents ne parlent pas français ?
Celui qui vit à six dans 40m2 ?
Celui qui a des difficultés d'apprentissage ou de compréhension ?
 
Tu le loges à la même enseigne que les autres en lui filant des devoirs, tu crois ?
C'est ton boulot de faire bosser l'élève, pas celui de tiers, fussent-ils parents de l'élève, et encore moins en dehors des déjà nombreuses heures d'école.
 
T'as une étude sur le gain ou non des devoirs à la maison ?
Ben non y'en a pas. C'est fou ça, y'a des études sur tout en France, on a des armées d'universitaires mais pas une étude publique sur l'intérêt d'un boulot filé quotidiennement en dehors de l'école, sur du travail qui relève des compétences et des responsabilité de l'enseignant. Pourquoi tu penses ?
Y'en a eu une aux Etats Unis sur plus de 10000 élèves. Résultat ? Les devoirs n'apportent rien en terme de progression.


 
L'école ne peut pas résoudre tous les problèmes de la société. C'est tout. Les bons sentiments ne sont pas des raisons. Si les parents bossent tout le temps et ne peuvent pas voir leurs gosses, et bien nous on y peut rien. C'est illusoire de croire que l'on peut les remplacer.
Même chose si les parents s'en foutent. Si le gamin est motivé, il s'en sortira, s'il en a rien a foutre, personne n'y pourra rien. C'est tout. Ne prends pas tes désirs pour des réalités.  
Ceux dont les parents ont un faible niveau, ça ne pose aucun problème. Il s'agit juste d'élever ses enfants, avoir une relation normale avec eux. Pas de faire leurs devoirs ou vérifier s'ils sont justes. Il faut parler à ses enfants, c'est tout, établir une relation. Tu dis à ton gosse de faire ses devoir et puis il y va, c'est pas compliqué. S'il veut aller jouer tu lui dis non. Tu lui parles comme a un adulte, pas besoin de faire du cinéma.
Ceux dont les parents ne parlent pas français. C'est con, ils sont en France, et tout le monde y parle français. Quelqu'un dans cette situation ne doit pas être isolée, elle doit bien avoir trouvé un moyen pour communiquer. De toute façon, je t'ai déjà dit qu'il ne s'agissait pas de faire les devoir à la place du gosse.
À 6 dans 40 m², c'était comme ça dans le temps. Et puis ce n'est pas parce qu'il y a un problème que la solution est dans l'école. C'est à la famille de s'organiser, et d’ailleurs elles le font. C'est pas parce que toi tu le conçois pas que ça n'est pas possible. Je t'ai déjà dit que je suis prof et si j'ai des enfants de famille nombreuse, ça n'a jamais voulu dire qu'ils étaient plus nuls que les autres.  
Enfin les enfants ne sont pas tous pareils, il y en a qui ont des facilités, d'autres moins, et on y peu rien. Je trouve complètement délirant de nier les différences, et de prétendre que tous peuvent la même chose. C'est pas parce que c'est beau que c'est vrai.  
 
C'est le rôle des parents de s'occuper de leurs gosses. S'ils s'en foutent, que le gosse aussi, et ben moi aussi.  
 
Il y a une étude sur le gain des devoirs: la mienne. Mes élèves qui n'ont pas appris leur cours et pas faits leur exercices réussissent moins bien les contrôles et interrogations que ceux qui les ont faits. Et ça ne sert à rien quand c'est moi qui apprends la leçon à leur place, ou fait les exercices à leur place. Il faut que ça passe par leur case cerveau. Et c'est pas en répétant à côté d'eux "lit, lit, lit" que ça va arranger quelque chose. C'est la part de travail de l'élève.

Message cité 1 fois
Message édité par pygmee le 04-10-2011 à 19:37:06
n°27971751
LaMouet
Lost.
Posté le 04-10-2011 à 19:34:25  profilanswer
 

E-Nyar a écrit :


 
Ca serait dommage de faire plus de 24h / semaine  [:raph0ux]  
 
et là on va me sortir le coup des copies à corriger (en maternelle ? CP ?) et des cours à préparer (les maths ça change tous les ans)


 
Bien je ne vais pas aller beaucoup plus loin dans la discussion, ce genre de généralités sont largement dépassées.
Avez vous la moindre idée du temps nécessaire à la rédaction d'un énoncé pour une classe? Et donc du temps passé a rédiger les interros de 8 classes? Avec évidemment deux sujets par classe parce que ces chers petits ne demandent vraisemblablement qu'à travailler et sont au dessus de tout soupçon?


---------------
Fight For Your Mind
n°27971797
ShonGail
En phase de calmitude ...
Posté le 04-10-2011 à 19:40:19  profilanswer
 

pygmee a écrit :


 
L'école ne peut pas résoudre tous les problèmes de la société. C'est tout. Les bons sentiments ne sont pas des raisons. Si les parents bossent tout le temps et ne peuvent pas voir leurs gosses, et bien nous on y peut rien. C'est illusoire de croire que l'on peut les remplacer.


 
Mais ta base de départ est fausse !
 
C'est toi qui demande aux parents de te remplacer dans l'apprentissage des leçons, les exercices, la vérification des acquis.
Pas l'inverse !
C'est pas leur rôle.
Quand faut défendre le CAPES ou demander à être considérés BAC+5 parce qu'enseigner c'est pas n'importe quoi, ca demande la pédagogie et des compétences, vous êtes là hein !
Mais refiler votre boulot aux parents (dont c'est pas du tout le job), et en fait de plus en plus à des sociétés privés type acadomia (uniquement pour les riches on l'aura compris), ça vous dérange pas ça !

mood
Publicité
Posté le   profilanswer
 

 Page :   1  2  3
Page Précédente

Aller à :
Ajouter une réponse
  FORUM HardWare.fr
  Discussions
  Politique

  Education nationale : cout

 

Sujets relatifs
Je viens de me faire flasher à ~210 sur nationale...le coût réel de l'immigration clandestine: rapport examiné par l'UMP
[presidentielles 2012]identité nationale le retour ?réforme de l'éducation
Miss France 2011 vs Miss Nationale [qui sera la plus belle?]Loi à l'Assemblée Nationale - Appel à la mobilisation des photographes
Calcul du cout d'un empruntLe VRAI cout du nucléaire?
aide cout répération elystaridentité nationale ( racisme , préjugés et camouflage)
Plus de sujets relatifs à : Education nationale : cout


Copyright © 1997-2018 Hardware.fr SARL (Signaler un contenu illicite / Données personnelles) / Groupe LDLC / Shop HFR