Forum |  HardWare.fr | News | Articles | PC | Prix | S'identifier | S'inscrire | Aide | Shop Recherche
1597 connectés 

 



 Mot :   Pseudo :  
  Aller à la page :
 
 Page :   1  2  3  4  5  ..  394  395  396  397  398  399
Page Suivante
Auteur Sujet :

Vancouver 2010 : Jeux Olympiques d'Hiver : 2 médailles d'or !!

n°21784654
ftikai
Posté le 05-03-2010 à 20:25:47  profilanswer
 

Reprise du message précédent :

cashless a écrit :


 
Justement, le nationalisme est loin d'être l'apanage des gouvernements socialistes... [:hect0r:1]
 
Enfin, on est bien off topic, là.


 
Ah, tu crois que c'est du nationalisme?  Peut-être.  
 
Je dirais plutôt que c'est du sport: on est un pays qui veut devenir champion du flag-weaver, meilleur que les communistes et autres socialistes.
 
D'ailleurs, on a bien un National Flag of Canada Day, en plus du Canada Day (fête nationale).  Le jour du National Flag of Canada Day, le gouvernement encourage les défilés du... drapeau!  Moi j'aime mieux les défilés du mardi gras ou du carnaval, au moins il y a des filles à regarder.

mood
Publicité
Posté le 05-03-2010 à 20:25:47  profilanswer
 

n°21784781
Aurore bor​eale
Posté le 05-03-2010 à 20:39:45  profilanswer
 

ftikai a écrit :


 
D'accord.  Tu vois des choses de l'extérieur.  Ça semble bon enfant.  
 
Mais de l'intérieur, c'est moins bon enfant (enfin, pas pour tout le monde).
 
Je te donne un exemple:
 
Le club de curling du des Retraités de St-Eustache a besoin un peu d'argent pour l'organisation d'un tournoi de curling inter-maison-de-retraite.  Il s'adresse au ministère des sports qui leur donne 2000$ en échange d'une chose: afficher le gros drapeau feuille-d'érable au dessus du patinoire.  Le drapeau, ce n'est pas épater la télévision américaine ou autres, c'est juste une forme de propagande pour dire aux vieux d'aimer davantage leur pays.
 
Les vieux n'ont rien à foutre du drapeau, tout ce qu'ils ont besoin de l'argent.  Le patriotisme, ce n'est eux, c'est le gouvernement qui les oblige.  
 
Je ne sais pas si en France, vos clubs de pétanque sont obligés de chanter la Marseillaise parce qu'ils ont reçus des subsides du gouvernement.
 
Je ne sais si tu vois ce que je veux dire.  Tout l'aide  du gouvernement fédéral pour une quelconque organisation sportive ou culturelle se traduit par: drapeau canadien (dont le grosseur est proportionnel au montant d'aide).
...
Quand je parle de pays qui ressemble à du socialiste, je ne parle pas du peuple, je parle du gouvernement.


 
Ok, en gros le canada devient un état totalitaire parce que les organisations subventionnées par l'Etat foutent un drapeau canadien à l'occasion des compétitions sportives. C'est vrai que quand mon club de tennis inscrit le logo de la région Ile-de-france sur une bâche parce que ladite région l'a aidé financièrement, je me vois revenu en 40 [:transparency]
 
Puis bon, ce que tu décris n'est de toutes façons pas propre au socialisme, même s'il est vrai que dans l'imaginaire nord-américain le totalitarisme et le ''socialisme'' sont souvent confondus, vieux fantasmes issus de la guerre froide tout ça, mais comme dit précédemment on entre gaiement dans le HS là :o

n°21792899
ftikai
Posté le 06-03-2010 à 22:54:48  profilanswer
 

Aurore boreale a écrit :

 

Ok, en gros le canada devient un état totalitaire parce que les organisations subventionnées par l'Etat foutent un drapeau canadien à l'occasion des compétitions sportives. C'est vrai que quand mon club de tennis inscrit le logo de la région Ile-de-france sur une bâche parce que ladite région l'a aidé financièrement, je me vois revenu en 40 [:transparency]

 

Puis bon, ce que tu décris n'est de toutes façons pas propre au socialisme, même s'il est vrai que dans l'imaginaire nord-américain le totalitarisme et le ''socialisme'' sont souvent confondus, vieux fantasmes issus de la guerre froide tout ça, mais comme dit précédemment on entre gaiement dans le HS là :o

 

J'ai constaté une ressemblance concernant la forme et la manière qu'un gouvernement essaie de vendre l'image du pays à son propre peuple.  Bien sûr, ça reste une constatation, pas une thèse de doctorat, ni un analyse de système politique (je suis pas trop doué pour ça de toute façon).

 

La constatation aurait peut-être aucun sens si par exemple je n'ai jamais sorti du Canada.  Mais il se trouve que j'ai vécu dix ans à Bruxelles et plusieurs années à Saigon.   Alors quand j'ai dit: "il me semble qu'il y a quelque chose qui cloche dans cette manière de vendre le drapeau...", c'est comme quelqu'un qui a cru sentir un odeur de gaz dans le cave.

 

Mais j'ai l'impression que tu connais beaucoup mieux le Canada que moi et surtout j'ai l'impression que tu aimes bien le Canada.  Tu as raison d'aimer ce pays - c'est un des meilleurs pays pour grandir et vivre.  Mais pour un canadien, rester vigilant et être critique envers son gouvernement est une sorte de devoir du citoyen.  On voit ce que ça donne en Wallonie quand "tout le monde aime Papa Daerden".


Message édité par ftikai le 06-03-2010 à 22:55:24
n°21836444
flounche
Belichickachicachic aïe aïe aï
Posté le 10-03-2010 à 17:25:55  profilanswer
 

Pour ceux que ça interesse, y'a les winter x games a tignes qui ont commence aujourdhu'i  !


---------------
S'amuser avec son cerveau ça peut etre , tres tres dangereux.....
n°21836996
lupienblan​c
quelle mascarade ce jeu de con
Posté le 10-03-2010 à 18:06:09  profilanswer
 

ca passe sur canal d'ailleurs, il me semble il me semble avoir vu une bande annonce

n°21837682
Amiral Sim​'s
Everybody can be Bruce Willis
Posté le 10-03-2010 à 19:21:19  profilanswer
 

Doublé des français en halfpipe en ski au X Games.  [:cerveau cowboy]


---------------
si j'été pas là, vous seriez vous
n°21837778
Wawa78
Yes I can !
Posté le 10-03-2010 à 19:32:23  profilanswer
 
n°21865970
Amiral Sim​'s
Everybody can be Bruce Willis
Posté le 13-03-2010 à 11:28:00  profilanswer
 

Marie Dorin a reçu 1300 mails après sa médaille de bronze aux JO.  [:rofl]


---------------
si j'été pas là, vous seriez vous
n°21867953
sport049
Posté le 13-03-2010 à 15:57:12  profilanswer
 

N'oubliez pas les Jeux Paralympiques qui ont commencé avec la cérémonie d'ouverture la nuit dernière commenté par [:bayneg]

n°21869195
flounche
Belichickachicachic aïe aïe aï
Posté le 13-03-2010 à 19:03:06  profilanswer
 

ça passe ou ?


---------------
S'amuser avec son cerveau ça peut etre , tres tres dangereux.....
mood
Publicité
Posté le 13-03-2010 à 19:03:06  profilanswer
 

n°21869437
Amiral Sim​'s
Everybody can be Bruce Willis
Posté le 13-03-2010 à 19:29:22  profilanswer
 

Citation :

France 2 diffusera en direct la cérémonie d’ouverture dans la nuit du 12 au 13 mars aux alentours de 3h du matin. La cérémonie de clôture sera elle retransmise sur France 3 entre le 21 et le 22 mars aux mêmes horaires.
 
France 4 suivra les épreuves et les résumés de chaque journée. Elle proposera 9 magazines de 26 minutes à 13h entre le 13 et le 21 mars. Les jeux paralympiques ne seront pas relégués en seconde zone. Patrick Montel , Alexandre Boyon , David Malarme, Emmanuel Roux, Christophe Duchiron et Florent Houzot seront les correspondants sur place. Ils vous feront vivre à fond le rendez-vous sportif.


 
Quelle couverture !  [:cerveau petrus]


---------------
si j'été pas là, vous seriez vous
n°21870116
bruere
Posté le 13-03-2010 à 20:50:08  profilanswer
 

Amiral Sim's a écrit :

Citation :

France 2 diffusera en direct la cérémonie d’ouverture dans la nuit du 12 au 13 mars aux alentours de 3h du matin. La cérémonie de clôture sera elle retransmise sur France 3 entre le 21 et le 22 mars aux mêmes horaires.
 
France 4 suivra les épreuves et les résumés de chaque journée. Elle proposera 9 magazines de 26 minutes à 13h entre le 13 et le 21 mars. Les jeux paralympiques ne seront pas relégués en seconde zone. Patrick Montel , Alexandre Boyon , David Malarme, Emmanuel Roux, Christophe Duchiron et Florent Houzot seront les correspondants sur place. Ils vous feront vivre à fond le rendez-vous sportif.


 
Quelle couverture !  [:cerveau petrus]


c'est déjà pas mal parce que sans langue de bois, tu peux avouer que tout le monde s'en fout. C'est triste mais c'est vrai :ok:

n°21870203
Amiral Sim​'s
Everybody can be Bruce Willis
Posté le 13-03-2010 à 21:02:07  profilanswer
 

bruere a écrit :


c'est déjà pas mal parce que sans langue de bois, tu peux avouer que tout le monde s'en fout. C'est triste mais c'est vrai :ok:


 
Sans couverture médiatique c'est sûr ça ne va passionner pas grand monde.


---------------
si j'été pas là, vous seriez vous
n°21871666
Amiral Sim​'s
Everybody can be Bruce Willis
Posté le 14-03-2010 à 00:08:53  profilanswer
 

Ah tiens c'est diffusé sur Eurosport actuellement et en direct.


---------------
si j'été pas là, vous seriez vous
n°21871706
sport049
Posté le 14-03-2010 à 00:13:24  profilanswer
 

Amiral Sim's a écrit :

Ah tiens c'est diffusé sur Eurosport actuellement et en direct.


 
Le Biathlon ?

n°21871749
Amiral Sim​'s
Everybody can be Bruce Willis
Posté le 14-03-2010 à 00:18:04  profilanswer
 

sport049 a écrit :


 
Le Biathlon ?


 
Yep.  :jap:


---------------
si j'été pas là, vous seriez vous
n°21875238
flounche
Belichickachicachic aïe aïe aï
Posté le 14-03-2010 à 16:11:16  profilanswer
 

bruere a écrit :


c'est déjà pas mal parce que sans langue de bois, tu peux avouer que tout le monde s'en fout. C'est triste mais c'est vrai :ok:


 
en passant les resumes a 13h je vois pas trop a qui ça s'adresse vu que tout le monde est au boulot....y'a que les vieux qui peuvent regarder ça...


---------------
S'amuser avec son cerveau ça peut etre , tres tres dangereux.....
n°21875376
cashless
Posté le 14-03-2010 à 16:31:15  profilanswer
 

flounche a écrit :


 
en passant les resumes a 13h je vois pas trop a qui ça s'adresse vu que tout le monde est au boulot....y'a que les vieux qui peuvent regarder ça...


 
Tu oublies les chômeurs.

n°21875694
Grobert
Posté le 14-03-2010 à 17:22:25  profilanswer
 

Et les fonctionnaires.


---------------
"Heads you win, tails you lose"
n°21875771
flounche
Belichickachicachic aïe aïe aï
Posté le 14-03-2010 à 17:34:29  profilanswer
 

Et les handicapes ....


---------------
S'amuser avec son cerveau ça peut etre , tres tres dangereux.....
n°21883650
Guilletit
Et puis quoi encore?
Posté le 15-03-2010 à 12:09:30  profilanswer
 

Et les retraités.


---------------
►►►There’s no light in your eyes and your brain is too slow◄◄◄ -- ►►► Bienvenue en République Bananière ◄◄◄
n°21884506
cashless
Posté le 15-03-2010 à 13:44:05  profilanswer
 

Finalement, ça devrait donc faire un carton d'audience.

n°21907469
ftikai
Posté le 17-03-2010 à 09:49:33  profilanswer
 

Citation :

J'ai appris tôt dans ma carrière d'athlète olympique que ce qui intéresse la plupart des gens, c'est la victoire. Au fil des quatre Jeux olympiques auxquels j'ai participé, deux en cyclisme et deux en patinage de vitesse, j'ai été témoin d'innombrables performances que je juge extraordinaires. Mais vous savez quoi? La plupart de ces courses «extraordinaires» ne se sont pas soldées par des médailles.
 
J'ai en mémoire mes premiers Jeux olympiques, à Atlanta. J'étais dans le studio de la CBC et j'attendais d'être interviewée après avoir remporté ma deuxième médaille des Jeux. Dans la salle de maquillage, sur un minuscule téléviseur, j'ai vu Leah Pells, la meilleure coureuse canadienne de demi-fond, finir quatrième dans le 1500 m. La fin de la course était incroyable et le résultat, phénoménal. Dans un sport dominé par les pays africains, Leah avait réussi l'impossible. Je me souviens avoir pensé, «si seulement elle avait gagné une médaille, quelle histoire elle aurait eu à raconter». Son parcours ressemblait au mien: j'avais du succès dans un sport, le cyclisme, dominé par les Européennes. Et parce que j'avais accédé au podium, les médias m'ont permis de raconter comment j'y étais parvenue.
 
Ça se passe comme ça dans le monde du sport. À moins qu'un athlète soit considéré comme un canon de beauté, s'il ne gagne pas, on ne lui donnera pas de plateforme pour raconter son histoire.
 
 
Quatre ans plus tard, à mes deuxièmes Jeux, toujours à titre de cycliste, je souffrais d'une toux convulsive à mon arrivée en Australie. J'étais malade depuis sept semaines et je me demandais ce que je faisais là. J'étais mal préparée et je n'étais tout simplement pas en forme. J'aurais voulu disparaître et ne pas avoir à me taper les courses qui m'attendaient. En cyclisme, on ne peut pas camoufler sa faiblesse grâce à la technique ou au verdict des juges. Le plus fort, le plus rapide et le plus dur envers lui-même - et, parfois, le plus rusé - va toujours l'emporter.
 
Je commençais à m'apitoyer sur mon sort. J'aurais voulu que les Jeux olympiques finissent immédiatement, pour que je puisse rentrer à la maison. Quand je pense à la mauvaise attitude que j'avais, je suis gênée.
 
Après une énième séance d'entraînement ratée, je me suis traînée en boudant jusqu'à notre base d'entraînement, à quelques heures de Sydney. J'ai passé la journée à regarder toute la fanfare pré-olympique, en essayant de me souvenir comment on se sent quand on est au sommet de sa forme. Je n'avais même pas l'impression d'être une athlète.
 
À mon réveil le lendemain, je me suis précipitée sur l'internet pour voir comment mes coéquipières s'étaient débrouillées dans leur course à Boston. J'étais une cycliste professionnelle au sein d'une équipe internationale établie aux États-Unis. Une de mes plus jeunes coéquipières, Nicole Reinhart, avait l'occasion de gagner 250 000$ si elle remportait cette épreuve, la dernière d'une série de cinq. Toute l'année, le reste de l'équipe avait travaillé pour qu'elle gagne cette série. Nicole ne s'était pas qualifiée pour l'équipe olympique américaine cette année-là, mais je savais qu'elle rêvait autant que moi de représenter son pays aux Jeux un jour.
 
Je n'oublierai jamais le moment où la page de Canadian Cyclist s'est affichée. «Tragédie à Boston», ai-je lu à l'écran. La cycliste en moi a tout de suite pensé à une crevaison, une collision ou quelque chose du genre. Je n'aurais jamais pu deviner ce que je m'apprêtais à lire.
 
Je suis restée tétanisée. Nicole avait en effet fait une chute. Et elle était morte. C'était un accident bizarre: elle avait heurté une bosse bien ordinaire sur la route et avait été projetée contre un arbre en bordure du parcours. Il ne restait plus que trois kilomètres avant l'arrivée et elle aurait gagné. Elle venait tout juste d'avoir 21 ans.
 
J'étais hébétée. Je me suis mise à penser au moment, plus tôt cette année-là, où Nicole et moi avions passé deux semaines à Milwaukee, au Wisconsin. Nous partagions une chambre d'hôtel, le temps de quelques courses dans la région. Nicole m'avait avoué sa déception de ne pas aller aux Jeux. Elle voulait vraiment réaliser un jour le rêve ultime de tout athlète: être une olympienne.
 
Assise à l'ordinateur, j'ai soudainement réalisé combien il était ridicule d'abdiquer à cause de la maladie. J'avais honte d'avoir ainsi abandonné avant même que la course ait commencé.
 
Ce matin-là, je me suis promis que j'allais me battre. J'ai pris l'engagement d'exceller et de courir au meilleur de mes capacités, peu importe comment je me sentais, peu importe si c'était difficile, peu importe si je me retrouvais loin derrière.
 
Ma première épreuve, la course sur route, était disputée sur une distance de 120 km. À mi-chemin, le peloton principal m'a distancée. Je pédalais autour du circuit dans le froid et la pluie. À chaque tour, des concurrentes abandonnaient. Chaque fois que nous traversions la zone de ravitaillement, où le personnel de soutien, à l'abri dans des cabanes temporaires, nous attendait avec des bidons, quelqu'un mettait le pied à terre. Bientôt, je me suis retrouvée seule.
 
Seule, et 20 minutes derrière le peloton principal, où les filles se battaient pour les médailles d'or, d'argent et de bronze qui rendent les pays tellement fiers. Je n'oublierai jamais mon entrée dans la verdure brumeuse de Centennial Park, bien après que la course eut été gagnée. Des bénévoles s'affairaient déjà à démonter les barrières et nettoyaient les lieux. L'un d'entre eux a interrompu ce qu'il faisait, il a levé les yeux pour me regarder passer et m'a lancé: «Finis la tête haute, Canada!»
 
Je lui ai retourné son regard, j'ai souri et j'ai répondu: «C'est ce que je vais faire.» Et j'ai continué. J'ai terminé la course environ 25 minutes derrière la gagnante, en avant-dernière place, en cette journée où j'aurais dû être dans un lit d'hôpital tellement j'étais malade. J'ai franchi la ligne d'arrivée, me faufilant entre les photographes réunis pour tirer le portrait des médaillées. J'ai souri autant que je l'avais fait quatre ans plus tôt, quand j'avais gagné ma première médaille olympique, à Atlanta.
 
Ce jour-là, j'ai senti que j'avais été à la hauteur de l'idéal olympique. J'ai aussi appris la vraie signification de l'excellence: être aussi bon que tu le peux et ne jamais, jamais abandonner.
 
Après la course, les journalistes semblaient gênés de me demander ce qui s'était passé. Au lieu d'invoquer l'excuse de la maladie, j'ai dit: «C'était peut-être la meilleure course de ma vie. Je l'ai fait pour Nicole.»
 
Quatre jours plus tard, j'ai fini sixième dans le contre-la-montre, à 13 secondes de la médaille de bronze. Ça reste la meilleure course de ma carrière.
 
Cet épisode a fait de moi la personne que je suis aujourd'hui. Aurais-je écouté mon coeur et serais-je revenue au patinage de vitesse juste après ces Jeux si la tragédie ne m'avait pas montré à quel point la vie peut être courte? Possiblement pas. Aurais-je gagné le bronze aux Jeux d'hiver de 2002, 16 mois à peine après ces Jeux d'été? Certainement pas. Chose plus importante encore, ma médaille d'or en patinage de vitesse dans le 5000 m des Jeux de Turin, en 2006 - mon plus grand succès, si vous jugez le succès en terme de médailles -. ne se serait jamais matérialisée si je n'avais pas découvert le véritable sens de l'excellence en 2000. J'ai appris cette leçon non pas en gagnant, mais en participant et en donnant tout ce que j'avais le jour de la compétition.
 
Les Jeux olympiques de Sydney sont les seuls, parmi les quatre auxquels j'ai pris part jusqu'ici, lors desquels je n'ai pas gagné de médaille. Et pourtant, ce sont ceux qui ont la plus grande valeur à mes yeux. J'aurais seulement souhaité que cet apprentissage ne trouve pas sa source dans une perte aussi douloureuse.


 
- Clara Hughes - Porte drapeau canadien des derniers jeux.  Multimédaillée des JO d'été et d'hiver.


Message édité par ftikai le 17-03-2010 à 09:50:59
n°21908435
Amiral Sim​'s
Everybody can be Bruce Willis
Posté le 17-03-2010 à 11:01:07  profilanswer
 

Sacré récit.


---------------
si j'été pas là, vous seriez vous
n°21923621
Sebastien
Posté le 18-03-2010 à 14:33:15  profilanswer
 

Ouais carrement, je pensais pas que j'aurais été jusqu'au bout, mais il en valait la peine

n°21923715
harrypotde​fleur
I blue myself
Posté le 18-03-2010 à 14:38:55  profilanswer
 

C'est beau. :sweat:

n°21993124
Aurore bor​eale
Posté le 24-03-2010 à 18:03:06  profilanswer
 

Bon alors ces jeux paralympiques, ça en est où? :o

n°21993358
lupienblan​c
quelle mascarade ce jeu de con
Posté le 24-03-2010 à 18:28:03  profilanswer
 

et Brian ?? il a fait combien de tonneaux a'hui ?? :o

n°21996734
trelka
Posté le 24-03-2010 à 23:56:57  profilanswer
 

Aurore boreale a écrit :

Bon alors ces jeux paralympiques, ça en est où? :o


Fini depuis dimanche  :o  
 
6 médailles pour la France.

n°21996754
Eifersucht​91
Posté le 24-03-2010 à 23:58:53  profilanswer
 

trelka a écrit :


Fini depuis dimanche  :o  
 
6 médailles pour la France.


 
 [:tibo2002]  
 
ça fait une sacrée baisse par rapport à Turin

n°21998853
clown69
Posté le 25-03-2010 à 09:50:15  profilanswer
 

lupienblanc a écrit :

et Brian ?? il a fait combien de tonneaux a'hui ?? :o


Ce con a réussi, alors qu'il s'était planté là où il fallait pas [:prozac]

mood
Publicité
Posté le   profilanswer
 

 Page :   1  2  3  4  5  ..  394  395  396  397  398  399
Page Suivante

Aller à :
Ajouter une réponse
 

Sujets relatifs
Nouvelle Star 2010La Terre faisant parti du patrimoine de l'UNESCO
[Topic Unique] Miss France 2010 - Malika Ménard[OÙ ACHETER] Musiques de jeux Video
camps chantiers humanitaires au Togo avec CFED cet hiver et ETE 2010special vacances utiles avec asso CFED au TOGO cet Hiver et ETE 2010
[Voyages] Spring Break 2010 a Cancunqui sera champion de france 2010 de L1 ?
Plus de sujets relatifs à : Vancouver 2010 : Jeux Olympiques d'Hiver : 2 médailles d'or !!


Copyright © 1997-2018 Hardware.fr SARL (Signaler un contenu illicite) / Groupe LDLC / Shop HFR