Forum |  HardWare.fr | News | Articles | PC | Prix | S'identifier | S'inscrire | Aide | Shop Recherche
1986 connectés 

  FORUM HardWare.fr
  Discussions
  Société

  La société hyophilisée - dictature de la longévité

 



 Mot :   Pseudo :  
 
 Page :   1  2
Page Précédente
Auteur Sujet :

La société hyophilisée - dictature de la longévité

n°2468591
Grenouille​ Bleue
Batracien Azuré
Posté le 13-04-2004 à 11:37:53  profilanswer
 

Je regardais d'un oeil trouble un article du dernier Nouvel Obs, et quelque chose m'a frappé, quelque chose d'évident et qui pourtant m'avait complètement échappé.
 
De plus en plus, ces dernières années, on assiste à une dictature de la longévité.
 
Quand je dis dictature de la longévité, je veux dire que tout est fait pour que l'homme puisse vivre plus longtemps et profiter de sa vie plus longtemps... mais pour ce faire, on lui empêche tout ce qui lui permettrait d'en profiter, justement.
 
Regardez le procès qui est fait aux cigarettes, accusées à juste titre de réduire la durée de vie et de provoquer des cancers. Regardez les accusations portées contre le vin, et l'alcool en général. Regardez cet engouement pour la nourriture diététique et le "bien manger" qui stigmatise l'obésité comme cause de maladies cardio-vasculaires.
 
Et en parallèle, on nous incite à faire quotidiennement de l'exercice, faire du jogging, de la musculation (pour les hommes), du step (pour les femmes) ou de la natation, pour fortifier notre corps et le rendre "source de bien-être".
 
Alors, c'est sûr. Quelqu'un qui ne fume pas, ne boit pas, ne b... pas, mange modérément, fait du sport... vivra probablement longtemps. Et tant que c'est un choix de vie, ça me paraît tout à fait normal. Mais pourquoi l'imposer aux autres ?
 
Si quelqu'un a envie de fumer (hash ou tabac), de manger ce qu'il veut, de boire sans se restreindre, de ne pas faire d'exercice, de quel droit la société lui impose-t-elle ses standards ?
 
Vous vous rappelez la fameuse interrogation ? Vaut-il mieux vivre dix ans comme un lion ou cent ans comme un rat ?
 
Evidemment, la définition du lion ou du rat varie, et les réponses diffèrent d'une personne à une autre. Mais justement. Puisque les réponses diffèrent, pourquoi ne pas laisser à chacun, sans le stigmatiser, le choix de la manière de gérer sa vie ?


---------------
Ma chaîne YouTube d'écrivain qui déchire son père en pointillés - Ma page d'écrivain qui déchire sa mère en diagonale
mood
Publicité
Posté le 13-04-2004 à 11:37:53  profilanswer
 

n°2468602
french_Kis​s
Universel
Posté le 13-04-2004 à 11:40:01  profilanswer
 

personne ne te l'impose  :D

n°2468607
Profil sup​primé
Posté le 13-04-2004 à 11:41:12  answer
 

L'argument qui est avancé en réponse à ce type d'interrogation, c'est le même que l'on sert pour justifier l'obligation de porter la ceinture de sécurité : les maladies impliquées par ces comportements coûtent cher à la société.

n°2468643
LooSHA
Allah Akbar
Posté le 13-04-2004 à 11:44:59  profilanswer
 

Dans le même ordre d'idées, il faut que des gamins de 12 ans puissent conduire bourrés à 200 km/h sans ceinture.
 
Faire en sorte de vivre dans une société moins dangereuse et nocive, c'est une évolution saine et souhaitable. Maintenant celui-qui veut se foutre en l'air il a encore l'embarras du choix.
 
PS : mettre le sexe sur le même plan que la bouffe, le tabac et l'alcool ?   :heink:


---------------
Tu ne te feras point d'image taillée, ni de représentation quelconque des choses qui sont en haut dans les cieux, qui sont en bas sur la terre, et qui sont dans les eaux plus bas que la terre.
n°2468645
ExRat
Posté le 13-04-2004 à 11:45:09  profilanswer
 

michounette a écrit :

L'argument qui est avancé en réponse à ce type d'interrogation, c'est le même que l'on sert pour justifier l'obligation de porter la ceinture de sécurité : les maladies impliquées par ces comportements coûtent cher à la société.

ouais mais un p'tit vieux coute tres cher en soin aussi si on va par la

n°2468664
muzah
Bal Musette @ HFR depuis 1997
Posté le 13-04-2004 à 11:47:31  profilanswer
 

Pour modérer tes propos forts bien étayés, il faut admettre que la cigarette est quand même un gros problème par rapport à notre système de sécurité sociale. Ce n'est pas un virus qui arrive tout seul, le fumeur est en partie responsable de ses tumeurs et problèmes divers dûs au tabac. Si on vivait chacun coupé du monde, pour ne pas se droguer ou autre (je sais, j'exagère), seulement voilà : on vit dans une société (de consommation, ok, ok.) où chacun doit prendre en considération dans une certaine mesure qu'il ne vit pas tout seul et qu'il dépend des autres comme les autres dépendent de lui.
Donc l'exemple de la cigarette n'est pas forcément le meilleur ;)
 
Alors, c'est sûr. Quelqu'un qui ne fume pas, ne boit pas, ne b... pas, mange modérément, fait du sport... vivra probablement longtemps. Et tant que c'est un choix de vie, ça me paraît tout à fait normal. Mais pourquoi l'imposer aux autres ?
 
On est tenté d'imposer quelques règles si les gens ne prennent pas conscience de la société citée plus haut.

n°2468672
Grenouille​ Bleue
Batracien Azuré
Posté le 13-04-2004 à 11:48:28  profilanswer
 

LooSHA a écrit :

Dans le même ordre d'idées, il faut que des gamins de 12 ans puissent conduire bourrés à 200 km/h sans ceinture.
 
Faire en sorte de vivre dans une société moins dangereuse et nocive, c'est une évolution saine et souhaitable. Maintenant celui-qui veut se foutre en l'air il a encore l'embarras du choix.
 
PS : mettre le sexe sur le même plan que la bouffe, le tabac et l'alcool ?   :heink:  


 
Le parallèle est erroné, puisque dans ce cas les gamins mettent en danger la vie d'autrui - sans compter qu'ils ne sont pas encore majeurs et n'ont pas encore le recul nécessaire.
 
Vivre dans une société moins dangereuse et nocive, je suis totalement pour. Mais nier ou stigmatiser certains plaisirs sous prétexte qu'on ruine sa santé, je trouve ça extrêmement dommageable.


---------------
Ma chaîne YouTube d'écrivain qui déchire son père en pointillés - Ma page d'écrivain qui déchire sa mère en diagonale
n°2468736
Profil sup​primé
Posté le 13-04-2004 à 12:01:09  answer
 

Grenouille Bleue a écrit :


 
Le parallèle est erroné, puisque dans ce cas les gamins mettent en danger la vie d'autrui - sans compter qu'ils ne sont pas encore majeurs et n'ont pas encore le recul nécessaire.
 
Vivre dans une société moins dangereuse et nocive, je suis totalement pour. Mais nier ou stigmatiser certains plaisirs sous prétexte qu'on ruine sa santé, je trouve ça extrêmement dommageable.

Bah, en fumant aussi tu mets la vie d'autrui en danger (tabagisme passif ;))
 
Ceci dit, je suis partiellement d'accord avec toi : il y a une certaine tyrannie de la santé, comme si la longueur de la vie en faisait la qualité...

n°2468737
LooSHA
Allah Akbar
Posté le 13-04-2004 à 12:01:09  profilanswer
 

Pour le moment l'évolution est donc bonne mais pas suffisante puisqu'un mineur peut acheter des cigarettes et fumer, et qu'il peut boire et se voir servir de l'alcool :D
 
 
Je rajouterais que parler de dictature, c'est faire insulte aux personnes vivant sous une vraie dictature, et qui seraient contentes d'échanger la leur contre la "nôtre"  [:itm]


Message édité par LooSHA le 13-04-2004 à 12:03:36

---------------
Tu ne te feras point d'image taillée, ni de représentation quelconque des choses qui sont en haut dans les cieux, qui sont en bas sur la terre, et qui sont dans les eaux plus bas que la terre.
n°2468746
six_dfx
Well I'm the Lord of Time.
Posté le 13-04-2004 à 12:02:49  profilanswer
 

LooSHA a écrit :


PS : mettre le sexe sur le même plan que la bouffe, le tabac et l'alcool ?   :heink:  


 
vu les réactions qu'on peut lire ça et là, ça me semble interessant ... le discours démago consistant à jeter sur les fumeurs l'intégralité de la responsabilité de leurs éventuels pb de santé (et le poids que ceux ci font peser sur le systeme de solidarité) peut tout à fait s'appliquer aux maladies du foie pour l'alcool, ou encore aux maladies sexuellement transmissibles ...


---------------
Don't blink. Don't even blink. Blink and you're dead. They are fast, faster than you could believe, don't turn your back, don't look away, and DON'T BLINK. Good luck.
mood
Publicité
Posté le 13-04-2004 à 12:02:49  profilanswer
 

n°2468754
com21
real men don't click
Posté le 13-04-2004 à 12:05:32  profilanswer
 

Grenouille Bleue a écrit :


Regardez le procès qui est fait aux cigarettes, accusées à juste titre de réduire la durée de vie et de provoquer des cancers. Regardez les accusations portées contre le vin, et l'alcool en général. Regardez cet engouement pour la nourriture diététique et le "bien manger" qui stigmatise l'obésité comme cause de maladies cardio-vasculaires.
 


 
deja il faudrait séparer cigarettes+alcool  du combat malbouffe / bonne bouffe
 
pour cigarettes et alcool, a petite dose ça ne pose pas de problème, à 3 paquets par jour + 2 bouteilles de whisky, je n'appelle pas ça vivre comme un lion.
 
Je passe sur le faite qu'après on se retrouve avec des procès contre les fabricants de cigarettes pour cause de cancer.....
 
 
pour la malbouffe / bonne bouffe :
c'est pareil,  un mcdo de temps en temps n'a jamais tuer personnes, faire un  régime 100% malbouffe SI .
 
 


---------------
Cherche geekette | Traquez vos billets d'€ | Don du sang | Don de moelle osseuse
n°2468777
Grenouille​ Bleue
Batracien Azuré
Posté le 13-04-2004 à 12:09:46  profilanswer
 

com21 a écrit :


 
deja il faudrait séparer cigarettes+alcool  du combat malbouffe / bonne bouffe
 
pour cigarettes et alcool, a petite dose ça ne pose pas de problème, à 3 paquets par jour + 2 bouteilles de whisky, je n'appelle pas ça vivre comme un lion.
 
Je passe sur le faite qu'après on se retrouve avec des procès contre les fabricants de cigarettes pour cause de cancer.....
 
 
pour la malbouffe / bonne bouffe :
c'est pareil,  un mcdo de temps en temps n'a jamais tuer personnes, faire un  régime 100% malbouffe SI .
 
 
 


 
2 bouteilles par jour ?  :whistle:


---------------
Ma chaîne YouTube d'écrivain qui déchire son père en pointillés - Ma page d'écrivain qui déchire sa mère en diagonale
n°2468778
muzah
Bal Musette @ HFR depuis 1997
Posté le 13-04-2004 à 12:10:01  profilanswer
 

L'excès tue.

n°2468785
Profil sup​primé
Posté le 13-04-2004 à 12:11:27  answer
 

Le tort tue.

n°2468804
com21
real men don't click
Posté le 13-04-2004 à 12:16:04  profilanswer
 

Grenouille Bleue a écrit :


 
2 bouteilles par jour ?  :whistle:  


 
c'est la consommation de certaines personnes  [:spamafote]


---------------
Cherche geekette | Traquez vos billets d'€ | Don du sang | Don de moelle osseuse
n°2468830
Infi888
Intermittent des forums
Posté le 13-04-2004 à 12:19:59  profilanswer
 

Je suis tout à fait d'accord. Responsabilisons les gens. Tu veux bouffer comme un porc, fumer comme un pompier et boire comme un trou. Ok, mais tu signes une décharge signalant que tu refuses toute intervention d'un médecin ou alors tu payes l'intégralité des frais d'hospitalisation et de traitement.  [:spamafote]

n°2468839
ExRat
Posté le 13-04-2004 à 12:21:16  profilanswer
 

muzah a écrit :

L'excès tue.

l'ennui aussi  ;)

n°2468844
Profil sup​primé
Posté le 13-04-2004 à 12:22:41  answer
 

Infi888 a écrit :

Je suis tout à fait d'accord. Responsabilisons les gens. Tu veux bouffer comme un porc, fumer comme un pompier et boire comme un trou. Ok, mais tu signes une décharge signalant que tu refuses toute intervention d'un médecin ou alors tu payes l'intégralité des frais d'hospitalisation et de traitement.  [:spamafote]  

On n'est pas des robots non plus hein, le vice et l'imperfection font nécessairement partie de notre vie, la société se doit donc de prendre en charge tout ces défauts.

n°2468848
PaGaN
Posté le 13-04-2004 à 12:23:36  profilanswer
 

Grenouille Bleue a écrit :

Je regardais d'un oeil trouble un article du dernier Nouvel Obs, et quelque chose m'a frappé, quelque chose d'évident et qui pourtant m'avait complètement échappé.
 
De plus en plus, ces dernières années, on assiste à une dictature de la longévité.
 
Quand je dis dictature de la longévité, je veux dire que tout est fait pour que l'homme puisse vivre plus longtemps et profiter de sa vie plus longtemps... mais pour ce faire, on lui empêche tout ce qui lui permettrait d'en profiter, justement.
 
Regardez le procès qui est fait aux cigarettes, accusées à juste titre de réduire la durée de vie et de provoquer des cancers. Regardez les accusations portées contre le vin, et l'alcool en général. Regardez cet engouement pour la nourriture diététique et le "bien manger" qui stigmatise l'obésité comme cause de maladies cardio-vasculaires.
 
Et en parallèle, on nous incite à faire quotidiennement de l'exercice, faire du jogging, de la musculation (pour les hommes), du step (pour les femmes) ou de la natation, pour fortifier notre corps et le rendre "source de bien-être".
 
Alors, c'est sûr. Quelqu'un qui ne fume pas, ne boit pas, ne b... pas, mange modérément, fait du sport... vivra probablement longtemps. Et tant que c'est un choix de vie, ça me paraît tout à fait normal. Mais pourquoi l'imposer aux autres ?
 
Si quelqu'un a envie de fumer (hash ou tabac), de manger ce qu'il veut, de boire sans se restreindre, de ne pas faire d'exercice, de quel droit la société lui impose-t-elle ses standards ?
 
Vous vous rappelez la fameuse interrogation ? Vaut-il mieux vivre dix ans comme un lion ou cent ans comme un rat ?
 
Evidemment, la définition du lion ou du rat varie, et les réponses diffèrent d'une personne à une autre. Mais justement. Puisque les réponses diffèrent, pourquoi ne pas laisser à chacun, sans le stigmatiser, le choix de la manière de gérer sa vie ?


 
Personne n'impose cela puisque, justement, tu es libre de le faire.
 
Où est le problème ?
 
Par contre, rares seront les personnes qui vivront de cette manière et qui accepteront de mourir plus tôt ensuite quand l'heure approchera, que la maladie sera déclarée ou autre...

n°2468851
sire de Bo​tcor
Armorican way of life
Posté le 13-04-2004 à 12:24:13  profilanswer
 

Grenouille Bleue a écrit :


Quand je dis dictature de la longévité, je veux dire que tout est fait pour que l'homme puisse vivre plus longtemps et profiter de sa vie plus longtemps... mais pour ce faire, on lui empêche tout ce qui lui permettrait d'en profiter, justement.


 
Parce que la cigarette coûte trop d'argent à la sécu !
Remboursement des frais d'hôpitaux dûs aux cancers qu'elle provoque, etc...
 

Grenouille Bleue a écrit :


Regardez le procès qui est fait aux cigarettes, accusées à juste titre de réduire la durée de vie et de provoquer des cancers. Regardez les accusations portées contre le vin, et l'alcool en général. Regardez cet engouement pour la nourriture diététique et le "bien manger" qui stigmatise l'obésité comme cause de maladies cardio-vasculaires.


 
De même l'obésité implique médicaments pour se soigner de ses maladies cardio-vasculaires.
Et puis je ne crois pas qu'on puisse dire que devenir obèse équivaut à profiter de sa vie...
 

Grenouille Bleue a écrit :


Et en parallèle, on nous incite à faire quotidiennement de l'exercice, faire du jogging, de la musculation (pour les hommes), du step (pour les femmes) ou de la natation, pour fortifier notre corps et le rendre "source de bien-être".
 
Alors, c'est sûr. Quelqu'un qui ne fume pas, ne boit pas, ne b... pas, mange modérément, fait du sport... vivra probablement longtemps. Et tant que c'est un choix de vie, ça me paraît tout à fait normal. Mais pourquoi l'imposer aux autres ?


 
Ça n'est pas imposé de faire du sport, tu en fais si tu veux.
et puis ça fait marcher le commerce... C'est une pub comme une autre.
 

Grenouille Bleue a écrit :


Si quelqu'un a envie de fumer (hash ou tabac), de manger ce qu'il veut, de boire sans se restreindre, de ne pas faire d'exercice, de quel droit la société lui impose-t-elle ses standards ?


 
Parce qu'il vit aux frais des autres...
Il faudrait une sécu pour les fumeurs et une autre pour les non fumeurs,
ils vérraient déjà bien mieux la différence...
 

Grenouille Bleue a écrit :


Vous vous rappelez la fameuse interrogation ? Vaut-il mieux vivre dix ans comme un lion ou cent ans comme un rat ?
 
Evidemment, la définition du lion ou du rat varie, et les réponses diffèrent d'une personne à une autre. Mais justement. Puisque les réponses diffèrent, pourquoi ne pas laisser à chacun, sans le stigmatiser, le choix de la manière de gérer sa vie ?


Même réponse
 
 
 
Tout est une question d'argent :  
entre nous, le gouvernement et la société se moquent bien de savoir
si tu vis jusqu'à 20 ans ou jusqu'à 100 ans...
 
Et puisqu'apparemment une vie saine de chacun correspond à une vie pas chère pour la société et plus cher pour le citoyen et bien... ça fait marcher le commerce et ça réduit les charges supportées par les autres.


Message édité par sire de Botcor le 13-04-2004 à 12:27:31

---------------
«Ceux qui croient que les peuples suivront leurs intérêts et non leurs passions n’ont rien compris au XXe siècle.» © Raymond Aron
n°2468861
PaGaN
Posté le 13-04-2004 à 12:25:39  profilanswer
 

michounette a écrit :

On n'est pas des robots non plus hein, le vice et l'imperfection font nécessairement partie de notre vie, la société se doit donc de prendre en charge tout ces défauts.


 
Chacun sa conception. Selon moi, le rôle de la société (et pas de la pub, ne pas confondre) est d'informer aussi des risques de chacun à vivre de telle manière.
 
Elle n'interdit pas mais informe.
Même si le but plus ou moins avoué est de réduire des "coûts" plutôt que ton risque de mourir.


Message édité par PaGaN le 13-04-2004 à 12:26:34
n°2468870
PaGaN
Posté le 13-04-2004 à 12:27:19  profilanswer
 

ExRat a écrit :

l'ennui aussi  ;)  


 
Y'a un juste milieu, un équilibre.

n°2468875
Profil sup​primé
Posté le 13-04-2004 à 12:28:27  answer
 

sire de Botcor a écrit :


 
Parce que la cigarette coûte trop d'argent à la sécu !
remboursement des frais d'hôpitaux dûs aux cancer qu'elle provoque, etc...
 
 
 
De même l'obésité implique médicaments pour se soigner de ses maladies cardio-vasculaire.
Et puis je ne crois pas qu'on puisse dire que devenir obèse équivaut à profiter de sa vie...
 
 
 
Ça n'est pas imposé de faire du sport, tu en fais si tu veux.
et puis ça fait marcher le commerce...
 
 
 
Parce qu'il vit aux frais des autres...
Il faudrait une sécu pour les fumeurs et une autre pour les non fumeurs,
ils véraient déjà bien mieux la différence...
 
 
Même réponse
 
 
 
Tout est une question d'argent : ente nous, le gouvernement ou la société elle s'en moque que tu vives jusqu'à 20ans ou jusqu'à 100ans...
 
Et puisqu'apparemment une vie saine de chacun correspond à une vie pas chère pour la société et plus cher pour le citoyen et bien... ça fait marcher le commerce et ça réduit les charges supportée par les autres.

L'argument du coût engendré par la clope, c'est tout de même à la limite de la mauvaise foi...
 
Sinon, on interdirait les voitures (pollution = cancers divers et variés), la bonne chère (trop de graisse = maladie cardio-vasculaire), le ski (ça coûte cher les fractures du tibia :o), les éclipses solaires (ça coûte cher aussi les yeux brûlés...)

n°2468885
Profil sup​primé
Posté le 13-04-2004 à 12:29:19  answer
 

PaGaN a écrit :


 
Chacun sa conception. Selon moi, le rôle de la société (et pas de la pub, ne pas confondre) est d'informer aussi des risques de chacun à vivre de telle manière.
 
Elle n'interdit pas mais informe.
Même si le but plus ou moins avoué est de réduire des "coûts" plutôt que ton risque de mourir.

Là je suis bien d'accord, la société a un rôle de prévention... Me semble qu'elle le remplit plutôt bien d'ailleurs :)

n°2468900
Circenses
Posté le 13-04-2004 à 12:31:55  profilanswer
 

Grenouille Bleue a écrit :

Je regardais d'un oeil trouble un article du dernier Nouvel Obs, et quelque chose m'a frappé, quelque chose d'évident et qui pourtant m'avait complètement échappé.
 
De plus en plus, ces dernières années, on assiste à une dictature de la longévité.
 
Quand je dis dictature de la longévité, je veux dire que tout est fait pour que l'homme puisse vivre plus longtemps et profiter de sa vie plus longtemps... mais pour ce faire, on lui empêche tout ce qui lui permettrait d'en profiter, justement.
 
Regardez le procès qui est fait aux cigarettes, accusées à juste titre de réduire la durée de vie et de provoquer des cancers. Regardez les accusations portées contre le vin, et l'alcool en général. Regardez cet engouement pour la nourriture diététique et le "bien manger" qui stigmatise l'obésité comme cause de maladies cardio-vasculaires.
 
Et en parallèle, on nous incite à faire quotidiennement de l'exercice, faire du jogging, de la musculation (pour les hommes), du step (pour les femmes) ou de la natation, pour fortifier notre corps et le rendre "source de bien-être".
 
Alors, c'est sûr. Quelqu'un qui ne fume pas, ne boit pas, ne b... pas, mange modérément, fait du sport... vivra probablement longtemps. Et tant que c'est un choix de vie, ça me paraît tout à fait normal. Mais pourquoi l'imposer aux autres ?
 
Si quelqu'un a envie de fumer (hash ou tabac), de manger ce qu'il veut, de boire sans se restreindre, de ne pas faire d'exercice, de quel droit la société lui impose-t-elle ses standards ?
 
Vous vous rappelez la fameuse interrogation ? Vaut-il mieux vivre dix ans comme un lion ou cent ans comme un rat ?
 
Evidemment, la définition du lion ou du rat varie, et les réponses diffèrent d'une personne à une autre. Mais justement. Puisque les réponses diffèrent, pourquoi ne pas laisser à chacun, sans le stigmatiser, le choix de la manière de gérer sa vie ?


 
Les bienfaits du sexe
 
1. Le sexe est un soin de beauté.
Les tests scientifiques ont montré que les femmes qui ont des rapports sexuels
produisent un grand nombre d'hormones oestrogène. Cette hormone rend les
cheveux brillants et donne la peau douce.
 
2. Le sexe est un perfecteur de peau.
En douceur, les bons rapports sexuels réduisent les
chances de souffrir de dermites, démangeaisons, et imperfections cutanées. La
transpiration nettoie les pores et rend la peau resplendissante.
 
3. Faire l'amour fait brûler toutes les calories que vous
avez pris pendant votre repas romantique.
 
4. Le sexe est l'un des sports le plus sûr que vous pouvez
pratiquer. Il étire et tonifie tous les muscles du corps.
C'est bien plus plaisant que de nager 20 longueurs !
 
5. Le sexe est une cure instantanée contre les dépressions.
Il fait circuler l'endorphine dans le système sanguin, produisant un sens
d'euphorie et vous laisse avec un sentiment de bien-être.
 
6. Plus vous avez des rapports, plus vous en redemanderez. Le
corps sexuellement actif dégage une très grande quantité de
toxine appelée "phéromone". Ce parfum sexuel rend votre partenaire
complètement fou !  
 
7.Le sexe, est le plus sûr des tranquillisants au monde ! Il
est 10 fois plus efficace que le Valium.
 
8. S'embrasser chaque jour évite d'aller chez le dentiste !
S'embrasser augmente la quantité de salive qui nettoie la
nourriture de votre bouche, réduit le taux d'acide qui donne les caries, et
prévient la production de la plaque dentaire.
 
9. Le sexe soulage les maux de tête. Le rapport sexuel peut
réduire la tension qui réduit les vaisseaux sanguins du cerveau.
 
10. Le sexe est un antihistaminique naturel.
Beaucoup de rapports sexuels peuvent déboucher le nez.  
Il combat l'asthme et le rhume des foins.
 
:O


---------------
www.hattrick.org | France | Championnat | Kastelin (46947)
n°2468911
jeunejedi
Posté le 13-04-2004 à 12:34:42  profilanswer
 

Grenouille Bleue a écrit :


 
Le parallèle est erroné, puisque dans ce cas les gamins mettent en danger la vie d'autrui - sans compter qu'ils ne sont pas encore majeurs et n'ont pas encore le recul nécessaire.


 
 
Es tu sur que les alcoolo-tabagiques ne mettent pas en danger la vie des autres?  :D

n°2468915
Toshy
Time will tell
Posté le 13-04-2004 à 12:34:53  profilanswer
 

C'est p-e un coup de terroristes qui voudraient faire exploser (encore +) la sécurité sociale, en créant de plus en plus de retraités qui toucheront des rentes de plus en plus longtemps alors qu'il y a de moins en moins de naissances...  
 
C vicieux, mais ca marche... :D


---------------
You can fool some people sometimes, But you can't fool all the people all the time...
n°2468930
Infi888
Intermittent des forums
Posté le 13-04-2004 à 12:38:06  profilanswer
 

michounette a écrit :

L'argument du coût engendré par la clope, c'est tout de même à la limite de la mauvaise foi...
 
Sinon, on interdirait les voitures (pollution = cancers divers et variés), la bonne chère (trop de graisse = maladie cardio-vasculaire), le ski (ça coûte cher les fractures du tibia :o), les éclipses solaires (ça coûte cher aussi les yeux brûlés...)


 
Tout est une question de risque. Tu peux attraper un cancer sans avoir jamais fumé, c'est pas pour ça qu'il faut interdire de vivre. Par contre ce qui peut déclarer clairement un cancer dans une grande majorité des cas, il me parait important de le noter. Vu la maturité de certains je pense qu'on devrait mettre l'alcool, et les cigarettes sur une étagère... Tout en haut. Comme pour les gamins.
 
C'est un peu gros les gens qui se plaignent des problèmes de foie, d'avoir un cancer du poumon ou de devoir subir un triple pontage. Ca ne leur est pas tombé dessus du jour au lendemain sans qu'ils en portent une énorme responsabilité.

n°2468947
six_dfx
Well I'm the Lord of Time.
Posté le 13-04-2004 à 12:41:45  profilanswer
 

sire de Botcor a écrit :


Parce qu'il vit aux frais des autres...
Il faudrait une sécu pour les fumeurs et une autre pour les non fumeurs,
ils vérraient déjà bien mieux la différence...


 
Moi je propose encore mieux, une sécu pour les vieux malades et une sécu pour les jeunes en bonne santé ...
 
et puis aussi une assurance chomage pas chère pour les cadres diplomés et une autre pour ces salauds de prolos profiteurs, ils verraient déjà bien mieux la difference ...  :pfff:


---------------
Don't blink. Don't even blink. Blink and you're dead. They are fast, faster than you could believe, don't turn your back, don't look away, and DON'T BLINK. Good luck.
n°2468965
Toshy
Time will tell
Posté le 13-04-2004 à 12:45:22  profilanswer
 

Par contre, si on demande aux gens de moins fumer, de moins boire, de manger mieux, etc...  
 
On finira forcément par leur demander aussi de travailler plus, à partir du moment ou leur santé le permettra...  
 
Car si ils vivent jusqu'à 100 ans mais sont à la retraite à partir de 60, ca va couter bonbon à ceux qui bossent pendant ce temps... ;)


---------------
You can fool some people sometimes, But you can't fool all the people all the time...
n°2468986
PaGaN
Posté le 13-04-2004 à 12:49:51  profilanswer
 

sire de Botcor a écrit :


 
Parce que la cigarette coûte trop d'argent à la sécu !
Remboursement des frais d'hôpitaux dûs aux cancers qu'elle provoque, etc...
 
...
 
Parce qu'il vit aux frais des autres...
Il faudrait une sécu pour les fumeurs et une autre pour les non fumeurs,
ils vérraient déjà bien mieux la différence...
 


 
 :non:  
 
La société, tout comme le fumeur doit assumer sa responsabilité.
Le fumeur achète ses cigarettes et prend le risque du cancer.
La société fabrique et vend ces cigarettes.
 
Je ne vois donc pas de problème à ce que la société paie... même si la société au final, c'est aussi les non-fumeurs.
 
Le mieux serait qu'une partie de chaque paquet soit dédiée aux frais de santé qui suivront derrière.
D'ailleurs, j'ose espérer que la forte augmentation servira à ca et qu'on entendra plus le gouvernement se plaindre des frais que la cigarette génère.
L'état a un rôle de cartel en ce qui concerne le tabac et les buralistes sont les dealers. :D

n°2468991
jonas
pénètre ton intimité
Posté le 13-04-2004 à 12:51:11  profilanswer
 

euh, sérieusement, la clope coûterait plus cher à l'Etat que ce qu'elle rapporte? :heink: j'ai énormément de mal à croire un truc pareil.


---------------
lal0utre only, lal0utre forever, lal0utre FTW !!! \o/
n°2469001
Infi888
Intermittent des forums
Posté le 13-04-2004 à 12:52:54  profilanswer
 

Jonas a écrit :

euh, sérieusement, la clope coûterait plus cher à l'Etat que ce qu'elle rapporte? :heink: j'ai énormément de mal à croire un truc pareil.


 
C'est pourtant le cas. [:spamafote]

n°2469003
jonas
pénètre ton intimité
Posté le 13-04-2004 à 12:53:04  profilanswer
 

d'ailleurs, quelqu'un qui ne fume pas (et donc cotise moins : taxes gigantesques sur les paquets de clope), s'il vit quinze ans de plus, il coûte finalement infiniment plus à la société que le fumeur. Brulons les vieux et les non fumeurs! :o


---------------
lal0utre only, lal0utre forever, lal0utre FTW !!! \o/
n°2469006
jonas
pénètre ton intimité
Posté le 13-04-2004 à 12:53:58  profilanswer
 

Infi888 a écrit :


 
C'est pourtant le cas. [:spamafote]  


 
ah? tu as des chiffres précis?


---------------
lal0utre only, lal0utre forever, lal0utre FTW !!! \o/
n°2469009
PaGaN
Posté le 13-04-2004 à 12:54:07  profilanswer
 

Jonas a écrit :

euh, sérieusement, la clope coûterait plus cher à l'Etat que ce qu'elle rapporte? :heink: j'ai énormément de mal à croire un truc pareil.


 
Jusqu'ici, j'en doute aussi.
 
Maintenant, si le nombre de fumeur continue à diminuer, ca va surement devenir le cas.

n°2469013
jeunejedi
Posté le 13-04-2004 à 12:55:12  profilanswer
 

Jonas a écrit :

euh, sérieusement, la clope coûterait plus cher à l'Etat que ce qu'elle rapporte? :heink: j'ai énormément de mal à croire un truc pareil.


 
oui, ca fait partie des croyances populaires "l'état se fait les c... en or grace a la clope"  :o  
En france, les études tardent et tardent a sortir, au canada c sorti et c t assez hallucinant ( dépense/recette équilibré ou presque).
Apres tu as d'autres études qui prennent en compte le cout social (on fait des économies de retraite en tuant des mecs de 45 ans) mais c biaisé (aucune encore ne tiens en compte que ca coute encore plus cher a la société de tuer a 45 ans un chirurgien ou un cadre qu'elle a passé X année a former)

n°2469016
jonas
pénètre ton intimité
Posté le 13-04-2004 à 12:55:34  profilanswer
 

oui, mais dans les comptes qu'on fait pour ce qu'il coute, est-ce qu'on retire les pensions non payées du fait qu'ils meurent plus jeunes?


---------------
lal0utre only, lal0utre forever, lal0utre FTW !!! \o/
n°2469021
freaxinthe​night
Posté le 13-04-2004 à 12:56:10  profilanswer
 

Grenouille Bleue a écrit :

Je regardais d'un oeil trouble un article du dernier Nouvel Obs, et quelque chose m'a frappé, quelque chose d'évident et qui pourtant m'avait complètement échappé.
 
De plus en plus, ces dernières années, on assiste à une dictature de la longévité.
 
Quand je dis dictature de la longévité, je veux dire que tout est fait pour que l'homme puisse vivre plus longtemps et profiter de sa vie plus longtemps... mais pour ce faire, on lui empêche tout ce qui lui permettrait d'en profiter, justement.
 
Regardez le procès qui est fait aux cigarettes, accusées à juste titre de réduire la durée de vie et de provoquer des cancers. Regardez les accusations portées contre le vin, et l'alcool en général. Regardez cet engouement pour la nourriture diététique et le "bien manger" qui stigmatise l'obésité comme cause de maladies cardio-vasculaires.
 
Et en parallèle, on nous incite à faire quotidiennement de l'exercice, faire du jogging, de la musculation (pour les hommes), du step (pour les femmes) ou de la natation, pour fortifier notre corps et le rendre "source de bien-être".
 
Alors, c'est sûr. Quelqu'un qui ne fume pas, ne boit pas, ne b... pas, mange modérément, fait du sport... vivra probablement longtemps. Et tant que c'est un choix de vie, ça me paraît tout à fait normal. Mais pourquoi l'imposer aux autres ?
 
Si quelqu'un a envie de fumer (hash ou tabac), de manger ce qu'il veut, de boire sans se restreindre, de ne pas faire d'exercice, de quel droit la société lui impose-t-elle ses standards ?
 
Vous vous rappelez la fameuse interrogation ? Vaut-il mieux vivre dix ans comme un lion ou cent ans comme un rat ?
 
Evidemment, la définition du lion ou du rat varie, et les réponses diffèrent d'une personne à une autre. Mais justement. Puisque les réponses diffèrent, pourquoi ne pas laisser à chacun, sans le stigmatiser, le choix de la manière de gérer sa vie ?


y'a plusieurs choses dans ce que tu dis qu'il faut séparer (enfin du moins je le pense), c'est le discours normatif en lui-même et ce que dit le discours.  
Là où je te rejoins c'est dans le discours normatif, qui même s'il n'est pas forcément écouté est entendu, et donc par définition nous aliène, nous fixe des règles, nous place en situation de soumission plus ou moins mal digérée et acceptée. Pourquoi ne pas parler de dictature, looSHA, on nous répète bien suffisamment à longueur de temps que nous vivons en démocratie alors qu'il faudrait que nous la construisions chaque jour davantage ?
 
Il est bien évident que la communication incessante sur la nécessité de la longévité de l'apparente jeunesse ( [:djmoissoneusebateuse] ) est ultra-chiante, et que mourir en bonne santé est malheureusement un leurre, comme également voir la vieillesse comme une maladie.
 
Je ne pense pas que ces communications pleines de renoncement et de sport soient énoncées pour notre bien, mais tout simplement pour des raisons comptables, pour consommer du sport et de la santé préventive, ce sont là de nouveaux marchés très porteurs dans une société qui vieillit de plus en plus. Parce qu'également on nous prépare des lois qui répondent à l'affirmation "Paul ne veut pas payer pour la santé défaillante de Pierre" (-"qui n'a pas arrêté de fumer et de boire", ça c'est qu'on va nous expliquer, sinon mais bien sûr nous vivons toujours dans une société solidaire...).  
 
 [:marsububu]  

n°2469023
Infi888
Intermittent des forums
Posté le 13-04-2004 à 12:56:15  profilanswer
 

Jonas a écrit :


 
ah? tu as des chiffres précis?


 
On ne dirait pas, mais en fait je suis au boulot là. Alors je n'en ai pas sur le moment  :whistle:

mood
Publicité
Posté le   profilanswer
 

 Page :   1  2
Page Précédente

Aller à :
Ajouter une réponse
  FORUM HardWare.fr
  Discussions
  Société

  La société hyophilisée - dictature de la longévité

 

Sujets relatifs
Existe t il une dictature de la pensée?une société anglaise
[droit] Modération d'un forum par des mineurs. forum d'une société.Le sel dans notre société d'alimentation
les caractéristiques d'une société ultra libérale[ société moderne ] Que deviennent les dealers de drogue des cités ?
[ société ] - Les femmes seules à 40, 50 ans ?Respect et société
création d'une societe offshore ou autre, demande d'info...[droit] société de crédit
Plus de sujets relatifs à : La société hyophilisée - dictature de la longévité


Copyright © 1997-2018 Hardware.fr SARL (Signaler un contenu illicite) / Groupe LDLC / Shop HFR