Forum |  HardWare.fr | News | Articles | PC | S'identifier | S'inscrire | Shop Recherche
2395 connectés 

  FORUM HardWare.fr
  Discussions
  Société

  Le topic des héros (mauvais cul inside)

 



 Mot :   Pseudo :  
 
 Page :   1  2  3
Page Précédente
Auteur Sujet :

Le topic des héros (mauvais cul inside)

n°34380999
Witzard
Spé procrastination
Posté le 21-05-2013 à 14:36:56  profilanswer
 

Bon, ça fait quelque temps que je me suis dit qu'un topic sur les héros, les vrais, ça manquait sur HFR.

 

Que ça soit d'un point de vue militaire ou en terme de vie sauvées, ou autre, il fallait un topic pour leur rendre hommage.

 

/ce topic est sponsorisé par http://www.badassoftheweek.com/

 

----------------------------------------------------------------

 

Quelques exemples :  

 

Léo Major

 
Citation :

Au cours d'une reconnaissance, seul, il repère deux soldats allemands marchant le long d'une digue. Comme le temps est froid et pluvieux, il se dit, « je suis gelé et mouillé à cause de vous, vous paierez. » Après avoir réussi à capturer le premier Allemand, il tente de l'utiliser comme appât pour se saisir du reste de l'unité. Le second soldat avait tenté d'utiliser son arme, mais il fut rapidement tué. Léo Major continue sa mission dans le but de capturer le commandant de l'unité et forcer celle-ci à se rendre. La garnison allemande se rend après que trois autres soldats soit abattus par Major. Dans un village voisin, des troupes SS voyant des soldats allemands escortés par un soldat canadien tirent sur leurs propres camarades, en blessant quelques-uns et en en tuant sept. Major méprise le feu ennemi et continue à escorter ses prisonniers à la première ligne canadienne. Il ordonne alors à un char canadien de tirer sur les troupes SS.
Il revient au camp avec près d'une centaine de prisonniers. C'est pour cette action qu'il est choisi pour recevoir une Médaille de conduite distinguée. Il ne la recevra cependant jamais. Il refuse la médaille car il estime que le Général Montgomery, qui devait lui remettre la décoration, est militairement incompéten

 
Citation :

Au début du mois d'avril 1945, le Régiment de la Chaudière approche de la ville de Zwolle en Hollande, aux Pays-Bas. Cette ville fait l'objet d'une forte résistance des troupes allemandes, durant les mois de mars et avril, 50 soldats canadiens perdent la vie chaque jour. Afin de connaître la force et la position de l'ennemi, le commandant du régiment demande deux volontaires avant de donner l'ordre à l'artillerie de pilonner la ville. Léo Major et son meilleur ami, Wilfrid « Willie » Arseneault, se portent volontaires10. Afin de garder intacte la ville, le couple décide d'essayer de capturer Zwolle seul.

 

Ils partent à la tombée de la nuit et arrivent à la ferme Van Gerner7 où ils ont des difficultés à communiquer avec le fermier et sa famille qui tentent de leur dire, sans parler néerlandais qu'il y a beaucoup d'Allemands dans la forêt près de la ferme. Ils quittent la ferme vers 23 heures. Peu de temps après, Arseneault est tué par des tirs allemands après avoir accidentellement donné la position de l'équipe. Furieux, Léo Major répond en tuant deux Allemands, mais le reste du peloton fuit dans un véhicule7. Il décide alors de poursuivre sa mission seul.
Il entre dans la ville de Zwolle durant la nuit et il se met à attaquer les patrouilles allemandes et à courir dans les rues de la ville en mitraillant et lançant des grenades dans les maisons vides afin de faire croire à l'invasion de la ville par les troupes canadiennes. Une dizaine de fois, il surprend des groupes de 8 à 10 soldats allemands : une fois capturés, il les dirige hors de la ville près des positions du régiment et les remet aux soldats canadiens français, puis retourne vers la ville pour continuer sa mission. Quatre fois dans la nuit, il doit forcer quelques portes de maison pour pouvoir se reposer et faire le point. Il tombe aussi sur le quartier-général des SS, et livre un combat rapide avec 8 officiers supérieurs, mortel pour 4 d'entre eux, les autres étant en fuite. Il met le feu au QG de la Gestapo.

 

Au petit matin, il se rend compte que les dernières troupes allemandes ont quitté la ville et que Zwolle est libérée.12 Il se met à frapper à plusieurs portes mais les habitants sont trop effrayés pour sortir. Finalement, il rencontre des membres de la résistance qui lui présentent une enseignante d'anglais. Léo Major lui demande d'annoncer à la radio que la ville est libérée des Allemands

 

Ben Salomon

Citation :

Captain Salomon was in a tent with wounded soldiers when the Japanese began to appear. He ordered the enlisted medics to evacuate the wounded to the rear area. He stayed behind to provide cover and hold back the enemy.
 
He took a rifle and went to the front of the tent when he saw a machine gun with two of our soldiers lifeless and slumped over it. He took over the machine gun and started firing. In the morning, they found him dead on top of the machine gun with his hand on the trigger. In front of him they found 98 dead Japanese soldiers.

 


Message édité par Witzard le 21-05-2013 à 14:43:15
mood
Publicité
Posté le 21-05-2013 à 14:36:56  profilanswer
 

n°34381002
Witzard
Spé procrastination
Posté le 21-05-2013 à 14:37:10  profilanswer
 

réservé

n°34381004
Witzard
Spé procrastination
Posté le 21-05-2013 à 14:37:14  profilanswer
 

réservé²

n°34381206
System211
Posté le 21-05-2013 à 14:51:05  profilanswer
 

[:drap]

n°34381749
Hazumaki
Je crois Kathryn Mayorga.
Posté le 21-05-2013 à 15:28:19  profilanswer
 

Drap


---------------
«Attendons, Messieurs ; laissons passer le règne des transcendants ; sachons subir le dédain des forts. [...] Le moyen d'avoir raison dans l'avenir est, à certaines heures, de savoir se résigner à être démodé.» - Ernest Renan - はずまき
n°34381913
Dæmon
Posté le 21-05-2013 à 15:40:33  profilanswer
 

http://en.wikipedia.org/wiki/Bernard_P._Bell

Citation :

For fighting gallantly at Mittelwihr, France. On the morning of December 18, 1944, he led a squad against a schoolhouse held by enemy troops. While his men covered him, he dashed toward the building, surprised two guards at the door and took them prisoner without firing a shot. He found that other Germans were in the cellar. These he threatened with hand grenades, forcing 26 in all to emerge and surrender. His squad then occupied the building and prepared to defend it against powerful enemy action. The next day, the enemy poured artillery and mortar barrages into the position, disrupting communications which T/Sgt. Bell repeatedly repaired under heavy small-arms fire as he crossed dangerous terrain to keep his company commander informed of the squad's situation. During the day, several prisoners were taken and other Germans killed when hostile forces were attracted to the schoolhouse by the sound of captured German weapons fired by the Americans. At dawn the next day the enemy prepared to assault the building. A German tank fired round after round into the structure, partially demolishing the upper stories. Despite this heavy fire, T/Sgt. Bell climbed to the second floor and directed artillery fire which forced the hostile tank to withdraw. He then adjusted mortar fire on large forces of enemy foot soldiers attempting to reach the American position and, when this force broke and attempted to retire, he directed deadly machine gun and rifle fire into their disorganized ranks. Calling for armored support to blast out the German troops hidden behind a wall, he unhesitatingly exposed himself to heavy small-arms fire to stand beside a friendly tank and tell its occupants where to rip holes in walls protecting approaches to the school building. He then trained machine guns on the gaps and mowed down all hostile troops attempting to cross the openings to get closer to the school building. By his intrepidity and bold, aggressive leadership, T/Sgt. Bell enabled his 8-man squad to drive back approximately 150 of the enemy, killing at least 87 and capturing 42. Personally, he killed more than 20 and captured 33 prisoners.[1]


 
 
http://en.wikipedia.org/wiki/Vito_R._Bertoldo

Citation :


    He fought with extreme gallantry while guarding 2 command posts against the assault of powerful infantry and armored forces which had overrun the battalion's main line of resistance. On the close approach of enemy soldiers, he left the protection of the building he defended and set up his gun in the street, there to remain for almost 12 hours driving back attacks while in full view of his adversaries and completely exposed to 88-mm., machinegun and small-arms fire. He moved back inside the command post, strapped his machinegun to a table and covered the main approach to the building by firing through a window, remaining steadfast even in the face of 88-mm. fire from tanks only 75 yards away. One shell blasted him across the room, but he returned to his weapon. When 2 enemy personnel carriers led by a tank moved toward his position, he calmly waited for the troops to dismount and then, with the tank firing directly at him, leaned out of the window and mowed down the entire group of more than 20 Germans. Some time later, removal of the command post to another building was ordered. M/Sgt. Bertoldo voluntarily remained behind, covering the withdrawal of his comrades and maintaining his stand all night. In the morning he carried his machinegun to an adjacent building used as the command post of another battalion and began a day-long defense of that position. He broke up a heavy attack, launched by a self-propelled 88-mm. gun covered by a tank and about 15 infantrymen. Soon afterward another 88-mm. weapon moved up to within a few feet of his position, and, placing the muzzle of its gun almost inside the building, fired into the room, knocking him down and seriously wounding others. An American bazooka team set the German weapon afire, and M/Sgt. Bertoldo went back to his machinegun dazed as he was and killed several of the hostile troops as they attempted to withdraw. It was decided to evacuate the command post under the cover of darkness, but before the plan could be put into operation the enemy began an intensive assault supported by fire from their tanks and heavy guns. Disregarding the devastating barrage, he remained at his post and hurled white phosphorus grenades into the advancing enemy troops until they broke and retreated. A tank less than 50 yards away fired at his stronghold, destroyed the machinegun and blew him across the room again but he once more returned to the bitter fight and, with a rifle, single-handedly covered the withdrawal of his fellow soldiers when the post was finally abandoned. With inspiring bravery and intrepidity M/Sgt. Bertoldo withstood the attack of vastly superior forces for more than 48 hours without rest or relief, time after time escaping death only by the slightest margin while killing at least 40 hostile soldiers and wounding many more during his grim battle against the enemy hordes.


[:pingouino]
 
http://en.wikipedia.org/wiki/Paul_L._Bolden

Citation :


 
    He voluntarily attacked a formidable enemy strong point in Petit-Coo, Belgium, on 23 December 1944, when his company was pinned down by extremely heavy automatic and small-arms fire coming from a house 200 yards to the front. Mortar and tank artillery shells pounded the unit, when S/Sgt. Bolden and a comrade, on their own initiative, moved forward into a hail of bullets to eliminate the ever-increasing fire from the German position. Crawling ahead to close with what they knew was a powerfully armed, vastly superior force, the pair reached the house and took up assault positions, S/Sgt. Bolden under a window, his comrade across the street where he could deliver covering fire. In rapid succession, S/Sgt. Bolden hurled a fragmentation grenade and a white phosphorus grenade into the building; and then, fully realizing that he faced tremendous odds, rushed to the door, threw it open and fired into 35 SS troopers who were trying to reorganize themselves after the havoc wrought by the grenades. Twenty Germans died under fire of his submachinegun before he was struck in the shoulder, chest, and stomach by part of a burst which killed his comrade across the street. He withdrew from the house, waiting for the surviving Germans to come out and surrender. When none appeared in the doorway, he summoned his ebbing strength, overcame the extreme pain he suffered and boldly walked back into the house, firing as he went. He had killed the remaining 15 enemy soldiers when his ammunition ran out. S/Sgt. Bolden's heroic advance against great odds, his fearless assault, and his magnificent display of courage in reentering the building where he had been severely wounded cleared the path for his company and insured the success of its mission.


Message édité par Dæmon le 21-05-2013 à 15:47:32

---------------
|.:::.._On se retrouvera_..:::.|
n°34382344
white jag
Posté le 21-05-2013 à 16:12:27  profilanswer
 

Faut frager comme un porc pour être un héros ? [:bibliophage:2]
Où sont ceux ont lancé les bombes atomiques ?

Message cité 2 fois
Message édité par white jag le 21-05-2013 à 16:13:30
n°34382391
Dæmon
Posté le 21-05-2013 à 16:16:09  profilanswer
 

white jag a écrit :

Faut frager comme un porc pour être un héros ? [:bibliophage:2]  
Où sont ceux ont lancé les bombes atomiques ?


relis avec le doigt :/


---------------
|.:::.._On se retrouvera_..:::.|
n°34387969
Deouss
SOLA GRATIA
Posté le 22-05-2013 à 01:02:18  profilanswer
 

white jag a écrit :

Faut frager comme un porc pour être un héros ? [:bibliophage:2]  
Où sont ceux ont lancé les bombes atomiques ?


Le plus gros fragger de tout les temps c'est cette grosse campouze de Simo Häyhä. Rien de bien héroïque comme vos rambos mais ce gnome finlandais a tout de même bouffé plus de 700 rouges en moins de 100 jours pendant la guerre d'Hiver  [:paydaybear:3]


---------------
The relations of the soul to the divine spirit are so pure, that it is profane to seek to interpose helps.
n°34388014
Profil sup​primé
Posté le 22-05-2013 à 01:07:50  answer
 

Deouss a écrit :


Le plus gros fragger de tout les temps c'est cette grosse campouze de Simo Häyhä. Rien de bien héroïque comme vos rambos mais ce gnome finlandais a tout de même bouffé plus de 700 rouges en moins de 100 jours pendant la guerre d'Hiver  [:paydaybear:3]


 
Et sans lunette de visée [:clooney44]

mood
Publicité
Posté le 22-05-2013 à 01:07:50  profilanswer
 

n°34388055
Deouss
SOLA GRATIA
Posté le 22-05-2013 à 01:14:49  profilanswer
 


En plus comme son nom l'indique, le conflit a eu lieu en hiver, et l'hiver en Carélie là où il se battait tu dois voir un vague ptit bout de Soleil qui se lève à peine, traine 2-3h et se barre, donc c'est d'autant plus impressionnant, il déconnait pas le mec  [:paydaybear:3]  


---------------
The relations of the soul to the divine spirit are so pure, that it is profane to seek to interpose helps.
n°34388170
Dæmon
Posté le 22-05-2013 à 01:33:59  profilanswer
 

Deouss a écrit :


En plus comme son nom l'indique, le conflit a eu lieu en hiver, et l'hiver en Carélie là où il se battait tu dois voir un vague ptit bout de Soleil qui se lève à peine, traine 2-3h et se barre, donc c'est d'autant plus impressionnant, il déconnait pas le mec  [:paydaybear:3]  


bah faut aussi voir que par -30°C le moindre givre sur ta lunette et tu es baisé. un œilleton/dioptre fonctionne tout aussi bien pour tirer sur une silhouette humaine à des distances "normales" d'engagement et est bien plus fiable de ce point de vue.


---------------
|.:::.._On se retrouvera_..:::.|
n°34389646
Dr_Zaius
Simius Mathematicus
Posté le 22-05-2013 à 10:06:41  profilanswer
 

Drap !  [:lardoncru:3]


---------------
« Nous sommes tous des farceurs : nous survivons à nos problèmes.» Cioran
n°34428896
Witzard
Spé procrastination
Posté le 25-05-2013 à 12:32:03  profilanswer
 

Un peu de sport pour changer :  
 

Citation :


It's time for a little Karelin : http://en.wikipedia.org/wiki/Aleksandr_Karelin [:roger21:1]  
 
En lutte, "il a été invaincu en compétition internationale entre 1987 et la finale des Jeux olympiques de 2000 de Sydney où il est battu par l'Américain Rulon Gardner. Cette domination est telle que lors des six dernières années de sa domination, aucun adversaire n'a réussi à lui prendre un point."
 
En sachant que la défaite de 2000 est complètement politique, il aurait du gagner.
 
Il est champion du monde de 89 a 99, champion d'europe de 88 a 2000, et triple champion olympique (+ une médaille d'argent).
 
Mais la partie marrante, c'est de voir son physique et la façon qu'il avait de s'en servir  [:iskor]  
http://www.youtube.com/watch?v=xU02m5nzxW0
 
En gros, c'était un monstre physiquement (He competed at the heaviest weight class of his day, 130 kg (286 lb) and 1.91 m (6-feet-3 1/4 inches) tall). Il arrivait a soulever des types plus gros, plus grands, qui faisaient tout pour ne pas l'être [:osweat]
 
Il a inventé une prise, le karelin lift ... les mecs préféraient se coucher face à lui plutôt que de la subir [:sneijder:3] : http://www.youtube.com/watch?v=Uh7sDz46AZg
 
Et il a participé à un tournoi de MMA, il a littéralement explosé tout le monde en face. Mais méchamment quoi :d  
En gros, dès qu'il arrivait à les toucher, c'était mort pour eux, il les balançait a droite a gauche, même si son adversaire faisait 150 kilos [:sneijder:3]
On peut voir un bout ici :
http://www.youtube.com/watch?v=6naZMDjwZ7M :o
 
Ah, et il a un doctorat aussi, parce que bon, mens sana in corpore sano [:hish:3]

n°34430404
Profil sup​primé
Posté le 25-05-2013 à 16:05:49  answer
 

Cette photo quand même :o
http://hfr-rehost.net/ysterografa.gr/wp-content/uploads/2013/02/Putin-Karelin.jpg

n°34430469
Bresse
EVERYTHING IS§§§⭐⭐
Posté le 25-05-2013 à 16:16:58  profilanswer
 

Witzard a écrit :

Un peu de sport pour changer :  
 
 


 
 :love:  :love:  :love:  :love:  :love:  :love:  :love:  :love:


---------------
He was a cop and good at his job, but he committed the ultimate sin and testified against other cops gone bad. Cops that tried to kill him but got the woman he loved instead...
n°34970985
Witzard
Spé procrastination
Posté le 14-07-2013 à 01:09:17  profilanswer
 

http://i.imgur.com/vGBLscg.jpg

n°34974459
Random Dud​e
Posté le 14-07-2013 à 16:53:57  profilanswer
 

Une autre forme de héros, qui fracasse pas des gens, qui n'en tue pas par centaines  :D

 
Citation :

La vie de Pier Luccio Tinazzi était celle d’un motard très ordinaire qui n’a laissé aucune trace dans les mémoires, jusqu'au jour où il a volontairement franchi les portes de l’enfer, pour devenir un motard extraordinaire.

  


Pier Lucio Tinazzi , surnommé « Spadino » (fine épée en italien) en raison de son extrême maigreur, etait chargé de la sécurité du tunnel du Mont Blanc, son travail consistait a traverser régulièrement le tunnel pour s’assurer de la fluidité du trafic. On employait des motards car ils pouvaient se faufiler aisément entre les voitures pour éviter les bouchons.

 

Au moment tragique ou le camion prit feu, Pier Lucio se trouvait a l’extérieur, coté français, tandis que tout le monde tentait de fuir le brasier, il prit sa BMW K75 pour s’engager dans le tunnel a la recherche de survivants. Bien avant que d’autres véhicules aient pris feu a leur tour, le semi remorque responsable de la catastrophe dégageait a lui seul une telle chaleur qu’il était alors quasi impossible de s’engager dans le tunnel sans risque de mourir rapidement carbonisé ou asphyxié par l’épaisse fumée noire et toxique.

 

Dans de telles conditions, on peut se demander comment le motard italien a réussi a s’orienter et retrouver des automobilistes dans ce piège.

 

Naviguant au jugé, parmi les carcasses en flammes, Tinazzi fit d’incessants aller-retour de 12 kilomètres, ramenant a chaque fois un passager.

 

Il resta en contact radio avec les secouristes italiens pendant environ 1 heure. A sa dernière entrée dans la bouche du diable, il trouvât Maurice Lebras, un camionneur français inconscient, mais vivant. Tinazzi ne pu le charger sur sa moto, mais refusa de l’abandonner.

 

Dans son dernier message, il expliquât rapidement qu’il avait réussi a le traîner jusque dans l’abri no 20 et a refermer la porte coupe-feu. Il confirmait ensuite qu’il allait attendre la fin de l’incendie dans un autre abri. Malheureusement, quelques mètres plus loin, la BMW et son héroïque pilote se fondirent dans la chaussée du tunnel.

 

Une ou deux fois par an, la FIM frappe une médaille d’or qu’elle décerne a des motocyclistes d’exception. En 1999, elle a été attribué a Pier Luccio Tinazzi, a titre posthume. Le gouvernement italien l’a lui aussi décoré pour son acte de bravoure. Un an après la catastrophe, un club de motards a enfin sceller une plaque commémorative a l’entrée du tunnel, coté italien.

 


Chaque année des centaines de motards viennent lui rendre hommage au tunnel du Mont-Blanc.


Message édité par Random Dude le 14-07-2013 à 16:55:34
n°34976105
Dæmon
Posté le 14-07-2013 à 20:58:55  profilanswer
 

http://hfr-rehost.net/acidcow.com/pics/20120501/remarkable_acts_01.jpg
http://hfr-rehost.net/acidcow.com/pics/20120501/remarkable_acts_02.jpg
http://hfr-rehost.net/acidcow.com/pics/20120501/remarkable_acts_03.jpg
http://hfr-rehost.net/acidcow.com/pics/20120501/remarkable_acts_04.jpg
http://hfr-rehost.net/acidcow.com/pics/20120501/remarkable_acts_05.jpg
http://hfr-rehost.net/acidcow.com/pics/20120501/remarkable_acts_06.jpg
http://hfr-rehost.net/acidcow.com/pics/20120501/remarkable_acts_07.jpg

Message cité 1 fois
Message édité par Dæmon le 14-07-2013 à 20:59:21

---------------
|.:::.._On se retrouvera_..:::.|
n°34976311
Obdal
Posté le 14-07-2013 à 21:33:53  profilanswer
 

Deouss a écrit :


Le plus gros fragger de tout les temps c'est cette grosse campouze de Simo Häyhä. Rien de bien héroïque comme vos rambos mais ce gnome finlandais a tout de même bouffé plus de 700 rouges en moins de 100 jours pendant la guerre d'Hiver  [:paydaybear:3]


ce monstre [:keuah]

n°34976319
no_gods
Uplifting trance !
Posté le 14-07-2013 à 21:34:34  profilanswer
 

drap'

n°35296432
System211
Posté le 14-08-2013 à 14:15:26  profilanswer
 

Y a quelques bons parmi les Medal of Honor Recipients  :o  
 
http://en.wikipedia.org/wiki/List_ [...] orld_War_I
 

Citation :

Johannes S. Anderson
 
 
Single-handedly attacked and captured a machine gun nest


 
http://en.wikipedia.org/wiki/List_ [...] rld_War_II

Citation :

Richard I. Bong
Fighter pilot with 40 kills. Top AAF score.


 

Citation :

Donald E. Rudolph
For destroying 8 pillboxes, a trench and a tank while under fire.

n°35358792
Profil sup​primé
Posté le 21-08-2013 à 15:31:31  answer
 

Drapal  [:jcqs]


Message édité par Profil supprimé le 21-08-2013 à 15:31:43
n°35368205
Emzy
Rōnin
Posté le 22-08-2013 à 11:59:09  profilanswer
 

On s'en tape des mecs qui ont tué 40 personnes.
Le nageur en haut en a sauvé 40, qui peut en dire autant ?


---------------
Je rachète votre topic, commencez à faire vos valises.
n°35369497
Witzard
Spé procrastination
Posté le 22-08-2013 à 13:52:57  profilanswer
 

Emzy a écrit :

On s'en tape des mecs qui ont tué 40 personnes.
Le nageur en haut en a sauvé 40, qui peut en dire autant ?


En général le principe de la guerre c'est quand même qu'en tuant les autres, tu sauves tes potes :o
 
Le type qui a couvert toute l'évacuation de ses troupes en restant avec une mitrailleuse, je ne vois pas pourquoi il démériterait :spamafote:

n°35369852
Emzy
Rōnin
Posté le 22-08-2013 à 14:14:28  profilanswer
 

Witzard a écrit :


En général le principe de la guerre c'est quand même qu'en tuant les autres, tu sauves tes potes :o
 
Le type qui a couvert toute l'évacuation de ses troupes en restant avec une mitrailleuse, je ne vois pas pourquoi il démériterait :spamafote:


Certes, mais ce qui était vanté dans le post était le nombre de kills, d'où ma réaction.


---------------
Je rachète votre topic, commencez à faire vos valises.
n°35384847
System211
Posté le 23-08-2013 à 18:56:09  profilanswer
 

Emzy a écrit :


Certes, mais ce qui était vanté dans le post était le nombre de kills, d'où ma réaction.


 
Qui sait ce qu'il ce serait passé si c'était pas un NBK comme lui à bord de son avion...  :whistle:

n°35391312
camairis
Posté le 24-08-2013 à 16:33:33  profilanswer
 

Drap, tain le lutteur et le nageur russe... Ces bêtes...


---------------
S'il n'y a pas de réponse, c'est qu'il n'y a pas de question.
n°35604208
t_faz
Posté le 13-09-2013 à 15:30:22  profilanswer
 

camairis a écrit :

Drap, tain le lutteur et le nageur russe... Ces bêtes...


question médaille et domination totale d'un sport teddy riner est pas loin à seulement 24 ans ...http://fr.wikipedia.org/wiki/Teddy_Riner

Message cité 1 fois
Message édité par t_faz le 13-09-2013 à 15:30:36

---------------
L'enfer est pavé de bonnes intentions
n°35604635
Witzard
Spé procrastination
Posté le 13-09-2013 à 16:05:42  profilanswer
 

t_faz a écrit :


question médaille et domination totale d'un sport teddy riner est pas loin à seulement 24 ans ...http://fr.wikipedia.org/wiki/Teddy_Riner


L'autre n'a pas concédé un seul point en 10 ans, Teddy n'y est pas encore :o

n°35810485
Witzard
Spé procrastination
Posté le 05-10-2013 à 15:28:24  profilanswer
 

http://i.imgur.com/rrAzb3v.png
 
http://i.imgur.com/VoKLqBb.jpg

n°35810732
System211
Posté le 05-10-2013 à 16:25:56  profilanswer
 

badass

n°35810784
Bresse
EVERYTHING IS§§§⭐⭐
Posté le 05-10-2013 à 16:38:48  profilanswer
 

Totally !


---------------
He was a cop and good at his job, but he committed the ultimate sin and testified against other cops gone bad. Cops that tried to kill him but got the woman he loved instead...
n°35811414
Ramasse-Mi​ettes
Still Making Sense
Posté le 05-10-2013 à 18:37:05  profilanswer
 

http://fr.wikipedia.org/wiki/Felix_Kersten
 

Citation :

Felix Kersten, né en 1898 en Estonie et mort en 1960 en Suède, est un masseur qui a soigné des membres de la famille royale de Hollande, ainsi que le chef des SS, Heinrich Himmler. Pour ses services auprès du Reichsführer, il a, entre autres, obtenu l'annulation de la déportation de la population hollandaise en Pologne et la libération de milliers de prisonniers détenus dans des camps de concentration, leur sauvant ainsi la vie.


 

n°35813267
Witzard
Spé procrastination
Posté le 05-10-2013 à 23:13:13  profilanswer
 

[:implosion du tibia]²²²²

n°35822466
Deouss
SOLA GRATIA
Posté le 07-10-2013 à 05:37:51  profilanswer
 

Citation :

À la suite d'un massage sur un centre nerveux précis, qui met le chef des SS au supplice, Himmler se relève et se sent léger pour la première fois depuis longtemps.


Il est passé à un poil d'aller construire des fours en Pologne quand même :o


---------------
The relations of the soul to the divine spirit are so pure, that it is profane to seek to interpose helps.
n°35823215
shadaxx
Posté le 07-10-2013 à 09:53:48  profilanswer
 

[:gaga drapal]

n°36710151
Witzard
Spé procrastination
Posté le 08-01-2014 à 11:53:03  profilanswer
 

http://i.imgur.com/qBHXw58.jpg
 
L'histoire un peu plus détaillée : http://news.bbc.co.uk/2/hi/south_asia/8279929.stm
 

n°36715695
Kirk_Lee_H​ammett
Posté le 08-01-2014 à 18:03:26  profilanswer
 

Bordel ça c'est de la gonzesse !  [:implosion du tibia]

n°36732416
thatslexi
Posté le 09-01-2014 à 20:22:54  profilanswer
 

[:implosion du tibia]

mood
Publicité
Posté le   profilanswer
 

 Page :   1  2  3
Page Précédente

Aller à :
Ajouter une réponse
  FORUM HardWare.fr
  Discussions
  Société

  Le topic des héros (mauvais cul inside)

 

Sujets relatifs
Koh Lanta La Revanche des Héros - Téheiura "On Tour" Catch à BéziersReçu mauvais coli ! (urgent ><)
Ecrire un livre "dont vous etes le héros"Pires souvenirs de voyages, vacances,... Causes? Conseils? ...
Les meilleurs cybermarchands de high tech... et les plus mauvais[Topique Unique] Les montres des sportifs - Pathfinder/Suunto inside
[recherche] Nom, titre, lien vers ce tableau, peinture, img insideC'est quoi encore cette bestiole ? (insecte inside)
Lac Vostok, Ellsworth & co (sondage inside) 
Plus de sujets relatifs à : Le topic des héros (mauvais cul inside)


Copyright © 1997-2018 Hardware.fr SARL (Signaler un contenu illicite / Données personnelles) / Groupe LDLC / Shop HFR