Forum |  HardWare.fr | News | Articles | PC | Prix | S'identifier | S'inscrire | Aide | Shop Recherche
1167 connectés 

  FORUM HardWare.fr
  Discussions
  Société

  [Delocalisations] Patrons seuls responsables ?

 



 Mot :   Pseudo :  
 
 Page :   1  2  3
Page Précédente
Auteur Sujet :

[Delocalisations] Patrons seuls responsables ?

n°3797188
Squadra_HF
Hérésie Lanciste
Posté le 21-09-2004 à 17:31:42  profilanswer
 

Allez, un petit topic sur un sujet vachement en vogue en ce moment... Postez de facon calme & constructive si posssible...
 
Un jour ne passe pas sans que l'on nous parle des delocalisations ou de la faillite d'une entreprise... Tout le monde (Surtout les syndicats & salariés) semble etre unanime pour designer toujours les meme coupables : Les mechants patrons, qui veulent toujours plus de profit, le MEDEF, qui parait-il, dirige la France via le pantin Raffarin...
 
(Le but de ce topic n'est evidemment pas de defendre les patrons, qui souvent ont une part de responsabilité, ni de nier la tragedie que ca peut occasionner aux salariés qui perdent leur travail...)
 
Pour justifier les delocalisations vers le 1/3 monde, on met toujours en avant le cout de la main d'oeuvre sans comparaison possible avec celle de notre pays... Une certaine façon de se dedouanner, tout comme le fait d'accuser en premier chef les patrons : Ca evite de se remettre en question en désignant une minorité (Je part de l'idée un peu folle qu'il y a plus d'employés que de patrons... Quoi ? Vous n'etes pas patrons ? :D )
 
La mauvaise santé des entreprises Francaises ne serait-elle pas tout simplement due au manque d'implication des gens qui y travaillent, ce qui entraine une baisse de la productivité et donc de la competitivité ?
 
Car un employé qui a une main d'oeuvre 2x plus chère, mais une productivité double, ca compense... Et je ne crois pas qu'on aie de complexes a faire en productivité par rapport aux travailleurs du 1/3 monde... Reste le probleme de la fiscalité, certainement toujours en notre defaveur, mais est elle si importante au regard de la construction d'une nouvelle usine a l'autre bout du monde, des frais de transports des marchandises une fois fabriquées...
 
Un récent rapport d'un cabinet internationnal (publié dans l'Express de cette semaine...) a evalué le degré d'investissement personnel des salariés dans leur entreprise dans 6 pays en Europe, dont bien sur la France... Resultats :
 
15% des gens s'impliquent a fond dans leur boulot
20% ne font que le strict necessaire...
65% attendent tout simplement la fin du mois que la paye tombe... (Comment ca je pense en premier lieu a ceux d'HFR qui postent depuis leur lieu de travail...)
 
Hier soir, au JT de France2, une enquete au Japon sur le travail : des journées de 16h/jour, une veritable envie de s'investir pour faire une société forte, un etat puissant... Quand les journalistes leur on dit qu'en France la durée du travail etait de 35h/semaine, ils se sont debridés tellement ils etaient sur le cul... La contrepartie, c'est le taux de suicide qui est tres eleve, du essentiellement au stress que ca occasionne... Au Japon, il y a peu de chomage, car c'est mal vu d'etre pris en charge par la societe, ce qui constitue une difference de culture par rapport a nous....
 
La mauvaise santé de notre économie n'est-elle pas tout simplement un signe précurseur qui nous montre que notre société est batie sur de mauvaises valeurs et qu'on va droit dans le mur ?
 
Que faudra-t-il pour qu'on se rende compte que travailler est une chance qu'une grande majorité de personnes n'ont pas sur cette planete ?
 
Sommes nous réellement patriotes ? Aimons nous vraiment notre pays au point de s'investir par le travail qui reste la meilleure facon de batir un pays puissant ? La comparaison avec les Japonnais est tres dure pour nous, eux pour qui honneur veut vraiment dire quelque chose...

mood
Publicité
Posté le 21-09-2004 à 17:31:42  profilanswer
 

n°3797225
wired
Weird thing
Posté le 21-09-2004 à 17:35:31  profilanswer
 

:jap: Tu as raison sur toute la ligne ; sauf pour la productivité qui n'est pas deux fois moins bonne ailleurs (Mais c'est tellement rassurant de se complaire à le croire).

n°3797303
Squadra_HF
Hérésie Lanciste
Posté le 21-09-2004 à 17:42:39  profilanswer
 

Wired >> Tu pars battu d'avance si tu raisonnes comme ca... En quoi serait on plus con que les autres ?
 
On ne veut plus bosser, on vit dans l'abondance...
 
Ceux qui n'ont pas de boulot, eux sont motivés pour bosser quelque soient les conditions, mais ce n'est pas forcement de la productivité au vrai sens du terme...

n°3797317
wired
Weird thing
Posté le 21-09-2004 à 17:44:17  profilanswer
 

squadra_hf a écrit :

Wired >> Tu pars battu d'avance si tu raisonnes comme ca... En quoi serait on plus con que les autres ?
 
On ne veut plus bosser, on vit dans l'abondance...
 
Ceux qui n'ont pas de boulot, eux sont motivés pour bosser quelque soient les conditions, mais ce n'est pas forcement de la productivité au vrai sens du terme...

Je n'ai pas dit qu'on était plus con, mais qu'on se croyait systématiquement meilleur.

n°3797325
Taliesin_0​1
Posté le 21-09-2004 à 17:44:50  profilanswer
 

Le capital va forcement la ou il peut faire son travail.
La france comme d'habitude n'a rien compris
 
1 Elle importe de la main d'oeuvre non qualifiée
2 Elle exporte son travail
3 Elle s'enlise dans la melasse
 
Mais exprimer ceci n'est pas politiquement correct.

n°3797363
Tilys
Heartbreaker
Posté le 21-09-2004 à 17:48:10  profilanswer
 

Taliesin_01 a écrit :

Le capital va forcement la ou il peut faire son travail.
La france comme d'habitude n'a rien compris
 
1 Elle importe de la main d'oeuvre non qualifiée
2 Elle exporte son travail
3 Elle s'enlise dans la melasse
 
Mais exprimer ceci n'est pas politiquement correct.


 
Tu peux ajouter que la main d'oeuvre qualifiée s'exporte d'elle même par manque de moyens locaux

n°3797407
wired
Weird thing
Posté le 21-09-2004 à 17:52:22  profilanswer
 

Taliesin_01 a écrit :

Le capital va forcement la ou il peut faire son travail.
La france comme d'habitude n'a rien compris
 
1 Elle importe de la main d'oeuvre non qualifiée
2 Elle exporte son travail
3 Elle s'enlise dans la melasse
 
Mais exprimer ceci n'est pas politiquement correct.

Elle aurait plutôt tendance à dépouiller le tiers monde de ses maigres ressources en incitant l'immigration des têtes (Ceux qui cotoient le secteur médical ne me diront pas le contraire).
 
Ton commentaire ressemble étrangement à un prêche du FN :heink:

n°3797483
SuperCarot​te
Posté le 21-09-2004 à 17:59:36  profilanswer
 

squadra_hf a écrit :


15% des gens s'impliquent a fond dans leur boulot
20% ne font que le strict necessaire...
65% attendent tout simplement la fin du mois que la paye tombe... (Comment ca je pense en premier lieu a ceux d'HFR qui postent depuis leur lieu de travail...)


 
A mon avis, on arrive à une classe d'age qui à vu et qui sait que même en se donnant à fond pour sa boite, on sera jeté à la porte comme un malpropre dés qu'un financier aura décidé qu'il faut relever les dividendes des actionnaires.
Ces gens font donc le strict minimum.


---------------
La différence entre un optimiste et un pessimiste tient au fait que le pessimiste est habituellement mieux informé
n°3797513
barna
Posté le 21-09-2004 à 18:02:26  profilanswer
 

une des principales raison des délocalisations n'est pas le coût de la main d'oeuvre, mais la recherhce de nouveaux marchés.
La croissance potentielle d'un marché dans une pays en voie de développement est bien plus attirante qu'un marché nationnal saturé.
Ca montre bien les limites de nos sociétés occidentales d'ailleurs ça... Car dans 50 ou 60 ans quand les PVD seront des marchés saturés, où délocaliseront les entreprises ?


---------------
INSTAGRAM -  photographe mariage paris
n°3797666
Yop ma cai​lle
Assassin d'enfants
Posté le 21-09-2004 à 18:17:21  profilanswer
 

Citation :

La mauvaise santé de notre économie n'est-elle pas tout simplement un signe précurseur qui nous montre que notre société est batie sur de mauvaises valeurs et qu'on va droit dans le mur


 
Comme si notre économie n'etait dépendante d'aucun facteur exterieur [:paysan]  
 
C'est pas parce que les autres sont moins bien lotis qu'on doit tirer sur notre système. C'est pas la faute d'un salarié français si un salarié chinois a un niveau de vie moindre.

mood
Publicité
Posté le 21-09-2004 à 18:17:21  profilanswer
 

n°3797696
wired
Weird thing
Posté le 21-09-2004 à 18:21:54  profilanswer
 

yop ma caille a écrit :

Citation :

La mauvaise santé de notre économie n'est-elle pas tout simplement un signe précurseur qui nous montre que notre société est batie sur de mauvaises valeurs et qu'on va droit dans le mur


 
Comme si notre économie n'etait dépendante d'aucun facteur exterieur [:paysan]  
 
C'est pas parce que les autres sont moins bien lotis qu'on doit tirer sur notre système. C'est pas la faute d'un salarié français si un salarié chinois a un niveau de vie moindre.

C'est pas faux, mais comment les entreprises peuvent-elles être compétitives et philantropes à la fois?

n°3797829
Malicia
Boul33te fatiguée
Posté le 21-09-2004 à 18:45:31  profilanswer
 

wired a écrit :

C'est pas faux, mais comment les entreprises peuvent-elles être compétitives et philantropes à la fois?


on ne leur demande pas d'être philantropes à vrai dire, juste d'avoir de l'éthique.
 
Sur une paire de basket de marque, la main d'oeuvre coûte 1 €, la pub 10 € (c'est un ordre de grandeur, hein), donc même si tu doubles le prix de la main d'oeuvre, ça ne fait varier le prix de vente (100 €) que de 1%.  [:airforceone]  
 
le pb n'est pas là, c'est une question de choix moral et politique. :o


---------------
The way is never in the execution, Or doing it right, It's knowing every single day if you should fight or flight
n°3798048
Squadra_HF
Hérésie Lanciste
Posté le 21-09-2004 à 19:19:26  profilanswer
 

barna a écrit :

une des principales raison des délocalisations n'est pas le coût de la main d'oeuvre, mais la recherhce de nouveaux marchés.


 
Pas d'accord : Si tu as un nouveau marché, tu as de nouveaux clients, donc plus de travail, donc pas besoin de faire une delocalisation (= transfert de societe), mais bien a une création d'une entreprise dans le pays en question...
 
Ce qui prouve bien qu'une delocalisation repond a une recherche de baisse des couts...
 
Maintenant, pourquoi le prix de travail est si fort en France ?
 
La productivité par heure travaillée est la meilleure au monde il parait (Source : C dans l'air d'aujourd'hui...), par contre on travail moins longtemps que d'autre...
 
De plus on ne travaille pas intensement du matin 8h a 17h le soir... On se menage des pauses cigarettes, café, caca, zizi (:D) a longueur de temps, ce qui fait que sur 7h de travail par jour, on se retrouve a 5h reellement travaillées...
 
Moi, je pense que la cause, c'est le laxisme, la dilettante généralisé qui fait qu'on n'est pas efficace au boulot... Aujourd'hui, 1 gosse sur 10 qui entre en 6ème ne sait pas lire& ecrire, c'est une illustration parmis d'autre d'une trop grande dilettante dans ce pays...
 
On a plus le gout de l'effort, de l'investissement et ca touche tout le monde... Imagine un instituteur de CM2 qui voit un gosse qui va passer en 6è qui ne sait pas lire... Il va laisser faire, parcequ'il s'en fout il est payé a la fin du mois... On contribue tous a la décadence de la société et c'est particulierement visible en ce moment...

n°3798140
Taliesin_0​1
Posté le 21-09-2004 à 19:36:07  profilanswer
 

wired a écrit :

Elle aurait plutôt tendance à dépouiller le tiers monde de ses maigres ressources en incitant l'immigration des têtes (Ceux qui cotoient le secteur médical ne me diront pas le contraire).
 
Ton commentaire ressemble étrangement à un prêche du FN :heink:


 
On parle de quoi ici ?
Du FN ou de la délocalisation des entreprises ?
 
Tu ne peux pas faire d'un exemple (le personnel soignant) un cas général
La verité est la verité  
On fait venir dans UE de plus en plus de personnes à qui on n'a pas un travail a donner parceque le travail se barre ailleur.
 
Contrairement au FN, je ne suis pas contre la présence de travailleurs
étrangers.
Je suis pour que les travailleurs quelle que soit leur origine puissent travailler et vivre dans des bonnes conditions.
Ca couperait justement l'herbe sous les pieds du FN et des estremistes de tout type  
 

n°3798149
Cardelitre
ಠ_ಠ ۞_۟۞ ┌( ಠ_ಠ)┘ סּ_סּ
Posté le 21-09-2004 à 19:38:09  profilanswer
 

Mais le problème, c'est que quand nike délocalise en indonésie c'est pas pour conquérir le marché indonésien, c'est pour produire là-bas et vendre ici. Donc:
1/ Tu payes les taxes à l'importation et sur les produits fabriqués sur place  
2/ Tu payes les frais de transports des marchandises (vu que c pas produit sur place)  
3/ On fais plus confiance à ta boite parce que t'as eu le courage de partir à l'étranger pour faire plaisir à la bourse et aux actionnaires...

n°3798235
Malicia
Boul33te fatiguée
Posté le 21-09-2004 à 19:54:36  profilanswer
 

j'ajouterai que c'est aussi aux pays émergents de ne pas "brader" littéralement leur main d'oeuvre.
 
Malheureusement les délocalisations ne sont pas toujours synonymes de transfert de technologies et d'accroissement de la richesse mondiale, mais aussi parfois d'esclavage moderne institutionalisé et de corruption. :/


---------------
The way is never in the execution, Or doing it right, It's knowing every single day if you should fight or flight
n°3798251
maxouille1​13
Posté le 21-09-2004 à 19:58:09  profilanswer
 

qqs rappels sur les délocalisations  
 
Délocalisations et nombre d’emplois.
On parle de délocalisation quand une entreprise décide de fermer un de ses établissements de production dans un pays pour aller en ouvrir un autre, à peu près équivalent, dans un autre pays. On peut également parler de délocalisation quand une entreprise abandonne un sous-traitant dans le pays en s’adressant à un sous-traitant étranger.
Cette décision relève de la gestion de l’entreprise, dans une optique de maximisation du profit. Les éléments qui vont entrer en ligne de compte dans la décision peuvent être multiples : les coûts de production (coût du travail, coût du capital) peuvent être moindres dans le pays d’implantation, mais ce peut être aussi les frais d’accès au marché (pour vendre des automobiles aux Etats-Unis, les entreprises japonaises auront moins de frais en les fabriquant sur place qu’en les exportant, par exemple).  
Les conséquences sur la vie économique et sociale du pays où la délocalisation se réalise peuvent être considérables : montée du chômage, pression à la baisse sur le coût du travail, et en particulier sur la protection sociale, effets indirects sur la demande, etc. Le pays semble “ subir ” la délocalisation, c’est une contrainte qui paraît s’imposer à lui.
Cependant, il faut bien dire que les effets des délocalisations ne sont pas forcément aussi négatifs qu’ils peuvent l’apparaître de prime abord : des emplois sont supprimés dans le pays mais d’autres sont créés ailleurs. Les salariés du pays d’accueil vont donc recevoir davantage de pouvoir d’achat et cela permettra au pays d’acheter davantage, en particulier au pays où s’était faite la délocalisation, ce qui permettra de créer des emplois. Les études statistiques, très compliquées sur ce sujet, montrent dans l’ensemble que le nombre d’emplois créés est presque équivalent au nombre d’emplois supprimés.
Le problème, c’est que ce ne sont pas les travailleurs qui ont été licenciés qui occuperont ces nouveaux emplois. Il y a donc un réel problème social lié aux délocalisations.
 
 
Et puis c un sujet tellement complexe qui ne sera pas résolu certaines idées simplistes.
 
 

n°3798252
Cardelitre
ಠ_ಠ ۞_۟۞ ┌( ಠ_ಠ)┘ סּ_סּ
Posté le 21-09-2004 à 19:58:32  profilanswer
 

On constate parfaitement ça en lisant "No Logo" de Naomi Klein, qui décrit très bien les Zones Franches Internationales (ZFI) où sont produits à peu de frais (c'est un euphémisme...) un bon paquet de trucs...

n°3798256
Malicia
Boul33te fatiguée
Posté le 21-09-2004 à 19:59:28  profilanswer
 

Cardelitre a écrit :

On constate parfaitement ça en lisant "No Logo" de Naomi Klein, qui décrit très bien les Zones Franches Internationales (ZFI) où sont produits à peu de frais (c'est un euphémisme...) un bon paquet de trucs...


un excellent bouquin :jap:
 
ça m'a fait une vraie prise de conscience quand je l'ai lu :sweat:


---------------
The way is never in the execution, Or doing it right, It's knowing every single day if you should fight or flight
n°3798306
Cardelitre
ಠ_ಠ ۞_۟۞ ┌( ಠ_ಠ)┘ סּ_סּ
Posté le 21-09-2004 à 20:08:32  profilanswer
 

[:aia]  
Bien d'accord, je le recommande chaleureusement à tout le monde.

n°3798948
Tolorfen
Mais heu...
Posté le 21-09-2004 à 21:55:13  profilanswer
 

squadra_hf a écrit :

Pas d'accord : Si tu as un nouveau marché, tu as de nouveaux clients, donc plus de travail, donc pas besoin de faire une delocalisation (= transfert de societe), mais bien a une création d'une entreprise dans le pays en question...
 
Ce qui prouve bien qu'une delocalisation repond a une recherche de baisse des couts...
 
Maintenant, pourquoi le prix de travail est si fort en France ?
 
La productivité par heure travaillée est la meilleure au monde il parait (Source : C dans l'air d'aujourd'hui...), par contre on travail moins longtemps que d'autre...
 
De plus on ne travaille pas intensement du matin 8h a 17h le soir... On se menage des pauses cigarettes, café, caca, zizi (:D) a longueur de temps, ce qui fait que sur 7h de travail par jour, on se retrouve a 5h reellement travaillées...
 
Moi, je pense que la cause, c'est le laxisme, la dilettante généralisé qui fait qu'on n'est pas efficace au boulot... Aujourd'hui, 1 gosse sur 10 qui entre en 6ème ne sait pas lire& ecrire, c'est une illustration parmis d'autre d'une trop grande dilettante dans ce pays...
 
On a plus le gout de l'effort, de l'investissement et ca touche tout le monde... Imagine un instituteur de CM2 qui voit un gosse qui va passer en 6è qui ne sait pas lire... Il va laisser faire, parcequ'il s'en fout il est payé a la fin du mois... On contribue tous a la décadence de la société et c'est particulierement visible en ce moment...

:jap: tout à fait


---------------
Power Status sur Windows Phone 8
n°3798981
Cardelitre
ಠ_ಠ ۞_۟۞ ┌( ಠ_ಠ)┘ סּ_סּ
Posté le 21-09-2004 à 22:02:30  profilanswer
 

Citation :

La productivité par heure travaillée est la meilleure au monde il parait


 
Mais voui les français! Champion du monde!
 
 
Edit: La quote à laquelle je faisait référence... S'cuzez moi.


Message édité par Cardelitre le 21-09-2004 à 22:32:29
n°3799001
Tolorfen
Mais heu...
Posté le 21-09-2004 à 22:05:29  profilanswer
 

Cardelitre a écrit :

Mais voui les français! Champion du monde!

:heink:


---------------
Power Status sur Windows Phone 8
n°3799011
Wendigo
Profil : Castor Funk
Posté le 21-09-2004 à 22:07:24  profilanswer
 

C'est la fautes des francais qui ne veulent pas bosser pour rien... Un peu d'esprit de dévoument pour votre pays les gars, moi je vous regarde faire ;)


---------------
Dessin du 30 Juin 2020 :   Décor - Salon     --     Galerie
n°3799021
Tolorfen
Mais heu...
Posté le 21-09-2004 à 22:09:13  profilanswer
 

Ce n'est pas bosser pour rien... Ils refusent surtout de bosser pour ce qu'il rapportent à l'entreprise.


---------------
Power Status sur Windows Phone 8
n°3799022
Profil sup​primé
Posté le 21-09-2004 à 22:09:19  answer
 

squadra_hf a écrit :

Allez, un petit topic sur un sujet vachement en vogue en ce moment... Postez de facon calme & constructive si posssible...
 
Un jour ne passe pas sans que l'on nous parle des delocalisations ou de la faillite d'une entreprise... Tout le monde (Surtout les syndicats & salariés) semble etre unanime pour designer toujours les meme coupables : Les mechants patrons, qui veulent toujours plus de profit, le MEDEF, qui parait-il, dirige la France via le pantin Raffarin...
 
Pour justifier les delocalisations vers le 1/3 monde, on met toujours en avant le cout de la main d'oeuvre sans comparaison possible avec celle de notre pays... Une certaine façon de se dedouanner, tout comme le fait d'accuser en premier chef les patrons : Ca evite de se remettre en question en désignant une minorité (Je part de l'idée un peu folle qu'il y a plus d'employés que de patrons... Quoi ? Vous n'etes pas patrons ? :D )
 
La mauvaise santé des entreprises Francaises ne serait-elle pas tout simplement due au manque d'implication des gens qui y travaillent, ce qui entraine une baisse de la productivité et donc de la competitivité ?
 
Car un employé qui a une main d'oeuvre 2x plus chère, mais une productivité double, ca compense... Et je ne crois pas qu'on aie de complexes a faire en productivité par rapport aux travailleurs du 1/3 monde... Reste le probleme de la fiscalité, certainement toujours en notre defaveur, mais est elle si importante au regard de la construction d'une nouvelle usine a l'autre bout du monde, des frais de transports des marchandises une fois fabriquées...
 
Un récent rapport d'un cabinet internationnal (publié dans l'Express de cette semaine...) a evalué le degré d'investissement personnel des salariés dans leur entreprise dans 6 pays en Europe, dont bien sur la France... Resultats :
 
15% des gens s'impliquent a fond dans leur boulot
20% ne font que le strict necessaire...
65% attendent tout simplement la fin du mois que la paye tombe... (Comment ca je pense en premier lieu a ceux d'HFR qui postent depuis leur lieu de travail...)
 
Hier soir, au JT de France2, une enquete au Japon sur le travail : des journées de 16h/jour, une veritable envie de s'investir pour faire une société forte, un etat puissant... Quand les journalistes leur on dit qu'en France la durée du travail etait de 35h/semaine, ils se sont debridés tellement ils etaient sur le cul... La contrepartie, c'est le taux de suicide qui est tres eleve, du essentiellement au stress que ca occasionne... Au Japon, il y a peu de chomage, car c'est mal vu d'etre pris en charge par la societe, ce qui constitue une difference de culture par rapport a nous....
 
Sommes nous réellement patriotes ? Aimons nous vraiment notre pays au point de s'investir par le travail qui reste la meilleure facon de batir un pays puissant ? La comparaison avec les Japonnais est tres dure pour nous, eux pour qui honneur veut vraiment dire quelque chose...


 
Les japonais n'ont pas la même motivation que nous. La leur est beaucoup plus grande, ce qui leur permet de supporter des journées de travail plus longues et plus stressantes tout en se contentant d'un salaire modique. Entièrement d'accord.
 
Mais je ne vois pas pourquoi tu dis qu'il faut arrêter de critiquer les méchants patrons qui délocalisent. La manière la plus facile de maximiser son profit reste quand même de minimiser les coûts des facteurs de production, non ? :whistle:
 
La culture japonaise permet de minimiser les coûts de production, et c'est bien pour celà que le japon est en plein essor économique. Exactement comme l'Angleterre l'a été au cours des années 1850-1880 : date de la première révolution industrielle. Le jour où les patrons ne chercheront pas à délocaliser là où celà coûte le moins cher, les poules iront chez le dentiste. :D  
 
Tout à fait d'accord avec le manque de motivation des économies occidentales européennes. Mon explication : un système de protection sociale beaucoup trop généreux qui favorise ce que l'on appelle en économie le risque moral, donc le risque d'avoir un travailleur qui glande parce qu'il sait qu'il n'a pas grand chose à perdre à être licencié. ;)


Message édité par Profil supprimé le 21-09-2004 à 22:10:42
n°3799024
Nicool
En bois, sauf les chèques...
Posté le 21-09-2004 à 22:09:39  profilanswer
 

On parle beaucoup de la productivité horaire exceptionnelle en france.
 
Mais même si elle est un peu meilleure, la différence est de toute façon plutôt faible ( peut être même non significative ? ) avec des pays comme l'Allemagne , les EU, l'Italie ... non ?

n°3799033
Wendigo
Profil : Castor Funk
Posté le 21-09-2004 à 22:12:14  profilanswer
 

Heu au japon y il y a enormément de mort spontanée au boulot...
 
Je c plus le terme qui est utiliser pour ce genre de décès...
 
Moi je bosse pour vivre ma vie, je vis pas ma vie pour bosser ;)


---------------
Dessin du 30 Juin 2020 :   Décor - Salon     --     Galerie
n°3799049
maxouille1​13
Posté le 21-09-2004 à 22:13:56  profilanswer
 

Citation :

ca fait plaisir de te lire  
 
Juste l'exception à tes propos : Nike qui malgré sa délocalisation n'a pas baissé ses prix mais les augmentent (j'comprends tjs pas pourquoi y a pas de concurrence valable sur les chaussure de sport (à qualité égale et à prix bcp plus bas)


 
Ben Nike et plsu globalement le secteur des vetements de marque est un peu particulier car le cout de fabrication des objets est très faible du moins en ratio par rapport au prix final de vente. Et dans ce cas là les gros couts sont le marketing et la communication , si les ventes sont conformes aux prévisions Nike n'a aucun interet à baisser les prix puisque que les gens achètent!!
 
Dans ce cas précis ce n'est pas les délocalisations à mettre en cause mais bien l'attitude irrationnelle des consommateurs qui achètent à prix d'or des produits de très faible qualité qui de plus sont mauvais pour les pieds.  
 

n°3799088
Profil sup​primé
Posté le 21-09-2004 à 22:20:29  answer
 

Wendigo a écrit :

Heu au japon y il y a enormément de mort spontanée au boulot...
 
Je c plus le terme qui est utiliser pour ce genre de décès...
 
Moi je bosse pour vivre ma vie, je vis pas ma vie pour bosser ;)


 
Leur indicateur de malaise (somme du taux de chomage et d'inflation) reste faible. Mais les japonais ne sont quand même pas si à l'aise que celà. ;)  :D

n°3799110
Profil sup​primé
Posté le 21-09-2004 à 22:23:47  answer
 

maxouille113 a écrit :

Citation :

ca fait plaisir de te lire  
 
Juste l'exception à tes propos : Nike qui malgré sa délocalisation n'a pas baissé ses prix mais les augmentent (j'comprends tjs pas pourquoi y a pas de concurrence valable sur les chaussure de sport (à qualité égale et à prix bcp plus bas)


 
Ben Nike et plsu globalement le secteur des vetements de marque est un peu particulier car le cout de fabrication des objets est très faible du moins en ratio par rapport au prix final de vente. Et dans ce cas là les gros couts sont le marketing et la communication , si les ventes sont conformes aux prévisions Nike n'a aucun interet à baisser les prix puisque que les gens achètent!!
 
Dans ce cas précis ce n'est pas les délocalisations à mettre en cause mais bien l'attitude irrationnelle des consommateurs qui achètent à prix d'or des produits de très faible qualité qui de plus sont mauvais pour les pieds.


 
D'accord. Mais tout ces désavantages "disparaissent" comme par enchantement à travers les coûts de marketing et de communication justement. La publicité montre un mec bien foutu ou une fille bien roulée et c'est tout. Pas de blessures aux pieds, ni toute autre constatation désagréable forcément.

n°3799137
barna
Posté le 21-09-2004 à 22:28:29  profilanswer
 

squadra_hf a écrit :

Pas d'accord : Si tu as un nouveau marché, tu as de nouveaux clients, donc plus de travail, donc pas besoin de faire une delocalisation (= transfert de societe), mais bien a une création d'une entreprise dans le pays en question...
 
Ce qui prouve bien qu'une delocalisation repond a une recherche de baisse des couts...


Et les coûts de transport ? Tu les oublient ?
Exemple très concret : la Logan de Renault, fabriquée chez les pauvres
5000 euros en Roumanie, 7500 en France. La différence c'ets la prix du transport.
 
Et avec ton raisonnement pourquoi les entreprises étrangères investieraient en France alors puisque le coût du travail est si cher si ce n'ets pas pour gagner des part de marché chez nous ?

n°3799207
Profil sup​primé
Posté le 21-09-2004 à 22:36:03  answer
 

barna a écrit :

Et les coûts de transport ? Tu les oublient ?
Exemple très concret : la Logan de Renault, fabriquée chez les pauvres
5000 euros en Roumanie, 7500 en France. La différence c'ets la prix du transport.
 
Et avec ton raisonnement pourquoi les entreprises étrangères investieraient en France alors puisque le coût du travail est si cher si ce n'ets pas pour gagner des part de marché chez nous ?


 
Ce qui est sûr, c'est que ce n'est pas pour conquérir de nouveaux marchés que l'on délocalise. Il y a, selon moi, une ineptie dans tes propos :  
 
1. Tu dis qu'on délocalise pour acquérir une part de marché plus importante, ce qui sous-entend que la nouvelle population qui produit le bien est susceptible de l'acheter. Déjà j'en doute.
 
2. Tu parles de coûts de transport, qui, j'imagine, concerne le rapatriement des productions vers les économies occidentales européennes ou autres. Ce qui implique à penser que c'est dans ces zones là que l'on cherche à vendre le produit.
 
3. L'investissement en France n'est pas à regarder de la même manière, car là, on investit effectivement pour agrandir sa place sur le marché, puisqu'on s'implante dans des populations qui restent des cibles de consommation puisque justement les salaires sont élevés.
 
D'accord avec moi ou pas d'accord. Merci de justifier. :jap:  ;)


Message édité par Profil supprimé le 21-09-2004 à 22:38:27
n°3799255
barna
Posté le 21-09-2004 à 22:40:25  profilanswer
 

casediscute a écrit :

Ce qui est sûr, c'est que ce n'est pas pour conquérir de nouveaux marchés que l'on délocalise. Il y a, selon moi, une ineptie dans tes propos :  
 
1. Tu dis qu'on délocalise pour acquérir une part de marché plus importante, ce qui sous-entend que la nouvelle population qui produit le bien est susceptible de l'acheter. Déjà j'en doute.


Le potentiel de croissance en roumanie n'ets pas le même qu'en france. IL est bine plus gran dlà bas
 

casediscute a écrit :

2. Tu parles de coûts de transport, qui, j'imagine, concerne le rapatriement des productions vers les économies occidentales européennes ou autres. Ce qui implique à penser que c'est dans ces zones là que l'on cherche à vendre le produit.
 
D'accord avec moi ou pas d'accord. Merci de justifier. :jap:  ;)


S'il délocalisent c'est pour vende sur le pays de production, car revendre en France reviendrait trop cher au consommateur du fait de l'intégration des cout de transport dans le prix de vente.

n°3799285
Profil sup​primé
Posté le 21-09-2004 à 22:42:53  answer
 

barna a écrit :


 
S'il délocalisent c'est pour vende sur le pays de production, car revendre en France reviendrait trop cher au consommateur du fait de l'intégration des cout de transport dans le prix de vente.


 
Si le consommateur européen est prêt à mettre le prix. Pourquoi les entreprises le baisseraient-elles ?
 
Le potentiel de croissance est plus élevé. Entièrement d'accord. Mais les salaires dans ces nouveaux pays stagnent néanmoins.

n°3799321
barna
Posté le 21-09-2004 à 22:45:39  profilanswer
 

casediscute a écrit :

Si le consommateur européen est prêt à mettre le prix. Pourquoi les entreprises le baisseraient-elles ?


Un français est pret à acheter un produit 1000 euros qui a coûté 500 euros à frabriquer en france
 
Un roumain est pret à acheter 800 euros un produit qui a couté 200 euros à fabriquer en roumanie
 
Les délocalisations c'ets ça.
 
Tu comprends ?


Message édité par barna le 21-09-2004 à 22:46:12
n°3799347
the veggie​ boy
No Malarkey!
Posté le 21-09-2004 à 22:47:54  profilanswer
 

barna a écrit :

Un français est pret à acheter un produit 1000 euros qui a coûté 500 euros à frabriquer en france
 
Un roumain est pret à acheter 800 euros un produit qui a couté 200 euros à fabriquer en roumanie
 
Les délocalisations c'ets ça.
 
Tu comprends ?


 
et le français achete donc à 1000 € le produit produit à 200 € en roumanie après.

n°3799361
Profil sup​primé
Posté le 21-09-2004 à 22:49:02  answer
 

barna a écrit :

Un français est pret à acheter un produit 1000 euros qui a coûté 500 euros à frabriquer en france
 
Un roumain est pret à acheter 800 euros un produit qui a couté 200 euros à fabriquer en roumanie
 
Les délocalisations c'ets ça.
 
Tu comprends ?


 
Non, désolé. Tu as peut-être raison, mais je bloque. C'est peut-être l'heure tardive qui l'explique. ;) Je te donne une dernière fois mon point de vue et on en reparle demain. --->
 
Si les coûts de production en Roumanie sont plus faibles qu'en France, les rétributions salariales le sont aussi. Si elles sont plus faibles, les roumains ont moins d'argent. Et tu me dis qu'ils seraient prêt à mettre sur la table de négociation 4* plus que ce qu'ils ne gagnent. J'avoue que j'ai quelques doutes.

n°3799370
Profil sup​primé
Posté le 21-09-2004 à 22:49:59  answer
 

the veggie boy a écrit :

et le français achete donc à 1000 € le produit produit à 200 € en roumanie après.


 
Là je pense que tout le monde est d'accord sur l'idée. Enfin, je pense. ;)

mood
Publicité
Posté le   profilanswer
 

 Page :   1  2  3
Page Précédente

Aller à :
Ajouter une réponse
  FORUM HardWare.fr
  Discussions
  Société

  [Delocalisations] Patrons seuls responsables ?

 

Sujets relatifs
[Topik vengeance] Vos patrons!Les radios responsables de milliers de cancers ?
Delocalisations des entreprises, le pourquoi et la solution ultime[Délocalisation] Question sur les délocalisations
Michael Ironside... et ces acteurs que vous êtes les seuls à aimer 
Plus de sujets relatifs à : [Delocalisations] Patrons seuls responsables ?


Copyright © 1997-2018 Hardware.fr SARL (Signaler un contenu illicite) / Groupe LDLC / Shop HFR