Forum |  HardWare.fr | News | Articles | PC | Prix | S'identifier | S'inscrire | Aide | Shop Recherche
695 connectés 

  FORUM HardWare.fr
  Discussions
  Société

  La catastrophe de la retenue du Vajont

 



 Mot :   Pseudo :  
 
 Page :   1  2  3  4  5
Page Précédente
Auteur Sujet :

La catastrophe de la retenue du Vajont

n°5995846
FEYHOU
Posté le 01-07-2005 à 19:15:45  profilanswer
 

Abonné depuis plus de 15 ans à une revue très intéressante "Alpes Magasine", j'ai lu il y bientôt 3 ans un article sur la fameuse catastrophe du lac de retenue du Vajont près de belluno dans le nord de l'Italie. Etant moi-même originaire du Val d'Aoste (région très montagneuse du nord de l'Italie) j'ai été très touché par ce sujet. J'ai d'ailleurs été voir le film adapté de cette tragédie "La follie des hommes" interprété par Michel Serraut et Daniel Auteuil et depuis ce temps là je n'ai de cesse de rechercher des documents écrits, des photos ou des témoignages de personnes. Je viens d'avaler en 2 jours le livre de Marco Paolini "Il racconto del Vajont", que je projette de traduire en Français avec l'accord de l'auteur et j'attends avec impatience un second livre, "Sulla pele viva" de Tina Merlin relatant lui aussi cette catastrophe qui provoqua rappelons le la mort de plus de 2000 personnes prises dans leur sommeil. 260 millions de mètres cube de roches et de terre provenant du Mont Toc ce sont déversés dans le lac de retenue à une vitesse de 100 km/h provoquant une gigantesque vague de plus de 200 mètres de hauteur qui dévasta la plupart des communes présente autour et sous le barrage ... Si vous pouvez m'aider à avancer dans ma quète, je souhaiterais organiser dans le future une exposition pour que personne n'oublie cette tragédie due dans sa quasi totalité à la négligence et à la follie d'une poignée d'homme aveuglés par leur seul profit. :pfff:

mood
Publicité
Posté le 01-07-2005 à 19:15:45  profilanswer
 

n°5995865
korrigan73
Membré
Posté le 01-07-2005 à 19:17:53  profilanswer
 

c'est aussi arrivé en france a malpasset, et pour les memes raisons.
donc t'en fais pas on connais ;)


---------------
El predicator du topic foot
n°5996081
FEYHOU
Posté le 01-07-2005 à 19:50:32  profilanswer
 

korrigan73 a écrit :

c'est aussi arrivé en france a malpasset, et pour les memes raisons.
donc t'en fais pas on connais ;)


 
Oui d'ailleurs le barrage du Vajont était en fin de construction lorsqu'a eu lieu la tragédie de Malpasset. Ce qui est grave c'est que la machine bureaucratique n'a justement pas su tirer les leçons de cette première catastrophe. D'ailleurs le Vajont fu et demeure la plus grande catastrophe alpine avec, je le rappelle plus de 2000 victimes ... Mais ce que j'attends de ce topic ce sont des documents sur Vajont ... merci quand-même pour ton intervention ! :hello:

n°5996132
Profil sup​primé
Posté le 01-07-2005 à 19:58:00  answer
 

J'y étais y a pas 3 jours à Aoste ! :)
 
Ca s'est produit quand cette catastrophe ? J'en ai jamais entendu parler :heink:

n°5996181
FEYHOU
Posté le 01-07-2005 à 20:04:02  profilanswer
 


 
Tout d'abord le Vajont ne se trouve pas du tout en vallée d'Aoste mais à la limite du Trentino et de la Vénétie dans les basses dolomites ... Cette catastrophe a eu lieu dans la nuit du 9 au 10 octobre 1963. Il y a un très bon site internet avec photos et explications à l'appui,  mais il est en italien. Un autre site sur le sujet est trouvable lorsque l'on lence google sur "Marco Paolini Vajont". ;)

n°5996191
Profil sup​primé
Posté le 01-07-2005 à 20:05:33  answer
 

:jap:

n°6007527
FEYHOU
Posté le 03-07-2005 à 11:17:56  profilanswer
 


 
J'ai pu trouver quelques photos récentes du site des gorges du Vajont ... Même si on à peine à comprendre réellement ce qui s'est passé, certaines de ces photos sont assez éloquentes.
[img]http:www.geocities.com/Athens/Acropolis/pictures.html[/img]

n°6043990
FEYHOU
Posté le 07-07-2005 à 17:25:16  profilanswer
 

Le récit du Vajont permet de comprendre les causes du désastre, un véritable holocauste qui, en 1963 causa la mort de plus de 2000 personnes dans les villages des vallées du Piave et du Vajont. Parce qu’il ne fut pas tout à fait un « désastre naturel » comme l’écrivirent les chroniqueurs au lendemain de la tragédie, mais provoqué par l’Homme. Paolini et Vacis reconstruisent cette tragédie typiquement « italienne » qui passe par la destruction de la civilisation paysanne au nom du progrès, par les grandes et petites arrogances des puissants, par l’impuissance des autochtones contraints d’affronter un « état dans l’état » (c’est le jugement d’un démocrate chrétien sur la société constructrice, en 1961). Ainsi se distinguent les transformations qui ont touché notre pays depuis l’après guerre jusqu’à aujourd’hui.
 
Ce livre est le fruit d’une expérience qui a impliqué des milliers de personnes dans toute l’Italie. En 1993 Marco paolini a commencé à raconter cette grande tragédie civile, tout d’abord chez ses amis et puis des centaines et des centaines de fois dans un monologue qui dure plus de trois heures, devant un public attentif et participant, sur les places publiques, dans les écoles, dans les cercles culturels, dans les hôpitaux, à la radio et naturellement quelques fois dans les théâtres et les festivals un peu partout en Italie.
 
Ce qui va suivre est la transcription d’un de ces récits du Vajont, qui s’est peu à peu construit et transformé au fil des années, parallèlement à un constant travail de recherche et de documentation passant également par la rencontre de milliers de témoins. De cette narration, nous avons cherché tant que possible à en préserver les caractéristiques : la construction de la phrase, les rythmes et les césures, la reprise de thèmes et de formules, le dialogue toujours ouvert avec le spectateur, la multitude de points de vue etcetera … La division en chapitres et les titres relatifs ont été rajoutés pour offrir aux lecteurs un plus grand confort quant aux possibilité de s’orienter dans ce récit.
 
Combien pèse un mètre cube d’eau ? Non, non, n’essayez pas de répondre exactement. Il suffit de se mettre d’accord. Un mètre cube d’eau pèse mille kilos soit une tonne. Les éboulements, se mesurent en mètre cube. Dans cette histoire, le mètre cube est la seule chose qui reste fixe parce qu’ensuite, la densité et le poids varient. Alors mieux vaut prendre cette unité de mesure. Il faut prendre aussi des chiffres et ensuite il faut les faire correspondre aux choses, aux noms, pour voir s’il en ressort quelque chose.
Un nom : Stava
Cela ne vous dit rien ?
Val de Stava, une petite vallée entre Bolzano et Trento. Tout là-haut au sommet du val de Stava, il y avait un barrage en terre et derrière il y avait les boues, les rebus d’une mine Montedison. Suite à des pluies torrentielles, le 18 juillet 1985 la digue ne résiste pas et éclate. Tout ce qui se trouve derrière la digue, 450 000 mètres cube de boue, va se répandre dans le bas de la vallée, rayant de la carte le village de Stava et détruisant une partie du village voisin Tesero. Le bilan est de 268 morts. Quatre cent cinquante milles mètres cube !
 
Un autre nom : Valtelina. Le même mois, juillet mais de l’année 1987. L’éboulement de la Valtelina est plus gros que celui du val de Stava, il est plusieurs fois plus gros, cent fois pour être juste : 45 millions de mètres cube de montagne tombent dans le fond de la Valtelina. Quarante cinq millions de mètres cube !  
 
Encore un autre nom : Vajont. Cela ne vous dit toujours rien Vajont ? Le 9 octobre 1963, 260 millions de mètres cube de roche, de terre et d’arbres se détachent du Mont Toc derrière la digue du Vajont et tombent dans le lac de retenue. Deux cent soixante millions de mètres cube ! Cela signifie presque six fois plus que l’éboulement de la Valtelina soit six cents fois celui de Stava. Deux cent soixante millions de mètres cube tombent dans le lac et soulèvent une vague de 50 millions de mètres cube d’eau. De ces cinquante millions, seulement la moitié passe par dessus la digue, seulement 25 millions de mètres cube d’eau … mais c’est plus que suffisant pour détruire entièrement cinq villages : Longarone, Pirago, Rivalta, Villanova et Faè. Bilan 2000 morts. L’histoire de la digue du Vajont commencée sept ans plus tôt, se termine par quatre minutes d’apocalypse avec l’holocauste de deux milles victimes. Comment peut on comprendre une telle chose ? Comprendre quel poids cela a-t-il eu et quel poids cela a ? Quel est le poids de certains événement ?  

n°6044411
darkangel
C2FFA
Posté le 07-07-2005 à 18:03:14  profilanswer
 

korrigan73 a écrit :

c'est aussi arrivé en france a malpasset, et pour les memes raisons.
donc t'en fais pas on connais ;)


Portait bien son nom cuila  :o

n°6044870
FEYHOU
Posté le 07-07-2005 à 18:58:18  profilanswer
 

darkangel a écrit :

Portait bien son nom cuila  :o


 
Pour celui qui connait le dialecte local, Vajont signifie : qui déboule et Toc (Mont Toc) signifie qui s'effrite !!! Il fallait vraiment être ignorant ou alors spécialement borné pour aller coller un barrage à cet endroit ... En ce qui concerne Malpasset il s'agit probablement d'un vallon en cul de sac et lorsqu'on en arrivait au bout, on ne pouvait faire autrement que de revenir sur ses pas. On appelait ce genre de lieu le mauvais pas qui par contraction linguistique es devenu Maupas, Malpas ou encore Malpasset ... Ceci dit sans vouloir rire de ce qui n'est pas risible, c'est vrai que le nom semblait prédisposé. :D

mood
Publicité
Posté le 07-07-2005 à 18:58:18  profilanswer
 

n°6044943
FEYHOU
Posté le 07-07-2005 à 19:07:58  profilanswer
 

Comme vous avez pu le constater quelques lignes plus haut, j'ai commencer à traduire l'excellent bouquin de Marco Paolini "Il racconto del Vajont" Le récit du Vajont et je continuerai à le faire petits bouts par petits bouts chaque jour car nous ne devons jamais oublier ce qui s'est passé, ce serait un nouveau crime pour ses pauvres gens qui vivaient là depuis des siècles et qui ont finalement été chassés au nom du progrès.

n°6044966
korrigan73
Membré
Posté le 07-07-2005 à 19:10:35  profilanswer
 

FEYHOU a écrit :

Pour celui qui connait le dialecte local, Vajont signifie : qui déboule et Toc (Mont Toc) signifie qui s'effrite !!! Il fallait vraiment être ignorant ou alors spécialement borné pour aller coller un barrage à cet endroit ... En ce qui concerne Malpasset il s'agit probablement d'un vallon en cul de sac et lorsqu'on en arrivait au bout, on ne pouvait faire autrement que de revenir sur ses pas. On appelait ce genre de lieu le mauvais pas qui par contraction linguistique es devenu Maupas, Malpas ou encore Malpasset ... Ceci dit sans vouloir rire de ce qui n'est pas risible, c'est vrai que le nom semblait prédisposé. :D


non en fait chez nous le probleme c'est que le barrage fut construit en plusieurs etapes du fait du manque d'argent, biensur sans rpendre aucune des dispositions necessaires, ce qui a fait que le barrage n'etait pas assez resistant, et a cedé.
pour le bilan on ne connait meme pas le nombre de morts, il y avait un bidonville en dessous, avec des clandestins qui vivaient dedans, et ces pauvres gars ce sont retrouvés a la mer, bref, on ne sait meme pas cb de personnes y sont passées...
la connerie des hommes est affligeante... :(


---------------
El predicator du topic foot
n°6044987
fouyaya
J'veux du soleil !!!
Posté le 07-07-2005 à 19:12:50  profilanswer
 

très bon film que la "folie des hommes", j'avais eu du mal à trouver sur le net des infos sur cette catastrophe


Message édité par fouyaya le 08-07-2005 à 22:00:02
n°6045043
FEYHOU
Posté le 07-07-2005 à 19:19:40  profilanswer
 

korrigan73 a écrit :

non en fait chez nous le probleme c'est que le barrage fut construit en plusieurs etapes du fait du manque d'argent, biensur sans rpendre aucune des dispositions necessaires, ce qui a fait que le barrage n'etait pas assez resistant, et a cedé.
pour le bilan on ne connait meme pas le nombre de morts, il y avait un bidonville en dessous, avec des clandestins qui vivaient dedans, et ces pauvres gars ce sont retrouvés a la mer, bref, on ne sait meme pas cb de personnes y sont passées...
la connerie des hommes est affligeante... :(


 
Figures toi qu'en allant surfer à propos de ce sujet (Malpasset) je suis tombé sur un site où ils nous expliquait qu'environ 3 ou 4 barrages de différentes importance pétaient dans le monde tous las ans. Naturellement celà arrive principalement en Afrique (c'est toujours les mêmes qui dérouillent!!!) , dans les pays sous développés du sous continent indien et également en Amérique du sud ... La connerie des hommes et surtout ce putain de fric !!! :pfff:

n°6045085
maouuu
Posté le 07-07-2005 à 19:33:36  profilanswer
 

FEYHOU a écrit :

Figures toi qu'en allant surfer à propos de ce sujet (Malpasset) je suis tombé sur un site où ils nous expliquait qu'environ 3 ou 4 barrages de différentes importance pétaient dans le monde tous las ans. Naturellement celà arrive principalement en Afrique (c'est toujours les mêmes qui dérouillent!!!) , dans les pays sous développés du sous continent indien et également en Amérique du sud ... La connerie des hommes et surtout ce putain de fric !!! :pfff:


 
BAh, ça irigue les terres :o

n°6045217
FEYHOU
Posté le 07-07-2005 à 19:54:28  profilanswer
 

maouuu a écrit :

BAh, ça irigue les terres :o


 
Très amusant mais je ne suis pas certain que les gens qui perdent tout (maisons cultures ...) soient vraiment de ton avis !!! :heink:

n°6050025
FEYHOU
Posté le 08-07-2005 à 13:03:43  profilanswer
 

fouyaya a écrit :

très bon film que la "follie des hommes", j'avais eu du mal à trouver sur le net des infos sur cette catastrophe


 
En effet le film a été très bien fait malgré le court laps de temps pendant lequel il a été tourné. Excellente distribution ... Ce qui est dommage c'est qu'il n'est passé que dans un nombre très limité de salles. A croire que la mémoire des victimes n'intéresse pas les gens et tout prète à croire qu'une autre catastrophe du genre se produira dans le futur puisque les leçons ne sont pas tirées. :pfff:

n°6050457
FEYHOU
Posté le 08-07-2005 à 14:01:26  profilanswer
 

Pour ceux et celles que le sujet intéresse voici un second épisode de la traduction du livre de Marco Paolini "Il racconto del Vajont" que je vous propose chaque jour. Bien entendu, j'attends vos commentaires sur ce sujet et si vous en posséder des témoignages ou des documents sur des catastrophes similaires dans le monde.
 
A Erto et Casso de 1956 à 1963, s’est déroulée une guerre. D’un coté il y avait deux villages, de l’autre il y avait une société qui construisait un barrage. D’habitude il est assez facile de dire lorsqu’une guerre a commencé. Ce qui est compliqué c’est de dire quand ont commencé les prémices d’une guerre. Comment sont nées les prémices de la guerre entre Erto-Casso et le barrage ? Elles pourraient avoir débuter en 1929, avec le dégel, avec la réouverture de la route carrossable militaire. Sans doute commence t-elle sur un side-car. Sans doute le side-car était rouge sous une croûte de boue et de poussière. Sans doute il y avait il deux passagers à bord avec des bagages. Dans ces bagages des instruments de mesures …  et des appareils photographiques. Parmi ces deux personnages Carlo Semenza ingénieur, fait des calculs, bloc-notes, règles, calculatrice … l’autre c’est Giorgio Dal Piaz le géologue qui reccueil çà et là des échantillons de roches locales. Puis ils repartent comme ils étaient venus, par cette route, la première route dans cette vallée. Cette route, ce sont les autrichiens qui l’avait construit en 1915 pour surprendre les troupes d’alpins postées dans la vallée du Piave. Sinon à cet endroit, qui se serait enquiquiné à faire monter une route ? Qui sait combien de temps nous l’aurions encore attendue ? Et c’est justement par cette route que la SADE viens prospecter les lieux.
 
Qu’est ce que c’est que la SADE ? C’est un sigle. « Società Adriatica Di Electricità » (Société Adriatique D’Electricité). Il s’agit d’une société hydroélectrique privée propriété d’un comte. Au début du 20ème siècle les sociétés hydroélectriques sont encore toutes privées. La SADE a été fondée en 1905 par un des plus extraordinaire capitaliste du siècle. Le mot « capitaliste » est tellement démodé que même Fidel Castro ne l’utilise plus mais pour cette personne il n’y en a pas de meilleur. Il ne sortait jamais sans son monocle et son chapeau haut de forme comme ceux des caricatures. Et qui est-ce ? Le comte de Misurata, un homme extraordinaire qui reçut son titre de noblesse du roi d’Italie au mérite pour ses travaux durant la campagne d’Afrique. Mais qui est ce comte de Misurata ? Giuseppe Volpi. En plus de la société hydroélectrique qui bénéficie du quasi-monopole dans les régions du Frioul et de la Vénitie, cet homme s’occupe de mille et une choses. C’est le genre de type qui, lorsqu’il a une idée brillante, il la réalise. Parmi ses idées, celle de faire Porto Marghera au beau milieu de la lagune de venise, celle de créer la Compagnie Italienne d’hôtels de luxe, la Mostra de Venise … Il est clair que lorsqu’un type comme lui se lance dans la politique, il emploie les grands moyens. En 1922 il s’inscrit au parti fasciste et en 1923 il est déjà ministre des finances. Moi je n’en connais pas un seul qui a été plus rapide en besogne ! Il faut juger les gens pour ce qu’il font et non pour ce qu’il sont sinon il faudrait aussi considérer les femmes qui les ont mis au monde. Volpi par exemple a fait du bien. Ah oui !!! Et qu’est qu’il a fait s’il vous plait ? Comme ministre des finances par exemple, il fait adopter par le gouvernement de Mussolini une loi qui finance à fonds perdus jusqu’à 60% les sociétés qui construisent de nouvelles implantations hydroélectriques. C’est à dire lui ? Ben oui ! Du coup il fait du bien … oui à lui !!! Inaugurant comme çà une nouvelle pratique qui quand un fait de la politique il n’oublie pas d’approvisionner sa boutique. Mais vu que nous ne parlons pas de télévision mais de réservoirs, c’est d’autant plus grave tant nous en avons en Italie. Savez vous combien nous en avons dans tout le pays ? 8000.

n°6050716
Marnie
Posté le 08-07-2005 à 14:30:40  profilanswer
 

Je connaissais pas cette histoire et je lis ta traduction avec intérêt, mais il faudrait revoir cette phrase :
"Inaugurant comme çà une nouvelle pratique qui quand un fait de la politique il n’oublie pas d’approvisionner sa boutique."


---------------
Prison d'été, prison d'hiver, prison d'automne et de printemps, bagne pour petits et grands - Prévert, Le Roi et l'Oiseau
n°6050840
FEYHOU
Posté le 08-07-2005 à 14:43:03  profilanswer
 

Marnie a écrit :

Je connaissais pas cette histoire et je lis ta traduction avec intérêt, mais il faudrait revoir cette phrase :
"Inaugurant comme çà une nouvelle pratique qui quand un fait de la politique il n’oublie pas d’approvisionner sa boutique."


 
 :D  
Effectivement je n'ai pas bien fait attention. L'expression italienne reviendrait à dire qu'un homme d'affaire faisant aussi de la politique n'oublie cependant pas qu'il est avant tout un homme d'affaire et qu'il a intéret à apporter de l'eau à son propre moulin en influençant le cour des choses avec des lois adaptées.

n°6051695
thurfin
la clarté dans la confusion
Posté le 08-07-2005 à 16:20:27  profilanswer
 

ya aussi eût fréjus en france, un barrage de type voute, il s'est retourné sous la pression de l'eau je crois.


---------------
De Marx j'ai avant tout retenu la notion de capital
n°6051731
korrigan73
Membré
Posté le 08-07-2005 à 16:24:35  profilanswer
 

thurfin a écrit :

ya aussi eût fréjus en france, un barrage de type voute, il s'est retourné sous la pression de l'eau je crois.


bin le petit nom du barrage a coté de frejus c'est malpasset hein [:petrus75]


---------------
El predicator du topic foot
n°6051876
FEYHOU
Posté le 08-07-2005 à 16:43:20  profilanswer
 

korrigan73 a écrit :

bin le petit nom du barrage a coté de frejus c'est malpasset hein [:petrus75]


 
En réalité ce qui s'est produit au Vajont, ce n'est pas le barrage qui a cédé, d'ailleurs il existe toujours et est en parfait état ... Ce qui s'est passé c'est qu'un pan entier (260 millions de m3) du Mont Toc (qui je le rappelle signifie "qui s'effrite" ) a glissé dans le lac de retenue à la vitesse de 100km/h et a provoqué un tsunami (une vague de 160 mètres de haut) qui a noyé non seulement tous les villages qui se trouvaient autour et une partie de cette vague (environ la moitié selon les spécialistes est passée par dessus la digue, noyant 5 autres villages qui se trouvaient en contrebas. Celà explique le lourd bilan officiel de plus de 2000 morts. Néanmoins je suis convaincu qu'il y a eu encore d'avantage de victimes mais le scandale était déjà tel que l'Italie à tout fait pour relativiser la chose. Encore de nos le sujet reste sensible et une honte! :fou:

n°6052445
FEYHOU
Posté le 08-07-2005 à 17:57:10  profilanswer
 

Si ma manip réussit voici quelques photos trouvées sur le net montrant plusieurs points de vue du site
http://www.rtsi.ch/trasm/falo/welcome.cfm?idg=08ids
http://www.miss_una.com/paola_ministar_vajont.htm
http://www.republica.it/.../vajont/vajont/vajont.html
http://www.rgmediaweb.it/.../vajont/responsabilita.htm
http://www.zrc-sazu.si/%20giam/vajont.htm

n°6052458
korrigan73
Membré
Posté le 08-07-2005 à 18:00:17  profilanswer
 

bon pour tes photos elles ne s'affichent pas.
pour ce qui est la raison du sinistre, dans les deux cas c'est la connerie crasse parce que construire un barrage avec un lac de retenue en dessous d'une montagne absolument pas stable, et construire un barrage en ne prenant aucune mesure de securité sur la structure de l'edifice c'est tout aussi con :jap:


---------------
El predicator du topic foot
n°6052463
noldor
Rockn'roll
Posté le 08-07-2005 à 18:00:45  profilanswer
 

JP --> faut mettre des liens vers les images, pas vers les pages HTML

n°6052502
FEYHOU
Posté le 08-07-2005 à 18:12:08  profilanswer
 

noldor a écrit :

JP --> faut mettre des liens vers les images, pas vers les pages HTML


 :??: désolé c'était un essai de manip qui visiblement a lourdement foiré!!! je vais réssayer avec ton conseil ... merci l'ami  :jap:

n°6052587
FEYHOU
Posté le 08-07-2005 à 18:33:41  profilanswer
 

noldor a écrit :

JP --> faut mettre des liens vers les images, pas vers les pages HTML


nouvel essai de photos ...
http://www.rtsi.ch/trasm/falo/welcome.cfm?idg=08ids
Vue de l'éboulement qui s'est détaché du Mont Toc.
http://www.miss_una.com/paola_ministar_vajont.htm
Vue avale actuelle du barrage. Sa hauteur est de 263 mètres. A l'époque de sa contruction c'était le plus haut barrage du monde.
http://www.republica.it/.../vajont/vajont/vajont.html
Une vue de Longarone au lendemain de la catastrophe.
http://www.rgmediaweb.it/.../vajont/responsabilita.htm
Vue aérienne du barrage et du lac de retenue avant la catastrophe.
http://www.zrc-sazu.si/ giam/vajont.htm
Vue du barrage et de la retenue après léboulement. On voit qu'une immense langue de terre a pris la place de l'eau du lac ...

n°6053156
fouyaya
J'veux du soleil !!!
Posté le 08-07-2005 à 20:04:31  profilanswer
 

il semblerait que rien ne marche :(
 
essaie de pointer carrément dans l'url des proprietés de la photo


Message édité par fouyaya le 08-07-2005 à 20:05:24
n°6054063
FEYHOU
Posté le 08-07-2005 à 21:35:19  profilanswer
 

fouyaya a écrit :

il semblerait que rien ne marche :(
 
essaie de pointer carrément dans l'url des proprietés de la photo


 
En effet rien ne fonctionne comme je le souhaiterais !!! :fou:  
Quelqu'un pourrait-il m'aider sur la syntaxe à adopter pour montrer des images? Merci d'avance. :jap:

n°6054140
fouyaya
J'veux du soleil !!!
Posté le 08-07-2005 à 21:42:00  profilanswer
 

http://www.zrc-sazu.si/giam/Vajont.jpg
 
 
sur tes sites tu cliques droit sur la photo, et propriétés, tu copies l'url
 
ensuite ici tu mets les balises [ img ] url des photos [ /img ] sans les espaces pour les balises (au pire quote mon message pour voir la syntaxe)

n°6057200
FEYHOU
Posté le 09-07-2005 à 09:50:58  profilanswer
 

fouyaya a écrit :

http://www.zrc-sazu.si/giam/Vajont.jpg
 
 
sur tes sites tu cliques droit sur la photo, et propriétés, tu copies l'url
 
ensuite ici tu mets les balises [ img ] url des photos [ /img ] sans les espaces pour les balises (au pire quote mon message pour voir la syntaxe)


 
Je crois que j'ai compris! Merci l'ami ... :jap:

n°6057955
FEYHOU
Posté le 09-07-2005 à 13:35:05  profilanswer
 

Voici une photo prise récemment montrant une vue en amont de la digue du Vajont. On voit à gauche une infime partie de l'éboulement et derrière le barrage les gorges très encaissées du Vajont dans les quelles les eaux en furie déboulèrent à 160 km/h le 9 octobre 1963. En contrebas on aperçoit à peine Longarone qui fut entièrement détruit.
http://www.kayakteamturbigo.it/Marcello/images/MIS2004/Mis%202004%20009.jpg

n°6058050
fouyaya
J'veux du soleil !!!
Posté le 09-07-2005 à 14:08:15  profilanswer
 

avant pendant la contruction (pas trouvé mieux en qualité)
http://www.univ-savoie.fr/mse/ress [...] ntoc1.html
 
 
et apres (à ce propos j'ai du mal à situer exactement le point de vue de cette photo)
http://www.univ-savoie.fr/mse/ress [...] ntoc2.html


Message édité par fouyaya le 09-07-2005 à 14:26:02
n°6058091
FEYHOU
Posté le 09-07-2005 à 14:21:23  profilanswer
 

Voici quelques photos très intéressantes du site du Vajont :
http://www.zrc-zagu.si/giam/Vajont.jpg
Vue aérienne latérale da la digue avec, derrière le pan du Mont Toc qui s'est litéralement écroulé dans le fond de la vallée, occupé le soir de la catastrophe par le lac de retenue.
 
http://www.hyperfvg.org/img_fvg/photo/vajont/vajont_05.jpg
Une vue générale de l'éboulement de 260 millions de mètres cube et en contrebas la langue de terre qui en résulta.
 
http://www.brianzapopolare.it/immagini/luoghi/italia/vajont_panorama_lago_200X28.jpg
La digue du Vajont et le lac de retenue avant la catastrophe.
 
http://www.brigatacadore.it/pagine/Storia/1%20reparti/Cadore/Brigata/img%20brigata/vajont%
Au lendemain du désastre, les rescapés dégagent les corps des décombres et de la boue.
 
http://www.parks.it/parco.dolomiti.friulane/foto/Diga.jpeg
Vue en aval de la digue. A l'époque de sa mise en service, le barrage du Vajont était le plus haut du monde avec ses 263 mètres.
 
http://www.associazioni.monet.modena.it/gcvpem/030906/03090608.jpg
Vue du site de la retenue du Vajont aujourd'hui. Le lac n'est plus artificiel mais résulte de l'immense éboulement qui a bouché la vallée et que l'on reconnait très bien sur la gauche de la photo. La digue quand à elle est tout au fond de la photo, loin du lac actuel.
 
http://www.republica.it/online/cinema_recensioni/vajont/vajont/internet3vaj02cxw200h268c00.jpg
Image du film "La follie des hommes" inspiré de la tragédie du Vajont, montrant un homme qui retrouve ses affaires personnelles au milieu du champs de boue.

n°6060488
hpdp00
Posté le 09-07-2005 à 23:25:03  profilanswer
 

copie l'adresse des pages plutôt que les images seules...


---------------
C'est une chose extraordinaire que toute la philosophie consiste en ces trois mots : "Je m'en fous".  
n°6062655
FEYHOU
Posté le 10-07-2005 à 11:17:13  profilanswer
 

hpdp00 a écrit :

copie l'adresse des pages plutôt que les images seules...


 
Désolé mais je crois surtout que j'ai mal recopié les adresses des images qui ne sont pas apparues. J'avais écrit çà à la va vite sur un bout de papier et, comme j'écris super mal dans ces cas là, j'ai eu beaucoup de mal à me relir ... Pour compenser je vais tacher de traduir un nouveau passage du bouquin "Il racconto del Vajont". :hello:

n°6062749
hpdp00
Posté le 10-07-2005 à 11:42:47  profilanswer
 

"Il racconto del Vajont" héhé ;)


---------------
C'est une chose extraordinaire que toute la philosophie consiste en ces trois mots : "Je m'en fous".  
n°6068559
thurfin
la clarté dans la confusion
Posté le 11-07-2005 à 09:55:15  profilanswer
 

korrigan73 a écrit :

bin le petit nom du barrage a coté de frejus c'est malpasset hein [:petrus75]


dsl je suis pas du coin   :jap:


---------------
De Marx j'ai avant tout retenu la notion de capital
n°6068678
FEYHOU
Posté le 11-07-2005 à 10:26:44  profilanswer
 


 
 :sol: Eh ouai mec, si tu l'avais pas encore deviné, je suis rital!!! "Il racconto del Vajont" signifie en français "Le récit du Vajont". Ce livre très intéressant est de Marco Paolini un comédien italien né à Belluno, à quelques kilomètres du Vajont et dans ce bouquin il ne fait que raconter ce qu'il a vu et etendu et bien sur il a étayé tout ça en faisant un titanesque travail de recherche parfois à l'autre bout de l'Italie voire à l'étranger. Ce livre n'a jamais été traduit en français, ce qui peut-être dommage compte tenu du nombre d'émigrés italiens qui résident en France. Du coup je me suis entretenu avec Marco Paolini et lui est demandé la permission de traduire son ouvrage en français, ce qu'il a accepté sans réserve. J'attends ces prochains jours un autre ouvrage traitant du sujet du Vajont et signé d'une ancienne journaliste communiste, Tina Merlin. Toute appartenance politique mise à part, d'ailleurs je ne les partage personnellement pas, ce livre est un peu le procès avant l'heure de cette espèce de mafia qui a ordonné "involontairement" la ruine et la mort de plus de 2000 personnes. Ce livre s'intitule "Sulla pelle viva" ce qui signifie litéralement "Sur la peau vive" ce que l'on pourrait traduire avec un peu plus d'élégance par "A fleur de peau". S'il y a parmi vous des italophiles italophones qui sont intéressés par le sujet, je pense programmer en 2006 ou 2007 un voyage sur place afin de visiter le musée du site dédié à la catastrophe. :hello:

mood
Publicité
Posté le   profilanswer
 

 Page :   1  2  3  4  5
Page Précédente

Aller à :
Ajouter une réponse
  FORUM HardWare.fr
  Discussions
  Société

  La catastrophe de la retenue du Vajont

 

Sujets relatifs
catastrophe sociale suite...Sondage : Une catastrophe
Plus de sujets relatifs à : La catastrophe de la retenue du Vajont


Copyright © 1997-2018 Hardware.fr SARL (Signaler un contenu illicite) / Groupe LDLC / Shop HFR