Forum |  HardWare.fr | News | Articles | PC | Prix | S'identifier | S'inscrire | Aide | Shop Recherche
1493 connectés 

  FORUM HardWare.fr
  Discussions
  Société

  Buralistes en colère : santé ou emploi ?

 



face à la baisse supposée à venir des ventes de cigarettes :




Attention si vous cliquez sur "voir les résultats" vous ne pourrez plus voter

 Mot :   Pseudo :  
 
Bas de page
Auteur Sujet :

Buralistes en colère : santé ou emploi ?

n°40010586
muzah
Bal Musette @ HFR depuis 1997
Posté le 06-11-2014 à 08:26:06  profilanswer
 

En information essentielle, la colère des buralistes face à deux annonces du gouvernement :
 

  • hausse du prix des cigarettes
  • transformation des paquets sans marque apparente


Il y a quelques minutes à la radio, un buraliste laissait éclater son mécontentement en mettant dans la balance la fermeture de près de 2500 bureaux de tabac quand l'intention du gouvernement semble être la santé publique en freinant la vente des cigarettes.
 
Je ne pense pas que l'argument des emplois perdus tient une seconde face aux milliers de malades plus ou moins graves dus au tabac. Il me semble que ça coûterait moins cher à la société de payer 2500 personnes au chômage - dans le pire des cas, il n'empêche que ces personnes sont susceptibles de retrouver un boulot - que de régler les frais d'hôpitaux. Dans le cas du chômage, il n'y a pas mort d'homme - normalement ...


---------------
un instant monsieur ça-va-chier
mood
Publicité
Posté le 06-11-2014 à 08:26:06  profilanswer
 

n°40010648
com21
real men don't click
Posté le 06-11-2014 à 08:38:06  profilanswer
 

Le monde évolue, la société évolue, le travail doit évoluer.
 
Car sinon on n'utiliserai pas nos voitures pour aller travailler sous prétexte de la sauvegarde du travail des Maréchal-ferrants
 
D'autres part le tabac coûte plus cher à l'état qu'il n'en rapporte.
CF http://www.lemonde.fr/les-decodeur [...] 55770.html
 
à lire également :
 
http://www.lemonde.fr/addictions/a [...] 55173.html
 


---------------
Cherche geekette | Traquez vos billets d'€ | Don du sang | Don de moelle osseuse
n°40010697
muzah
Bal Musette @ HFR depuis 1997
Posté le 06-11-2014 à 08:45:27  profilanswer
 

Merci pour ces références journalistiques. La comparaison avec le maréchal-ferrant est toujours judicieuse AMHA, bien que le métier existe toujours à une échelle artisanale bien entendu. Mon allusion au coût des buralistes chômeurs et des malades du tabac n'est pas forfuite.
 
Qui plus est, j'avoue avoir été sensible il y a quelques semaines à une enquête sur les lobbies du tabac qui explicait exactement ce qu'il se passe actuellement : un gouvernement sort des mesures qui pourrait faire baisser les ventes de tabac et les fabricants de tabac ont tendance à soutenir les mouvements de buralistes car les gens sont plus sensibles au cas des buralistes que des multinationales du tabac.


---------------
un instant monsieur ça-va-chier
n°40010899
com21
real men don't click
Posté le 06-11-2014 à 09:14:59  profilanswer
 

On peut citer mille métiers qui ont disparus. Mille autres qui ont été créés.
 
Les buralistes doivent évoluer par eux-mêmes et ne pas camper sur leur vache à lait.
Faire du dépot de colis (ceux que certains font déjà), le compte "nickel"  cf http://www.lemonde.fr/economie/art [...] _3234.html  etc.
 
Dans la vie il faut évoluer ou mourir.


---------------
Cherche geekette | Traquez vos billets d'€ | Don du sang | Don de moelle osseuse
n°40011474
muzah
Bal Musette @ HFR depuis 1997
Posté le 06-11-2014 à 10:03:24  profilanswer
 

J'ajoute que pour ma part, je ne considère pas ton point de vue - qui semble correspondre au mien - comme du libéralisme à outrance, juste une théorie de l'évolution socio-économique ;)


---------------
un instant monsieur ça-va-chier
n°40012007
lxl ihsahn​ lxl
●⌠ Antaigris ⌡●
Posté le 06-11-2014 à 10:37:53  profilanswer
 

com21 a écrit :

Le monde évolue, la société évolue, le travail doit évoluer.

 

Car sinon on n'utiliserai pas nos voitures pour aller travailler sous prétexte de la sauvegarde du travail des Maréchal-ferrants

 

D'autres part le tabac coûte plus cher à l'état qu'il n'en rapporte.
CF http://www.lemonde.fr/les-decodeur [...] 55770.html

 

L'argument fumeux des chiffres totalement démagos :lol:

 

Dans les recettes du tabac, beaucoup de stats oublient de comptabiliser la TVA, d'autres l'imposition sur les bénéfices de l'industrie du tabac et des buralistes. Les chiffres les plus complets avancent plutôt 15 milliards.

 

Les 47.7 milliards sont mis en parallèle avec les 12 milliards de recettes, or ces mêmes 12 milliards sont également ajouté aux dépenses. D'un même point de vue, un revenu ne peut être dépense à la fois, il y a donc tromperie sur les chiffres.

 

Si on veut être honnête, il faut donc retirer le coût du tabac pour les particuliers du total. On passe donc de 48 à 36 Milliards de dépenses, répartis pour moitié entre les dépenses de santé et au supposé manque à gagner pour les entreprises.

 

Manque à gagner pour les entreprises : Concernant ce manque à gagner, j'aimerais vraiment savoir comment il est calculé. S'il s'agit de diviser le temps passé à fumer par le coût temporel d'un salarié, c'est stupide : une personne qui fait une pause gagne en productivité. Pour les employés ayant besoin d'une concentration mentale, la pause, clope ou non, est nécessaire à l'esprit. Pour les salariés à la chaîne, la pause -clope ou non- est nécessaire à la récupération de l'organisme. Comme je ne vois absolument pas où se trouve ce présumé coût, et jusqu'à preuve du contraire, je vais mettre cette dépense dans la case bullshit, coefficient 0.

 

Reste donc 18 milliards de dépenses de santé, sur lequel on pourrait encore certainement gratter le coût résiduel qui persisterait si chaque fumeur devenait non-fumeur, mais on va passer dessus.

 

Cela fait au final 18 G€ de dépenses à mettre en face de 15 G€ de recettes du tabac. C'est tout d'un coup bien différent :whistle:
Reste donc 3 milliards qu'il faut aller chercher.

Message cité 1 fois
Message édité par lxl ihsahn lxl le 06-11-2014 à 12:03:13

---------------
[VDS] Objectifs Pentax 10-17 | Pentacon 135 | Domiplan | Doubleur PKBlog webTutos Photo
n°40013065
thun_on_th​e_r
Retraité modeste
Posté le 06-11-2014 à 11:54:01  profilanswer
 

e-cig et rulez :o
 
avant que ce soit taxé, du moins.


---------------
Les étiquettes politiques - royaliste, communiste, populiste, fasciste, socialiste - ne sont pas pertinentes. Le genre humain se divise politiquement entre ceux qui veulent contrôler la vie des autres, et ceux qui n'éprouvent pas ce besoin.
n°40013231
par l'anne​au de l'ia
word master
Posté le 06-11-2014 à 12:06:59  profilanswer
 

Tout ce que je veux c'est mon paquet de blonde à 1 euro.
Le reste osef.


---------------
Toute expression prend un sens spirituel qui nous influence dans notre quête de l'Homme.
n°40017312
teepodavig​non
Shéraf
Posté le 06-11-2014 à 16:56:01  profilanswer
 

Hélas non les fumeurs veulent par la suite se faire rembourser leur traitement dès lors le problème devient public.

n°40019506
muzah
Bal Musette @ HFR depuis 1997
Posté le 06-11-2014 à 20:06:43  profilanswer
 

C'est bien le problème, si les fumeurs malades étaient pris en charge par les fabricants de cigarette ... indirectement en taxant les cigarettes. WAIT!


---------------
un instant monsieur ça-va-chier
mood
Publicité
Posté le 06-11-2014 à 20:06:43  profilanswer
 

n°40019757
justelebla​nc
Posté le 06-11-2014 à 20:29:52  profilanswer
 

la hausse du paquet risque de faire exploser le marché noir ou l'achat à l'étranger car les fumeurs veulent...fumer, autant préserver des emplois non ?


---------------
http://www.laurentboucard.com/
n°40021491
viniw
geek repenti
Posté le 06-11-2014 à 22:35:23  profilanswer
 

Ça va faire un delta de 5 euros avec Andorre c'est sur que ça và intensifier le trafic.
Qui est déjà durablement installé en zone urbaine,  et ne demande qu'à s'épanouir en zone provinciale.

n°40021620
teepodavig​non
Shéraf
Posté le 06-11-2014 à 22:48:01  profilanswer
 

justeleblanc a écrit :

la hausse du paquet risque de faire exploser le marché noir ou l'achat à l'étranger car les fumeurs veulent...fumer, autant préserver des emplois non ?

Autant préserver la vie et la santé. De toute façon l'objectif que doit suivre la nation est de diminuer la vente de cigarette. Ceux qui misent leur gagne pain sur le fait de vendre des cigarettes sont des inconscients. Et qu'on ne raconte pas que ces mesures tombent d'un coup.


Message édité par teepodavignon le 06-11-2014 à 22:50:16
n°40021746
com21
real men don't click
Posté le 06-11-2014 à 23:00:56  profilanswer
 

lxl ihsahn lxl a écrit :


 
 
Manque à gagner pour les entreprises : Concernant ce manque à gagner, j'aimerais vraiment savoir comment il est calculé. S'il s'agit de diviser le temps passé à fumer par le coût temporel d'un salarié, c'est stupide : une personne qui fait une pause gagne en productivité. Pour les employés ayant besoin d'une concentration mentale, la pause, clope ou non, est nécessaire à l'esprit. Pour les salariés à la chaîne, la pause -clope ou non- est nécessaire à la récupération de l'organisme. Comme je ne vois absolument pas où se trouve ce présumé coût, et jusqu'à preuve du contraire, je vais mettre cette dépense dans la case bullshit, coefficient 0.
 


 
Le manque à gagner pour les entreprises est de 2 sortes :
- les pauses cigarettes à rallonges.
- les arrêts maladies liés au tabac (cancer etc.)


---------------
Cherche geekette | Traquez vos billets d'€ | Don du sang | Don de moelle osseuse
n°40022026
lxl ihsahn​ lxl
●⌠ Antaigris ⌡●
Posté le 06-11-2014 à 23:59:53  profilanswer
 

La pause à rallonge, c'est un problème de rallonge, pas de clope.

 

Une pause café peut être à rallonge, un appel perso ou une pause caca aussi. Les aliments favorisant la constipation font perdre combien aux entreprises ? Et comme la clope aide à chier, est-ce que ça compense ?

 

Quid du gain d'éveil et de concentration apporté par la nicotine ? C'est comptabilisé ?

 

Plus sérieusement c'est une question de professionnalisme et de management. Dans le peu d'entreprise que j'ai connu, la pause clope n'est jamais à rallonge, et si elle s'éternise c'est parce qu'on en profite pour débriefer, donc on continue de bosser, et mieux encore que la tête dans le guidon.

 

Cela dit, ce que je dis ne s'applique que pour des métiers dit intellectuels. Mais pour les postes purement exécutifs, les pauses -clope ou non- sont utiles à la productivité... et les tire-au-flan resteront des branleurs même si on leur retire la clope.

 

Pour ce qui est des maladies du tabac, soit... mais elles surviennent plutôt en fin de carrière, quand le salarié est considéré comme un âne mort sur-payé par les entreprises, ce qui en dehors de postes ou la sagesse et la longue expérience sont requises est plutôt vrai, si on se fie à la difficulté pour un ouvrier de 50 balais à retrouver un emploi.

 

Bref, je ne vois pas comment on peut objectivement chiffrer le coût du tabac en terme de productivité globale, on peut supposer qu'il coûte plus qu'il ne rapporte, mais ça reste purement spéculatif... et balancer un nombre de miyards comme ça est démagogique, avec tout le respect que j'ai pour ceux qui se sont creusé la tête pour chercher ces chiffres.

 

Le tabac est une merde qui pourrit la vie des gens, c'est un fait qualitatif et si on le combat c'est pour une question de principe, pas pour de sordides petits bricolage de compta.

Message cité 1 fois
Message édité par lxl ihsahn lxl le 07-11-2014 à 00:04:10

---------------
[VDS] Objectifs Pentax 10-17 | Pentacon 135 | Domiplan | Doubleur PKBlog webTutos Photo
n°40022082
teepodavig​non
Shéraf
Posté le 07-11-2014 à 00:19:35  profilanswer
 

lxl ihsahn lxl a écrit :

mais elles surviennent plutôt en fin de carrière, quand le salarié est considéré comme un âne mort sur-payé par les entreprises

:heink: On se reverra dans 40 ans j'espère que tu aura refusé toutes tes augmentations et demandé ajustement de ton salaire par rapport au rendement des jeunes :o

 
lxl ihsahn lxl a écrit :

Le tabac est une merde qui pourrit la vie des gens, c'est un fait qualitatif et si on le combat c'est pour une question de principe, pas pour de sordides petits bricolage de compta.

Je suis d'accord avec toi. Hélas des études ont montré que beaucoup de personnes n'acceptent pas le jugement moral et repousse/exclu/méprisent ceux qu'ils considèrent moralisateur pour se protéger de leur jugement supposé. (La question était "que pensez vous d'une personne qui se prive de x" la seule information données était : elle se prive de x)

 

Je t'offre un verre ?
- boire c'est mal.
- ringard...

 

Je t'offre un verre ?
- Non j'ai réussi à vaincre l'alcoolisme
- bravo tu as raison

 

L'idée est pourtant la même derrière ces deux raisons  mais seulement que le choix est subit ou moral il y a un rejet pour se protéger du jugement. Marche avec le tabac, l'alcool, les restrictions alimentaire etc.

 

Parler d'argent est un levier pour une certaines population imperméables aux principes car invoquant la liberté avant tout. Il faut reconnaitre que cela peut refléter des mauvaises valeurs morales, y a t il d'autres solutions pour ces personnes ?

Message cité 1 fois
Message édité par teepodavignon le 07-11-2014 à 00:21:06
n°40022548
lxl ihsahn​ lxl
●⌠ Antaigris ⌡●
Posté le 07-11-2014 à 08:15:01  profilanswer
 

teepodavignon a écrit :

:heink: On se reverra dans 40 ans j'espère que tu aura refusé toutes tes augmentations et demandé ajustement de ton salaire par rapport au rendement des jeunes :o

 

Je fais une observation, pas un jugement.

 
teepodavignon a écrit :

Je suis d'accord avec toi. Hélas des études ont montré que beaucoup de personnes n'acceptent pas le jugement moral et repousse/exclu/méprisent ceux qu'ils considèrent moralisateur pour se protéger de leur jugement supposé. (La question était "que pensez vous d'une personne qui se prive de x" la seule information données était : elle se prive de x)

 

Je t'offre un verre ?
- boire c'est mal.
- ringard...

 

Je t'offre un verre ?
- Non j'ai réussi à vaincre l'alcoolisme
- bravo tu as raison

 

L'idée est pourtant la même derrière ces deux raisons  mais seulement que le choix est subit ou moral il y a un rejet pour se protéger du jugement. Marche avec le tabac, l'alcool, les restrictions alimentaire etc.

 

Parler d'argent est un levier pour une certaines population imperméables aux principes car invoquant la liberté avant tout. Il faut reconnaitre que cela peut refléter des mauvaises valeurs morales, y a t il d'autres solutions pour ces personnes ?

 

C'est justement ce qui me révolte : on utilise des chiffres pipotés pour justifier officiellement une politique liberticide, qui en fait est officieusement calculée pour être inefficace, car orchestrée en faveur de l'industrie du tabac.

 

On prétend combattre le tabac, mais on ne fait que cogner sur les victimes du tabac, et à défendre les intérêts des industries tabagique et pharmaceutique.
Le buraliste et le consommateur final, eux, ne sont aucunement consodérés

 

Concernant la liberté de s'enfumer les poumons, elle est et doit demeurer pleine est entière. Autrement, nous ferions un pas vers la société la plus fasciste de l'histoire, où tout comportement à risque sera progressivement interdit sous couvert d'intentions moralisatrice (et bien entendu à chaque fois largement chiffré).

  • L'alcool
  • La nourriture grasse
  • La moto
  • Les baignades
  • Le ski
  • Les films d'action

Etc.

 

Message cité 2 fois
Message édité par lxl ihsahn lxl le 07-11-2014 à 08:15:26

---------------
[VDS] Objectifs Pentax 10-17 | Pentacon 135 | Domiplan | Doubleur PKBlog webTutos Photo
n°40022935
com21
real men don't click
Posté le 07-11-2014 à 09:17:50  profilanswer
 

lxl ihsahn lxl a écrit :


 
Concernant la liberté de s'enfumer les poumons, elle est et doit demeurer pleine est entière. Autrement, nous ferions un pas vers la société la plus fasciste de l'histoire, où tout comportement à risque sera progressivement interdit sous couvert d'intentions moralisatrice (et bien entendu à chaque fois largement chiffré).

  • L'alcool
  • La nourriture grasse
  • La moto  
  • Les baignades  
  • Le ski
  • Les films d'action

Etc.
 


 
Pour moi la liberté de s'enfumer les poumons n'est valable que dans le cas où les maladies liées à cette consommation ne soit pas financées par la société.
Sinon c'est trop facile.


---------------
Cherche geekette | Traquez vos billets d'€ | Don du sang | Don de moelle osseuse
n°40022992
teepodavig​non
Shéraf
Posté le 07-11-2014 à 09:24:40  profilanswer
 

lxl ihsahn lxl a écrit :

Concernant la liberté de s'enfumer les poumons, elle est et doit demeurer pleine est entière. Autrement, nous ferions un pas vers la société la plus fasciste de l'histoire, où tout comportement à risque sera progressivement interdit sous couvert d'intentions moralisatrice (et bien entendu à chaque fois largement chiffré).

  • L'alcool
  • La nourriture grasse
  • La moto
  • Les baignades
  • Le ski
  • Les films d'action

Etc.

 


  • La drogue

Mais je n'ai pas parlé d'interdiction et je ne te contredirai pas sur la liberté.


Message édité par teepodavignon le 07-11-2014 à 09:24:58
n°40023076
viniw
geek repenti
Posté le 07-11-2014 à 09:32:55  profilanswer
 

com21 a écrit :


 
Pour moi la liberté de s'enfumer les poumons n'est valable que dans le cas où les maladies liées à cette consommation ne soit pas financées par la société.
Sinon c'est trop facile.


avec ton raisonnement on peut interdire le ski, l'escalade,l'alpinisme, la plongée sous marine, le sport automobile, ou en moto, une bonne partie des sports de combat...etc
 
on peut aussi interdire au gens d'habiter dans des zones urbaines qui subissent la pollution.[:cosmoschtroumpf]

n°40023238
Guillaume1​958
Posté le 07-11-2014 à 09:50:47  profilanswer
 

+1 On peut aussi aller plus loin avec ce raisonnement et ainsi ne plus s'occuper des alcooliques, des obèses... etc...

n°40023310
the_rainma​ker
Mâle nécessaire
Posté le 07-11-2014 à 09:56:53  profilanswer
 

viniw a écrit :


avec ton raisonnement on peut interdire le ski, l'escalade,l'alpinisme, la plongée sous marine, le sport automobile, ou en moto, une bonne partie des sports de combat...etc
 
on peut aussi interdire au gens d'habiter dans des zones urbaines qui subissent la pollution.[:cosmoschtroumpf]


Ne t'en fait pas. Aux états-unis certaines assurances offrent des bracelet connectés a leurs assurés, pour ainsi pouvoir comptabiliser leurs nombre de pas, leurs activités, etc, etc. Quand les geeks moralisateurs y auront droit d'ici quelques années et qu'on leur diras " mais monsieur, vous avez le cul dans une chaise toute la journée et vous prenez votre voiture pour faire des trajets d'un kilomètre, vous êtes a risque! " leur discourt sur les comportements a risque changerons...


---------------
Vos boulots | Vos voisins | Vos clients | Because rules are for pussies.|
n°40023405
lxl ihsahn​ lxl
●⌠ Antaigris ⌡●
Posté le 07-11-2014 à 10:06:33  profilanswer
 

com21 a écrit :

Pour moi la liberté de s'enfumer les poumons n'est valable que dans le cas où les maladies liées à cette consommation ne soit pas financées par la société.
Sinon c'est trop facile.

 

Idem pour ceux qui font du ski, de la moto, sont diabétiques, boivent de l'alcool, mangent de la viande rouge, ou pas assez de légumes, font trop de sport, ou pas assez, naissent avec des malformation, portent tel gêne... [:spamafote]

 

Bref... Le tabac est déjà taxé à peu près à hauteur des dépenses qu'il engendre de façon tangible et mesurable, il s'est donc acquitté du droit qu'on ne lui reproche rien, point.

 

Et change cet avatar, qui fait l'apologie de la cigarette :/


Message édité par lxl ihsahn lxl le 07-11-2014 à 10:12:06

---------------
[VDS] Objectifs Pentax 10-17 | Pentacon 135 | Domiplan | Doubleur PKBlog webTutos Photo
n°40024169
Painsec
Henshin a bye bye
Posté le 07-11-2014 à 11:01:55  profilanswer
 

viniw a écrit :


avec ton raisonnement on peut interdire le ski, l'escalade,l'alpinisme, la plongée sous marine, le sport automobile, ou en moto, une bonne partie des sports de combat...etc
 
on peut aussi interdire au gens d'habiter dans des zones urbaines qui subissent la pollution.[:cosmoschtroumpf]


 
Je vois quand même une légère différence entre fumer volontairement une clope remplie de saloperie avec 100% de risque de se bousiller la santé et faire du ski où là le risque de se casser une jambe est très aléatoire. On peut dire que les dangers du tabac sont aussi très aléatoires suivant l'organisme mais la personne qui décide sciemment de s'injecter du goudron (au mieux) dans les poumons, même qu'une seule fois, on va pas me faire croire qu'elle est aussi prudente que celle qui fait du ski ou qui mange un steak, ou alors j'ai rien compris à la logique.
 
Après je ne dis pas qu'il ne faut pas financer les maladies liées au tabac, un gros fumeur qui attrape le cancer le paye déjà assez comme ça, inutile d'appliquer une double peine en le laissant crever s'il n'a pas l'argent nécessaire pour se soigner.

n°40024715
teepodavig​non
Shéraf
Posté le 07-11-2014 à 11:35:50  profilanswer
 

Attention le problème initial c'est les buraliste et la vente des cigarettes. Le débat dérive sur la liberté alors qu'il n'en est nullement le cas.
Initialement, dDes gens craignent pour leurs emplois car ils vivent sur une activité que l'état cherche à combattre (et pas sans raison)

 

Si demain les banques qui participe à l'évasion fiscale manifeste à cause des contrôle doit-on privilégier leur emploi :o ? Je ne crois pas.

Message cité 1 fois
Message édité par teepodavignon le 07-11-2014 à 11:36:53
n°40024934
lxl ihsahn​ lxl
●⌠ Antaigris ⌡●
Posté le 07-11-2014 à 11:50:26  profilanswer
 

teepodavignon a écrit :

Attention le problème initial c'est les buraliste et la vente des cigarettes. Le débat dérive sur la liberté alors qu'il n'en est nullement le cas.
Initialement, dDes gens craignent pour leurs emplois car ils vivent sur une activité que l'état cherche à combattre (et pas sans raison)

 

Si demain les banques qui participe à l'évasion fiscale manifeste à cause des contrôle doit-on privilégier leur emploi :o ? Je ne crois pas.

 

Oui, recentrons :D

 

En fait, le danger est que la mise en difficulté des buralistes est préjudiciable à tous, car bien souvent le dernier commerce ouvert de certains villages est le bar-tabac-presse

 

Or :

  • De moins en moins de personnes vont au café pour boire un coup
  • La presse ne rapporte pratiquement rien (j'ai même vu des cafés arrêter totalement car c'était un poste à perte)
  • Les timbres amandes/fiscaux se dématérialisent peu à peu
  • Les jeux d'argent passent aussi au web


La vente de tabac est donc souvent le dernier respirateur qui maintient ces établissements dans la rentabilité.

 

Pour chacun de ces leviers, je ne vois pas comment on peut logiquement inverser la tendance. Quant à leur attribuer de nouvelles missions, ça tiens plus de la rustine que d'autre chose, à moins de leur permettre de vendre de l'herbe je ne vois pas ce qui serait assez quantitatif...

 

Bien entendu, les parisiens s'en tapent, mais ceux qui ont encore de la famille en rase campagne comprendront ce que signifie devoir faire 10 km au lieu de 2 pour acheter un bête journal, donc il est légitime d'être préoccupé par le sujet.


Message édité par lxl ihsahn lxl le 07-11-2014 à 11:51:03

---------------
[VDS] Objectifs Pentax 10-17 | Pentacon 135 | Domiplan | Doubleur PKBlog webTutos Photo
n°40025649
com21
real men don't click
Posté le 07-11-2014 à 12:59:05  profilanswer
 

Pour ma part j'estime que c'est aux buralistes de se ré-inventer en trouvant de nouvelle piste de revenu.

 

Comme par exemple le dépôt de colis ou le compte nickel.

Message cité 2 fois
Message édité par com21 le 07-11-2014 à 13:34:46

---------------
Cherche geekette | Traquez vos billets d'€ | Don du sang | Don de moelle osseuse
n°40025663
Babouchka
You're no fun anymore
Posté le 07-11-2014 à 13:01:45  profilanswer
 

com21 a écrit :

Pour ma part j'estime que c'est aux buralistes de se ré-inviter en trouvant de nouvelle piste de revenu.


 
Ivre, il réinvente le lapsus  [:hish:1]


---------------
HFR, the final frontier, where no troll has gone before
n°40025741
lxl ihsahn​ lxl
●⌠ Antaigris ⌡●
Posté le 07-11-2014 à 13:09:22  profilanswer
 

com21 a écrit :

Pour ma part j'estime que c'est aux buralistes de se ré-inviter en trouvant de nouvelle piste de revenu.
 
Comme par exemple le dépôt de colis ou le compte nickel.


 
Dans l'absolu, je suis d'accord, tant pis pour leur gueule s'ils ne sont pas imaginatifs.
 
Mais les riverains n'ont pas à souffrir de la perte des dernières commerces de campagne...


---------------
[VDS] Objectifs Pentax 10-17 | Pentacon 135 | Domiplan | Doubleur PKBlog webTutos Photo
n°40030599
shamatoo
Posté le 07-11-2014 à 20:28:48  profilanswer
 

Ben oui, les buralistes vont disparaître, comme des tas de métiers avant eux, en general tout le petit commerce est foutu, tué par le net et les grandes surfaces.
Si ça peut, en outre, faire baisser la consommation de tabac, ça sera un mieux pour la santé publique.

n°40033837
muzah
Bal Musette @ HFR depuis 1997
Posté le 08-11-2014 à 09:06:57  profilanswer
 

Enfin pour le ski, le risque qu'un skieur empoisonne la vie d'un autre skieur est relativement faible :o
 
BREF! Je ne pense pas que cela vaille la peine de prendre garde à 2500 emplois de vendeur de cigarettes. La vente de cigarette n'est pas un commerce d'état, même si les buralistes se plaisent à dire que l'État est le premier dealer parce qu'il taxe à mort les cigarettes.
 
La problématique commerciale est 100% privée, elle ne concerne que les fabricants de cigarettes, les vendeurs et les clients. C'est l'intérêt de l'État contre les intérêts privés.
 
Que ces derniers se démerdent.


---------------
un instant monsieur ça-va-chier
n°40034034
lxl ihsahn​ lxl
●⌠ Antaigris ⌡●
Posté le 08-11-2014 à 10:23:17  profilanswer
 

Ah si justement un buraliste est un préposé de l'administration, donc il est assez singulièrement lié à l'état.


---------------
[VDS] Objectifs Pentax 10-17 | Pentacon 135 | Domiplan | Doubleur PKBlog webTutos Photo
n°40043975
thun_on_th​e_r
Retraité modeste
Posté le 09-11-2014 à 20:09:45  profilanswer
 

2500 emplois vs 76000 morts annuels.....
Vu comment on pourrit la vie de dizaines de millions d'automobilistes pour 3000 morts annuels on peut bien foutre 2500 buralistes au chomage :o


---------------
Les étiquettes politiques - royaliste, communiste, populiste, fasciste, socialiste - ne sont pas pertinentes. Le genre humain se divise politiquement entre ceux qui veulent contrôler la vie des autres, et ceux qui n'éprouvent pas ce besoin.
mood
Publicité
Posté le   profilanswer
 


Aller à :
Ajouter une réponse
  FORUM HardWare.fr
  Discussions
  Société

  Buralistes en colère : santé ou emploi ?

 

Sujets relatifs
Pôle emploi et indemnités prud'hommes[Emploi] Le Réseau HFR
Emploi migration XP à SevenPACS et suivi de conjoint (Pole Emploi)
Résiliation mutuelle santé en cours d'année et remboursementsMutuelle santé : carte tiers payant & contrat ne correspondent pas.
Santé et OGMLa robotisation va-elle détruire l'emploi ?
Plus de sujets relatifs à : Buralistes en colère : santé ou emploi ?


Copyright © 1997-2018 Hardware.fr SARL (Signaler un contenu illicite) / Groupe LDLC / Shop HFR