Forum |  HardWare.fr | News | Articles | PC | Prix | S'identifier | S'inscrire | Aide | Shop Recherche
380 connectés 

  FORUM HardWare.fr
  Discussions
  Sciences

  Pourquoi plus on devient vieux, plus le temps semble passer plus vite?

 



 Mot :   Pseudo :  
 
 Page :   1  2
Page Précédente
Auteur Sujet :

Pourquoi plus on devient vieux, plus le temps semble passer plus vite?

n°3772930
pseudomona​s
Bacille Gram Négatif
Posté le 17-09-2004 à 18:54:57  profilanswer
 

Comment expliquer cette impression que le temps passe plus vite au fur et à mesure que l'on attrape de l'âge?  
 
Même si mon explication est un peu simpliste,je pense pour ma part que cela est dû au fait que plus l'on vieilli, plus on appréhende la mort.
 
Avis aux psy. ;)

mood
Publicité
Posté le 17-09-2004 à 18:54:57  profilanswer
 

n°3772946
le penseur​ fou
Posté le 17-09-2004 à 18:57:15  profilanswer
 

Non rien a voir avec la mort, c'est que plus on devient vieux plus on s'installe dans les habitudes , la routine .
Alors que quand on est jeune on a pas encore tracé sa vie , tout est imprévisible donc trés varié .

n°3772971
com21
real men don't click
Posté le 17-09-2004 à 19:00:09  profilanswer
 

Quand on est jeune on découvre la vie, on apprend plein de choses. on a donc une impression de vie qui passe lentement
 
ce qui n'est pas le cas quand on veillit.


---------------
Cherche geekette | Traquez vos billets d'€ | Don du sang | Don de moelle osseuse
n°3772994
Marl Borro​w
Posté le 17-09-2004 à 19:03:00  profilanswer
 

Ben gamin, je n'avais aucune notion du temps. Genre a demander mi-mai si c'etait bientot Noel... Et les années me semblaient durer des éternités.
Y'a ptet entre autre un lien avec l'assimilation du calendrier et des points de reperes temporel invariables d'une année sur l'autre...

n°3772996
Profil sup​primé
Posté le 17-09-2004 à 19:03:11  answer
 

notre horloge interne ralentit avec l'age, ça pourrait avoir un lien avec ça (vagues souvenirs d'un "pour la science" )
 

n°3773026
le penseur​ fou
Posté le 17-09-2004 à 19:08:05  profilanswer
 

Wallagic a écrit :

notre horloge interne ralentit avec l'age, ça pourrait avoir un lien avec ça (vagues souvenirs d'un "pour la science" )

Non , un "vieux" qui vivraitplein de choses et  a 100 a l'heure verrait le temps passer beaucoup moins vite que celui qui a un cycle bien réglé genre: bouleau, telé, dodo .
C'est le manque d'activités variées qui fait que le temps passe vite .

n°3773042
pseudomona​s
Bacille Gram Négatif
Posté le 17-09-2004 à 19:12:20  profilanswer
 

Marl Borrow a écrit :

Ben gamin, je n'avais aucune notion du temps. Genre a demander mi-mai si c'etait bientot Noel... Et les années me semblaient durer des éternités.
Y'a ptet entre autre un lien avec l'assimilation du calendrier et des points de reperes temporel invariables d'une année sur l'autre...


 
Il est vrai que maintenant je regarde dix foi plus ma montre que lorsque j'étais gamin (d'ailleur je ne portais même pas de montre du tout). Peut-être que le fait de toujour programmer(calandrier,heures de sortie des écoles pour ses gosses, heures de travaille...etc.) sa journée pour les différentes activités, et on a l'impression que les journées sont trop courte pour faire ce que l'on doit faire...
 
Mais une personne agées retraitée, qui vit tout à son aise dans son jardin ou devant la télé aura toujour cette impression de temps passant vite.
 

n°3773057
pseudoman
forumeur générique
Posté le 17-09-2004 à 19:17:30  profilanswer
 

copiteur :na:

n°3773288
phyllo
scopus inornatus
Posté le 17-09-2004 à 20:05:58  profilanswer
 

J'ai une autre hypothèse:
 
Plus on vieillit, plus un intervalle de temps est petit par rapport à notre perception du temps qui se base sur la totalité de notre vécu.
 
A quatre ans, une année, c'est un quart de notre vie, à cinquante ans, une année c'est un pouillème de notre vie.
 
ouala.

n°3773299
pseudoman
forumeur générique
Posté le 17-09-2004 à 20:09:21  profilanswer
 

Phyllo a écrit :

J'ai une autre hypothèse:
 
Plus on vieillit, plus un intervalle de temps est petit par rapport à notre perception du temps qui se base sur la totalité de notre vécu.
 
A quatre ans, une année, c'est un quart de notre vie, à cinquante ans, une année c'est un pouillème de notre vie.
 
ouala.


 
T'es lourd [:le kneu]

mood
Publicité
Posté le 17-09-2004 à 20:09:21  profilanswer
 

n°3773413
justelebla​nc
Ne me touchez pas !!
Posté le 17-09-2004 à 20:32:30  profilanswer
 

quand on est gamin on n'a pas la notion cyclique du temps, de toute façon c'est pas vraiment cyclique, on change de classe chaque année par exemple...
adulte ça devient totalement cyclique...


---------------
De l'autre coté du trou noir/ SF
n°3776157
GregTtr
Posté le 18-09-2004 à 09:44:28  profilanswer
 

C'est com21 qui a raison d'apres moi.
Ce n'est pas une question de routine ou qqch de ce genre, c'est une question de proportions.
L'etre humain ne juge rien de maniere absolue, il juge tout par rapport a d'autres choses.
 
Quand tu es jeune, tu as peu de choses en memoire, donc le moindre evenement a de l'importance, semble avoir constitue une part importante de tes souvenirs.
Donc quand au bout d'une semaine tu regardes en arriere, tu te dis "ouaouh, il s'est passe tant de choses, c'etait long", et de la meme facon quand tu regardes de l'avant, les choses semblent lointaines aussi parce qu'il y a tant de distance a parcourir jusque la par rapport a ce la taille de notre vie. C'etait long au sens ou une semaine ce n'est pas une semaine mais un gros morceau de ta vie.
Quand tu vieillis, tu regardes en arriere d'une semaine et tu dis "ouais, il s'est passe ca, ca a passe vite", parce que ca, meme si c'est aussi bien qu'avant dans l'absolu, ca represente une proportion plus faible de ta vie que la meme chose quelques annees avant.
 
Pour le dire autrement, notre vie mesure un metre en permanence, elle ne grandit pas.
A cinq ans, un an c'est tres long, ca mesure 20cm.
A 50 ans, ca n'en mesure plus que 2, c'est petit.
 
Notre unite pour avoir l'impression que le temps passe vite, ce n'est pasle temps bien sur. La vitesse du temps est de 1seconde par seconde, tres exactement. C'est une autre unite. Dans mon analogie, c'est le centimetre, mais appelons ca le zglub.
A cinq ans, la vitesse du temps serait donc 2 semaines et demie par zglub (20 zglub pour un an). A cinquante ans, ce serait 6 mois par zglub.
 
Le zglub est l'unite de mesure.
Comme on mesure la vitesse dans l'espace en metres par seconde, on mesure quelque part au fond de nous la vitesse du temps en seconde par zglub, ou le zglub est notre unite de sensation de passage du temps, et pas le temps absolu.
Comme le zglub depend du temps deja passe, plus notre temps est passe, plus il faut de temps pour un zglub, et donc plus, pour un zglub (donc 1 unite de temps subjectif), il se passe de temps chronometre.
Le temps passe plus vite quand on est vieux, voila.
 
(apres bien sur, pour l'exemple j'ai pris le zglub inversement proportionnel a l'age, et c'est clairement tres grossier, mais c'est le principe quoi)


Message édité par GregTtr le 18-09-2004 à 10:34:50
n°3776214
phyllo
scopus inornatus
Posté le 18-09-2004 à 10:28:09  profilanswer
 

C'est qu'est-ce que j'ai dit non ?

n°3776230
GregTtr
Posté le 18-09-2004 à 10:35:57  profilanswer
 

oups, oui, pardon, je n'ai cite que com21 car j'ai repondu avant d'avoir fini de tout lire.
Bon, ben c'est exactement ce que tu as dit en plus detaille ;)
:jap:
 
Disons que je ne pense pas que les raisons de Juste, Le Penseur Fou, Wallagic ou Pseudomonas sont les raisons principales.
Ce qui compte, c'est qu' a ce sujet comme sur tout le reste, tout est relatif chez l'homme.
C'est finalement le meme phenomene que le fait de s'habituer a la douleur, que de trouver qu'il fait beau s'il y a le moindre rayon de soleil quand on habite en Angleterre, ou qu'il fait moche des qu'il y a un nuage si on habite sur la Cote, que le fait d'etre malheureux pour des conneries alors que tout le reste va bien, etc. On juge les choses de facon relatives a d'autres choses, et pas dans l'absolu.


Message édité par GregTtr le 18-09-2004 à 10:40:19
n°3776241
Profil sup​primé
Posté le 18-09-2004 à 10:43:22  answer
 

Moi je suis d'accord avec com21, Phyllo et Greg. Ca vous fait une belle jambe, mais j'ai trouvé cette conclusion tout seul à la force de mes neurones y'a quelques semaines.
 
J'étais content.
 
(:D)


Message édité par Profil supprimé le 18-09-2004 à 10:43:48
n°3776270
barnabe
Posté le 18-09-2004 à 10:57:54  profilanswer
 

La perception du temps qui passe est une notion assez difficile à appréhender.
C'est vrai que plus on vieillit, plus le temps semble s'écouler vite. C'est surement parce l'age induit un détachement plus important par rapport aux choses et au temps. Plus on grandit, plus on a des souvenirs et plus on a la faculté de se détacher de soi-même, plus on a la possibilité de prendre du recul par rapport à soi-même, plus on peut s'observer de loin, ce qui fait que le temps nous parait plus "petit".  
Quand j'étais plus jeune, les vacances me parraissaient une éternité, pas seulement parce qu'elles étaient effectivement plus longues, mais aussi parce que je ne prévoyait rien à l'avance, chaque jour était neuf et je ne fesait pas de plan sur plusieurs semaines, voire sur plusieurs mois. Et surtout on décidait pour moi, je n'avais pas de choix possible ni de décision à prendre.  
Quand j'étais jeune j'étais également très impatient : lorsque je fesait quelque chose, j'espérait toujours un résultat immédiat et l'attente, même de quelques heures, me paraissait une éternité et insupportable.
 
L'insouciance de la jeunesse se traduit également par l'insouciance de la notion du temps, quand on a la vie devant soi.
 
Plus prosaïquement la notion du temps est surement lié à notre appréhension de la mort. Pour prendre une métaphore, c'est un peu comme lorsqu'on se rend quelque part, à une soirée ou en vacance, quand on a un trajet à effectuer vers un endroit vers lequel on est pressé d'arriver, le trajet aller me parait souvent plus long que le trajet retour.
 
(c'était le moment philo de bistro, et en plus à jeun :D)


Message édité par barnabe le 18-09-2004 à 10:58:54
n°3776320
nafnaf
a un nick alakon depuis 2001
Posté le 18-09-2004 à 11:24:07  profilanswer
 

Phyllo a écrit :

J'ai une autre hypothèse:
 
Plus on vieillit, plus un intervalle de temps est petit par rapport à notre perception du temps qui se base sur la totalité de notre vécu.
 
A quatre ans, une année, c'est un quart de notre vie, à cinquante ans, une année c'est un pouillème de notre vie.
 
ouala.


 
Je pense la même chose, c'est juste une histoire de ratio entre le temps qui passe et le temps passé (celui dont on se souvient, fatalement)
Lorsqu'on est môme on a peu de souvenirs a part ceux qui restent gravés pour une raison émotionnelle, adulte la légèreté du quotidien se perd dans tous les souvenirs des précédents, mais qu'on ne me dise pas que la vie d'un gosse n'est pas aussi monotone que celle d'un adulte, entre les repas a heure fixe, le coucher a heure fixe, l'école du matin au soir, la vie d'un enfant est quand même vachement répétitive.
 
Perso a 24 balais ma perception du temps commence drolement a changer, ça me permet d'entreprendre des travaux de plus longue haleine.
 
A partir de 20 ans c'est dingue comme ça accélère non?

n°3776343
le penseur​ fou
Posté le 18-09-2004 à 11:30:05  profilanswer
 

Et moi je pense que tout le monde a en partie raison .
Quand on vieilli on a plus d'expérience , il est donc difficile de trouver de la nouveauté dans les choses , tout se ressemble un peu , on a déja vu, vécu ça. C'est pour ça notamment que certains recherchent toujours plus de sensations , c'est la fuite en avant .
S'il etait possible de changer radicalement de vie, d'univers de manière a ce que tout soit encore a découvrir,alors meme un "vieux" verrait le temps passer moins vite .
 
Donc tout est relatif , oui, mais relatif a l'expérience accumulée seulement (d'aprés moi) .


Message édité par le penseur fou le 18-09-2004 à 11:31:09
n°3776363
barnabe
Posté le 18-09-2004 à 11:36:23  profilanswer
 

Quand on est petit, on a une vie nettement plus répétitive que lorsqu'on est plus vieux (encore que cela dépende de la vie qu'on mène...), mais surtout on est beaucoup moins exigeant, on se contente de beaucoup moins, on n'attend pas de la nouveauté chaque jour pour "se sentir évoluer", on vit le moment présent tout simplement, sans se poser de questions, on se contente plus facilement de ce qu'on a, sans chercher à atteindre ce qu'on aura jamais.

n°3778322
alzione
Posté le 18-09-2004 à 18:55:07  profilanswer
 

.. y a de bonnes idées

n°3780961
l'Antichri​st
Posté le 19-09-2004 à 10:21:54  profilanswer
 

Citation :

C'est surement parce l'age induit un détachement plus important par rapport aux choses et au temps. Plus on grandit, plus on a des souvenirs et plus on a la faculté de se détacher de soi-même, plus on a la possibilité de prendre du recul par rapport à soi-même, plus on peut s'observer de loin, ce qui fait que le temps nous parait plus "petit".  
Quand j'étais plus jeune, les vacances me parraissaient une éternité, pas seulement parce qu'elles étaient effectivement plus longues, mais aussi parce que je ne prévoyait rien à l'avance, chaque jour était neuf et je ne fesait pas de plan sur plusieurs semaines, voire sur plusieurs mois. Et surtout on décidait pour moi, je n'avais pas de choix possible ni de décision à prendre.  
Quand j'étais jeune j'étais également très impatient : lorsque je fesait quelque chose, j'espérait toujours un résultat immédiat et l'attente, même de quelques heures, me paraissait une éternité et insupportable.


 
Très juste ! Sauf qu'il ne s'agit pas vraiment " d'un détachement par rapport aux choses et au temps ", mais plutôt la poussée de la vie se faisant ou la force d'invention qui, sans jamais être arbitraire, n'en reste pas moins imprévisible : nous avons une conscience intime du temps dans le flux ininterrompu mais hétérogène de la durée pure et notre vie n'est, du coup, qu'une série dynamique à laquelle notre liberté doit sans cesse rattacher les expériences constitutives de l'unité de notre moi fondamental. Il faudrait relire (redécouvrir, réhabiliter même...) ce philosophe profond (précurseur de l'approche phénoménologique de la conscience) qu'est Bergson ! La conscience n'est pas dans le temps (un temps mathématique, objectif et neutre) mais il y a identité du temps et de la conscience : la conscience est temporelle (non au sens de la succession mais comme durée continue et qualitative), c'est-à-dire qu'elle est attention, attente... bref mémoire.


Message édité par l'Antichrist le 19-09-2004 à 11:48:08
n°3781031
python
Posté le 19-09-2004 à 10:58:59  profilanswer
 

Quand on est jeune, on veut en finir rapidement avec l'école car on la trouve trop longue, dure. Une fois sorti de l'école, on change d'époque de vie et on a soudain l'impression d'avoir franchi une étape courte (25 à 30 ans)
 
Moi, pour pallier à ces inconvénients, je ne dors pas toujours la nuit. Je sors souvent m'amuser. Je pense qu'avoir une vie trépidante (toujours s'amuser) nous permet d'éviter le train-train monotone qui nous donne vraiment l'impression que ça va vite.
 
on vit entre environ 30 000 à 35000 jours, ce n'est pas beaucoup :/


Message édité par python le 19-09-2004 à 11:05:31
n°3781098
Ricco
Retour au pays
Posté le 19-09-2004 à 11:20:55  profilanswer
 

Quand t'es jeune, t'es con  :o

n°3782102
Profil sup​primé
Posté le 19-09-2004 à 15:43:05  answer
 

Ricco a écrit :

Quand t'es jeune, t'es con  :o

c'est clair, les conneries que j'ai pas fais et regretté  :cry:

n°3782744
xantox
Posté le 19-09-2004 à 18:27:18  profilanswer
 

Mon impression, est que lorsqu'on est jeunes les événements, et chaque petit détail de ces événements, produisent des importants changements dans notre esprit, qui est alors très réceptif.
 
Un peu comme lorsqu'on voudrait apprendre une langue, cela se fait très facilement quand le cerveau est jeune. Il suffit d'entendre un mot une fois pour le mémoriser à vie.
 
La notion de "temps élargi" de la jeunesse pourrait être liée à cette manière de capturer le temps à travers le changement qu'il produit.  
 
Alors que quand on est plus vieux, on devient plus refractaire au changement. Les événements autour de nous, toujours aussi riches, ne produisent plus les même empreintes profondes, on commence donc à glisser plus vite à travers le temps, pour ainsi dire.

n°3822725
Parsifal
Posté le 25-09-2004 à 15:26:23  profilanswer
 

Moi je crois que c'est un problème d'horizon.  
Par exemple, la nuit la sensation de vitesse est plus grande que pendant la journée. Cela vient du fait que lorsqu'on se déplace pendant la journée, on se réfère à des repères visuels éloignés et donc qui semblent se rapprocher lentement. La nuit, faute de visibilité, on se reporte sur des repères visuels proches qui donc défilent plus vite. On va à la même vitesse dans les deux cas, mais la sensation qu'on en a est différente.
Pour le temps je crois que c'est pareil, plus l'horizon de notre vie approche, plus nos repères temporels sont proches, et donc le temps semble passer plus vite.


Message édité par Parsifal le 25-09-2004 à 15:29:02
n°3822934
Pascalbelm​at
Pro Poutine
Posté le 25-09-2004 à 16:17:52  profilanswer
 

Pourquoi je ne sais pas, mais ça me fait chier...

n°3823026
darkangel
C2FFA
Posté le 25-09-2004 à 16:37:24  profilanswer
 

pseudomonas a écrit :

Comment expliquer cette impression que le temps passe plus vite au fur et à mesure que l'on attrape de l'âge?  
 
Même si mon explication est un peu simpliste,je pense pour ma part que cela est dû au fait que plus l'on vieilli, plus on appréhende la mort.
 
Avis aux psy. ;)


Parce-qu'on passe son temps à penser au temps et donc on a plus le temps pour faire ce que le temps devrait servir à faire.
 
Suis-je clair [:autobot]

n°3830032
emlien_
Posté le 26-09-2004 à 19:28:05  profilanswer
 

donc pour "mieu vivre" il faudrait déménager de pays tout les ans à peu pres non ? comme ca la routine serait casser, les habitudes aux lieux/personnes aussi, au final la vie parraitrait passer moins vite non ?

n°3875051
besche
Mégrand chant loup
Posté le 02-10-2004 à 21:33:43  profilanswer
 

Les jeunes ont le cerveau qui fonctionne plus vite et donc leurs temps passe plus lentement.


Message édité par besche le 05-10-2004 à 01:13:29
n°3875072
jm1981
- - - - - - - - - - - - - - -
Posté le 02-10-2004 à 21:37:45  profilanswer
 

besche a écrit :

Les jeunes ont le cerveau qui fonctionne plus vite et donc leur temps passe plus lentement.


 
tout est une question de GHz [:joce]


---------------
Lexi lin gua @ traducteurs FR DE ES IT GB
n°3875239
rogr
Posté le 02-10-2004 à 21:55:59  profilanswer
 

c'est très simple : l'explication n'est rien d'autre que mathématique. Tout est fonction du temps déjà vécu.
 
Exemples simples.
 
A l'âge de 1 ans, un mois c'est 1/12 de vie.
A l'âge de 12 ans, un an c'est 1/12 de vie.
=> la durée subjective de un an, à l'âge de 12 ans, est rigoureusement identique à la durée subjective de un mois à l'âge de 1 an.
 
Bref. La durée subjective d'une longueur de temps quelconque, est exactement proportionnelle au temps déjà vécu.
 
A l'âge de 80 ans, 1 an c'est 1/80 de vie.
Cette durée subjective, pour quelqu'un de 20 ans, sera exactement de 20/80 ans, c'est à dire 1/4 d'année, autant dire 3 mois.
Pour parler simple, un an passe aussi vite à l'âge de 80 ans que 3 mois à l'âge de 20 ans.
 
:jap:

n°3875978
alzione
Posté le 03-10-2004 à 00:23:15  profilanswer
 

Sacré rogr :lol:

n°3875993
Hitmoon
Debout les damnés de la terre
Posté le 03-10-2004 à 00:27:12  profilanswer
 

de toute facons faut pas prendre la vie trop au sérieux, n'oubliont pas que personne n'en sortira vivant :)

n°3876027
Corsair 80
Posté le 03-10-2004 à 00:33:14  profilanswer
 

Moi, c plutot le contraire, en vieillissant j apprecie de plus en plus la vie, je crois que je profite mieux des choses, surtout les trucs qui me paraissaient tout con avant, voire que je trouvais evident.
 
Ca depend surtout de comment tu vis ta vie je pense !!!!

n°3882786
GregTtr
Posté le 04-10-2004 à 11:33:42  profilanswer
 

Tiens, j'avais pas fait gaffe au titre precis, mais du coup, je me demande aussi pourquoi moins on vieillit, moins le temsp semble passer moins vite lol :D
Ah ben non, c'est contradictoire, plus on vieillit, moins le temps semble passer moins vite, et moins on vieillit, moins le temps semble passer plus vite, en meme temps que plus le temps semble passer moins vite...


Message édité par GregTtr le 04-10-2004 à 11:34:44
n°3882909
cocorezo
Baaaaaaaaaaahhhh
Posté le 04-10-2004 à 12:00:54  profilanswer
 

Citation :

   Pourquoi plus on devient vieux, plus le temps semble passer plus vite?


 
Va dire ça aux personnes agées qui attendent la mort pendant des années dans les maisons de retraite... Le temps leur semble interminable...

n°3883067
nicobule
Pilou-Pilou
Posté le 04-10-2004 à 12:41:59  profilanswer
 

rogr a écrit :

c'est très simple : l'explication n'est rien d'autre que mathématique. Tout est fonction du temps déjà vécu.
 
Exemples simples.
 
A l'âge de 1 ans, un mois c'est 1/12 de vie.
A l'âge de 12 ans, un an c'est 1/12 de vie.
=> la durée subjective de un an, à l'âge de 12 ans, est rigoureusement identique à la durée subjective de un mois à l'âge de 1 an.
 
Bref. La durée subjective d'une longueur de temps quelconque, est exactement proportionnelle au temps déjà vécu.
 
A l'âge de 80 ans, 1 an c'est 1/80 de vie.
Cette durée subjective, pour quelqu'un de 20 ans, sera exactement de 20/80 ans, c'est à dire 1/4 d'année, autant dire 3 mois.
Pour parler simple, un an passe aussi vite à l'âge de 80 ans que 3 mois à l'âge de 20 ans.
 
:jap:


Pour des histoires de perception, certain pense qu'on devrait exprimer l'age en ln(age) ça serait bcp plus juste.
(ya un scientifique connu qui a proposé ça déjà)
Mais ça fou les boules :/
à 75 ans <=> 4.31
à 25 ans 3.21
 
3/4 de la vie en perception de passé  :sweat:

n°3885715
darkangel
C2FFA
Posté le 04-10-2004 à 18:56:56  profilanswer
 

[:autobot]

n°3885738
le penseur​ fou
Posté le 04-10-2004 à 18:59:34  profilanswer
 

Cocorezo a écrit :

Citation :

   Pourquoi plus on devient vieux, plus le temps semble passer plus vite?


 
Va dire ça aux personnes agées qui attendent la mort pendant des années dans les maisons de retraite... Le temps leur semble interminable...

:jap:  
Quand on souffre on trouve le temps long .

mood
Publicité
Posté le   profilanswer
 

 Page :   1  2
Page Précédente

Aller à :
Ajouter une réponse
  FORUM HardWare.fr
  Discussions
  Sciences

  Pourquoi plus on devient vieux, plus le temps semble passer plus vite?

 

Sujets relatifs
[CHERCHE TRADUCTEUR] pour le holandais et le belge(vite fait)comment on fait pour respirer ? vite c'est urgent
Est-ce que vos goût ont changé avec le temps ?Temps X et les bogdanov
L'emploi du temps de Marc est sur Internetaeroport : 10 litres de vin, et combien de temps etre la bas avant?
Apologie du temps à l'infiniPasser le permis moto.
guide d'embrayage pété, comment passer les vitesses sans debrayer ?J'arrive pas à chanter en meme temps de jouer de la guitare !
Plus de sujets relatifs à : Pourquoi plus on devient vieux, plus le temps semble passer plus vite?


Copyright © 1997-2018 Hardware.fr SARL (Signaler un contenu illicite) / Groupe LDLC / Shop HFR