Forum |  HardWare.fr | News | Articles | PC | S'identifier | S'inscrire | Shop Recherche
1716 connectés 

  FORUM HardWare.fr
  Discussions
  Sciences

  Quand l'homme devient Dieu et créé la vie en laboratoire

 



 Mot :   Pseudo :  
 
Bas de page
Auteur Sujet :

Quand l'homme devient Dieu et créé la vie en laboratoire

n°13873275
super_newb​ie_pro
A ta dispoition frère geek :P
Posté le 24-01-2008 à 23:37:12  profilanswer
 

Il est dit que l'homme est devenu Homme quand il a commencé à influer sur son environnement.
 
Il est dit que l'homme est devenu l'homme moderne quand il a commencé à bâtir des citées.
 
Il sera peut être dit que l'homme aura atteint le seuil des dieux, en ayant réussi à créer la vie de toutes pièces...
 
WASHINGTON (AFP) - Des chercheurs américains de l'Institut Venter ont fabriqué le premier génome synthétique d'une bactérie, étape cruciale pour la création du premier organisme vivant artificiel dont les applications potentielles sont jugées importantes, selon des travaux parus jeudi.
 
(publicité)
Il s'agit de la plus grande structure d'ADN, les éléments de base de la vie, jamais fabriquée par l'homme, soulignent les auteurs de cette recherche publiée dans la revue Science datée du 24 janvier.
 
"Ceci est une avancée enthousiasmante pour nos chercheurs et cette discipline", se réjouit Dan Gibson, principal auteur de ces travaux auxquels a participé Craig Venter, fondateur de l'Institut et pionnier controversé des biotechnologies.
 
"Toutefois nous continuons à travailler vers le but ultime d'insérer un chromosome synthétique dans une cellule et d'amorcer ainsi la création du premier organisme artificiel", ajoute-t-il.
 
Il s'agit en fait de créer de toute pièce une nouvelle bactérie en lui greffant un génome fabriqué sur mesure pour qu'elle puisse remplir une fonction spécifique.
 
"Nous avons montré qu'il est possible de créer artificiellement de grands génomes et d'en ajuster la taille, ce qui ouvre la voie à des applications potentielles importantes telles que la production de bio-carburants", explique le Dr Hamilton Smith, un des co-auteurs de ces travaux.
 
Cette recherche "représente la deuxième de trois étapes vers la recréation d'un organisme vivant entièrement artificiel", précise Dan Gibson.
 
La première étape avait été franchie en 2007 avec le transfert d'un génome d'une bactérie à une autre bactérie, devenue une espèce différente dans ce processus.
 
Pour l'étape finale, les chercheurs de l'Institut Venter vont tenter de créer une cellule artificielle de bactérie basée sur le génome synthétique de la bactérie Mycoplasma genitalium qu'ils viennent de reproduire.
 
Ces scientifiques expliquent être parvenus à "cette prouesse technique" en produisant chimiquement les fragments d'ADN de cette bactérie dans leur laboratoire, développant de nouvelles méthodes pour les assembler et les reproduire. Ils avaient préalablement dépouillé le génome des gènes inutiles, ne conservant que ceux nécessaires à sa survie.
 
Eckard Wimmer, professeur de biologie moléculaire au Département de Génétique Moléculaire à l'Université de New York, s'interroge néanmoins sur le fait de savoir pourquoi l'équipe de Venter n'a pas pu avec ce génome artificiel déjà récréer un organisme artificiel.
 
"Ils auraient dû être en mesure de recréer un organisme artificiel dès la seconde étape franchie", a-t-il dit à l'AFP.
 
Selon ce chercheur, qui n'a pas participé à cette recherche mais lu l'étude, "l'ADN synthétique recréé n'était apparemment pas viable pour des fonctions biologiques".
 
Il souligne une note des auteurs à la fin de l'étude indiquant que "le vecteur n'était peut-être pas viable pour des transplantation expérimentales".
 
Plusieurs groupes de surveillance éthique canadien et britannique ont aussitôt critiqué ces travaux en renouvelant leur appel pour un moratoire sur la production et la commercialisation d'organismes synthétiques.
 
"Nous pensons qu'il est inacceptable que des entreprises privées bricolent les éléments de base de la vie pour leur propre gain sans réglementation démocratique", a déclaré dans un communiqué Jim Thomas de l'ETC Group au Canada.
 
Pour Helen Wallace, une biologiste, porte-parole de GeneWatch en Grande Bretagne, "cette ingénierie génétique ouvre la possibilité de faire des changements beaucoup plus importants dans le code de la vie ....et de créer des organismes dont les conséquences sur l'environnement pourraient être inconnues".
 
===============
 
Quelles conséquences ? Quelle éthique tenir ? Quelle est votre opinion ? Devons-nous stopper la science par crainte d'aller trop loin ou bien au contraire continuer de l'avant encore plus loin, plus fort, plus haut !
 
Est-il nécessaire selon vous de cloisonner ces recherches afin de prévenir tous risques sur l'environnement ?
 
Quels seraient les risques de dérapages à la possibilité de créer des vies artificielles pour des objectifs "vivant" définis par nous ?


---------------
~ Camping thématique LA RESSOURCE sur l'autonomie ~
mood
Publicité
Posté le 24-01-2008 à 23:37:12  profilanswer
 

n°13877312
lubicdj
Je ne suis ce que je veux être
Posté le 25-01-2008 à 14:38:23  profilanswer
 

Il faut arrêter de crier au loup à chaque avancée majeure de la science ! Le seul risque ici serait peut être de voir s'échapper ces trucs dans la nature avec des conséquences restant à définir.
 
Moi je les encourage vivement. Si on arrive à faire ça aujourd'hui, imaginez un peu ce qu'on pourra réaliser dans 20 ans ! C'est fantastique !


---------------
Vive les schtroumpf !! Dans notre société, il n'y aura jamais schtroumpfé autant de schtroumpf qu'en ces temps-ci. Schtroumpfons tous ensemble pour le bien de nos schtroumpfs !
n°13877366
ShonGail
En phase de calmitude ...
Posté le 25-01-2008 à 14:42:34  profilanswer
 

Ouais  [:mlc] Fantastique :/

 

On va vers du bonheur en barres


Message édité par ShonGail le 25-01-2008 à 14:43:15
n°13877540
theoperato​r
Blob 3000 Deluxe Limited
Posté le 25-01-2008 à 14:59:15  profilanswer
 

De toute facon la science c'est de la petite speculation, du gadget: ca ne change rien au scenario de base de la vie, qui en gros est une suite d'evenements decevants ou douloureux situes entre une naissance aleatoire et une mort somme toute regrettable. Le probleme, c'est que ces cons croient qu'en brandissant leurs statistiques biaisees sur l'esperance de vie (car tout comme la lessive la vie "plus y'en a mieux c'est" ) ils agissent pour le BIEN ultime et indiscutable. Mais bon, fort heureusement tout ce qui est cree en ce bas monde tends a etre mal foutu, bacle donc leurs pirouettes seront de toute facon un echec cuisant au bout donc bof...


Message édité par theoperator le 25-01-2008 à 15:00:20
n°13878200
Koko90
L'éternité plus 10%
Posté le 25-01-2008 à 16:03:18  profilanswer
 

C'est beau le nombre d'aigris qui remettent en cause notre mode de vie dans sa globalité et plusieurs millénaires d'évolution technologique, sociale et scientifique.
 
Heureusement que la science n'est pas une démocratie.


Message édité par Koko90 le 25-01-2008 à 16:04:04

---------------
Découvrez l'anthologie des posts de Mikhail. Je suis le cinéphile déviant.
n°13878372
theoperato​r
Blob 3000 Deluxe Limited
Posté le 25-01-2008 à 16:19:17  profilanswer
 

C'est sur qu'il y'a une grande hypocrisie dans ma critique, vu que jouis quasi constemment de la science, mais je pense qu'il est important de se demander pourquoi il y'a un tel mecontentement de la part des gens comme moi par ex.

n°13878459
Koko90
L'éternité plus 10%
Posté le 25-01-2008 à 16:27:10  profilanswer
 

Disons que ça répond à ma question sur la diminution des budgets alloués à la recherche fondamentale et à la manière dont passent si bien les dernières réformes de l'enseignement supérieur proposées par notre cher gouvernement.
 
Mais l'aigreur est aussi quelque chose que je comprend parfaitement (j'avoue avoir fait des post ressemblant aux tiens sur des sujets voisins).


Message édité par Koko90 le 25-01-2008 à 16:27:34

---------------
Découvrez l'anthologie des posts de Mikhail. Je suis le cinéphile déviant.
n°13879794
boober
Compromis, chose due
Posté le 25-01-2008 à 18:53:06  profilanswer
 

lubicdj a écrit :

Il faut arrêter de crier au loup à chaque avancée majeure de la science ! Le seul risque ici serait peut être de voir s'échapper ces trucs dans la nature avec des conséquences restant à définir.
 
Moi je les encourage vivement. Si on arrive à faire ça aujourd'hui, imaginez un peu ce qu'on pourra réaliser dans 20 ans ! C'est fantastique !


 
 
the island?

n°13879818
meriadeck
arme de distractions massives
Posté le 25-01-2008 à 18:55:29  profilanswer
 

cool.
 
On va enfin avoir la soluce pour apporter le bonheur à l'humanité. Le clonage en masse de Victoria Silversted.


---------------
Acceuil
n°13879900
Mr-ionman
Fils spirituel de Corky
Posté le 25-01-2008 à 19:04:56  profilanswer
 

boober a écrit :


 
 
the island?


 
 
Bin pas forcément. Ca sera surement plus probable que l'on clone les organes seulement.

mood
Publicité
Posté le 25-01-2008 à 19:04:56  profilanswer
 

n°13879905
sateeva
Shawarma Police
Posté le 25-01-2008 à 19:06:22  profilanswer
 

meriadeck a écrit :

cool.

 

On va enfin avoir la soluce pour apporter le bonheur à l'humanité. Le clonage en masse de Victoria Silversted.

 

:lol:


Message édité par sateeva le 25-01-2008 à 19:06:48
n°13880147
boober
Compromis, chose due
Posté le 25-01-2008 à 19:56:29  profilanswer
 

Mr-ionman a écrit :


 
 
Bin pas forcément. Ca sera surement plus probable que l'on clone les organes seulement.


 
hum ça risque en effet d'etre un marché rentable voir meme la porte ouverte a la vie eternelle lorsqu'on saura transplanter les cerveaux [:klemton]
 
en voila une bonne nvlle pour notre grosse et belle planete...

n°13880347
Magicpanda
Pushing the envelope
Posté le 25-01-2008 à 20:40:38  profilanswer
 

Légal, illégal, ca ne change rien, si c'est techniquement possible ca se fera de toutes façon, ca deviendra sans doutes un business juteux. En tout cas c'est impressionant


---------------
" Quel est le but du capital ? Le but du capital c'est produire pour le capital. L'objectif, lui, est illimité. L'objectif du capital c'est produire pour produire." - Deleuze || André Gorz - Vers la société libérée
n°13880396
O_Neill
Posté le 25-01-2008 à 20:46:57  profilanswer
 

Je suis le seul a avoir un probleme avec le titre ?
Quand l'homme deviens dieu  :lol:
Bon sinon toute avancee technologique amene son lot de detracteurs , reste a savoir toute l'etendue des possibilitees qu'offrira ce genre d'avancee .

Message cité 1 fois
Message édité par O_Neill le 25-01-2008 à 20:50:04
n°13881362
Mr-ionman
Fils spirituel de Corky
Posté le 25-01-2008 à 22:05:42  profilanswer
 

Et fixer les cadres de ces avancées :jap:

n°13890054
GBo
Posté le 26-01-2008 à 23:21:49  profilanswer
 

O_Neill a écrit :

Je suis le seul a avoir un probleme avec le titre ?


Bien vu, c'est créationniste ce titre !

n°13890791
Profil sup​primé
Posté le 27-01-2008 à 01:29:48  answer
 

Futura-Sciences (26/01/2008) :
 
http://www.futura-sciences.com/fr/ [...] uit_14374/
 
Une première : le génome d'un organisme vivant intégralement reconstruit
Par Jean Etienne, Futura-Sciences
 
Des chercheurs ont réussi à assembler pièce par pièce 582.970 paires de bases, reproduisant fidèlement l'ADN d’une bactérie connue. Cette reconstruction, qui s'est arrêtée à la production du génome, ouvre la voie à la création d’un organisme vivant basé sur de l’ADN synthétique.
 
Publiée cette semaine dans Science, sous l’autorité du professeur Dan Gibson et ses collaborateurs, cette avancée a été rendue possible par la mise au point de nouvelles méthodes d’assemblage et de reproduction de fragments d’ADN produits chimiquement en laboratoire. L'équipe travaille au J. Craig Venter Institute (JCVI), un institut créé par Craig Venter qui s'est fait une spécialité de la fabrication de chaîne d'ADN. En 2003, ce chercheur avait déjà réussi à reconstruire le génome d'un virus.
 
Le modèle utilisé ici est la bactérie Mycoplasma genitalium, qui vit dans l'épithélium cilié des cellules dans les parties génitales et les zones respiratoires des primates (homme compris). Sélectionné en raison de sa simplicité, cet organisme ne comporte en effet que 485 gènes, à peine plus que Carsonella ruddii, qui arbore le plus petit génome connu, avec environ 200 gènes.
 
Une avancée pas-à-pas
 
La première étape consistant à reséquencer entièrement le génome indigène de Mycoplasma genitalium, afin de s’assurer de l’absence totale d’erreurs. Après obtention de cette version réputée parfaite, l’équipe du JCVI a commencé à synthétiser chimiquement des fragments d’ADN afin de reconstruire des fragments comportant de 5.000 à 7.000 paires de bases. 101 de ces fragments ont été obtenus.
 
Pour pouvoir différencier le génome synthétique de son équivalent naturel, les chercheurs ont incorporé des traceurs, constitués d’information atypique ne se trouvant pas dans la nature. D’autres changements ont été volontairement introduits, consistant notamment à perturber le fonctionnement d’un gène afin d’inhiber tout risque de virulence. Ces manipulations ont été réalisées avec l’aide de la la société Blue Heron Technology, ainsi que de DNA 2.0 et Geneart.
 
L’équipe a ensuite suivi un protocole en cinq étapes consistant à réunir les fragments entre eux, formant des assemblages de plus en plus importants évoluant vers la reconstitution complète d’un génome synthétique de M. genitalium. Dans un premier temps, des groupes de quatre fragments successifs ont été produits, obtenant 25 assemblages comprenant chacun environ 24.000 paires de bases (24 kb). Ceux-ci ont été introduits dans une bactérie Escherichia coli afin d’obtenir, par clonage, suffisamment d’ADN en vue des prochaines étapes ainsi que pour en valider la séquence.
 
Le pas suivant a consisté à assembler trois par trois 24 assemblages, obtenant ainsi 8 blocs de 72 kb. Ceux-ci, qui réunissaient environ chacun le huitième du génome total de Mycoplasma genitalium, ont à nouveau été incorporés dans Escherichia coli pour une nouvelle production d’ADN et un nouveau séquençage de contrôle. En répétant l’opération par paires selon le même protocole, les chercheurs ont ensuite obtenu des fragments de 144 kb, soit le quart du génome complet.
 
A ce stade, il devenait impossible de poursuivre l’expérience au moyen de E. coli. L’équipe a donc implanté ces blocs de 144 kb dans une levure. Celle-ci a reconnu les grandes molécules d’ADN synthétique et les a assemblées entre elles par recombinaison homologue. C’est de cette façon qu’ont été obtenues les dernières constructions, représentant un génome complet de plus de 580.000 paires de bases. Celui-ci a de nouveau été séquencé et validé. Imprimé sur du papier A4 en caractères de corps 10 (plutôt petits), le code de ce génome recouvrirait 147 pages...
 
http://www.monsterup.com/upload/1201393546.jpg
Première réplique synthétique du chromosome de Mycoplasma genitalium
obtenue par les chercheurs du J. Craig Venter Institute. Crédit JCVI

 
Un vaste programme en trois étapes
 
Obtenue pour la première fois en juin 2007, la transplantation de génome était la première étape essentielle dans le domaine de la génomie synthétique. Une équipe du JCVI conduite par Carile Lartigue avait alors réussi à transformer une espèces de bactérie (Mycoplasma capricolum) en un autre (Mycoplasma mycoides LC) en substituant le chromosome de la première par celui de la seconde.
 
La deuxième étape, celle dont il est question ici, met en application les acquis de cette transplantation de génome, et visait à reconstruire un génome complet. Couronnée de succès, elle ouvre la voie vers les prochaines expériences, qui consisteront à transplanter un chromosome bactérien entièrement synthétique dans un organisme vivant.
 
Vers un être vivant artificiel ?
 
Ces recherches constituent-elles une première étape vers la création d’une vie artificielle ? Il faut se garder d’apporter des conclusions hâtives. Le chromosome ainsi construit est la réplique, aussi parfaite que possible, d’un modèle existant déjà. Aboutir à la conception puis à l’assemblage d’un organisme vivant différent des modèles existants, donc créer une espèce nouvelle, relèverait d’une toute autre complexité, et restera encore longtemps du domaine de la science-fiction.
 
Eckard Wimmer, professeur de biologie moléculaire au Département de Génétique Moléculaire de l'Université de New York, estime, à la lecture de la publication, que l’ADN synthétique recréé par l’équipe de Venter n’était apparemment pas viable, et pense que dans le cas contraire, ce génome aurait déjà pu servir à reconstruire un organisme artificiel. Le chercheur souligne une note figurant au bas de la publication originale, mentionnant que « le vecteur n’était peut-être pas viable pour des fonctions biologiques ».
 
Comme on peut s’en douter, les recherches entreprises soulèvent de nombreuses questions d’ordre éthique. Aussi, le docteur Venter et l’équipe du JCVI continuent-ils à collaborer avec les conseillers en bioéthique et en conformité avec les textes législatifs régissant ce domaine particulier et en toute transparence, y compris envers le public. Un groupe d’experts constitué de membres du JCVI, du Centre for Strategic and International Studies (CSIS) et du Massachusetts Institute of Technology (MIT) a été formé sous la responsabilité de la Sloan Fondation afin d’explorer les risques et les avantages de cette technologie émergente afin d’en déterminer les abus éventuels, y compris dans le cadre du bioterrorisme.
 
Au terme d’une étude de 20 mois et de plusieurs sessions publiques, le groupe a publié un rapport favorable en octobre 2007, rejoignant l’avis d’un autre groupe bioéthique émis par l’université de Pennsylvanie en 1999 et concluant qu’il n’apparaissait aucun motif éthique défavorable à la poursuite de recherches en ce sens.

n°14001357
super_newb​ie_pro
A ta dispoition frère geek :P
Posté le 08-02-2008 à 05:39:59  profilanswer
 

Il faudra suivre ça de prés !


---------------
~ Camping thématique LA RESSOURCE sur l'autonomie ~
n°26039980
mouss_alg
Posté le 03-04-2011 à 13:09:22  profilanswer
 

L’homme aura-t-il  atteint le seuil de Dieu ?
 
INTRODUCTION :
La création de l’homme est un sujet fascinant qui a mystifié les chercheurs pendant des siècles.
Auparavant les gens croyaient que la création de l’homme se fait uniquement après le contact entre l’homme et la femme.
Et on sait que le prophète Jésus a été crée à partir de sa mère Marie seulement ; nul homme ne l’a jamais touchée.
Ce genre de création restait depuis des siècles une quelque chose mystérieuse.
 Les gens à cette époque là, pensaient directement que le père de ce fils est le Dieu !
Et par conséquent Jésus est considéré comme un fils de DIEU !
La science à cette époque là n’était pas évoluée et les gens n’ont pas une base scientifique à partir de laquelle ils pourraient donner des preuves.ils n’ont connu qu’une seule méthode couvrante c’est le contact sexuel entre l’homme et la femme, il n’y a pas d’autre.
Et si les gens à cette époque là ont vu un homme crée dans une vache par exemple, ils vont pris directement cette vache et cet homme comme deux Dieux !
Donc ils ont suivi une conjecture, ils ont suspecté, n’ont pas une connaissance certaine.
Mais maintenant le progrès de  la science nous a fourni plusieurs moyens de création :
 
1/ LA FECONDATION IN VITRO :
Un couple peut utiliser la fécondation in vitro (dans le laboratoire) et choisir d'implanter un embryon mâle ou femelle dans le ventre de  la mère.  Il n'est pas courant, mais il est tranquillement se passe à toutes les cliniques de fertilité à travers le monde.  
Actuellement, les  femmes qui désiraient avoir un bébé n’ont pas besoin du contact sexuel, il suffit de faire la fécondation in vitro (dans le laboratoire) et choisir d’implanter un embryon mâle ou femelle dans leur ventre.
Mais aussi elles peuvent  construire leur propre bébé, elles peuvent choisir La couleur des yeux, la forme et la couleur des cheveux, la couleur de la peau, elles peuvent déterminer le sexe du bébé…
Imaginez si vous pouviez choisir votre bébé de la même manière vous choisissez un nouveau look à partir d'un catalogue.  Peut-être certains yeux bleus, un peu de cheveux bouclés, et pourquoi ne pas lui faire grand, maigre et intelligent?
Alors, la science humaine a réussi déjà à créer la vie dans le ventre de la mère sans l’intervention du contact sexuel.
 
2/CREATION DES EMBRYONS HUMAINS DANS L’ANIMAL :
La science nous a montré aussi qu’il est possible de créer des embryons humains dans l’animal, Les embryons seraient faites par l'injection d'ADN humain dans des ovules de vache ou de lapin dont le propre ADN a été en grande partie, mais pas entièrement, enlevé, c'est-à-dire la fusion de l'ovule de vache avec le noyau d'une cellule humaine, comme une cellule de la peau, c’est le Clonage par transfert nucléaire.
Le but c’est d’avoir des pièces de rechange comme le foie, pour la transplantation chez les humains.
La science a réussi à créer une brebis appelé Dolly, qui a été le premier mammifère à avoir été clonés avec succès.
 
3/CREATION DES ORGANISMES VIVANTS ARTIFICIELS :
La science nous a montré qu’il est possible de créer des organismes vivants entièrement artificiels, Ceci est une avancée enthousiasmante pour nos chercheurs et cette discipline, Bien sûr, ce domaine de recherche peut, avec prudence et rigueur, être autorisé.
Est-ce que l'homme aura atteint le seuil de Dieu, en ayant réussi à créer la vie  dans le ventre de la mère, dans l’animal, et dans des organismes vivants artificiels ??
Si l’homme a réussi à créer tout ça, est ce que  Dieu est-il incapable de créer Jésus dans le ventre de Marie alors que nul homme ne l’a jamais touchée ??
Le Dieu le créateur de toutes les espèces soit animal, végétal ou microbiologique, le créateur de la cellule, de l’ADN et de tout le monde, lorsqu’il a décrété une chose il lui dit seulement :*SOIS !* et elle est, il est puissant sur toute chose, il crée ainsi ce qu’il veut.
Malheureusement, les gens dit jusqu’à maintenant :*Dieu s’est donné un fils*
Mais Gloire à lui !
Franchement cette déclaration est basée sur un suspect et une conjecture et malheureusement elle ne convient pas au Dieu.
Ils n’en ont pas une connaissance certaine, ils ne suivent qu’une conjecture !
Y a-t-il des preuves scientifiques qui nous montrent que l’ADN de Jésus est d’origine extraterrestre ??
Qui a imposé au gens récemment d’attribuer un fils au Dieu ?
Si les gens auparavant ont fait une erreur dans une époque où la science n’était pas évoluée, nous ne sommes pas maintenant obligés de les suivre ?

n°26042000
Mouaiff
Posté le 03-04-2011 à 17:39:31  profilanswer
 

mouss_alg a écrit :

L’homme aura-t-il  atteint le seuil de Dieu ?
 
...
3/CREATION DES ORGANISMES VIVANTS ARTIFICIELS :
La science nous a montré qu’il est possible de créer des organismes vivants entièrement artificiels, Ceci est une avancée enthousiasmante pour nos chercheurs et cette discipline, Bien sûr, ce domaine de recherche peut, avec prudence et rigueur, être autorisé.
Est-ce que l'homme aura atteint le seuil de Dieu, en ayant réussi à créer la vie  dans le ventre de la mère, dans l’animal, et dans des organismes vivants artificiels ??
Si l’homme a réussi à créer tout ça, est ce que  Dieu est-il incapable de créer Jésus dans le ventre de Marie alors que nul homme ne l’a jamais touchée ??
Le Dieu le créateur de toutes les espèces soit animal, végétal ou microbiologique, le créateur de la cellule, de l’ADN et de tout le monde, lorsqu’il a décrété une chose il lui dit seulement :*SOIS !* et elle est, il est puissant sur toute chose, il crée ainsi ce qu’il veut.
Malheureusement, les gens dit jusqu’à maintenant :*Dieu s’est donné un fils*
Mais Gloire à lui !
Franchement cette déclaration est basée sur un suspect et une conjecture et malheureusement elle ne convient pas au Dieu.
Ils n’en ont pas une connaissance certaine, ils ne suivent qu’une conjecture !
Y a-t-il des preuves scientifiques qui nous montrent que l’ADN de Jésus est d’origine extraterrestre ??
Qui a imposé au gens récemment d’attribuer un fils au Dieu ?
Si les gens auparavant ont fait une erreur dans une époque où la science n’était pas évoluée, nous ne sommes pas maintenant obligés de les suivre ?  
 

Faut arrêter les délires avec Jésus, hein. Son concepteur n'était pas Craig Venter et il n'a pas vécu dans une époque de technologie avancée (en supposant qu'il ait vécu).

n°26042035
Profil sup​primé
Posté le 03-04-2011 à 17:46:34  answer
 

C'est pas l'homme qui créera la vie.
La vie existe avec l'homme entre autre en premier lieu.
Après l'homme prend modèle.

n°26042080
Profil sup​primé
Posté le 03-04-2011 à 17:56:03  answer
 

Par contre en concevant la machine... Je dis pas... En effet, celles-ci serait susceptible d'approcher des capacités équivalentes à celle de n'importe laquelle des espèces animales. Là, moi je dis chapeau. Mais bon, faut pas oublier les autre arts non plus. Ce dont est capable l'homme dépasse parfois et même peut-être dans tout les cas dans le plus jeune âge de la vie de l'homme lui même, l'imagination.
Je trouve l'homme très ingénieux. Mais sachons observer les distinctions entre eux et le dieu.  [:the matrix]

n°26064438
tocmai
Posté le 05-04-2011 à 17:24:23  profilanswer
 

super_newbie_pro a écrit :


Il sera peut être dit que l'homme aura atteint le seuil des dieux, en ayant réussi à créer la vie de toutes pièces...


Je ne vois pas où, dans ces recherches, serait la création de vie de toute pièce ...
 
Cela ressemble plutôt à une démonstration des techniques d'analyse et d'assemblage d'ADN (techniques qui utilisent d'ailleurs des organismes auxilaires) et qui aboutissent finalement, à ce stade, quasiment au même organisme qu'au départ.
 
Le débat éthique est exactement le même que celui concernant les OGM.


---------------
« Si les Tartares inondaient aujourd'hui l'Europe, il faudrait bien des affaires pour leur faire entendre ce que c'est qu'un financier parmi nous.» (Montesquieu : Esprit des lois, 1748)
n°26102939
mouss_alg
Posté le 09-04-2011 à 10:00:32  profilanswer
 

Mouaiff a écrit :

Faut arrêter les délires avec Jésus, hein. Son concepteur n'était pas Craig Venter et il n'a pas vécu dans une époque de technologie avancée (en supposant qu'il ait vécu).


salut!
je vous remercie Mr.JOVALISE je suis d'accord avec vous.
 
pour Mr. Mouaiff :
 
Oui d’accord, je vous comprends, et je respecte le prophète Jésus mais ce que je veux dire c’est : tant que le prophète  Jésus a été crée à partir de la mère sans père, ça ne veux pas dire qu’il est un fils de Dieu, je suis d’accord que ce type de création est un miracle pour que Dieu nous montre qu’il  est puissant sur toute chose, il crée ainsi ce qu’il veut.
J’accepte ça ! Je suis d’accord  aussi que Jésus est un prophète de Dieu comme tous les prophètes. Mais je ne peux pas accepter que le prophète Jésus soit un fils de Dieu.
Soyez logique toute les femmes maintenant peuvent avoir un bébé sans l’intervention de l’homme, dans toute les cliniques de fertilité du monde.
Ou est le problème, si Dieu a crée un bébé dans une femme sans l’intervention de l’homme ?
Récemment ce type de création est considéré comme une opération banale !
Et d’ailleurs les scientifique ont déclaré que l’intelligence cellulaire, est resté  jusqu’ à Maintenant une quelque chose mystérieuse !par exemple la réplication autonome des virus. Il n y a pas des virus male et des virus femelle !!Un seul virus peut se répliquer D’une manière autonome, y a pas de fécondation entre les virus!
C’est à dire que le concepteur de la cellule vivante, il peut créer ce qu’il veut !
Et d’ailleurs le prophète Jésus n’était pas la première créature de Dieu! Dieu a crée des espèces et des créatures depuis des milliards d’années !
Mais malheureusement les gens auparavant ont dit que Jésus est un fils de Dieu, ils ont trompé le monde entier depuis des siècles jusqu’à maintenant !et le plus terrible c’est que la génération de la science, la plus intelligente que celle auparavant a été trompé aussi !!
Je suis d’accord que l’ancienne génération a été trompée parce que la technologie n’était pas avancée, mais je ne peux pas accepter que la génération actuelle, dans une époque de technologie avancée, se tromper aussi.
Il n y a pas d’excuses, parce qu’il n y a aucune force majeure qui nous impose de dire que Jésus est un fils de Dieu !

n°26127264
Profil sup​primé
Posté le 12-04-2011 à 08:10:45  answer
 

On remarquera (avec 3 ans de retard, certes) que, sitôt que l'homme accède au pouvoir de Dieu, que fait-il ? Il crée la chaude-pisse.
 
Preuve s'il en est que les Dieux c'est vraiment tous des sales cons.

mood
Publicité
Posté le   profilanswer
 


Aller à :
Ajouter une réponse
  FORUM HardWare.fr
  Discussions
  Sciences

  Quand l'homme devient Dieu et créé la vie en laboratoire

 

Sujets relatifs
Ceinture elastique pour homme ?Une espèce de boucle d'oreille pour homme
cellulite chez l'hommeVous-êtes un peu court, jeune homme !!!
Posez vos questions à dieu.Mes demoiselles, qu'est ce qui vous attire le plus chez un homme ?
homme et string ???Réchauffement climatique : Le soleil est responsable, pas l'Homme
Avant première L'age d'homme avec Romain Duris: PhotosAmour/Amitié entre un homme et une femme : ou est la frontière
Plus de sujets relatifs à : Quand l'homme devient Dieu et créé la vie en laboratoire


Copyright © 1997-2018 Hardware.fr SARL (Signaler un contenu illicite / Données personnelles) / Groupe LDLC / Shop HFR