Forum |  HardWare.fr | News | Articles | PC | S'identifier | S'inscrire | Shop Recherche
1511 connectés 

  FORUM HardWare.fr
  Discussions
  Santé

  Arnaque dans l optique ?

 



 Mot :   Pseudo :  
 
 Page :   1  2
Page Précédente
Auteur Sujet :

Arnaque dans l optique ?

n°8640464
ardouard
Posté le 10-06-2006 à 16:30:38  profilanswer
 

:??:  On n'a jamais vu autant de pub pour les opticiens....
et pourtant  il me semble que leurs verres soint de moins en moins performants !
Je porte des verres progressifs depuis qu ils existent. pas de problemes.
 Cette année,visite de routine chez l 'ophtalmo...prescription de nouveau verres avec legere augmentation myopie et presbitie. top du top:" varilux physio stylis Crizal Alizé 70"
(744 euros les verres !!) :ouch:  
les verres executés : plus moyen de voir correctement de pres sans bouger la position des lunettes ou se tordre le cou, et  du flou à distance moyenne ( sensible notamment  
dans les magasins à grande surface !!)
 je lis bien de l oeuil droit (le plus faible ! )mais pour le gauche je dois soulever legerement les lunettes et viser tres bas !  
je dis à l opticien que le centrage est manifestement mauvais. Retour des verres chez Esssilor. Verdict : RAS.  
Il  me conseille un fond d 'oeuil et un Champ Visuel...  fait : RAS
l opthalmo (vous savez,ces specialistes qui n'ont que 10 minutes à vous accorder apres 2 mois d' attente.. :sarcastic: ) me dit que finalement  les dernieres trouvailles en matiere d optique
ne sont pas terribles, et demande à l opticien de me refaire les verres dans l' avant derniere qualité precedente : Varilux confort AIRW cr alizé 70...Fait.  
Le centrage de mon verre gauche est toujours mauvais... en vision de pres..
...En discutant autour de moi,ville ou campagne  surprise..meme sons de cloches :
        " Depuis qu on a fait refaire nos lunettes, on voit trouble ou déformé "
 Que se passe-t-il dans l'optique ? Et justement, pourquoi ce matraquage de  pub actuel ?  
J'aimerais bien y "voir clair " !!! :fou:  

mood
Publicité
Posté le 10-06-2006 à 16:30:38  profilanswer
 

n°8643729
fatichou
Posté le 10-06-2006 à 23:28:39  profilanswer
 

non il ne faut pas tout confondre, ce n'est pas parce que il y a beaucoup de pubs a la télé pour les opticiens que tu ne vois aps dans tes progressifs.... alors je vais t'expliquer un truc que peut etre personne ne t'a dit et que je me permets de te dire pcq tu n'es pas mon client et que pour une fois je ne vais pas avoir peur de t'offusquer ou que tu petes ton scandale au milieu de mon magasin:
 
tu etais habitué a tes anciennes lunettes progressives depuis 2 ou 3 ans et le changement est rude, entre l'ophtalmo qui te colle une addition trop forte (addition=vision de pres) parce que c'est pas parce qu'il a fait 10 ans d'études qu'il sait faire un examen de vue correct (comme 90% des ophtalmos) et le nouveau verre, la nouvelle monture a laquelle il faut s'habituer.
 
voila il serait etonnant que meme avec le comfort, tu aies un probleme en vision de pres, a mon avis c la correction de l'ophtalmo qui ne va pas.

n°8644438
ardouard
Posté le 11-06-2006 à 01:19:00  profilanswer
 

Merci de ta remarque pertinente.
 Evidemment,je ne fais pas de scandale dans la boutique..ça se passe  
en douceur...! On cherche...
pour l ophtalmo..d'accord, (il ne sait d ailleurs pas quoi faire !!)
 Mais je persiste à dire que mon centre de vision gauche n' est pas à sa place.. j ai vraiment une gene. D'ailleur,lors du champ visuel à l hopital de St Germain-en -Laye,le toubib m' a dit que mes verres n'etaient pas tres bien centrés...ce que conteste l'opticien..
D autre part,il semble egalement que mes verres soient  trop grands :
 Reflets par l' arriere...
(Si j'en avais les moyens je ferais executer mon ordonnance chez differents opticiens pour comparer..)
A suivre...

n°8644683
fatichou
Posté le 11-06-2006 à 01:55:59  profilanswer
 

les ophtalmo disent toujours que les verres sont mal centrés quand ils n'arrivent pas a résoudre leurs problemes, car c'est en effet beaucoup plus simple de rejeter la faute sur le commercant qui veut se faire du fric que sur le médecin hautement diplomé qui ne peut pas se tromper.
 
les ophtalmos n'ont aucun moyen de vérifier si un verre est bien centré ou pas vu qu'ils ne savent pas comment on fait pour centrer un verre, et surtout retrouver le centrage.
 
apres si tu as un doute sur ton opticien, vas chez un opticien concurrent et sérieux si possible qui te diras vraiment si ton verre est bien centré.
 

n°8644765
el muchach​o
Comfortably Numb
Posté le 11-06-2006 à 02:08:22  profilanswer
 

C'est vrai que les opticiens matraquent nos boîtes aux lettres de pubs (au moins une par mois). Evidemment, tout ça est répercuté sur les prix.

n°8645395
ramsses
Posté le 11-06-2006 à 09:44:13  profilanswer
 

fatichou a écrit :


les ophtalmos n'ont aucun moyen de vérifier si un verre est bien centré ou pas vu qu'ils ne savent pas comment on fait pour centrer un verre, et surtout retrouver le centrage.
.


 
C'est Faux , cela prend 2 minutes avec l'abaque du constructeur , les 2 repères sur le verre puis pointage VL et VP , et la bien souvent la VP est amputée (monture trop petite !) ou décentrée , parfois rotation du verres ...

n°8649621
fatichou
Posté le 11-06-2006 à 18:52:55  profilanswer
 

non c'est faux ca ne prend pas 2 minutes, un ophtalmo n'est pas un opticien, il n'y connait rien aux verres.
 
le centrage prend en compte la géométrie du verre, les ecarts pupillaires et le port de tete du client, les réglages sur la lunette etc...
 
alors ca ne prend pas 2 minutes désolée, chacun son métier.
 

n°8649735
ramsses
Posté le 11-06-2006 à 19:09:58  profilanswer
 
n°8653811
tit eric
Posté le 12-06-2006 à 08:38:32  profilanswer
 

ramsses a écrit :

no comment !


 
Bin il est vrai qu'un ophtalmo a amplement le QI suffisant pour retrouver la croix de centrage d'un progressif, mais encore lui faut-il l'abaque fabricant, et je n'en connais aucun dans mes prescripteurs qui ait cela à son cabinet !
 
De plus, il est vrai aussi que même avec l'abaque, l'ophtalmo n'a souvent pas la globalité de vision pour apprécier correctement le centrage et l'adaptation qui repose aussi sur la distance verre-oeil, l'inclinaison de face par rapport au plan vertical, et toutes ces choses qui font que de la même manière qu'on ne fait pas du tout venant un chirurgien en lui donnant un scalpel, on ne fera pas d'un ophtalmo un opticien en lui donnant un DiTest.
 
Par contre, je trouve Fatichou excessive dans son estimation à 90% des ophtalmos qui ne sauraient pas faire un examen de vue. Il ne faut tout de même pas exagérer, l'addition est parfois surestimée, il est vrai... Mais combien d'opticiens se permettent malheureusement d'entraver le travail d'un ophta qui avait établi sa correction sous cycloplégique, donc quasi inretrouvable en subjectif, et qui modifient la puissance de leur propre chef mettant ainsi en danger les prises en charges thérapeutiques de problèmes oculomoteurs par exemple...?
 
Eric.


---------------
Eric. Opticien (et orthoptiste). Marseille.
n°8663385
fatichou
Posté le 13-06-2006 à 00:34:30  profilanswer
 

oui en effet peut etre j'exagere mais c'est pénible de toujours reporter la cause d'un mauvais confort de vision sur les opticiens, alors que la plupart du temps cela vient d'une erreur de correction.
 

mood
Publicité
Posté le 13-06-2006 à 00:34:30  profilanswer
 

n°8679234
ardouard
Posté le 14-06-2006 à 14:06:52  profilanswer
 

Bon,il y a aussi l indication donnée par le patient....et ça n'est pas toujours evident d'expliquer exactement ce que l'on ressent...(Surtout à l ophtalmo qui piaffe d'impatience !!)
Mais pour mon cas ,je soutiens qu il ya un pb de centrage sur un oeuil .
l opticien m'a dit que finalement la correction etait le resultat d une moyenne sur les deux yeux.....mais si j 'étais borgne ? lol..

n°9803504
phil7568
Posté le 26-10-2006 à 18:14:40  profilanswer
 

en lisant bien l'exposé premier d' Arduard qui lit bien de l'OD mais doit remonter ses lunettes pour lire de OG il NE PEUT PAS etre question de surcorrection!!  
 
Si la correction est similaire sur les deux yeux il y a donc évidemment un problème de centrage, il faudrait connaître la prescription.
 
Contrôler un centrage en VL seule ou sans mirroir VP reste une approximation,( et sur internet une illusion )
 
Les dernières générations de verres apportent de réels progrès mais doivent être mis en oeuvre avec tout autant de précautions que les anciennes, l'habitude à d'anciens verres peut expliquer une gêne de réadaptation, qqs jours mais rarement plus.
 
Je ne pratique pas le Physio (essilor ayant pris plusieurs mois de retard par rapport à la concurence) mais plutôt les Présio W14 ou W12 de Nikon, le Physio en est probablement assez proche, les gains clients sont évidents.
 
Concernant la Pub: Le marché est globalement stagnant, les enseignes qui en ont les moyens font donc assaut de pub pour rameuter les clients sur des offres très marketting (qui s'amuse à marteller ses lunettes, ou est l'interet du polycarbonate, matériaux le moins bon optiquement et le moins stable ?) Les indépendants cherchent à tirer leur épingle du jeu par le prospectus. Et la pensée azmbiante n'est peut être pas "combien vais je atirer de client avec ma pub" mais "combien vais je en perdre en étant absent du paysage"

n°9803778
ardouard
Posté le 26-10-2006 à 18:55:04  profilanswer
 

Bonjour,
 Pas de solution..... .malgré une gene désormais permanente ,(coin gauche de l'oeil gauche..)
  En vision de pres et meme à distance moyenne....je bouge legerement mes verres pour lire sans fatigue..
 ( oui,je sais,c est la tete qu'il faut bouger mais ça n'est pas suffisant !!!)
 Ma prescription etait:
 Oeil Droit        -8,5  (+0,75)   0         add + 3,25
 Oeuil gauche   -4,5 (+ 0,50)   30°      add + 3,25
 Un champ visuel a detecté un leger PB de convergence " dans les limites normales"...
( mais personne ne m'a dit :" c est votre oeil qui est cuit.. pas non plus de cataracte à court terme..)
  :??:         J abandonne..
 Cordialement.

n°9807460
phil7568
Posté le 27-10-2006 à 10:14:49  profilanswer
 

La réponse d'arduard nous fait avancer, la différence entre la correction OD et OG est telle qu'une diplopie (vision double) en VP est logique.
 
Les anciennes corrections étaient elles identiques? Y a t il une forte augmentation de la correction OD ou diminution de celle OG ?
 
"Pas de cataracte à court terme" s'agit il d'une absence de "début de cataracte, ou d'une éventualité lointaine d'opération ?
 
4 dioptries de différence entre les deux yeux imposent un effort musculaire en VP de l'ordre de 6 dioptries prismatiques, la norme considérée comme acceptable est de 1 dioptrie prismatique, cependant certaines personnes, à force de perséverence, aidées eventuellement par une rééducation orthoptique parviennent à supporter des valeurs très suppérieures (j'ai vu 9 dioptries supportées).
 Avec un Présio W12 l'effet serait un peu moindre (4.5 dioptries environ)
 
La gène éprouvée (coin gauche de l'oeil gauche ) est probablement liée aux efforts musculaires de compensation effectués par votre système oculomoteur, ça peut passer, ça peut fluctuer ou persister.
 
Enfin, pour lire de façon confortable un équipement unifocal VP est la meilleure solution, si vous voulez aussi l'utiliser pour l'ordi des verres de proximité de Type "Access" (verre SOLA utilisé par plusieurs Verrier noms) seraient probablement acceptables (surtout pas l'Interwiew ) mais rique d'impossibilité de fabrication (max -4.00 ?) peut être en Hors Normes .


Message édité par phil7568 le 09-11-2006 à 18:18:27
n°9810741
phil7568
Posté le 27-10-2006 à 17:47:43  profilanswer
 

En parcourant les divers sujets concernant l'optique de détail il m'a semblé qu'un
 glosaire serait utile aux consomateurs.
 
Mes confrères seraient aussi bien inspirés d'utiliser un vocabulaire précis afin que chacun
puisse s'y retrouver simplement.
 
Je vais donc reprendre les diverses matières employées pour les verres correcteurs en tâchant  
d'en indiquer les caractéristiques utiles au consomateurs.
 
Tout d'abord quelques définitions concernant les caractéristiques:
 
- L'indice de réfraction, c'est une valeur qui varie selon les matière entre 1.423 et 1.9,
plus il est élevé, plus avec les mèmes courbures(forme du verre en coupe) le verres sera
fort, donc pour une même correction plus l'indice sera élevé plus le verre sera mince.
- la constringence, c'est une valeur qui indique la dispersion chromatique apportée par
la matière,elle varie entre 30 et 58, plus elle est élevée, moins il y a de dispersion donc
plus la qualité visuelle est bonne, plus la correction est forte plus l'importance de la  
constringence se fera sentir
( flou coloré, perte de netteté, impression d'arc en ciel)
- La masse volumique, c'est une valeur qui indique le poid des verres en fonction de leur  
volume, elle varie entre 1.20 et 3.99 mais le poids des verres étant fonction à la fois de
ce facteur et de leur epaisseur, il ne faut pas s'y attacher de façon trop précise.  
 
En géneral plus l'indice de réfraction est élevé plus la masse volumique est élevée et plus
la constringence est faible
.
 
Pour obtenir des verres plus minces on peut jouer sur 3 facteurs:
- la matière du verre, donc en choisissant un indice de réfraction plus élevé.
- la géométrie du verre, plus il est plat, plus il sera mince, mais attention aux défauts  
visuels induits par un verre trop plat (quand on regarde en s'éloignant de son centre),  
c'est pourquoi on utilise des surfaces complexes (asphériques) afin d'améliorer à la fois  
l'épaisseur et les qualités optiques du verre.
- la grandeur du verre brut. Les Opticiens (dans leur majorité en France) réalisent le  
montage des verres dans les montures de lunettes dans leur propre atelier. Nous commandons  
donc aux verriers des lentilles correctrices de forme ronde (pour simplifier) dont le  
diamêtre est standardisé. Les diamêtres les plus courant sont 65 et 70 mm.  
Pour les Hypermétropes ou les presbytes les verres utilisés (positifs) sont plus épais au  
centre qu'au bord et donc plus épais lorsque le diamêtre brut est plus grand, on aura donc
tout intérêt à commander le diamêtre le plus petit permettant la découpe de montage.
Dans un devis ou une facture cela peut apparaître comme "précal, précalibrage, digicali,  
tranchant, épaisseur spéciale etc...).
 
A l'inverse pour un montage Nylon ou percé il faudra avoir une épaisseur minimale au bord  
du verre ou à l'emplacement des perçage, 16 à 19/10mm pour les montages Nylon, 20/10mm au  
niveau des trous pour les perçages. Donc un calcul sera nécessaire qui parfois augmentera
l'épaisseur des verres par rapport à une valeur standard.
 
Donc à forme identique, un verre monté sur une monture cerclée sera plus mince (8 à 10/10mm  
au bord) qu'un verre monté Nylon (18/10mm) ou qu'un verre percé 20/10mm) si la monture  
cerclée est légère ( fines en Titane ou cobalt ou inox ) le poids total des lunettes sera  
donc souvent le moindre.
 
En résumé: poids total = poids monture + grandeur des verres + géométrie des verres  
+ type de montage.

 
Pour des lunettes positives portées de façon prolongée (progressifs ou Vision de loin), pour
les montages Nylon ou percés, le calcul de l'épaisseur est donc presque une obligation.
 
Parfois, en fonction de sa connaissance de la correction l'opticien poura orienter vers un
verre standard plus grand ou plus petit afin d'éviter le supplé"ment de précalibrage, mais  
le résultat sera moins maitrisé.


Message édité par phil7568 le 28-10-2006 à 09:49:37
n°9810752
phil7568
Posté le 27-10-2006 à 17:49:13  profilanswer
 

Maintenant quelles sont les matières utilisées pour les verres de lunettes?
 
Deux grandes familles:
1/ les verres minéraux: issus de la silice (sable de Fontainebleau dans la majorité des cas )
on les appellera "verres en verre", "verres minéraux" "MIN" etc...
- la masse volumique est autour de 2.50 à 3.99 donc ils sont lourds (organiques  autour de
1.3)
- la constringence est entre 59 (indice 1.5) et 30.4 (indice 1.9) 34.4 pour l'indice 1.8 42  
pour l'indice 1.7 on verra donc plus tard que pour les forts indice (fortes puissances) le
minéral est optiquement plus confortable.
- Les indices vont de de 1.523 à 1.9 .
- La résistance à la rayure est la meilleure mais ils sont plus fragiles à la casse,  
lorsqu'il sont traités (Anti-reflets ou colorations) une rayure des traitements est aussi
gènante que pour les organiques.
 
2/Les verres Organiques: issus de la chimie du carbone (pétrole) ce sont des matières  
plastiques de haute technologie.
 
- Le CR39, (du nom du brevet : Colombia Registry Nr 39) est à base d'un polymère inventé aux  
Etats Unis avant Guerre mais dont la mise en oeuvre ne fut possible que par une tecnologie  
mise au point en France par la société "LOR TELEGIC" sous le nom d'ORMA1000, cette société  
est à l'origine du groupe ESSILOR par fusion avec la "eSeL" (Société de Lunetiers)  
inventrice des verres progressifs  ESSEL + LOR = ESSILOR .
 
C'est en organiques la matière de référence,
 indice 1.5, constringence 58, masse volumique 1.32. Plus épaisse que le minéral elle est  
2 fois moins lourde. Sa relative fragilité à la rayure est compensée 'facultatif) par des  
vernis durcisseurs de plus en plus efficaces.  
C'est la matière la moins onéreuse permettant donc des équipements à petits budgets.
  sa résistance à la casse est excellente mais insufisante pour assurer la perfection pour  
les montages percés. Toutefois, (n'en déplaise à certains) il n'est pas impossible de  
réaliser des équipements avec des montures très souples(inox entrées de gamme avec cavaliers
plastiques) pour des personnes soigneuses ayant un budget restreint sans pour autant courir
à la catastrophe.
Noms commerciaux: Orma, CR39, OR15, Unor15, Asphor15, Perfalit etc...
 
- Le polycarbonate : Comme son nom le prouve c'est bien un verre organique.
Ce matériaux est particulièrement résistant aux chocs et donc principalement utilisé pour  
les usages de sécurité: Hublots d'avions, Vitres de sécurité, boucliers de CRS, casques de  
pompiers etc...
Jusqu'en 1981 il n'était pas utilisé en Europe pour les verres optiques car ses qualités et  
particulièrement son homogéneïté étaient très inférieures aux attentes du marché. Aux USA en
raison de normes de sécurités très draconiennes, il était par contre vendu en raison de sa  
légèreté (les normes FDA imposaient des verres très épais).
En 1981 un enseigne Française en mal de publicité fit donc aisément l'acquisition de son  
exclusivité (personne n'en voulait) et fit sa promotion avec la complicité d'un  
multirécidiviste Breton du tour de France. La même société nous propose aujourd'hui de taper
au marteau sur nos lunettes tout en essayant de noyer les pingouins rescapés de la fonte de  
la banquise (joke).
Suite à son utilisation pour réaliser des CD et autres CD-Rom, le marché étant rentable, la  
recherche améliora sensiblement le polycarbonate, particulièrement en ce qui concerne son
homogéneïté optique, et les matières actuellement vendues sont donc acceptables.
 
 indice 1.53 à 1.59, constringence 30, masse volumique 1.20. c'est la masse volumique la  
plus faible mais avec un indice pas très avantageux et une constringence catastrophique.
 Il ne supporte pas les tensions, sont donc à exclure, montages Nylon (si on veux assez de  
tension pour que les verres tiennet), montages percés (et oui!!) car des fissures  
apparaissent TRES souvent aux perçages, pouvant mener à la casse. Montures cerclées  
plastiques en acétate (risque de tensions par reserrement de la matière lors de fluctuations
de température.
 Il se détruit au contact de solvants, acétone, alcool etc.. il ne faut donc pas qu'il  
vienne au contact de laques, de colorants, de colles.
 on ne peut donc pas utiliser de freins à vis traditionnels indispensable à la tenue des  
verres sur montures cerclées métal et percées, ou bien certaine colle cyanocrylate  
(pas toutes) au risque de ne plus pouvoir dévisser en cas de besoin.
 
En résumé: pas sur montures cerclées, pas sur montures Nylon, pas sur montures percées, il  
reste quoi ? ah oui mais c'est pas encore commercialisé  :pt1cable:

 
Noms commerciaux: PC, Airwear, Tilium, Polix, Moving etc...
 
- le 1.56
 indice 1.56 , constringence 37, masse volumique 1.23.
Matière en voie de disparition car bonne mais pas assez pour faire face aux indices  
suppérieurs, inconvénient majeur, sa fragilité plus grande que le CR39 ce qui oblige à une  
épaisseur majorée pour les myope et exclu totalement les perçages
 
Noms commerciaux OrmEx, Unor light, or1.56 etc...
 
- Le MR8
 indice 1.6, constringence 42, masse volumique 1.30. donc plus mince que le Poly, aussi  
léger pour les myopes, tres résistant à la casse et aux fissures, bonne constringence aucune
sensibilité aux solvants. c'est donc un verre parfaitement désigné pour les montages percés
mais aussi les autres si la force de la correction est moyenne.
Inconvénient, il n'est pas totalement incolore (très légère teinte ambrée)
 
Noms commerciaux: Eyas, Unor16, OrmIx, Classic 1.6, Aspherica 16 etc...
 Attention certains indices 1.6 ne sont pas du MR8 et peuvent être plus fragiles au perçage.
 
- Le Trivex ou PNX
 indice 1.53, constringence 43, masse volumique 1.11. sans aucuns des inconvenients du  
polycarbonate c'est la matière la plus légère et sa résistance aux chocs est comparable.
un peu plus épaisse que le 1.6 il peut éviter le précalibrage pour les faibles puissances.
 
Encore peu utilisé il semble (d'après les forums) donner satisfaction particulièrement pour  
les montages percés.
 
 Noms commerciaux PNX, Trivex, Trilogy.
 
- Le MR10 J'avoue mon ignorence, peut être
 indice 1.70, constringence 36, masse volumique 1.41. comparable en plus mince au MR8 sa  
constringence est un peu moins bonne  
 
  Noms commerciaux: EYRY1.70  
ou indice 1.67 constringence 32 densité1.37
  Nom commerciaux Eynoa 1.67  Stylis (?) autres ?   Merci de m'informer je mettrais à jour.  
 
- Les Autres 1.67 , mêmes caracteristiques mais peut être pas aussi conseillés pour le  
perçage
 
  Noms commerciaux Zen 167, Asphérica 1.7, Unor167, Asphor167 etc...
 
- Indices 1.74
 indice 1.737, constringence 33 , masse volumique 1.46.
 
  Excellent gains d'épaisseur, le meilleur pour des organiques, constringence meilleure que
le 1.67 mais pour les verres les+ forts augmentation des risques de gènes  
 
  Noms commerciaux: Zen 1.74, Lineïs (appelé brièvement Fusio), Asphor 1.74
 
Voici donc un petit tour au pays des matières, je l'ai fait sur la base de mon expérience
et des catalogues fournisseurs que je possède (13) Je suis loin de les connaître tous.
 
J'espère que cela vous éclaire un peu, et du moins vous permet de comprendre la complexité  
du choix, ce pourquoi l'Opticien doit vous écouter, vous entendre vous aider dans votre  
choix par des explications sérieuses.
 
 En dernier lieu, j'ai lu qq part que "dans cette maison j'ai rencontré des vendeurs  
compétents et d'autres pas"
Si c'est votre cas allez voir ailleur, une entreprise comme une chaine à la solidité de son  
maillon le plus faible, c'est à l'opticien responsable, patron ou gérant, de s'assurer  
que tous ses collaborateurs ont le même discours, la même compétence ou savent quand  
besoin est en référer à plus compétant avant de répondre.


Message édité par phil7568 le 28-10-2006 à 09:56:17
n°9811324
Theodore
Posté le 27-10-2006 à 19:42:19  profilanswer
 

Intéressant comme cours.
Retour au départ : prix des verres 744€, est-ce un prix normal, moyen ou élevé?

n°9814476
phil7568
Posté le 28-10-2006 à 09:42:13  profilanswer
 

concernant le prix des "Varilux Physio Stylis Crizal Alisé" cela me semble normal, j'aurais proposé de préférence des Nikon "Présio W12 zen 1.67 ECC" en raison de la différence de correction entre OD et OG à peine plus chers, ou les mêmes Nikon en indice 1.74 mais qui sont naturellement plus honéreux.

n°9814507
Theodore
Posté le 28-10-2006 à 09:59:23  profilanswer
 

Je reformule, sans considération de marque ou de modèle?
(ça me paraît dément, j'insiste un peu)

n°9814539
phil7568
Posté le 28-10-2006 à 10:15:24  profilanswer
 

Je reformule, avec considération de marques et de génération de verres, les verres cités sont parmis les plus récents verres progressifs, des verriers les plus renommés, dans les matières et traitements les plus sophistiqués, oui les prix cités sont normaux.


Message édité par phil7568 le 28-10-2006 à 10:16:46
n°9814550
Theodore
Posté le 28-10-2006 à 10:19:24  profilanswer
 

Merci :/

n°9814796
phil7568
Posté le 28-10-2006 à 11:26:13  profilanswer
 

Je profite de cette question pour apporter quelques notes techniques à usage des consommateurs
sur les verres progressifs:
 
Ce verres s'adressent aux personnes ayant généralement plus de 40 ans et dont le besoin de  
correction devient différent pour voir de loin et voir de près (Presbytie).
 
Au 18ème Siècle Benjamin Francklin inventa les verres bifocaux (à double foyers) qui  
possédaient deux zones distinctes visiblement séparées. en haut Vision de Loin (VL), en bas  
Vision de Près (VP).
 
en 1958 Bernard Maitenaz, ingénieur Opticien mets au point le premier verre progressif  
le Varilux, marque déposée par la Société des Lunetiers (SL) qui deviendra Essilor.
 
les verres progressifs possèdent sans séparations une zone pour VL en Haut du verre une  
zone pour VP en Bas et un passage progressif de l'une à l'autre, ils permettent donc une  
compensation parfaite et précise pour chaque distance.
 
Les premiers progressifs apportaient de fortes déformations visuelles, nécessitaient une  
période d'apprentissage et d'adaptation allant souvent jusqu'à 3 mois avec de fortes gènes.
 
Nous sommes aujourd'hui à la sixième génération de verres progressifs (pour simplifier),  
les plus simples que l'on trouve sur le marché sont de 3ème génération. Il y a au total plus
de 100 modèles de progressifs commercialisés aujourd'hui en France.
 
Chaque génération apporte ,par des évolutions technique de calcul et réalisation des  
surfaces, une diminution des déformation, une amélioration du champs de vision en VP et  
VI (vision intermédiaire) et une approche de plus en plus personnalisée pour répondre aux
attentes des porteurs.
 
Les plus grands verriers possèdent leurs division de recherches et consacrent une forte part
de leur chiffre d'affaire à la mise au point de meilleures solution ( Groupe Essilor environ
10% du CA sauf erreur) Une partie des recherches est parfois partagée ou co-financée par  
plusieurs verriers. Cela concerne surtout les matères et les traitements.
 
De plus petits, qui pouront commercialiser d'excellents verres, n'ont pas de R&D et achètent
leurs technologies aux autres.
 
Ainsi de nombreuses surfaces commercialisées sous des appellations différentes utilisent les
mèmes géométries.
 
Les Verriers tels Essilor, Hoya, Zeiss, Rodenstock, Nikon etc... possèdent leurs propres  
surfaces qu'ils ne cèdent pas.  
 
Le travail de l'opticien est donc de découvrir les attentes, besoins et possibilités de son  
client pour lui offrir le choix parmis toutes ces possibilités.  
Puis de réaliser avec le plus grand soin une paire de lunette conforme à tous ces besoins.
Cela comporte bien entendu une prise de mesure qui doit prendre en compte les caractéristiques  
des montures, mais surtout de la morphologie et des postures instinctives du porteur.
Et ensuite, après avoir reçu du verrier les verres bruts, de les travailler (meulage) pour  
les assembler aux montures afin que, les lunettes étant parfaitement ajustées au visage lors  
de leur livraison, le porteur puisse les utiliser le plus naturellement possible.
Enfin d'être à la disposition de son client pour maintenir ses lunettes en cet état (réglages
réguliers, entretien etc...) services fournis par la suite sans supplément tarifaire.
 
Ce que je dis peut sembler implicite et basique, mais nécessite une bonne formation du  
vendeur le respect d'un protocole bien précis et surtout beaucoup de temps et de  
disponibilité.
 
 
          J'ajouterai aussi quelques considérations personnelles et non techniques  
 
Il est donc possible de trouver aujourd'hui une échelle très vaste de prix des verres, en  
fonction de la génération des verres, de leur matière, de leurs traitements et des fournisseurs.
 
La politique commerciale de l'Opticien joue également, les discounters auront tendance à  
employer du personnel moins qualifié, de rationnaliser au maximum leurs achats (moins de  
choix proposé) ce qui ne veut pas dire que la marchandise soit mauvaise, une part  
importante des consommateurs, pas trop exigeants, peuvent en être satisfaits. Par contre le  
service offert aux non-clients sera souvent refusé.(nous n'avons pas fourni, nous ne pouvons  
prendre de risque) Ils s'orienteront de préférence vers des montures qui ne s'ajustent pas ou  
négligeront l'ajustage etc...


Message édité par phil7568 le 28-10-2006 à 11:40:55
n°9826927
ardouard
Posté le 30-10-2006 à 10:52:04  profilanswer
 

[Tres interessant tout ça !  
 Je crois comprendre que la difference entre les 2 yeux est trop importante pour avoir une vision parfaitement corrigée...
Recap perso:
    decembre 2003    OD  -8.00   (+0.75)  0°   add + 2.75  ****** OG -4.50  (+0.50)  30°  add + 2.75   varilux confort  :   OK
     janvier 2006    OD  -8.50   (+0.75)  0°   add + 3.25  ****** OG -4.50  (+0.50)  30°  add + 3.25   varilux  physio   :  Pb vision de pres
     mai  2006    OD  -8.50   (+0.75)  0°   add + 2.75  ****** OG -4.50  (+0.50)  30°  add + 2.75   Retour au varilux confort avec correction intermédiaire : meme PB
 En aout, la consultation d un autre ophtalmo AVEC les verres de 2003 et sans préciser mes problemes: RAS, ne changez rien. Pas de cataracte" en vue " ( sic ! )
 
  A 20 cm, lettres de 2 mm, lecture OD seul : OK ----   lecture OG seul : impossible je dois relever la tete et  viser avec l'extreme bas du verre pour dechiffrer
  ..et sur ordi, à 60cm, avec les 2 yeux ,il y a une gene..
J ai également la sensation que mon verre G est...trop grand !! ( 5.5x4 cm) il y a des reflets parasites justement dans ce coin gauche ..
 
..Bon je vais rester philosophe...la vue se dégrade avec l'age, et j ai 73 ans...mais ce qui m'a désagréablement étonné, c' est la coincidence de cette dégradation  
avec le changement de lunettes, censé apporter une amélioration !
Cordialement  et merci.


Message édité par ardouard le 30-10-2006 à 10:53:30
n°9857635
melbombard​e
Posté le 03-11-2006 à 10:45:33  profilanswer
 

Votre probleme vient principalement de la grosse différence de correction entre les 2 yeux. vous vous etiez tres bien adapté à votre ancienne correction, la nouvelle pose probleme.
Je vous conseille de demander à votre opticien d'inclure un prisme vertical dans la correction de votre OD, ce qui rétablira le bon équilibre entre vos 2 yeux pour la vision de pres et solutionnera définitivement votre probleme.

n°9858592
phil7568
Posté le 03-11-2006 à 13:03:40  profilanswer
 

A mon sens et par ordre croissant , les verres qui conviendraient le mieux à vos besoins:
 
Pour rester chez Essilor: Varilux Ellipse Stylis Crizal Alise.
Chez Rodenstock: Impression XS 1.67 Topcoat (ou 1.74 Solitaire + mince mais a.Reflet + ancien)
Chez Nikon: Présio W12 ECC 1.67  ou 1.74
 
Tous ces verres étant des verres courts les problèmes de VP seraient aténués.
Concernant la prismation d'un des verres , il faut être prudent à ne pas remonter le problème en VL,
une valeur modérée peut être envisagée mais pas sans tests préalables.
Et bien réfléchir à son affectation sur OD ou OG, comme il me semble que relever vos lunettes Pour lire à G vous gène , j'aurais tendance à prismer OG.
 
Deplus vous pouriez à cette ocasion revenir à une monture un peu moins large pour réduire le reflet qui vous gène.


Message édité par phil7568 le 03-11-2006 à 13:07:20
n°9858617
Yop ma cai​lle
Assassin d'enfants
Posté le 03-11-2006 à 13:08:16  profilanswer
 

J'ai cru aussi à une diminution de la qualité des verres lorsque j'ai changé la dernière fois. Mais tout est rentré dans l'ordre au bout de quelques mois. Il faut laisser le temps aux yeux de s'habittuer à la nouvelle correction, à la nouvelle monture et aux verres différents.

n°9866397
ardouard
Posté le 04-11-2006 à 12:46:12  profilanswer
 

ok je vais peut etre revoir mon opticien.(..mais j avoue que je l ai deja tellement  ennuyé sans succes que j hesite un peu à y retourner !!!)

n°9866855
phil7568
Posté le 04-11-2006 à 14:19:34  profilanswer
 

ardouard a écrit :

ok je vais peut etre revoir mon opticien.(..mais j avoue que je l ai deja tellement  ennuyé sans succes que j hesite un peu à y retourner !!!)


 
 N'hésitez pas, le rôle d'un Opticien est de vous apporter la solution à vos problèmes de vision, la vente des lunettes est un moyen pas une finalité. Bien entendu c'est ce qui nous fait vivre mais à moins d'être un vrai discounter, donc un marchand de lunettes, les cas comme le vôtre, heureusement minoritaires, font partie de nos risques assumés.
 
Si vous étiez mon client (ce qui géographiquement à peu de chance d'être, car j'ai compris que vous êtes sur l'ouest Parisien) je ne serais satisfait qu'après vous avoir apporté la meilleure solution.

n°9867160
muzah
Bal Musette @ HFR depuis 1997
Posté le 04-11-2006 à 15:03:45  profilanswer
 

Enfin un véritable topic sur l'optique :sol:
Je ne suis pas opticiens ou ophtalmo, uniquement porteur de correction depuis l'âge de 3 ans.
Les explications données précédemment sur les "verres" et les corrections sont très intéressantes, merci.
 
J'ai porté des lentilles pendant près de 5 ans, entre approx. 1997 et 2002.
Je suis allé récemment chez un opticien pour me renseigner sur un éventuel retour aux lentilles dont le confort, au-delà de la relative contrainte de port, commence à me manquer.
J'ai été agréablement surpris que, partant sur les données que j'avais fourni en 2000 à cet opticien, me remettre aux lentilles me reviendrais 2x moins cher avec semble-t'il une correction de meilleur qualité.
Maintenant il faut que je prenne rendez-vous avec l'ophtalmo, encore une aventure des temps modernes... :D

n°9910715
phil7568
Posté le 10-11-2006 à 09:34:39  profilanswer
 

ardouard a écrit :

ok je vais peut etre revoir mon opticien.(..mais j avoue que je l ai deja tellement  ennuyé sans succes que j hesite un peu à y retourner !!!)


 
Pas de nouvelles depui le 4/11 ou en êtes vous ?

n°9915110
ardouard
Posté le 10-11-2006 à 19:19:14  profilanswer
 

..aux abonnés absents ! lol..
( j etais effectivement en province..)
..le service relation clients Essilor,a qui j avais envoyé un mel, a contacté l opticien et m'avais répondu ce qui suit:
 "vous avez acheté vos verres en Janvier 2006 soit il y a près de 8 mois. L'Adaptation Garantie est valable un mois à partir de la livraison de vos verres chez votre opticien. Ce dernier a néanmoins accepté de vous fournir une nouvelle paire de verres progressifs Varilux Comfort selon vos souhaits 4 mois après , en Avril 2006. Par conséquent, étant donné que vos verres sont conformes (selon l'analyse de vos verres Varilux Physio), que votre correction est correcte (après revérification en magasin), que le centrage est juste après vérification, nous n'avons pas d'autres solution que de vous proposer , d'un commun accord avec votre opticien, un dernier échange (vous restituez vos verres progressifs initialement achetés) pour une vision de loin + une vision de près en verres simples foyers. Si cette solution vous convient, je vous remercie par avance de bien vouloir reprendre contact au plus vite avant le 31 Août 2006 auprès de votre opticien. "
 Correct....
 Nous avions finalement décidé de conserver les verres avec la correction intermediaire.....en esperant que je m habituerais....  
 
  -Je n'ai pas bien pigé l histoire du prisme...l'un dit:  OD , l'autre :   OG..
  Le prisme est compatible verres progressifs ? bizarre, mon opticien n'y a pas songé...
 .dur-dur... et ça va donner quoi en vision de loin ?  
 
Cordialement


Message édité par ardouard le 10-11-2006 à 19:25:12
n°9927027
phil7568
Posté le 12-11-2006 à 16:31:06  profilanswer
 

C'est un peu technique.
 
La forte différence de correction entre od et og induit un effet prismatique en VP (plus éloignée du poit neutre que VL) on peut donc inclure un prisme vertical destiné à compenser cet effet, les deux yeux auront alors un mème alignement vertical, par contre, ce prisme étant le même sur l'ensemble du verre, il se retrouvera en VL, et risque alors de reporter le problème de VP en VL, c'est pourquoi il faut trouver une valeur de compromis qui sera supportée à la fois en VP et en VL.
 
Le prisme ayant pour effet une rotation plus importante de l'oeil si placé sur OD ou moins importante si placé sur OG (de mémoire) et comme vous semblez gèné d'avoir à regarder plus bas avec OG dans les lunettes, il me semble don logique de soulager l'oeil qui ressent le plus de problème. Donc de prismer OG.
 
Quand aux délais de garantie des fournisseurs, ils sont variables, 1 mois pour Essilor, six mois pour Rodenstock, 2 mois en général.
 
Pour ce qui me concerne, je m'estime seul responsable de l'adaptation de mes clients et si j'offre une garantie d'adaptation de 2 mois par contrat, si la résolution d'un problème demande plus de temps j'en tiens compte.
 
Chacun fait selon ses options propres.

n°10018588
phil7568
Posté le 24-11-2006 à 07:05:20  profilanswer
 

juste pour remonter ce topic :pt1cable:  :love:

n°10066569
theory
Posté le 01-12-2006 à 00:55:42  profilanswer
 

J'ai des nouvelles lunettes, avec des verres, qui sont selon mon opticien les meilleurs du marché (quand on me regarde ça fait comme si je n'avais pas de verres, il y a un anti reflet et elles se nettoient très facilement, d'un coup de chiffon, j'ai un peu cherché sur le net, je pencherais sur des Crizal D Alizé, mais je n'en ai aucune certitude), j'aurais voulu savoir comment s'apellent cette sorte de verres ? Je les ai payé 145€ environ le verre.
Seulement j'ai l'impression que je n'y vois pas, alors l'opticien m'a dit qu'il fallait me les changer pour mettre à la place des verres en poly.
J'ai entendu que les poly étaient un des verre les moins bons du marché, alors moi qui ait pris les meilleurs verres qui existent, je ne veux pas me retrouver avec du poly.
En plus mes anciennes lunettes étaient des percées et j'avais du poly, que j'ai payé il y a presque deux ans + de 100€ le verre (je les portes toujours puisque les nouvelles ne vont pas) et je remarque que pour nettoyer c'est infernal, j'ai beau passer des coup de chiffon ça fait toujours des traces quand même. Et puis elles sont très salissantes,  je m'en suis rendue compte encore récemment, j'étais dans une soirée pendant 3-4h, il y avait de la fumée de cigarette et sans doute aussi de la fumée des spots de lumière, et une fois la soirée finie, j'ai constaté que mes verres étaient horriblement sales, on ne voyait rien, un voile blanc opaque s'était répandu dessus. Je pense que c'est la matière du verre qui fait accrocher les saletés dessus, non ?
 
Merci d'avance pour les réponses.


Message édité par theory le 01-12-2006 à 01:05:54
n°10066581
phosphorel​oaded
Posté le 01-12-2006 à 00:59:13  profilanswer
 

La gueule du titre de ce topic :/
 
Poste plutôt dans le Topic Unique :)

n°10066591
theory
Posté le 01-12-2006 à 01:04:52  profilanswer
 

C'est ce que j'avais fait mais j'ai pas eu de réponses   ;)

n°10068291
phil7568
Posté le 01-12-2006 à 13:07:34  profilanswer
 

Je ne vois pas en quoi le fait d'avoir une autre matière et d'autres traitements que tes anciens verres en poly justifie une mauvaise vision, il faudrait en savoir plus.
 
Quand au titre du Topic c'est celui donné par son créateur. Si cela peut se changer ?? au moins on sait de quoi on parle.

n°10068601
ardouard
Posté le 01-12-2006 à 14:01:41  profilanswer
 

< la gueule du titre>   :pfff:    .. D'accord  le titre est un peu agressif...(j étais plutot faché et c'est parti tout seul    :lol:     )  
Mais l arnaque est devenue banale, alors pourquoi ne pas se renseigner ou denoncer si besoin est, y compris chez les fabricants de verres optiques... d ailleurs Essilor ne m'a pas fait de reproches à ce sujet.
Mais il semble ,comme en journalisme, qu un titre accrocheur attire la curiosité et suscite des réponses..ce qui a été le cas puisque le Topic unique a fait un bide pour Theory !


Message édité par ardouard le 01-12-2006 à 14:43:09
n°10069428
theory
Posté le 01-12-2006 à 15:50:56  profilanswer
 

phil7568 a écrit :

Je ne vois pas en quoi le fait d'avoir une autre matière et d'autres traitements que tes anciens verres en poly justifie une mauvaise vision, il faudrait en savoir plus.
 
Quand au titre du Topic c'est celui donné par son créateur. Si cela peut se changer ?? au moins on sait de quoi on parle.


 
Pour la mauvaise vision, même l'opticien ne trouve rien alors j'ai repris un rendez-vous chez l'ophtalmo.
Mais le problème c'est que j'ai pas envie qu'ils me remettent des poly alors que j'ai payé pour des verres plus chers et mieux.

n°10069788
ardouard
Posté le 01-12-2006 à 16:35:06  profilanswer
 

Theory
oui, au debut j ai raisonné comme toi, mais compte tenu de l accueil et du suivi de mon opticien, malgré le resultat nul , j ai laissé tomber les 100 euros d'ecart... l important c est de trouver le pourquoi...qui semble pour le moment echapper à tout le monde  :??:  
 Reste à consulter l hotel-Dieu ou les quinze-vingt....mais les places sont chères !
Mais ce qui m etonne, c est qu autour de moi la plupart des bigleux se plaignent de la meme chose : les lunettes ne corrigent plus...    :pt1cable:    Tous paranos ?
.


Message édité par ardouard le 01-12-2006 à 16:39:30
mood
Publicité
Posté le   profilanswer
 

 Page :   1  2
Page Précédente

Aller à :
  FORUM HardWare.fr
  Discussions
  Santé

  Arnaque dans l optique ?

 

Sujets relatifs
arnaque ou nonTransac Ebay : ça sent l'arnaque ?
ARNAQUE ou non?Arnaque sur internet comment retrouver le fraudeur ?
arnaque au telephone fixAchat véhicule d'occasion livré à domicile. Arnaque?
Opticien et arnaque à la mutuelleMagazin d'optique
achat d'une premiere voiture , ne pas se faire arnaqué 
Plus de sujets relatifs à : Arnaque dans l optique ?


Copyright © 1997-2018 Hardware.fr SARL (Signaler un contenu illicite / Données personnelles) / Groupe LDLC / Shop HFR