Forum |  HardWare.fr | News | Articles | PC | Prix | S'identifier | S'inscrire | Aide | Shop Recherche
1552 connectés 

  FORUM HardWare.fr
  Discussions
  Santé

  Acné à vie??? (HELPP)

 



 Mot :   Pseudo :  
 
Bas de page
Auteur Sujet :

Acné à vie??? (HELPP)

n°54361727
mathilda1
Posté le 05-09-2018 à 21:58:01  profilanswer
 

Bonsoir, un petit post écrit dans la détresse D:
 
J'ai de l'acné depuis mes..11 ans. Au début c'était léger, puis au fil du temps (surtout vers 15 ans) ça s'est clairement empiré! J'ai testé les crèmes, lotions et toute la clique des pubs qui passent à la TV, plus jamais, ça n'a absolument rien fait sur moi. ^^'
 
Ah oui, les savons à l'argile verte. Ça a fonctionné un moment, sans plus. J'ai 18 ans depuis cet été, et là "Oh Miracle", le chlore de la piscine et ce cher soleil les a cramés, du coup plus d'acné ( ou presque) pendant 2 mois! *o*
 
De retour en Belgique ( cc la pluie et les nuages), au fil du temps, mon acné revient petit à petit sur le haut de ma poitrine, dans mon dos/épaules, le cou et les joues ( mon nez et mon front ont toujours été épargnés) ;n;
 
Auriez-vous une recette/produit miracle qui pourrait m'aider à me débarrasser de ça ? Naturel ou pas trop cher ;o;
 
Ça me complexe énormément, mon chéri s'en fiche il me trouve belle même avec, mais moi je n'ose plus mettre de débardeurs car mon dos est affreux :c
Need help!

mood
Publicité
Posté le 05-09-2018 à 21:58:01  profilanswer
 

n°54472278
stoptalkgo​play
Posté le 18-09-2018 à 13:45:25  profilanswer
 

Tu peux essayer des trucs atypiques. Telle que la bave d'escargot, ca peut être efficace, avec 2 inconvenients majeurs :
-ça coûte cher ;
-c'est temporaire (si tu n'en mets plus, tes problèmes de peaux reviendront).
 
La véritable solution durable à tes problèmes de boutons viendra de l'alimentation :
Réduit les produits gras, salé, sucré (fromage, laitage, charcuterie, etc.).
 
Il faut savoir que l'acné est une manifestation inflammatoire, ton corps secrète naturellement des éléments indésirables (surplus) de ton corps. Il faut donc chasser dans son alimentation tout ce qui a attrait à l'inflammation :
-les sucres rapides raffinés (bonbons, gateaux, patisseries, viennoiseries, pain blanc, etc. etc.)
-le gluten de manière générale (pain, tout produit à base de farine de blé, de mais).
-les produits non bio potentiellement traités par des pesticides ;
-la cazéine (laitage animal, ça concerne TOUS les animaux).
-les produits trop cuits au delà de 100/110 degrés, ceux favorisant la réaction de Maillard (molécules indigestes, c'est cet aspect "brun" des cuissons, voire noir et oui, pour les connaisseurs on reprend les principes de Seignalet en grande ligne).
 
A côté de ça, tu peux faciliter l'élimination en augmentation ta dose de sport. Trouve un équilibre entre ces deux paramètres pour avoir une peau "acceptable". Certaines personnes doivent tout bannir pour avoir une belle peau.
Les produits beautés ne feront pas de miracle car ils n'agissent pas à l'intérieur.
 
Tu peux aussi y aller au karcher avec ces fameux traitement chimique médicaux, que je ne recommanderai jamais.
La pilule permet aussi de réduire ces effets en agissant sur les cycles hormonaux, voir son gynéco.
 
Tu peux aussi explorer la piste de l'hygiene de la literie, est-ce que les draps sont changés régulièrement, propre, lavé avec des produits pas trop agressifs pour ta peau, est ce que l'hygiene de tes cheveux est correcte également... Mais bon c'est + mineur comme facteur.
 
Bonne chance.

Message cité 1 fois
Message édité par stoptalkgoplay le 18-09-2018 à 13:45:46
n°54614797
cetotomati​x
Coucou, me revoilou
Posté le 04-10-2018 à 14:47:01  profilanswer
 

T'as essayé le judecordome?

n°54614868
cetotomati​x
Coucou, me revoilou
Posté le 04-10-2018 à 14:51:47  profilanswer
 

stoptalkgoplay a écrit :

Tu peux essayer des trucs atypiques. Telle que la bave d'escargot, ca peut être efficace, avec 2 inconvenients majeurs :
-ça coûte cher ;
-c'est temporaire (si tu n'en mets plus, tes problèmes de peaux reviendront).
 
La véritable solution durable à tes problèmes de boutons viendra de l'alimentation :
Réduit les produits gras, salé, sucré (fromage, laitage, charcuterie, etc.).
 
Il faut savoir que l'acné est une manifestation inflammatoire, ton corps secrète naturellement des éléments indésirables (surplus) de ton corps. Il faut donc chasser dans son alimentation tout ce qui a attrait à l'inflammation :
-les sucres rapides raffinés (bonbons, gateaux, patisseries, viennoiseries, pain blanc, etc. etc.)
-le gluten de manière générale (pain, tout produit à base de farine de blé, de mais).
-les produits non bio potentiellement traités par des pesticides ;
-la cazéine (laitage animal, ça concerne TOUS les animaux).
-les produits trop cuits au delà de 100/110 degrés, ceux favorisant la réaction de Maillard (molécules indigestes, c'est cet aspect "brun" des cuissons, voire noir et oui, pour les connaisseurs on reprend les principes de Seignalet en grande ligne).
 
A côté de ça, tu peux faciliter l'élimination en augmentation ta dose de sport. Trouve un équilibre entre ces deux paramètres pour avoir une peau "acceptable". Certaines personnes doivent tout bannir pour avoir une belle peau.
Les produits beautés ne feront pas de miracle car ils n'agissent pas à l'intérieur.
 
Tu peux aussi y aller au karcher avec ces fameux traitement chimique médicaux, que je ne recommanderai jamais.
La pilule permet aussi de réduire ces effets en agissant sur les cycles hormonaux, voir son gynéco.
 
Tu peux aussi explorer la piste de l'hygiene de la literie, est-ce que les draps sont changés régulièrement, propre, lavé avec des produits pas trop agressifs pour ta peau, est ce que l'hygiene de tes cheveux est correcte également... Mais bon c'est + mineur comme facteur.
 
Bonne chance.


Bah voilà, suffit qu'une gamine crie "au secours j'ai des boutons sur la gueule" pour qu'on nous balance des trucs pseudo scientifique sur le sucre, le non bio, le gluten (LOL), le lait...
Je suis étonné qu'un Ayatollah du "mangeons des graines, et QUE des graines" n'ait pas aussi indiqué que la viande donne des boutons.
Moi c'est de lire pareilles conneries qui m'en donne.

n°54615039
ticaribou
Posté le 04-10-2018 à 15:02:19  profilanswer
 

arrête le sodium laureth sulfate (étudié pour laver le sol des garages pleins de cambouis...), passe aux savons à froid, surgras 5%. Y compris pour les cheveux. Base lavante douce. Résultat garanti en une semaine avec disparition des boutons. En plus ça coûte pas cher, et ça t'évite des dépenses genre crème hydratante et que sais-je. Tout ce qu'il faut est dans le savon à froid, à commencer par la glycérine hydratante , résultat de la réaction huile soude.
NB pour les cheveux, passer d'un produit hyperagressif qui oblige le corps à surproduire du sebum à une base lavante douce ne se fait pas facilement. Pendant deux à trois semaines, tu auras l'impression d'avoir les cheveux sales en permanence. Le temps pour le cuir chevelu de régler sa production de sebum qui aura été maximale trop longtemps. Il faut tenir bon, et doucement tu vas passer de un shampoing tous les deux jours voire plus, à un shampoing par semaine. Mais il faut tenir bon.

n°54777185
stoptalkgo​play
Posté le 22-10-2018 à 16:54:39  profilanswer
 

cetotomatix a écrit :


Bah voilà, suffit qu'une gamine crie "au secours j'ai des boutons sur la gueule" pour qu'on nous balance des trucs pseudo scientifique sur le sucre, le non bio, le gluten (LOL), le lait...
Je suis étonné qu'un Ayatollah du "mangeons des graines, et QUE des graines" n'ait pas aussi indiqué que la viande donne des boutons.
Moi c'est de lire pareilles conneries qui m'en donne.


 :hello:  
Moi être intrigué par ta remarque, toi pouvoir développer ta pensée ?

n°54777239
Slyde
#sauvezlesAigris
Posté le 22-10-2018 à 16:59:54  profilanswer
 

Perso l'arrêt du gluten et lactose a stoppé net mon acné qui persistait même à la trentaine, sur la gueule et les épaules. Et ceci depuis plusieurs années. J'ai rien changé d'autre entre temps.


---------------
"99% of people, when left long blocks of time alone to work on something without anyone to be accountable to, will watch Netflix."
n°54856032
fabone276
Posté le 31-10-2018 à 08:56:48  profilanswer
 

stoptalkgoplay a écrit :


 :hello:  
Moi être intrigué par ta remarque, toi pouvoir développer ta pensée ?


Il a raison, le no gluten, le no lactose, le no viande, c'est de la connerie.
L'humain est un omnivore qui s'est développé avec ces aliments.
Il y a d'un côté des illuminés qui pensent que supprimer un type d'aliment (on est bien d'accord que je ne parle pas de personnes qui ont réellement des allergies, hein, mais c'est une minorité concernant le lactose, le gluten...)) va leur permettre de guérir le cancer, ne jamais être malade,etc... Ceux là sont des malades de la tête.
De l'autre côté il y a des industriels qui n'ont strictement rien à foutre de la santé de la population, mais qui voient là un nouveau marché qui permet de vendre à des gogos des produits 4 fois plus chers, et parfois gustativement moins bon, et avec dans certains cas des produits encore plus transformés, avec des additifs qi , pour le coup, posent vraiment question.
 
Alors que les nouvelles variétés de blé contiennent plus de gluten, et fassent plus péter, je veux bien, mais qu'on trouve là la base de tous les maux...ça me consterne.
 

n°54856043
fabone276
Posté le 31-10-2018 à 08:58:14  profilanswer
 

Et avoir de l'acné à 18 ans, c'est pas non plus illogique, et sûrement plus lié aux changements hormonaux, et/ou produits de lavage, qu'aux aliments sus-cités

n°54866653
Winpoks
Posté le 01-11-2018 à 12:12:48  profilanswer
 

fabone276 a écrit :


Il a raison, le no gluten, le no lactose, le no viande, c'est de la connerie.
L'humain est un omnivore qui s'est développé avec ces aliments.
Il y a d'un côté des illuminés qui pensent que supprimer un type d'aliment (on est bien d'accord que je ne parle pas de personnes qui ont réellement des allergies, hein, mais c'est une minorité concernant le lactose, le gluten...)) va leur permettre de guérir le cancer, ne jamais être malade,etc... Ceux là sont des malades de la tête.
De l'autre côté il y a des industriels qui n'ont strictement rien à foutre de la santé de la population, mais qui voient là un nouveau marché qui permet de vendre à des gogos des produits 4 fois plus chers, et parfois gustativement moins bon, et avec dans certains cas des produits encore plus transformés, avec des additifs qi , pour le coup, posent vraiment question.

 

Alors que les nouvelles variétés de blé contiennent plus de gluten, et fassent plus péter, je veux bien, mais qu'on trouve là la base de tous les maux...ça me consterne.

 


 

Il a demandé un développement. Tu n'apportes pas grand chose.

 

Il y a une différence entre la survie via certains de ces aliments et une consommation massive de ces aliments tel qu'il se fait aujourd'hui. L'Homme n'a physiologiquement rien d'un omnivore aussi bien sur ces caractéristiques interne ou externe. Si c'est le cas, va manger des animaux morts et sans cuisson. Tu verras que ton système digestif n'est pas adapté. La cuisson retire certes des problèmes qui surviennent rapidement mais ça n'en reste pas moins inadapté. L'argument de la modération n'a d'ailleurs pas lieu d'être si ton organisme est adapté.
La santé des Esquimaux est tellement exemplaire qu'on pourrait la citer en exemple ( :o ). Le fait de manger de la viande a permis à l'homme de survivre. Mais la survie n'est pas un état normal et ne présume en rien d'une nutrition adaptée, optimale…  

 

Penser que l'acné est normal est également une fausse idée. "Étrangement" c'est une maladie occidentale ( https://jamanetwork.com/journals/ja [...] cle/479093 et https://www.tandfonline.com/doi/full/10.4161/derm.19828 ). Ce n'est pas non plus un phénomène lié à la puberté mais la consommation des produits que t'as cité contribuent à faire augmenter l'activité de l'enzyme TOR ( https://www.medicaljournals.se/acta [...] 15555-1677 ). Et il y a des preuves sur le fait que le lait provoque l'aggravation de l'acné ( https://www.medicaljournals.se/acta [...] 15555-1358 ).

 

Et surtout, qu'est ce que ça peut apporter de négatif d'arrêter par exemple les produits laitiers ( https://onlinelibrary.wiley.com/doi [...] /exd.12180 ) et de voir le résultat sur la santé de sa peau ? Je ne vois pas les effets secondaires qu'il pourrait y avoir à essayer cette solution par rapport à des traitements pharmaceutiques.

 


T'as de la chance, les études sont en libre accès, ça te fera de la lecture (via PDF).  :jap:

 

Le végétalisme n'est pas non plus une solution miracle comme tu l'as dit. C'est normal, tu peux aussi faire n'importe quoi et passer d'une solution à l'autre n'implique pas d'aller chercher des produits industriels par la suite. En tout cas, je ne vois pas en quoi c'est un argument contre le végétalisme alors que tu ne l'abordes pas vraiment de l'autre côté, alors qu'il est bien plus fréquent de voir un "omnivore" manger n'importe quoi. Mais il existe de fortes corrélation entre la qualité de vie, l'espérance de vie et le type d'alimentation. Ça ne va jamais de paire avec une consommation des produits que tu as cité.

 

J'aurai tendance à penser que les "malades de la tête" sont les gens ne faisant pas preuve de curiosité, veulent rester sur des acquis peut-être basé sur du vent ou des erreurs sans possibilité de remise en question.

 

Mais pour le moment la seule personne sur le sujet ayant développé une réponse c'est stoptalkgoplay. Slyde a donné une expérience personnelle concluante. C'est toujours intéressant d'en avoir. Toi et Cetotomatix c'est directement parti en insulte et messages agressifs.


Message édité par Winpoks le 01-11-2018 à 12:51:29
mood
Publicité
Posté le 01-11-2018 à 12:12:48  profilanswer
 

n°54871641
fabone276
Posté le 02-11-2018 à 10:53:29  profilanswer
 

Et si je te balance un article te disant que les pierres de sel montées en lampes vont assainir ton air ambiant, tu vas courir en chercher une.
 
Balancer des PDF issus de sites médicaux suédois est censé me convaincre en fait, c'est ça?
 
Et d'où tu sors que la consommation de viande n'est liée qu'à un état de survie?
 
Et le problème de faire des régimes sans Gluten et sans lactose, c'est de créer des générations d'intolérants (qui ne l'étaient pas au début), et je remarque que ces gens ont une fâcheuse tendance à virer rapidement sur des discours dangereux.
De ma propre expérience, j'ai déjà eu droit à "l'arrêt du lait peut guérir les cancer, et c'est vrai parce que mon frère est médecin"...
 
Et tiens, pour ta propre lecture, c'est en français, et provient d'un site connu de tous, et dont le contenu est rarement à remettre en doute (à moins que tu sois en plus complotiste...):
https://www.lemonde.fr/sciences/art [...] 50684.html

n°54872286
Winpoks
Posté le 02-11-2018 à 12:09:04  profilanswer
 

Renseigne toi sur les auteurs des études avant de dénigrer à la rigueur, mais ça n'a que peu d'importance. J'aurai pu mettre d'autres liens pour ses études, mais j'ai préféré qu'il y ait un accès au fichier complet plutôt qu'à un texte tronqué (comme pour ton article du lien). Mais quand bien même, lecture et analyse vaut mieux que de faire une confiance aveugle en des auteurs ou publications aussi illustre qu'ils peuvent l'être.
Et pour de la publication scientifique, Le Monde n'est pas une référence. Donc non, je ne veux pas te convaincre en balançant des liens, mais pas leurs lectures (ce que tu n'as pas fait je pense) et peut-être amener le débat sur d'autres points.

 

Je ne vois pas ce que ton article apporte au sujet (tu m'as fait dépenser 2€ :o ). Tu veux répondre à l'état de survie ? Il est écrit qu'ils mangeaient de la viande (rien de nouveau), ça ne présage en rien d'une nutrition optimale. La logique tendrait vers une nécessité (l'article parle d'opportunisme, ce qui peut amener à l'argument de survie), ce qui est différent. Il n'y a pas non plus de certitudes pour le développement du cerveau. À savoir si ça vient du fait de manger de la viande. La cuisson des aliments (végétaux compris) en tant que source d'évolution est aussi une hypothèse qui se vaut. La cuisson ayant pu rendre optimale la consommation de certains végétaux et permettre un apport important en glucose plus facilement.
Il n'y a pas non plus d'explication sur les raisons des disparations des groupes d’australopithèques végétarien. On n'en connait pas les raisons. Est-ce que ça viendrait d'un conflit avec d'autres groupes plus agressifs ?

 

Mais quelle est ton argumentation sur le lait et l'acné ? Qu'est ce que tu peux avancer maintenant qui discréditerait l'hypothèse pour laquelle sa consommation serait néfaste ? Quelle est le danger d'arrêter la consommation de lait ? Surtout que tu mentionnes dans un message un probable soucis hormonal lié à l'adolescence. Penses tu que le lait, liquide hormonal par excellence serait une bonne solution ? Qui parle ici de guérison du cancer, à part toi Même si là encore, il y a une corrélation sur sa forte consommation et son développement (je ne parle pas de guérison).


Message édité par Winpoks le 02-11-2018 à 13:12:39
n°54872800
fabone276
Posté le 02-11-2018 à 13:24:14  profilanswer
 

Et sinon ton pignon fisk? :o

Message cité 1 fois
Message édité par fabone276 le 02-11-2018 à 13:24:23
n°54872952
Winpoks
Posté le 02-11-2018 à 13:41:42  profilanswer
 

fabone276 a écrit :

Et sinon ton pignon fisk? :o


 
J'ai plus depuis des lustres. Je suis en roue libre mono vitesse.  :o

n°54873342
Ivanovitch
I ARE SO SKILLED
Posté le 02-11-2018 à 14:27:10  profilanswer
 

+1 réduire fortement les produits laitiers aide beaucoup.  Différence significative chez moi.
 
C'est au point où si je me tappe un bon gros frometon je sais à coup sûr que ça va se manifester par 1 ou 2 boutons "profonds" quelques jours plus tard, alors que j'ai rien en temps normal depuis plusieurs années  :fou:

n°54892321
stoptalkgo​play
Posté le 05-11-2018 à 11:17:04  profilanswer
 

fabone276 a écrit :


Il a raison, le no gluten, le no lactose, le no viande, c'est de la connerie.
L'humain est un omnivore qui s'est développé avec ces aliments.
Il y a d'un côté des illuminés qui pensent que supprimer un type d'aliment (on est bien d'accord que je ne parle pas de personnes qui ont réellement des allergies, hein, mais c'est une minorité concernant le lactose, le gluten...)) va leur permettre de guérir le cancer, ne jamais être malade,etc... Ceux là sont des malades de la tête.
De l'autre côté il y a des industriels qui n'ont strictement rien à foutre de la santé de la population, mais qui voient là un nouveau marché qui permet de vendre à des gogos des produits 4 fois plus chers, et parfois gustativement moins bon, et avec dans certains cas des produits encore plus transformés, avec des additifs qi , pour le coup, posent vraiment question.
 
Alors que les nouvelles variétés de blé contiennent plus de gluten, et fassent plus péter, je veux bien, mais qu'on trouve là la base de tous les maux...ça me consterne.


Des "malades de la tête". C'est marrant, ça me rappelle le discours de certains médecins fassent aux maladies chroniques. "Je ne vois rien dans vos radios, ni IRM... Ca doit être psychologique". @constat d'un mec ayant fait 10 ans de médecin et pas un module de 3h de psycho pour les nuls.
 
Qu'on me pardonne mon discours simpliste ayant traits de ressemblance à dicter le bannissement irrémédiables d'aliments, ce n'est pas voulu, mais je réagissais à l'idée de vouloir réduire/supprimer ses boutons.
Il y a les allergies, mais également les intolérances alimentaires, les maladies chroniques liées à l'encrassement de l'organisme directement liée à une alimentation trop riche en gluten, lactose, et protéine animale. On a souvent le genre de réaction "mais tu ne manges plus rien ?!" alors qu'en réalité, en terme de diversité alimentaire, de richesse nutritionnelle, le végétarien, pour peu qu'il compense ses apports en B12, en fer (surtout pour les femmes) & omega 3 dispose d'une excellente base pour être en bonne santé.
 
A noter que je ne suis absolument pas végétarien, et je n'ai rien contre la viande, au même titre que l'ensemble des aliments que nous mangeons au quotidien. Donc je n'ai pas trop de scrupule à dire aux gens de se passer de "gluten" / lactose, car on vit très très bien sans. C'est même un excellent levier pour améliorer son alimentation, car on devient plus créatif dans nos préparations de plats.
 
Tu parles très justement des industriels qui n'ont rien à foutre de la santé des populations :
-Industrie laitière, parle-t-on du lait pasteurisé de vaches malades sur-dosée en antibiotique, gavés aux céréales, générant tout sauf quelque chose de digeste pour l'être humain (sans même parler de la structure même de la cazéine et de son effet sur l'organisme) ?
En tout cas je note toujours le beau lobby bien protégé avec nos produits laitiers "nos amis pour la vie !" 3x par jour, oser donner ça à des gamins...  :lol:  
-Industrie du blé (bonus, le mais en prime) : des générations à brasser & croiser un blé toujours plus dense, épais, avec un nombre complément fou de chromosomes (44 aux dernières nouvelles ?), alors que les anciennes variétées n'en contenaient pas plus de 17 de mémoire... Toujours dans un objectif de rentabilité, de meilleure tenue de la pâte...
-Industrie agro-alimentaire - j'irai pas dans le détail de la déperdition de nos aliments qui se dégradent car se gorgent d'eau et de sucre toujours plus dans un objectif de rentabilité, ni les pesticides car tout le monde est au courant de ce problème. Parlons plutôt du contrôle du marché des graines & des variétés de légumes, de fruits dans un catalogue précis, calibré, sous prétexte de... Rien du tout en fait, est ce admissible de ne pas pouvoir planter ses graines et ses propres variétés dans son jardin ?
 
Bref, bien sûr l'industrie des plats tout préparés... Franchement, est ce qu'il faut en parler ?
 
Alors est ce qu'il faut bannir le gluten et le lactose & la viande ? Je dirais surtout qu'il faut bannir TOUTES productions industrielles de nos assiettes, en commençant par ces produits de base. Manger du beurre au lait cru, un pain bio au kamut... ça ne tue personne, mais intégrer le lait et le blé dans + de 50% de notre assiette c'est dangereux, car on appauvrie largement nos apports, et on ne facilite pas un transit intestinal viable sur le long terme. L'intolérance se développe aussi au fil du temps, lorsque ton métabolisme et ton estomac n'arrive plus à suivre des quantités souvent trop disproportionnées à une alimentation équilibrée.
 
Bien malin sera celui qui trouvera l'origine exacte des cancers, mais il n'est pas difficile de trouver certains succès liés à une meilleure alimentation... La cause n'est pas linéaire, mais multi-factorielle, et il serait plutôt stupide de croire que l'alimentation, notre carburant, un facteur aussi fondamental dans notre vie et notre quotidien, n'influe pas sur les mitochondries, sur les métastases au même titre que d'autres facteurs génétiques héréditaires, environnmentaux (pollutions) ou sociaux.
 
Ca me fait penser par ailleurs que j'ai omis une autre piste liée à l'acné qui est relative à la gestion du stress, mais souvent piste compliquée à explorer si on n'est pas suivi par un professionnel dans ce domaine.
 
Au passage vous noterez que ma réponse à l'attaque était un peu basique, car lorsqu'on se fait traiter d' "Ayatollah" alors qu'on cite justement une référence scientifique (pas aux normes APA, mea culpa les amis), je m'attends presque à traiter avec un troll label rouge.  :o Surtout avec la manière dont il a digresser mes propos sur le discours "manger que des graines" (lol comme on dit), le diable se cache dans les détails pourtant, et dans l'alimentation, c'est le même principe...
 
Au delà des reportages France 5 bobo, de la littérature scientifique d'aujourd'hui qui lutte contre la littérature lobbio-scientifique, ma propre expérience personnelle s'est malheureusement résolue à partir sur un mode alimentaire de type no gluten, no cazeine. Je pratique énormément de sports, qui sollicitent beaucoup les articulations, dans l'escalade, j'avais souvent des tendinites, au quotidien, des douleurs chroniques aux genoux, poignets, chevilles... Un rhumato m'aurait dit "vous avez une polyarthrite c'est con à votre âge." Lorsque j'ai rectifié sérieusement l'alimentation, toutes ces douleurs ont disparues, et mon niveau au sport s'est amélioré. Pourtant, je n'avais pas de carence alimentaire, je mangeais de manière raisonnable, mais il suffit de cumuler les petits écarts pour comprendre qu'on s'encrasse facilement sans le vouloir.  
 
L'humain est un omnivore qui évolue et qui ne doit pas se reposer sur ses acquis. Par ailleurs, un petit résumé de l'intérêt de réduire sa conso de viande :
- économie de maltraitance animale (industrie, cochon, abattoirs, je crois que tout le monde à déjà vu une vidéo du genre pour savoir de quoi on parle) ;
- économie dans le porte-feuille (car la viande ça coute cher lol) ;
- économie pour la planète (car la viande ça coûte cher... A produire aussi => bcp d'eau, des champs exclusifs pour le bétail et pour le nourrir, donc déforestation, etc.) ;
- économie pour la santé (la viande industriel est bourrée de cochonnerie nitrates, etc).
 
Ceux à quoi, les irréductibles gaulois me disent souvent "oué mais frer le gouuut j'peux pas m'en passer." & concernant l'article sur le monde, pourquoi faire du hors sujet avec des aspects historiques du développement de l'homme ? Car ce n'est pas une experte de la préhistoire qui peut vraiment fournir un avis éclairé sur l'alimentation et la nutrition d'aujourd'hui... "Une corrélation entre aliments carnés et développement du cerveau."
On va donc revenir aux bases : ce n'est pas parce qu'une corrélation existe qu'il y a forcément un lien de cause à effet.
 
Il y a d'un côté les gens qui s'instruisent au risque de passer pour des illuminés et des malades dans leur tête, et de l'autre les ignorants qui diront plus tard "Diabète type II, mais bon c'est héréditaire, mon père l'avait !" (citation certifiée 100% true story). Encore une corrélation magnifique.


Message édité par stoptalkgoplay le 05-11-2018 à 11:18:29

Aller à :
Ajouter une réponse
  FORUM HardWare.fr
  Discussions
  Santé

  Acné à vie??? (HELPP)

 

Sujets relatifs
Crème sans ordonnance pour acnél'acne du dos
Marque de bouton d'acnéTraitement eczema+acné
[ LASER SMOOTHBEAM ] cicatrice acnéTraitement De L'Asthme VS Acné
acné dans le dossavon & acné
Cicatrice due à l'acné !!ma paupiere me fait mal ! helpp
Plus de sujets relatifs à : Acné à vie??? (HELPP)


Copyright © 1997-2018 Hardware.fr SARL (Signaler un contenu illicite) / Groupe LDLC / Shop HFR