Forum |  HardWare.fr | News | Articles | PC | S'identifier | S'inscrire | Shop Recherche
1519 connectés 

  FORUM HardWare.fr
  Discussions
  Actualité

  Service citoyen, service militaire, ou rien? Et sous quelle forme?

 



 Mot :   Pseudo :  
 
 Page :   1  2
Page Précédente
Auteur Sujet :

Service citoyen, service militaire, ou rien? Et sous quelle forme?

n°6927584
Klian
Posté le 06-11-2005 à 21:27:07  profilanswer
 

Ces derniers jours, alors que la situation dans certaines cités est assez explosive, je vois revenir régulièrement l'idée de la remise en place du service militaire.

On est pas là pour parler des banlieues mais pour parler de cette idée et la confronter à une autre solution.

 
Outre que cette remise en place du Service Militaire ne servirait en rien à l'armée, ce serait dans l'idée un recul : on repasserai d'une armée de métier à une armée citoyenne, et par là à l'idée qu'on est obligé d'aller se battre à un moment de sa vie pour la nation, ou du moins d'entrer sous les drapeaux en prévision de cela.
A l'heure de l'Europe, ca me paraît totalement inadéquat.
 
Par contre, je ne vais pas trop développer, mais je pense que l'idée d'un service citoyen imposé, à faire entre tel âge et tel âge, avec le choix de faire des travaux d'intérêts publics en France ou de partir à l'étranger faire des travaux humanitaires (construction d'école, d'hôpitaux, etc) me paraît être une bonne solution.
Outre qu'elle serait utile, elle ouvrirait l'esprit, notamment pour tout ceux qui partiraient à l'étranger.
Associé à cela des cours d'éducation civique intégrés à ce Service Cotoyen, cela pourrait-il donner de bons résultats?
 
Au lieu de revenir donc à ce que nous avions avant, qui est tourné vers la guerre, pourquoi ne pas créer qqch de tourné vers la paix?
 
Mon avis n'est pas tranché, et peut-être y a t-il quelque problème que je n'ai pas vu, donc à vous la parole :)

Message cité 4 fois
Message édité par Klian le 07-11-2005 à 23:32:42
mood
Publicité
Posté le 06-11-2005 à 21:27:07  profilanswer
 

n°6927625
Xocs
Posté le 06-11-2005 à 21:30:52  profilanswer
 

le problème que je vois est le suivant : le gouvernement tente de faire baisser les chiffres du chômage, faire faire des travaux d'intérêts publics recroiserait le travail de certains et entraînerait une augmentation du nombre de chômeurs

n°6927657
lLeo
Posté le 06-11-2005 à 21:33:47  profilanswer
 

je trouve cette idée de revenir au service militaire assez stupide. Pourtant, elle me semble correspondre tout à fais à notre époque néo consrvatrice, réac au dernier degré, ou l'ont pense que "hier c'était mieux"...On rêve aujourd'hui à l'idéalisation d'un passé qui était pourtant trés loin de l'idéal....
reinstauré le service militaire serait une facon pour les gens de revenir au bon vieux temps, cela ne régleras rien, mais cela fera plaisir au ancien de voir que l'époque de leur jeunesse, ce qu'ils ont connut eux mêmes revient à la surface...

n°6927685
gamer-fou
AHHHHHH§§§!!!
Posté le 06-11-2005 à 21:36:22  profilanswer
 

pis bon, faut bien l'avouer, la JAPD c'est plus drole qu'utile (experience inside :p)


---------------
Music is the most high!
n°6927704
Klian
Posté le 06-11-2005 à 21:38:11  profilanswer
 

lLeo a écrit :

je trouve cette idée de revenir au service militaire assez stupide. Pourtant, elle me semble correspondre tout à fais à notre époque néo consrvatrice, réac au dernier degré, ou l'ont pense que "hier c'était mieux"...On rêve aujourd'hui à l'idéalisation d'un passé qui était pourtant trés loin de l'idéal....
reinstauré le service militaire serait une facon pour les gens de revenir au bon vieux temps, cela ne régleras rien, mais cela fera plaisir au ancien de voir que l'époque de leur jeunesse, ce qu'ils ont connut eux mêmes revient à la surface...


+1  :jap:

n°6934124
Klian
Posté le 07-11-2005 à 16:02:19  profilanswer
 

Cela n'interesse personne? J'aimerais savoir ce que les gens pensent de cela, et pourquoi cette idée n'est pas plus développée aujourd'hui! Et si c'est parceque c'est une idée conne, j'aimerais savoir pourquoi aussi ;)

n°6934219
Glouba Car​amba
Posté le 07-11-2005 à 16:11:38  profilanswer
 

Pour avoir fait cette sacree daube de service militaire, je suis assez partage sur la question.  
 
Le service peut etre l'occasion de prendre la mesure du decalage entre l'idee qu'on se fait du pays et la realite. C'est a ce moment-la qu'on peut mesurer a quel point en ayant fait des etudes longues on est sacrement privilegie, on n'est plus du tout dans la moyenne, on peut realiser combien on a perdu  de monde en route, etc... Par ailleurs, lorsqu'il etait militaire le service pouvait faire prendre a chaque citoyen la mesure du gaspillage lie a l'Armee, quelque chose de colossal...
 
Par contre, dans son organisation passee, il faut oublier. L'aspect militaire correspond a une volonte de decervelage d'un autre age, et ce avec force passe-droits pour les fils-de et amis-de... Si c'est pour reproduire cela, c'est pas la peine.

n°6934224
cguignol
c'est toi, satan?
Posté le 07-11-2005 à 16:12:37  profilanswer
 

Contre, hors de question qu'on m'envoie me battre.


---------------
* Le Gros Connard, youtubeur moto* *RIP Brains et Grojulius * Chignolement votre, le blog de la haine et de la rageance
n°6934255
Kolton
Posté le 07-11-2005 à 16:17:35  profilanswer
 

Xocs a écrit :

le problème que je vois est le suivant : le gouvernement tente de faire baisser les chiffres du chômage, faire faire des travaux d'intérêts publics recroiserait le travail de certains et entraînerait une augmentation du nombre de chômeurs


 
Pas necessairement, au contraire, ca permettrait de faire des travaux qu'ont a pas aujourd'hui les moyens de faire.
 
J'ai pas dis que j'etais pour hein, c'est juste comme ca en passant.

n°6934323
force_jaun​e
you play, you pay
Posté le 07-11-2005 à 16:26:06  profilanswer
 

la question n'est pas seulement êtes vous pour ou contre le service militaire, on parle aussi de service citoyen.
Et moi je serais plutôt pour.
Plusieurs avantages : ouverture d'esprit, découvertes des difficultés du pays, cela peut être formateur et donc permettre à des gens qui ont des difficultés à trouver du boulot de se recycler, échanges avec des gens différents de ceux que l'on cotoie habituellement, permet de réaliser à moindre coût des constructions, actions sociales...
Les problèmes: comme ça l'a déjà été dit: risque de chômage si c'est mal géré (ils ne faut pas que les missions données ne fassent concurence aux entreprises), et surtout, difficulté à mettre en place (salaire pour les jeunes?juste logement nourriture?à quelle période de la vie?...)
Et finnalement, je ne sais pas si une telle réforme serait bien acceptée


Message édité par force_jaune le 07-11-2005 à 16:27:19
mood
Publicité
Posté le 07-11-2005 à 16:26:06  profilanswer
 

n°6934463
Kolton
Posté le 07-11-2005 à 16:41:25  profilanswer
 

oui et puis ca coute cher aussi tout ca :)

n°6934612
force_jaun​e
you play, you pay
Posté le 07-11-2005 à 16:52:22  profilanswer
 

Kolton a écrit :

oui et puis ca coute cher aussi tout ca :)


si c'est bien géré, ça peut aussi rapporter, surtout à long terme, puisqu'en plus de main d'oeuvre peu chère, ce service pourrait apporter une meilleure qualification de la main d'oeuvre en France.
Après c'est sûr que c'est très difficile à mettre en oeuvre, voire impossible

n°6934690
Yop ma cai​lle
Assassin d'enfants
Posté le 07-11-2005 à 16:57:40  profilanswer
 

Klian a écrit :

mais je pense que l'idée d'un service citoyen imposé, à faire entre tel âge et tel âge, avec le choix de faire des travaux d'intérêts publics en France ou de partir à l'étranger faire des travaux humanitaires (construction d'école, d'hôpitaux, etc) me paraît être une bonne solution.


 
 
Faut déjà faire 8ans d'études, >42 de carrière, on va pas en plus perdre un an !

n°6934807
Xeen
Posté le 07-11-2005 à 17:06:27  profilanswer
 

Je serais pour, et plutôt deux fois qu'une.
Mettre à profit une courte période de la vie de chacun, pour se mettre au service de la communauté, et ce, de toutes les manières possibles - que ce soit dans des associations à visées sociales, culturelles, écologiques etc :
Il y a des milliers d'endroits à nettoyer de leurs déchets. Il y a des centaines d'enfants qui s'ennuient dans les hopitaux. Il y a des milliers de vieux qui crèvent seuls. Des centaines de monuments à retaper. Et combien d'initiatives encore ?
Mais j'ajouterai que ce service obligatoire ne devrait pas être réservé à une seule catégorie d'âge, mais que ces quelques mois de mise à disposition, on puisse les prendre à un moment opportun. En période de chômage par exemple, ou pouvoir poser un congé spécial. Le mélange des génération, ne pourra être que bénéfique. Je serais aussi pour qu'on l'applique de manière rétro-active, que nos quincagénaires actuels puissent en bénéficier aussi...
 

n°6934837
Scrypt
Z0ZZ
Posté le 07-11-2005 à 17:09:44  profilanswer
 

Contre, pas le temps, pas envie de faire le larbin.


---------------
Homme blanc cis en cours de déconstruction | Membre du Paaf (Collectif PanAsiAFéministe intersectionnel, constellaire, antiraciste et décolonial) | Exégète officiel d'Usul
n°6934845
keall
Posté le 07-11-2005 à 17:10:48  profilanswer
 

Citoyen ou militaire: contre

n°6934904
force_jaun​e
you play, you pay
Posté le 07-11-2005 à 17:18:42  profilanswer
 

Xeen a écrit :

Je serais pour, et plutôt deux fois qu'une.
Mettre à profit une courte période de la vie de chacun, pour se mettre au service de la communauté, et ce, de toutes les manières possibles - que ce soit dans des associations à visées sociales, culturelles, écologiques etc :
Il y a des milliers d'endroits à nettoyer de leurs déchets. Il y a des centaines d'enfants qui s'ennuient dans les hopitaux. Il y a des milliers de vieux qui crèvent seuls. Des centaines de monuments à retaper. Et combien d'initiatives encore ?
Mais j'ajouterai que ce service obligatoire ne devrait pas être réservé à une seule catégorie d'âge, mais que ces quelques mois de mise à disposition, on puisse les prendre à un moment opportun. En période de chômage par exemple, ou pouvoir poser un congé spécial. Le mélange des génération, ne pourra être que bénéfique. Je serais aussi pour qu'on l'applique de manière rétro-active, que nos quincagénaires actuels puissent en bénéficier aussi...


tout à fait d'accord :jap:

n°6934943
Xeen
Posté le 07-11-2005 à 17:24:34  profilanswer
 

Scrypt a écrit :

Contre, pas le temps, pas envie de faire le larbin.


Participer aux activités en tant que bénévole dans une association c'est être un larbin pour toi ?

n°6934990
Xeen
Posté le 07-11-2005 à 17:31:23  profilanswer
 


Pourquoi donc ?
Faudrait laisser le choix à ceux qui font le service civil, selon leurs aspirations. C'est tout.
Faut des motivés tout de même einh ?
 
Ce dernier week end par exemple, nous organisions une convention avec mon asso. On manquait cruellement de bénévoles, et bien certains visiteurs sont restés là pour nous donner un coup de main. Ca n'a rien pourri du tout...


Message édité par Xeen le 07-11-2005 à 17:33:06
n°6935009
Coin_coin
A pu rien en dessous
Posté le 07-11-2005 à 17:33:40  profilanswer
 

Pour un service citoyen, comme Xeen, je pense qu'il y a 1.000 choses à faire pour les jeunes, par contre je trouve ça plus dure à mettre en place pour les personnes qui sont déjà entrées dans la vie active, ont une famille, etc.

n°6935020
Xeen
Posté le 07-11-2005 à 17:35:19  profilanswer
 

Coin_coin a écrit :

Pour un service citoyen, comme Xeen, je pense qu'il y a 1.000 choses à faire pour les jeunes, par contre je trouve ça plus dure à mettre en place pour les personnes qui sont déjà entrées dans la vie active, ont une famille, etc.


Faudrait qu'il s'accompagne d'une période spéciale - comme pour un congé parental (par exemple) qui garantisse de retrouver son emploi au retour - ce serait un congé citoyen  :o

n°6935025
Coin_coin
A pu rien en dessous
Posté le 07-11-2005 à 17:35:46  profilanswer
 


 
En effet à mon avis il ne vaudrait mieux pas les mettre dans des associations existantes, ça risque de foutre le bordel... :/
Il faut que ce soit encadré par l'Etat. L'avantage avec les militaires, c'est que justement c'était une force de police qui pouvait contraindre les appelés... Alors que là tu peux difficilement forcer un type à repeindre un mur qu'il ne veut pas repeindre :/

n°6935045
Xeen
Posté le 07-11-2005 à 17:39:22  profilanswer
 

Coin_coin a écrit :

En effet à mon avis il ne vaudrait mieux pas les mettre dans des associations existantes, ça risque de foutre le bordel... :/
Il faut que ce soit encadré par l'Etat. L'avantage avec les militaires, c'est que justement c'était une force de police qui pouvait contraindre les appelés... Alors que là tu peux difficilement forcer un type à repeindre un mur qu'il ne veut pas repeindre :/


Ou alors proposer aux associations un ou deux "postes" ouvert aux gens en service citoyen. Pour ne pas créer de situations embarrassantes ou de conflits ?
Et inventer -
Créer des "brigades" d'intervention écologistes - Des "phalanges" de clowns pour les gamins dans les hopitaux - Des "corps" pour les accompagnateurs de vieux - Des "équipes" pour le soutien scolaire etc
C'est pas en deux jours qu'on va trouver la méthode qui roule à 100%  :sweat:


Message édité par Xeen le 07-11-2005 à 17:39:43
n°6935400
Scrypt
Z0ZZ
Posté le 07-11-2005 à 18:18:24  profilanswer
 

Xeen a écrit :

Participer aux activités en tant que bénévole dans une association c'est être un larbin pour toi ?


 
Je fais déjà partie d'une association, mais je n'aurais pas aimé y être contraint. C'est un choix et ça doit le rester.


---------------
Homme blanc cis en cours de déconstruction | Membre du Paaf (Collectif PanAsiAFéministe intersectionnel, constellaire, antiraciste et décolonial) | Exégète officiel d'Usul
n°6935418
Xeen
Posté le 07-11-2005 à 18:20:25  profilanswer
 

Scrypt a écrit :

Je fais déjà partie d'une association, mais je n'aurais pas aimé y être contraint. C'est un choix et ça doit le rester.


Y aura toujours la possibilité d'être objecteur au service citoyen  :pt1cable:

n°6935541
Coin_coin
A pu rien en dessous
Posté le 07-11-2005 à 18:35:56  profilanswer
 

Ce ne serait pas une association, mais un corps [:aloy]

n°6935766
gaille
Posté le 07-11-2005 à 18:59:49  profilanswer
 

Glouba Caramba a écrit :

Pour avoir fait cette sacree daube de service militaire, je suis assez partage sur la question.  
 
Le service peut etre l'occasion de prendre la mesure du decalage entre l'idee qu'on se fait du pays et la realite. C'est a ce moment-la qu'on peut mesurer a quel point en ayant fait des etudes longues on est sacrement privilegie, on n'est plus du tout dans la moyenne, on peut realiser combien on a perdu  de monde en route, etc... Par ailleurs, lorsqu'il etait militaire le service pouvait faire prendre a chaque citoyen la mesure du gaspillage lie a l'Armee, quelque chose de colossal...
 


 
Pareil, j'ai également fait mon service, et je suis tout à fait d'accord avec ce que tu dis là, le service militaire permettait d'avoir un joli échantillon, probablement assez représentatif, de la population française. Et on est immanquablement surpris...  :ouch:  
Enfin est-ce une raison suffisante pour le réinstaurer, j'en suis pas sûr... Mais si on ajoute à cela le fait que ça peut mettre du plomb dans la tête à de jeunes gens qui ont des problèmes avec l'autorité parentale ou vis à vis des règles de vie en société, why not. L'armée ne devrait pas remplacer l'éducation parentale, mais si éducation il n'y a pas, ce serait pas plus mal que quelqu'un se charge d'inculquer quelques bases à coups de rangers dans le cul. Et si ça peut se faire sous une forme un minimum utile à la communauté, c'est encore mieux.

Message cité 1 fois
Message édité par gaille le 07-11-2005 à 19:01:37
n°6935767
mikdespe1
Posté le 07-11-2005 à 18:59:55  profilanswer
 

Xeen a écrit :

Je serais pour, et plutôt deux fois qu'une.
Mettre à profit une courte période de la vie de chacun, pour se mettre au service de la communauté, et ce, de toutes les manières possibles - que ce soit dans des associations à visées sociales, culturelles, écologiques etc :
Il y a des milliers d'endroits à nettoyer de leurs déchets. Il y a des centaines d'enfants qui s'ennuient dans les hopitaux. Il y a des milliers de vieux qui crèvent seuls. Des centaines de monuments à retaper. Et combien d'initiatives encore ?
Mais j'ajouterai que ce service obligatoire ne devrait pas être réservé à une seule catégorie d'âge, mais que ces quelques mois de mise à disposition, on puisse les prendre à un moment opportun. En période de chômage par exemple, ou pouvoir poser un congé spécial. Le mélange des génération, ne pourra être que bénéfique. Je serais aussi pour qu'on l'applique de manière rétro-active, que nos quincagénaires actuels puissent en bénéficier aussi...


+1

n°6938993
Klian
Posté le 07-11-2005 à 23:30:29  profilanswer
 

D'accord avec Xeen et Force_Jaune.
 

Scrypt a écrit :

Je fais déjà partie d'une association, mais je n'aurais pas aimé y être contraint. C'est un choix et ça doit le rester.


C'est sur que faire parti d'une association est un choix!  
Et je parlais bien d'un choix: j'avais mentionné aussi les travaux d'intérêt général. En gros on te dit "vous devez mettre six mois à disposition, et vous le faites soit au service de l'Etat, soit vous décider de le faire au service d'une assoc". Ca reste un choix, et personne ne pourra dire "j'ai pas voulu être là moi"! Car on sera là ou on a voulu être.
Mais il y aussi la solution de monter des missions d'Etat et d'éviter ainsi de "pourrir" le monde associatif comme cela semble ^tre la crainte de certains.  
En gros l'Etat pourrait gérer ce service citoyen (qui aurait, en effet Glouba, l'aventage de brasser les populations) en France ET à l'étranger.
 
Effectivement ca peut être dur à mettre en place, et lourd en terme de financement au départ. Mais sur le long terme, je pense que ca peut se révéler trés utile. Et bonifiant aussi pour l'image d'un pays qui agirait ainsi constamment pour le développement.


Message édité par Klian le 07-11-2005 à 23:31:43
n°6939002
Klian
Posté le 07-11-2005 à 23:31:18  profilanswer
 

Tient d'ailleurs DSK demande qqch de ce genre...je viens de voir ca sur un autre topic:
 
Détaillant ses propositions, M. Strauss-Kahn a réclamé la "remise en place de 50.000 emplois jeunes, le vote dans les trois mois d'un service civique de six mois ou un an pour tous les jeunes, la reconstitution des financements des associations qui ont été supprimés au cours de ces trois dernières années".
 
http://fr.news.yahoo.com/07112005/ [...] r-les.html
 
Note: on est pas là pour cracher sur DSK ou Sarko hein?
 
Mettons (hypothèse), que cela se fasse, ce service Civique: il serait logique que cela s'étende non? Que ca ne soit pas réservé qu'aux jeunes de banlieues?


Message édité par Klian le 07-11-2005 à 23:43:49
n°6939633
kotontij
En fait j'ai arrêté
Posté le 08-11-2005 à 00:52:22  profilanswer
 

Klian a écrit :

Ces derniers jours, alors que la situation dans certaines cités est assez explosive, je vois revenir régulièrement l'idée de la remise en place du service militaire.


 
Moi perso je serais assez favorable au retour d'un service militaire ou plutot "citoyen"
 
Car le service national d'autrefois avait plusieurs vertus :
- brasser toute une classe d'âge, toutes classes sociales, toutes origines confondues
- sortir les jeunes de leur coin/communauté et leur faire voir du pays (à l'époque où les télé/communications n'étaient pas celles d'aujourd'hui)
- donner des bases sur comment réagir en temps de crise (même si le gros du truc était quand même de leur apprendre à tuer)
- symboliser le passage à l'âge adulte et la citoyenneté par un rendez-vous avec la Nation, en se mettant au service de la Nation (contexte historique de l'époque: 3 invasions en 1 siècles, Guerre Froide, etc.)
- accessoirement, lutter contre les problèmes de surcharge pondérale en prodiguant mauvaise bouffe et 20 km de courses chaque matin - hop hop plus vite bande de feignasses :D  
 
Je pense que ces aspects ont eu leur importance dans notre société
Débarrassé de l'aspect militaire qui n'est plus d'actualité, le service national serait un excellent vecteur pour les idéaux dont se pare notre pays
Je pense notamment, dans notre devise, aux mots "égalité" et surtout "fraternité" qui sont bien malmenés dans l'actualité
Le but étant également de montrer qu'au delà des clivage sociaux, économiques, ethniques, chacun a sa place dans ce pays, et reconnu en tant que tel
 
Donc mon idée serait d'intégrer un "service national", ou "service citoyen" en fin de cycle secondaire
Passage obligatoire pour sortir des études, à 18 ans révolus
Un "service" relativement court (parce que l'on a pas que ça à foutre non plus :D), axé sur 2 parties :
 
1/ une partie formation au secourisme
+ comment réagir en temps de crise (catastrophes naturelles, accidents...) ce qui me semble indispensable
Combien de vies pourraient être sauvées si les bons gestes étaient un réflexe de tout un chacun ? Genre PLS, réanimation, etc.
Combien d'accidents, de catastrophes pourraient être évités ou allégés si les gens savaient gérer un début d'incendie, ou une évacutation, préparer l'arrivée des secours, etc.
 
2/ une deuxième partie où on laisse librement le choix : stage militaire ou social
- un service militaire, à définir (après tout, la Défense recrute des professionnels, donc si ça tente certains, pourquoi ne pas donner un avant-goût de quelques mois ?)
- un service social de quelques semaines qui permettrait de confronter les futurs Citoyens aux défis de notre société
Je pense à du social, et à de l'humanitaire, en France ou à l'étranger
=> handicapés, banlieues défavorisées, 3e âge, conflits et drames humanitaires à l'étranger... les chantiers de la misère ne manquent pas

n°6939727
Klian
Posté le 08-11-2005 à 01:06:23  profilanswer
 


 
Assez d'accord avec tes propos.
Mais même si nombre d'entre nous se sont fait emm**** à la JAPD (moi y compris, je suis tombé sur un réac qui voulait doubler le budget militaire), je pense qu'il serait mieux d'intégrer cette journée à la partie formation au secourisme que de laisser la possibilité d'aller faire son service citoyen/civique dans l'armée.
Je crois en effet que l'ouverture d'esprit que permettrait le service social est indispensable et ne se ferait pas dans l'armée. Maintenant, si certains pour tester souhaitent un ajout de qlq semaines à ce service, pourquoi pas.


Message édité par Klian le 08-11-2005 à 01:07:36
n°6940932
Glouba Car​amba
Posté le 08-11-2005 à 11:05:21  profilanswer
 

gaille a écrit :

(...)
Enfin est-ce une raison suffisante pour le réinstaurer, j'en suis pas sûr... Mais si on ajoute à cela le fait que ça peut mettre du plomb dans la tête à de jeunes gens qui ont des problèmes avec l'autorité parentale ou vis à vis des règles de vie en société, why not. L'armée ne devrait pas remplacer l'éducation parentale, mais si éducation il n'y a pas, ce serait pas plus mal que quelqu'un se charge d'inculquer quelques bases à coups de rangers dans le cul. Et si ça peut se faire sous une forme un minimum utile à la communauté, c'est encore mieux.


C'est la que je ne suis pas du tout d'accord.
Un service, civil ou militaire, ne se concoit pas comme un camp de redressement ou on inculquerait quoi que ce soit a coup de rangers. Ca, ce serait une debilite sans nom, l'idee qu'on pourrait rattrapper des annees d'incurie par la force, ca ne marche pas et on le sait.
 
Les bases du respect et de la citoyennete, ca s'acquiert des la prime enfance, et pour que cela fonctionne il est indispensable que TOUTE la societe y participe. Ce n'est pas la peine de demander aux parents et a l'ecole d'eduquer des enfants dans le sens de l'integration si tout le reste de la societe (a commencer par l'Etat) leur oppose une fin de non recevoir, leur renvoie sans arret une difference qu'ils voudraient voir disparaitre. Continuer comme cela, c'est decredibiliser tous les acteurs, ceux qui eduquent parce qu'ils enseignent des choses deconnectees de la realite que vivront ensuite les enfants, et la societe parce qu'elle ne respecte pas les regles qu'elle pretend inculquer.
 
Autrement dit, le service, quel qu'il soit, n'est pas une solution miracle pour resoudre les problemes des banlieues, des problemes bien plus profonds que la simple petite revolte d'ados en mal de sensations.

n°6946155
charlie 13
Posté le 08-11-2005 à 21:31:08  profilanswer
 

Vu ce qu'était le service militaire, une école de l'ivrognerie, de la paresse et des brimades, je sais pas trop s'il faut le regretter.
Ça n'était même pas capable d'apprendre aux bidasses à se servir d'un fusil.
L'essentiel du temps se passait à glander, et à bouffer des conserves perimées.

n°6946191
lLeo
Posté le 08-11-2005 à 21:33:42  profilanswer
 

Klian a écrit :

je pense que l'idée d'un service citoyen imposé, à faire entre tel âge et tel âge, avec le choix de faire des travaux d'intérêts publics en France ou de partir à l'étranger faire des travaux humanitaires (construction d'école, d'hôpitaux, etc) me paraît être une bonne solution.
Outre qu'elle serait utile, elle ouvrirait l'esprit, notamment pour tout ceux qui partiraient à l'étranger.
Associé à cela des cours d'éducation civique intégrés à ce Service Cotoyen, cela pourrait-il donner de bons résultats?
 
Au lieu de revenir donc à ce que nous avions avant, qui est tourné vers la guerre, pourquoi ne pas créer qqch de tourné vers la paix?
 
Mon avis n'est pas tranché, et peut-être y a t-il quelque problème que je n'ai pas vu, donc à vous la parole :)


+100
 
voila une idée qu'elle est bonne.
On ne reprends pas la passé, mais on trouve quelque chose d'adapter à l'avenir...moi j'hadére à une telle idée éprise d'humanisme; qui montre l'image d'une république ouverte etc... ^_^


Message édité par lLeo le 08-11-2005 à 21:36:11
n°6946306
lLeo
Posté le 08-11-2005 à 21:41:37  profilanswer
 

Glouba Caramba a écrit :

Ce n'est pas la peine de demander aux parents et a l'ecole d'eduquer des enfants dans le sens de l'integration


En fait, je suis d'accord avec toit sur le fond, mais cette phrase m'intéresse car je trouve que l'on touche un point intéressant. Pour moi , on ne peut dire que l'école éduque, ce n'est point sa mission. Instruire, evidemment, mais point éduquer, car cela est bel est bien au parent de la fairre. On peut me dire que je joue sur les mots...Je vous dirais peut être, mais peut être pas...
Appeller une institution éducation nationale, fausse peut être l'idée que doivent avoir les gens de sa mission qui est d'instruire et non d'éduquer...l'école ne peut pas tout faire malheureusement...

n°6949668
Glouba Car​amba
Posté le 09-11-2005 à 10:36:46  profilanswer
 

lLeo a écrit :

En fait, je suis d'accord avec toit sur le fond, mais cette phrase m'intéresse car je trouve que l'on touche un point intéressant. Pour moi , on ne peut dire que l'école éduque, ce n'est point sa mission. Instruire, evidemment, mais point éduquer, car cela est bel est bien au parent de la fairre. On peut me dire que je joue sur les mots...Je vous dirais peut être, mais peut être pas...
Appeller une institution éducation nationale, fausse peut être l'idée que doivent avoir les gens de sa mission qui est d'instruire et non d'éduquer...l'école ne peut pas tout faire malheureusement...


Ca fait longtemps que l'ecole ne fait pas que de l'instruction ! C'est pas un programme ou un souhait, c'est une realite, une realite indispensable. Car le role educatif des parents ne peut tout faire, en particulier sur la tolerance, le respect des autres, la vie en communaute : au sein de la famille on est assez peu confronte a ces problematiques ;). Cela ne passe pas par des cours specifiques, c'est un element de l'ensemble des cours.
 
Et pour ma part je trouve cela normal et sain. Parce que ce n'est pas parce que l'ecole eduque que le reste de la societe (et en particulier la famille) doit ne rien faire. Je dirais meme que l'ecole ne peut pas grand-chose sans le soutien de l'ensemble de la societe.
 
Au lieu de vouloir coller des cours supplementaires a l'ecole (genre instruction civique, debilite profonde inside), mieux vaudrait se demander quels relais la societe a-t-elle mis en place pour credibiliser l'education fournie. Comment peut-on esperer que les enfants adoptent les valeurs de respect pronees par leurs profs lorsqu'une fois franchies les grilles il est evident que la societe n'accorde aucun poids a ces memes valeurs ?  
 
Et cela ne se limite pas aux flics.  
 
Par exemple lorsqu'on apprend qu'une boite beneficiaire delocalise pour augmenter les benefices de ses actionnaires, laissant sur le carreau des gens qui ont travaille honnetement pour elle, il est ou le respect ? Par exemple lorsqu'on apprend qu'un type qui arnaque le pays s'en tire comme une fleur (par abandon des poursuite, classement sans suite, toussa) parce qu'il est haut place, et qu'en meme temps on a des mecs en taule pour du shit, il est ou le respect ? Lorsqu'on colle en taule un mec qui apostrophe Sarko mais qu'une insulte raciste ne donne lieu a rien, il est ou le respect ? Etc...

mood
Publicité
Posté le   profilanswer
 

 Page :   1  2
Page Précédente

Aller à :
Ajouter une réponse
  FORUM HardWare.fr
  Discussions
  Actualité

  Service citoyen, service militaire, ou rien? Et sous quelle forme?

 

Sujets relatifs
L'informatique au service de la medecineL'informatique au service de la santé dans le monde
l'informatique au service de la santéparade militaire de la chine pour l ouverture des JO ?
Le SAV a t'il tout les droits ? Peut on rien faire contre de l'abus ?où acheter bonnet en forme de bébé phoque ?
chers violonistes rendez moi un imense service !Sous quelle forme mieux vaut -il prendre un médicament?
Recherche des petits boulon en forme de cylindre, photos IN, help !!!service non marchand ou marchand?
Plus de sujets relatifs à : Service citoyen, service militaire, ou rien? Et sous quelle forme?


Copyright © 1997-2018 Hardware.fr SARL (Signaler un contenu illicite / Données personnelles) / Groupe LDLC / Shop HFR