Forum |  HardWare.fr | News | Articles | PC | Prix | S'identifier | S'inscrire | Aide | Shop Recherche
2108 connectés 

  FORUM HardWare.fr
  Discussions
  Actualité

  Marianne dénonce la gauche déliquescente et déconnectée du réel

 



 Mot :   Pseudo :  
 
Bas de page
Auteur Sujet :

Marianne dénonce la gauche déliquescente et déconnectée du réel

n°8722443
Profil sup​primé
Posté le 19-06-2006 à 11:25:48  answer
 

On peut reprocher à Marianne (c'est mon cas) sa critique systématique du libéralisme d'aujourd'hui, qualifié par cet hebdomadaire de néo-libéralisme, et sa nostalgie d'un libéralisme d'antan mythifié où tout aurait été facile pour tous. De même, on peut regretter que Marianne n'encourage pas davantage les efforts réels de structures comme l'OMC, dont le but est justement d'organiser le marché mondial en assurant une concurrence réelle, et dont le travail est encore long mais préférable au simple jeu du marché, faussé largement au niveau international par la puissance militaire, économique et culturelle de certains acteurs du marché.
 
Mais il demeure savoureux de découvrir, au détour du numéro de cette semaine (Marianne n°477, du 10 au 16 juin 2006), une critique radicale de notre gauche française, complètement déconnectée des problèmes des Français.
 
A destination de tous les aimables forumeurs d'Hfr, avec qui je débats depuis maintenant 18 mois en dénonçant l'hypocrisie et les postures idéologiques du PS, voici un petit best of des meilleurs pages de Marianne.
 
Accrochez-vous à vos sièges, ça décoiffe :

Citation :

Oui, le problème de la délinquance appelle des réponses concrètes, rapides et efficaces, en rupture ave l’angélisme et l’idéologisme de la gauche libertaire ou post soixante-huitarde.
 
Oui, le respect intégral de tous les droits, sans exception, des femmes et des hommes issus de l’immigration qui vivent dans notre pays, nécessite un strict refus d’une émigration incontrôlée et illimitée.
 
Oui, la révolution humaniste que nous appelons de nos vœux […] n’est pas seulement sociale, démocratique, nationale à dimension européenne, mais aussi libérale […] : nous aspirons à l’instauration d’une véritable pluralité, d’une véritable concurrence, d’une véritable liberté d’entreprendre et de créer, […] d’un accès vraiment libre à un marché ouvert et démocratisé.


Citation :

Le vieux PS se meurt dans les convulsions.
 
Quand on demande aux électeurs socialistes quels sont les points du programme PS qui répondent le plus à leurs aspirations, ils citent l’augmentation du Smic et les baisses de charges en faveur des entreprises qui créent des emplois. Mais ils remisent au grenier le droit à l’adoption pour les couples homosexuels ou la généralisation des 35 heures !


Citation :

Concernant ces questions essentielles que sont l’insécurité dans les cités, la délinquance juvénile et l’application des 35 heures en attendant la suite, [Ségolène Royal]a eu l’immense mérite et le courage de rompre avec le déni de réalité derrière lequel son parti et ses caciques camouflent depuis des lustres, leur inconsistance.
 
[…]
 
Martine Aubry a aussitôt fait répondre, par un de ses sbires, que les travailleurs, même ceux du bas de l’échelle, étaient positivement enchantés de la façon dont sont appliquées les 35 heures, ce pourquoi sans doute ils ont refusé massivement de la réélire députée, et accepteraient certainement tout aussi massivement d’échanger ces 35 heures contre les quelque 16% d’augmentation qui leur ont été carottés sur 6 ans.


Citation :

« Il est temps de faire vraiment profiter des 35 heures, non plus seulement les cadres, mais les plus mal lotis », propose Ségolène. « Elle veut assassiner les 35 heures », réagit Jean-Christophe Cambadélis. Pour un aveu, c’est un aveu.
 
Aveu qui nous entraîne cette question : nous avons tous entendu Jack Lang, Dominique Strauss-Khan, l’ancien ministre François Patriat, Claude Allègre, des fabusiens, mais aussi des dirigeants de la CGT et de FO, instruire un procès implacable, dévastateur des 35 heures, de leur coût et de leurs conséquences sociales ; alors, pourquoi la sortie de Ségolène Royal mérite-elle le bûcher ?


Citation :

Si les militaires sont des brutes anti-républicaines dont il faut absolument éloigner la jeunesse, y compris pour l’accompagner dans des tâches humanitaires, quelles mesures les socialistes, sous Jospin, Alain Richard étant ministre de la Défense, ont-ils prises pour la démocratiser ? Aucune ! Dont acte…


Citation :

On en arrive à cette consternante découverte : ces mêmes socialistes qui n’ont pas touché au budget de la Défense, qui ont envoyé des militaires participer à des guerres, occuper des pays étrangers, bombarder les populations civiles yougoslaves, et qui accepteraient, à la limite, de payer les soldats à ne rien faire, sont pris dans des transes hystériques quand est évoquée l’idée de les utiliser à un recadrage humanitaire et « citoyen » des jeunes en difficulté ! On s’en souviendra.
 
Mais le comble n’est pas là. Qu’ont reproché les pachydermes socialistes et leurs cornacs à une Ségolène Royal s’interrogeant sur cette double agression que subissent les plus fragiles : l’insécurité et la délinquance dans les banlieues les plus déshéritées, la façon dont sont appliquées les 35 heures ? Que ses propos étaient attentatoires aux « valeurs de gauche » ou même, comme l’a déclaré l’autre porte-flingue de Jospin, Bertrand Delanoë, que Ségolène Royal, en abordant comme elle l’a fait la question de la sécurité « prend ses distances vis-à-vis du PS et de sa culture » ! Donc, le problème de la sécurité, de la lutte contre le crime et la délinquance, ce n’est pas dans la « culture du PS ». C’est très exactement ce que ne cesse d’affirmer la droite. Merci Bertrand !


Citation :

Le problème ? Toute tentative d’avancer des propositions concrètes en matière de sécurité ou d’immigration d’ailleurs est aussitôt qualifiée par la gauche post-soixante-huitarde et libertaire de « gesticulation sécuritaire ». Faux ? Alors qu’on nous cite une seule mesure concrète, que la proposition vînt de la droite, de Chevènement, de Daniel Vaillant ou de quiconque, qui ne se soit pas heurtée à un tel tir de barrage ! « Arrêtez de jeter des bombes » s’écrie le député européen socialiste Benoît Hamon. Est-ce à dire, ce qui expliquerait bien des choses, que toute prise en compte de la réalité est une bombe ? Quand Fabius, tout seul, sans consulter personne, préconise la régularisation de tous les sans-papiers, c’est-à-dire l’immigration libre, ce n’est pas une bombe ?


Citation :

Ecoutons Marie-George Buffet, qui a contribué à ramener le PC de 15% à 3%, ce qui témoigne, en effet, d’une solide prise en compte des aspirations populaires : préconiser des mesures effectives, tranche-t-elle, c’est « faire du Sarkozy ». Et Buffet d’enfoncer le clou : « Le social et l’éducation régleraient tout. » Fabius rame dans le même sens : « Les responsables de la délinquance ? Le chômage, l’échec scolaire, la ghettoïsation urbaine. » Le crime, question purement sociale ? C’était la thèse « réactionnaire » de la bourgeoisie du XIXème siècle qui parlait des « classes dangereuses ».


Citation :

Commentaire d’un jeune gaucho dans Libération : « Ceux qui l’ont applaudie [NDLR : Ségolène Royal] sont des petits vieux qui regardent les médias et qui se font un film ; ils ont peur des choses qu’ils ne connaissent pas ! » Donc pas d’insécurité ; seulement le fantasme franchouillard d’un « sentiment d’insécurité ».
 
Comment, non pas la base du PS, mais de sa direction, a pu jaillir une telle gerbe d’imbécillités ? A croire qu’il suffit d’appuyer sur le nez de certains petits hiérarques pour que, depuis vingt ans, sortent les mêmes rengaines devenues totalement mécaniques ? Le réel ? Aboli !


 
 
Face à cette avalanches de critiques, le PS en vient même à se faire déborder sur sa droite par le PCF :

Citation :

André Gerin, député-maire communiste de Vénissieux :


Citation :

"Y a-t-il des expressions interdites à gauche telles que « lutte contre la délinquance » ou « éducation en milieu défavorisé » ? Peut-on s’interroger sur le niveau atteint par la délinquance, sur l’âge de plus en plus jeune des délinquants, sur l’élévation de la criminalité ? Peut-on appeler un chat un chat sans être accusé de jeter l’opprobre sur l’ensemble de la jeunesse ?
 
Serions-nous toujours de ceux qui donnent des leçons aux autres ?"


Citation :

"Nous devons sortir de l’aveuglement, de l’infirmité si dangereuse pour l’avenir de nos enfants."


Citation :

"Nous devons réhabiliter la notion de devoir et de mérite."


Citation :

"Nous devons remettre debout l’échelle des valeurs, redonner leur place à la moralité et au civisme, réhabiliter la notion d’autorité, redéfinir les limites, les repères, les règles, pour cultiver l’estime et le respect de soi et des autres."


Citation :

"Il est nécessaire de rebâtir de fond en comble l’enseignement, depuis l’enseignement élémentaire jusqu’à l’enseignement supérieur, afin de sortir des filières qui conduisent au chômage. Il faut cesser de se faire peur avec le mot « apprentissage ». Il est indispensable de casser le tabou de l’apprentissage à 14 ans, de revaloriser les lycées professionnels, de repenser notre conception du collège, qui fourvoie actuellement tant de jeunes dans des impasses."


 
 
 
Dès lors, il convient de se poser des questions : puisqu'il devient évident que le PS commence à se rendre à moitié compte de son incapacité à répondre aux problèmes des Français, puisque le PS a systématiquement repoussé les réformes difficiles mais nécessaires pour se contenter de mettre en oeuvre des réformes faciles et coûteuses, pensez-vous toujours que le PS doit présenter un candidat aux élections présidentielles, ou ne devrait-il pas laisser sa place au second tour à un candidat qui soit vraiment une alternative à l'UDF et à l'UMP ? Un PS à ce point déchiré en son sein est-il à même de proposer un projet pour la France ? Ne serait-il pas temps pour eux de se poser des questions sur eux-mêmes, avant que de prétendre présider à la destinée de la France ?
 
A vos claviers... prêts ? Débattez ! :D

mood
Publicité
Posté le 19-06-2006 à 11:25:48  profilanswer
 

n°8722462
minusplus
Posté le 19-06-2006 à 11:27:49  profilanswer
 
n°8722464
Poing d'ex​clamation
Posté le 19-06-2006 à 11:27:52  profilanswer
 
n°8722471
Profil sup​primé
Posté le 19-06-2006 à 11:28:59  answer
 


Ah non, justement pas : puisque Marianne en vient jusque là, il devient intéressant d'examiner sereinement cette question. :D
 
Plus exactement, si la gauche peut, au même titre que la drote, proposer un avenir pour la France, il semble qu'en tout cas, cette gauche capable de propositions ne soit pas la gauche socialiste. :o
 
Alors, quelles conséquences pour la vie politique française ? Le PS doit-il ou va-t-il s'auto-dissoudre ? Est-ce déjà fait ? [:dao]

Message cité 2 fois
Message édité par Profil supprimé le 19-06-2006 à 11:31:07
n°8722479
Poing d'ex​clamation
Posté le 19-06-2006 à 11:29:39  profilanswer
 


 
Le problème, c'est que c'est encore un topic-débat sur la gauche :o Et ça devient lassant

n°8722483
Yop ma cai​lle
Assassin d'enfants
Posté le 19-06-2006 à 11:30:04  profilanswer
 

On peut faire le même genre d'articles avec l'UMP. En 4 ans ils n'ont pas vraiment fait peuve d'une grande comprtéhension du terrain.

n°8722497
monopolis
On sera tous des étrangers
Posté le 19-06-2006 à 11:31:06  profilanswer
 

face au naufrage actuel de l'ump artus se console comme il peut  :D  
 
Bientot l'humanité ou mieux les dossiers canard comme source, on achève bien les chevaux  :o

n°8722517
minusplus
Posté le 19-06-2006 à 11:32:16  profilanswer
 


'ffectivement, tu pars pas du tout dans le troll à pas cher là... :/

n°8722541
Profil sup​primé
Posté le 19-06-2006 à 11:34:07  answer
 

Yop ma caille a écrit :

On peut faire le même genre d'articles avec l'UMP. En 4 ans ils n'ont pas vraiment fait peuve d'une grande comprtéhension du terrain.


Ah, eux au moins ont assumé la réforme de la Sécu, la réforme des retraites, la relance de la création d'entreprises, la simplification administrative, la réunification du Smic, un plan de secours pour les personnes surendettées, le Droit Individuel à la Formation tout au long de la vie, l'encouragement au travail pour qu'il soit plus rémunérateur que l'inactivité, la valorisation de l'apprentissage...
 
[:aloy]

Message cité 1 fois
Message édité par Profil supprimé le 19-06-2006 à 11:36:08
n°8722558
Profil sup​primé
Posté le 19-06-2006 à 11:35:26  answer
 

minusplus a écrit :

'ffectivement, tu pars pas du tout dans le troll à pas cher là... :/


Un tout petit peu de provocation de ma part dans ce post, mais c'est pour faire réagir, pour sortir du consensuel, pour lancer le débat. ;)

mood
Publicité
Posté le 19-06-2006 à 11:35:26  profilanswer
 

n°8722583
Yop ma cai​lle
Assassin d'enfants
Posté le 19-06-2006 à 11:37:57  profilanswer
 


 
 
Euh bon non, là je suis désolé, mais je crois que c'est même pas la peine de répondre à ça...

n°8722645
Profil sup​primé
Posté le 19-06-2006 à 11:44:30  answer
 

Yop ma caille a écrit :

Euh bon non, là je suis désolé, mais je crois que c'est même pas la peine de répondre à ça...


L'enchevêtrement de nos systèmes d'aides sociales est tel qu'on n'avance que pas à pas sur ce dossier ; mais il reste que les Gouvernements Raffarin et Villepin sont allés constamment dans ce sens :
 

  • assouplissements des 35 h pour contrer les effets des gels de salaires (mais il est vrai que le mal est largement irrémédiable, cf. l'analyse de Patrick Artus)


  • réunification du Smic horaire par le haut, et hausse de Smic jusqu'à 17,5 % % en trois ans, soit 11% en terme de pouvoir d'achat


  • revalorisation de la Prime Pour l'Emploi


  • baisse de l'impôt sur le revenu, qui bénéficie à 17 millions de foyers (et qu'on ne vienne pas prétendre qu'il s'agit seulement de riches), les plus grands bénéficiaires étant les couples de 2 enfants gagnant autour de 2500 euros par mois à eux deux


  • réforme des marges arrière


  • primes à la mobilité, primes d'aide à la reprise d'emploi, et primes d'embauche dans les secteurs qui manquent de main d'oeuvre


  • déblocage plus rapide des primes de participation dans les entreprises de plus de 50 salariés

Message cité 1 fois
Message édité par Profil supprimé le 19-06-2006 à 11:45:25
n°8722649
maurice ch​evallier
Versus Maurice Laspallès
Posté le 19-06-2006 à 11:44:52  profilanswer
 


Pas d'euphémismes, c'est un troll.  :o

n°8722659
boubougna
Posté le 19-06-2006 à 11:46:00  profilanswer
 
n°8722661
Profil sup​primé
Posté le 19-06-2006 à 11:46:12  answer
 

maurice chevallier a écrit :

Pas d'euphémismes, c'est un troll.  :o


N'importe quel journaliste sur un plateau télé aurait utilisé ce genre d'amorce pour lancer le débat. :o

n°8722669
fiston
avatar à n°
Posté le 19-06-2006 à 11:46:48  profilanswer
 


 
 :jap:  
Alors que sarko lui à part des coups médiatiques il n'en pas branlée une !!  :o

n°8722674
Profil sup​primé
Posté le 19-06-2006 à 11:47:09  answer
 



Je proteste. :o
 
Ce topic n'est pas un snack, ni une salle de ciné. :D

n°8722682
Profil sup​primé
Posté le 19-06-2006 à 11:47:40  answer
 

fiston a écrit :

:jap:  
Alors que sarko lui à part des coups médiatiques il n'en pas branlée une !!  :o


Hum.
 
Tu nous rappelles de quel ministère s'occupe Sarkozy ? :o

n°8722686
Poing d'ex​clamation
Posté le 19-06-2006 à 11:48:00  profilanswer
 

fiston a écrit :

:jap:  
Alors que sarko lui à part des coups médiatiques il n'en pas branlée une !!  :o


 
Fred, si tu lis, ferme ce nid à trolls !

n°8722696
fiston
avatar à n°
Posté le 19-06-2006 à 11:49:14  profilanswer
 


 
Toute la gloire revient aux seigneurs, Sarko n'est qu'un simple vassal.

n°8722715
Profil sup​primé
Posté le 19-06-2006 à 11:50:52  answer
 

Poing d'exclamation a écrit :

Fred, si tu lis, ferme ce nid à trolls !


Heu, tu n'aimes peut-être pas Marianne, et je critique moi aussi en partie leurs analyses, mais là il y a matière à s'interroger et à débattre.

n°8722726
itg
Posté le 19-06-2006 à 11:51:49  profilanswer
 


 
Tout à fait, le PS n'est pas prête pour proposer un projet pour la France.
Mais le problème, c'est que aucun parti n'a jamais et ne proposera jamais un projet bénéfique pour la France et les francais.
La politique, c'est de la m...., et les politiciens c'est des m...eux, ca fait des années que c'est comme ca et c'est pas prêt de changer ....

Message cité 2 fois
Message édité par itg le 19-06-2006 à 11:52:06
n°8722739
Phileass
Posté le 19-06-2006 à 11:53:20  profilanswer
 

Marianne est un journal reac ??? Wouaaa, quelle decouverte passionante !

n°8722745
Profil sup​primé
Posté le 19-06-2006 à 11:53:47  answer
 

itg a écrit :

Tout à fait, le PS n'est pas prête pour proposer un projet pour la France.
Mais le problème, c'est que aucun parti n'a jamais et ne proposera jamais un projet bénéfique pour la France et les francais.
La politique, c'est de la m...., et les politiciens c'est des m...eux, ca fait des années que c'est comme ca et c'est pas prêt de changer ....


C'est un point de vue. :o
 
Et qu'es-tu prêt à faire pour que les choses changent ?
 
Si tu arrives à si bien voir en quoi tous les hommes politiques actuels se trompent, tu dois certainement pouvoir facilement être élu à leur place, non ?
 
Ou alors, les gens sont tous des imbéciles, et s'ils ne te font pas confiance c'est qu'ils sont aveugles ? :o

n°8722750
Poing d'ex​clamation
Posté le 19-06-2006 à 11:54:36  profilanswer
 

itg a écrit :

La politique, c'est de la m...., et les politiciens c'est des m...eux, ca fait des années que c'est comme ca et c'est pas prêt de changer ....


 
:/ Ca ne sert plus à rien que je vienne sur ce topic

n°8722761
dolohan
Busard amateur
Posté le 19-06-2006 à 11:55:06  profilanswer
 

minusplus a écrit :

'ffectivement, tu pars pas du tout dans le troll à pas cher là... :/


je pense au contraire qu'il s'agit d'une question essentielle.  
le ps n'incarne plus depuis longtemps une alternative politique durable, et quoi que vous en pensiez, cela se sens dans les votes.  
voter ps est plus un vote utile qu'un vote de coeur. or qu'est ce qui a institutionnalisé le ps en tant que representant systhematique de la gauche ?
personne. qui peut interdire l'emergence d'un partis plus en phase avec les aspiration socialiste de notre population ? surement pas eux.
 
moi je vote pour la constitution d'un partis de centre gauche construit autour d'ex ps dynamiques et charismatiques de type montebour ou royale.

n°8722773
dolohan
Busard amateur
Posté le 19-06-2006 à 11:57:05  profilanswer
 

fiston a écrit :

:jap:  
Alors que sarko lui à part des coups médiatiques il n'en pas branlée une !!  :o


est ce qu'on peut parler du ps sans parler de sarko ou de la droite ?

n°8722796
itg
Posté le 19-06-2006 à 12:00:44  profilanswer
 


 
Non moi je veux pas être élu, je peux pas être malhonnête, promettre des améliorations à des milliers de gens et rien faire derrière, c'est tout un métier ... Faire des magouilles politiques et être député en laissant l'assemblée presque vide, c'est aussi tout un métier, tout une conciensce professionnelle .... Non franchement je pourrais pas combattre dans ce monde de pourriture qu'est la politique ...

n°8722809
Profil sup​primé
Posté le 19-06-2006 à 12:01:24  answer
 

dolohan a écrit :

qui peut interdire l'emergence d'un partis plus en phase avec les aspiration socialiste de notre population ? surement pas eux.
 
moi je vote pour la constitution d'un partis de centre gauche construit autour d'ex ps dynamiques et charismatiques de type montebour ou royale.


Euh... où as-tu vu que notre population avait des aspirations socialistes ? Quand on constate quelles sont les propositions qui recueillent l'assentiment de la population, on se rend compte qu'elles sont systématiquement en oppositon avec l'idéologie sur laquelle s'arcqueboute le PS...
 
Et Montebourg et Royal, c'est pas vraiment le même projet, hein. :/
 
Non : puisque le PS explose, que ceux qui refusent l'économie de marché, le libéralisme et le capitalisme présentent un candidat, et qu'on mette en face un candidat UDF ou UMP qui veuille au contraire assumer une critique constructive de ce système (en clair : renforcer toujours plus le poids de l'OMC, multiplier les aides ciblées à l'international, favoriser les échanges et le développement, etc.).

n°8722840
jazzypec
Everybody wants to be a cat
Posté le 19-06-2006 à 12:07:46  profilanswer
 

le principal problème de la gauche est de redevenir réellement de gauche, l'UDF va passé pour un parti d'extreme gauche si ça continue.
 
Dire que la gauche en particulier est déconnecté du "réel" et des "problèmes des francais" en pleine agonie interminable du régime monarchique chiracquien et de sa cour (sarko & DDV en tete) est sacrément ironique : "plus c'est gros plus ça passe"
 
la classe politique dans son ensemble est déconnecté de la réalité de la vie de tous les jours et à mon avis le vrai débat est là.
 


---------------
"La liberté d'écrire et de parler impunément marque, soit l'extrême bonté du prince, soit le profond esclavage du peuple. On ne permet de dire qu'à celui qui ne peut rien." - Diderot
n°8722850
Profil sup​primé
Posté le 19-06-2006 à 12:09:36  answer
 

itg a écrit :

Non moi je veux pas être élu, je peux pas être malhonnête, promettre des améliorations à des milliers de gens et rien faire derrière, c'est tout un métier ... Faire des magouilles politiques et être député en laissant l'assemblée presque vide, c'est aussi tout un métier, tout une conciensce professionnelle .... Non franchement je pourrais pas combattre dans ce monde de pourriture qu'est la politique ...


Tu sais pourquoi les lois se votent avec seulement 40 ou 50 députés dans l'hémicycle ?
 
Parce que l'élaboration d'une loi ne se réduit pas à l'hémicycle :
 

  • préparation parfois par un parlementaire, mais souvent par un ministre, conjointement par une DG et le cabinet du ministre


  • transmission à une des deux chambres du Parlement


  • examen en commission : auditions de personnalités, examen des articles, dépôt d'amendements, examen pour avis


  • examen dans l'hémicycle


  • navette parlementaire


  • très souvent, commission mixte paritaire


  • promulgation pour le Président de la République


 
 
Les parlementaires examinent donc d'abord les lois en commission, et chaque parlementaire n'appartient qu'à une commission. Compte tenu du nombre de lois, les parmentaires se répartissent la tâche, et finalement, après tout le travail préparatoire, seuls sont présents dans l'hémicycle ceux qui, ayant travaillé spécifiquement sur cette loi, interviennent pour défendre des amendements et s'exprimer en connaissance de cause.
 
Prétendre que les parlementaires ne foutent rien, c'est vraiment méconnaître le fonctionnement des institutions françaises, et plus particulièrement celui de l'Assemblée nationale. C'est malheureusement assez courant dans notre démocratie, que les citoyens critiquent largement sans forcément se renseigner avant. [:airforceone]

n°8722864
dolohan
Busard amateur
Posté le 19-06-2006 à 12:12:39  profilanswer
 


je ne parle pas des proposition du ps, mais d'aspiration socialistes. meilleur repartition des richesses, equités, ethique, egalité des chance.  
ces attentes existent et son legitimes.
 
quand a la constitution d'un partis construit autour d'un projet politique, je ne suis plus sur de la viabilité de ce concept. je prefere une affinités de methode, d'approche et de dynamisme qu'une affinité de solutions.

n°8722865
itg
Posté le 19-06-2006 à 12:12:45  profilanswer
 


 
Je crois que les citoyens ont pas besoin de se renseigner sur le fonctionnement, ils voient seulement les résultats très merdiques ....

n°8722881
dolohan
Busard amateur
Posté le 19-06-2006 à 12:15:35  profilanswer
 

jazzypec a écrit :

le principal problème de la gauche est de redevenir réellement de gauche, l'UDF va passé pour un parti d'extreme gauche si ça continue.
 
Dire que la gauche en particulier est déconnecté du "réel" et des "problèmes des francais" en pleine agonie interminable du régime monarchique chiracquien et de sa cour (sarko & DDV en tete) est sacrément ironique : "plus c'est gros plus ça passe"
 
la classe politique dans son ensemble est déconnecté de la réalité de la vie de tous les jours et à mon avis le vrai débat est là.


le vrai probleme viens plutot du status de proffessionel de la politique. l'election, c'est le gagne pain, il faut conserver son travail quel qu'en soit le prix.  
 
soit on allonge la durée des mandats de maniere a ce que les derives demagogiques des elections pesent le moins possible sur la politique, soit, on baisse les remunerations de maniere a forcer le politique a avoir une activité proffessionnelle paralelle...

n°8722906
Profil sup​primé
Posté le 19-06-2006 à 12:19:57  answer
 

dolohan a écrit :

je ne parle pas des proposition du ps, mais d'aspiration socialistes. meilleur repartition des richesses, equités, ethique, egalité des chance.  
ces attentes existent et son legitimes.


"meilleure répartition des richesses", c'est un slogan, les gens n'en veulent pas : ils veulent juste réussir à vivre correctement de leur travail, et qu'il n'y ait pas des scandales énormes type Enron sans que soient prises des sanctions adéquates.
 
L'équité, ça n'a rien de spécifique au programme socialiste, et c'est presque justement sur ce point que droite et gauche s'opposent : la gauche veut l'égalité des résultats en guise d'égalité des chances et en place d'équité ; tandis que la droite veut des chances réelles pour tous, mais sans prétendre que tout doit être équivalent.
 
La gauche voit largement les différences comme des inégalités, la droite comme une richesse.
 
(il conviendrait d'approfondir largement cette phrase trop lapidaire, je vous l'accorde par avance)

n°8722949
Fred999
Rabat-joie
Posté le 19-06-2006 à 12:25:25  profilanswer
 

Le rapport avec les articles ? Si c'est pour parler du fonctionnement du parlement ?
 
C'est doublon avec les autres sujets politiques, et la présentation est un appel au troll.

mood
Publicité
Posté le   profilanswer
 


Aller à :
  FORUM HardWare.fr
  Discussions
  Actualité

  Marianne dénonce la gauche déliquescente et déconnectée du réel

 

Sujets relatifs
Doubler à gauche une voiture qui tourne à gauche?Névralgie Intercostale ? (douleurs à gauche du coeur)
Elections 2007 : droite, gauche...?Impots - Frais reel et achat d'ordi
Le nucléaire... Pour ou contre?Ségolène, mode passagère ou véritable égérie de la Gauche
Faudra-t-il un nouveau parti à gauche, dans une offre refondue? (MAJ)Journal - Herald Tribune - de gauche ou de droite?
Une fille qui porte une bague à l' annulaire gauche...Quz se passe il à gauche?
Plus de sujets relatifs à : Marianne dénonce la gauche déliquescente et déconnectée du réel


Copyright © 1997-2018 Hardware.fr SARL (Signaler un contenu illicite) / Groupe LDLC / Shop HFR