Forum |  HardWare.fr | News | Articles | PC | Prix | S'identifier | S'inscrire | Aide Recherche
907 connectés 

  FORUM HardWare.fr
  Linux et OS Alternatifs
  Hardware

  Récupération données / disque dur illisible HOWTO avec outils libres

 


 Mot :   Pseudo :  
 
 Page :   1  2  3  4  5  6  7  8
Page Précédente
Auteur Sujet :

Récupération données / disque dur illisible HOWTO avec outils libres

n°827970
enfoiro
a nickname is just a nickname
Posté le 18-07-2006 à 15:35:39  profilanswer
 

Salut à toutes et à tous,
 
http://cache.gizmodo.com/archives/images/new_hard_drive.jpg
(issu de http://gizmodo.com/archives/would- [...] 18574.php)
 
 
Suite à une densité importante de problèmes liés à des disques dur ces temps ci j'ai pu tester pour vous des solutions pour récupérer des données brutes ou une table de partitions cramée.
 
Note : ce tuto s'adresse autant à ceux qui voudraient récupérer des partitions linux (ext2 ext3 etc...) que windows (ntfs, fat32). testdisk marche meme avec les partitions mac (attention INTEL car les PPC étaient en big endian donc incompatibles)
 
Note 2 : on trouve de tout sur le net concernant la récupération de données. Je ne donne pas de solution miracle mais que les gens qui mettent des infos genre "mettre le HD au congélateur est un mythe", viennent me parler ici et je leur riverai leur clou ;). De plus, merci de ne pas piller ce topic, si vous trouvez des infos dessus, mettez le en lien chez vous.
 
Dans la récupération de données la première étape est l'évaluation des dégats sans écrire sur le disque dur :
- symptomes ?  
 
  Si le disque fait un bruit bizarre et/ou répétitif : c'est presque foutu, à priori le disque a un pb mécanique. La seule solution possible à la maison : laisser le disque dur reposer quelques temps (1 semaine à 1 mois) à l'extérieur du pc OU mettre le disque au congélateur (rigolez pas!) ; il faut bien sur enfermer le disque dur dans un sac plastiqué étanche, en retirant le maximum d'air, par exemple un sac de congélation avec fermeture hermétique (s'il vous reste une poche de silicone dans un coin, celles qu'on trouve parfois dans les chaussures (silica gel - do not eat), mettez le dedans aussi, ca absorbe l'humidité).
 
Dernière solution, pour les bricoleurs : transférer les plateaux du disque dur cassé vers un disque dur identique et fonctionnel dont on a retiré les plateaux http://www.hackaday.com/2005/11/17 [...] urrection/
 
Dans le bios, ne pas oublier d'activer SMART, qui permet aux disques dur d'effectuer un reporting matériel (le disque peut dire "la, je crois que je vais bientot crever, change moi vite" ). Sous linux, il faut ensuite activer le démon correspondant pour pouvoir avoir les infos smart : smartd
 
http://sourceforge.net/projects/smartmontools
http://valaurea.free.fr/documents/sig11_smart.html <- en francais
 
Si le disque ne fait pas de bruit bizarre mais que la partition n'est pas reconnue, la situation est bien meilleure :
- soit la table de partitions est niquée par un plantage ou une erreur logicielle
- soit une partie de la surface du disque est pleine de mauvais secteurs et donc ca fait bugguer l'ordi lorsque l'on tente d'y accéder.
 
Organisation du HOWTO :  
 
1) les étapes correspondent à une récupération à partir d'un disque éclaté. A la fin du HOWTO il y a quelques astuces : comment sauvegarder sa table de partitions par exemple.
 
2) Exemple de récupération sur un disque à la limite de la poubelle dans le second post.
 
3) une description sommaire du fonctionnement d'un disque dur et pourquoi les erreurs aparaissent est disponible dans le 3e topic (en cours de rédaction)
 
4) Quelques pistes pour tenter la récupération de données effacées volontairement d'un support formaté en ext2/ext3. En ext3 afin de vous éviter de la lecture avec espoir, c'est dès le départ la merde, dû à la non conservation des inodes des fichiers supprimés.
 
ETAPE 1 : copie des données corrompues vers un disque sain
 
Lorsque vous voulez récupérer des données, la première chose à faire est de ne JAMAIS travailler sur le disque source. En effet, s'il se met à avoir des mauvais secteurs etc, la situation ne peut qu'empirer et très vite : votre disque dur est en fin de vie. Nous verrons à la fin comment lui redonner éventuellement une seconde vie. EN attendant, il ne faut JAMAIS tenter une écriture dessus ni essayer de lire les fichiers qui sont illisibles trop de fois.
 
Il faut donc copier bloc à bloc le disque dur crashé sur un disque de secours, neuf, de capacité suffisante pour acueillir l'ensemble des données du disque source.
 
Si vous ne disposez pas d'un système fonctionnel, vous pouvez utiliser un live cd tel que Mondorescue : http://www.mondorescue.org/about.shtml ou Knoppix http://www.knoppix.org/ par exemple. Il existe aussi un cd de boot excellent (UBCD full version)qui dispose d'une distrib linux, INSERT, basée sur knoppix, ainsi que des outils de formatage de bas niveau : http://www.ultimatebootcd.com/ . Ces CD contiennent tout ce dont nous aurons besoin.
 
Dans notre exemple,  
hda est le disque à récupérer, mettons de 20 go
hdd est le disque de secours , de capacité >= 20 go.
 
Normalement pour copier un disque bloc à bloc on utilise dd,
dd if=/dev/hda of=/dev/hdd
 
Malheureusement dd n'est pas fait pour les disques cassés. On utilise donc dd_rescue
http://www.garloff.de/kurt/linux/ddrescue/
 
dd_rescue -l transfer_errors.log /dev/hda /dev/hdd
 
avec dd_rescue on peut régler la taille de bloc qu'il utilise au départ pour choper les données (nom:hs) et aussi la taille de bloc minimale en cas d'erreur (nom:bs). En général pas besoin de toucher à ces options.
 
Bon, maintenant on a quoi :  
un hdd rempli avec le contenu qu'hda à bien voulu lire.
 
Quand dd_rescue fait des erreurs il vous les note dans le fichier transfer_errors.log dans notre exemple. Ca pourra être utile lorsqu'on voudra voir quels fichiers ont été corrompus par le crash de hda.
 
note avancée : pour rendre le travail de dd_rescue plus rapide et plus complet dans le cas d'un disque bien défoncé cad avec un/des grand nombre de blocs contigus de données défectueuses, il est possible d'utiliser dd_rhelp http://www.kalysto.org/utilities/d [...] ex.fr.html . Ce script bash permet de rendre le travail de dd_rescue plus rapide et plus complet sur les cas difficiles. Exemple : gros bloc de données défectueuses : dd_rescue essaie de lire les données bloc à bloc en ordre croissant et foire : c'est très lent et ne récupère pas tout. dd_rhelp, quand à lui, permet de chercher d'abord la fin du bloc de données défectueuses et de commencer la lecture des secteurs. Il récupère d'abord les données récupérables et ensuite voit ce qu'il peut faire avec les mauvais secteurs. De plus, il est possible d'interrompre le travail de dd_rhelp avec ctrl+c puis de le reprendre au même endroit (il me semble que c pareil dur dd_rescue ; voir http://www.oreillynet.com/sysadmin/blog/2004/07/ ds les commentaires).
 
Note : si vous pensez avoir une table des partitions potable à la fin de cette étape, vous pouvez directement passer à l'étape 4.
 
Note : un autre utilitaire, gpart, permet parfois de retrouver la table des partitions. Il est beaucoup plus rapide, mais procède uniquement avec un algorithme heuristique (d'après ce que j'ai compris), ce qui le rend beaucoup moins efficace que testdisk.
 
ETAPE 2 : récupération éventuelle de la table de partitions, du secteur de boot
 
Pour cela on utilise testdisk : www.cgsecurity.org
 
note : si ces infos ne vous suffisent pas, il y a dans les liens un tuto sur testdisk bien détaillé.
 
Testdisk permet de retrouver vos partitions écrasées avec différents niveaux de finesse (le scan le plus lent trouve TOUT).
Je ne m'étend pas sur le fonctionnement, je ferai ptet des captures d'écran plus tard mais la pas le temps, l'ergonomie du logiciel est un peu bizarre donc il faut faire attention à ne pas lancer d'opération longue par mégarde même si on peut toujours les stopper avec "s".
 
Le logiciel propose la recherche de toutes les partitions sur le disque. Ensuite, on choisit les partitions qu'on veut reconstruire dans la table des partitions. On peut aussi refaire un secteur de boot correct à partir d'un vieux secteur de boot. Pour les partitions  NTFS le logiciel gère la MFT (Master File Table) pour reconstruire la partition.
 
ETAPE 3 : si vous ne retrouvez pas vos fichiers sur la partitions
 
Une seule solution : rechercher tous les identificateurs de fichiers en fonction de leur type. Ensuite vous aurez une grosse bouillie sans dossiers avec tous vos fichiers. Pour cela, on utilise photorec, du même auteur que testDisk : décidément un ptit génie celui-là :) . Il relève les traces de tous vos fichiers "reconnus" genre .odt .jpg etc... et essaie de les reconstruire ensuite.
 
note :un autre cd de boot est le SystemRescueCd, http://linuxfr.org/2007/04/04/22306.html , qui comprend d'autres utilitaires tels que foremost et magicrescue pour récupérer les fichiers effacés. Ces utilitaires fonctionnent comme photorec, c'est à dire regardent les premiers octets des fichiers pour en repérer le type, et ensuite ils peuvent récupérer le fichier en entier s'il est contigu (i.e. non fragmenté). Je ne parle pas de ces utilitaires dans le tuto. SI vous les testez, postez vos expériences.
 
D'autres logiciels tels foremost, développé par les ricains, ainsi que scalpel, une version modifiée de foremost, permettent de faire ce travail. Il existe aussi Sleuth kit. Essayez-en plusieurs, puis faites un delta entre les fichiers retrouvés par ces différents logiciels pour récupérer le plus grand nombre de fichiers possibles.
 
ETAPE 4 : vérifications, réparations du fs
 
Si les partitions sont du type ext2 ext3 lancer l'outil associé fsck.ext2 fsck.ext3 sur les partitions en question.
SI type FAT32 lancer fsck.vfat
Si type NTFS lancer chkdsk lorsque vous serez sous windows (il le proposera de toute facon au démarrage)
 
 
ETAPE 5 : enjoy&relax
 
Vous pouvez souffler, mettre le disque endommagé en lieu sur et pleurer sur les données perdues à jamais. Pour ma part, je n'ai au final pas perdu grand chose grâce à tous ces outils.
 
Note : les outils utilisés sont ultra puissants. les mecs qui ont codé ca sont vraiment des génies et on peut récupérer les données comme des pros pour 0 euro alors que les tarifs pratiqués dans le commerce vont de 300 à 1500 euros pour le démontage en chambre blanche et remontage sur mécanique fonctionelle.
 
ETAPE 6 : wipeout éventuel du disque cramé
 
Si vous pensez que le disque avec les mauvais secteurs (notre hda)  
 
1) est encore valable
2) que vous êtes sur d'avoir récupéré toutes les données importantes sur ce disque  
3) vous voulez encore utiliser ce disque par la suite  
 
Vous pouvez utiliser les outils propres à chaque marque de disque dur pour faire un formatage de bas niveau (low level format). Ensuite, parfois, le disque remarche comme un charme. Par exemple MaxBlast pour les maxtor. Si ensuite vous voulez faire un "stress test" sur le disque afin de le casser définitivement  :lol: vous trouverez des outils par ici : http://ltp.sourceforge.net/tooltable.php
 
ASTUCES
 
1) Comment sauvegarder la table de partitions d'un disque dur ?
 
(Extrait du "man gpart" )
 
Pour sauvegarder le secteur de boot (Master Boot Record, MBR) ainsi que la table des partitions primaires d'un disque dur (hda représente le disque, mbr la sauvegarde de la table de partitions):
 

dd if=/dev/hda of=mbr bs=512 count=1


 
note : cette opération doit être effectuée sur tous les disques durs physiques.
 
Pour remettre une table de partitions sauvegardée à la place de la table de partitions actuelle d'un disque dur, sans toucher au MBR :
 

dd if=mbr of=/dev/hda bs=1 count=64 skip=446 seek=446


 
Je vous rapelle qu'il faut faire très attention quand on utilise la commande dd, surtout quand il s'agit d'écrire sur le disque. Pour ne pas se tromper :  
 
dd IF= (Input File) OF= (Output File)
 
D'autre part, sauvegardez ce petit fichier en lieu sûr, et n'oubliez pas de le mettre à jour si vous modifiez la table de partitions de votre disque.
 
2) Comment monter une image disque récupérée ?
 

mount -o loop /chemin/vers/fichier-dd /mnt/point


 
3) Comment monter un système de fichiers endommagé à partir du support physique original ?
 
(ce n'est pas recommandé ! à utiliser en dernier recours, par exemple si une tête du disque dur est mort, et que seuls certains plateaux sont encore accessibles)
=> Voir les liens
 
Erreurs probables, replaïe appreciated
 
Postez ici vos méthodes, vos techniques, vos expériences en matière de récupération de données et vos problèmes éventuels lors de récupérations, j'essaierais de vous aider dans la mesure du possible.
 
edit 15/08/06 : rajout livecd, précisions sur dd_rhelp
edit 02/09/06 : rajout quelques liens
edit 29/12/06 : rajout commande dd pour sauvegarde table partitions
edit 04/01/07 : rajout de liens, astuce : comment monter une image disque, comment monter un système de fichiers endommagé.
edit 07/01/07 : rajout d'une section hardware dans le 3e post sur les disques durs.
edit 26/02/07 : ajout de nouveaux liens
edit 12/03/07 : ajout d'un lien, ajout de gpart dans la section récupération de la table des partitions.
edit 21/03/07 : rajout d'une section : récupération éventuelle de données effacées sur support formaté en ext2/ext3.
edit 26/03/07 : ajout de liens.
edit 05/04/07 : ajout du systemRescueCd et autres utilitaires.
edit 16/07/07 : ajout de lien tuto LVM RAID1
edit 02/08/07 : supression lien mort et ajout de lien
edit 07/08/07 : lien test disque SMART ajouté
edit 28/09/07 : grosse partie d'explications sur une récupération avancée !!
edit 26/06/08 : ajout de sleuth kit, foremost et scalpel
edit 29/01/09 : ajout lien recup ext3
edit 05/03/10 : ajout lien récupération hardcore avec les handles du kernel
Liens
 
Comment tester son disque dur avec des commandes SMART
http://www.cyberciti.biz/tips/linu [...] iling.html
 
(Vieux) tutos en francais pour les fichiers effacés (non testé)
http://chl.be/glmf/www.linuxmag-fr [...] recup.html
http://www.ibiblio.org/pub/Linux/d [...] etion.html
 
Tutorial de récupération (US)
http://servers.linux.com/article.p [...] 0&from=rss
 
Tuto gentoo rapide pour récupérer des photos sur une carte SD (ils suivent la même méthode que nous)
http://gentoo-wiki.com/Photo_Recov [...] emory_Card
 
Tuto pour debian sur ddrescue
http://www.debianadmin.com/recover [...] escue.html
 
Récupération d'une clé FAT32 (technique)
http://www.linuxjournal.com/article/8366
 
Comment monter un système de fichiers endommagé ?
http://www.cepcasa.info/parted/recupfs.html
http://www.delafond.org/traducmanf [...] tup.8.html
 
Deux études sur la fiabilité des disques grand public
http://hardware.slashdot.org/artic [...] /21/004233
(liens directs)
http://www.usenix.org/events/fast0 [...] index.html
http://labs.google.com/papers/disk_failures.pdf
(résumé de ces deux articles)
http://storagemojo.com/?p=383
 
Article de récupération d'un raid avec outil commercial, mais les détails techniques sur les pannes de disques durs sont intéressantes (si la seconde partie du post ne vous suffit pas :) )
http://www.tomshardware.com/2007/02/14/raid_recovery/
 
Tutorial sur testdisk
http://forum.pcastuces.com/sujet.asp?f=01&s=102819
 
Tutorial de récupération (quelques astuces et évocation de debugfs)
http://www.commentcamarche.net/faq [...] es-perdues
 
Tutorial de récupération de partitions LVM en RAID1
http://www.howtoforge.com/recover_ [...] partitions
 
Tuto récupération hardcore avec lsof et donc les handles du kernel sur les fichiers en cours d'utilisation
http://www.linux.com/archive/articles/58142
 
Comment ne pas confondre ses partitions avec les labels ext3
http://www.debian-administration.org/articles/522
 
Exemple de  récupération de LVM cassé
http://linuxfr.org/~KiKouN/29625.html
 
 
 
Sleuth kit
http://www.sleuthkit.org/sleuthkit/desc.php
Foremost
http://foremost.sourceforge.net/
Scalpel
http://www.digitalforensicssolutions.com/Scalpel/
 
Topics locaux
Récupération d'un RAID1 cassé
http://forum.hardware.fr/hfr/OSAlt [...] 1457_1.htm
Récupération d'un système de fichier ext3 dont le journal est corrompu
http://forum.hardware.fr/hfr/OSAlt [...] 4695_1.htm
Bons articles sur le système de fichiers ext3
http://forum.hardware.fr/hfr/OSAlt [...] 4431_1.htm
Ext3 : pistes de récupération avec tous les superblocks niqués :
http://forum.hardware.fr/forum2.ph [...] post=68693


Message édité par enfoiro le 20-04-2010 à 20:07:56
mood
Publicité
Posté le 18-07-2006 à 15:35:39  profilanswer
 

n°828120
HDSDI
Posté le 19-07-2006 à 00:57:39  profilanswer
 

Mon point de vue sur la sécurité de stockage, c'est les sauvegardes, images disques et autres rsync (c'est long et c'est cher mais c'est sur) !

n°828209
enfoiro
a nickname is just a nickname
Posté le 19-07-2006 à 11:59:55  profilanswer
 

Tu a entièrement raison, cependant malheureusement tu ne peux pas toujours tout sauvegarder de manière clean et les particuliers n'ont pas forcément le RAID 1/5 à la maison, le script de sauvegarde et les backups automatiques. Pareil sur les postes avec des données "locales" dans les entreprises. De plus ce tuto s'adresse aussi aux gens qui ont poussé un petit "oops" après avoir niqué leur table de partitions ou effectué un resize sauvage.

 

a+

 

Deuxième partie : compte rendu de récupération très difficile

 

Voici ma dernière expérience, très enrichissante du point de vue des connaissances mais très stressantes.

 

Préliminaire 1 : spinrite

 

Qu'est ce que c'est ?
Spinrite permet de réparer la surface d'un disque dur si l'état de celle-ci n'est pas trop mauvais. Ce logiciel semble très efficace pour réparer les i/o error et donc récupérer les mauvais secteurs. C'est un logiciel payant, qui tourne sous FreeDOS. Il est utilisé par la NASA dans la station spatiale, gage de qualité. De plus, il n'est pas très cher. Je ne suis pas sur d'avoir testé efficacement ce logiciel lors de la récupération pour laquelle le disque présentait des problèmes matériels. Cependant, lors de la récupération réussie, TOUTES les données ont pu être transférées, sans aucune erreur, et je pense que c'est grâce à ce logiciel. Cependant, en cas de mauvais état matériel du disque, cette récupération peut détruire le disque définitivement, ce dont le logiciel vous informe. Fin de la pause pub.

 

Préliminaire 2 : tactique d'approche
La démarche à suivre est simple. Les manoeuvres ne peuvent être tentées que dès lors le disque détecté par le BIOS. SI le disque bloque à la phase initiale de reconnaissance du BIOS, attendez un certain temps, après un certain nombre de claquages le disque peut se mettre à démarrer. Sinon, employer des méthodes barbares, EN DERNIER RECOURS, tapez légerement le disque sur ses faces, ou mettez le disque à l'envers ou posé sur un coté. Martelez la touche reset du PC pour provoquer la phase de reconnaissance du BIOS. Il faut ETEINDRE le PC pour provoquer le redémarrage mécanique du disque. Donc eteignez, allumez...

 

Préliminaire 3 : sur mon bus IDE, ou sur une interface externe USB ?
En cas de disque défaillant, il est très pénible de devoir redémarrer le PC en hard reboot car cela fatigue les composants. Pas besoin si vous utilisez une interface USB/IDE ou IEEE1394/IDE (disques externes). Cependant, la qualité de ces interfaces laisse souvent à désirer, les commandes hdparm ne passent pas par cette interface et on perd donc beaucoup en capacité d'action sur la mécanique du disque. Donc à moins que vous connaissiez une interface de ce type performante et implémentant la totalité du protocole PIO/ATA, préférez une connexion en direct sur le bus IDE de la CM.

 

LET'S GO

 

Situation initiale : un disque dur qui fait un bruit de claquement au démarrage, reconnu 1 fois sur 10. Le moteur s'arrète parfois après une série de claquements. Les utilisateurs un peu neuneu ont laissé claquer le disque pendant 2 jours ordinateur allumé. Le disque essaie de booter nux :D mais bloque sur des erreurs

 

I/O error on sector XXX

 

Diagnostic initial : disque mort.

 

Première tentative ratée

 

Utilisation de gddrescue, une variante de dd_rescue qui se veut plus "intelligente" pour récupérer les données. Utilisation de dd_rescue de kurt. Utilisation de spinrite pour essayer de récupérer les secteurs défectueux.
Tout cela a été un échec. En effet, lors de la récupération des données, le disque s'arrète. Ensuite, le kernel refuse de donner l'accès au périphérique, le débit de ddrescue s'emballe mais en fait il ne récupère plus rien ! Même après le passage de spinrite, rien ou presque n'a changé. Le diagnostic SMART du disque est désastreux.

 

sda : rejecting i/o to dead device

 

Deuxième tentative : succès

 

Afin d'expliquer cette tentative réussie, on doit comprendre quelques concepts préliminaires. Tout d'abord comment le kernel accède aux périphériques disques.

 

Accès en mode "DMA" soit Direct Memory Access (modes DMA et UDMA1/2/3/4/5/6)

 

Périphérique physique en lecture -> Kernel : allocation mémoire, tampon de transfert -> périphérique en écriture

 

Dans ce mode, le kernel fait écran entre les périphériques. Le problème, c'est que lorsque le périphérique n'arrive pas à lire un secteur, le disque s'arrète et le kernel ne renvoie pas de commande de redémarrage au disque.

 

Accès le plus basique : PIO (Programmed Input Output)

 

Périphérique physique en lecture -> Proce -> périphérique en écriture

 

Cette méthode beaucoup plus simple est différente et surtout plus lente et consommatrice de proce. Mais elle permet un meilleur contrôle sur le transfert et permet des récupérations car on a un accès plus direct au disque. En effet, lorsque le transfert en mode PIO échoue, l'ordinateur renvoie une commande reset sur le périphérique, visible dans dmesg (ca donne quelque chose du genre)

 

device /dev/hda not ready for transfer
sending "reset" command on ata 0x03

 

Ce qui peut permettre au disque de redémarrer pour reprendre le transfert.

 

Détail des commandes de diagnostic et de paramétrage du disque cassé :

 

1) Boot de knoppix

 

knoppix lang=fr nofstab

 

On demande à knoppix d'éviter la phase de construction du fstab, qui sollicite notre périphérique en mauvais état en lecture.

 

2) Etat SMART du disque

 

smartctl --all /dev/hda

 

Si vous voyez un "FAILING_NOW" quelque part, ou que le disque ne passe pas le test de

 

smartctl -H /dev/hda

 

Vous êtes bien dans un cas ou le disque est affecté.

 

3) Modification du comportement du disque

 

Ici on utilise des commandes marquées "Dangerous" dans la doc d'hdparm. Vous êtes prévenus.

 

Pour redémarrer le disque :

 

hdparm --verbose -w /dev/hda

 

Le disque recommence à tourner.

 

-w     Perform a device reset (DANGEROUS).  Do NOT use this option.  It exists for unlikely situations where a reboot might otherwise be required to get a confused drive back into a useable state.

 

Désactiver des fonctions annexes qui peuvent provoquer des problèmes lors de la récupération (vieux disques mais toujours essayer):

 

hdparm --verbose -D 0 /dev/hda

 

-D     Enable/disable the on-drive defect management feature, whereby the drive firmware tries to automatically manage defective sectors by relocating them to "spare" sectors reserved by the factory for such.  Control of this feature via the -D  flag is not supported for most modern drives since ATA-4; thus this command may fail.

 

Changer le mode de transfert :

 

hdparm --verbose -X 11 /dev/hda

 

-X     Set  the IDE transfer mode for newer (E)IDE/ATA drives.  This is typically used in combination with -d1 when enabling DMA to/from a drive on a supported interface chipset, where -X mdma2 is used to select multiword DMA mode2 transfers  and  -X sdma1 is used to select simple mode 1 DMA transfers.  With systems which support UltraDMA burst timings, -X udma2 is used to select UltraDMA mode2 transfers (youll need to prepare the chipset for UltraDMA beforehand).  Apart from that, use of this  flag  is  seldom necessary since most/all modern IDE drives default to their fastest PIO transfer mode at power-on.
Fiddling with this can be both needless and risky.  On drives which support alternate transfer modes, -X can be  used  to switch  the  mode  of  the drive only.  Prior to changing the transfer mode, the IDE interface should be jumpered or pro- grammed (see -p flag) for the new mode setting to prevent loss and/or corruption of data.  Use this with extreme caution!
For the PIO (Programmed Input/Output) transfer modes used by Linux, this value is simply the desired PIO mode number plus 8.  Thus, a value of 09 sets PIO mode1, 10 enables PIO mode2, and 11 selects PIO mode3.  Setting 00 restores the  drives "default"  PIO  mode,  and  01 disables IORDY.  For multiword DMA, the value used is the desired DMA mode number plus 32. for UltraDMA, the value is the desired UltraDMA mode number plus 64.

 

Passe le disque en mode PIO5 (~5mo/s). Cette étape est la plus importante. En effet, le disque ne lit plus à fond mais fait une lecture séquentielle à vitesse de transfert constante. En passant en mode PIO1(~0,5-1mo/s), on a la vitesse la plus lente mais aussi les meilleures chances de récupération possibles.

 

hdparm --verbose -X /dev/hda

 

Note: avec hdparm on peut modifier d'autres paramètres tels que le maxRetry qui permet de donner le nombre d'essais pour lire un secteur. L'abaisser diminue les chances de récup mais c'est parfois nécessaire si le disque est trop pourri. L'augmenter augmente la probabilité de récupération mais aussi la probabilité de faillite matérielle en cours de récupération. Faut jauger quoi :D

 

4) récupération effective

 

Pour cela on se sert de dd_rescue de kurt garloff. Pourquoi ? Parce que gddrescue, prétendument plus efficace, n'a pas autant d'options avancées et n'est pas aussi performant. En effet, dd_rescue permet si le kernel a le support des périphériques "raw" (ce qui est le cas de knoppix), un accès au flag O_DIRECT qui permet d'accéder aux disques en mode brut, donc encore améliorer nos chances de succès.

 

dd_rescue -l log_ddrescue -D -b 4096 -B 4096 /dev/hda /dev/hdb

 

J'ai testé avec les valeurs -b 512 -B 4096 sans le flag -D et ca a merdé. A vous de tester.

 

-D active le mode brut (raw). Avec ce mode le secteur minimal est de 4096 octets. Sinon -b 512 est l'option par défaut.

 

On peut aussi tenter avec le flag -r, pour lire le disque à partir de la fin, le flag -f pour passer en force (mes options préférées :D ).

 

ATTENTION pour avoir une table de partitions correcte activer l'option -A si vous copiez un disque entier

 

Et MERDE, ca marche pas, ca bloque, ca buggue, ca saoule

 

Si ca ne marche pas, recommencez la procédure à partir de spinrite. Laissez le disque chauffer sans claquer pendant une journée avant de faire la récup. Ou alors mettez-le au congel. Bref tentez n'importe quoi, car la c'est la dernière chance sans les messieurs en blanc :D :D :D

  

Troisième partie : pourquoi mon disque se met-il a bugguer et comment l'éviter ?

 

1) Fonctionnement d'un disque dur

 

Une bonne base : http://fr.wikipedia.org/wiki/Disque_dur

 

On y apprend qu'un disque est formé de plateau sur lequels sont imprimés des secteur magnétiques qui sont lus par des têtes de lecture (2 par plateau : une en dessous et une au dessus. La tête de lecture se déplace sur un coussin d'air crée par la rotation à haute vitesse du plateau du disque dur, entrainé par un moteur.

 

On a 3 éléments :
- la mécanique de déplacement des têtes de lecture
- le mécanisme d'entrainement du plateau
- le mécanisme des têtes de lecture

 

Causes des pannes

 

La plus courante : i/o error sporadique : bad sector
Le contrôle de redondance n'a pas fonctionné sur les secteurs concernés (voir article wikipedia pour la somme de contrôle)
Un des secteurs est démagnétisé ou la lecture du champ n'est plus possible : usure de la surface, présence d'une poussière...

 

Conséquence : mode de lecture normale : le disque répète la commande X fois avant de lacher l'affaire. Le système de fichier est bloqué.
Solution : récupérer les données en sautant les mauvais secteurs sans essayer de répéter indéfiniment la commande de lecture.
Récupération du disque dur possible par un formatage de bas niveau. cependant, ceci "use" la surface et il est déconseillé de faire cette opération plus de quelques fois.

 

Défaillance d'une tête de lecture

 

Symptome : claquement/bruit bizarres (une tête racle la surface)
Solution : si le disque est encore fonctionnel, il est possible de récupérer les données en montant sélectivement les plateaux. Pour cela il faut avoir une bonne idée de la géométrie du disque dur : nombre de plateaux, secteur de départ des différents plateaux.
Le disque est mort.
Pour récupérer la donnée sur le dernier plateau la seule solution est de remonter une mécanique.

 

Défaillance du moteur de démarrage des plateaux

 

Symptome : le disque dur ne se "lance" pas au démarrage (on n'entend pas les plateaux arriver à leur vitesse de croisière).
Solution : changement de moteur !

 

Défaillance de la mécanique de déplacement des têtes

 

Symptome : bruits bizarres
Solution : changement de mécanique.
Remontage sur mécanique pour récupérer les données.

 

Troisième partie : Récupération de données volontairement effacées sur un support ext2/ext3

 

Sur un support ext2, les inodes ne sont pas effacés lors de la supression de fichiers. Par contre, c'est le cas pour ext3, pour des raisons de rapidité d'accès et éviter la fragmentation des accès au disque dur. Donc la récupération de données volontairement effacées sur un support ext3 est impossible avec la méthode constituant à récupérer les inodes et la seule solution simple est d'utiliser un outil comme photorec qui ne se base pas sur les inodes pour la récupération des fichiers.

 

La méthode est toujours la même, afin de ne pas toucher au support original on fait un miroir avec dd rescue sur un disque sain et ensuite on travaille dessus.

 

Pour les partitions ext2
http://e2undel.sourceforge.net/how.html

 


Explications du pourquoi de la difficulté de récupération sur un support ext3
http://en.wikipedia.org/wiki/Ext3#Undeletion
http://www.redhat.com/archives/ext [...] 00000.html
http://linuxmafia.com/faq/Filesyst [...] etion.html
http://batleth.sapienti-sat.org/pr [...] 3-faq.html
 
Pistes potentielles pour le ext3 (non testé)
http://www.uwsg.indiana.edu/hyperm [...] /1642.html
http://linuxfr.org/forums/10/10786.html


Message édité par enfoiro le 29-09-2007 à 15:10:22
n°828212
memaster62
just do turbo S and tux
Posté le 19-07-2006 à 12:02:16  profilanswer
 

sujet interessant : ça m'est arrivé quelquefois aussi a mes debuts,
c'est la que j'ai investi dans plusieurs hdd/pc afin de redonder mes datas

n°828333
HDSDI
Posté le 19-07-2006 à 16:12:48  profilanswer
 

Mais je mais pas en cause ce topic, bien au contraire, c'est important.
 
Je voulais juste rajouter qu'il faut mieux prévenir que guérir !

n°834129
cybergaby
Dj Gaby - Megamix city
Posté le 10-08-2006 à 13:24:42  profilanswer
 

Pour plaisanter sur un sujet grave. Avec la canicule, les PC, aussi veulent leur "MISTER FREEZE", parfum "Disque Dur Exotique". Trève de plaisanterie, il doit se produire de la condensation dans le compartiment des plateaux, lors qu'on sort le disque du congel ! ce doit être celà qui ne permet pas un nouvel essai, sans doûte.

n°834669
thargos
Posté le 12-08-2006 à 13:31:34  profilanswer
 

très interressant tout ça =)!
merci bien, j'ai cramé un 200 Go il y a une semaine et demi, je vais tenter le coup du congel! J'avais jamais entendu parler de cette technique de sioux.

n°834676
THRAK
- THR4K -
Posté le 12-08-2006 à 13:50:29  profilanswer
 

Tiens, j'étais passé à côté de ce topic  :o  
Bonne initiative, merci pour ces infos utiles à garder sous le coude en cas de besoin  
 
 :hello:  :jap:    
 
 
(drapal)


---------------
THRAK (def.) : 1) A sudden and precise impact moving from intention, direction and commitment, in service of an aim. 2) 117 guitars almost striking the same chord simultaneously.
n°834702
Riot
Buy me a riot
Posté le 12-08-2006 à 17:18:47  profilanswer
 

Merci beaucoup enfoiro, sujet très intéressant !
Enfin une alternative aux outils windows qui ne marchaient que pour du fat32/ntfs !
 
Merci (et drapal).

n°835086
enfoiro
a nickname is just a nickname
Posté le 14-08-2006 à 22:16:23  profilanswer
 

Salut à ts,
 
Merci pour vos commentaires :)
Je vais faire un ptit update bientot avec les live cd de récup.
 
 

cybergaby a écrit :

Pour plaisanter sur un sujet grave. Avec la canicule, les PC, aussi veulent leur "MISTER FREEZE", parfum "Disque Dur Exotique". Trève de plaisanterie, il doit se produire de la condensation dans le compartiment des plateaux, lors qu'on sort le disque du congel ! ce doit être celà qui ne permet pas un nouvel essai, sans doûte.


 
Attention il faut bien mettre le disque dans un zip-bag avant de faire ca. Pour la condensation à l'intérieur je ne pense pas car normalement les disques (hermétiques) sont montés en chambre blanche donc l'air emprisonné est à une température et à une hygrométrie contrôlée (faible). L'effet du refroidissement se situe surtout sur les pièces mécaniques apparemment : le métal se rétracte mais quand ca réchauffe ensuite ca redevient bouseux (ca reste tt de même une technique hasardeuse ! lol). Il faut donc opérer vite ou habiter au canada : http://www.macbidouille.com/news/2006-03-13/
 
Bonne chance à toi !
 
a+

mood
Publicité
Posté le 14-08-2006 à 22:16:23  profilanswer
 

n°853819
phosphorel​oaded
Posté le 19-10-2006 à 23:03:09  profilanswer
 

Pour info, les DD ne sont pas hermétiques. Il y a UN petit trou dans lequel est inséré un filtre papier très dense (que quelqu'un me corrige si c'est pas ça).
Je pense pas que ça laisse passer la condensation aussi facilement (si le congélo est pas pourri, enfin le sachet hermétique est une excellente idée de toute façon) mais faut pas tremper un disque dur dans le seau à champagne, il prendra l'eau [:dawa]

n°853829
darthnet
kylee & Renkaii
Posté le 19-10-2006 à 23:38:41  profilanswer
 

alors moi moi j'ai un gros pb j'ai un DD de 180 Go qui ne marche plus du tout enfaite quand je le branche il ne fait aucun bruit , Comme si le branchement electrique du disque dur ne fonctionnais plus ,
 
 Le bios ne le vois meme pas , je l'ai mis au congel pendant 2 h cela na rien changer ,
sur 180Go je doit avoir au moins 80Go de donné perso .
 
Sa fait 2 ans que ca dure , je me dit que ej devrais jeter le DD mais je le fais aps dans l'espoir de retrouvé les donné , en attend ce que j'ai pennsé c de trouvé le meme DD de debrancher la partie electronique et de le brancher sur le mien

n°854479
enfoiro
a nickname is just a nickname
Posté le 20-10-2006 à 22:41:22  profilanswer
 

phosphoreloaded a écrit :

Pour info, les DD ne sont pas hermétiques. Il y a UN petit trou dans lequel est inséré un filtre papier très dense (que quelqu'un me corrige si c'est pas ça).
Je pense pas que ça laisse passer la condensation aussi facilement (si le congélo est pas pourri, enfin le sachet hermétique est une excellente idée de toute façon) mais faut pas tremper un disque dur dans le seau à champagne, il prendra l'eau [:dawa]


 
c'est possible, je croyais que les disques dur etaient sous vide. de toute facon, pas tel quel dans le congel, c'est clair.
 

darthnet a écrit :

alors moi moi j'ai un gros pb j'ai un DD de 180 Go qui ne marche plus du tout enfaite quand je le branche il ne fait aucun bruit , Comme si le branchement electrique du disque dur ne fonctionnais plus ,
 
 Le bios ne le vois meme pas , je l'ai mis au congel pendant 2 h cela na rien changer ,
sur 180Go je doit avoir au moins 80Go de donné perso .
 
Sa fait 2 ans que ca dure , je me dit que ej devrais jeter le DD mais je le fais aps dans l'espoir de retrouvé les donné , en attend ce que j'ai pennsé c de trouvé le meme DD de debrancher la partie electronique et de le brancher sur le mien


 
c'est une bonne idée si c'est l'électronique qui foire, si c'est mécanique il faut desosser la mecanique d'un disque dur et la mettre dessus (le meme). C'est technique.

n°855741
Mailik
Posté le 24-10-2006 à 23:35:35  profilanswer
 

Smart ne ment pas. Y a quelque temps, un de mes DD (30 Go) que je possède depuis environs 5 ans, a vu son "LifeTime"  passer à 0. Et il a rendu l'âme dans le mois qui a suivit ... en emportant la table des partitions de mon DD de 200 Go  :sweat:  
 
J'ai testé le congélateur pour mon DD de 30 Go, mais il a rien voulu savoir.  J'ai pu récupérer la table des partitions grâce au logiciel diskdrake de ma Mandriva. Il possède une option "deviner la tables des partitions" qui a bien fonctionné. Et tous cela en mode graphique  :love:  
 
Une chose qui pourrai être utile c'est des explications sur comment sauvegarder la table des partitions et/ou les secteurs de boot pour remettre facilement en marche un DD qu'a eut un pépin. D'ailleurs diskdrake offre la possibilité de sauvegarder dans un fichier la table des partitions,  pour ensuite pouvoir avec le logiciel la restaurer facilement (fichier a ne pas conserver sur un DD biensûr  :D ).
 
tuto pour smart : http://www.lea-linux.org/cached/in [...] smart.html

Message cité 1 fois
Message édité par Mailik le 24-10-2006 à 23:36:11
n°855749
krifur
Posté le 25-10-2006 à 00:34:42  profilanswer
 

[:drapal]

n°856093
enfoiro
a nickname is just a nickname
Posté le 25-10-2006 à 22:54:34  profilanswer
 

Mailik a écrit :


Une chose qui pourrai être utile c'est des explications sur comment sauvegarder la table des partitions et/ou les secteurs de boot pour remettre facilement en marche un DD qu'a eut un pépin. D'ailleurs diskdrake offre la possibilité de sauvegarder dans un fichier la table des partitions,  pour ensuite pouvoir avec le logiciel la restaurer facilement (fichier a ne pas conserver sur un DD biensûr  :D ).


 
Bonne idée, je rédige ca dès que j'ai le temps.
Merci pour le lien :)

n°862958
dam1330
...
Posté le 15-11-2006 à 10:04:26  profilanswer
 

j'ai une partition en ext2 qui a flanché, j'ai fait un dd, le disque dur fait 80go, y a 40 go en tout d'occuper sur le disque dur.
 
Ca va me prendre combien de temps environ ?

n°864505
enfoiro
a nickname is just a nickname
Posté le 19-11-2006 à 20:22:49  profilanswer
 

aucune idée, mais ce que je peux te dire c'est au moins 4h car tu peux faire un scan profond qui est ultra lent pour retrouver la table des partitions. Pour les fichiers c'est pareil. Disons qu'il faut pas être pressé dans tous les cas.
 
++

n°868762
biloute80
Mais tais toi donc !
Posté le 05-12-2006 à 21:15:37  profilanswer
 

Salut,  
 
merci pour ce topic, j'ai récupéré une partition EXT3 en 2 min avec testdisk !
 
Biloute

n°873381
jerrykhan
Posté le 23-12-2006 à 23:51:24  profilanswer
 

Petite note, en general,  
S'il on ouvre un disque on perd une partie de son conditionnement, sauf erreur de ma part le disque tourne dans un gaz inerte anti-statique, si on l'ouvre on le perd.
Cependant dans changer les plateaux d'un disque a un autre est bien utile lorsque l'éléctronique est morte. (je l'ai déjà  fait sur un conner 80Mo (j'ai bien dis Mo et pas Go) il y a quelques temps en fait... mais sur un autre conner de meme taille (même taille de  disque même moteur et même techno de tête de lecture, même empatement entre les têtes).
Par contre le recepteur peut être considéré comme mort aussi (enfin non réutilisable en production) . Une société specialisée dans la récuperation de donnée peut se permettre d'avoir ce qu'il faut pour cela.
 
Jerrykhan

n°873492
HJ
Posté le 25-12-2006 à 12:45:36  profilanswer
 

jerrykhan a écrit :

Petite note, en general,  
S'il on ouvre un disque on perd une partie de son conditionnement, sauf erreur de ma part le disque tourne dans un gaz inerte anti-statique, si on l'ouvre on le perd.
Cependant dans changer les plateaux d'un disque a un autre est bien utile lorsque l'éléctronique est morte. (je l'ai déjà  fait sur un conner 80Mo (j'ai bien dis Mo et pas Go) il y a quelques temps en fait... mais sur un autre conner de meme taille (même taille de  disque même moteur et même techno de tête de lecture, même empatement entre les têtes).
Par contre le recepteur peut être considéré comme mort aussi (enfin non réutilisable en production) . Une société specialisée dans la récuperation de donnée peut se permettre d'avoir ce qu'il faut pour cela.
 
Jerrykhan


Non, il y a de l'air ambiant, mais bien filtré par des filtres antipoussières. D'où l'utilité des petits trous sur les disques avec la petite mention souvent présente: "Do not cover this hole".

n°874415
enfoiro
a nickname is just a nickname
Posté le 29-12-2006 à 18:15:00  profilanswer
 

Salut les amis,
 

biloute80 a écrit :

Salut,  
 
merci pour ce topic, j'ai récupéré une partition EXT3 en 2 min avec testdisk !
 
Biloute


 
Content pour toi :)
 

jerrykhan a écrit :

Petite note, en general,  
S'il on ouvre un disque on perd une partie de son conditionnement, sauf erreur de ma part le disque tourne dans un gaz inerte anti-statique, si on l'ouvre on le perd.
Cependant dans changer les plateaux d'un disque a un autre est bien utile lorsque l'éléctronique est morte. (je l'ai déjà  fait sur un conner 80Mo (j'ai bien dis Mo et pas Go) il y a quelques temps en fait... mais sur un autre conner de meme taille (même taille de  disque même moteur et même techno de tête de lecture, même empatement entre les têtes).
Par contre le recepteur peut être considéré comme mort aussi (enfin non réutilisable en production) . Une société specialisée dans la récuperation de donnée peut se permettre d'avoir ce qu'il faut pour cela.
 
Jerrykhan


 
Ouep, de toute facon c'est une solution de dernier recours, quand on n'a pas l'argent pour confier son disque aux gentils monsieurs en blanc :).
Pour ce qui est du gaz initialement à l'intérieur du disque, j'aurais moi aussi dit soit un gaz spécial soit du vide, mais apparemment c'est juste l'air de l'extérieur filtré. Soit.
 
Bon sinon j'ai enfin rajouté la commande pour sauvegarder sa table de partitions. Si vous avez des ajouts à proposer, MP.
 
A+
 

n°876361
enfoiro
a nickname is just a nickname
Posté le 07-01-2007 à 23:34:20  profilanswer
 

up : ajout d'une nouvelle section :)

n°876371
perchut2
Hell, it's about time...
Posté le 08-01-2007 à 07:20:14  profilanswer
 

je n'avais pas vu ce topic :)
 
Merci beaucoup, je garde sous la main :)
(c'est vrai qu'à la maison, il est difficile de mettre en place une solution performante et économique en matière de sauvegarde :/)


---------------
Flickr - Galerie
n°876446
enfoiro
a nickname is just a nickname
Posté le 08-01-2007 à 12:04:46  profilanswer
 

perchut2 a écrit :

je n'avais pas vu ce topic :)
 
Merci beaucoup, je garde sous la main :)
(c'est vrai qu'à la maison, il est difficile de mettre en place une solution performante et économique en matière de sauvegarde :/)


 
C'est clair.
Pour ma part j'ai opté pour un raid1 software avec mdadm, couplé avec des disques série entreprise de chez maxtor quand ils étaient dispo a montgallet. Tu raque un peu pour le deuxième disque dur mais la sérénité n'a pas de prix :). Pour le réseau c'est debian+samba, ca marche niquel. Les temps d'accès et les débits sont pas super (vive les cartes SATA PCI) mais ce n'était pas le but.
 
a+

n°888607
ronan07098​6
Posté le 21-02-2007 à 13:41:04  profilanswer
 

moi, j'ai un petit souçi avec un DD. C'est un DD de portable en NTFS, le portable à grillé et, j'essai de récupérer mes données een mettant le DD en USB mais, windows le reconnais bien, il est dans le gestionnaire des disques mais poour windows, il est illisible et surtout, il fait 880Go; Pour un disque de 20Go c'est intéressant...
est ce que il existe une solution ?
merci
++

n°888667
enfoiro
a nickname is just a nickname
Posté le 21-02-2007 à 16:04:56  profilanswer
 

salut,
 
Il ne te reste plus qu'a utiliser un outil windows payant ou les outils linux avec l'aide de quelqu'un d'expérimenté. D'abord fait une copie miroir du disque comme expliqué dans le HOWTO. Utiliser un adaptateur 2.5->3.5 peut aussi être plus efficace que de mettre le disque en USB.
 
a+

n°888784
phosphorel​oaded
Posté le 21-02-2007 à 18:55:02  profilanswer
 

Testdisk ne le voit pas correctement? :??:

n°893481
haha
Posté le 08-03-2007 à 11:35:30  profilanswer
 

drapal

n°893950
VorteX
Posté le 09-03-2007 à 20:24:31  profilanswer
 

drapal aussi
 
je suis preneur du tuto sur testdisk, rien compris


Message édité par VorteX le 09-03-2007 à 20:25:33
n°893962
haha
Posté le 09-03-2007 à 21:01:22  profilanswer
 

Personnnelement j'ai lancé une analyse de testdisk le matin et le soir en rentrant seulement 140/7500 cylindres étaient analysées...
 
S'il faut attendre 1 an pour tout analyser c'est déséspérant :(

n°893980
enfoiro
a nickname is just a nickname
Posté le 10-03-2007 à 00:00:45  profilanswer
 

Tu a bien fait un miroir du disque ? Si non, fais le car tu réduis tes chances de récupération.
Le scan, c'est le scan "avancé" de testdisk ?  
(ca me parait vraiment lent)
Au pire 12h=140cy 24h=280cy
7500/280 = 27 jours
Tout dépend de la valeur des données
Sinon tu peux faire tourner photorec direct dessus mais ce sera le désordre intégral
As tu essayé gpart qui est bien plus rapide ? (mais bien moins efficace)
 
a+

n°893981
haha
Posté le 10-03-2007 à 00:12:29  profilanswer
 

En fait j'aimerai récupérer la main sur le DD pour le formater. Donc je n'ai pas de craintes coté données, elles ne sont pas précieuses.
 
J'ai utilisé testdisk un peu par désespoir mais j'avoue ne pas connaitre la solution parfaite. pour info l'analyse est celle qui se lance après que testdisk n'est pas trouvé de partition, j'imagine qu'il s'agit de la première analyse (proceed)
 
Mon DD est donc reconnue, mais impossible de faire un FDISK dessus : "erreur lecture sur disque"
 
Enfoiro quelle est la meilleure solution à appliquer?
Merci pour ton aide :jap:

Message cité 1 fois
Message édité par haha le 10-03-2007 à 00:13:57
n°893997
arghbis
salops de dauphins
Posté le 10-03-2007 à 09:31:56  profilanswer
 

et un cat /dev/zero /dev/tondd  
ça lui remet pas les idées en place? (attention, c'est un zero-fill, donc ça efface tout)

n°894032
enfoiro
a nickname is just a nickname
Posté le 10-03-2007 à 13:53:50  profilanswer
 

haha a écrit :

En fait j'aimerai récupérer la main sur le DD pour le formater. Donc je n'ai pas de craintes coté données, elles ne sont pas précieuses.
 
J'ai utilisé testdisk un peu par désespoir mais j'avoue ne pas connaitre la solution parfaite. pour info l'analyse est celle qui se lance après que testdisk n'est pas trouvé de partition, j'imagine qu'il s'agit de la première analyse (proceed)
 
Mon DD est donc reconnue, mais impossible de faire un FDISK dessus : "erreur lecture sur disque"
 
Enfoiro quelle est la meilleure solution à appliquer?
Merci pour ton aide :jap:


 
Ok, utiliser testdisk ne sert à rien dans ce cas-la.
 
Il faut faire un formatage de bas niveau pour remettre à zéro la table des mauvais secteurs et remettre le disque dans un état correct. De plus, tu pourra avec l'utilitaire de ton fabricant de disque vérifier que ton disque est encore en état de marche. Utilise smart aussi, afin de comprendre peut être un peu mieux le souci de ton disque dur. Tu peux te référer à la section correspondante dans le howto. Si tu a des questions n'hésite pas.
 
a+

n°894045
haha
Posté le 10-03-2007 à 14:42:27  profilanswer
 

Merci!!
Je viens de lancer un "Zero Fill process" de MaxBlast (j'ai un maxtor :/).
~6min/1%, ce qui ferait 10H de process...
 
Je vous tiendrai au courant ;)
:jap:

Message cité 1 fois
Message édité par haha le 10-03-2007 à 14:46:36
n°894149
haha
Posté le 11-03-2007 à 01:36:34  profilanswer
 

haha a écrit :

Merci!!
Je viens de lancer un "Zero Fill process" de MaxBlast (j'ai un maxtor :/).
~6min/1%, ce qui ferait 10H de process...
 
Je vous tiendrai au courant ;)
:jap:


 
Bon et bien voilà, le formatage est fini et le problème reste exactement le même.
C'est comme si rien n'avait changé et peut être que rien n'a changé.
 
J'ai donc testé les outils smart, mais smart est disable sur le maxtor (alors qu'il est enable sur mon seagate), le mode est bien activé dans le BIOS.
 
J'ai donc lancé powermax.
Si le test rapide passe bien, le full test retourne une erreur de99e67d et un message disant que le DD doit être échangé chez Maxtor?
 
C'est foutu?

n°894265
enfoiro
a nickname is just a nickname
Posté le 11-03-2007 à 18:23:07  profilanswer
 

Ca m'en a tout l'air...  
 

PowerMax Error Codes - What does it mean?
 
Description
This document describes Maxtor's PowerMax diagnostic / error codes and the action a user should take when a failure condition is encountered.
 
Note: Do not run PowerMax from within a GUI environment (ie from a Windows desktop window), as this can make the test results inaccurate. Please remove any other hard drives you might have in your system which you don't want to test and overwrite.
 
Answer
When the PowerMax diagnostic is executed and encounters a failure condition during testing, it will display a six or three digit alphanumeric diagnostic code. The six digit validation codes were added to the program for end-user warranty replacement purposes only.
 
Users with Six Digit Error Codes:
If you receive a six digit error code with an S57 at the end (xxxS57), it is recommended that you run the Write Disk Pack (Low-Level Format) option from the PowerMax utility.
Warning: The write disk pack option will erase all data on the drive, so please backup all your data before choosing this option.
 
Note: When running the 90-second quick test, we have found that the S57 error code may display even if there is no actual failure within the drive. This is a problem with the PowerMax diagnostic software and is currently being investigated for a future fix. If the Write Disk Pack option (low-level format) is executed successfully, and the error code with S57 still appears after re-running PowerMax, then the code is valid and the drive should be replaced.
 
 
If you receive a six digit error code with an MX1 (xxxMX1) at the end, this means that either the drive is not supported by PowerMax or you should try testing the drive on another IDE/ATA bus.
 
 
All other six digit error codes indicate that the drive should be replaced. The PowerMax diagnostic will typically provide a short description regarding the test that failed. However, there are no "user-serviceable" or field replaceable parts on the hard drive. Therefore all drives with a valid six digit code should be replaced.
 
For information on warranty status and drive replacement (RMA) please visit our
Warranty Information Page
 
 
 
Users with Three Digit Error codes:
 
Three digit error codes refer to issues other than the drive. Please refer to the table below. Error Code Action
004* Cabling/Jumper Configuration Problems
005* BIOS doesn't support capacity and/or LBA not enabled in BIOS.
006* No Partition Detected
008* Testing a Non-Maxtor/Quantum Drive


 
Conclusion : si c'est sous garantie tu renvoie :/

n°894277
haha
Posté le 11-03-2007 à 18:55:30  profilanswer
 

Il ne l'est malheureusement plus.
Tant pis, en tout cas j'aurai appris quelques choses en plus ;)
 
Merci pour ton aide :jap:

n°896311
enfoiro
a nickname is just a nickname
Posté le 20-03-2007 à 13:52:19  profilanswer
 

ptit up : ajout d'une section sur les données effacées volontairement  :D  sur un support ext2/3

mood
Publicité
Posté le   profilanswer
 

 Page :   1  2  3  4  5  6  7  8
Page Précédente

Aller à :
Ajouter une réponse
  FORUM HardWare.fr
  Linux et OS Alternatifs
  Hardware

  Récupération données / disque dur illisible HOWTO avec outils libres

 

Sujets relatifs
Compter les E/S disque d'un programmeDisque externe directement compatible Win/MAC/Linux ?
[Linux] Transfert de linux d'un disque dur à un autreRécupérer ses données
[reglé!] installation d'un autre disque dur IDE dans ubuntupermissions disque dur externe
Pb place disque sur / sous FreeBSD[Mandriva] Disque dur SATA
Sécurisation des données sous 2003 ServerConnexion a une base de données locale
Plus de sujets relatifs à : Récupération données / disque dur illisible HOWTO avec outils libres



Copyright © 1997-2014 Hardware.fr SARL (Signaler un contenu illicite) / Groupe LDLC