Forum |  HardWare.fr | News | Articles | PC | Prix | S'identifier | S'inscrire | Aide | Shop Recherche
586 connectés 

 


Quelle est votre nature profonde ?


 
0.0 %
        0 vote
1.  Je suis déterminé et donc créationniste.
 
 
29.4 %
 5 votes
2.  Je suis éternaliste doté du libre arbitre et j'aspire à une finalité
 
 
41.2 %
 7 votes
3.  éternaliste doté du libre arbitre et j'aspire au chaos
 
 
29.4 %
 5 votes
4.  aucun des trois mais je plane.
 

Total : 22 votes (5 votes blancs)
Ce sondage est clos, vous ne pouvez plus voter
 Mot :   Pseudo :  
 
 Page :   1  2  3
Page Suivante
Auteur Sujet :

influence de la finitude de l'univers sur son déterminisme.

n°23607137
Djoul II
Id PSN : djoullius
Posté le 12-08-2010 à 17:32:09  profilanswer
 

Reprise du message précédent :

Mexican0 a écrit :

L'univers a toujours existé...


 [:flambi:2]  
 
 
putain, ça c'est dur à intégrer...

mood
Publicité
Posté le 12-08-2010 à 17:32:09  profilanswer
 

n°23607149
Djoul II
Id PSN : djoullius
Posté le 12-08-2010 à 17:33:06  profilanswer
 

Elias de Kelliwich a écrit :


 
+1, rien ne prouve que l'univers soit infini.


Si n'est pas fini, il y a quoi après ?

n°23609211
Profil sup​primé
Posté le 12-08-2010 à 21:01:49  answer
 

Djoul II a écrit :


Si n'est pas fini, il y a quoi après ?


 
La question, je me la pose en sens inverse.
 
Si l'univers est fini, c'est a dire si il a une borne supérieur à zéro, qu'y a t-il au-delà de cette borne ?
 
Si l'univers est infini la question ne se pose pas.
 
Je vois ça comme ça.

n°23610427
Ernestor
Modérateur
modo-coco :o
Posté le 12-08-2010 à 23:22:55  profilanswer
 


Ben rien, par principe et par définition. Si l'univers est borné, par principe, cette borne n'est pas dépassée.

n°23610459
Profil sup​primé
Posté le 12-08-2010 à 23:26:37  answer
 

Ernestor a écrit :


Ben rien, par principe et par définition. Si l'univers est borné, par principe, cette borne n'est pas dépassée.


 
+1
 
A+

n°23610651
Profil sup​primé
Posté le 12-08-2010 à 23:58:26  answer
 

Tiens Ernestor, penses tu que l'analyse thermodynamique (j'y connais rien) d'un univers fini dans un rien vide soit pertinente  ?


Message édité par Profil supprimé le 12-08-2010 à 23:59:53
n°23614119
Djoul II
Id PSN : djoullius
Posté le 13-08-2010 à 12:18:35  profilanswer
 


Quoi ? A un moment tu arrives à une limite ?
Tu ne peux plus avancer ?  
Il y a quoi ? Un mur magique ?  [:icon10]

n°23614166
Profil sup​primé
Posté le 13-08-2010 à 12:22:57  answer
 

Djoul II a écrit :


Quoi ? A un moment tu arrives à une limite ?
Tu ne peux plus avancer ?  
Il y a quoi ? Un mur magique ?  [:icon10]


j'ai pas dis qu'il est fini !
Je dis Si, il est fini.

n°23616098
Neo_XP
Dawa'z addict
Posté le 13-08-2010 à 15:31:25  profilanswer
 

après la limite c'est le ban [:dawao]


---------------
Mais ouais
n°23617221
mixmax
Too old for this shit.
Posté le 13-08-2010 à 17:01:58  profilanswer
 

Jova, un jour faudra que tu définisses clairement et sans ambiguïté aucune les notions utilisées dans ton first post, histoire que l'on rigole encore plus !

mood
Publicité
Posté le 13-08-2010 à 17:01:58  profilanswer
 

n°23617554
Profil sup​primé
Posté le 13-08-2010 à 17:47:58  answer
 

mixmax a écrit :

Jova, un jour faudra que tu définisses clairement et sans ambiguïté aucune les notions utilisées dans ton first post, histoire que l'on rigole encore plus !


 
Si c'est dans l'objectif de te foutre de ma gueule comme tu a l'air de l'imagine, tu peux te mettre le doigt ou tu pense.
 
Et on est par chez pender non plus.


Message édité par Profil supprimé le 13-08-2010 à 17:52:49
n°23628156
Profil sup​primé
Posté le 15-08-2010 à 12:08:30  answer
 

Bonjour,
 
blabla, j'ai ajouté un sondage pour nous positionner face à la nature de l'univers.
J'attends votre intime conviction.

n°23694307
mixmax
Too old for this shit.
Posté le 21-08-2010 à 16:58:42  profilanswer
 

4  [:haha_aloy]

n°23696408
_iOn_
Substrat pensant
Posté le 21-08-2010 à 23:00:04  profilanswer
 

Djoul II a écrit :


Si n'est pas fini, il y a quoi après ?


 
Si ton univers était la surface d'une sphère, il serait fini sans bords. Maintenant imagine la même chose en 3d (attention à l'anévrisme).


---------------
Any sufficiently complex bug is indistinguishable from magic.
n°23700095
Profil sup​primé
Posté le 22-08-2010 à 16:52:28  answer
 

_iOn_ a écrit :


 
Si ton univers était la surface d'une sphère, il serait fini sans bords. Maintenant imagine la même chose en 3d (attention à l'anévrisme).


 
Ne devrions nous pas parler de 6 dimensions, puisque il n'y aurait pas d'origine ?

Message cité 1 fois
Message édité par Profil supprimé le 22-08-2010 à 16:53:22
n°23700156
_iOn_
Substrat pensant
Posté le 22-08-2010 à 17:01:54  profilanswer
 


 
Je ne comprends pas ton raisonnement, mais il n'y a pas non plus d'origine unique non-arbitraire dans un espace Euclidien, l'origine tu la mets où tu veux, sauf en dimension 0.


---------------
Any sufficiently complex bug is indistinguishable from magic.
n°23700170
Profil sup​primé
Posté le 22-08-2010 à 17:04:08  answer
 

_iOn_ a écrit :


 
Je ne comprends pas ton raisonnement, mais il n'y a pas non plus d'origine unique non-arbitraire dans un espace Euclidien, l'origine tu la mets où tu veux, sauf en dimension 0.


 
Si il n'y a par de bord sur la surface de ton ballon, il n'y a donc pas d'origine.


Message édité par Profil supprimé le 22-08-2010 à 17:05:05
n°23700210
_iOn_
Substrat pensant
Posté le 22-08-2010 à 17:09:56  profilanswer
 

Je...what...attends non je crois que...ah non, non plus. Ah ça y est je l'...au temps pour moi. Qu'est-ce que...hmmm...non.
Bouge pas, je vais satisfaire une envie pressante dans un violon et je reviens.


---------------
Any sufficiently complex bug is indistinguishable from magic.
n°27371116
Profil sup​primé
Posté le 08-08-2011 à 13:29:52  answer
 

CE topic de grande qualité mérite de redevenir sur les devants de la scène.

n°27371207
Tangrim
Des bisous et des nounours !
Posté le 08-08-2011 à 13:38:03  profilanswer
 


 

Djoul II a écrit :


Quoi ? A un moment tu arrives à une limite ?
Tu ne peux plus avancer ?  
Il y a quoi ? Un mur magique ?  [:icon10]


L'univers est peu être courbe, ou cyclique. En gros si tu fixes deux points les plus écartés possible dans ton univers finis, il s'agira en fait du même point. Un peu comme les vieux jeux vidéo où en quittant l'écran par le haut on revenait en bas, et par la droite on arrivait à gauche.
Et vice-versa.


---------------
Des Bisous et des nounours ! | Internet 2025 | Dungeon-Generator
n°27388227
fixio
A girl's first time
Posté le 09-08-2011 à 18:27:31  profilanswer
 

Tangrim a écrit :


 
 
L'univers est peu être courbe, ou cyclique. En gros si tu fixes deux points les plus écartés possible dans ton univers finis, il s'agira en fait du même point. Un peu comme les vieux jeux vidéo où en quittant l'écran par le haut on revenait en bas, et par la droite on arrivait à gauche.
Et vice-versa.


 
Parfois les niveaux se compliquaient, genre tu sors par la droite tu rentres par le haut. L'Univers peut faire ca aussi non?
 [:delarue3]

Message cité 1 fois
Message édité par fixio le 09-08-2011 à 18:27:47

---------------
Le seul vrai mot, c'est : reviens
n°27393167
Profil sup​primé
Posté le 10-08-2011 à 09:05:10  answer
 

Et est-ce que si tu fais un saut super précis tu peux arriver au niveau -1 en passant par le bon tuyau ?
 
...  [:saya]


Message édité par Profil supprimé le 10-08-2011 à 09:06:05
n°27426221
Djoul II
Id PSN : djoullius
Posté le 12-08-2011 à 17:55:46  profilanswer
 

Putain, c'est une belle connerie l'Univers en fait. Il se fout bien de notre gueule.


---------------
Copyright is for losers ©™
n°27473431
Herbert de​ Vaucanson
Grignoteur de SQFP depuis 2002
Posté le 18-08-2011 à 10:55:34  profilanswer
 


 
Attends, tu dis que tu crois qu'il n'existe pas, dans l'Univers, de rapport de cause à effet entre quoi que ce soit et quoi que ce soit ?  [:herbert de vaucanson:2]  
 
Voilà qui explique beaucoup de tes posts :o


---------------
Prévenir HdV en cas d'SQFP ! - Quidquid latine dictum sit, altum sonatur.
n°27474024
Tangrim
Des bisous et des nounours !
Posté le 18-08-2011 à 11:33:36  profilanswer
 

fixio a écrit :


 
Parfois les niveaux se compliquaient, genre tu sors par la droite tu rentres par le haut. L'Univers peut faire ca aussi non?
 [:delarue3]


Pourquoi pas, l'univers serait basé sur un plan géométrique convexe aléatoire.


---------------
Des Bisous et des nounours ! | Internet 2025 | Dungeon-Generator
n°27479863
bugsan
Posté le 18-08-2011 à 18:44:27  profilanswer
 

On ne sait peut être pas si l'univers est fini ou infini, mais on sait que la  quantité de matière/particule/énergie, n'est pas infinie. Et si distance il y a, c'est la distance parcouru par la lumière depuis le big bang.

n°27482304
Neo_XP
Dawa'z addict
Posté le 18-08-2011 à 21:39:22  profilanswer
 

En fait l'univers serait à la fois fini en taille (le principe de l’extension de la lumière depuis le big-bang), mais infini en parcours car "courbe".
 
Un peu comme la Terre, qui a une taille fini, mais est "infini" si on avance toujours tout droit du fait de sa courbure :o
 
Et de toute manière on ne pourrait en théorie jamais atteindre la "frontière" de l'univers, puisque même à la vitesse de la lumière, on mettrait autant de temps pour l'atteindre que l'âge actuel de l'univers [:kabale] (et il aurait grandi d'autant entre temps [:joce])
 
 [:cracaboom]


---------------
Mais ouais
n°27484542
Profil sup​primé
Posté le 18-08-2011 à 23:36:41  answer
 

Neo_XP a écrit :

si on avance toujours tout droit du fait de sa courbure :o


Réfais le me le ?

n°27485770
Neo_XP
Dawa'z addict
Posté le 19-08-2011 à 09:03:27  profilanswer
 

Ben la terre est par exemple quelque chose de fini, au sens où l'on en connait la taille à un moment donné. Mais si tu te met à la surface et que tu avances, tu ne trouveras rien pour t’arrêter, pas de mur, de trou ou autre. Tu repassera juste au même endroit indéfiniment.
C'est donc "infini" en parcours, mais bien fini en taille.
Et on peut étendre ce principe à l'univers, qui lui en plus ne fait que croître en taille d'après les observations.
 
Mais comme je l'ai dis, on tombe dans l'absurde à l'échelle de l'univers puisque pour en faire un tour on mettrait autant de temps que son âge [:god]


---------------
Mais ouais
n°27487747
Profil sup​primé
Posté le 19-08-2011 à 11:50:27  answer
 

Neo_XP a écrit :

Ben la terre est par exemple quelque chose de fini, au sens où l'on en connait la taille à un moment donné. Mais si tu te met à la surface et que tu avances, tu ne trouveras rien pour t’arrêter, pas de mur, de trou ou autre.


 
Pour se déplacer il faut de l'énergie, donc tu poura pas te déplacer indéfiniment.

n°28745487
Bob2024
Le bob du futur
Posté le 23-12-2011 à 15:26:54  profilanswer
 

Non. Pour accélérer, oui, mais pas pour se déplacer.

n°28746421
Profil sup​primé
Posté le 23-12-2011 à 17:50:45  answer
 

Bob2024 a écrit :

Non. Pour accélérer, oui, mais pas pour se déplacer.


 
Comment ?
 
Et pour ce déplacer, pas besoin d'accélérer ?
 
Trop facile ....  :??:

n°28776230
jihelge
Ne pas rouler au volant
Posté le 28-12-2011 à 16:07:25  profilanswer
 


L'Univers étant par définition TOUT et ne formant qu'UN, même rien fait partie de TOUT.
Donc si on se borne uniquement à ce que l'on voit et mesure (même mal, comme le temps) on imagine que cela puisse être contenu dans un bol, voire un bol fait de rien.
Or toute fin d'une chose (" le monde" tel que tu l'as défini en début ) est le début d'une autre chose.
 
La fin du champs du père François est le début de celui du père Gilbert.
 
Et comme l'Univers c'est TOUT (postula de base) Il est la somme de l'un et du suivant.
Donc l'Univers est bien infini il ne peut pas en être autrement. Ce qui nous amène à des considérations corrolaires intéressantes :
a) étant infini il ne peut pas être en expansion car mathématiquement mais aussi par logique l'infini + 1 est égale à l'infini (théorème du dénombrement des ensembles infinis tels que N)
b) s'il ne peut pas être en expansion il ne peut provenir d'un mouvement initial, donc la théorie du Big Bang commence à flancher.
c) S'il y avait un point initial cela admettrait un centre, or puisqu'il est infini il n'a ni bord ni centre par définition. le Big bang de notre cher Reeve s'effondre.
d) Le temps faisant partie intégrale de l'Univers car quelque chose n'existe que parce que le temps existe, l'Univers étant par les déductions précédente consolidé dans sont infinitude le temps aussi est infini.
 
 
Donc il n'y a pas d'avant, pas d'après L'inifinitude temporelle se démontre par les mêmes assertions que l'infinitude physique.
 
L'Univers Est et c'est Tout.

n°28777541
la_salace
Fractales 2.0
Posté le 28-12-2011 à 18:09:25  profilanswer
 

Ceux qui croient encore au big bang, et qui ont un terminal android, peuvent aller sur le market et taper "black hole live wallpaper"
 
Premier résultat, et dans les options du fond d'écran, choisir "magnetic field"
 
A présents imaginez que les deux trous noirs animés ne soient pas 2, mais une infinité de points, dans une étude cordiste des théories quantiques, on pourra donc amener à penser que chaque corde qui compose le monde est reliée à n'importe quelle de ses sœurs comme décrit dans l'animation ci dessus.
 
ça fout certes en l'air la théorie de l'entropie, mais pour moi, à moins d'observer assez longtemps, ( des millions d'années) et avec les bons instruments, la frontière de l'univers que l'ont croit être le big bang, pour prouver un changement dans le temps, et don<c une entropie, ben on a aucune preuve de ce qu'on avance :o


---------------
Mes copines et moi, on est toutes à poil ici .
n°28778470
jihelge
Ne pas rouler au volant
Posté le 28-12-2011 à 19:48:23  profilanswer
 

arrêtons de se machouiller les Rhododendrons avec les théories relativistes de Papy Enstein. Il n'y a pas plus d'Univers courbe que de Big Bang. Il croyait déjà que le temps était la quatrième dimension linéaire de l'Univers c'est tout dire :lol:  
 
Quand nous tiendrons nous à la définition de science, comme étant un outils de réflexion, de modélisation et d'explication en l'état et à un instant donné de nos connaissances de ce que l'on observe. La science ne détient pas la Vérité, ce n'est pas une religion, il n'y a pas de dogme.
 
La religion détient "La vérité" (la salade qu'elle vend) mais pas "La Vérité" que personne ne connaitra jamais. La science la cherche et elle doit se remettre en cause de façon juste et raisonnable.
 
En posant ta question sur le déterminisme tu remet en cause en fait non pas la causalité mais l'auto-détermination et le libre arbitre et là ça devient intéressant car un individu n'est pas un caillou balloté par le courant de la rivière.
C'est le défaut de la théorie du Big-Bang. Elle se pose en dogme et énonce une vérité inélutable sur la création de l'Univers. RElisez bien les écris de notre cher Hubert, Il nous parle d'un soupe inerte qui est là partout et puis d'un coup elle "décide" de s'organiser selon une loi simple. et là ça devient fou, très vite, très très vite elle créer des molécules puis des structures complexes puis des mondes etc...
 
Mince ! comme j'ai un peu de culture, j'ai lu dans ma jeunesse la bible. Surtout l'ancien testament et l'évangile selon Jean . Et voila ce qui est écris au prologue de l'évangile de Jean et au  livre I Génèse :
1.Au commencement était le Verbe, et le Verbe était en Dieu, et le Verbe était Dieu.
2.Il était au commencement en Dieu.
3.Tout par lui a été fait, et sans lui n’a été fait rien de ce qui existe.
4.En lui était la vie, et la vie était la lumière des hommes,
5.Et la lumière luit dans les ténèbres, et les ténèbres ne l’ont point reçue.
...
14.Et le Verbe s’est fait chair, et il a habité parmi nous,
 
1Au commencement, Dieu créa les cieux et la terre.  
2 La terre était informe et vide : il y avait des ténèbres à la surface de l'abîme, et l'esprit de Dieu se mouvait au-dessus des eaux.  
3 Dieu dit : Que la lumière soit ! Et la lumière fut.  
4 Dieu vit que la lumière était bonne ; et Dieu sépara la lumière d'avec les ténèbres.  
5 Dieu appela la lumière jour, et il appela les ténèbres nuit. Ainsi, il y eut un soir, et il y eut un matin : ce fut le premier jour.  
6 Dieu dit : Qu'il y ait une étendue entre les eaux, et qu'elle sépare les eaux d'avec les eaux.  
7 Et Dieu fit l'étendue, et il sépara les eaux qui sont au-dessous de l'étendue d'avec les eaux qui sont au-dessus de l'étendue. Et cela fut ainsi.  
8 Dieu appela l'étendue ciel. Ainsi, il y eut un soir, et il y eut un matin : ce fut le second jour.  
9 Dieu dit : Que les eaux qui sont au-dessous du ciel se rassemblent en un seul lieu, et que le sec paraisse. Et cela fut ainsi.  
10 Dieu appela le sec terre, et il appela l'amas des eaux mers. Dieu vit que cela était bon.  
 
Etc... j'ai l'impression de lire la théorie du Big Bang. pourtant C'est la Bible !!!!! :D

Message cité 1 fois
Message édité par jihelge le 28-12-2011 à 19:51:29
n°49495348
localghost
identity-2017
Posté le 24-04-2017 à 21:58:24  profilanswer
 

jihelge a écrit :

arrêtons de se machouiller les Rhododendrons avec les théories relativistes de Papy Enstein. Il n'y a pas plus d'Univers courbe que de Big Bang. Il croyait déjà que le temps était la quatrième dimension linéaire de l'Univers c'est tout dire :lol:  
 
Quand nous tiendrons nous à la définition de science, comme étant un outils de réflexion, de modélisation et d'explication en l'état et à un instant donné de nos connaissances de ce que l'on observe. La science ne détient pas la Vérité, ce n'est pas une religion, il n'y a pas de dogme.
 
La religion détient "La vérité" (la salade qu'elle vend) mais pas "La Vérité" que personne ne connaitra jamais. La science la cherche et elle doit se remettre en cause de façon juste et raisonnable.
 
En posant ta question sur le déterminisme tu remet en cause en fait non pas la causalité mais l'auto-détermination et le libre arbitre et là ça devient intéressant car un individu n'est pas un caillou balloté par le courant de la rivière.
C'est le défaut de la théorie du Big-Bang. Elle se pose en dogme et énonce une vérité inélutable sur la création de l'Univers. RElisez bien les écris de notre cher Hubert, Il nous parle d'un soupe inerte qui est là partout et puis d'un coup elle "décide" de s'organiser selon une loi simple. et là ça devient fou, très vite, très très vite elle créer des molécules puis des structures complexes puis des mondes etc...
 
Mince ! comme j'ai un peu de culture, j'ai lu dans ma jeunesse la bible. Surtout l'ancien testament et l'évangile selon Jean . Et voila ce qui est écris au prologue de l'évangile de Jean et au  livre I Génèse :
1.Au commencement était le Verbe, et le Verbe était en Dieu, et le Verbe était Dieu.
2.Il était au commencement en Dieu.
3.Tout par lui a été fait, et sans lui n’a été fait rien de ce qui existe.
4.En lui était la vie, et la vie était la lumière des hommes,
5.Et la lumière luit dans les ténèbres, et les ténèbres ne l’ont point reçue.
...
14.Et le Verbe s’est fait chair, et il a habité parmi nous,
 
1Au commencement, Dieu créa les cieux et la terre.  
2 La terre était informe et vide : il y avait des ténèbres à la surface de l'abîme, et l'esprit de Dieu se mouvait au-dessus des eaux.  
3 Dieu dit : Que la lumière soit ! Et la lumière fut.  
4 Dieu vit que la lumière était bonne ; et Dieu sépara la lumière d'avec les ténèbres.  
5 Dieu appela la lumière jour, et il appela les ténèbres nuit. Ainsi, il y eut un soir, et il y eut un matin : ce fut le premier jour.  
6 Dieu dit : Qu'il y ait une étendue entre les eaux, et qu'elle sépare les eaux d'avec les eaux.  
7 Et Dieu fit l'étendue, et il sépara les eaux qui sont au-dessous de l'étendue d'avec les eaux qui sont au-dessus de l'étendue. Et cela fut ainsi.  
8 Dieu appela l'étendue ciel. Ainsi, il y eut un soir, et il y eut un matin : ce fut le second jour.  
9 Dieu dit : Que les eaux qui sont au-dessous du ciel se rassemblent en un seul lieu, et que le sec paraisse. Et cela fut ainsi.  
10 Dieu appela le sec terre, et il appela l'amas des eaux mers. Dieu vit que cela était bon.  
 
Etc... j'ai l'impression de lire la théorie du Big Bang. pourtant C'est la Bible !!!!! :D


 
 
 
Et si tu fais abstraction de la bible t'es dans le néant ?


---------------
Esprit es- tu là ? Si tu es là frappe un coup, deux si non.
n°49495463
localghost
identity-2017
Posté le 24-04-2017 à 22:04:10  profilanswer
 

Djoul II a écrit :


Quoi ? A un moment tu arrives à une limite ?
Tu ne peux plus avancer ?  
Il y a quoi ? Un mur magique ?  [:icon10]


 
 
T'avance pas parceque ta plus d'énergie. ou t'avance par rapport à rien donc une relativité nulle.


---------------
Esprit es- tu là ? Si tu es là frappe un coup, deux si non.
n°49495694
localghost
identity-2017
Posté le 24-04-2017 à 22:14:51  profilanswer
 

Bon enfin, c'était pour dire enfin, peut-être... que j'espère que dieux crée et casse tout au fur et a mesure que s'écoule le temps.
 
Parce que je me voix mal avoir mal justement pour l'éternité lorsuqe j'ai mal.
 
C'est peut-être un hs du coup j'en serait navré.


---------------
Esprit es- tu là ? Si tu es là frappe un coup, deux si non.
mood
Publicité
Posté le   profilanswer
 

 Page :   1  2  3
Page Suivante

Aller à :
Ajouter une réponse
 

Sujets relatifs
L'influence d'une manifestation à Paris sur la démocratie en IranAnti-univers ou co-univers
L'Univers n'est pas infiniL'Univers n'est pas infini
L'influence de l'école sur votre goût/degoût de la lectureExiste-t-il un moyen simple de détruire l'univers ?
un univers qui se recontracteraitfilms sur l'univers du jeu
La finitude de l'Homme et de l'environnement.L'univers déterministe et ses implications ponctuelles.
Plus de sujets relatifs à : influence de la finitude de l'univers sur son déterminisme.



Copyright © 1997-2016 Hardware.fr SARL (Signaler un contenu illicite) / Groupe LDLC / Shop HFR