Forum |  HardWare.fr | News | Articles | PC | Prix | S'identifier | S'inscrire | Aide Recherche
580 connectés 

  FORUM HardWare.fr
  Discussions
  Santé

  Accro à la codéine

 


 Mot :   Pseudo :  
 
 Page :   1  2  3  4  5  6  7  8
Page Précédente
Auteur Sujet :

Accro à la codéine

n°7421301
zcoold
Flat justice
Posté le 14-01-2006 à 13:08:29  profilanswer
 

Bon, voilà suite à diverses opérations chirurgicales (n'ayant pas forcément le même but), je pense être devenu accro à ce dérivé morphinique.
J'arrive plus à me voiler la face, que ce soit klipal, efferalgan codeine et compagnie tout y est passé: chiper en douce des cachets à l'hosto quand j'étais hospitalisé, "taxer" aux potes qui en avaient en stock et même en demander à mon dentiste suite à une extraction de dent de sagesse... mais je pense avoir atteint le point de "non retour" avec la grossière falsification d'une ordonnance (sûrement capté par la pharmacienne d'ailleurs).
 
bref je suis un poil désemparé, vu que j'ai mal un peu partout (enfin je crois) et il n'y a que ça qui me calme. [:tilleul]  
 
en plus vu que je suis sous antidepresseur (seroplex 10) et anxiolitique (lysanxia 10), avec en prime la grosse dose de théralène pour faire dodo :o  
 le mélange est détonnant, et pour peu que je boive un verre c'est le mode guerrier :sweat:  
 
c'est quoi la solution? sevrage forcé genre stopeclope, placebos et compagnie? là ça me fait flipper un peu vu que j'ai des trous de mémoires et des hallucinations  [:totoz]

Message cité 2 fois
Message édité par zcoold le 14-01-2006 à 13:13:40

---------------
(屮゜Д゜)屮 - Lightning strikes again! - Salut c'est moi Médor j'ai pas les couilles en or
mood
Publicité
Posté le 14-01-2006 à 13:08:29  profilanswer
 

n°7421316
loupous
Posté le 14-01-2006 à 13:11:14  profilanswer
 

Un forum n'a jamais remplacé un vrai toubib...

n°7421329
skinny-boy
vive la saucisse de morteau
Posté le 14-01-2006 à 13:14:07  profilanswer
 

va voir un toxicologue, vite!


---------------
la chronique d'Hadrien
n°7421343
Profil sup​primé
Posté le 14-01-2006 à 13:15:35  answer
 

Va te faire soigner. :jap:

n°7421344
zcoold
Flat justice
Posté le 14-01-2006 à 13:15:45  profilanswer
 

skinny-boy a écrit :

va voir un toxicologue, vite!


 
à ce point? :sweat:


---------------
(屮゜Д゜)屮 - Lightning strikes again! - Salut c'est moi Médor j'ai pas les couilles en or
n°7421353
zcoold
Flat justice
Posté le 14-01-2006 à 13:16:55  profilanswer
 


 
mais ça me travaille, c'est certain... mais si je vais consulter pour ça adieu codéine :'(


---------------
(屮゜Д゜)屮 - Lightning strikes again! - Salut c'est moi Médor j'ai pas les couilles en or
n°7421360
skinny-boy
vive la saucisse de morteau
Posté le 14-01-2006 à 13:19:06  profilanswer
 

zcoold a écrit :

à ce point? :sweat:


Si tu es conscient de ton problème c'est que tu es mûr pour agir. Il ne faut donc pas perdre de temps.


---------------
la chronique d'Hadrien
n°7421364
zcoold
Flat justice
Posté le 14-01-2006 à 13:19:25  profilanswer
 

tous conseils ou avis (même hostiles) sont les bienvenus  :jap:  , je dois m'absenter (je dors sur mon clavier :o )


---------------
(屮゜Д゜)屮 - Lightning strikes again! - Salut c'est moi Médor j'ai pas les couilles en or
n°7421372
zcoold
Flat justice
Posté le 14-01-2006 à 13:20:40  profilanswer
 

skinny-boy a écrit :

Si tu es conscient de ton problème c'est que tu es mûr pour agir. Il ne faut donc pas perdre de temps.


 
ouais mais j'ai mal :'(  rien que cette putain de dent de sagesse  [:tilleul]


---------------
(屮゜Д゜)屮 - Lightning strikes again! - Salut c'est moi Médor j'ai pas les couilles en or
n°7421403
skinny-boy
vive la saucisse de morteau
Posté le 14-01-2006 à 13:25:12  profilanswer
 

Un toxicologue saura quels sont les médicaments que tu peux prendre pour soulager ta douleur sans encourager ta dépendance


---------------
la chronique d'Hadrien
mood
Publicité
Posté le 14-01-2006 à 13:25:12  profilanswer
 

n°7421433
Profil sup​primé
Posté le 14-01-2006 à 13:32:36  answer
 

Mets-toi au vert  :o  
 
Serieusement, va voir un medecin :)

n°7421441
Profil sup​primé
Posté le 14-01-2006 à 13:33:27  answer
 

Ca fait combien de temps que ça dure?

n°7422131
Cpam
Posté le 14-01-2006 à 15:36:32  profilanswer
 

Accro à la codéine... On aura tout vu.
Prends du crack, ça te fera rapidement passer l'envie de la codéine.


---------------
www.smalto.com
n°7422534
Mjules
Parle dans le vide
Posté le 14-01-2006 à 16:55:31  profilanswer
 

Cpam a écrit :

Accro à la codéine... On aura tout vu.
Prends du crack, ça te fera rapidement passer l'envie de la codéine.


:pfff:  
 
la dépendance à la codéine existe, comme avec la plupart des dérivés morphiniques


---------------
Celui qui pose une question est idiot 5 minutes. Celui qui n'en pose pas le reste toute sa vie. |  Membre du grand complot pharmaceutico-médico-scientifico-judéo-maçonnique.
n°7422577
hardbox
Silent Spring
Posté le 14-01-2006 à 16:59:58  profilanswer
 

Mjules a écrit :

:pfff:  
 
la dépendance à la codéine existe, comme avec la plupart des dérivés morphiniques


 
Oh ! si on s'en borne a comparer ce poste aux élucubrations des éminents spécialistes locaux en matiéres de drogue c'est juste une petite idée reçue   :whistle:


Message édité par hardbox le 14-01-2006 à 18:31:01

---------------
| Membre du grand complot pharmaceutico-médico-scientifico-judéo-maçonnique | "Man has lost the capacity to foresee and to forestall. He will end by destroying the earth." A.S. | "Since dawn of time the fate of man is that of lies" Papa Emeritus II
n°7422771
Rasthor
Liberté et Patrie
Posté le 14-01-2006 à 17:29:53  profilanswer
 

Va voir ton médecin généraliste. C'est son rôle. Il saura te dire ce que tu dois faire ou qui tu dois aller voir. [:spamafote]
 
Fais gaffe ! La codéine, comme la morphine, en forte dose, ça rend stérile et impuissant.

n°7423298
mrduss
Rien que du bonheur
Posté le 14-01-2006 à 18:48:54  profilanswer
 

Rasthor a écrit :

Va voir ton médecin généraliste. C'est son rôle. Il saura te dire ce que tu dois faire ou qui tu dois aller voir. [:spamafote]
 
Fais gaffe ! La codéine, comme la morphine, en forte dose, ça rend stérile et impuissant.


ca constipe surtout  
 
remarque pas caca pendant quinze jours ca doit pas donner envie de niquer mais bon

n°7429429
berceker u​nited
PSN : berceker_united
Posté le 15-01-2006 à 18:09:20  profilanswer
 

Par contre ce faire griller par la pharmacienne c'est direction topic honte :(

n°7625275
tatactic
Posté le 09-02-2006 à 16:38:31  profilanswer
 

[quotemsg=7421301,1,70963]Bon, voilà suite à diverses opérations chirurgicales (n'ayant pas forcément le même but), je pense être devenu accro à ce dérivé morphinique...
 
Je ne suis jamais venu sur ce forum et je tombe sur ton message par hasard en effectuant une recherche via google...
 
Une réponse à ton message me dit qu’il est important que je participe à ce sujet (je ne citerai pas le message, relever certaines inepties ne contribuerait qu’à satisfaire l’ego de son auteur).
 
J’ai malheureusement moi même il y a très longtemps été dépendant aux opiacés (12 ans) et à une époque ou l’on trouvait des produits d’une excellente qualité au marché noir (ce qui n’est plus le cas aujourd’hui).
 
La dépendance aux opiacés est un problème très complexe et est vécue de manière très différente en fonction de chaque individu.
 
J’ai moi-même commencé mon parcours suite à une opération, qui a nécessité la prise de morphine pendant un certain temps, puis j’ai été entraîné par la spirale douleur, antalgiques, hypnotiques puis stimulants pour pouvoir continuer à être performant dans la vie de tous les jours.
 
La descente aux enfers à commencé…
 
Tu dois prendre le problème à bras le corps le plus rapidement possible.
Plus tu attends, plus celui-ci prendra des proportions que tu auras de plus en plus de difficultés à gérer.
 
Lors d’une de tes réponses tu dis très justement que si tu consultes quelqu’un pour ton problème par rapport aux opiacés (ne parlons pas de codéine, le problème reste le même qu’il s’agisse d’héroïne, de morphine ou …) tu n’auras plus de codéine  donc tu souffrira et…
re-spirale.
 
Je ne suis pas toubib mais je peux te donner quelques pistes que tu pourras explorer avec un médecin qui sera à même de prendre ton problème au sérieux et de t’apporter une solution antalgique correcte sans avoir à supporter une dépendance intolérable (dépendance qui elle même te procure une souffrance aussi bien morale que physique)
 
En résumant très fort ton problème (et faute de détails), je relèverais ceci :
3 points (en simplifiant très fort) sont à prendre en compte.
 
1/ (le plus important) Ta douleur doit absolument être soulagée, et vu les progrès que la médecine  a fait ces dernières années au niveau des soins palliatifs, je serais étonné qu’on ne puisse apporter de solution à ton problème dès le moment ou tu consulte une personne compétente (à la limite, c’est le point le plus difficile vu que tu devras sans doute consulter plusieurs personnes avant de rencontrer celle qui te convient).
 
2/ Différencier la dépendance et l’accoutumance.
Tu peux éventuellement (si la douleur est trop difficile à gérer pour toi, et cela personne d’autre que toi ne peut en juger puisque c’est quelque chose de très subjectif), et avec l’avis d’un médecin compétent accepter d’être DEPENDANT d’une substance chimique mais en prenant bien soin de trouver un produit qui ne provoque que peu d’accoutumance.
 
3/L’accoutumance :
Si tu ne prends pas celle-ci en compte, tu es vraiment dans le pâté le plus gras qui soit…
Pas confortable hein ???
Pourquoi ?
Parce que certains produits, à voir avec un spécialiste, en plus de provoquer une dépendance, demanderont à long terme d’augmenter les doses pour arriver à un résultat antalgique similaire.
La dépendance à ce produit sera donc de plus en plus forte vu que les doses seront croissantes pour obtenir un même résultat.
Tu te retrouveras donc avec un problème multiple :
Une dépendance, et une douleur que le « médicament » ne sera plus à même de soulager.
Dans ce sens le conseil de skinny-boy reste  le plus pertinent cad consulter un toxicologue pour gérer ton problème de dépendance et je rajouterais, consulter une personne qui sera à même de t’aider à soulager ta douleur sans démolir ta vie (à mon avis un psychiatre serait la personne la plus appropriée vu la fréquence avec laquelle ils sont amenés à traiter médicalement ce type de problèmes… Mais n’hésites pas à en voir plusieurs avant de te décider… Il faut trouver une personne compétente mais aussi et surtout quelqu’un en qui tu peux avoir confiance et avec qui le courrant passe bien).
 
Personnellement, je ne sais pas exactement comment agit la codéine, et ne peux malheureusement pas te conseiller de produit de substitution ou de remplacement de ce fait, mais bien conseillé, tu devrais pouvoir t’en sortir sans trop souffrir.
 
Je ne peux que te souhaiter bonne chance et espère réellement que tu arrivera à t’entourer au mieux pour résoudre tes problèmes.
Cela ne sera certainement pas simple mais tu gagneras certainement beaucoup en qualité de vie, la situation actuelle ne me semblant absolument pas supportable à long terme.
 
Courage… ;)  
N
 

n°7627142
Kanwulf
Posté le 09-02-2006 à 20:26:13  profilanswer
 

ah je ne suis pas le seul, j'y suis aussi accro et bien conscient, mais toujours mal, j'en prends depuis ... 6 ans, je suis toujours là :D mais j'ai vu un psy et tout et tout, sauf prendre des anti-dépresseurs on me dit y'a pas de solution alors tant pis, je continue comme ça, ah si je vois un kiné tous les 3 jours depuis 2 semaines ( en plus du rhumatologue et osteopathe ), j'ai pleins pleins de problèmes au dos ( même que j'ignorais totalement et on ne m'a rien dit avant maintenant c'est trop tard ), ça peut venir de là, alors on verra si ça s'arrange par la suite :) donc en ce moment il essaie de me remettre le dos en "état" + muscul de certaines parties, ça fait pas du bien mais c'est pour le mien !!
 
Un truc, je prends de la codéine/paracetamol pour la douleur mais souvent pour me sentir bien, c'est con mais c'est le seul truc qui me fasse décompresser, j'ai essayé d'arreter à plusieurs reprise mais dur dur !!! je pense qu'il faut un traitement par côté.
 
Ps : Je prends aussi du lysanxia depuis 10 ans + myorelaxants

n°7627213
ShonGail
En phase de calmitude ...
Posté le 09-02-2006 à 20:35:46  profilanswer
 

La vache !
 
On a retrouvé le trou de la sécu ! Il est dans ce topic :D
 
non sérieusement j'y connais rien en drogue et en médoc mais j'apporte tout mon soutien moral (ca mange pas de pain) à ceux qui veulent s'en sortir.
C'est surement un travail qui dépasse le seul cadre physiologique.

n°7627273
Kanwulf
Posté le 09-02-2006 à 20:44:51  profilanswer
 

oué enfin la codéïne/para c'est moi qui le pait ;) je ruine personne, pour les myorelaxants c'est par périodes quand vraiment j'ai très mal.

n°7718510
berceker u​nited
PSN : berceker_united
Posté le 21-02-2006 à 01:35:37  profilanswer
 

Kanwulf a écrit :

oué enfin la codéïne/para c'est moi qui le pait ;) je ruine personne, pour les myorelaxants c'est par périodes quand vraiment j'ai très mal.


Donc toi tu engraisses l'industrie pharmaceutique :D
Non plus sérieusement, il y a des personnes qui doivent dire qu'il suffit d'avoir un peut de volonté pour arrêter mais je ne pense pas que cela soit aussi simple. Bon courage pour ceux qui sont sur le chemin de l'arrêt.

n°7719058
zcoold
Flat justice
Posté le 21-02-2006 à 04:24:00  profilanswer
 

ben j'ai finalement décroché, je pense que je m'étais un peu affolé, mais vu comme je sentais que je devenais accro, le bien que ça me faisais etc... je pense avoir arrêté à temps (en même temps plus aucun spécialiste ou médecin ne voulait m'en prescrire, je pense qu'ils avaient cerné le début d'un problème).
 
Par contre ça me manque quand même, l'effet de cet opiacé n'est pas à négliger, comme antidouleur il n'y a quasiment pas mieux (sauf le Dextropropoxyphène, plus connu sous le nom de diantalvic), j'ai encore des douleurs résiduelles mais je prends sur moi, j'avais remarqué les effets dingues sur ma libido (plus aucun désir sexuel pendant des semaines) et ma zombification progressive [:tilleul]  
 
comme substitut je prends maintenant de hautes doses d'Ibuprofène et de doliprane, mais l'effet est bien moindre, je devrais faire avec.
 
finalement c'est ptètre grâce à ma future ex petite copine que j'ai compris ou ça pouvait me mener... enfin pour ceux qui lisent, même une dépendance de quelques mois peut conduire à des effets dévastateurs sur votre vie, sur ce que vous pensiez acquis.


---------------
(屮゜Д゜)屮 - Lightning strikes again! - Salut c'est moi Médor j'ai pas les couilles en or
n°7722399
Kanwulf
Posté le 21-02-2006 à 16:37:38  profilanswer
 

Genre quels effets dévastateurs ? une hepatite ? en tout cas c'est cool que tu ai pu décrocher ;)

n°7722461
Ill Nino
...
Posté le 21-02-2006 à 16:44:55  profilanswer
 

Kanwulf a écrit :

Genre quels effets dévastateurs ? une hepatite ? en tout cas c'est cool que tu ai pu décrocher ;)


Bon a ton tour maintenant de lacher ! :)  
 
Bon courage !

n°7722504
Kanwulf
Posté le 21-02-2006 à 16:49:20  profilanswer
 

Tiens, aller, pour "tester", à partir de maintenant, j'en prends plus, j'en ai pris ce matin, je viendrais poster ici quand je pourrais vraiment plus tenir et que je serais sur le point d'en reprendre, c'est parti ! je vais prendre sur moi ( sachant que je tiens 1 jour maximum sans en prendre )

n°7722534
Ill Nino
...
Posté le 21-02-2006 à 16:52:22  profilanswer
 

Et essayer de voir ce qu'il se passe quand tu n'en prends pas pendant plus de temps que tu n'as jamais essayé ?

n°7722596
Kanwulf
Posté le 21-02-2006 à 16:58:03  profilanswer
 

Oué, je vais vouloir en prendre, des douleurs vont venir, disparaitres, revenir etc ... faut juste que je tienne bon, j'avais tenu 1 semaine avant, j'avais voulu arreter et je sais plus pourquoi j'en ai repris ... quand je suis sur le point d'en prendre, je me dis et puis merde je vais pas crever pour 2 pauvres cachets puis c'est une habitude que j'ai pris alors on verra, je serais peut-être un peu irritable au début, je vais boire et boire de l'eau à la place, c'est un peu bourrin mais tant pis ! je dormirais surement moins bien aussi au début ( car ça détend pas mal ), enfin je vous dirait ça ;)

n°7722649
Ill Nino
...
Posté le 21-02-2006 à 17:03:20  profilanswer
 

T'as lu ou vu "Misery" ? Ca te dit de te taper un trip comme ca pour en finir ?
 
J'plaisante et j'connais pas la dependance a cette "drogue", mais bon j'te souhaite bon courage, plus tard tu te remercieras... :jap:

n°7722750
Kanwulf
Posté le 21-02-2006 à 17:12:52  profilanswer
 

Je ne crois pas avoir vu et encore moins lu Misery, mais c'est pas impossible, le titre me dis rien, le truc c'est que seul, j'ai tendence à en prendre facilement, si j'avais un coach à côté qui me distriburait des claques ça serait plus facile :D mais j'ai vraiment envie d'en finir, quit à souffrir un peu au début, je ne peux qu'être gagnant à la fin, en même temps je me dis que je ne risque pas grand-chose à en prendre ( sans savoir vraiment ce que je risque ) mais là j'ai posté sur HFR, qu'il me donne la force, la volonter que je n'arrive pas à trouver :fou: :pt1cable:

n°7722978
zcoold
Flat justice
Posté le 21-02-2006 à 17:39:57  profilanswer
 

Kanwulf a écrit :

Genre quels effets dévastateurs ? une hepatite ? en tout cas c'est cool que tu ai pu décrocher ;)


je faisais allusion au fait que ma copine me quitte en ce moment en grande partie à cause de ça... :/


---------------
(屮゜Д゜)屮 - Lightning strikes again! - Salut c'est moi Médor j'ai pas les couilles en or
n°7723019
zigmounett​e
Freudo-spinoziste convaincue
Posté le 21-02-2006 à 17:44:16  profilanswer
 

ShonGail a écrit :

La vache !
 
On a retrouvé le trou de la sécu ! Il est dans ce topic :D

 
non sérieusement j'y connais rien en drogue et en médoc mais j'apporte tout mon soutien moral (ca mange pas de pain) à ceux qui veulent s'en sortir.
C'est surement un travail qui dépasse le seul cadre physiologique.


 
[:rofl]
 
Je pense qu'en effet il faille consulter, zcoold [:spamafote]
 
Bon courage à toi dans tous les cas, et n'hésite pas si tu veux aller prendre l'air au P.L., je peux y organiser une nouvelle sortie :jap:  ;)


---------------
N.B.: mon avatar, c'est pas moi, c'est Bob Dylan... • «Don't know how it all got started, I don't know what they're doin' with their lives, but me, I'm still on the road...» • Tangled up in blue, by Bob Dylan
n°7723062
zcoold
Flat justice
Posté le 21-02-2006 à 17:49:15  profilanswer
 

zigmounette a écrit :

[:rofl]
 
Je pense qu'en effet il faille consulter, zcoold [:spamafote]
 
Bon courage à toi dans tous les cas, et n'hésite pas si tu veux aller prendre l'air au P.L., je peux y organiser une nouvelle sortie :jap:  ;)


 
c'est sympa, merci ;) dans mon cas j'ai pas eu besoin, un peu de volonté et hop oublié (ou presque) la codéine :D  mais une addiction de quelques mois ne se compare en rien à celle de kanwulf, qui dure elle depuis des années :sweat:  
 
donc bon courage à toi kanwulf :)


---------------
(屮゜Д゜)屮 - Lightning strikes again! - Salut c'est moi Médor j'ai pas les couilles en or
n°7723115
Kanwulf
Posté le 21-02-2006 à 17:55:10  profilanswer
 

Merci :) ! pour le moment ça va, c'est demain que ça sera plus dur ! et après demain ...

n°7728181
Ill Nino
...
Posté le 22-02-2006 à 08:30:45  profilanswer
 

Kanwulf a écrit :

Je ne crois pas avoir vu et encore moins lu Misery, mais c'est pas impossible, le titre me dis rien, le truc c'est que seul, j'ai tendence à en prendre facilement, si j'avais un coach à côté qui me distriburait des claques ça serait plus facile :D mais j'ai vraiment envie d'en finir, quit à souffrir un peu au début, je ne peux qu'être gagnant à la fin, en même temps je me dis que je ne risque pas grand-chose à en prendre ( sans savoir vraiment ce que je risque ) mais là j'ai posté sur HFR, qu'il me donne la force, la volonter que je n'arrive pas à trouver :fou: :pt1cable:


Sur une pillule oui tu ne risque rien, mais chaque pillule t'ecarte de la solution qui pourtant s'impose. Dans quelques années qui peut dire dans quel etat tu seras ?
Si j'prends le temps de causer avec toi c'est que moi meme j'me suis sortit d'une dependance et pour avoir connu ca, je sais combien c'est difficile et long, mais quel putain de soulagement d'en etre sortit et de pouvoir vivre normalement sans lutter contre soit meme... :jap:
 
Franchement sors toi de cette merde pendant qu'il est encore temps, tu savoureras ta victoire tot ou tard... :)

n°7728199
The NBoc
mmse
Posté le 22-02-2006 à 08:37:57  profilanswer
 

ahlala si le cannabis thérapeutique existait en France :spamafote: :whistle:
 
non sinon, comme les autres, à ce niveau la direct toxicologue!

n°8484088
zcoold
Flat justice
Posté le 23-05-2006 à 18:46:50  profilanswer
 

j'ai replongé, et manque de bol j'aime ça :sweat:


---------------
(屮゜Д゜)屮 - Lightning strikes again! - Salut c'est moi Médor j'ai pas les couilles en or
n°8497490
Kanwulf
Posté le 25-05-2006 à 01:44:04  profilanswer
 

J'ai pas pu arreter, c'est vraiment vraiment chaud :/ ( plus chaud que d'arreter des anxyolitique ou AD, pour ma part ... ) et j'aime aussi ça :love: je prend des doses plus importantes, bref, je préfère vivre bien sans trop de douleurs/stress moins longtemps que mal, longtemps, stressé, y'a que ça qui me détend, me fait décompresser .. ceci-dit il y a de bon traitements pour ce type d'accoutumance, mais je ,'ai même pas envie d'essayer ( j'en parlerais quand même au doc dans 1semaine ), après, j'aurais plus rien, puis je vais y replonger à coup sur, petit à petit .. on y prend vite goût !
 
J'ai testé plusieurs médicaments ( bien sur quand j'avais mal ), avec du paracetamol, dextropropoxyphène et autres genre mais si il n'y a pas de codeïne, ça ne me fait rien du tout ( même pour la douleur ou très peu ) donc c'est bien de la codéïne que je suis accro.
 
J'ai depuis peu fait la connaissance d'un jeune homme de mon âge, il prend lui aussi de la codéïne mais à des doses ... il prend, par jour ! environ 2.5g de codéïne minimum ! ( sans compter le paracetamol qui l'accompagne ), alors que moi je tourne environ entre 60 et 120mg max par jour, j'essaie quand même de modérer les prises mais c'est pas facile facile !
 
Je vous dirait ce que me dira le doc dans quelque-jours avec les risques possibles et les traitements :)
 
Le truc c'est qu'on ne se rend pas compte qu'on en devient dépendent de ce truc au début, du moins c'est ce que je pensais, je me disais, "ouais mais je peu arrêter du jour au lendemain :whistle: " mais non lol c'est pas possible. C'est un peu comme arrêter de fumer, heureusement, je ne fume pas ! :D
 
edit : voilà, je viens de finir d'écire ce post et je me suis pris 40mg de codéïne, c'est de la folie !


Message édité par Kanwulf le 25-05-2006 à 01:52:02
n°8497629
Blazkowicz
Posté le 25-05-2006 à 01:59:25  profilanswer
 

essaye l'héroïne? :whistle:

mood
Publicité
Posté le   profilanswer
 

 Page :   1  2  3  4  5  6  7  8
Page Précédente

Aller à :
Ajouter une réponse
  FORUM HardWare.fr
  Discussions
  Santé

  Accro à la codéine

 

Sujets relatifs
à quoi vous sentez vous accro?Accro à HFR
Le topic des accro du Velcro en mode UrbainEtes vous accro au cyberseske ?
etes vous accro à quelque chose? est mortCodéine : des risques ?
Vélotaff!!!A quoi êtes-vous accro ?
Plus de sujets relatifs à : Accro à la codéine



Copyright © 1997-2014 Hardware.fr SARL (Signaler un contenu illicite) / Groupe LDLC / Avis LDLC / LesNumeriques.com