Forum |  HardWare.fr | News | Articles | PC | Prix | S'identifier | S'inscrire | Aide | Shop Recherche
1523 connectés 

 

 

 Mot :   Pseudo :  
 
 Page :   1  2  3  4  5  6  7  8  9  10  11  12  13
Page Suivante
Auteur Sujet :

[topic écriture] sujet n°25 : poètes de tous les pays déchirez vous

n°6383945
In Ze Navy​ II
Obsédée textuelle
Posté le 24-08-2005 à 11:09:20  profilanswer
 

Reprise du message précédent :
Ici, il y en a une, par exemple :
"Tes doigts impérieux cambrent l’arc de mon cou."


---------------
n° 11 * RED * Tiens, voilà ton thé, c'est du café.
mood
Publicité
Posté le 24-08-2005 à 11:09:20  profilanswer
 

n°6386424
Eitry
Funambule.
Posté le 24-08-2005 à 16:19:55  profilanswer
 

Im-pé-ri-eux


---------------
"La pâleur montre jusqu'où le corps peut comprendre l'âme." Cioran.  
n°6386592
In Ze Navy​ II
Obsédée textuelle
Posté le 24-08-2005 à 16:39:45  profilanswer
 

Euh, oui ? [:pingouino]


---------------
n° 11 * RED * Tiens, voilà ton thé, c'est du café.
n°6390437
E-Nyar
I ain't no nice guy after all
Posté le 25-08-2005 à 02:08:48  profilanswer
 

et avec le rhume, ca donne :
An-dré-Ri-eux
tout de suite plus poétique :o


---------------
Don't fuck me, I'm anonymous.
n°6390504
In Ze Navy​ II
Obsédée textuelle
Posté le 25-08-2005 à 02:18:19  profilanswer
 

Tu as pris froid en Sibérie, on dirait :o


---------------
n° 11 * RED * Tiens, voilà ton thé, c'est du café.
n°6391133
E-Nyar
I ain't no nice guy after all
Posté le 25-08-2005 à 08:39:39  profilanswer
 

ah mais c'est que ca tape la Gunblast vodka :)


---------------
Don't fuck me, I'm anonymous.
n°6391820
In Ze Navy​ II
Obsédée textuelle
Posté le 25-08-2005 à 11:02:43  profilanswer
 

Tant que tu ne portes pas de costumes grotesques en jouant du violon avec les pieds dans de la compote de guimauve, tout va bien :jap:


---------------
n° 11 * RED * Tiens, voilà ton thé, c'est du café.
n°6391839
Mario_
Vive le pingouiboulga !!
Posté le 25-08-2005 à 11:04:12  profilanswer
 

Remarque intéressante : en imaginant la scène, on pourrait soi-même se croire saoûlé à la vodka tellement ça semble étrange [:pingouino]


---------------
Soyons ouverts d'esprit, mais pas au point de laisser notre cerveau s'enfuir.
n°6391870
In Ze Navy​ II
Obsédée textuelle
Posté le 25-08-2005 à 11:07:33  profilanswer
 

Mario_ a écrit :

Remarque intéressante : en imaginant la scène, on pourrait soi-même se croire saoûlé à la vodka tellement ça semble étrange [:pingouino]


 
 
J'ai moi-même bu beaucoup de vodka, à l'occasion  [:pingouino]  
Par ailleurs j'ai beaucoup d'imagination  [:theepsilon]


---------------
n° 11 * RED * Tiens, voilà ton thé, c'est du café.
n°6391885
Mario_
Vive le pingouiboulga !!
Posté le 25-08-2005 à 11:10:29  profilanswer
 

Mais il te manque un détail qui fait la différence : tu n'a pas vu e-nyar. Et ça, mine de rien, ça fait toute la différence quand je l'imagine :D


---------------
Soyons ouverts d'esprit, mais pas au point de laisser notre cerveau s'enfuir.
mood
Publicité
Posté le 25-08-2005 à 11:10:29  profilanswer
 

n°6391891
Nicky_rr
L'art est la manière
Posté le 25-08-2005 à 11:11:34  profilanswer
 

Oui je l'imagine bien avec un violon dans les mains..... pauvre violon :sweat: :d


---------------
Quiconque sacrifie sa liberté pour plus de sécurité ne mérite ni l'un ni l'autre, et n'aura aucun des deux. B. Franklin - Sur internet si le service semble gratuit, c'est que le produit, c'est vous.
n°6391903
In Ze Navy​ II
Obsédée textuelle
Posté le 25-08-2005 à 11:13:06  profilanswer
 

Mario_ a écrit :

Mais il te manque un détail qui fait la différence : tu n'a pas vu e-nyar. Et ça, mine de rien, ça fait toute la différence quand je l'imagine :D


 
 
Tu sous-estimes le pouvoir de mon imagination, je t'assure [:thalis]


---------------
n° 11 * RED * Tiens, voilà ton thé, c'est du café.
n°6392003
Mario_
Vive le pingouiboulga !!
Posté le 25-08-2005 à 11:24:28  profilanswer
 

In Ze Navy II a écrit :

Tu sous-estimes le pouvoir de mon imagination, je t'assure [:thalis]


C'est fort possible, remarque [:cupra]
Mais quand même... :p


---------------
Soyons ouverts d'esprit, mais pas au point de laisser notre cerveau s'enfuir.
n°49733791
norbert fa​lou
Posté le 13-05-2017 à 22:39:26  profilanswer
 

Oceano nox
 
Oh ! combien de marins, combien de capitaines
Qui sont partis joyeux pour des courses lointaines,
Dans ce morne horizon se sont évanouis !
Combien ont disparu, dure et triste fortune !
Dans une mer sans fond, par une nuit sans lune,
Sous l'aveugle océan à jamais enfouis !
 
Combien de patrons morts avec leurs équipages !
L'ouragan de leur vie a pris toutes les pages
Et d'un souffle il a tout dispersé sur les flots !
Nul ne saura leur fin dans l'abîme plongée.
Chaque vague en passant d'un butin s'est chargée ;
L'une a saisi l'esquif, l'autre les matelots !
 
Nul ne sait votre sort, pauvres têtes perdues !
Vous roulez à travers les sombres étendues,
Heurtant de vos fronts morts des écueils inconnus.
Oh ! que de vieux parents, qui n'avaient plus qu'un rêve,
Sont morts en attendant tous les jours sur la grève
Ceux qui ne sont pas revenus !
 
On s'entretient de vous parfois dans les veillées.
Maint joyeux cercle, assis sur des ancres rouillées,
Mêle encor quelque temps vos noms d'ombre couverts
Aux rires, aux refrains, aux récits d'aventures,
Aux baisers qu'on dérobe à vos belles futures,
Tandis que vous dormez dans les goémons verts !
 
On demande : - Où sont-ils ? sont-ils rois dans quelque île ?
Nous ont-ils délaissés pour un bord plus fertile ? -
Puis votre souvenir même est enseveli.
Le corps se perd dans l'eau, le nom dans la mémoire.
Le temps, qui sur toute ombre en verse une plus noire,
Sur le sombre océan jette le sombre oubli.
 
Bientôt des yeux de tous votre ombre est disparue.
L'un n'a-t-il pas sa barque et l'autre sa charrue ?
Seules, durant ces nuits où l'orage est vainqueur,
Vos veuves aux fronts blancs, lasses de vous attendre,
Parlent encor de vous en remuant la cendre
De leur foyer et de leur coeur !
 
Et quand la tombe enfin a fermé leur paupière,
Rien ne sait plus vos noms, pas même une humble pierre
Dans l'étroit cimetière où l'écho nous répond,
Pas même un saule vert qui s'effeuille à l'automne,
Pas même la chanson naïve et monotone
Que chante un mendiant à l'angle d'un vieux pont !
 
Où sont-ils, les marins sombrés dans les nuits noires ?
O flots, que vous savez de lugubres histoires !
Flots profonds redoutés des mères à genoux !
Vous vous les racontez en montant les marées,
Et c'est ce qui vous fait ces voix désespérées
Que vous avez le soir quand vous venez vers nous!
 
Victor Hugo

mood
Publicité
Posté le   profilanswer
 

 Page :   1  2  3  4  5  6  7  8  9  10  11  12  13
Page Suivante

Aller à :
Ajouter une réponse
 

Sujets relatifs
Amputations: Etes vous sujet aux douleurs fantomes?Amende dans un pays de l'Europe
Ecriture marrante[Topic Insomniaks] Sujet provisoire, cause bug... !
le meilleur pays pour se tirer ?plus d ISFSujet fermer (sans doute par Bresse) ???
[topic écriture] sujet n°24 : les votes sont ouverts[topic écriture] GT v5.0 Sondage GT Noyel !
Suite au sujet : "Pourquoi j'irais voter non" 
Plus de sujets relatifs à : [topic écriture] sujet n°25 : poètes de tous les pays déchirez vous



Copyright © 1997-2016 Hardware.fr SARL (Signaler un contenu illicite) / Groupe LDLC / Shop HFR