Forum |  HardWare.fr | News | Articles | PC | Prix | S'identifier | S'inscrire | Aide | Shop Recherche
1765 connectés 

  FORUM HardWare.fr
  Discussions
  Actualité

  Pénurie des énergies fossiles: quelles solutions ?

 


 Mot :   Pseudo :  
  Aller à la page :
 
 Page :   1  2  3  4  5  ..  405  406  407  408  409  410
Page Précédente
Auteur Sujet :

Pénurie des énergies fossiles: quelles solutions ?

n°8251275
Changaco
Posté le 25-04-2006 à 13:03:21  profilanswer
 

Bienvenue.

 

Sommaire de ce message:

  • Sources d'informations
  • Résumé du problème
  • Résumé des solutions
  • Quelques chiffres
  • Que puis-je faire ?
  

==================== Sources d'informations ====================

 

Sites web:


Vidéos:


Newsletters:


Livres:

  • Le plein s'il vous plaît de Jancovici publié au Seuil
  

==================== Résumé du problème ====================

 

Les énergies fossiles sont un pilier de nos économies modernes, leur raréfaction entraine un risque de régression du niveau de vie dans les pays dits "développés" comme la France. Pour éviter cela nous devons investir massivement dans les économies d'énergie et les énergies renouvelables, c'est à dire repenser le fonctionnement de notre société.

 

Le changement de cap est plus qu'urgent: le pic du pétrole conventionnel (une des principales sources d'énergie de la planète) a été atteint entre 2006 et 2008 selon l'Agence Internationale de l'Énergie.

  


==================== Résumé des solutions ====================

 

I - Les économies d'énergie et de ressources

 

    A) Énergie:

 

N°1: isolation thermique des bâtiments
liens: Maisons passives - écologie - primes... - FORUM Hardware.fr | Maisons passives - Ekopedia
Avantages:

  • diminution des dépenses de chauffage

Inconvénients:

  • nécessite une rénovation en profondeur du bâtiment (des aides de l'état et des collectivités locales sont cependant disponibles pour alléger le coup)

Matériaux utilisés:

  • bois
  • paille
  • chanvre
  • terre, chaux


N°2: favoriser les produits locaux (et biologiques pour l'alimentation)
Les AMAP sont un très bon moyen de consommer local.
 # produits locaux:
Avantages:

  • moins de kilomètres parcourus entre le lieu de production et le lieu de consommation donc moins de pétrole consommé pour le transport

 # produits biologique
Avantages:

  • l'agriculture biologique n'utilise pas de pesticides ni d'engrais chimiques ce qui permet d'économiser du pétrole tout en ayant des rendements proches de ceux de l'agriculture intensive


N°3: recyclage, revalorisation
"Les déchets des uns sont les matières premières des autres."
exemples:

  • le verre est une matière qui se recycle à l'infini sans perte de qualité
  • l'eau chaude des centrales nucléaires qui servirait au chauffage ou à l'industrie et ne serait pas déversée dans nos rivières ou rejeté dans l'atmosphère sous forme de vapeur


N°4: limiter très fortement les voitures en ville et les remplacer par les transports en communs et les vélos
Avantages:

  • l'acheminement de l'énergie vers les transports en commun comme le tram ou le métro est moins fastidieux que pour une voiture

Inconvénients:

  • nécessite de nombreux travaux dans les villes


N°x: promouvoir les ampoules à LED
Effet plus restreint que les précédents mais applicable dès aujourd'hui par TOUS les français et puis "Il n'y a pas de petits gestes quand on est 60 millions à les faire".
Avantages:

  • durée de vie beaucoup plus longue que les autres types d'ampoules

Inconvénients:

  • les composants électroniques sont souvent fabriqués en Asie


    B) Ressources élémentaires:

 

N°1: ne pas gaspiller l'eau/ne pas détruire les stocks d'eau
L'eau est un des enjeux géopolitiques du siècle ainsi elle pose déjà problème au Moyen-Orient et en Afrique par exemple.
Solutions:
 # toilettes sèches
Voir Toilettes sèches - Wikipedia.
 # récupération et purification de l'eau de pluie
En faisant passer de l'eau dans un certain nombre de bassins contenant certaines plantes on peut obtenir de l'eau consommable. Ces bassins peuvent être sous forme de toit végétal
Inconvénients:

  • pour le moment cette eau ne peut servir qu'au jardin et à la voiture sauf si elle est purifiée par un autre système

Lien: Le site de l'eau dans la maison

  

II - Sources fixes d'énergie renouvelable

 

N°1: L'hydroélectricité
gravité → énergie mécanique → électricité
 # Barrages à accumulation:
Avantages:

  • sert d'appoint

Inconvénients:

  • les ressources françaises sont déjà exploités
  • la grande rétention occupe un espace considérable et donc réduit l'espace terrestre habitable et cultivable

 # Micro-hydraulique au fil de l'eau:
Voir Petite centrale hydroélectrique - Wikipedia et Plaidoyer pour la micro-hydraulique.

 

N°2: Le géothermique
Exploite la chaleur ou la fraicheur du sol en utilisant un vecteur de chaleur comme l'air ou l'eau.
 # Très basse énergie (puits provençaux/canadiens):
température: 10 à 30°C
utilisation: chauffage et climatisation
 # Basse énergie:
température: 30 à 100°C
profondeur: de 1500 à 2500 mètres
utilisation: chauffage
 # Haute énergie:
température: supérieure à 80°C
profondeur: plus de 1500 mètres
utilisation: production conjointe d'électricité grâce à des turbines à vapeur et de chaleur avec la récupération des condensats de la vapeur

 

N°3: Le solaire thermique
Inconvénients:

  • production quasiment imprévisible nécessitant un appoint

# pour l'électricité:
lien: projet PROMES

  • couple parabole/moteur Stirling permettant de produire de l'électricité
  • miroirs focalisant la lumière sur de l'eau qui chauffe à plus de 400°C et qui entraine une turbine, une centrale de ce type existe en Californie depuis de nombreuses années

Avantages:

  • meilleur rendement que le photovoltaïque

# pour l'eau:

  • chauffage de l'eau par absorption du rayonnement solaire


N°4: Bois et paille
Ces matériaux sont brûlés pour obtenir de la chaleur et/ou de l'électricité relâchant ainsi le CO2 capté lors de leur culture.
Avantages:

  • simple et pas chère

Inconvénients:

  • attention à la déforestation


N°5: Le solaire photovoltaïque
Transforme les rayons du soleil en électricité.
Inconvénients:

  • production quasiment imprévisible nécessitant un appoint


N°6: L'éolien
Transforme l'énergie mécanique du vent en énergie électrique.
 # Éoliennes individuelles (sur les toits notamment):
Inconvénients:

  • production difficilement prévisible nécessitant un appoint

# Grandes éoliennes:
Inconvénients:

  • production quasiment imprévisible nécessitant un appoint (10 à 50% d'erreur sur 24 heures)
  • encombrant
  • gène les transmissions (radars, radio, ...)
  • entretien plus compliqué que pour les éoliennes individuelles qui sont plus/beaucoup plus petites
 


III - L'énergie nucléaire

 

Le nucléaire permet une génération d'énergie à grande échelle, mais la technologie actuelle (générations 2 et 3) ne peut pas compenser le pic pétrolier puisque l'uranium nécessaire à son fonctionnement devrait poser problème dès 2035. De plus les perspectives de la fission de génération IV et de la fusion nucléaire sont trop lointaines, prévues pour dans 20 ans et 50 ans respectivement.

 

L'énergie nucléaire rencontre également une opposition politique forte à cause des problématiques des déchets et de la dangerosité.

  

IV - Vecteurs et sources d'énergie transportables

 

+++++++++++++++++++++++++++++++++++

 

Remarque: aucun(e) des vecteurs/sources d'énergie ci-dessous n'est capable de remplacer le pétrole à lui/elle seul(e).

 

+++++++++++++++++++++++++++++++++++

 

    A) Bonnes solutions

 

Les batteries électriques (vecteur d'énergie):
Avantages:

  • bon rendement car associé à un moteur électrique

Inconvénients:

  • véhicules n'ayant pas une très grande autonomie (ce n'est plus le cas des derniers modèles haut de gamme, et pourrait bientôt se généraliser aux modèles de masse)
  • la recharge à une station prend plus de temps que de faire le plein d'essence, mais il y a la possibilité d'échanger la batterie du véhicule contre une rechargée si on est vraiment pressé


Le biogaz (méthane) (source et vecteur d'énergie):
Le biogaz est issu d'un phénomène de fermentation naturel des déchets organiques et des boues pouvant être optimisé par les techniques modernes, quoi que l'on fasse ce gaz à est rejeté dans l'atmosphère donc autant l'utiliser en tant que carburant…
Avantages:

  • n'aggrave pas plus l'effet de serre quand on l'utilise que quand on le laisse s'échapper


Huile Végétale Pure (ou biocarburants) à base de Jatropha ou de Karanj (source d'énergie):
Carburant de substitution au pétrole.
Avantages:

  • ne nécessite pas de terre cultivable car ces plantes sont très résistantes
  • ne nécessite que quelques modifications sur les moteurs diesels

Remarque: dans tous les cas il faut s'assurer que le "rendement" du carburant est bien supérieur à 1

 

Véhicule à air comprimé (vecteur d'énergie):
On distingue deux types de véhicules à air comprimé, les véhicules hybrides pneumatique-essence et les véhicules entièrement pneumatique.
 # VAP (Véhicules à Assistance Pneumatique):
Ces véhicules consomment moins de carburant qu'un véhicule entièrement essence et possède une bonne autonomie. Il s'agit d'un concurrent des véhicules hybrides essence-électrique.
 # VPP (Véhicules à Propulsion Pneumatique):
Avantages:

  • le moteur à air comprimé ne produit aucun gaz à effet de serre lorsqu'il tourne et est plus silencieux qu'un moteur à explosion

Inconvénients:

  • autonomie trop faible pour prétendre au remplacement de la voiture à essence


    B) Mauvaises solutions

 

Biodiesel, éthanol, etc (source d'énergie):
Carburant permettant d'utiliser moins d'essence.
Avantages:

  • permet d'être plus indépendant des pays producteurs de pétrole
  • la combustion produit du CO2 mais la plante servant à produire ce carburant en retire de l'atmosphère quand elle pousse donc théoriquement les agrocarburants sont un cycle perpétuel

Inconvénients:

  • nécessite des terres cultivables, influant ainsi sur les cours de la nourriture


Piles à combustible + hydrogène (vecteur d'énergie):
Avantages:

  • ne rejette que de l'eau
  • meilleur rendement que le moteur à explosion

Inconvénients:

  • les piles à combustibles nécessitent souvent des matériaux rares comme le platine
  • la production d'hydrogène est soit très inefficace (technique de l'électrolyse de l'eau) soit dépendante des énergies fossiles (technique du vaporeformage)
  • le dihydrogène est une très petite molécule et donc très difficile à stocker car il s'échappe des réservoirs classiques

--> les techniques actuelles de production et de stockage de l'hydrogène ne sont pas suffisamment efficaces

  

V - Les technologies mal employées
La climatisation automobile:
 # contre: les méfaits de la climatisation automobile
 # pour: une remarque faites un peu plus loin dans le topic

  

===================== Quelques chiffres =====================

 

Energy Source                 Death Rate  (deaths per TWh)

 

Coal – world average              161     (26% of world energy, 50% of electricity)
Coal – China                      278
Coal – USA                         15
Oil                                36     (36% of world energy)
Natural Gas                         4     (21% of world energy)
Biofuel/Biomass                    12
Peat                               12
Solar (rooftop)                     0.44  (less than 0.1% of world energy)
Wind                                0.15  (less than 1% of world energy)
Hydro                               0.10  (europe death rate, 2.2% of world energy)
Hydro - world including Banqiao)    1.4   (about 2500 TWh/yr and 171,000 Banqiao dead)
Nuclear                             0.04  (5.9% of world energy)


Source : Deaths per TWh by energy source

 

===================== Que puis-je faire ? =====================

 

La réponse est simple mais la mise en œuvre plus complexe: il faut appliquer ce qui est dit ci-dessus c'est-à-dire faire des économies d'énergies.
Si vous êtes propriétaire la meilleure chose à faire est d'isoler votre maison (Financer mon projet - Ademe).
Vous pouvez vous mettre au vélo et/ou aux transports en commun selon votre situation.
Si vous travaillez dans le tertiaire avez-vous déjà envisagé de travailler à domicile ?
Enfin faites passer le message, la fin du pétrole bon marché est arrivée, il faut s'adapter…

Message cité 10 fois
Message édité par Changaco le 12-11-2015 à 18:58:54

---------------
Liberapay | Diaspora* | Twitter | GitHub
mood
Publicité
Posté le 25-04-2006 à 13:03:21  profilanswer
 

n°8251288
boubougna
Posté le 25-04-2006 à 13:05:51  profilanswer
 

LeFantome a écrit :

Pour le pétrôle, nous en avons pour 35 ans
Pour l' Uranium ; 50 ans
Pour le gaz naturel :70 ans....
 
Mais.... Une fois qu' il n' y aura plus de pétrole, tout le monde se ruera sur le gaz et l' uranium... En auront nous pour autant de temps que celà?
 
Et puis ces estimations font partie des plus optimistes, les plus pessimistes parlent de 10 ans pour le pétrole.
 
Allons nous retourner à l' époque des chevaux et des moulins?


 
je veux bien ta source pour les 10 ans de pétrole, on parle de déplétion sous 10/20ans  (la déplétion étant le sommet de la production de pétrole => en croissance depuis toujours) mais toutes les analyses disent pétrole pour encore au moins 30 facile ... (source : La vie après le pétrole : De la pénurie aux énergies nouvelles  
de Jean-Luc Wingert, Jean Laherrere)

n°8251302
LeFantome
Posté le 25-04-2006 à 13:07:54  profilanswer
 

boubougna a écrit :

je veux bien ta source pour les 10 ans de pétrole, on parle de déplétion sous 10/20ans  (la déplétion étant le sommet de la production de pétrole => en croissance depuis toujours) mais toutes les analyses disent pétrole pour encore au moins 30 facile ... (source : La vie après le pétrole : De la pénurie aux énergies nouvelles  
de Jean-Luc Wingert, Jean Laherrere)


Merci pour ces précisions

n°8251329
LeFantome
Posté le 25-04-2006 à 13:12:23  profilanswer
 

La Derniere Phrase a écrit :

Surtout que les Etats-Unis d'Amérique n'exploitent pas encore pleinement leurs réserves au sud du Texas.


Intéressant... Pourquoi occupent ils l' Irak?

n°8251334
boubougna
Posté le 25-04-2006 à 13:12:48  profilanswer
 

La Derniere Phrase a écrit :

Surtout que les Etats-Unis d'Amérique n'exploitent pas encore pleinement leurs réserves au sud du Texas.


 :non: , z'ont presque plus rien les amerlocs, ils trichent sur leurs chiffrent tous les ans (ils ont fait le coup vendredi, quand le baril a atteint son nouveau reccord) ...
 
Le seul pays encore capable de bien produire c'est l'arabie saoudite, sinon il ne reste que très peu de site vraiment exploitable (c'est à dire rentable), il reste pas mal de pétrole mais trop éparpillé, pas assez rentable poru et foré, traité, vedu  :jap:  
 
(ah si y'a aussi l'irak qui aurait des reserves cachés, bizarre que les amerlocs trainent dans le coin non ??)
 
bref je conseille àc eux que ca interesse le bouquin cité plus haut, pas "facile" à la lecture (surtout pour moi qui ne suis pas du tout scientifique), mais une vision interessante et avec pas mal de recul  :jap:

n°8251363
archange_r​edemption
大塚愛
Posté le 25-04-2006 à 13:17:35  profilanswer
 

dans ton sondage tu veux plutôt parler de la fusion nucléaire non ? c'est de ce côté là qu'il faut investir, parce que la fission on en a un peu fait le tour (y compris avec les trucs inutilisés genre super phoenix).

n°8251378
boubougna
Posté le 25-04-2006 à 13:19:40  profilanswer
 

La Derniere Phrase a écrit :

Produire, possible, mais avoir encore des réserves inexploitées, là, c'est une autre affaire. Faut penser loin (plus de 30 ans) [:dawa]


Ben, t'as lu le premier post ?? on parle de pic de production 10/20 ans, et pénurie à plus long terme .... Sur les reserves inexploitées c'est une réalité ... Je me suis informé sur le sujet, j'aimerais bien avoir tes sources d'informations ...
 
Pour le sol américain : tous les pays ont des reserves "sécuritaire", mais dans "le sol" je peux te garantir que les américains n'ont pas les ressources que tu crois (témoignages de spécialistes du pétrole américains dans le livre cité, dans de nombreux mag ...)

n°8251392
boubougna
Posté le 25-04-2006 à 13:21:40  profilanswer
 

La Derniere Phrase a écrit :

Je doute que des spécialistes peuvent se permettre de dévoiler de tels informations stratégiques :o


Je doute que tes affirmations aient des sources fiables à l'appui ...
 
EDIT: A voui, c'était pas dans ton télé star de la semaine dernière ca c'est sur !


Message édité par boubougna le 25-04-2006 à 13:22:21
n°8251419
monopolis
On sera tous des étrangers
Posté le 25-04-2006 à 13:25:15  profilanswer
 

Sondage tout pourryte et info peu crédible.
 
Tu pourrais au moins aborder les thèmes de décroissance etc.

n°8251437
boubougna
Posté le 25-04-2006 à 13:27:35  profilanswer
 

La Derniere Phrase a écrit :

Des sources fiables ?
Si je te donnais des "sources fiables", je me contredirais avec mon précédent message ET il me serait impossible d'authentifier mes sources. Je préfère m'en tenir à ma logique. Contestable, certes, mais, Hé ! Faut bien comprendre la réalité des choses.


 
 :o D'accord, donc on lance un débat, ou je m'appuie sur des témoignages un bouquin et en face, tu me présentes ta logique, c'est sur qu'on va avancer ! :D !! bon, ben vu le niveau du débat dès le début, je suis logique aussi, j'arrete de te présenter mes idées  ! :D  (par contre si tu sais ou y'a du pétrole fonce, y'a moyen de se faire de sous .. )

mood
Publicité
Posté le 25-04-2006 à 13:27:35  profilanswer
 

n°8251439
imation
Posté le 25-04-2006 à 13:28:05  profilanswer
 

boubougna a écrit :

je veux bien ta source pour les 10 ans de pétrole, on parle de déplétion sous 10/20ans  (la déplétion étant le sommet de la production de pétrole => en croissance depuis toujours) mais toutes les analyses disent pétrole pour encore au moins 30 facile ... (source : La vie après le pétrole : De la pénurie aux énergies nouvelles  
de Jean-Luc Wingert, Jean Laherrere)


 
merci pour le livre  :)  
 

boubougna a écrit :

Ben, t'as lu le premier post ?? on parle de pic de production 10/20 ans, et pénurie à plus long terme .... Sur les reserves inexploitées c'est une réalité ... Je me suis informé sur le sujet, j'aimerais bien avoir tes sources d'informations ...
 
Pour le sol américain : tous les pays ont des reserves "sécuritaire", mais dans "le sol" je peux te garantir que les américains n'ont pas les ressources que tu crois (témoignages de spécialistes du pétrole américains dans le livre cité, dans de nombreux mag ...)


 
je me permets d'ajouter que de toute maniere, les reserves accessibles  d'hydrocarbures ne sont pas infinies. c'est pour cela que les grandes entreprises font appel a des techniques de plus en plus sophistiqués pour aller rechercher la "matiere premiere".  
 
a savoir par exemple que dans le passé, le développement d'un champ nécessitait le forage de nombreux puits. Les premiers servaient à l'exploration et à l'évaluation du champ.
Alors que maintenant, le forage de puits horizontaux ou de puits avec des géométries complexes se fait couramment. Les puits ERD (Extended Reach Drilling) permettent d'atteindre des réservoirs éloignés.  
 
Toutes les nouvelles technologies donnent l'occasion de fournir au géologue et au foreur l'information précise pour prendre de meilleures décisions. Des nouveaux outils sont en train d'etre conçus pour permettre une utilisation optimisée de cette information.  
 
 
En outre, il reste la nécessité de faire l'évaluation économique en temps réel du puits de sorte que la décision de poursuivre le forage ou non soit également prise en cours de forage.  

n°8251449
LeFantome
Posté le 25-04-2006 à 13:29:39  profilanswer
 

monopolis a écrit :

Sondage tout pourryte et info peu crédible.
 
Tu pourrais au moins aborder les thèmes de décroissance etc.


A toi l' honneur, je te sens motivé, là.

n°8251453
boubougna
Posté le 25-04-2006 à 13:30:06  profilanswer
 

La Derniere Phrase a écrit :

[:atari] T'es limite comique, toi.


Autant que toi qui connait "par logique" les reserves de pétrole en amérique  ;)

n°8251455
LeFantome
Posté le 25-04-2006 à 13:30:45  profilanswer
 

archange_redemption a écrit :

dans ton sondage tu veux plutôt parler de la fusion nucléaire non ? c'est de ce côté là qu'il faut investir, parce que la fission on en a un peu fait le tour (y compris avec les trucs inutilisés genre super phoenix).


Exact....
Je me suis trompé de terme.

n°8251463
boubougna
Posté le 25-04-2006 à 13:32:06  profilanswer
 

imation a écrit :

merci pour le livre  :)  
 
 
 
je me permets d'ajouter que de toute maniere, les reserves accessibles  d'hydrocarbures ne sont pas infinies. c'est pour cela que les grandes entreprises font appel a des techniques de plus en plus sophistiqués pour aller rechercher la "matiere premiere".  
 
a savoir par exemple que dans le passé, le développement d'un champ nécessitait le forage de nombreux puits. Les premiers servaient à l'exploration et à l'évaluation du champ.
Alors que maintenant, le forage de puits horizontaux ou de puits avec des géométries complexes se fait couramment. Les puits ERD (Extended Reach Drilling) permettent d'atteindre des réservoirs éloignés.  
 
Toutes les nouvelles technologies donnent l'occasion de fournir au géologue et au foreur l'information précise pour prendre de meilleures décisions. Des nouveaux outils sont en train d'etre conçus pour permettre une utilisation optimisée de cette information.  
 
 
En outre, il reste la nécessité de faire l'évaluation économique en temps réel du puits de sorte que la décision de poursuivre le forage ou non soit également prise en cours de forage.


Pour les nouvelles technologies, j'ai oublié le nom mais maintenant possibilité d'avoir une foreuse qui ne fore plus que verticalement, mais qui a la capacité de se "tordre" pour trouver d'autres sources au sein d'un meme puit ..

n°8251464
monopolis
On sera tous des étrangers
Posté le 25-04-2006 à 13:32:08  profilanswer
 

boubougna a écrit :

Ben, t'as lu le premier post ?? on parle de pic de production 10/20 ans, et pénurie à plus long terme .... Sur les reserves inexploitées c'est une réalité ... Je me suis informé sur le sujet, j'aimerais bien avoir tes sources d'informations ...
 
Pour le sol américain : tous les pays ont des reserves "sécuritaire", mais dans "le sol" je peux te garantir que les américains n'ont pas les ressources que tu crois (témoignages de spécialistes du pétrole américains dans le livre cité, dans de nombreux mag ...)


 
A noter que certains experts décrivent une situation bien pire que celle évoquée, avec une pénurie qui nous toucherais à 10 ans, les capacités de productions étant surévaluées ainsi que les gisements.
 
Pour les gens qui n'ont en pas conscience le réveil risque d'être brutal !

n°8251484
LeFantome
Posté le 25-04-2006 à 13:35:35  profilanswer
 

monopolis a écrit :

A noter que certains experts décrivent une situation bien pire que celle évoquée, avec une pénurie qui nous toucherais à 10 ans, les capacités de productions étant surévaluées ainsi que les gisements.
 
Pour les gens qui n'ont en pas conscience le réveil risque d'être brutal !


 
Je partage ce point de vue.
J' ajouterais même que si l' on ne donne pas plus de subventions que celà et si les fabricants ne baissent pas les prix en matière d' énergie renouvelables, on court droit à la catastrophe.
Pour les voitures, il faucrait plus favoriser les bio-carburants et les moteurs à quasi turbines... Les constructeurs ne font que favoriser le GPL et l' electricité alors qu' il peut y' avoir d' autres solutions...

n°8251488
tranxen_20​0
Posté le 25-04-2006 à 13:36:14  profilanswer
 

boubougna a écrit :

je veux bien ta source pour les 10 ans de pétrole, on parle de déplétion sous 10/20ans  (la déplétion étant le sommet de la production de pétrole => en croissance depuis toujours) mais toutes les analyses disent pétrole pour encore au moins 30 facile ... (source : La vie après le pétrole : De la pénurie aux énergies nouvelles  
de Jean-Luc Wingert, Jean Laherrere)


Toutes les sources se contredisent.
En fait, la seule chose dont on est réellement sûr, c'est qu'on ne sait pas combien de pétrole il reste.
Parce que stratégiquement, certains ne révèlent pas leur réserves.
Parce qu'on ne sait pas dire combien de pétrole il y a dans une nappe.
 
Facteur inquiétant, on a consommé plus de pétrole lors des 20 dernières années que lors de 80 précédentes. Ce qui veut dire que les besoins vont croissants. ET ils vont augmenter de manière exponentielle avec la croissance de la Chine.
Dans quelques décénies, on va manquer de pétrole, c'est une certitude; d'ici là, il faudra trouver des solutions de replis, mais la manière dont on utilise l'automobile (4x4 en ville, gros monospace, trajet en voiture pour aller chercher le pain,...) risque fortement de changer et l'automobile de reprendre sa place des années 50 : un objet de luxe.
Car la conséquence n°1 de pénurie de pétrole sera une hausse du prix., du fait de la rareté. Il faudra donc privilégier les voitures consommant peu (2-3 L / 100) et limiter les trajets.
L'essence à moins de 1€ le litre, c'est fini.

n°8251513
kheel
Plunger penis yeah!
Posté le 25-04-2006 à 13:40:08  profilanswer
 

Le problème vient du pétrole restant sur cette planète (après lecture de ce topic  :o  ), l'idée serait de sevrer la planète (je dirais désintoxiquer mais c'est un autre débat...) en pétrole avant que la pénurie ne tombe. Une augmentation du baril de pétrole en est un exemple, bon ca va faire raller pas mal de petits occidentaux victimes de leur société de consommation, ces derniers croyant que le pétrole jaillit de la corne d'abondance...  :pt1cable:  
C'est là que ca devient intéressant! Si on développe les énergies renouvelables, la fusion, les piles à combustibles (pour l'automobile) blabla (j'ai pas tout en tete dsl) bref remplacer les secteurs "bouffant" du pétrole par des soluions alternatives  [:d_zoolander]  . Voila une belle idée 100% théorique auquelle aucun industriel ne va croire!  :pt1cable:  Pourquoi??  Parce que développer ces énergies zéro pétrole coutent cher très cher... donc la pluspart des industriels américains, chinois et tout le patralala qui suit délocalisé dans le monde ou pas n'à strictement rien à faire de polluer ou pas! A l'heure actuelle la seule chose qui compte c'est le profit, le money, le flouze, la galette, le carbure, les patates, la tune, les radis, le pèse, les picaillons, la fraiche , l'oseille, le blé, le CASH (Cf. le petit Spirou N°12) le reste on en à rien à faire parce que dans 50 ans on sera plus la pour voir les dégats, l'homme est égoïte et avare. ( wow la philo...  [:austin_powaaah]  ).
Bref on va tous mourir adieu!


Message édité par kheel le 25-04-2006 à 13:42:24
n°8251579
boubougna
Posté le 25-04-2006 à 13:46:54  profilanswer
 

LeFantome a écrit :

Je partage ce point de vue.
J' ajouterais même que si l' on ne donne pas plus de subventions que celà et si les fabricants ne baissent pas les prix en matière d' énergie renouvelables, on court droit à la catastrophe.
Pour les voitures, il faucrait plus favoriser les bio-carburants et les moteurs à quasi turbines... Les constructeurs ne font que favoriser le GPL et l' electricité alors qu' il peut y' avoir d' autres solutions...


 
Pour les bios carburants, j'avais lu une étude (j'ai une tite search google mais pas retrouvé) disant qu'il faudrait presque la totalité du territoire francais en colza pour assurer le remplacement du pétrole en france ... donc bon, meme si c'est très joli le colza c'est ptetre pas la bonne solution, reste nucléaire, (car les éoliennes, c'est pas une ressource "sure" ) et puis pareil avoir des éoliennes partout c'est pas très "jolie" et pas sur que ce soit assez productif par rapport à la demande...
 
EDIT: sur la limite des trajets, le figaro disait hier qu'il y avait une baisse significative des trajets en france

Message cité 3 fois
Message édité par boubougna le 25-04-2006 à 13:47:51
n°8251589
tranxen_20​0
Posté le 25-04-2006 à 13:48:23  profilanswer
 


Quand le litre sera à 3, 4 ou 5€, cela se fera naturellement.

n°8251611
kheel
Plunger penis yeah!
Posté le 25-04-2006 à 13:50:32  profilanswer
 

Les 5€ sont prévus pour 2020 je crois.

n°8251636
tranxen_20​0
Posté le 25-04-2006 à 13:52:29  profilanswer
 

boubougna a écrit :

Pour les bios carburants, j'avais lu une étude (j'ai une tite search google mais pas retrouvé) disant qu'il faudrait presque la totalité du territoire francais en colza pour assurer le remplacement du pétrole en france ... donc bon, meme si c'est très joli le colza c'est ptetre pas la bonne solution, reste nucléaire, (car les éoliennes, c'est pas une ressource "sure" ) et puis pareil avoir des éoliennes partout c'est pas très "jolie" et pas sur que ce soit assez productif par rapport à la demande...
 
EDIT: sur la limite des trajets, le figaro disait hier qu'il y avait une baisse significative des trajets en france


Le nucléaire, c'est pas la solution non plus, car les ressources en Uranium sont elles-aussi limitées...
Bon, c'est pas le sujet, mais si les écolo n'avaient pas fait stopper le projet Super Phénix, on aurait peut-être un début de solution.
 

n°8251657
kheel
Plunger penis yeah!
Posté le 25-04-2006 à 13:54:52  profilanswer
 

L'hydrogène semble une voie intéressante étant donné qu'il est présent partout!
EDIT : Le méthane aussi, tu met une pompe dans le c*l d'une vache et c'est partit!!  [:austin_powaaah]

Message cité 1 fois
Message édité par kheel le 25-04-2006 à 13:55:45
n°8251673
tranxen_20​0
Posté le 25-04-2006 à 13:56:35  profilanswer
 

La Derniere Phrase a écrit :

Possible, mais quand t'as pas d'autres choix que de te taper 100 kms par jour, t'es bien baisé :spamafote:


Faudra trouver des solutions : transport en commun, co-voiturage, déménager,...
En fait, je pensais surtout aux trajets qu'il n'est pas utile de faire en voiture, qu'on pourrait faire à pied ou à vélo, même si cela représente une perte de temps.

n°8251784
boubougna
Posté le 25-04-2006 à 14:06:58  profilanswer
 

La Derniere Phrase a écrit :

Transport en commun : ça peut être aléatoire : grèves, peu de lignes de bus....
Covoiturage : Pas facile quand y'a personne de ta ville qui travaille avec toi :o
Déménager : prix de l'immobilier toussa :o Je t'assure que si le type a la possibilité d'habiter près de chez lui, il le ferait.
=> si je peux habiter près de chez moi c'est pratique aussi ! ;)

Les VRP, routiers, et tous ces commerciaux mobiles, eux, ne font pas leur 70 000 kms par an minimum en vélo :hello:


 
Ben on fait du co voiturage commercial, hop un commercial henkel + 1 nestlé + 1 autre, et hop tournée commune et là pour l'émulation commerciale c'est top ! :D

n°8251875
tranxen_20​0
Posté le 25-04-2006 à 14:14:50  profilanswer
 

La Derniere Phrase a écrit :

Transport en commun : ça peut être aléatoire : grèves, peu de lignes de bus....
Covoiturage : Pas facile quand y'a personne de ta ville qui travaille avec toi :o
Déménager : prix de l'immobilier toussa :o Je t'assure que si le type a la possibilité d'habiter près de son lieu de travail, il le ferait.
 
 
 
Les VRP, routiers, et tous ces commerciaux mobiles, eux, ne font pas leur 70 000 kms par an minimum en vélo :hello:
 
EDIT : Ouaÿ, bon, ça va :o


Tu te méprends sur mon message : je ne dis pas qu'il faudra obliger les gens à le faire, je dis que les gens le feront parce que l'essence sera trop chère et qu'ils seront obligé de le faire.
Et à moyen terme, probalement avant la fin de ce siècle, il n'y aura plus du tout d'essence. Pénurie totale.
Et il est également probable que l'on sera témoin de cela.

n°8252240
Minuteman1
Posté le 25-04-2006 à 14:46:38  profilanswer
 

Décidément, LeFantome, spécialiste des topics qui volent haut (sans ironie, hein !).
 
Mon choix : fusion thermonucléaire contrôlée.

n°8252399
monopolis
On sera tous des étrangers
Posté le 25-04-2006 à 14:59:22  profilanswer
 

LeFantome a écrit :

Je partage ce point de vue.
J' ajouterais même que si l' on ne donne pas plus de subventions que celà et si les fabricants ne baissent pas les prix en matière d' énergie renouvelables, on court droit à la catastrophe.
Pour les voitures, il faucrait plus favoriser les bio-carburants et les moteurs à quasi turbines... Les constructeurs ne font que favoriser le GPL et l' electricité alors qu' il peut y' avoir d' autres solutions...


 
Les bio carburants ou la pile à hydrigène sont une excellent ecran de fumée, car cela permet d'oculter la pollution de toutes les autres pièces liées à l'automobile et son utilisation quotidienne.
 
Les pneus , le métal, le plastique plus les fluides du moteurs (huile, liquide, etc), les batteries contiennent des métaux lourds et polluant etc. ne sont que très peu recyclables et nécessitent beaucoup de matière première pour les fabriquer.  
 
Suffit d'aller dans une casse automobile pour voir le faible taux de recyclage. L'utilisation d'énérgies renouvelables doit s'accompagner d'une réflexion sur la manière de consommer moins d'énérgie que ce qui est fait actuellement (car les ressources ne sont pas inépuisables et nous consommons trop pour assurer le renouvellement des énérgies renouvelables), d'où ma remarque préalable sur la décroissance.
 

n°8253054
Profil sup​primé
Posté le 25-04-2006 à 16:28:18  answer
 

LeFantome a écrit :

Pour le pétrôle, nous en avons pour 35 ans
Pour l' Uranium ; 50 ans
Pour le gaz naturel :70 ans....
 
Mais.... Une fois qu' il n' y aura plus de pétrole, tout le monde se ruera sur le gaz et l' uranium... En auront nous pour autant de temps que celà?
 
Et puis ces estimations font partie des plus optimistes, les plus pessimistes parlent de 10 ans pour le pétrole.
 
Allons nous retourner à l' époque des chevaux et des moulins?


Fusion nucléaire + énergies renouvelables, y'a pas l'option dans ton sondage ? :o

n°8253108
Svenn
Posté le 25-04-2006 à 16:37:00  profilanswer
 

archange_redemption a écrit :

c'est de ce côté là qu'il faut investir, parce que la fission on en a un peu fait le tour (y compris avec les trucs inutilisés genre super phoenix).


 
La piste Superphenix est probablement la plus sure pour eviter de se retrouver un jour à cours d'énergie. Contrairement à la fission nucléaire "classique", la matière première utilisable est énorme (400 fois plus élevé), ce qui permet de fournir de l'énergie au monde entier.  
Et contrairement à la fusion, le pas technologique à franchir est faible et on ne risque pas de "finir le pétrole" avant d'avoir une source d'énergie à grande échelle qui tienne la route. Bien sur, l'idéal est de mettre le paquet sur les deux pistes, chacune ayant leurs avantages.

n°8253235
maurice ch​evallier
Versus Maurice Laspallès
Posté le 25-04-2006 à 16:54:51  profilanswer
 

Je avoir la solution, une énergie propre et infinie : le perpetuum mobile. Prenez vos calculettes et vérifiez ! [:metos]

n°8255665
butterfly ​effect
heavy metal universe
Posté le 25-04-2006 à 22:12:15  profilanswer
 

boubougna a écrit :


EDIT: sur la limite des trajets, le figaro disait hier qu'il y avait une baisse significative des trajets en france


 
Si c'est vrai ça me rassure car jusqu'à maintenant, j'avais l'impression que les gens continuent à rouler à tout va en dépit du prix du carburant. Les gens viennent de plus en plus habiter en campagne alors qu'ils travaillent en ville (moi je suis un couillon dans le sens inverse, j'habite en ville alors que je travaille dans la cambrousse à 35 km mais j'ai la chance de ne pas payer le carburant), ils n'hésitent pas à partir en vacances, quitte à partir moins longtemps, bref, d'une manière générale, j'avais l'impression que jusqu'à présent, le trafic routier augmentait.
 
Je trouve aussi que le gouvernement ne fait pas assez la promo des véhicules "propres", c'est sûr, le pétrole lui rapporte tellement !

n°8533581
LeFantome
Posté le 29-05-2006 à 10:18:51  profilanswer
 

butterfly effect a écrit :

Si c'est vrai ça me rassure car jusqu'à maintenant, j'avais l'impression que les gens continuent à rouler à tout va en dépit du prix du carburant. Les gens viennent de plus en plus habiter en campagne alors qu'ils travaillent en ville (moi je suis un couillon dans le sens inverse, j'habite en ville alors que je travaille dans la cambrousse à 35 km mais j'ai la chance de ne pas payer le carburant), ils n'hésitent pas à partir en vacances, quitte à partir moins longtemps, bref, d'une manière générale, j'avais l'impression que jusqu'à présent, le trafic routier augmentait.
 
Je trouve aussi que le gouvernement ne fait pas assez la promo des véhicules "propres", c'est sûr, le pétrole lui rapporte tellement !


Mais de manière raisonable, que peut on appeler un véhicule propre, aujourd'hui? Un vélo?
La voiture électrique, même si elle existe depuis plus d'un siecle, n' est pas à l'ordre du jour, hélas...

n°8533700
SuperCarot​te
Posté le 29-05-2006 à 10:50:50  profilanswer
 

kheel a écrit :

L'hydrogène semble une voie intéressante étant donné qu'il est présent partout!
EDIT : Le méthane aussi, tu met une pompe dans le c*l d'une vache et c'est partit!!  [:austin_powaaah]


 
Au contraire il n'est présent nulle part, il n'existe pas de gisement d'hydrogene à la surface de la planete, il le faut le produire à partir d'une autre source d'énergie.
L'hydrogene n'est qu'un vecteur d'énergie, pas une source d'énergie.
 

n°8534395
LeFantome
Posté le 29-05-2006 à 12:51:47  profilanswer
 

SuperCarotte a écrit :

Au contraire il n'est présent nulle part, il n'existe pas de gisement d'hydrogene à la surface de la planete, il le faut le produire à partir d'une autre source d'énergie.
L'hydrogene n'est qu'un vecteur d'énergie, pas une source d'énergie.


L'hydrogène est tout de même présent dans l'eau, n' est ce pas?
Et l'hydrogène couplé à l'oxygène est un bien meilleur carburant que l' essence ou le kérozene : il permet de faire décoller des fusées et de les envoyer dans l' espace. Pour aller dans l' espace, il faut franchier la vitesse d' arrachement à l' attraction terestre qui est de 12 km/scd. Et je te dis pas le poids que ç pèse des engins pareils.
 
En plus , ce type de carburant ne laisse dans l' atmosphère.... que de la vapeur d'eau...

n°8534690
warzouz
alias NazgûL
Posté le 29-05-2006 à 13:36:02  profilanswer
 

Actuellement, la quasi totalité de l'hydrogène vient du raffinage du pétrol. Je crois que l'électrolyse est très couteuse en électricité.
 
Il faudra à l'avenir réduire non seulement nos déplacement (travail à domicile dès que possible, pas de voyages...) mais aussi changer nos habitudes alimentaires. En effet, l'agriculture est aussi très grosse comsommatrice d'énergie, en particulier pour l'élevage (80% des terres cultivable le sont pour alimenter l'élevage)
 
Les énergies alternatives sont effectivement une solution, mais certainement pas la seule.
 
Par ailleurs, il reste énormément de réserves de charbon. Or ce charbon est très polluant à exploiter. Je crois malheureusement que comme c'est le plus simple, ça sera ce qui sera fait pour remplacer le pétrole. Tant pis pour la planête...
 
Quant à la fusion, c'est un pari, une promesse. Vaudrait mieux avoir un plan B...


---------------
Le but de l'homme moderne sur cette terre est à l'évidence de s'agiter sans réfléchir dans tous les sens, afin de pouvoir dire fièrement, à l'heure de sa mort : "Je n'ai pas perdu mon temps." - Pierre Desproges
n°8534694
jimmythebr​ave
Posté le 29-05-2006 à 13:36:48  profilanswer
 

boubougna a écrit :

je veux bien ta source pour les 10 ans de pétrole, on parle de déplétion sous 10/20ans  (la déplétion étant le sommet de la production de pétrole => en croissance depuis toujours) mais toutes les analyses disent pétrole pour encore au moins 30 facile ... (source : La vie après le pétrole : De la pénurie aux énergies nouvelles  
de Jean-Luc Wingert, Jean Laherrere)


 
Eric laurent, La face cachée du pétrole, semble dire que le délai serait plus proche des 10 ans que des 50 ans.

n°8534710
jimmythebr​ave
Posté le 29-05-2006 à 13:38:33  profilanswer
 

monopolis a écrit :

Sondage tout pourryte et info peu crédible.
 
Tu pourrais au moins aborder les thèmes de décroissance etc.


 
Pitié pas ça, la décroissance. C'est un concept inepte.

n°8534738
jimmythebr​ave
Posté le 29-05-2006 à 13:41:28  profilanswer
 

La Derniere Phrase a écrit :

Possible, mais quand t'as pas d'autres choix que de te taper 100 kms par jour, t'es bien baisé :spamafote:


 
Pas forcément. Un tel prix aurait tendance à relocaliser des activités économiques. Aujourd'hui, on produit à l'autre bout u monde parce que le cout du transport est faible. Demain, ce ne sera plus forcément le cas

mood
Publicité
Posté le   profilanswer
 

 Page :   1  2  3  4  5  ..  405  406  407  408  409  410
Page Précédente

Aller à :
Ajouter une réponse
  FORUM HardWare.fr
  Discussions
  Actualité

  Pénurie des énergies fossiles: quelles solutions ?

 

Sujets relatifs
exporter un topic pour le lire off lineGrosse fatigue:quelles solutions pr vivre agréablement?
"Opinion contraire à la loi" Ca vous fait pas bizarre de lire ça ?logiciel lire roman
Une bonne idée de journée : venez lireProgramme pour lire les tab de batterie
Le pétrole et ses énergies de substitutionsQue lire après le Cycle de Dune ????????,
[MSG SUPPR] double postEnergies solaires -> besoins d'aide
Plus de sujets relatifs à : Pénurie des énergies fossiles: quelles solutions ?



Copyright © 1997-2016 Hardware.fr SARL (Signaler un contenu illicite) / Groupe LDLC / Shop HFR