Forum |  HardWare.fr | News | Articles | PC | S'identifier | S'inscrire | Shop Recherche
2062 connectés 

  FORUM HardWare.fr
  Linux et OS Alternatifs
  Débats

  MacOs pire que Windows ?

 



 Mot :   Pseudo :  
 
 Page :   1  2
Page Précédente
Auteur Sujet :

MacOs pire que Windows ?

n°1104606
Rizzen Vir​nn
Posté le 15-01-2009 à 11:32:31  profilanswer
 

Bonjour,
 
Avant toute chose j'aimerais beaucoup que ce sujet ne parte pas en troll et donc merci de développez vos arguments avec des preuves de ce que vous avancez.
Les réflexions du style "mac c'est mieux, windows c'est pourrit" sont totalement inintéressantes...
 
Je suis actuellement un utilisateur principalement de linux et par occasions de windows. Je n'ai jamais réellement testé MacOs.
Je suis attiré par linux par le coté "on peut vraiment faire ce qu'on veut", la philosophie du libre et parce que j'ai grandement été déçu par windows ces derniers temps.
 
Depuis peu dans mon appart, deux de mes colocs ont un mac (dont un est assez pro appel). Donc je me pose la question de ce qu'il en est vraiment.
 
J'entends souvent dire (de la part des pro appel) que mac est beaucoup mieux que windows parce que la finition (alala qu'est ce que j'ai pas entendu ce mot) est meilleur. Mais j'ai surtout l'impression que ça se limite à une belle interface graphique (c'est vrai impressionnante) et l'ergonomie (notamment avec tout les raccourcis pour le touchpad qui semblent suggérer qu'un mac est plus intéressant en portable qu'en fixe).
Je me trompe ?
 
J'entends souvent dire (de la part des pro linux) qu'Appel est encore pire que Microsoft par le coté enferment de l'utilisateur. Et c'est là que repose toute ma question. En cherchant sur le net je n'ai trouvé que des vagues allusions et des remarques trollesques lancées comme ça sur les forums sans aucun développement qui donnent envie de vomir.
J'ai un peu du mal (je suppose que c'est parce que je ne connais pas) à imaginer l'enferment d'Appel. Je connais pour Microsoft avec son office qui au fur et à mesure des versions (surtout la 2007) s'éloigne dans plus en plus des autres et rend difficile aux alternatives de survivre, mais c'est toujours difficile de tomber sur des avis neutre (le mien ne l'est surement pas d'ailleurs).
 
Et je n'entends rien de la part des pro windows  ;)  
 
Donc je voulais avoir votre avis sur l'enfermement de MacOs et sur sa véritable plus value.
Un futur où appel aurait renversé microsoft serait une bonne chose ?
 
Je me répète mais merci de ne pas faire partir ce topic en flamme. Je suis sincèrement intéressé par la question et aimerait un avis plus expert et moins familier que celui des gens que je côtoie...
(et je m'excuse si je n'ai pas posté dans la bonne rubrique)

mood
Publicité
Posté le 15-01-2009 à 11:32:31  profilanswer
 

n°1104609
Modération
Posté le 15-01-2009 à 11:40:28  answer
 

C'est la bonne rubrique, et je tiens à préciser que toutes tentatives de troll (ie. affirmation gratuite, lancement de polémique, attaque gratuite...) seront, conformément aux règles, sanctionnées.
 
En gros, un débat intelligent et argumenté est désiré.
 
Merci :jap:

n°1104629
memaster
ki a volé mon 62?
Posté le 15-01-2009 à 12:40:13  profilanswer
 

macOS ou windows ou linux? telle est la question
je n'ai qu'une seule réponse :
si l'OS répond au(x) besoin(s) de l'utilisateur, le reste n'étant qu'une question d'habitude, de goût et de finances.

 

bon c'est vrai j'ai pas répondu vraiment à la question, alors ainsi soit il :sleep:  : (précision : on parle d'un usage desktop)
1) pour macOSX
atouts :
ergonomie, design, fiabilité/stabilité (c'est du dérivé de bsd à la base qd même)
inconvénients :
peu de doc :sweat: , évolutif?, prix/licence?

 

2) pour windows
atouts :
répandu, évolutif (soft et hard normalement ça roule), on trouve plein de docs et logiciels (payants ou non).
inconvénients :
évolutif (peut être trop dans le sens que les patch n'en finissent pas)
certaines incohérences dans l'ergonomie (machine à gaz, trop d'assistance parfois) :sweat:

 

pour la stabilité, je ne répondrais pas. certains n'ont jamais de pb avec XPsp2 ou vista par défaut.

 

3) pour linux
atouts :
le choix, la liberté, la communauté des utilisateurs et developpeurs très active, la stabilité
inconvénients :
usine à gaz si on gratte la surface, les drivers pour le matos récent doivent être fabriqués en reverse ingeneering

 

bonne journée :hello:


Message édité par memaster le 15-01-2009 à 12:40:26

---------------
ma conduite intérieure .:R | memaster pilote officiel de la HFR Badoit-Auchan F1 Team | zéro tracas, zéro blabla MMa.ster
n°1104636
Rizzen Vir​nn
Posté le 15-01-2009 à 13:16:58  profilanswer
 

Merci pour ta réponse mais en effet tu ne répond pas vraiment à la question :-)
 
Tout cela c'est justement ce que je trouve d'habitude mais j'aimerais savoir si on gratte un peu.
Principalement au sujet de mac

n°1104657
VenerZen
M - D - M
Posté le 15-01-2009 à 14:28:56  profilanswer
 

Mais il n'a pas tord. J'utilise linux chez moi depuis 8 ans et un osx au boulot depuis 2ans.  
 
Le gros avantage de l'osx pour moi c'est que ça repose sur une base de bsd. Il y a un shell et tous les outils qu'il faut. Pour les plus spécifique et non intégré directement, genre wget il me semble, il y a les ports ou fink. Donc je peux me servir de l'osx comme d'un linux. Ce qui n'est pas le cas de windows où il me faudrait installer cygwin (à moins que ça ait changé) qui était un peu bancale la dernière fois que je l'ai utilisé il y a 5ans.
 
Ensuite oui, tout est propriétaire et semble plus fermé que les trucs windows et il suffit de voir la politique de l'ipod touch par exemple pour s'en rendre compte. Mais beaucoup de logiciels sont disponible : vlc, eclipse, adium et c'est simple à l'installation. Drag'n drop dans "Application" et c'est installé. Tu peux aussi coder toi-même un desklet. J'en ai fait un pour les programmes tv par exemple.
 
Il y a des inconvénients, comme par exemple la machine virtuelle java en version 1.5.0_16, X11 pour utiliser gimp (à moins que ça ait changé ausi).
 
Après c'est une question de goût et de moyens je pense  [:spamafote] Au niveau ergonomie c'est  :love: Ensuite faut aimer le design de l'interface. Il n'est à ma connaissance pas possible de la personnaliser. Personnellement moi je le trouve excellent l'osx.


Message édité par VenerZen le 15-01-2009 à 14:30:49

---------------
"L'abus de modération, nuit gravement à la consommation"
n°1104734
Mjules
Modérateur
Parle dans le vide
Posté le 15-01-2009 à 19:08:09  profilanswer
 

Pour ma part, j'utilise GNU/linux sur mon poste, WinXP au boulot et mon épouse à OS X (10.4) que j'utilise de temps à autres.
 
Disons le tout de go, je n'aime pas MacOS X.  
 
Alors, c'est beau voire très beau, tout est parfaitement intégré, poli, léché. Mais, c'est très difficile à configurer. Par exemple, changer le curseur de souris est super compliqué, idem pour la taille des polices de l'interface.
Au niveau enfermement de l'utilisateur, sur les mac bureau, je l'ai pas trop constaté. Mais on n'utilise presque aucun soft Apple.


---------------
Celui qui pose une question est idiot 5 minutes. Celui qui n'en pose pas le reste toute sa vie. |  Membre du grand complot pharmaceutico-médico-scientifico-judéo-maçonnique.
n°1104770
Rizzen Vir​nn
Posté le 15-01-2009 à 20:34:10  profilanswer
 

@VenerZen : tu dis "Ensuite oui, tout est propriétaire et semble plus fermé que les trucs windows et il suffit de voir la politique de l'ipod touch par exemple pour s'en rendre compte"
Justement c'est de ça que je voulais parler. Justement je ne connais pas la politique de l'ipod touch. Tu peux m'en dire plus ?
 
 
Si je comprend bien, y a enferment si on utilise du appel mais on est pas obligé ?

n°1104775
VenerZen
M - D - M
Posté le 15-01-2009 à 21:30:40  profilanswer
 

L'ipod touch est conçu pour ne fonctionner qu'avec le mac. En gros tu ne peux plus le monter comme un disque dur externe par exemple, ce qui est con parce que pour y déposer des fichiers, c'est un peu grillé :/ Pour y ajouter des applications, il faut passer par itunes et l'apple store. Pour en gèrer la musique, t'es obligé de passer par itunes. C'est ça que je voulais dire et c'est aussi comme ça que je vois la notion d'enfermement. D'ailleurs il me semble que pour pouvoir développer une application pour l'ipod touch ou l'iphone, il faut l'accord d'apple pour pouvoir le mettre sur l'apple store et il me semble que c'est opera qui en a fait les frais. Je ne suis plus sûr de ça.. C'est, je trouve et je me trompe peut-être, un la mentalité apple.
Pour utiliser l'ipod touch sous linux, t'es obligé de passer par un jailbreak. C'est un carrément dommage, surtout vu le prix de l'objet :fou: Mais une fois fait, tu peux utiliser gtkpod pour la musique par exemple.
 
En y regardant de plus près ensuite, tu as pas mal de formats ouvert ou standard qui sont utilisé. Le format ics pour le calendrier, samba, etc.. Ce qui fait que je peux synchroniser l'agenda de l'osx avec celui de google par exemple puis avec l'ipod. Tout est fait pour s'imbriquer parfaitement comme te le dit Mjules et ça fonctionne bien.  
 
Pour les logiciels, ben il y a un topic qui en parle ici. Tu peux y installer Latex, vlc, firefox, aquadata studio, eclipse, visual paradigm, opera, vim, etc.. Tient rien que le système permettant de faire des captures d'écran c'est excellent. Pour un utilisateur de linux/unix, je trouve que l'osx est plus adapté qu'un windows. Je n'ai jamais cherché à changer la police de l'interface et si tu veux bidouiller ton osx comme un linux/bsd, à mon avis tu vas pleurer. Là j'ai un clavier plat sans fil apple d'installé sur ma debian sid avec openbox, xcompmgr etc.. Sous osx, si t'aimes pas l'interface, ben tant pis :/ Encore une fois je me trompe peut-être.  
 
Après, faut voir ce que tu veux toi en fonction de tes goût, de tes besoins et de tes sous.


---------------
"L'abus de modération, nuit gravement à la consommation"
n°1104780
Magicpanda
Pushing the envelope
Posté le 15-01-2009 à 22:34:12  profilanswer
 

Le principal problème des softs unix sous osX, c'est le support d'X11 qui s'est degradé avec le passage à leopard, c'est assez instable, mais en même temps de plus en plus d'applis passent avec aqua nativement maintenant (par exemple open office, plus besoin de X11).

 

Le mac a encore quelques limites logicielles : flash mange encore plus de ressources que sous windows, a peu près autant que sous linux je pense. Office sur mac est très gourmand aussi, bien plus que sur windows. En revanche silverlight marche bien par exemple.

 

Enfin un autre soucis c'est qu' aqua pompe pas mal de ressources, notamment sur les portables, mais que c'est aussi très joli, dommage qu'il ne soit pas facilement possible de l'alléger ..
 
La prochaine version de mac os doit reprendre quelques fonctions des autres unix, notamment le support en lecture du ZFS, et une version modifiée de l'ULE avec grand central.

 

Il y a aussi un gros vide en virtualisation libre (pas de xen ni de kvm, il y a virtualbox et qemu seulement, sinon applis proprio)

 

les softs d'apple sont assez bons pour certains mais souvent lourds (itunes, safari pas mal, quicktime), d'autres sont assez décevant (iwork à mon avis pas meilleur qu'ooo), par contre il y a de très bon utilitaires : automator, xcode est assez réputé, bootcamp, gestion de réseau et wifi).

 

Un gros plus par rapport aux systèmes linux/bsd, c'est la gestion facile de l'audio, avec le portage récent d'applis comme renoise, jack, ardour, max/msp.

 

de façon générale, comme le hardware est controlé : aucun problème de drivers et plutot très bonne gestion des périphériques

 


Message édité par Magicpanda le 15-01-2009 à 22:36:34

---------------
" Quel est le but du capital ? Le but du capital c'est produire pour le capital. L'objectif, lui, est illimité. L'objectif du capital c'est produire pour produire." - Deleuze || André Gorz - Vers la société libérée
n°1104798
174flo
Posté le 16-01-2009 à 03:28:20  profilanswer
 

J'ai travailler 2 semaines sur un mac, et je n'ai pas du tout aimer. Je n'ai pas du tout compris en quoi l'interface était plus intuitive que sous windows, et je ne l'ai pas trouver super belle.  
je n'aime pas le cote tout imposer de l'os, sous windows, il y a beaucoup plus de possibilité de personnalisation (et je ne parle pas de linux  :whistle: )
En fait, j'ai l'impression qu'apple se repose entièrement sur la communication. Et sur le fait que leurs clients sont souvant fan et aveugler.  
Et je ne parle même pas de leurs tarif scandaleux (depuis qu'ils sont passer au x86 ont peut comparer)


---------------
Le site des blagues les plus drôles :D
mood
Publicité
Posté le 16-01-2009 à 03:28:20  profilanswer
 

n°1104807
Changaco
Posté le 16-01-2009 à 07:37:39  profilanswer
 

Y a un truc qui me turlupine c'est qu'en 1984 mac avait déjà un environnement de bureau tout fluide et aujourd'hui ils sont réputés pour la même chose. Mais alors en 24 ans ils ont fait quoi de bien ?


---------------
Liberapay | Mastodon | Twitter | GitHub
n°1104808
Modération
Posté le 16-01-2009 à 07:59:25  answer
 

Changaco a écrit :

Y a un truc qui me turlupine c'est qu'en 1984 mac avait déjà un environnement de bureau tout fluide et aujourd'hui ils sont réputés pour la même chose. Mais alors en 24 ans ils ont fait quoi de bien ?


HS. Ce topic n'est pas là pour comptabiliser les choses "bien" qu'un éditeur a pu faire en 24 ans mais pour regarder ce qu'il se passe aujourd'hui.

n°1104823
memaster
ki a volé mon 62?
Posté le 16-01-2009 à 08:56:53  profilanswer
 

VenerZen a écrit :

L'ipod touch est conçu pour ne fonctionner qu'avec le mac.


je suppose dans cette intervention que dans le même panier est l'iphone :(  
c'est vrai que d'origine c'est la misère [:psywalk]


---------------
ma conduite intérieure .:R | memaster pilote officiel de la HFR Badoit-Auchan F1 Team | zéro tracas, zéro blabla MMa.ster
n°1104868
VenerZen
M - D - M
Posté le 16-01-2009 à 10:25:51  profilanswer
 

J'ai pas tout compris, mais oui, c'est le même principe. Les ipods classique, tu peux les monter comme des disques dur, donc c'est au moins ça. Là, tu ne peux rien faire du tout avec :/ Cependant, une fois jailbraké  :love:


---------------
"L'abus de modération, nuit gravement à la consommation"
n°1104874
darkpengui​n
Posté le 16-01-2009 à 10:42:57  profilanswer
 

Voici une dépêche LinuxFr.org parue récemment qui résume bien l'évolution de la politique Apple, essentiellement à propos des iPod: http://linuxfr.org/2008/12/28/24828.html
 
MacOS n'est pas l'iPod, et peut paraître un peu plus "ouvert", mais on y retrouve pas mal d'aspects de la mentalité de Apple, qui retient l'user captif, au moins autant que MS.


---------------
Counting all the assh*les in the room, well I'm definitely not alone...
n°1104886
muzah
Bal Musette @ HFR depuis 1997
Posté le 16-01-2009 à 11:13:51  profilanswer
 

La notion d'enfermement est en soi un vaste sujet.
Elle dépend énormément des attentes de l'utilisateur et de son expérience.
La plupart des nouveaux utilisateurs utilisent leur ordinateur "out of the box" sans chercher à installer quelque chose d'autre puisqu'ils ne savent pas encore quelles sont les alternatives logicielles.

 

En dépit de mon expérience, je ne me suis jamais senti enfermé avec Windows (que je pratique depuis la version Windows 95).
Avant de choisir Ubuntu il y a 4 ou 5 ans, je ne me sentais pas à l'aise avec une distribution GNU/Linux.
Sans doute parce qu'avant, les difficultés d'installation étaient réelles et complexes ; que cette liberté de pratique était autant un avantage qu'un inconvénient. Pas de barrière, oui mais où aller ? On peut marcher des heures (des jours...) avant de trouver le chemin.

 

Ce que nombre de praticiens de l'informatique nomment aujourd'hui enfermement est avant tout un guide pour l'utilisateur.
Vous ne savez pas comment faire ? Laissez-nous vous montrer !

 

Apple a toujours fonctionné comme cela, suivit par Microsoft qui l'a compris sur le tard puis... les développeurs des interfaces de GNU/Linux !

 

Pourquoi je reste finalement avec Ubuntu ? Parce qu'elle est actuellement, comme quelques distributions de son accabit, une distribution sans (trop de) prise de tête et que finalement, je suis (bien) guidé pour les opérations du quotidien !

 

L'avantage avec les distributions de GNU/Linux est que la notion de guide et d'ouverture sont jointes et complémentaires ! On vous montre le chemin et si d'aventure vous souhaitez vous éloigner un peu, il y a toujours des balises pour retrouver la piste initiale.

 

Avec Windows ou MacOS, il est plus difficile de quitter la route, même volontairement.

Message cité 1 fois
Message édité par muzah le 16-01-2009 à 11:14:35

---------------
un instant monsieur ça-va-chier
n°1104889
Sagittariu​s
Posté le 16-01-2009 à 11:15:45  profilanswer
 

Personnellement, je pense qu'OsX repose sur le génie du capitalisme et du marketing:
- être capable de faire croire à des millions de personnes qu'elles sont différentes (entendez, supérieures) parce qu'elles utilisent un Mac (ou dans d'autres domaines, parce qu'elles portent telle marque de baskets pourtant fabriquées en dizaines de millions d'exemplaires)
 
Si l'on y songe, c'est assez fantastique que tant de personnes entrent en quasi-religion pour un tel système d'exploitation qui pourtant les rend captifs.
Du reste, selon Umberto Eco, le Mac, c'est catholique et Windows, anglican.
 
Il est vrai que le système, pour l'avoir utilisé quelque peu, paraît fiable, grâce à la base bsd.
Mais bien qu'ayant tiré profit d'une telle base, la firme à la pomme, dans sa rigueur à mener bien les fidèles du Mac au salut de leurs âmes ;-) demeure très orthodoxe.
Garder le dogme intact, la Vérité (entendre la supériorité de Mac) postule l'absence de faiblesse intellectuelle et ainsi de ne pas reconnaître à juste titre le travail des autres: khtml qui a servi de support à Safari.
 
Et puis le système est jalousement fermé, donc par définition, il exclue.
 
Enfin, je ne suis pas convaincu que, ce qui compte à mes yeux,  l'on travaille mieux sous Mac, si ?

n°1104943
174flo
Posté le 16-01-2009 à 14:32:41  profilanswer
 

Sagittarius a écrit :


Enfin, je ne suis pas convaincu que, ce qui compte à mes yeux,  l'on travaille mieux sous Mac, si ?


 
Franchement, pas du tout  :o  
J'ai fais de la progs dessus, pendant 2 semaines (ils ont du en avoir mare de m'entendre raller), je luttait avec les raccourcis clavier, les boutons pas aux mêmes endroits, les symbole qui manquais sur le clavier.  
Et honnêtement, je n'ai pas trouver les avantages par rapport au pc si évidant que ça...  :heink:


---------------
Le site des blagues les plus drôles :D
n°1104944
VenerZen
M - D - M
Posté le 16-01-2009 à 14:33:14  profilanswer
 

Sagittarius a écrit :

 Personnellement, je pense qu'OsX repose sur le génie du capitalisme et du marketing:  


Tout à fait  [:dao]  

Sagittarius a écrit :

..
Si l'on y songe, c'est assez fantastique que tant de personnes entrent en quasi-religion pour un tel système d'exploitation qui pourtant les rend captifs.
..


D'un autre côté, si ça les amuse pourquoi pas  [:spamafote] non ?


---------------
"L'abus de modération, nuit gravement à la consommation"
n°1104955
Rizzen Vir​nn
Posté le 16-01-2009 à 14:56:21  profilanswer
 

@DarkPenguin : effrayant ton article. La je pense que je vois de quoi on parle avec l'iPod. J'ai lu que si on installait un programme rockbox (http://fr.wikipedia.org/wiki/Rockbox) on perdait la garantie...
 
@muzah : je n'avais pas vu ça comme ça. Plus facile pour l'utilisateur lambda et on en profite pour faire un pied de nez à celui qui essaye de sortir des rangs
 
@Sagittarius : en mettre plein dans la vue pour cacher les défauts en gros ?
 
On entend souvent que pour tout ce qui est travail plus artistique c'est mieux un mac. Est-ce que c'est uniquement parce que c'est un système plus esthétique ou il y a vraiment une plus value (temps de rendu accélérés,...) ? En tout cas mon coloc a des problèmes avec sa tablette graphique (bon d'un autre coté c'est jamais évident quel que soit le système).

n°1104959
Nicool
En bois, sauf les chèques...
Posté le 16-01-2009 à 15:00:52  profilanswer
 

Je suis principalement utilisateur de PC , sous Windows et sous Linux.
J'ai toujours adoré essayer de nouveaux systèmes et voir ce qu'ils pouvaient apporter.
 
Selon moi, Mac OS X n'apporte pas nécessairement quelque chose de significatif sur les capacités intrinsèques du système, mais j'ai l'impression que sur de nombreux points il y a un véritable effort fait sur l'ergonomie. Une orientation à faire une interface qui soit centrée sur l'utilisateur autant pour la simplicité que pour le plaisir d'utilisation.  
 
Cela a un côté un peu subjectif en particulier quand on parle à des informaticiens ou à des "habitués", qui s'adapteront de toute manière bien plus vite que la moyenne à n'importe quel système.
 
J'ai l'impression que c'est un peu ça le concept séducteur (en plus d'un véritable succès marketing) du Mac, prendre un utilisateur lambda et concevoir un objet que cette personne pourra utiliser "sans" compétences supplémentaires. Il y a à mon avis un effort de conception sur l'ergonomie et l'accessibilité supérieur sur Mac Os par rapport aux interfaces qu'on peut trouver sur d'autres systèmes.
 
C'est le sens de la démarche qui est intéressant, partir de l'utilisateur pour arriver à l'objet. Alors que dans d'autres environnements on a l'impression qu'on est parti de fonctionnalités à intégrer sans se soucier fondamentalement de l'expérience de l'utilisateur de base.


Message édité par Nicool le 16-01-2009 à 15:02:46
n°1104994
darkpengui​n
Posté le 16-01-2009 à 16:48:16  profilanswer
 

muzah a écrit :

La notion d'enfermement est en soi un vaste sujet.
[...]


 
Je suis tout à fait d'accord avec toi...
J'adore bidouiller, savoir ce qui se passe dans mon PC, etc... donc j'ai choisi une distro qui me laisse une totale liberté à ce niveau (Arch [:atsuko]).
Par contre, je ne la recommenderais pas à tout le monde, je ne recommenderais même pas Linux à tout le monde, comme tu dis certains veulent un truc qui fonctionnent "out of the box", et n'ont pas envie de perdre les habitudes déjà acquises.
 
Donc, l'"enfermement" a aussi ses bons côtés en créant un cadre "standard" qui guide l'utilisateur lambda.
 
Ce que je reproche à MS & Apple, c'est l'exploitation commerciale à outrance de cet enfermement, en forçant l'utilisateur à utiliser leur solution et pas une autre. Solution, qui bien souvent est payante...
 
L'article sur l'iPod que j'ai posté un peu plus haut représente bien ça: à l'origine l'iPod fonctionnait déjà très bien, avec une interface qui convenait à l'immense majorité des utilisateurs... Ceux qui voulaient un système plus personnalisé (firmware alternatif, autre logiciel que iTunes, ...) pouvaient le faire, mais étaient une minorité (combien de personnes connaissez-vous qui ont installé RockBox sur leur iPod, ou utilisaient Amarok pour charger les morceaux dessus par exemple ?...). Néanmoins, Apple a continué à ajouter des restrictions pour forcer encore plus de gens à utiliser leur système, et surtout acheter leur musique chez eux, etc...
 
 


---------------
Counting all the assh*les in the room, well I'm definitely not alone...
n°1105078
ElPombo
Posté le 17-01-2009 à 00:15:40  profilanswer
 

en parlant d enfermement et d évolution ,c est marrant qu Apple en lançant l Apple II avait créer le premier ordi que l on pouvait vraiment bidouiller; plusieurs slots, beaucoup de docs techniques et donc motivation à fabriquer ses propres cartes d extension (et y avait vraiment de tout).

n°1105256
MsieurDams
Livreur de lasagnes en moto
Posté le 17-01-2009 à 17:19:47  profilanswer
 

J'ai eu l'occasion d'utiliser les trois grandes familles d'OS disponibles actuellement, utilisateur de Windows depuis longtemps (W3.1 en culotte courtes, DOS 5 pour lancer des jeux), Linux très récemment avec ubuntu 8.10 en dual boot sur mon portable et OS X pendant plusieurs mois lors d'un stage.
 
Contexte : j'avais un laptop iBook G4 sous OSX Tiger et je travaillais dans un centre documentaire. Centre dans lequel on gère une collection de 10 k livres tous côtés selon un système décimal et alphanumérique, avec une famille et une classe séparés par un point plus trois lettres de l'auteur ou du titre selon.
 
Ayant eu des tâches de recotage et de récolement de fonds documentaires, j'ai passé trois mois à utiliser le système de cotation que ce soit dans File Maker ou Excel Mac... Et pour les deux, un gros inconvénient : je voulais transformer la , du pavé numérique du clavier Mac fourni en plus du laptop... J'ai fouillé partout dans le tableau de bord, les options internationales, comme je pourrais le faire sur Windows ou Ubuntu, mais nulle part je n'ai trouvé la solution... :crazy: J'ai donc passé trois mois à faire [SHIFT] [.] tandis qu'avec un pc j'aurais pu tout faire au pavé numérique.
 
En fouinant, la seule solution viable pour avoir un point sur le pavé numérique d'un mac, c'est un remappage du clavier ou l'achat d'un shareware capable de faire la même chose... A mon sens un bel exemple d'enfermement des utilisateurs dans une et une seule logique d'utilisation.
 
Après, OS X est agréable à utiliser, sans plus, j'ai pu voir les améliorations sur le dernier matou (léopard), le touchpad multitouch... eh ben c'est beau tout ça, mais je préfère encore mes raccourcis clavier (du fait que mon laptop actuel n'est pas fourni avec un touchpad multitouh capable de me faire faire des moulinets ou des mouvements awesome pour passer d'une fenêtre à une autre)...
 
Question de point de vue, de ressenti, en tout cas pour avoir une bonne idée, testez les trois.

n°1105270
Magicpanda
Pushing the envelope
Posté le 17-01-2009 à 18:59:52  profilanswer
 

ElPombo a écrit :

en parlant d enfermement et d évolution ,c est marrant qu Apple en lançant l Apple II avait créer le premier ordi que l on pouvait vraiment bidouiller; plusieurs slots, beaucoup de docs techniques et donc motivation à fabriquer ses propres cartes d extension (et y avait vraiment de tout).


 
Woz a été par ailleurs assez critique de l'évolution qui a suivie :o


---------------
" Quel est le but du capital ? Le but du capital c'est produire pour le capital. L'objectif, lui, est illimité. L'objectif du capital c'est produire pour produire." - Deleuze || André Gorz - Vers la société libérée
n°1105288
redvivi
Posté le 17-01-2009 à 22:13:46  profilanswer
 

Beaucoup de choses ont été dites, cependant je voudrais vous faire part de ma propre expérience:

 

J'ai toujours été utilisateurs de Windows (je me suis arreté à XP) jusqu'il y a un an, où je suis passé à MacOS X. J'avais perdu patience à formater mon pc quand je jugeait qu'il devenait instable/lent (programmes systeme qui se plantent par exemple) avant d'avoir passer une semaine à le tweaker en laissant des programmes résidents en RAM censé améliorer la chose.

 

De plus, administrant des serveurs à base de linux, il est plus simple pour moi de créer mes scripts sh (un doute -> le man de la commande sous MacOS X et hop) et de me connecter directement en ouvrant un terminal directement intégré au système.

 

Je dirais aussi que j'ai accès à un vrai multitache (écrans virtuels, déplacement d'applications d'un écran à un autre, ralentissements moindres) et j'ai vraiment gagné en productivité par rapport à Windows XP. Aussi, la manière dont fonctionne le système d'exploitation et l'accès aux informations me "parait" plus intuitive et plus rapide. La stabilité est vraiment appréciable ainsi que la robustesse (relative) des applications en cas de plantage. Sans doute que la manière dont fonctionne MacOS X et sa philosophie me conviennent mieux que celle de Windows.

 

Maintenant, les inconvénients: le clavier. Avoir un clavier non standard je dois dire que c'est l'horreur quand on fait un peu de prog ou même un peu de traitement de texte. Quand on veut bidouiller un peu (genre démarrer à partir d'un disque dur externe), là c'est galère. L'intégration avec les réseaux Windows, on peut faire mieux (des PCs qui sont encore en partage réseau alors qu'ils sont éteints par exemple, parfois je ne vois que les postes MacOS X). Et le fait que OSX soit distribué officiellement avec une machine spécialement développée par Apple, à vrai dire j'aimerai avoir le choix...


Message édité par redvivi le 17-01-2009 à 22:17:09
n°1111913
jinxjab
Protection engendre sacrifice
Posté le 10-02-2009 à 18:31:11  profilanswer
 

Bonjour.
 
Je tiens à apporter mon expérience et je ne souhaite pas entrer dans une guerre des OS.
Si vous ne tenez pas à lire l’avis d’un utilisateur Mac, passez votre chemin et dénigrez moi tant que vous voulez, mais dans votre coin.
 
Je suis un simple administrateur systèmes et réseaux, j'ai commencé mon expérience personnelle avec MS DOS 6.20 et 6.22 et MS Windows 3.11.
J'ai un historique de compétences essentiellement basé sur les systèmes Microsoft. J'ai travaillé avec des distributions Linux dans les années 90 Debian et Red Hat. Puis je me suis orienté sur un UNIX (FreeBSD) plus orienté production. Il y a 7 ans alors que je "crachais" sur les systèmes Apple (pas compatible, renfermer sur lui-même, aucune innovation) on m'a placé entre les mains un Mac. Etant en congés loin de tout j'ai bien du faire avec.
Quelle fut pas ma surprise de retrouver un BSD, serte quelque peu réorganisé, mais pleinement fonctionnel. De plus agrémenté d'une interface graphique des plus agréables (mon point de vue) et une cohérence globale du système.
 
Et je retiendrais surtout ce terme "cohérence". Avec un ordinateur Apple elle apparaît sous diverses formes : IHM, matériel, interopérabilité, interactions entre logiciels. Tout ceci étant absent des autres solutions (Windows, Linux, BSD, ...). La cohérence n'est pas un concept familier en tant qu'utilisateur Windows et/ou Linux. Je n'avais pas conscience de ce concept avant.
 
Exemple :  
La suite iLife est composé d'un ensemble de logiciels qui dans leur fonctionnement et utilisation sont liés les uns au autres. Une musique créée à l'aide de Garageband peut être exportée via ces menus vers iTunes ...
Un diaporama généré à l'aide d'iPhoto peut être exporté vers iMovie via ces menus puis retravaillé et exportée à nouveau vers iDVD dans le but de créer un DVD interactif dans lequel la vidéo est disponible.
 
Ceci n'est un cours exemple de cohérence logiciel par une interaction entre eux.
 
Le Mac est polyvalent, il dispose d'une suite logicielle assez bien fournie à l'acquisition. Cette suite permet de traiter du son, des images, des vidéos, des sites web d'une façon triviale. Mais il sait être un bon « compagnon » pour le technicien car l’Unix est accessible et paramétrable.
De plus pour les utilisateurs non avertis, tel que le plus grand nombre des utilisateurs d’ordinateur, l’ordinateur Apple est une solution « prête à l’utilisation ». L’ordinateur sorti du carton est tout de suite utilisable, sans sharewares, logiciels en démo.
De plus, et la je lance un appât à troll mais je me dois d’y faire allusion, le système de licence est d’une simplicité à toutes épreuves. Mac OS 10 (non serveur) ne peut être installé que sur un Mac, il n’existe qu’en une seule version « ultimate » (petite boutade) à 139€, ne possède aucune limitation logicielle et ne demande aucun numéro de série.
 
Exemple concret :
(Ce type d’exemple peut ne pas être cautionné pour la bonne raison qu’il ne peut être vérifié)
Un couple d’amis (femme boulangère et homme plombier) dont les compétences informatique se limitent à l’utilisation de la souris, disposait d’un ordinateur PC. Malgré l’installation de logiciels anti-spyware, antivirus et gestion système et leurs planifications, ils me demandaient de « réparer » l’ordinateur qui se trouvait complètement infecté par des virus et autres logiciels détériorant l’utilisation de cet ordinateur. Je leur ai conseillé d’acheter un ordinateur Apple. Le jour de la livraison, étant absent, ils procédèrent sans me le dire à son installation. Le soir même, je me rendis chez eux pour l’installer. Or une fois devant je me suis rendu compte qu’ils avaient réussi à le brancher, configurer la connexion internet et configurer l’imprimante.
Sans commentaire.
 
Quant au coût d’un ordinateur Apple à l’acquisition est certainement élevé, mais il est difficile de comparer avec un autre produit car le Mac ne se définit pas exclusivement par son matériel. Le système d’exploitation, les logiciels fournis à l’achat, …  
Cet aspect est difficile d’accès pour les non initiés.
 
Une dernière chose, je travaille sur des systèmes IBM de type AIX et OS/400 et je ne peux que reconnaître leur extrême fiabilité. Je mets en parallèle le Mac car je crois en cette citation dont je ne me souviens pas de l’auteur : « Si vous voulez contrôler le logiciel vous devez contrôler le matériel ».
 
 
 
En conclusion, je suis prêt à travailler avec des systèmes Microsoft et en tirer pleinement profit, à en faire de même avec un UNIX. Mais quand je rentre chez moi je ne tiens pas à bidouiller, configurer, « nettoyer » l’ordinateur que j’utilise pour mes loisirs, j’utilise un Mac.

n°1111927
Changaco
Posté le 10-02-2009 à 20:03:40  profilanswer
 

Pour l'interaction entre logiciels ça existe aussi sous linux, c'est un des buts/avantages de KDE. Après c'est sûr que c'est pas aussi au point que Mac mais c'est libre.


---------------
Liberapay | Mastodon | Twitter | GitHub
n°1112886
THRAK
- THR4K -
Posté le 13-02-2009 à 18:42:33  profilanswer
 

Du point de vue de l'enfermement, se poser la question de qui est le pire entre Apple et Microsoft n'apporte pas grand chose, AMHA : on reste face à 2 environnements _propriétaires_ (ou "privateurs" pour les RMS-istes).
 
Faut donc pas se leurrer, en tant que sociétés commerciales leur but est avant tout de générer de l'argent, autrement dit d'attirer un maximum de clients et de tout faire pour les garder ensuite. Malheureusement, ceci se fait la plupart du temps au détriment de l'adoption de standards/formats ne serait-ce qu'intéropérables...


Message édité par THRAK le 13-02-2009 à 18:42:54

---------------
THRAK (def.) : 1) A sudden and precise impact moving from intention, direction and commitment, in service of an aim. 2) 117 guitars almost striking the same chord simultaneously.
n°1113272
samuelp
Posté le 15-02-2009 à 15:58:56  profilanswer
 

Je pense en effet que, de part l'enfermement Logicielle et Matérielle d'Apple, Microsoft apparaît comme plus ouverte.  
 
Quant à Linux, celui-ci n'apparait toujours pas comme une alternative crédible face à Windows sur le PC de monsieur tout le monde. Alors entre la peste et le choléra...
 

n°1113273
Changaco
Posté le 15-02-2009 à 16:07:04  profilanswer
 

samuelp a écrit :

Je pense en effet que, de part l'enfermement Logicielle et Matérielle d'Apple, Microsoft apparaît comme plus ouverte.  
 
Quant à Linux, celui-ci n'apparait toujours pas comme une alternative crédible face à Windows sur le PC de monsieur tout le monde. Alors entre la peste et le choléra...

Alerte troll niveau maximum ...


---------------
Liberapay | Mastodon | Twitter | GitHub
n°1113297
Ricco
Retour au pays
Posté le 15-02-2009 à 18:29:44  profilanswer
 

Changaco a écrit :

Alerte troll niveau maximum ...


 
Perso la je suis sous linux ( enfin ubuntu ) et je suis vachement déçu des perfs. Je pensais linux plus optimisé mais c'est tout l'inverse. J'suis obligé de rester sur gnome tout simple, compiz sur un dual core + 2Go + carte 3D ça rame trop.


---------------
"L'informatique n'est pas plus la science des ordinateurs que l'astronomie n'est celle des télescopes." Michael R. Fellows & Ian Parberry
n°1113318
o'gure
Modérateur
Multi grognon de B_L
Posté le 15-02-2009 à 19:47:10  profilanswer
 

Ricco a écrit :

 

Perso la je suis sous linux ( enfin ubuntu ) et je suis vachement déçu des perfs. Je pensais linux plus optimisé mais c'est tout l'inverse. J'suis obligé de rester sur gnome tout simple, compiz sur un dual core + 2Go + carte 3D ça rame trop.


Je suppose que tu as installé correctement les drivers de ta carte 3D ?

 


Note de la modération :
Ce topic traite de MacOS et de Windows, Linux, n'a rien à voir dans l'histoire. Si vous tenez à troller, ce n'est pas ici !


Message édité par o'gure le 15-02-2009 à 19:48:18

---------------
Relax. Take a deep breath !
n°1113325
lebibi
Notre torture c'est la tourtel
Posté le 15-02-2009 à 20:28:07  profilanswer
 

Hello,
 
Perso, quitte à avoir un OS non libre je préfère de loin un Mac :D
Voici le pourquoi du comment pour une utilisation laptop.
 
Mac :
 
ce que j'aime :
 
- basé sur Unix, on va retrouver un vrai shell, et pouvoir bénéficier de pas mal d'appli de la communauté des LL.
- niveau matos, rien à redire, j'ai un MacBook depuis 2 ans, aucune panne, la batterie à perdue mais tiens bien le coup (3H en lecture de divx)
- interface graphique très user friendly
- installation des softs très simple
- pas de virus, trojan....(ou alors vraiment très peu), mises à jours effectuées régulièrement
- en 2 ans j'ai du avoir 3 gros plantages sur une utilisation quotidienne, donc l'OS est stable
- la finition du matos est quand même au rendez-vous
- pas besoin d'installer des drivers, l'OS reconnait pas mal de périphériques, un souci en moins (surtout si on prend du matos Mac)
 
ce que j'aime moins :
 
- le clavier, un peu déroutant, je cherche tjrs les bonnes combinaison de touche.
- pas de clique du bouton du milieu de la souris pour coller (présent sous Linux)
 
Bref, on ne se prend pas la tête, ça fonctionne et perso c'est ce que je voulais, pas envie de bidouiller, pour ça j'ai ma debian à coté :)
 
Maintenant ce qui aurait pu me faire prendre un windows :
 
- les jeux vidéos, ouais bof j'ai une Wii et une xbox360...on zap
- certains softs qui n'existent que sous windows (j'en ai pas)
- le choix du matos grace aux différentes marques existantes et le fait de pouvoir installer Windows sur n'importe quel laptop.
- le prix global, qui est moindre que l'achat d'un Mac.
 
Donc voila rien de bien pertinent.
Maintenant il est clair qu'entre Mac, Win et Linux mon coeur penche pour Linux, mais comme je le dis, pour "bidouiller" j'ai un autre pc, et pour une utilisation standard (musique, photos, internet, mail) le Mac me satisfait entièrement.
 
Ha oui, Linux sur un laptop c'est pas encore ça (si on veut une bonne autonomie et aucune galère).


Message édité par lebibi le 15-02-2009 à 20:39:03

---------------

n°1113359
gremi
Vieux con des neiges d'antan
Posté le 15-02-2009 à 23:48:07  profilanswer
 

Ma vision des choses :

 

Sur le principe, MacOs est pire que MS car l'utilisateur est prisonnier du matériel (mais je pense que MS l'aurait fait aussi s'ils avaient pu)

 

Mais cela montre à l'utilisateur lambda qu'il existe autre chose que windows, qu'ordinateur ne rime pas obligatoirement avec XP, vista (ou le nouveau messie, seven ...)


Message édité par gremi le 15-02-2009 à 23:48:21

---------------
In aligot we trust.
n°1113363
Magicpanda
Pushing the envelope
Posté le 16-02-2009 à 00:04:50  profilanswer
 

je trouve que précisément c'est l'intéret, d'avoir un système complet avec les avantages que ca procure ;)
 
au niveau du confort, je préfère mac os à windows mais il est devenu trop peu réactif, vivement snow leopard :)


---------------
" Quel est le but du capital ? Le but du capital c'est produire pour le capital. L'objectif, lui, est illimité. L'objectif du capital c'est produire pour produire." - Deleuze || André Gorz - Vers la société libérée
n°1113370
THRAK
- THR4K -
Posté le 16-02-2009 à 01:06:47  profilanswer
 

Juste pour apporter aussi mon point de vue sur un aspect technique :

 


Mac OS X est souvent encensé pour sa finition, notamment de son interface ; franchement, je dirai oui et non, par exemple il y a quand même un élément à ce niveau que j'ai trouvé hyper-décevant : la gestion des polices anti-aliasées.

 


Il n'est pas possible d'ajuster précisément le lissage des polices (on se retrouve avec une bête option proposant le choix entre un anti-aliasing faible, moyen ou fort...) ; c'est d'autant plus regrettable que ce type de réglage peut s'avérer indispensable avec certains écrans et modèles de dalle LCD, sous peine de se retrouver avec des polices atroces à regarder (soit crénelées à outrance, soit baveuses).

 

Niveau réglages, Mac OS X ne fait pas vraiment pire que Windows (qui ne propose qu'une option de réglage : activé/désactivé  :whistle: ), mais est clairement loin de... GNU/Linux ! Et oui, ce dernier reste tout de même le seul OS que j'ai pu testé qui propose une gestion aussi aboutie du lissage des polices (cf. la gestion fine du 'hinting', du rendu sous-pixel, etc.).

 

Question qualité du rendu des polices, Windows avec ClearType est l'OS qui s'en sort le mieux par défaut, Mac OS X avec Quartz pouvant obtenir des résultats très variables (allant du bon, sans plus, au très moyen) avec peu de possibilités d'ajustement. De même, pour GNU/Linux avec Freetype, le rendu des polices varie également selon l'écran, mais à contrario il est très simple de parvenir au réglage idéal (GNOME et KDE proposent des outils pour ajuster au mieux le lissage des polices en fonction de leur taille et du type d'écran).

 


Au final, c'est dommage qu'un système aussi réputé que Mac OS X dans le domaine des arts graphiques et de la PAO, ne propose pas un rendu des polices aussi bon à l'écran que sur papier (le couple Apple + Adobe étant particulièrement efficace dans le domaine de l'impression).

Message cité 1 fois
Message édité par THRAK le 17-02-2009 à 23:40:55

---------------
THRAK (def.) : 1) A sudden and precise impact moving from intention, direction and commitment, in service of an aim. 2) 117 guitars almost striking the same chord simultaneously.
n°1113985
jinxjab
Protection engendre sacrifice
Posté le 17-02-2009 à 16:53:09  profilanswer
 

Je me demande quel système entre Mac OS X et MS Windows, est le plus respectueux des standards ?
Quand je lis le commentaire d'une personne qui affirme que le système Microsoft est plus respectueux des standards que Mac OS X, je me dis qu'il faut savoir essayer et se renseigner avant d'affirmer de tels propos.
 

n°1114825
Mjules
Modérateur
Parle dans le vide
Posté le 19-02-2009 à 19:31:34  profilanswer
 

THRAK a écrit :

Juste pour apporter aussi mon point de vue sur un aspect technique :
 
 
Mac OS X est souvent encensé pour sa finition, notamment de son interface ; franchement, je dirai oui et non, par exemple il y a quand même un élément à ce niveau que j'ai trouvé hyper-décevant : la gestion des polices anti-aliasées.
 
 
Il n'est pas possible d'ajuster précisément le lissage des polices (on se retrouve avec une bête option proposant le choix entre un anti-aliasing faible, moyen ou fort...) ; c'est d'autant plus regrettable que ce type de réglage peut s'avérer indispensable avec certains écrans et modèles de dalle LCD, sous peine de se retrouver avec des polices atroces à regarder (soit crénelées à outrance, soit baveuses).
 
Niveau réglages, Mac OS X ne fait pas vraiment pire que Windows (qui ne propose qu'une option de réglage : activé/désactivé  :whistle: ), mais est clairement loin de... GNU/Linux ! Et oui, ce dernier reste tout de même le seul OS que j'ai pu testé qui propose une gestion aussi aboutie du lissage des polices (cf. la gestion fine du 'hinting', du rendu sous-pixel, etc.).
 
Question qualité du rendu des polices, Windows avec ClearType est l'OS qui s'en sort le mieux par défaut, Mac OS X avec Quartz pouvant obtenir des résultats très variables (allant du bon, sans plus, au très moyen) avec peu de possibilités d'ajustement. De même, pour GNU/Linux avec Freetype, le rendu des polices varie également selon l'écran, mais à contrario il est très simple de parvenir au réglage idéal (GNOME et KDE proposent des outils pour ajuster au mieux le lissage des polices en fonction de leur taille et du type d'écran).
 
 
Au final, c'est dommage qu'un système aussi réputé que Mac OS X dans le domaine des arts graphiques et de la PAO, ne propose pas un rendu des polices aussi bon à l'écran que sur papier (le couple Apple + Adobe étant particulièrement efficace dans le domaine de l'impression).


a priori, le rendu sous MacOS ne suit pas la même optique (ahah) que celui sous windows :
http://www.joelonsoftware.com/items/2007/06/12.html


---------------
Celui qui pose une question est idiot 5 minutes. Celui qui n'en pose pas le reste toute sa vie. |  Membre du grand complot pharmaceutico-médico-scientifico-judéo-maçonnique.
n°1114856
THRAK
- THR4K -
Posté le 19-02-2009 à 21:20:17  profilanswer
 

Mjules a écrit :


a priori, le rendu sous MacOS ne suit pas la même optique (ahah) que celui sous windows :
http://www.joelonsoftware.com/items/2007/06/12.html


Très intéressant ce lien, Mjules.  :jap:

 
Citation :


Today, both companies are using sub-pixel rendering to coax sharper-looking fonts out of typical low resolution screens. Where they differ is in philosophy.
   

  • Apple generally believes that the goal of the algorithm should be to preserve the design of the typeface as much as possible, even at the cost of a little bit of blurriness.

   

  • Microsoft generally believes that the shape of each letter should be hammered into pixel boundaries to prevent blur and improve readability, even at the cost of not being true to the typeface.



Ce qui explique la différence de rendu à l'écran, comme quoi je n'ai pas les yeux qui buguent.  :p

 


Citation :


The nice thing about the Apple algorithm is that you can lay out a page of text for print, and on screen, you get a nice approximation of the finished product. This is especially significant when you consider how dark a block of text looks.
[...]
The advantage of Microsoft's method is that it works better for on-screen reading. Microsoft pragmatically decided that the design of the typeface is not so holy, and that sharp on-screen text that's comfortable to read is more important than the typeface designer's idea of how light or dark an entire block of text should feel.
[...]
Typically, Apple chose the stylish route, putting art above practicality, because Steve Jobs has taste, while Microsoft chose the comfortable route, the measurably pragmatic way of doing things that completely lacks in panache. To put it another way, if Apple was Target, Microsoft would be Wal-Mart.


Personnellement j'ai tendance à favoriser l'efficacité : à partir du moment où l'on passe le plus clair de son temps à lire des informations sur un écran plutôt que sur papier, l'approche de Apple ne semble pas être la plus judicieuse, surtout pour les yeux de l'utilisateur.  :whistle:   Pour résumer la chose de façon métaphorique : je préfère le produit discount qui rempli mes besoins, au produit de luxe qui ne sert qu'à se faire mousser ; chacun ses goûts, après tout je suis informaticien, pas artiste, pas snob, ou je ne sais trop quoi... le reste, c'est de la poudre (qui fait mal) aux yeux.  :o

 


Citation :


[...] Apple users liked Apple's system, while Windows users liked Microsoft's system. This is not just standard fanboyism; it reflects the fact that when you ask people to choose a style or design that they prefer, unless they are trained, they will generally choose the one that looks most familiar.


Ben vaut mieux, sans quoi ça pourrait bien s'apparenter à une forme de masochisme.

 

J'ajouterai aussi en tant qu'utilisateur de GNU/Linux que je préfère le système GNU/Linux, et ceci, sans aucun fanboyisme primaire. Ça reflète le fait que les utilisateurs ont tout simplement la liberté de choisir le style ou le look qu'ils préfèrent (l'anti-aliasing _et_ la méthode de rendu sous-pixel sont ajustables selon les goûts, habitudes et matériel de chacun).

Message cité 1 fois
Message édité par THRAK le 19-02-2009 à 21:21:37

---------------
THRAK (def.) : 1) A sudden and precise impact moving from intention, direction and commitment, in service of an aim. 2) 117 guitars almost striking the same chord simultaneously.
mood
Publicité
Posté le   profilanswer
 

 Page :   1  2
Page Précédente

Aller à :
Ajouter une réponse
  FORUM HardWare.fr
  Linux et OS Alternatifs
  Débats

  MacOs pire que Windows ?

 

Sujets relatifs
Prog d'install de Linux (OpenSuse) sur boot windows, et qui y restesamba pb d'accès aux fichiers windows
Ubuntu en lieu et place de Windows dans une Entreprise ... Help me!Installer MacOs sur un pc
Accès à des données en RAID1 mdadm depuis Windows[Racketiciel] mes procédures de remboursement de Windows
portable Lenovo sans Windows possible?Problème doc xls sauvegardé sous Mac OS pour ouverture sous Windows
Installation dual boot Ubuntu /windows demande d'aideSamba et groupes windows
Plus de sujets relatifs à : MacOs pire que Windows ?


Copyright © 1997-2022 Hardware.fr SARL (Signaler un contenu illicite / Données personnelles) / Groupe LDLC / Shop HFR