Forum |  HardWare.fr | News | Articles | PC | Prix | S'identifier | S'inscrire | Aide | Shop Recherche
372 connectés 

  FORUM HardWare.fr
  Emploi & Etudes
  Etudes / Orientation

  Divergence d'orientation Ingénierie/Finance

 



 Mot :   Pseudo :  
 
 Page :   1  2
Page Précédente
Auteur Sujet :

Divergence d'orientation Ingénierie/Finance

n°3049242
johon03
Posté le 08-12-2010 à 01:32:29  profilanswer
 

Bonjour à tous,
 
voilà je suis en fin de mon DUT Mesures Physiques et j'hésite entre beaucoup de choix d'écoles d'ingénieurs.  
 
  Sauf que le choix de mes écoles se fait suivant les projets professionnels que je me suis développés/fixés, et j'hésite entre faire de l'ingénierie en Nanoscience (rentrer à Phelma, N7 ou Supélec), c'est un domaine qui me passionne et qui je pense (apres m'etre plusieurs fois renseigné de partout) va évoluer de plus en plus. Mais j'adore aussi l'Aéronautique/Aérospatiale.
  Et il y a ensuite mon projet de faire de la finance car c'est aussi quelque chose qui m'attire / me fascine depuis peu mais m'interesse beaucoup, et le fait que l'on peut se faire beaucoup plus d'argent que dans l'ingénierie.
 
Je voudrais commencer par poser une premiere question : Est-ce que c'est possible de faire de la finance (en sortant des grandes écoles d'ingénieur on peut faire trader, ca serait une des voies que je n'exclue pas dans la finance) pour emmagasiner un peu beaucoup d'argent, puis ensuite retourner dans le scientifique pour investir une majeure partie de cet argent dans des projets (ex les nanosciences/nanotechnologies pour moi) afin de se réaliser, et pourquoi pas en créant ma propre entreprise, mais pourquoi pas non plus en revenant comme ingénieur.
Sachant que je considere que les traders (par ex.) sortent jeunes de leur carriere de trader (en sortant à 25ans de l'école et à 35 ans de leur carriere de trader) - ais-je faux là dessus ?
 
Est-ce que celà est envisageable/possible ?
 
merci beaucoup pour vos réponses !! :)

mood
Publicité
Posté le 08-12-2010 à 01:32:29  profilanswer
 

n°3049278
nekikool1
Posté le 08-12-2010 à 08:55:59  profilanswer
 

C'est tout à fait possible de bosser dans la finance après une école d'ingé (avec ou sans un master).  
Par contre au bout de 10 ans d'ancienneté dans la finance, pas sur que les entreprises de l'industrie soient intéressées par ton profil...
 
Par contre créer ta boite après avoir engrangé des fonds, pourquoi pas, si t'as la niaque ça peut le faire ^^

n°3049306
cdo15
Posté le 08-12-2010 à 10:20:45  profilanswer
 

Je pense que ces deux voies sont largement incompatibles, il ne faut pas croire que tu puisses faires 2 choses radicalement oppposées dans ta carrière.  
La reconversion dans l'industrie est utopique pour deux raisons :
- tu n'auras même pas le formation initiale que l'on se procure en école d'ingé (vu que tu auras fais de la finance).
- En raison de ton manque total de formation, ton inexpérience dans ce milieu et ton age déja avancé (35 ans), l'investissement et le temps pour que tu sois opérationnel sera totalement prohibitif pour n'importe quelle société.
 
Quant à monter ta boite, je pense que lorsqu'on parle de sujet très technique (comme les nanosciences), il est impensable de créer sa société sans la moindre expérience professionnelle du domaine. Tu vas te frotter à des mecs qui ont 10 15 ans d'expériences, très fort techniquement et qui ont décidé de quitter une grosse société pour monter leur affaire avec une très bonne idée du marché sous-jacent.
 
En clair : il faut faire des choix dans la vie.


Message édité par cdo15 le 08-12-2010 à 10:21:17
n°3049492
johon03
Posté le 08-12-2010 à 12:56:57  profilanswer
 

Oui je sais, il faut faire des choix... c'est d'ailleurs pour ca que je poste mon message ^^ (pour m'aider) mais j'ai l'impression que la passion de l'ingenierie et une vie de fortuné sont tres difficiles à marier (quand je dis "fortuné" je pense aux personnes ayant quelques centaines de milliers d'euros dans leur compte en banque (minimum), ceux qui vivent comme riches de la classe moyenne en clair).

 

C'est en grande partie pour ca que j'hésite entre ces deux voies. Parce qu'avec de l'argent on peut réaliser beaucoup de choses en aidant des personnes qui en ont besoin (je pense au caractere philantrope de Shia LeBoeuf dans "Wall Street", le film récemment sorti. J'aurais tendance à agir de la meme facon pour aider les autres (moitié magnanime, moitié philantrope)), tandis que pour les sciences (du moins en france), on peut aider par ses découvertes certes, mais on a souvent besoin d'argent (ce qui dans la recherche dans le pays est... pas ca) et on peut pas aider directement les autres, mais ce sont d'un autre coté des métiers super interessants, avec de grands progres à réaliser.

 

 J'ai beau me refaire un listing entre les deux voies (avantages/inconvénients) plusieurs fois et à me renseigner de partout, j'ai peur de mes choix, de faire le mauvais.
  Je compte de toute maniere faire une école d'ingé l'an prochain, mais que choisir entre une école spécialisée (genre Phelma pour les nanosciences),une école généraliste (genre Supélec mais encore faut-il etre admis) et une école entre les deux (N7)....

 

Merci beaucoup pour vos réponses ca apporte toujours quelque chose :).

Message cité 1 fois
Message édité par johon03 le 09-12-2010 à 11:37:48
n°3049507
cdo15
Posté le 08-12-2010 à 13:15:23  profilanswer
 

Aider les gens et faire de la finance ....

n°3049734
johon03
Posté le 08-12-2010 à 17:03:09  profilanswer
 

lol, j'étais sur que quelqu'un allait faire la remarque. Oui je sais ca peut paraitre paradoxal étant donné les mentalités dans ce domaine, mais ne faut-il pas des exceptions ? et je suis sur que je ne serais pas le seul si je devais y rentrer.

n°3049788
cdo15
Posté le 08-12-2010 à 17:35:31  profilanswer
 

Je pensais pas rééllement à un problème de mentalité mais plutôt un truc du genre : peut-on se prétendre magnanime et philantrope quand on spécule indépendamment de toute considération économique réélle avec les conséquences que l'on connait tous.
J'entends par la que les marchés se contente de financer des projets à haute rentabilité et très court terme (i.e < 3 ans) qui va à l'encontre de n'importe quelle politique industrielle. En prime, ils ne se privent pas de spéculer sur les dettes et monnaies de différents pays (cf. actu du moment, ou crise de la monnaie en argentine enfin il y a suffisament d'exemples) et aussi sur des entreprises (ce qui fait que certaines société malgré leur bonne santé réélle se retrouve plutôt en mauvaise posture).
Donc de mon point de vue, se prétendre magnanime et philosophe en travaillant en finance de marché est soit naif soit idiot (y compris si tu donnes la moitié de ton salaire à une quelconque ONG pour dormir l'âme en paix). En tous cas je vois peu de secteurs aussi antithètiques que la finance (haute rentabilité à court terme avec un minimum d'investissement) et l'industrie (gros investissement à très long terme et pas de rentabilité dans les premières années).


Message édité par cdo15 le 08-12-2010 à 17:39:00
n°3049824
johon03
Posté le 08-12-2010 à 18:08:19  profilanswer
 

non, mon projet c'était plutot d'aller dans la finance pour me ramener un maximum d'argent (je pense en effet à trader) et ensuite me retirer de ce secteur pour en faire profiter à d'autres (secteurs, et ainsi que ma famille et amis) l'argent que j'aurais pu mettre de coté (pas la petite somme généralement en tant que trader apres quelques années).
Mais mon but n'est pas d'en faire profiter tout le monde, et je ne vise pas principalement les ONG, mais des projets scientifiques qui sont dans le besoin et pas tout le temps aidés parce que, comme toi meme le dit, ne sont pas rentables à court terme.
 
Mais sinon, est-ce que le fait d'etre dans les sciences permet des déplacements/voyages d'affaire courants pour certains métiers ? C'est une des caractéristiques de mon métier idéal, et sachant que dans la finance on bouge, est-ce pareil dans les filieres scientifiques ?
A moins d'etre le chef de projet d'une boite privée je n'ai pas trop eu d'infos...
 
Que fais-tu dans la vie cdo15 ?

Message cité 3 fois
Message édité par johon03 le 08-12-2010 à 18:09:17
n°3049855
tohoro
Posté le 08-12-2010 à 18:34:11  profilanswer
 

heu
1) trader = derrière ton pc toute la journée, jamais de déplacements (le téléphone suffit)
2) va falloir plus que quelques années pour mettre suffisament de côté afin d'investir (avec ce niveau de risque)
 
si tu veux faire des nouvelles techno ou de la recherche, fais-en, ne vas pas faire du trading ça serait du gachis.

n°3050102
johon03
Posté le 08-12-2010 à 22:21:31  profilanswer
 

mmh mmh... et la banque d'affaire ?
 
Ouais je pense que vaut mieux que je fasse une filiere scientifique quite à créer ma boite apres quelques années d'ancienneté alors..

mood
Publicité
Posté le 08-12-2010 à 22:21:31  profilanswer
 

n°3050126
Romain1492
Posté le 08-12-2010 à 22:43:08  profilanswer
 

johon03 a écrit :

non, mon projet c'était plutot d'aller dans la finance pour me ramener un maximum d'argent (je pense en effet à trader) et ensuite me retirer de ce secteur pour en faire profiter à d'autres (secteurs, et ainsi que ma famille et amis) l'argent que j'aurais pu mettre de coté (pas la petite somme généralement en tant que trader apres quelques années).
Mais mon but n'est pas d'en faire profiter tout le monde, et je ne vise pas principalement les ONG, mais des projets scientifiques qui sont dans le besoin et pas tout le temps aidés parce que, comme toi meme le dit, ne sont pas rentables à court terme.
 
Mais sinon, est-ce que le fait d'etre dans les sciences permet des déplacements/voyages d'affaire courants pour certains métiers ? C'est une des caractéristiques de mon métier idéal, et sachant que dans la finance on bouge, est-ce pareil dans les filieres scientifiques ?
A moins d'etre le chef de projet d'une boite privée je n'ai pas trop eu d'infos...
 
Que fais-tu dans la vie cdo15 ?


 
Tu peux aussi essayer de faire du capital risque dans un fond orienté technologie. Tu finances des boites dans un secteur qui t'interesse et si ca marche bien tu palpes plutot très bien (certes moins qu'un trader)...

n°3050142
hynex
Posté le 08-12-2010 à 22:59:08  profilanswer
 

johon03 a écrit :

non, mon projet c'était plutot d'aller dans la finance pour me ramener un maximum d'argent (je pense en effet à trader) et ensuite me retirer de ce secteur pour en faire profiter à d'autres (secteurs, et ainsi que ma famille et amis) l'argent que j'aurais pu mettre de coté (pas la petite somme généralement en tant que trader apres quelques années).
Mais mon but n'est pas d'en faire profiter tout le monde, et je ne vise pas principalement les ONG, mais des projets scientifiques qui sont dans le besoin et pas tout le temps aidés parce que, comme toi meme le dit, ne sont pas rentables à court terme.


 
Dis moi, j'ai l'impression que pour toi il suffit d'avoir envie d'être trader pour rentrer chez une grosse banque et se faire des millions à 22 ans.
Il va falloir se réveiller mon ami, surtout avec un DUT.

n°3050148
Silk56
Sauvage au coeur tendre
Posté le 08-12-2010 à 23:12:47  profilanswer
 

Mec, je veux pas être méchant mais tu sors de DUT. Et tes projets pro ont plus l'air de tenir de la rêvasserie que d'une reflexion réaliste. Enfin bref...la confrontation avec le réel se chargera de te le rappeler mieux que nous


Message édité par Silk56 le 08-12-2010 à 23:13:15
n°3050153
TheDjinx
Posté le 08-12-2010 à 23:29:03  profilanswer
 

Il faut relativiser les salaires. Dans la finance tout le monde n'est pas / ne peut pas être trader. C'est pas tellement le métier qui est impossible, c'ets juste qu'ils prennent les meilleurs, en gros les plus tarés (nolife ou experts de leurs domaines), en plus d'être sortis des meilleurs formations.
 
Et franchement un ingénieur, surtout à des fonctions en vogue ou dans les secteurs les plus dynamiques, peut gagner beaucoup d'argent aussi.
Tu peux passer commercial ou manager, t'expatrier et toucher la prime d'expatriation, diriger une filiale récemment rachetée ou créée pour son domaine d'expertise et ses brevets... j'y connais pas grand chose mais le peu que j'ai vu c'est pas moche du tout. Et pour créer sa boîte rien de mieux que de l'expérience dans ce domaine. Y en a qui créent leur boîte et sous-traitent juste pour leur ancienne boîte etc...
 
Tu travailles sur de vrais projets en plus, avec des perspectives à moyen terme, c'est quand même moins "con", et ça convient mieux à une majorité de gens.
En plus franchement je pense que le plaisir de bosser dans la finance est plus grand si on a une vision économique complète, c'est à dire qu'on a une vraie capacité d'analyse et des connaissances approfondies en économie. Sinon ça se résume à de la cuisine mathématique et statistique, c'est très fade même si ça peut être performant, et surtout un non-économiste verra moins le potentiel à moyen terme de ce qu'il vend et achète. En gros la finance ça peut être bien, mais pour moi le trading intra-day c'est pas de la vraie finance, c'est juste un "jeu" statistique juteux et enfermant. Renseigne-toi bien sur les métiers de la finance qui t'intéressent, et regarde les salaires de ces métiers. C'est sans doute supérieur aux métiers traditionnels d'ingénieur, mais pas forcément bcp plus élevé et surtout plus stimulant. Et les perspectives de carrière pour un bon ingénieur, qui est entreprenant et "bon manageur" (c'est à dire quelqu'un de foncièrement bien) sont souvent très intéressantes. Même en restant dans la même boîte, mes cadres sup ont souvent des participations (actions et stock-options) dans leur boîte. J'en connais plusieurs qui se sont payés leurs baraques juste avec ces bonus, donc c'est pas négligeable non plus et c'est assez courant.


Message édité par TheDjinx le 08-12-2010 à 23:34:04
n°3050186
johon03
Posté le 09-12-2010 à 00:21:56  profilanswer
 

ahh merci beaucoup TheDjinx pour ton message super constructif, c'est exactement ce que j'attendais ! :).

 

@hynex, silk : désolé les gars que vous ne me perceviez pas comme il le faut. Non pour moi il ne s'agit pas d'avoir envie d'etre trader et pouf ! ca tombe de suite.
D'autre part je n'expose ici qu'un seul des projets pro. que j'ai en tete, et ce n'est pas pour rien  si je poste justement sur le forum, c'est pour avoir des renseignements sur la "faisabilité" de mes projets : je me renseigne un peu partout comme je peux pour savoir quelle voie il m'est préférable de choisir à la fin de cette année (fin de mon DUT) : quelle école il vaut mieux que je choisisse.
Encore une chose : je ne vois pas en quoi le fait d'etre en DUT est un ralentissement de la carriere ou met des baton dans les roues !?! Quand je lis (sur ce meme forum) que certains ont pu etre avocat en "ne passant que" par une Terminale STT, alors que ceux passant par les filieres classiques se moquaient d'eux mais ce sont eux-memes pris des claques par rapport aux STT... c'est du meme ordre de comparaison je trouve si on prend le fait de faifre un DUT pour arriver à là où on veut (certains ont Supélec, ENS... avec un "simple" DUT).

 

@TheDjinx : le parcours type que tu décris là c'est exactement ce que je recherche en fait (voyager pour son job, diriger le projet, vie confortable), mais je ne sais pas trop comment y arriver, c'est pour ca que je me suis créé le projet professionnel que j'ai exposé ici. J'ai 3 parents qui sont entrepreneurs, ont leur propre boite chacun, dans ma famille, donc le fait de devoir avoir de l'expérience avant de créer sa boite, je sais bien que c'est pratiquement primordial ^^ (répertoire client oblige).
Le truc c'est que je m'interesse aux nanotechnologies, et surtout à celles se rapportant à des themes plutot futuriste du genre nano-robots en santé (je pense que la robotique appliquée à la nanotechnologie me plairait plus que le développement de nouveaux matériaux grace aux nanosciences). Probleme ? Je ne trouve pas de grosses boites qui soient dans ce domaines... sauf les laboratoire mais là je ne parle plus d'industrie mais de recherche alors, et ce n'est pas trop ce que je projette de faire.
Dans quel domaine es-tu toi TheDjinx / que fais-tu dans la vie ?

Message cité 1 fois
Message édité par johon03 le 09-12-2010 à 00:35:29
n°3050188
johon03
Posté le 09-12-2010 à 00:30:13  profilanswer
 

Romain1492 a écrit :


 
Tu peux aussi essayer de faire du capital risque dans un fond orienté technologie. Tu finances des boites dans un secteur qui t'interesse et si ca marche bien tu palpes plutot très bien (certes moins qu'un trader)...


 
oui j'avais également pensé à ca :), mais si je devais investir dans un tel fond ca serait de facon personnelle/amateur, mais en ayant autre chose à coté, j'y avais en pensé en effet. Merci à toi

n°3050192
TheDjinx
Posté le 09-12-2010 à 00:39:26  profilanswer
 

Moi je suis en magistère déconomie (dernière année, en partance pour une thèse a priori). Je connais donc pas mal le secteur de la finance car beaucoup des anciens de ma formation y travaille, et j'en connais personnellement. Et puis j'ai eu des cours de finance. J'aurais pu m'orienter la dedans, mais même si j'aime les sous, je pense que je serai bien mieux à ma place en financement de projets publics ou privés/ mise en oeuvre de politique éco à la Banque mondiale ou à l'AFD (ou je serai en stage au printemps). Quitte à partir vers la Banque ou le conseil après quelques années.
Mais j'ai beaucoup de potes qui sont dans les meilleurs écoles d'ingé, et mon père est ingénieur aussi (cadre dirigeant aujourd'hui, donc "bon manageur"...). Et je me cultive beaucoup en sciences et m'intéresse à l'activité de R&D en général, j'ai toujours adoré ça. Je suis donc loin d'être inculte en nanosciences, même si je n'ai pas de connaissances techniques très poussées évidemment (mais suffisantes pour comprendre les principes et le potentiel).  
La recherche et l'innovation c'est la clé de la croissance (dans une économie développée comme celle de la France) donc finalement en tant qu'économiste c'est normal que je m'y intéresse.
 
En passant, il y a pas besoin de bosser dans une grosse boîte pour gagner plein d'argent, je dirais même que c'est l'inverse. C'est avec des PME innovantes que les fortunes se font. Car une fois ta recherche ou ton concept breveté, ta boîte prend de la valeur, et si une plus grosse entreprise veut te la racheter, ou si tu atteinds une taille permettant une introduction en bourse, c'est le jackpot. Et là les financiers ont de quoi te jalouser car une entreprise prometteuse ça se chiffre très vite en millions voire dizaines de millions d'euros.
Certains universitaires aussi, notamment aux US (ou j'ai été en échange dans une université du top 20 mondial) roulent dans des bagnoles de rêve, parce qu'ils ont breveté leur trouvaille et que ça leur rapporte un paquet. Et ce réflexe de protéger ses inventions fait son nid en France actuellement aussi.  
Les nanotechnologies pour la santé ont de beaux jours devant eux. En france il y a bonnes universités dans ce domaine aussi, avec des filiailes de valorisation. Les écoles d'ingé proposent sans doute d'excellents formations, et je trouve dommage de passer à côté. Il y a des écoles orientées biotechnologies (comme l'ESIL à Marseille-Luminy) ça peut être une bonne option. Une école généraliste c'est une sécurité mais je sais pas si elles ont de vraies formations dans ce domaine qui touche à la santé, donc à la médecine et à la biologie. Renseigne-toi bien. Dans ces secteurs, c'est souvent le doctorat qui fait la différence en plus (c'est rémunéré donc c'est loin d'être une perte de temps, et puis tu peux faire une thèse CIFRE, en entreprise).
 
Car la finance, tu pourras toujours en faire plus tard.
Tu auras le niveau en maths, donc il te suffira de faire un an de formation type MS pour être calé et te reconvertir là dedans. Au contraire les profils de "vrais ingés" peuvent être intéressants. Pense par exemple aux fonds d'investissement qui veulent savoir où ils mettent les pieds dans les nanotech, ils ont besoin de gens qui maîtrisent à la fois la gestion des risques/ finance d'entreprise et le secteur des nanotech pour juge du potentiel réel d'un investissmeent.  
Pour moi c'est ça le beau côté de la finance, c'est quand c'est au service de l'entreprenariat, car les choses peuvent aller très vites.


Message édité par TheDjinx le 09-12-2010 à 00:45:21
n°3050202
johon03
Posté le 09-12-2010 à 01:00:36  profilanswer
 

je crois qu'on pense pareil tout les deux ca me rassure ^^, j'arrivais pas trop à décrire ce que je pensais mais tu as tout mis à plat, merci beaucoup !
C'est que ta vision des choses m'interesse hein ! :D

 

La R&D j'ai toujours été passionné par ça mais je pense que je n'en ferais que pendant une partie de ma carrière si je dois en faire, car après un moment je pense que le technique deviendra trop "routinié" (ça ne l'est pas vraiment il y a toujours des choses différentes, mais je pense que les protocoles sont toujours les mêmes, peut-etre que je me trompe aussi...). C'est plus la direction de projet, le fait de devoir gérer l'ensemble des choses : autant le côté technique que financier, la communication/management avec le client que la logistique...
Mais si je suis amené à créer ma boite, je passerais bien sûr moi aussi par l'étape R&D pour développer mon idée et ça ne me dérangera pas du tout, au contraire !

 

L'ESIL c'est dans ma région (je suis originaire d'une ville à 30min de marseille), mais Phelma (Physique Electronique Materiaux), qui est une école axée en partie sur les nanotechnologies basée à Grenoble, est située dans surement le plus gros pole de Nanotechnologies de France : Minatec (je ne crois pas qu'il y ait de plus gros) et comme je compte y postuler en fin d'année...
Grace à toi je pense finalement plus m'orienter dans ma voie principale et originale qu'est les sciences plutot que les finances, tu as raison je peux m'y mettre plus tard s'il le faut. Merci pour ce fil d'ariane que tu m'as donné ^^.

 

Ah oui, autre chose aussi : Est-ce que la création d'entreprise (pour un français) est-elle mieux aux Etats-Unis ou en France ? J'aurais tendance à répondre la France, mais je pose quand même la question, sait-on jamais si je peux apprendre quelque chose.

 

Mais en quoi es-tu renseigné sur le potentiel des nanotechnologies ? Au niveau économique je parle, que ce domaine va se lancer au niveau international ? Je sais que les Etats-Unis ont procédés à leur 2eme plus gros investissement dans les Nanotechnologies après le Spatial, mais ce n'est pas mondial, ça ne concerne que les US.


Message édité par johon03 le 09-12-2010 à 01:16:48
n°3050205
Monmartre
Posté le 09-12-2010 à 01:11:52  profilanswer
 

Disons qu'il y a à boire et à manger, le côté passage en fonds sur expertise sectorielle, ça sonne plus MBA harvard ms biotech au mit que ms em lyon ingé esil (sans critiquer).
Et je plussoie l'attrait pour le trading un peu surfait.
A mon humble avis, vu que tu sais pas ce que tu veux faire, en gros tout et rien, va dans une école d'ingé généraliste, et tu afineras ça sans te fermer de portes.

n°3050206
johon03
Posté le 09-12-2010 à 01:26:22  profilanswer
 

Monmartre a écrit :

Disons qu'il y a à boire et à manger, le côté passage en fonds sur expertise sectorielle, ça sonne plus MBA harvard ms biotech au mit que ms em lyon ingé esil (sans critiquer).
Et je plussoie l'attrait pour le trading un peu surfait.
A mon humble avis, vu que tu sais pas ce que tu veux faire, en gros tout et rien, va dans une école d'ingé généraliste, et tu afineras ça sans te fermer de portes.

 

J'avoue que le trading je n'ai jamais vraiment eu le temps de m'intéresser au métier en lui même (bien que je me sois renseigné, je n'ai pas trouvé les bonnes références), mais j'ai quand même une idée, tout comme j'ai une idée du principe des actions en bourse sur lequel il est basé, mais auquel tout amateur passionné peut "jouer".
Cependant, de la vague idée que je me fais de la chose, je suis intéressé par les domaines de la finance et de l'économie, et ce n'est pas du "surfait" ou "superflu", mon interet m'a poussé à me renseigner dans plusieurs endroits dont les BU (bibliothèques Univ.) des facs d'économie ou sur le web.

 

Je prévoyais de faire Ingé Généraliste au départ mais après que mon idée commence à prendre forme sur ce que je voudrais vraiment faire (je me renseigne depuis la 1ere de façon autonome, et je suis actuellement à ma 3eme année d'étude supérieure, donc ça fait un moment quand même), peut-être qu'une école plus spécialisée me permettrait d'être plus performant dans le domaine où je veux aller, surtout si l'école excelle dans son domaine...

Message cité 1 fois
Message édité par johon03 le 09-12-2010 à 01:31:10
n°3050257
Monmartre
Posté le 09-12-2010 à 09:41:49  profilanswer
 

Les meilleures écoles d'ingé sont généralistes, et c'est pas un hasard à mon sens, le système fonctionne pas avec des AST, la plupart sortent de prépa et ont aucune idée de ce qu'ils veulent faire, alors on ne ferme pas de portes.
Et je t'assure que par ex avec un diplôme de Supelec tu peux faire beaucoup de choses, incluant de la finance.
Après c'est à toi de voir, mais à mon sens la seule formation "spécialisée" en finance de marché serait dans une fac type dauphine, sauf que là tu auras pas d'équivalence à mon avis (à confirmer).
Le reste (ingé) c'est en général un tronc commun généraliste et une spécialisation en finance en plus (ce qui est pas une mauvaise chose).

n°3050260
co co ri c​o
Triangles
Posté le 09-12-2010 à 09:50:02  profilanswer
 

johon03 a écrit :


 
J'avoue que le trading je n'ai jamais vraiment eu le temps de m'intéresser au métier en lui même (bien que je me sois renseigné, je n'ai pas trouvé les bonnes références), mais j'ai quand même une idée, tout comme j'ai une idée du principe des actions en bourse sur lequel il est basé, mais auquel tout amateur passionné peut "jouer".
 
Je prévoyais de faire Ingé Généraliste au départ mais après que mon idée commence à prendre forme sur ce que je voudrais vraiment faire (je me renseigne depuis la 1ere de façon autonome, et je suis actuellement à ma 3eme année d'étude supérieure, donc ça fait un moment quand même), peut-être qu'une école plus spécialisée me permettrait d'être plus performant dans le domaine où je veux aller, surtout si l'école excelle dans son domaine...


 
 
Pour la première partie en gras, je doute fort que tu comprennes le fonctionnement même simple des actions :o Il y a des maths tout de même.
 
Pour la seconde partie, ne te pose pas la question. En France les meilleurs sont généralistes beaucoup plus que toutes les écoles spécialisées.


---------------
Trouvé sur P1/T1: http://www.youtube.com/watch?v=PHEVIc_onN4
n°3050303
johon03
Posté le 09-12-2010 à 11:14:32  profilanswer
 

@monmartre : non on s'est mal compris : comme je l'ai dit précédemment à TheDjinx, je pense que finalement je ne vais pas me préoccuper de la finance mais je vais plutot choisir le domaine des sciences (dans la continuité de ma formation), et quand je parle d'école spécialisée, c'est une école spécialisée dans un domaine des sciences : ici Phelma en nanotechnologie.  
 
Oui certes, on a l'habiitude de dire que les écoles les plus généralistes sont les meilleures (et je l'accorde), mais l'enseignement en Nanotechnologie dispensé à Supélec (par exemple) est beaucoup plus léger que celui à Phelma (normal elle a une filiere spécialisée là dedans), et ce n'est pas parce qu'une école est tres valorisée du fait qu'elle est dans le groupe A qu'il faut forcément que je la choisisse : il vaut mieux que je prenne une école adaptée à mes projets pro si finalement je m'en suis fixé un. Les Nanotechnologies et l'Aviation/Aérospatiale sont deux domaines qui me passionnent et sur lesquels j'ai un projet professionnel différent, mais le truc c'est que je pourrais tres bien faire de la nanoscience dans l'avation/spatial autant que dans la santé.
 
@co co ri co: je sais tres bien qu'il y a des maths, et j'ai pas dit que je comprennait les petits détails dans le fonctionnement de cette grosse machine, mais en quoi est-ce difficile de comprendre le fonctionnement grossier des actions / capitaux , de la bourse et de la spéculation ??? sérieux on a l'impression avec vous que c'est un truc complexe à mort (je parle pour le comprendre grossierement comment ca fonctionne !)...
mmmh... j'ai déjà répondu à Monmatre pour la 2nde partie.

n°3050314
belettete
qui ne tête plus :'(
Posté le 09-12-2010 à 11:23:42  profilanswer
 

johon03 a écrit :

Oui je sais, il faut faire des choix... c'est d'ailleurs pour ca que je poste mon message ^^ (pour m'aider) mais j'ai l'impression que la passion de l'ingenierie et une vie de fortuné sont tres difficile à marier (quand je dis "fortuné" je pense aux personnes ayant quelques centaines de milliers d'euros dans leur compte en banque (minimum), ceux qui vivent comme riches de la classe moyenne en clair).


Le jour où t'auras ça sur ton compte en banque, tu regretteras d'en avoir autant.
Ou tu chercheras à habiter en Suisse.


---------------
今日事,明日毕
n°3050322
johon03
Posté le 09-12-2010 à 11:31:26  profilanswer
 

je n'y suis pas encore. Mais si j'ai un compte en banque de cette taille, ca voudra dire que je pourrais me payer les impots qui vont avec, ou bien je serais parti d'ici. Ou je serais en Suisse ou autre part. Lol, j'ai pas de quoi me préoccuper de ca de tout facon donc là n'est pas la question

n°3050324
alamanda
Posté le 09-12-2010 à 11:36:52  profilanswer
 

johon03 a écrit :


@TheDjinx : le parcours type que tu décris là c'est exactement ce que je recherche en fait (voyager pour son job, diriger le projet, vie confortable), mais je ne sais pas trop comment y arriver, c'est pour ca que je me suis créé le projet professionnel que j'ai exposé ici. J'ai 3 parents qui sont entrepreneurs, ont leur propre boite chacun, dans ma famille, donc le fait de devoir avoir de l'expérience avant de créer sa boite, je sais bien que c'est pratiquement primordial ^^ (répertoire client oblige).
Le truc c'est que je m'interesse aux nanotechnologies, et surtout à celles se rapportant à des themes plutot futuriste du genre nano-robots en santé (je pense que la robotique appliquée à la nanotechnologie me plairait plus que le développement de nouveaux matériaux grace aux nanosciences). Probleme ? Je ne trouve pas de grosses boites qui soient dans ce domaines... sauf les laboratoire mais là je ne parle plus d'industrie mais de recherche alors, et ce n'est pas trop ce que je projette de faire.
Dans quel domaine es-tu toi TheDjinx / que fais-tu dans la vie ?


peut etre parce que c'est du domaine du fantasme.  
déja qu'on a du mal a faire un guide d'onde en nanotechnologie sans perte alors réaliser un mini robot  :lol:  :lol:  
 


---------------
M. Steinbrück : "si d'aucuns prétendent voir de la lumière au bout du tunnel, ils devraient envisager la possibilité que cette lumière soit simplement celle des phares du train qui arrive en sens inverse".
n°3050350
johon03
Posté le 09-12-2010 à 11:54:41  profilanswer
 

alamanda a écrit :


peut etre parce que c'est du domaine du fantasme.  
déja qu'on a du mal a faire un guide d'onde en nanotechnologie sans perte alors réaliser un mini robot  :lol:  :lol:  
 


 
t'as beau rigoler c'est déjà chose faite, certe, en laboratoire, mais un chercheur japonais a réussi à créer un robot se déplacant de facon "autonome" (du moins sans l'action d'un champ magnetique) par l'action de ses tentacules (reproduisant le mouvement des méduses/poulpes) dans les arteres (je cherche l'article, c'était sur futra science je crois).
 
D'autres part, tu peux lire cet article : http://www.tregouet.org/edito.php3?id_article=487. Lol, faut se renseigner quand meme avant de parler. Et je n'ai pas dit que c'était produit de facon massive, mais que cela restait au stade de laboratoire.

n°3050367
alamanda
Posté le 09-12-2010 à 12:04:19  profilanswer
 

johon03 a écrit :


 
t'as beau rigoler c'est déjà chose faite, certe, en laboratoire, mais un chercheur japonais a réussi à créer un robot se déplacant de facon "autonome" (du moins sans l'action d'un champ magnetique) par l'action de ses tentacules (reproduisant le mouvement des méduses/poulpes) dans les arteres (je cherche l'article, c'était sur futra science je crois).
 
D'autres part, tu peux lire cet article : http://www.tregouet.org/edito.php3?id_article=487. Lol, faut se renseigner quand meme avant de parler. Et je n'ai pas dit que c'était produit de facon massive, mais que cela restait au stade de laboratoire.


j'ai un doctorat dans le domaine et je n'appelle pas 15 mm de diamètre de la nanotechnologie.  :o  
donc ton lol il faut se renseigner tu le gardes pour toi.


---------------
M. Steinbrück : "si d'aucuns prétendent voir de la lumière au bout du tunnel, ils devraient envisager la possibilité que cette lumière soit simplement celle des phares du train qui arrive en sens inverse".
n°3050371
co co ri c​o
Triangles
Posté le 09-12-2010 à 12:08:39  profilanswer
 

alamanda a écrit :


j'ai un doctorat dans le domaine et je n'appelle pas 15 mm de diamètre de la nanotechnologie.  :o  
donc ton lol il faut se renseigner tu le gardes pour toi.


 
 
+1, 15mm  :sweat:  
 
Phelma<<<<supélec même en nanotechno car plus simple de trouver un job avec supélec mais fais comme tu veux.
Tu parlais d'être trader à la base donc dire que tu as une compréhension grossière du marché action, merci. Mon grand père aussi quand il pose ses sous à la poste.


---------------
Trouvé sur P1/T1: http://www.youtube.com/watch?v=PHEVIc_onN4
n°3050408
johon03
Posté le 09-12-2010 à 13:00:45  profilanswer
 

le robot en lui meme fait 15mm, mais ses composants, il faut bien qu'ils soient beaucoup plus petit nan ? Qu'en est-il de la gravure si il intègre un circuit ?
Cet article c'est le premier que j'ai trouvé parlant de microrobots en faisant rapidement une recherche sur google à l'instant.
 Mais l'article qui m'avait frappé (celui que je n'arrive pas à retrouver) parlait d'un robot s'infiltrant dans les arteres.Combien de diametre fait une artere ? je lis entre 4 et 8mm et pas 1,5cm lol, j'arrive pas à retrouver cet article, mais si le robot pouvais se propager à l'intérieur, il était , je pense, de l'ordre du micrometre, et ses composants devaient donc selon moi, etre du nanometre. Mais je peux me tromper (d'ailleurs c'est humain tiens !).
Je me doute bien que 15mm c'est pas de l'ordre du nano, jsuis pas neuneu non plus...

 

@cocorico : Quand je disais que Phelma devait etre plus complete dans le domaine des nano (en plus du fait qu'elle soit spécialisée) c'est parce qu'elle intègre un pole géographique reconnu dans ce domaine, avec notamment 2 labos (Leti, Neel) qui sont au meme endroit traitant de cette matiere, et les infrastructures dédiées sont non négligeables etc... c'est pour ca que je dis ca. C'est sur qu'elle me permettra pas de faire de la finance ou d'aller dans le transport, logistique ou btp...

 

pfff, c'est fou ca quand meme, on a pas le droit d'avoir envie de faire tel ou tel métier ou tel ou tel autre métier alors selon toi (à moins de bien le connaitre ! ) : si au départ tout le monde devait avoir une idée tres précise de la chose qui l'interesse avant de s'y lancer, je pense pas qu'il y aurait beaucoup de diversité des métiers (on prendrait les trucs qu'on nous dicte / les préjugés qu'on a de certains domaines : on ferait tous médecin, tous secrétaires, tous ouvrier...), et la disparité entre les métiers je te raconte pas (pour les minorités qui seraient dans des domaines "étranges"...).

 

Bien sur que non j'ai jamais été spécialiste dans ce domaine, mais l'idée que je me faisais de la chose me plaisait (je me rapporte pas à mon imagination non plus).

 

Si je viens ici pour poser des questions c'est pour avoir des réponses et non des remarques sur ce qu'elles sont (désolé d'avoir demandé si c'était faisable, c'est justement parce que je ne connais pas tout sur tout que je demande).

 

Mais de toute facon la question à la base de la création de ce topic, j'en ai maintenant la réponse, donc plus besoin d'argumenter pour ceux qui font des remarques pas tres constructives.

Message cité 1 fois
Message édité par johon03 le 09-12-2010 à 13:02:05
n°3050453
cdo15
Posté le 09-12-2010 à 13:45:09  profilanswer
 

johon03 a écrit :

non, mon projet c'était plutot d'aller dans la finance pour me ramener un maximum d'argent (je pense en effet à trader) et ensuite me retirer de ce secteur pour en faire profiter à d'autres (secteurs, et ainsi que ma famille et amis) l'argent que j'aurais pu mettre de coté (pas la petite somme généralement en tant que trader apres quelques années).
Mais mon but n'est pas d'en faire profiter tout le monde, et je ne vise pas principalement les ONG, mais des projets scientifiques qui sont dans le besoin et pas tout le temps aidés parce que, comme toi meme le dit, ne sont pas rentables à court terme.
 
Mais sinon, est-ce que le fait d'etre dans les sciences permet des déplacements/voyages d'affaire courants pour certains métiers ? C'est une des caractéristiques de mon métier idéal, et sachant que dans la finance on bouge, est-ce pareil dans les filieres scientifiques ?
A moins d'etre le chef de projet d'une boite privée je n'ai pas trop eu d'infos...
 
Que fais-tu dans la vie cdo15 ?


 
Histoire de rester général, on va dire que je bosse dans l'énergie.  
 
J'ai l'impression que tu ne connais vraiment pas les secteurs dans lesquels tu veux travailler, que ce soit la finance, les nanotechnologies ou autre. Malheuresement, futura science (très bon site de vulagrisation par ailleurs) ne constitue pas une référence pour se renseigner sur les aspects techniques des techno de pointe (si tu veux créer une boite en nanotech, il te faudra bien plus que 2 3 sites vulgarisation scientifique).  
A mon sens, plutôt que de chercher un métier qui rapporte et qui t'amène à beaucoup bouger, tu devrais d'abord chercher un secteur qui te passionne...


Message édité par cdo15 le 09-12-2010 à 13:45:39
n°3050454
alamanda
Posté le 09-12-2010 à 13:45:15  profilanswer
 

johon03 a écrit :

le robot en lui meme fait 15mm, mais ses composants, il faut bien qu'ils soient beaucoup plus petit nan ? Qu'en est-il de la gravure si il intègre un circuit ?
Cet article c'est le premier que j'ai trouvé parlant de microrobots en faisant rapidement une recherche sur google à l'instant.
 Mais l'article qui m'avait frappé (celui que je n'arrive pas à retrouver) parlait d'un robot s'infiltrant dans les arteres.Combien de diametre fait une artere ? je lis entre 4 et 8mm et pas 1,5cm lol, j'arrive pas à retrouver cet article, mais si le robot pouvais se propager à l'intérieur, il était , je pense, de l'ordre du micrometre, et ses composants devaient donc selon moi, etre du nanometre. Mais je peux me tromper (d'ailleurs c'est humain tiens !).  
Je me doute bien que 15mm c'est pas de l'ordre du nano, jsuis pas neuneu non plus...
.


de l'ordre du micron, c'est déja tres petit le micron.  
Ce que tu vas apprendre à phelma ce sont les technologies actuellement utilisés par les boites et tu ne seras pas dans la recherche nanoscience parce que tu vas etre formé pour etre un ingé opérationnel.   il faut en etre conscient de ça avant de débuter pour etre pret à encaisser les matières chiantes.  


---------------
M. Steinbrück : "si d'aucuns prétendent voir de la lumière au bout du tunnel, ils devraient envisager la possibilité que cette lumière soit simplement celle des phares du train qui arrive en sens inverse".
n°3050507
johon03
Posté le 09-12-2010 à 14:40:15  profilanswer
 

@cdo15: pour la finance je veux bien que tu dise ca, les nanosciences je m'y renseigne depuis peu de temps mais activement car ca ne fait pas longtemps que j'ai été au courant, mais je m'y interesse fortement. Je lis actuellement un dossier spécial nanosciences d'un Hors série de Science&Vie, qui est tres interessant d'ailleurs (je fais comme je peux pour me renseigner sur la forme, le fond j'aurais le temps de l'apprendre en école si je me lance dedans).
Mais si, comme tu le dis, je veux créer ma boite (et d'ici que j'ai de l'expérience dans un domaine, qui ne sera pas forcément les nanotechnologies), je me baserais quand meme pas sur des vulgarisations quand meme, tu me dis ca je peux le prendre mal lol, faut pas etre sorti de St Cyr pour savoir qu'il faut etre du métier pour pouvoir entreprendre de créer une entreprise dans ce meme corps de métier.
Peut-etre faut-il que j'attende un peu de voir / de connaitre ce domaine en plus des autres (aéronautiques et aérospatiales, mais j'ai quand meme de bonnes bases de par mon père qui y est et mon grand pere qui fut pilote), mais ca veut dire que je devrais etre admis à Supélec (parmi les écoles généralistes j'ai pas 50 choix avec mon DUT) et ca c'est une autre histoire...
Au niveau du métier, si j'en souhaite un qui m'amene à beaucoup voyager, c'est parce que j'ai eu l'occasion (et la chance) de beaucoup voyager de facon personnelle, et meme le fait de bouger de villes en villes en tant qu'étudiant j'aime ca : j'aime pas beaucoup rester au meme endroit, c'est dans mon caractere. La rémunération faut pas croire que j'ai l'idée de vouloir une vie milliardaire, mais une vie confortable et où je peux m'occuper de toute ma famille (ca sert à ca l'argent).

 

@alamanda : oui mais de toute facon je ne compte pas aller dans la recherche pour l'instant (du fait que les projets de recherche s'étalent sur de trop longues périodes pour moi et que le salaire (en france du moins) n'est pas celui que j'espere), meme si je trouve cela tres interessant, mais je verrais bien si je ferais ca ou pas apres un diplome d'ingé (encore faut-il que je l'ai). Le métier d'ingénieur m'est plus approprié en comparaison.

Message cité 1 fois
Message édité par johon03 le 09-12-2010 à 14:42:12
n°3050559
alamanda
Posté le 09-12-2010 à 16:02:24  profilanswer
 

johon03 a écrit :

@cdo15:  
@alamanda : oui mais de toute facon je ne compte pas aller dans la recherche pour l'instant (du fait que les projets de recherche s'étalent sur de trop longues périodes pour moi et que le salaire (en france du moins) n'est pas celui que j'espere), meme si je trouve cela tres interessant, mais je verrais bien si je ferais ca ou pas apres un diplome d'ingé (encore faut-il que je l'ai). Le métier d'ingénieur m'est plus approprié en comparaison.


hein? tu parles de recherche académique ou de recherche dans le privé?
parce que bon quand tu fais de la recherche dans le privée, tu es un ingénieur de recherche.
tu auras le temps de découvrir tout ça.
Un ingé en France ne gagne pas tant que ça non plus.  
 

Citation :


Mais si, comme tu le dis, je veux créer ma boite (et d'ici que j'ai de l'expérience dans un domaine, qui ne sera pas forcément les nanotechnologies), je me baserais quand meme pas sur des vulgarisations quand meme, tu me dis ca je peux le prendre mal lol, faut pas etre sorti de St Cyr pour savoir qu'il faut etre du métier pour pouvoir entreprendre de créer une entreprise dans ce meme corps de métier.


pas obligatoirement, tu peux etre un excellent financier, gestionnaire manageur et t'associer avec celui qui va faire la science.  
 


---------------
M. Steinbrück : "si d'aucuns prétendent voir de la lumière au bout du tunnel, ils devraient envisager la possibilité que cette lumière soit simplement celle des phares du train qui arrive en sens inverse".
n°3050596
johon03
Posté le 09-12-2010 à 16:49:03  profilanswer
 

je parle de recherche académique.
mmh, pour les salaires d'ingénieurs ca varie beaucoup, mais  la moyenne se situe entre 30k€ et 40k€ à la sortie des écoles (pour des écoles reconnues par la CTI et situées dans les groupes A,B ou C), et les chercheurs académiques, apres je crois quelques années de labos, qui touchent en moyenne entre 24k€ et 26k€ (2200 net) : c'est ce que je lis beaucoup et j'ai aussi un de mes profs chercheurs qui avait donné son salaire lors d'une conversation sur la situation des jeunes chercheurs en france (il a 30ans) : son salaire était pareil, de l'ordre de 2000€ net environ.
mais bon, ca les salaires, moi j'ai dit en moyenne parce que de toute facon ce qu'on peut voir de partout (onisep, internet, plaquettes d'écoles, discours rapportés de Jeunes Diplomés) est généralement donné en moyenne. C'est une discussion qui peut durer longtemps ca ^^, mais j'ai pas trop envie de débattre sur le sexe des anges :).

 
Citation :

pas obligatoirement, tu peux etre un excellent financier, gestionnaire manageur et t'associer avec celui qui va faire la science

 

c'est ce à quoi je pensais quand je parlais de faire une reconversion de la finance vers le secteur scientifique tout au début. Mais quand j'ai écrit ce que tu as cité, c'est en supposant une reconversion des sciences vers les sciences ^^ (en sortant d'une boite où on est embauché pour s'associer avec quelqu'un ou seul pour créer la sienne), mais je suis tout à fait d'accord avec toi sinon


Message édité par johon03 le 09-12-2010 à 16:59:45
n°3050704
fixio
Despite being only 13
Posté le 09-12-2010 à 19:03:10  profilanswer
 

alamanda a écrit :


j'ai un doctorat dans le domaine et je n'appelle pas 15 mm de diamètre de la nanotechnologie.  :o
donc ton lol il faut se renseigner tu le gardes pour toi.

 

[:manneke2]

 

Plus sérieusement johon, je plussoie ce qui a été dit sur les écoles généralistes, qui seront très souvent plus reconnues que les écoles spécialisées. Je te conseillerais de prendre le temps d'étudier et de décider vers quoi t'orienter une fois que tu auras plus de recul, sans avoir peur encore une fois de faire des études un peu généralistes, c'est toujours bien de voir différentes choses... A mon avis ça te sera plus bénéfique que d'essayer fermement de faire des choix arrêtés aujourd'hui vers tel ou tel domaine vu que tu ne peux avoir que des idées très approximatives de ce qu'on y fait.


Message édité par fixio le 09-12-2010 à 19:04:28

---------------
Dans ce monde de pouffiasses et d'avortons, il est quand même question de rester digne.
n°3050738
TheDjinx
Posté le 09-12-2010 à 19:30:34  profilanswer
 

D'un autre côté il faut faire des choix à un moment où a un autre, et en principe on aime ce qu'on maîtrise. Avec de la motivation et du travail, il sera très heureux dans une école orientée nano-tech. Grenoble étant un pôle  reconnu mondialement, il pourra sans doute faire une thèse dans une belle entreprise ou dans une très bonne université si il a les notes. Car les profs ont les contacts c'est certain.
 
Après je suis le premier à dire qu'une bonne école généraliste c'est une sécurité, surtout en France où l'on est très attaché à l'image de marque des écoles.

n°3050749
alamanda
Posté le 09-12-2010 à 19:37:31  profilanswer
 

phelma ça reste quand meme une école généraliste avec l'option physique.
perso je ferais phelma en deuxième année master nanotech (international turin, epfl et inpg, cours en anglais) stage de fin d'étude, MIT ou harvard et je fais une thèse labas.  :sol: tant qu'à avoir un beau nom sur son CV autant viser le sommet.  
 
il y en a beaucoup qui font des stages au MIT et à harvard sans de difficultés. Pour les thèses je sais pas, quand ils s'en vont je ne suis plus trop au courant de ce qu'ils font.


---------------
M. Steinbrück : "si d'aucuns prétendent voir de la lumière au bout du tunnel, ils devraient envisager la possibilité que cette lumière soit simplement celle des phares du train qui arrive en sens inverse".
n°3050804
johon03
Posté le 09-12-2010 à 20:13:32  profilanswer
 

@tous (^^) : merci pour vos conseils, ils sont tous tres bien.

 

je ne savais pas qu'on pouvait faire une these là bas (harvard/MIT), mais, je me demande du coup si les années sont aussi payées / achetées , parce qu'on se fait les 3 années de la these quand meme, heh, et donc 3 ans dans l'université (soit 3 fois le montant pour y aller :D)
Je compte faire ma derniere année d'étude à l'étranger (stage fin d'étude) donc ca tomberais bien ^^.

 

@alamanda : mais le fais de faire sa these dans une université apres on a le doctorat de CETTE université donc ? C'est un diplome, donc si c'est harvard ou MIT (j'imagine qu'il faut pas etre trop mauvais non plus meme si tu me dis "sans difficulté" ), on a un doctorat délivré par eux ?

 

c'est pas facile de prendre une décision... Mais en tout cas je prévois d'aller soit à Supelec, soit à Phelma (si j'ai le choix), tandis que l'Enseeiht m'attire moins finalement. Au moins un choix d'enlevé (meme si j'enverrais une demande là bas aussi). J'aurais au moins réussi à procéder par élimination sur les 3 choix principaux que je me fais :D.

Message cité 1 fois
Message édité par johon03 le 09-12-2010 à 20:17:38
n°3050897
alamanda
Posté le 09-12-2010 à 22:02:40  profilanswer
 

johon03 a écrit :

@tous (^^) : merci pour vos conseils, ils sont tous tres bien.
 
je ne savais pas qu'on pouvait faire une these là bas (harvard/MIT), mais, je me demande du coup si les années sont aussi payées / achetées , parce qu'on se fait les 3 années de la these quand meme, heh, et donc 3 ans dans l'université (soit 3 fois le montant pour y aller :D)
Je compte faire ma derniere année d'étude à l'étranger (stage fin d'étude) donc ca tomberais bien ^^.
 
@alamanda : mais le fais de faire sa these dans une université apres on a le doctorat de CETTE université donc ? C'est un diplome, donc si c'est harvard ou MIT (j'imagine qu'il faut pas etre trop mauvais non plus meme si tu me dis "sans difficulté" ), on a un doctorat délivré par eux ?
 
c'est pas facile de prendre une décision... Mais en tout cas je prévois d'aller soit à Supelec, soit à Phelma (si j'ai le choix), tandis que l'Enseeiht m'attire moins finalement. Au moins un choix d'enlevé (meme si j'enverrais une demande là bas aussi). J'aurais au moins réussi à procéder par élimination sur les 3 choix principaux que je me fais :D.


supelec apres un dut de mesures physiques tu as une excellente moyenne genre un 18,19 parce que c'est sur avis du directeur d'iut +test français+anglais + test scientifique + entretien. c'est pas simple à avoir.
 oui tu as un doctorat délivré par eux. tu es rémunéré pendant ta these aussi.    
je ne parlais pas de la thèse mais de la possibilité pour faire le stage qui apres le passage des anciens de nanotechs est facilité mais il faut etre bon. il faut tjrs etre bon pour avoir le choix.  


---------------
M. Steinbrück : "si d'aucuns prétendent voir de la lumière au bout du tunnel, ils devraient envisager la possibilité que cette lumière soit simplement celle des phares du train qui arrive en sens inverse".
mood
Publicité
Posté le   profilanswer
 

 Page :   1  2
Page Précédente

Aller à :
Ajouter une réponse
  FORUM HardWare.fr
  Emploi & Etudes
  Etudes / Orientation

  Divergence d'orientation Ingénierie/Finance

 

Sujets relatifs
Alternance ESC FinanceQuel master 1 finance choisir ?
Orientation fin de terminalDUt gea finance et gestion
Orientation formation / carrière dans la finance hors IDF ?Ecole de commerce ou école d'ingenieur pour travailler dans la finance
OFFRE ANGLAIS:Correction de devoirs et candidatures (Générale/Finance)Quel master choisir à l'HEC de Lausanne? -> Corp. Finance
Orientation: license de droit a assas , sorbonne ou CPGE ? 
Plus de sujets relatifs à : Divergence d'orientation Ingénierie/Finance


Copyright © 1997-2018 Hardware.fr SARL (Signaler un contenu illicite) / Groupe LDLC / Shop HFR