Forum |  HardWare.fr | News | Articles | PC | Prix | S'identifier | S'inscrire | Shop Recherche
1869 connectés 

  FORUM HardWare.fr
  Discussions
  Vie pratique

  [Topic Unik] Les villes canadiennes hors Quebec : Toronto and co

 



 Mot :   Pseudo :  
 
Bas de page
Auteur Sujet :

[Topic Unik] Les villes canadiennes hors Quebec : Toronto and co

n°10340895
Profil sup​primé
Posté le 10-01-2007 à 13:05:00  answer
 

Bonjour tout le monde,

 

Il existe déjà quelques topics sur le Canada, mais bien souvent axés sur le Quebec et à chaque fois partant en sucette. En voici donc un visant à discuter de tout sur les grandes villes canadiennes SAUF le Québec  :jap:  .

 

Je suis étudiant et souhaite partir au Canada pendant un an l'an prochain avec comme objectif de bien progresser en anglais.

 

Mon objectif serait de trouver un ou plusieurs petits boulots (restauration, supermarché, peu importe) pendant 6 mois histoire de progresser puis de rechercher un stage ou un contrat en RH pour les 6 mois suivants (j'ai déjà un bac + 5 et suis en ESC en France mais il me semble avoir compris que les diplomes français n'ont pas grande valeur là-bas).

 

Le problème est que faire un choix de ville en étant basé en France n'est pas évident, je connais un peu le Canada pour y être déjà en touriste mais pas plus que cela. Je pense donc à Vancouver, Ottawa et Toronto. Que pouvez-vous me dire sur ces villes concernant :

 

- La beauté et praticité de la ville elle même
- Le prix de l'immobilier et la facilité ou non de trouver un logement l(a collocation est-elle répandue ?)
- Est-il faisable et réaliste de vouloir y trouver un petit boulot et d'y mener à bien mon projet ?

 

Bref, tous les témoignages, conseils ou informations seront les bienvenus !


Message édité par Profil supprimé le 06-06-2007 à 17:44:02
mood
Publicité
Posté le 10-01-2007 à 13:05:00  profilanswer
 

n°10348070
zhuli
Correr es mi destino
Posté le 11-01-2007 à 05:49:18  profilanswer
 

Je suis à Ottawa depuis 4 ans et ne pense même pas à bouger au Québec, donc je m'invite ici !  ;)  
 

Citation :

La beauté et praticité de la ville elle même


 
Ottawa est une ville de fonctionnaires, très "clean". La ville en elle-même n'est pas belle au niveau architecture (sorti du Marché By qui est le centre historique de la ville), mais il y a des endroits sympas, dont :
 
- Le Canal Rideau : patinoire la plus longue du monde (quand il est gelé, ce qui n'est pas le cas en ce moment...  :lol: ), très sympa
- Les jardins du gouverneur : super beaux en automne
- Le parc de la Gatineau )OK, c'est côté Québec, mais bon...)
 
Côté pratique, le centre n'est pas trop grand (divisé en deux : une partie "business", une partie "commerce et restaurants" ), donc on peut facilement s'y déplacer à pied.
 
Après, Ottawa a plusieurs banlieues, à différentes distances : de Kanata (très loin) à Orleans (20 min. en bus).  
 

Citation :

- Le prix de l'immobilier et la facilité ou non de trouver un logement l(a collocation est-elle répandue ?)


 
Des trois villes que tu as citées, Ottawa est définitivement la moins chère. Il existe beaucoup de collocs dans le centre, surtout derrière l'U. d'Ottawa. Pour exemple, un collègue paie $500 pour une grande chambre dans une colloc où tout est compris (meubles, vaisselle, eau, électicité etc.).
 

Citation :


 - Est-il faisable et réaliste de vouloir y trouver un petit boulot et d'y mener à bien mon projet ?

 
 
Tout est faisable, mais ce que je me demande le plus en lisant ton message, c'est quel genre de visa tu vas pouvoir prendre. Le PVT me parait le mieux pour toi, mais peux-tu faire un stage avec ? Pas sûre.
 
Pour les boulots, ne panique pas ! Tu n'es pas obligé de faire de la restauration, des supermarchés etc. Je croirais m'entendre quan dje suis venue ici ! J'allais dans les agences d'intérim en demandant des inventaires (ben quoi, à Bac +5, c'est tout ce qu'Adecco me donnait en France  :lol: ), et on me donnait des super tafs !  ;)  
 
Par contre, il faut que tu parles anglais. Ottawa est une ville où tu pourrais encore à la rigueur vivre uniquement en Français, mais pour les tafs c'est anglais ou mieux bilingue.
 
Voilà, n'hésite pas si tu as des questions !  :)


---------------
Fucking cold, eh ? -- www.correresmidestino.com --
n°10348250
austin2410​0
Posté le 11-01-2007 à 08:56:00  profilanswer
 

zhuli a écrit :


- Le parc de la Gatineau )OK, c'est côté Québec, mais bon...)


 
c'est qu'il y a le festival des montgolfieres?

n°10350023
Profil sup​primé
Posté le 11-01-2007 à 12:48:03  answer
 

 
 
  Merci beaucoup de ta réponse, à la lecture de ton message, quelques nouvelles questions me viennent à l'esprit...

 


Citation :


Ottawa est une ville de fonctionnaires, très "clean". La ville en elle-même n'est pas belle au niveau architecture (sorti du Marché By qui est le centre historique de la ville), mais il y a des endroits sympas, dont :

 

- Le Canal Rideau : patinoire la plus longue du monde (quand il est gelé, ce qui n'est pas le cas en ce moment...  :lol:  ), très sympa
- Les jardins du gouverneur : super beaux en automne
- Le parc de la Gatineau )OK, c'est côté Québec, mais bon...)

 

Côté pratique, le centre n'est pas trop grand (divisé en deux : une partie "business", une partie "commerce et restaurants" ), donc on peut facilement s'y déplacer à pied.

 

Après, Ottawa a plusieurs banlieues, à différentes distances : de Kanata (très loin) à Orleans (20 min. en bus).


 
Est-ce qu'il est "possible", bon possible le mot est peut-être un peut fort disons pas trop pénalisant de vivre à Ottawa sans posséder de voiture genre en utilisant les transports en commun ? Les deux années où je suis venu, je me souviens que si m'avais marqué c'était la différence de distances entre les différentes villes. Le Canada étant nettement plus grand que la France, les distances vont avec et sur le coup c'est assez surprenant.

 


Citation :


Des trois villes que tu as citées, Ottawa est définitivement la moins chère. Il existe beaucoup de collocs dans le centre, surtout derrière l'U. d'Ottawa. Pour exemple, un collègue paie $500 pour une grande chambre dans une colloc où tout est compris (meubles, vaisselle, eau, électicité etc.).


 
 Est-ce qu'il y a des logements disponibles ou la ville est saturée avec des loooooooongues listes d'attente ?
 

Citation :


Tout est faisable, mais ce que je me demande le plus en lisant ton message, c'est quel genre de visa tu vas pouvoir prendre. Le PVT me parait le mieux pour toi, mais peux-tu faire un stage avec ? Pas sûre.

 

Pour les boulots, ne panique pas ! Tu n'es pas obligé de faire de la restauration, des supermarchés etc. Je croirais m'entendre quan dje suis venue ici ! J'allais dans les agences d'intérim en demandant des inventaires (ben quoi, à Bac +5, c'est tout ce qu'Adecco me donnait en France  :lol:  ), et on me donnait des super tafs !  ;)  

 

Par contre, il faut que tu parles anglais. Ottawa est une ville où tu pourrais encore à la rigueur vivre uniquement en Français, mais pour les tafs c'est anglais ou mieux bilingue.

 

En effet le PVT me semblait le plus adapté comte tenu de tout ce que j'ai pu lire dessus. Si j'ai bien compris, il est tout à fait possible de faire un stage avec ce visa si l'on est français, ce qui est mon cas. Pour ce qui est de la langue, je me débrouille en anglais mais je ne suis pas bilingue. C'est un de mes objectifs de ma venue au Canada. Par contre je suis étonné quand tu dis que l'on pourrait à la rigueur vivre à Ottawa en parlant français, ce n'est pas strictement anglophone ?
 
 Encore merci  ! :hello:

 

n°10352269
zhuli
Correr es mi destino
Posté le 11-01-2007 à 16:42:12  profilanswer
 

Salut !  
 
Pfff, il neige enfin, et gros froid ce matin  :love:  
 

Citation :

Est-ce qu'il est "possible", bon possible le mot est peut-être un peut fort disons pas trop pénalisant de vivre à Ottawa sans posséder de voiture genre en utilisant les transports en commun ?


 
Partout en Amérique du Nord tu es mieux avec une voiture, c'est sur. Nous, en on a une pour deux, et on ne vivrais pas sans, mais c'est aussi parce qu'on vit en banlieue. A titre d'exemple, pour aller à mon boulot de chez moi, c'est 20 min. en voiture mais 1:30 en bus. Le choix est vite fait !
 
Mais si tu vis dans le centre d'Ottawa, tu n'es pas non plus malheureux en voiture. Il y a des supermarchés, toutes sortes de magasins, la bibliothèque etc. Bref, pas mal de mes collègues vivent sans voiture. Là où ca devient plus chaud, c'est quand tu as des enfants où quand tu habites vraiment loin. Mais rien ne t'oblige à vivre en banlieue !
 
Le réseau de bus (Greyhound) est bien développé, dans tu pourras aller facilement à Montréal (2 heures) ou Toronto (7 heures... train plus rapide).
 

Citation :

Est-ce qu'il y a des logements disponibles ou la ville est saturée avec des loooooooongues listes d'attente ?


 
Non, non pas de listes d'attente ! J'ai lu récemment que le taux d'occupation des logements était assez haut, mais tu peux trouver facilement ! Aucune de mes connaissance n'a eu de problèmes à ce niveau. En passant, on n'exige pas 101 garanties comme en France (caution, garants etc.). Tu paies en général le 1er et le dernier mois et basta.
 

Citation :

Par contre je suis étonné quand tu dis que l'on pourrait à la rigueur vivre à Ottawa en parlant français, ce n'est pas strictement anglophone ?  


 
Le bilinguisme est un grand débat au Canada, et sa perception (ainsi que les statistiques...) varient énormément - tu dépends que quel point de vue tu te places.
 
Ottawa est la capitale fédérale. Qui dit fédéral, dit bilinguisme obligatoire de par la loi. C'est d'ailleurs mon boulot : je suis prof de francais dans les ministères (et là, j'ai collé mes étudiants à faire un test pour 2:00  :whistle: ). Donc beaucoup de gens parlent francais, et on voit de plus en plus une jeune génération qui a réellement deux langues maternelles. Bref, en gros, Ottawa se doit de donner l'exemple du bilinguisme au Canada.
 
Tu ajoutes à ca les franco-ontariens, un certain nombre d'immigrés Libanais francophones, plus Africains, voilà une petite francophonie.
 
Concrètement, tous les services seront bilingues : santé, paperasse diverse (impots, carte SIN, carte de santé...). La bilbliothèque a un fond important de livres en francais, les librairies aussi (mais un peu moins). Dans le secteur privé, c'est plus anglophone effectivement : restaurants, agences d'intérim, employeurs...
 
Je bosse en francais, mais je vis en anglais. M. Zhu est anglophone, donc on nous adresse jamais la parole en francais. Mais si je suis avec des amis francais et qu'on nous entend parler, là on 'switch' souvent en anglais.
 
Je ne pense pas que ce bilinguisme te pénalise si tu veux faire des progrès en anglais. Ca m'a pris plusieurs années pour être réellement bilingue, et j'étais bien contente de temps en temps de pouvoir lire en francais ou de m'exprimer dans cette langue pour les trucs importants... et être comprise !
 
Si tu as d'autres questions...


---------------
Fucking cold, eh ? -- www.correresmidestino.com --
n°10353097
Profil sup​primé
Posté le 11-01-2007 à 17:57:01  answer
 

Citation :

  

Pfff, il neige enfin, et gros froid ce matin  :love:  

 

Ah la neige....... Ici pas loin de 20 degrès et grand soleil, c'est hyper agréable mais ça en devient inquiétant pour un mois de janvier. Tu n'as pas eu trop de mal à te faire aux hivers canadiens ?
Mon oncle qui est au Canada depuis 1986 me dit souvent qu'il a quand même vachement de mal à s'y faire et que si cela était à refaire, il irait plutôt du côté de Vancouver qui est beaucoup plus doux et qui est aussi une ville magnifique....

 


 

Citation :


Je ne pense pas que ce bilinguisme te pénalise si tu veux faire des progrès en anglais. Ca m'a pris plusieurs années pour être réellement bilingue, et j'étais bien contente de temps en temps de pouvoir lire en francais ou de m'exprimer dans cette langue pour les trucs importants... et être comprise !

 

Aie alors ça ça m'embête. Ce que je veux vraiment mais progresser un maximum en anglais quitte à en chier des rondelles de chapeau en baignant dans un univers où j'ai du mal à me faire comprendre, ça ce n'est pas un problème. Est-ce que la situation est identique partout au Canada (à l'est j'entends) ou est-elle différente sur Toronto par exemple ? Quel était ton niveau d'anglais quand tu es arrivée ?

 

Merci encore  ;)


Message édité par Profil supprimé le 11-01-2007 à 17:58:34
n°10353152
tayn
Posté le 11-01-2007 à 18:03:51  profilanswer
 

Tu peux te renseigner sur la ville de rimouski, c'est une assez grande ville.  
 
J'y ai passé 1 mois et il y a vraiment une super ambiance, c'est une ville tout en longueur. Il y a une université la bas et c'est pas trop difficile de s'y inscrire, j'y avais été accepté il y a 5 ans. (mais j'ai pas pu y aller finalement)
 
T'auras plein d'info ici => http://www.ville.rimouski.qc.ca/index.asp

n°10353192
Profil sup​primé
Posté le 11-01-2007 à 18:09:54  answer
 

tayn a écrit :

Tu peux te renseigner sur la ville de rimouski, c'est une assez grande ville.

 

J'y ai passé 1 mois et il y a vraiment une super ambiance, c'est une ville tout en longueur. Il y a une université la bas et c'est pas trop difficile de s'y inscrire, j'y avais été accepté il y a 5 ans. (mais j'ai pas pu y aller finalement)

 

T'auras plein d'info ici => http://www.ville.rimouski.qc.ca/index.asp


 Merci c'est sympa mais c'est au Québec donc francophone non ?

n°10353730
tayn
Posté le 11-01-2007 à 19:18:46  profilanswer
 

Ah oui c'est francophone par contre.

n°10355542
zhuli
Correr es mi destino
Posté le 11-01-2007 à 22:38:33  profilanswer
 

Citation :

Tu n'as pas eu trop de mal à te faire aux hivers canadiens ?  


 
Au début, c'était un peu dur, surtout que j'ai débarqué en Février et que je revenait d'un trip de 6 mois en Amérique Latine ! Je suis de Nantes aussi, donc la neige, jamais vraiment vu avant...
 
Maintenant, ce n'est pas du tout le même froid qu'en France : c'est un froid sec dont on peut se protéger, et tout est très bien chauffé à l'intérieur. Bref, on survit. ca fait parti aussi du folklore canadien !  ;)  
 

Citation :

Est-ce que la situation est identique partout au Canada (à l'est j'entends) ou est-elle différente sur Toronto par exemple ? Quel était ton niveau d'anglais quand tu es arrivée ?


 
Une connaissance est à Toronto et bosse aussi en Francais. La francophonie est moindre, mais elle existe aussi. Je crois qu'il n'y a plus que l'Alberta qui est vraiment réticent...!
 
Je ne vois pas ca comme un handicap pour progresser en anglais, parce que tu peux aussi vivre en anglais. Mais bon, c'est partout pareil, tu peux être à Londres et entourés uniquement de francais, tu peux être en Australie et ne parler que Chinois (cf. les nombreux étudiants hong kongais qui vont là-bas pour être bilingues et qui atterrissent à Chinatown !)...
 
J'ai appris l'anglais un peu à l'école comme tout le monde. M. Zhu est anglophone et ne parle pas francais, donc j'ai vite appris à communiquer (c'est ce qui me manquait, parce que je pouvais écrire et lire l'anglais correctement). Puis bosser en anglais, ca aide aussi... Mon premier taf ici, je travaillais dans un centre d'appel : j'avais finalement plus de mal à comprendre les appels du Québec que les appels anglais à la fin !
 
J'ai aussi vécu en Australie et en Nouvelle-Zélande avant de venir au Canada, ca aide aussi. Pour être honnête, je suis une pure littéraire, je suis assez à l'aise en langues, ca ne m'a jamais posé trop de problème (contrairement aux matières scientifiques...  :whistle: ).


---------------
Fucking cold, eh ? -- www.correresmidestino.com --
mood
Publicité
Posté le 11-01-2007 à 22:38:33  profilanswer
 

n°10367577
Profil sup​primé
Posté le 13-01-2007 à 12:46:02  answer
 

 
 Hello
 
 Je pense que je viens de comprendre qui est ce M. Zhu  :whistle:  
 
 Je me suis renseigné et pourrais clairement bénéficier d'un permi vacances travail (PVT) avec lequel je peux venir en tant que jeune français et travailler ou faire un stage sur le territoire canadien. Je vais donc me lancer dans les démarches.  
 
Pour ce qui est de la ville, je continue mes recherches, j'ai rencontré une amie hier qui a vécu à Vancouver et qui m'a conseillé d'y aller en m'expliquant que c'est vraiment magnifique. Un autre ami me conseille Toronto en me disant qu'il sera dans un second temps plus facile de trouver un stage dans le domaine qui m"intéresse dans cette ville.
 
 Bref, que d'avis  [:blackman]  
 
 Tu connais un peu Toronto et Vancouver ?
 
 Merci !

n°10369540
zhuli
Correr es mi destino
Posté le 13-01-2007 à 18:50:01  profilanswer
 

Citation :


 Je pense que je viens de comprendre qui est ce M. Zhu  :whistle:


 
Zhu, Zhuli, j'my perds dans les pseudos, moi !  :lol:  
 
Effectivement, le PVT c'est pas la mort pour l'avoir. Fais juste gaffe aux quotas : l'année dernière, pour la première fois, il a été rempli.
 
Je ne connais pas du tout Vancouver. Toronto est une ville que j'aime beaucoup, très cosmopolite, qui bouge bien. Pour ton boulot, tout dépend de ce que tu cherches : en règle général, Ottawa bosse avec le gouvernement fédéral (consultants, profs  :D , fonctionnaires) et a un bon pôle d'IT aussi. Toronto, c'est plus l'industrie des services et les entreprises privées.
 
Bon, ceci dit, à part Vancouver qui est à l'autre bout du pays, tu peux bouger facilement entre Ottawa et Toronto, donc tu n'es pas obligé de te fixer tout de suite.


---------------
Fucking cold, eh ? -- www.correresmidestino.com --
n°10547787
Profil sup​primé
Posté le 02-02-2007 à 21:52:12  answer
 

Salut tout le monde,
 
 Je viens d'obtenir mon PVT pour un départ au Canada à partir de septembre prochain. Je pense que je vais m'installer à Toronto donc je voulais savoir si vous aviez des infos sur cette ville que cela soit au niveau du logement, des prix pratiqués, des quartiers sympas, de ceux à éviter etc... Toutes les infos seront bonnes à prendre !
 
 Merci d'avance  [:simchevelu]

n°11744892
xavior_el_​barbor
Posté le 06-06-2007 à 17:53:16  profilanswer
 

Bonjour,  
 
Je vis actuellement en banlieue de toronto. J'aimerais avori quelques retour d'experience de toronto mais aussi savoir s'il y avait du monde actuellement ?


---------------
"La vie c'est comme une boite de chocolat, on ne sait jamais sur quoi on peut tomber"

Aller à :
Ajouter une réponse
  FORUM HardWare.fr
  Discussions
  Vie pratique

  [Topic Unik] Les villes canadiennes hors Quebec : Toronto and co

 

Sujets relatifs
[Topik Unik]un Front anti Steevy (declare d'utilite public?)[Topik Unik] How I met your mother
[Topic Unique] Le Maroc[POGNON] Épargne / Placements / Investissements - Lisez la 1ère page !
job au quebec[Topic unik] Le triathlon : natation, vélo, course à pied !
[Topik Unik] Le Karting[TOPIK UNIK] Scary Movie , la tétralogie : !56K Warning !
[Topic Unik] Une fleur qui devient rare : l'Hospitalité 
Plus de sujets relatifs à : [Topic Unik] Les villes canadiennes hors Quebec : Toronto and co


Copyright © 1997-2018 Hardware.fr SARL (Signaler un contenu illicite / Données personnelles) / Groupe LDLC / Shop HFR