Forum |  HardWare.fr | News | Articles | PC | Prix | S'identifier | S'inscrire | Aide | Shop Recherche
616 connectés 

 



 Mot :   Pseudo :  
 
 Page :   1  2  3
Page Suivante
Auteur Sujet :

Vous êtes radin: pourquoi? Comment?

n°15397679
lilim
Posté le 03-07-2008 à 19:38:47  profilanswer
 

Reprise du message précédent :

lunaticastella a écrit :


 
Tu n\'as pas répondu à ma première question à savoir si tu étais heureuse avec lui. Mais est ce que tu peux arriver à trouver un argument, un bon coté qu\'il pourrait avoir et qui pourrait justifier que tu restes avec lui ?
Parce que la description que tu en fais est absolument monstrueuse et je ne vois pas comment tu as pu déjà tenir 8 mois avec ...  


 
 
 
 
 
 
J'étais heureuse avec lui au début de notre relation. Sa radinerie, il ne me l'a pas dévoilée d'un coup. Elle n'a pas brutalement fait irruption dans notre vie de couple. Elle s'est immiscée insidieusement, sournoisement, lentement comme un poison... jusqu'à atteindre des proportions impensables!

mood
Publicité
Posté le 03-07-2008 à 19:38:47  profilanswer
 

n°15399470
lunaticast​ella
Posté le 03-07-2008 à 22:14:15  profilanswer
 

lilim a écrit :


J\'étais heureuse avec lui au début de notre relation. Sa radinerie, il ne me l\'a pas dévoilée d\'un coup. Elle n\'a pas brutalement fait irruption dans notre vie de couple. Elle s\'est immiscée insidieusement, sournoisement, lentement comme un poison... jusqu\'à atteindre des proportions impensables!


 
 
J\'ai compris que tu étais heureuse avec lui au début sinon logiquement tu ne serais pas tombé amoureuse.  
Mais maintenant ... comment tu fais pour supporter sa méchanceté ? parce que là ce n\'est pas seulement de l\'égoisme ce que tu dis, c\'est de la méchanceté et de la violence morale pur et simple.  

n°15402825
iode
Posté le 04-07-2008 à 07:39:48  profilanswer
 

Moi aussi j'ai du mal à croire qu'on puisse être comme ça avec quelqu'un qu'on aime. J'espère que notre effroi te fait prendre conscience de la gravité de ta situation.
 
Je te conseille de lui dire d'urgence tout ce que tu as sur le coeur pour crever l'abcès. Sinon, écris lui une longue lettre, ça te fera du bien.
 
Dis-lui bien qu'aujourd'hui, tu n'as plus de temps à perdre. Si tu lui donnes une chance, ne te contente pas d'une promesse comme quoi il va faire des efforts, demande lui du concret, de l'action ! En l'occurrence qu'il accepte de se faire aider par un professionnel. A mon avis, c'est la seule solution pour qu'il change.
 
Soit ferme avec lui sinon bientôt c'est à toi que tu reprocheras d'avoir supporté tout ça.
 
Tu es "très courtisée" ? Eh ben tu vois, c'est lui qui a tout à perdre !

n°15403003
Helter-Ske​lter-
Chaotique bon
Posté le 04-07-2008 à 08:58:10  profilanswer
 

Je n'aime pas trop faire de jugements à l'emporte-pièce sans connaître la situation mais il est quasi certain que ça va aller en s'empirant ; c'est ça la vie de couple ; au début, on essaie de donner la meilleure image possible et on fait des efforts puis petit à petit, le naturel revient au galop car forcer sa nature demande trop de travail au quotidien ; cela ne veut pas dire qu'il y a moins d'amour mais que chacun se "détent" un peu ; c'est tout à fait normal mais dans son cas, je crains le pire ; tu peux aisément t'imaginer ce que tu vivras, alors essaie d'imaginer élever des gosses avec lui et que eux subissent sa radinerie. Tu peux accepter d'endurer cela de ton côté mais tu ne l'accepteras pas vis-à-vis de tes enfants.


Message édité par Helter-Skelter- le 04-07-2008 à 08:59:02
n°15403583
KapweT
L'exocet.
Posté le 04-07-2008 à 10:31:08  profilanswer
 

:pfff: Ouais, d'accord avec Helter-Skelter. Et surtout qu'il n'a pas l'air particulièrement calme et posé.  
 
S'il te fait un foin pas possible parce qu'il croyait que tu avais déjeuné alors qu'en fait tu cuisinais une tarte, qu'il te traite comme une moins que rien, et va même jusqu'à se conduire comme un goujat pour une histoire de capotes; à quand la claque dans la gueule parce qu'il aura mal interpreté une de tes actions?  [:fing fang fung]
 
La limite entre violence morale à la violence physique est mince. Fais attention à toi, agis avant que tu ne sois complètement embourbée

Message cité 1 fois
Message édité par KapweT le 04-07-2008 à 10:32:53
n°15403721
TousDesAng​es
Posté le 04-07-2008 à 10:44:17  profilanswer
 

KapweT a écrit :

:pfff: Ouais, d'accord avec Helter-Skelter. Et surtout qu'il n'a pas l'air particulièrement calme et posé.  
 
S'il te fait un foin pas possible parce qu'il croyait que tu avais déjeuné alors qu'en fait tu cuisinais une tarte, qu'il te traite comme une moins que rien, et va même jusqu'à se conduire comme un goujat pour une histoire de capotes; à quand la claque dans la gueule parce qu'il aura mal interpreté une de tes actions?  [:fing fang fung]
 
La limite entre violence morale à la violence physique est mince. Fais attention à toi, agis avant que tu ne sois complètement embourbée


Il lui interdit déjà de manger ce qu'elle a acheté. Pour moi c'est de la violence physique.

n°15407657
KapweT
L'exocet.
Posté le 04-07-2008 à 16:46:02  profilanswer
 

Effectivement, j'avais oublié ce "détail". Putain, ça me troue le cul. :/

 


Message édité par KapweT le 08-06-2009 à 21:11:34
n°17283477
vincika
Posté le 20-01-2009 à 02:00:54  profilanswer
 

parle lui. mettez vous devant autour une table ronde et explique clairement et demande lui pourquoi il est comme ça.

n°18766434
lilim
Posté le 08-06-2009 à 21:06:08  profilanswer
 

:hello: Mr Di!

n°18766516
KapweT
L'exocet.
Posté le 08-06-2009 à 21:11:20  profilanswer
 

Le retour! :ouch:
 
 
Alors, quoi de neuf depuis un an? :D

mood
Publicité
Posté le 08-06-2009 à 21:11:20  profilanswer
 

n°18766786
M16
Posté le 08-06-2009 à 21:30:22  profilanswer
 

KapweT a écrit :

Le retour! :ouch:
 
 
Alors, quoi de neuf depuis un an? :D


 
..je voudrais savoir... :sol:  

n°18835050
lilim
Posté le 15-06-2009 à 14:12:39  profilanswer
 

Je viens juste de comprendre pourquoi j'ai tant supporté de la part de mon radin! Mon père est mort dans des circonstances tragiques il y a douze ans. Quand il est parti, nous étions fâchés. J'estimais avoir le droit d'être en colère après lui. Après son décès, j'ai sombré: je m'en suis voulue d'avoir tenu tête, d'être restée inflexible, d'avoir attendu de lui qu'il fasse le premier pas vers une réconciliation. Il est mort et mon dernier souvenir de lui est une dispute. J'ai regretté de ne pas avoir tout fait pour me réconcilier. Je crois avoir agi avec mon radin comme j'aurais voulu agir dans mes regrets avec mon père. J'ai cherché à tout faire pour arranger les choses, sans me fâcher avec lui alors qu'en l'espèce il y avait de quoi. Symboliquement c'était peut-être comme tout faire pour me réconcilier avec mon père avant sa mort.

n°18851740
M16
Posté le 16-06-2009 à 17:58:21  profilanswer
 

comme quoi les sentiment peuvent prendre un chemin tortueux et difficilement detectable de premiere abord.
malgre cette eclaircissement,tu partage toujours tes sentiment avec ton radin?

mood
Publicité
Posté le   profilanswer
 

 Page :   1  2  3
Page Suivante

Aller à :
Ajouter une réponse
 

Sujets relatifs
[Radin] Topic dédié au Radins (c'est gratuit entrer ...) 
Plus de sujets relatifs à : Vous êtes radin: pourquoi? Comment?


Copyright © 1997-2018 Hardware.fr SARL (Signaler un contenu illicite) / Groupe LDLC / Shop HFR