Forum |  HardWare.fr | News | Articles | PC | Prix | S'identifier | S'inscrire | Aide | Shop Recherche
1518 connectés 

  FORUM HardWare.fr
  Discussions
  Société

  Malthus, un visionnaire de génie

 



 Mot :   Pseudo :  
 
 Page :   1  2
Page Précédente
Auteur Sujet :

Malthus, un visionnaire de génie

n°13458287
Zaib3k
Posté le 07-12-2007 à 08:46:49  profilanswer
 

Thomas Robert Malthus (né le 14 février 1766– mort le 23 décembre 1834) est un pasteur anglican et un économiste britannique de l'École classique. Il est connu surtout pour ses travaux sur le problème des rapports entre la population et la production. http://fr.wikipedia.org/wiki/Thomas_Malthus

 

Son nom a donné dans le langage courant un adjectif : "malthusien" pour caractériser un état d'esprit conservateur qui craint la rareté et une doctrine, le malthusianisme, qui impose une politique active de contrôle de la population.

 

Il prédit que la population augmente de façon exponentielle ou géométrique (par exemple : 1, 2, 4, 8, 16, 32, ...) tandis que les ressources croissent de façon arithmétique (1, 2, 3, 4, 5, 6, ...). Il en conclut à l'inévitabilité de catastrophes démographiques, à moins d'empêcher la population de croitre.
Il visait la maximisation de la croissance démographique en cohérence avec la croissance économique. L’idée est de faire suivre la croissance économique avec celle de la population, alors que les moyens de subsistance augmentent généralement moins vite que la population. C’est la « double progression », arithmétique pour les moyens de subsistance, géométrique pour la population. Dans cette situation les prix augmentent et les salaires diminuent : les pauvres s’appauvrissent. Comment faire ?

 

http://pix.nofrag.com/d/e/0/b4b09d9c221e7c3fae2a6ca3ad7act.jpg

 


Les anciens régulateurs démographiques (les guerres et les épidémies) ne jouant plus leur rôle, il imagine de nouveaux obstacles, comme la limitation de la taille des familles ou le recul de l'âge du mariage pour la population pauvre. Il prône aussi l'arrêt de toute aide aux nécessiteux.

 

Dans les dernières décennies du XXe siècle, le néo-malthusianisme a pris une grande extension. D'une part, grâce au mouvement des femmes réclamant la libre disposition de leur corps et proclamant leur droit de n'avoir que des enfants désirés : fondation du Planning familial, création du M.L.A.C. (Mouvement pour la Liberté de l'Avortement et de la Contraception), en 1972, ce qui aboutit à la loi Veil de janvier 1975 légalisant l'Interruption Volontaire de Grossesse (I.V.G.), la création des Chiennes de Gardes. D'autre part, grâce au mouvement écologiste et altermondialiste, dans lequel s'inscrit notamment le Club de Rome, José Bové et le Breizh Cola : l'objectif est de sauver la planète de la pollution et de l'épuisement des matières premières non renouvelables, et de permettre un développement soutenable dans le tiers-monde.

 

Toutes ces thèses sont parfaitement applicables aujourd'hui. Dans l'Essai sur le principe de population, Malthus explique que si la société n'a pas besoin du travail d'un homme, celui-ci n'a rien à exiger "Il est de trop au banquet de la nature" et la nature lui donnera l'ordre de s'en aller car si "le bruit qu'il existe des aliments pour tous ceux qui arrivent remplit la salle de nombreux arrivant qui réclament" alors l'ordre et l'abondance se transformeront en disette. "Le bonheur des convives est détruit par le spectacle de la misère et de la gêne qui règnent en toutes les parties de la salle." La parallèles est très facile à faire avec ce que nous vivons au quotidien.

 

Mais, n'est-il pas trop tard ? Les indésirables n'ont-ils pas su entendre le message de la société qui les rejette ? C'est peut être là l'explication des récentes guerrillas en banlieues, ou encore celle du succès toujours grandissant des Resto du coeur.

 

Pensez-vous, qu'un jour, un homme politique, ou une femme sait-on jamais, puisse avoir le courage de mettre la vérité en face de ceux qui troublent l'équilibre de la société dans laquelle nous tentons de vivre pour le mieux ? Ne serions-nous pas mieux, s'il y avait un ou deux continents en moins ?

Message cité 2 fois
Message édité par Zaib3k le 07-12-2007 à 10:47:36
mood
Publicité
Posté le 07-12-2007 à 08:46:49  profilanswer
 

n°13458905
Zaib3k
Posté le 07-12-2007 à 10:26:03  profilanswer
 

merde, j'ai posté trop vite :/

n°13458955
Manaouf06
Cool mon avatar invisible
Posté le 07-12-2007 à 10:34:06  profilanswer
 

Ouille, terrain très glissant : les Elus et les Autres.
 
J'ai une réunion chiante, je reviens discuter après.


---------------
La vie s'appelle suicide-toi, et le diable rit avec moi.
n°13459019
kamilolol
Posté le 07-12-2007 à 10:42:50  profilanswer
 

Zaib3k a écrit :


Toutes ces thèses sont parfaitement applicables aujourd'hui. Dans l'Essai sur le principe de population, Malthus explique que si la société n'a pas besoin du travail d'un homme, celui-ci n'a rien à exiger "Il est de trop au banquet de la nature" et la nature lui donnera l'ordre de s'en aller car si "le bruit qu'il existe des aliments pour tous ceux qui arrivent remplit la salle de nombreux arrivant qui réclament" alors l'ordre et l'abondance se transformeront en disette. "Le bonheur des convives est détruit par le spectacle de la misère et de la gêne qui règnent en toutes les parties de la salle." La parralèle est très facile à faire avec ce que nous vivons au quotidien.

 


 

Je connais pas ce mot. :o

 

Ce que dit Malthus a furieusement (moto) un goût de génocide. [:vomi]

 

Sur le moment, je n'ai pas d'argument en tête.

  

Message cité 1 fois
Message édité par kamilolol le 07-12-2007 à 10:43:30

---------------
Je n'ai jamais bu de Coca cola-Why dont you just make 10 the louder and make that be the top number?...  :sweat: These go to 11 :o.
n°13459056
Zaib3k
Posté le 07-12-2007 à 10:47:50  profilanswer
 

kamilolol a écrit :


 
Je connais pas ce mot. :o  
 
Ce que dit Malthus a furieusement (moto) un goût de génocide. [:vomi]
 
Sur le moment, je n'ai pas d'argument en tête.
 
 
 


 
corrigé :o

n°13459081
kamilolol
Posté le 07-12-2007 à 10:51:24  profilanswer
 

Zaib3k a écrit :


 
corrigé :o


 
Rassure-moi, le titre est ironique?


---------------
Je n'ai jamais bu de Coca cola-Why dont you just make 10 the louder and make that be the top number?...  :sweat: These go to 11 :o.
n°13459091
Ouiche
Posté le 07-12-2007 à 10:53:06  profilanswer
 

Citation :

Mais, n'est-il pas trop tard ? Les indésirables n'ont-ils pas su entendre le message de la société qui les rejette ? C'est peut être là l'explication des récentes guerrillas en banlieues, ou encore celle du succès toujours grandissant des Resto du coeur.


 
Oui et non, est ce que les indésirables sont de trop dans la société, ou est ce que ce n'est pas la société qui n'a pas réussi à leur donner une place? Associer "société" et "selection naturelle" est asser contradictoire.
 
L'orientation donnée à l'idée de fond -régler le problème des indésirables- me fait tiquer... Si on part du principe "qu'ils sont de toute façon de trop", on va (leur) faire quoi?
 
L'histoire a montré que des tonnes de "génies" avaient des solutions toutes trouvées pour régler ce genre de problème, on vois ce que ca a donné  :sleep:

Message cité 1 fois
Message édité par Ouiche le 07-12-2007 à 10:58:38
n°13459164
toyonos
Ready to code
Posté le 07-12-2007 à 11:01:42  profilanswer
 

Premier post interessant en tout cas, bien construit :)


---------------
Marre de perdre du temps à chercher vos sous titres ? | HFR4droid
n°13459173
kamilolol
Posté le 07-12-2007 à 11:02:34  profilanswer
 

En faisant une petite recherche, j'ai trouvé cet article dans un site écologiste:
La doctrine de la décroissance
 


---------------
Je n'ai jamais bu de Coca cola-Why dont you just make 10 the louder and make that be the top number?...  :sweat: These go to 11 :o.
n°13459185
ese-aSH
Welcome To Avalon
Posté le 07-12-2007 à 11:04:19  profilanswer
 

kamilolol a écrit :

En faisant une petite recherche, j'ai trouvé cet article dans un site écologiste:
La doctrine de la décroissance
 


mais c'est autre chose :o


---------------
Do it
mood
Publicité
Posté le 07-12-2007 à 11:04:19  profilanswer
 

n°13459226
Ouiche
Posté le 07-12-2007 à 11:10:52  profilanswer
 

Citation :

Pensez-vous, qu'un jour, un homme politique, ou une femme sait-on jamais, puisse avoir le courage de mettre la vérité en face de ceux qui troublent l'équilibre de la société dans laquelle nous tentons de vivre pour le mieux ? Ne serions-nous pas mieux, s'il y avait un ou deux continents en moins ?


 
Serieux. :/
 
Tu pense que la solution passe par la "disparition" d'un continent? Explicite, ca m'interesse :o

n°13459264
ese-aSH
Welcome To Avalon
Posté le 07-12-2007 à 11:15:07  profilanswer
 

Ouiche a écrit :

Citation :

Pensez-vous, qu'un jour, un homme politique, ou une femme sait-on jamais, puisse avoir le courage de mettre la vérité en face de ceux qui troublent l'équilibre de la société dans laquelle nous tentons de vivre pour le mieux ? Ne serions-nous pas mieux, s'il y avait un ou deux continents en moins ?


 
Serieux. :/
 
Tu pense que la solution passe par la "disparition" d'un continent? Explicite, ca m'interesse :o


ba tu rayes l'asie de la carte du monde, et hop on a plus de probleme de petrole, on peut se refabriquer plein d'usines pour fabriquer toutes les saloperies dont ils nous inondent (du coup plein emploi chez nous) et on fait jouer a l'afrique le role que jouait l'asie il y a 40 ans.


---------------
Do it
n°13459343
Zaib3k
Posté le 07-12-2007 à 11:22:52  profilanswer
 

kamilolol a écrit :


 
Rassure-moi, le titre est ironique?


 
pourquoi dis-tu ça ?   C'est une mise en bouche. Ensuite, j'attaque un topic sur le darwinisme social et l'Afrique.
 
 
 :whistle:

n°13459356
Zaib3k
Posté le 07-12-2007 à 11:24:39  profilanswer
 

Ouiche a écrit :

Citation :

Mais, n'est-il pas trop tard ? Les indésirables n'ont-ils pas su entendre le message de la société qui les rejette ? C'est peut être là l'explication des récentes guerrillas en banlieues, ou encore celle du succès toujours grandissant des Resto du coeur.


 
Oui et non, est ce que les indésirables sont de trop dans la société, ou est ce que ce n'est pas la société qui n'a pas réussi à leur donner une place? Associer "société" et "selection naturelle" est asser contradictoire.
 
L'orientation donnée à l'idée de fond -régler le problème des indésirables- me fait tiquer... Si on part du principe "qu'ils sont de toute façon de trop", on va (leur) faire quoi?
 
L'histoire a montré que des tonnes de "génies" avaient des solutions toutes trouvées pour régler ce genre de problème, on vois ce que ca a donné  :sleep:


 
on peux imaginer que ceux déjà là vont devoir se faire à leur situation merdique. Ils peuvent se retourner contre leurs parents afin que ceux ci assumeleur erreur/inconscience.
 
Il serait, en revanche, peut être bon de remettre les choses en ordre.

n°13459359
Profil sup​primé
Posté le 07-12-2007 à 11:24:53  answer
 

Le seul moyen acceptable serait d'avoir une politique mondiale de contrôle de la démographie et encore il faut voir quels moyens elle utiliserait, quel organisme déciderait, bref ça m'étonnerait.
Déja que personne ne veut se mettre d'accord sur l'écologie... (accord de tokyo, usa, toussa...)
C'est pas en choisissant des pays qu'on laisse crever qu'on va avancer c'est sûr...

n°13459360
Zaib3k
Posté le 07-12-2007 à 11:25:09  profilanswer
 

Ouiche a écrit :

Citation :

Pensez-vous, qu'un jour, un homme politique, ou une femme sait-on jamais, puisse avoir le courage de mettre la vérité en face de ceux qui troublent l'équilibre de la société dans laquelle nous tentons de vivre pour le mieux ? Ne serions-nous pas mieux, s'il y avait un ou deux continents en moins ?


 
Serieux. :/
 
Tu pense que la solution passe par la "disparition" d'un continent? Explicite, ca m'interesse :o


 
 
c'est une métaphore pour désigner un grand nombre de terrien.

n°13459371
kamilolol
Posté le 07-12-2007 à 11:26:03  profilanswer
 

Zaib3k a écrit :

 

pourquoi dis-tu ça ?   C'est une mise en bouche. Ensuite, j'attaque un topic sur le darwinisme social et l'Afrique.

 


 :whistle:


D'accords. [:cosmoschtroumpf]


Message édité par kamilolol le 07-12-2007 à 11:31:31

---------------
Je n'ai jamais bu de Coca cola-Why dont you just make 10 the louder and make that be the top number?...  :sweat: These go to 11 :o.
n°13459374
Zaib3k
Posté le 07-12-2007 à 11:26:12  profilanswer
 

ese-aSH a écrit :


ba tu rayes l'asie de la carte du monde, et hop on a plus de probleme de petrole, on peut se refabriquer plein d'usines pour fabriquer toutes les saloperies dont ils nous inondent (du coup plein emploi chez nous) et on fait jouer a l'afrique le role que jouait l'asie il y a 40 ans.


 
 
voilà, c'est l'idée. On peut aussi imaginer rayer l'afrique pour stoppé l'hémorragie de capitaux versés à fond perdu.

n°13459482
Ouiche
Posté le 07-12-2007 à 11:36:21  profilanswer
 

Zaib3k a écrit :


 
 
c'est une métaphore pour désigner un grand nombre de terrien.


 
J'avais pigé. L'africain moyen ne doit pas polluer des masses, par contre c'est pas la même pour un européen ou un américain. Du coup pour sauver la planète on détruit l'europe? Tu veux pas te suicider pour montrer l'exemple? Ca serait un sacré geste pour la planète :o

Message cité 1 fois
Message édité par Ouiche le 07-12-2007 à 11:37:22
n°13459483
Zaib3k
Posté le 07-12-2007 à 11:36:22  profilanswer
 


 
la langue française ne s'y prête pas.

n°13460079
abakuk
Posté le 07-12-2007 à 13:06:18  profilanswer
 

Manaouf06 a écrit :

Ouille, terrain très glissant : les Elus et les Autres.
 
J'ai une réunion chiante, je reviens discuter après.

Ou les Imbus et les Larves, selon la terminologie de Jean-Michel Truong.
 
Le contrôle de la population n'est pas une mauvaise idée en soi, mais comment la mettre en pratique? Ceux qui prendront les décisions ne se les appliqueront pas à eux-mêmes, bien entendu. Les dindons de la farce seront les Africains, et peut-être certaines populations asiatiques.
 
Bref, topic intéressant mais à fort potentiel trollesque, je drapalise quand même... :whistle:  


---------------
Islamophobie | Rapport Obin | Test de pureté
n°13460477
ese-aSH
Welcome To Avalon
Posté le 07-12-2007 à 14:01:41  profilanswer
 

Ouiche a écrit :


 
J'avais pigé. L'africain moyen ne doit pas polluer des masses, par contre c'est pas la même pour un européen ou un américain. Du coup pour sauver la planète on détruit l'europe? Tu veux pas te suicider pour montrer l'exemple? Ca serait un sacré geste pour la planète :o


non non ce n'est pas exactement l'idée.
 
l'idée c'est que pour qu'une partie vive comme des demis dieu les autres doivent souffrir comme des glands. et ca ne doit pas poser de problemes d'ethique a partir du moment ou les choses sont claires dès le départ.
 
Brave new world c'est la meme veine :o
 
a partir du constat : 'il n'y a pas assez de ressoruces pour tous' tu part soit vers des utopies proches d'une forme de communisme (en parlant de 'répartition équitable' - truc bobo a la mode chez nous en ce moment avec l'aspect 'economise ton energie', 'aide les pauvres' etc... - je critique pas je suis un peu comem ca :D) soit tu décides qu'une partie de la pop a le droit de truster les ressources et les autres se demerdent.


---------------
Do it
n°13460783
doutrisor
Posté le 07-12-2007 à 14:41:48  profilanswer
 

Le problème est qu'effectivement les risques de dérives sont très importants : qui décide de qui sont les "indésirables" ?   :D


---------------
"A toute chose sa saison, et à toute affaire sous les cieux, son temps"
n°13460885
ytrezahh
Loukoum's talking
Posté le 07-12-2007 à 14:56:17  profilanswer
 

Zaib3k a écrit :

(...) Dans l'Essai sur le principe de population, Malthus explique que si la société n'a pas besoin du travail d'un homme, celui-ci n'a rien à exiger "Il est de trop au banquet de la nature" et la nature lui donnera l'ordre de s'en aller car si "le bruit qu'il existe des aliments pour tous ceux qui arrivent remplit la salle de nombreux arrivant qui réclament" alors l'ordre et l'abondance se transformeront en disette. "Le bonheur des convives est détruit par le spectacle de la misère et de la gêne qui règnent en toutes les parties de la salle." La parallèles est très facile à faire avec ce que nous vivons au quotidien.
 
Mais, n'est-il pas trop tard ? Les indésirables n'ont-ils pas su entendre le message de la société qui les rejette ? C'est peut être là l'explication des récentes guerrillas en banlieues, ou encore celle du succès toujours grandissant des Resto du coeur.
 
Pensez-vous, qu'un jour, un homme politique, ou une femme sait-on jamais, puisse avoir le courage de mettre la vérité en face de ceux qui troublent l'équilibre de la société dans laquelle nous tentons de vivre pour le mieux ? Ne serions-nous pas mieux, s'il y avait un ou deux continents en moins ?


 
C'est quoi la conclusion? le titre?
 
Mathus prône l'arrêt des aides aux pauvres et ces derniers ne doivent pas procréer.  
 
Petite question : qui sont les indésirables dont tu parles qui n'ont pas su entendre le message de la société qui les rejette ?
 
D'après ton post, ce sont :  
-les nécessiteux
-ceux pour qui la nature n'a pas de travail
 
si j'ai bien compris, la réponse est : les pauvres et ceux qui n'ont pas de travail. ET ce sont eux "qui troublent l'équilibre de la société dans laquelle nous tentons de vivre pour le mieux"  
 
seulement, certains nécessiteux ont du travail et certains ne travaillent pas mais ne sont pas nécessiteux. Y'a pas comme un problème là??
 

Citation :

avoir le courage de mettre la vérité en face de ceux qui troublent l'équilibre de la société dans laquelle nous tentons de vivre pour le mieux ?

 
De quel équilibre parles-tu? celui d'un européen considéré comme riche à l'échelle mondiale?
 
Mathus, visionnaire de génie?  [:austiniste]

n°13460990
ese-aSH
Welcome To Avalon
Posté le 07-12-2007 à 15:04:44  profilanswer
 

ytrezahh a écrit :


 
C'est quoi la conclusion? le titre?
 
Mathus prône l'arrêt des aides aux pauvres et ces derniers ne doivent pas procréer.  
 
Petite question : qui sont les indésirables dont tu parles qui n'ont pas su entendre le message de la société qui les rejette ?
 
D'après ton post, ce sont :  
-les nécessiteux
-ceux pour qui la nature n'a pas de travail
 
si j'ai bien compris, la réponse est : les pauvres et ceux qui n'ont pas de travail. ET ce sont eux "qui troublent l'équilibre de la société dans laquelle nous tentons de vivre pour le mieux"  
 
seulement, certains nécessiteux ont du travail et certains ne travaillent pas mais ne sont pas nécessiteux. Y'a pas comme un problème là??
 

Citation :

avoir le courage de mettre la vérité en face de ceux qui troublent l'équilibre de la société dans laquelle nous tentons de vivre pour le mieux ?

 
De quel équilibre parles-tu? celui d'un européen considéré comme riche à l'échelle mondiale?
 
Mathus, visionnaire de génie?  [:austiniste]


on parle au niveau de l'humanité aujourd hui, forcément vu que les ressources sont exploités a l'echelle mondiale.
 
ce que malthus dit c'est que : celui qui n'apporte rien a la société par son travail se fera forcément rejeté par elle. il vivra marginalisé.
ca peut etre le cas du sdf sous un pont a paris, d'une tribu laponne qui vit en autarcie etc...
c'est gens la sont exclut du systeme social, vivent dans des systemes paralleles.
makthus n'est pas visionnaire au sens ou il n'as rien proposé de concret pour faire evoluer les choses il s'est contenté de postulat et de constats a venir. et il ne s'est pas completement trompé (il n'as pas completement raison non plus)


---------------
Do it
n°13461146
ytrezahh
Loukoum's talking
Posté le 07-12-2007 à 15:21:49  profilanswer
 

ese-aSH a écrit :


on parle au niveau de l'humanité aujourd hui, forcément vu que les ressources sont exploités a l'echelle mondiale.
 
ce que malthus dit c'est que : celui qui n'apporte rien a la société par son travail se fera forcément rejeté par elle. il vivra marginalisé.
ca peut etre le cas du sdf sous un pont a paris, d'une tribu laponne qui vit en autarcie etc...
c'est gens la sont exclut du systeme social, vivent dans des systemes paralleles.
makthus n'est pas visionnaire au sens ou il n'as rien proposé de concret pour faire evoluer les choses il s'est contenté de postulat et de constats a venir. et il ne s'est pas completement trompé (il n'as pas completement raison non plus)


 
 
Il a juste soulevé le problème du manque de ressources par rapport à l'ensemble de la population. Rien de plus. Et les marginaux, comme tu les appelles, ne sont pas ceux qui consomment le plus de ressources, au contraire.
 
De plus, j'aimerais bien qu'on m'explique la notion "d'apporter à la société par son travail"...

n°13461622
ese-aSH
Welcome To Avalon
Posté le 07-12-2007 à 16:11:54  profilanswer
 

ytrezahh a écrit :


 
 
Il a juste soulevé le problème du manque de ressources par rapport à l'ensemble de la population. Rien de plus. Et les marginaux, comme tu les appelles, ne sont pas ceux qui consomment le plus de ressources, au contraire.
 
De plus, j'aimerais bien qu'on m'explique la notion "d'apporter à la société par son travail"...


je vais dire un truc a la limite du troll, mais juste pour faire passer l'idée :
- le sdf
- le chomeur
etc..
n'apporte rien a la société. pas la société en tant que rassemblement d'individu, la société en tant que telle, qu'entité.
ils ne produisent pas, ils n'ont pas d'impact sur le déroulement (ils peuvent avoir un impact au niveau humain, mais comme deja dit on s'en fout ici). tout ce qu'ils font, et exige, c'est consommer de la ressource. pourquoi la société devrait t elle fournir des ressources a celui qui ne participe pas a leur production/distribution ? (ou plus simplement ne participe pas au fonctionnement de la société)
pour la société (et encore une fois pas pour les humains qui la composent !) il s'agit d'un comportement parasitaire.
 
tant qu'on est dans l'abbondance en fait il n'y a pas de problemes. mais le jour ou l'on est dans la disette, la société doit faire un choix. alors qui sacrifier entre celui qui participe au fonctionnement et celui qui n'y participe pas ? on peut croire qu'on trouvera toujours une solution, c'est fnodamentalement faux. tu peux couper en 2, partager, repartager, viendrat de toutes facon un moment ou plus personne n'aura assez et ou certains mouront. c'est pourquoi le choix de la société se porte directement sur le non participant.


---------------
Do it
n°13461644
ese-aSH
Welcome To Avalon
Posté le 07-12-2007 à 16:14:03  profilanswer
 

je n'ai pas repondu a la premiere partie : ceux qui consomment trop.
la encore la reponse de la société sera sans appel, leur nombre decroira le jour ou leur consommation deviendra innacceptable (pour l'instant elle est innacceptable pour nous humains qui les observons, pas pour la société). ils seront meme eventuellement amenes a disparaitre si les ressources s'affaiblissent (il ne faut pas oublier que si les ressources viennent reelement a trop manquer, c'est l'espece humaine qui disparait, et donc la société humaine)


---------------
Do it
n°13461788
ytrezahh
Loukoum's talking
Posté le 07-12-2007 à 16:28:45  profilanswer
 

ese-aSH a écrit :


je vais dire un truc a la limite du troll, mais juste pour faire passer l'idée :
- le sdf
- le chomeur
etc..
n'apporte rien a la société. pas la société en tant que rassemblement d'individu, la société en tant que telle, qu'entité.
ils ne produisent pas, ils n'ont pas d'impact sur le déroulement (ils peuvent avoir un impact au niveau humain, mais comme deja dit on s'en fout ici). tout ce qu'ils font, et exige, c'est consommer de la ressource. pourquoi la société devrait t elle fournir des ressources a celui qui ne participe pas a leur production/distribution ? (ou plus simplement ne participe pas au fonctionnement de la société)
pour la société (et encore une fois pas pour les humains qui la composent !) il s'agit d'un comportement parasitaire.
 
tant qu'on est dans l'abbondance en fait il n'y a pas de problemes. mais le jour ou l'on est dans la disette, la société doit faire un choix. alors qui sacrifier entre celui qui participe au fonctionnement et celui qui n'y participe pas ? on peut croire qu'on trouvera toujours une solution, c'est fnodamentalement faux. tu peux couper en 2, partager, repartager, viendrat de toutes facon un moment ou plus personne n'aura assez et ou certains mouront. c'est pourquoi le choix de la société se porte directement sur le non participant.


 
Certes, mais justement, si il n'y a plus de ressources à terme (je prends le terme ressources vraiment au sens large, ça comprend l'oxygène dont on a besoin pour respirer) l'inégalité de richesse conduira les plus favorisés à survivre. Certains travaillerons mais n'auront pas les moyens de survivre et d'autres auront accumulés ou hérités de suffisamment de ressources pour s'en sortir alors qu'ils n'ont rien à apporter à la société, si ce n'est leurs ressources (ont parle bien d'argent là) et pouront toujours consommer de manière abondante.  
 
D'ailleurs, c'est pas ce qui se passe déjà?!
 

n°13461871
abakuk
Posté le 07-12-2007 à 16:36:45  profilanswer
 

ese-aSH a écrit :


je vais dire un truc a la limite du troll, mais juste pour faire passer l'idée :
- le sdf
- le chomeur
etc..
n'apporte rien a la société. pas la société en tant que rassemblement d'individu, la société en tant que telle, qu'entité.
ils ne produisent pas, ils n'ont pas d'impact sur le déroulement (ils peuvent avoir un impact au niveau humain, mais comme deja dit on s'en fout ici). tout ce qu'ils font, et exige, c'est consommer de la ressource. pourquoi la société devrait t elle fournir des ressources a celui qui ne participe pas a leur production/distribution ? (ou plus simplement ne participe pas au fonctionnement de la société)
pour la société (et encore une fois pas pour les humains qui la composent !) il s'agit d'un comportement parasitaire.

 
tant qu'on est dans l'abbondance en fait il n'y a pas de problemes. mais le jour ou l'on est dans la disette, la société doit faire un choix. alors qui sacrifier entre celui qui participe au fonctionnement et celui qui n'y participe pas ? on peut croire qu'on trouvera toujours une solution, c'est fnodamentalement faux. tu peux couper en 2, partager, repartager, viendrat de toutes facon un moment ou plus personne n'aura assez et ou certains mouront. c'est pourquoi le choix de la société se porte directement sur le non participant.

Dans quelle mesure la société a-t-elle participé à l'apparition de ces "parasites"? On ne devient pas SDF ou chômeur de gaité de coeur... La société ne doit-elle pas assumer jusqu'au bout ce qu'elle crée, en bien comme en mal?
 
Dans ton exemple, on raisonne au niveau d'un pays, mais on pourrait aussi bien raisonner au niveau mondial : si l'Afrique est dans cet état là, c'est en grand partie la faute de l'occident. Et encore c'est pire, puisque l'Afrique produit beaucoup de choses, mais n'en retir que peu de bénéfices.


---------------
Islamophobie | Rapport Obin | Test de pureté
n°13461885
ytrezahh
Loukoum's talking
Posté le 07-12-2007 à 16:38:25  profilanswer
 

ese-aSH a écrit :

je n'ai pas repondu a la premiere partie : ceux qui consomment trop.
la encore la reponse de la société sera sans appel, leur nombre decroira le jour ou leur consommation deviendra innacceptable (pour l'instant elle est innacceptable pour nous humains qui les observons, pas pour la société). ils seront meme eventuellement amenes a disparaitre si les ressources s'affaiblissent (il ne faut pas oublier que si les ressources viennent reelement a trop manquer, c'est l'espece humaine qui disparait, et donc la société humaine)


 
Je ne suis pas d'accord dans le sens ou la société n'a personne (ou groupe) à sa tête pour jugez et sanctionner ceux qui consomment "trop" de ressources.
 
Mais moi je suis pour  ;)  

n°13461928
ytrezahh
Loukoum's talking
Posté le 07-12-2007 à 16:41:35  profilanswer
 

abakuk a écrit :

Et encore c'est pire, puisque l'Afrique produit beaucoup de choses, mais n'en retir que peu de bénéfices.


 
Et ne parlons pas du travailleur chinois...
 
Bref, tout ça pour dire que la théorie malthusienne est absolument atroce du point de vue de l'humanité...


Message édité par ytrezahh le 07-12-2007 à 16:49:49
n°13461982
ese-aSH
Welcome To Avalon
Posté le 07-12-2007 à 16:45:28  profilanswer
 

une remarque avant tout : je n'exprime pas specialement un avis personnel ici hein, j'essaye juste comme vous de developper et comprendre les these de Malthus ;)
 

ytrezahh a écrit :


 
Certes, mais justement, si il n'y a plus de ressources à terme (je prends le terme ressources vraiment au sens large, ça comprend l'oxygène dont on a besoin pour respirer) l'inégalité de richesse conduira les plus favorisés à survivre. Certains travaillerons mais n'auront pas les moyens de survivre et d'autres auront accumulés ou hérités de suffisamment de ressources pour s'en sortir alors qu'ils n'ont rien à apporter à la société, si ce n'est leurs ressources (ont parle bien d'argent là) et pouront toujours consommer de manière abondante.  
 
D'ailleurs, c'est pas ce qui se passe déjà?!
 


si c'est ce qui se passe en partie, d'ou le 'visionnaire' pour malthus.
 

abakuk a écrit :

Dans quelle mesure la société a-t-elle participé à l'apparition de ces "parasites"? On ne devient pas SDF ou chômeur de gaité de coeur... La société ne doit-elle pas assumer jusqu'au bout ce qu'elle crée, en bien comme en mal?
 
Dans ton exemple, on raisonne au niveau d'un pays, mais on pourrait aussi bien raisonner au niveau mondial : si l'Afrique est dans cet état là, c'est en grand partie la faute de l'occident. Et encore c'est pire, puisque l'Afrique produit beaucoup de choses, mais n'en retir que peu de bénéfices.


si tu parles en pays et non pas en humain alors non, les pays producteurs de ressoruces recoivent de l'argent pour ces ressources. et c'est d'ailleurs -dans le cas de l'afrique- la seule chose qui leur donne une importance (le marché au sens la capacité d'achat de bien peut elle aussi etre vu comme une ressource, met en afrique un des pbs est que les gens n'ayant pas les moyens il n'y a quasiment pas de marché). l'utilisation qui est faite de cet argent nous ramene au niveau des individus et on retrouve le meme type de repartition qu'ailleurs (tres inegalitaires)


---------------
Do it
n°13462265
doutrisor
Posté le 07-12-2007 à 17:11:10  profilanswer
 

Et on retombe toujours sur que faire des "parasites" qui "n'apportent rien à la Société" ?  Les éliminer ?   :D


---------------
"A toute chose sa saison, et à toute affaire sous les cieux, son temps"
n°13462284
ese-aSH
Welcome To Avalon
Posté le 07-12-2007 à 17:13:39  profilanswer
 

doutrisor a écrit :

Et on retombe toujours sur que faire des "parasites" qui "n'apportent rien à la Société" ?  Les éliminer ?   :D


d'apres malthus ils sont rejetés par la société justement. et encore une fois c'est ce qu'on observe.
 
ils ne le seraient pas si ils avaient les moyens de declancher une revolution (au niveau d'un pays) ou une guerre (au niveau mondial), or ce n'est pas le cas.


Message édité par ese-aSH le 07-12-2007 à 17:13:49

---------------
Do it
n°13462445
potemkin
Optimisateur relativiste.
Posté le 07-12-2007 à 17:27:24  profilanswer
 

C'est un peu la Loi du plus fort, or tant que les plus forts seront minoritaires (face aux plus faibles et aux bien-pensants), on ocnservera un "équilibre injuste".
 
Il n'y a pas assez de terres et de matière première pour tous, c'est un problème à plusieurs solutions:
 
-éliminer l'excédent de consommateurs, mais cela reviendrait à éradiquer notre propre espèce, chose inconcevable pour beaucoup (pour une simple raison d'auto-conservation propre à chacun).
 
-augmenter la production des matières premières ou de substituts, mais c'est trop compliqué ou infaisable la plupart du temps.
 
-reste la seule solution (utopique) viable, mieux aménager les territoires vierges, équilibrer le redistribution des matières premières consommables au niveau planétaire, partager convenablement les ressources naturelles, et ne plus produire d'excédent. Mais pour cela il faudrait une coordination mondiale, que deux simples concepts empêcheront toujours: l'argent, et l'égoïsme (de l'Homme, du moins des plus puissants).
 

n°13462468
ese-aSH
Welcome To Avalon
Posté le 07-12-2007 à 17:29:59  profilanswer
 

potemkin a écrit :

C'est un peu la Loi du plus fort, or tant que les plus forts seront minoritaires (face aux plus faibles et aux bien-pensants), on ocnservera un "équilibre injuste".
 
Il n'y a pas assez de terres et de matière première pour tous, c'est un problème à plusieurs solutions:
 
1-éliminer l'excédent de consommateurs, mais cela reviendrait à éradiquer notre propre espèce, chose inconcevable pour beaucoup (pour une simple raison d'auto-conservation propre à chacun).
 
2-augmenter la production des matières premières ou de substituts, mais c'est trop compliqué ou infaisable la plupart du temps.
 
3-reste la seule solution (utopique) viable, mieux aménager les territoires vierges, équilibrer le redistribution des matières premières consommables au niveau planétaire, partager convenablement les ressources naturelles, et ne plus produire d'excédent. Mais pour cela il faudrait une coordination mondiale, que deux simples concepts empêcheront toujours: l'argent, et l'égoïsme (de l'Homme, du moins des plus puissants).


1- difficile a faire avaler certes (au sens tuer). l'élimination sociale en revanche est pratiquée sans trop de soucis.
3- c'est pas (seulement) un probleme de répartition, c'est aussi un probleme de valeur de chacun (que la société doit considérer).
 
snon on peut aussi sombrer dans les utopies utilitaristes :
http://fr.wikipedia.org/wiki/Utilitarisme


---------------
Do it
n°13476488
Zaib3k
Posté le 09-12-2007 à 15:20:43  profilanswer
 

quel vent aujourd'hui  :whistle: à ne pas mettre un SDF dehors :o
 

Spoiler :

patapé, c'est UP du dimanche :o

n°13476578
Eddy_
21/04/04 - 18/12/07
Posté le 09-12-2007 à 15:35:04  profilanswer
 

abakuk a écrit :

Dans ton exemple, on raisonne au niveau d'un pays, mais on pourrait aussi bien raisonner au niveau mondial : si l'Afrique est dans cet état là, c'est en grand partie la faute de l'occident. Et encore c'est pire, puisque l'Afrique produit beaucoup de choses, mais n'en retir que peu de bénéfices.

Ah non, pas du tout. L'Afrique s'est développée plus tardivement que l'Europe, c'est tout. Bon dans l'époque moderne, l'Europe a la possibilité de l'aider, mais historiquement elle n'a rien à voir avec le sous-développement de l'Afrique.


---------------
Trike trip : Tour de France à vélo (8000 km en 100 étapes) - Venez me dire ce qu'il y a à voir dans votre ville, y'a des filles toutes nues et de l'alcool sur mon topic !
mood
Publicité
Posté le   profilanswer
 

 Page :   1  2
Page Précédente

Aller à :
Ajouter une réponse
  FORUM HardWare.fr
  Discussions
  Société

  Malthus, un visionnaire de génie

 

Sujets relatifs
Projet génie industrielCes producteurs de génie
Alain Soral, génie incompris ou sinistre personnage?musique du film profession genie
JLTechnicien superieur d'etudes en genie climatique ?
La frustration du geniehouellebecq, génie ou imposteur?
Délocalistaion des Activités de Génie Logiciels ?Topik Unique : Kevin SMITH - Un réalisateur de génie
Plus de sujets relatifs à : Malthus, un visionnaire de génie


Copyright © 1997-2018 Hardware.fr SARL (Signaler un contenu illicite) / Groupe LDLC / Shop HFR