Forum |  HardWare.fr | News | Articles | PC | Prix | S'identifier | S'inscrire | Aide | Shop Recherche
895 connectés 

  FORUM HardWare.fr
  Discussions
  Société

  Liberté des femmes - Voile - Faux prétexte religieux ?

 



 Mot :   Pseudo :  
 
 Page :   1  2  3
Page Précédente
Auteur Sujet :

Liberté des femmes - Voile - Faux prétexte religieux ?

n°13144911
Aarkann
http://www.framasoft.net/
Posté le 02-11-2007 à 09:22:20  profilanswer
 

Je viens de tomber la dessus.
 
http://www.halteauvoile.fr/
 
Disons que c'est assez tranché.
 
Et vous qu en pensez vous ?  
Vous appouvez ?
Vous contestez ?  
Vous signez ?
 
(Merci de respecter la charte, c'est à dire, SE respecter ....)

Message cité 1 fois
Message édité par Aarkann le 02-11-2007 à 21:58:51
mood
Publicité
Posté le 02-11-2007 à 09:22:20  profilanswer
 

n°13145577
david500
Métal et d'autres styles...
Posté le 02-11-2007 à 11:14:53  profilanswer
 

Aarkann a écrit :

Je viens de tomber la dessus.
 
http://www.halteauvoile.fr/
 
Disons que c'est assez tranché.
 
Et vous qu en pensez vous ?  
Vous appouvez ?
Vous contestez ?  
Vous signez ?
 
(Merci de respecter la charte, c'est à dire, SE respecter ....)


 
bah c'est jsute qu'en France, qd on est au lycée, au travail, ou autre, on porte pas de foulard au meme titre qu'une casquette par ex.
on fait ce qu'on veut chez soi, mais y'a des endroits ou on doit se découvrir.
 
ensuite d'un point de vue religieux, chacun est libre d'afficher sa religion, sauf par ex à l'école, ou on met pas de voile, au meme titre qu'une croix autour du cou, ou la petite galette pour les juifs...
 

n°13145745
Aarkann
http://www.framasoft.net/
Posté le 02-11-2007 à 11:30:59  profilanswer
 

Citation :

on fait ce qu'on veut chez soi


 
la question levée est : Font elles ce qu'elles veulent ?

Message cité 3 fois
Message édité par Aarkann le 02-11-2007 à 11:31:21
n°13145792
david500
Métal et d'autres styles...
Posté le 02-11-2007 à 11:35:54  profilanswer
 

Aarkann a écrit :

Citation :

on fait ce qu'on veut chez soi


 
la question levée est : Font elles ce qu'elles veulent ?


 
ah donc le probleme n'est pas la religion, ou le fait de se découvrir, mais l'autorité dans (toutes) les familles.
 
j'aiem pas trop faire les amalgames faciles entre une religion et d'autres dérives...
 

n°13145844
Profil sup​primé
Posté le 02-11-2007 à 11:43:22  answer
 

Aarkann a écrit :

Citation :

on fait ce qu'on veut chez soi


 
la question levée est : Font elles ce qu'elles veulent ?


 
Pour cette question, c'est aux individu considérés de s'exprimer.
 
Pour la pétition, euh ... on rase les églises alors !

n°13145968
theoperato​r
Blob 3000 Deluxe Limited
Posté le 02-11-2007 à 11:56:31  profilanswer
 

Aarkann a écrit :


la question levée est : Font elles ce qu'elles veulent ?


 
Et en quoi "faire ce qu'on veut" serais automatiquement une bonne chose? D'ailleurs, quelle liberte il y'aurait a remplacer une restriction par une autre? Puis de toute facon je trouve que la notion de liberte est completement a cote de la plaque vu qu'absolument chaque coutume viens forcemment d'un ordre social preetabli, donc n'ayant absolument rien avoir avec la liberte indviduelle, qui n'est qu'une large fumisterie.

n°13150535
Aarkann
http://www.framasoft.net/
Posté le 02-11-2007 à 21:45:59  profilanswer
 

Citation :

Pour cette question, c'est aux individu considérés de s'exprimer.


çà serait préférable effectivement.
et je compléterais même par
Pour cette question, c'est aux individus considérés de s'exprimer librement.
 
 

Citation :

Et en quoi "faire ce qu'on veut" serais automatiquement une bonne chose?


Ben perso, je préfére agir de mon plein grés que d'être forcé.
 
 

Citation :

Pour la pétition, euh ... on rase les églises alors !


Si on forçait les gens à rentrer dans des églises, je pense que les signataires de la pétitition devrais également en signer une pour raser les églises.
Si des religions "commettent des impairs", çelà n'éxonère en rien les autres religions des leurs.  
Je ne pense pas qu il faille entrer dans ce genre de comparatif. Ce n'est pas le propos.
 
 

Citation :

ah donc le probleme n'est pas la religion, ou le fait de se découvrir, mais l'autorité dans (toutes) les familles.  
 
j'aiem pas trop faire les amalgames faciles entre une religion et d'autres dérives...


Tout à fait d'accord. Effectivement, je le comprend comme çà moi aussi.
C est plus un problème d'autorité sur les femmes qui est levé qu'un problème religieux.
Je précise que JE comprend la question comme çà.
Moi aussi, je n'aime pas les amalgames. N'en faisons pas.

Message cité 1 fois
Message édité par Aarkann le 02-11-2007 à 21:57:52
n°13150568
Profil sup​primé
Posté le 02-11-2007 à 21:48:15  answer
 

Je travaille dans un quartier où il n'est pas rare de croiser des femmes en Belphégor voire en Burka. On peut les imaginer complètement soumises...
Pour autant j'en vois parfois seules au volant d'une voiture.
 
J'avoue que je ne sais pas quoi en penser d'ailleurs.

n°13150827
Eifersucht​91
Posté le 02-11-2007 à 22:11:52  profilanswer
 

pourquoi interdire le foulard islamique, qu'en est il des ultra-cathos qui interdisant le pantalon à leurs femmes et filles ou du foulard pour les femmes chez les juifs orthodoxes ou encore de l'habit des bonnes soeurs et qu'en est-il de la circoncision pour motif religieux ?

n°13151012
Profil sup​primé
Posté le 02-11-2007 à 22:28:52  answer
 

mais oui le voile c'est gentil, c'est le string de l'islam en fait.
un beau voile en lin de chez maklouf c'est hyper exitant pour les musulmans ...  
 
 

mood
Publicité
Posté le 02-11-2007 à 22:28:52  profilanswer
 

n°13151042
Profil sup​primé
Posté le 02-11-2007 à 22:31:16  answer
 

Aarkann a écrit :

Citation :

Pour cette question, c'est aux individu considérés de s'exprimer.


çà serait préférable effectivement.
et je compléterais même par
Pour cette question, c'est aux individus considérés de s'exprimer librement.


 
le GRAND argument.
 
C'est à eux de choisir ... mais comme on pense qu'ils ne sont pas libre et bien on choisit à leurs place .... cercle vicieux.
dis le au gens qui ont voté Hamas en Palestine ...

n°13151790
ebola2
ah ah ah
Posté le 02-11-2007 à 23:36:38  profilanswer
 

Et dire qu'en france on a combattu pour la laïcité. Pas de symboles religieux dans les écoles/collèges/lycés etc... Point. Sinon chaque religion fait ses propres lieux d'éducation avec leurs pognons pas ceux du contribuable, donc privé, ça existe déjà.


Message édité par ebola2 le 02-11-2007 à 23:37:45
n°13152300
keall
Posté le 03-11-2007 à 00:35:41  profilanswer
 

Depuis quand la laicité c est la neutralité des citoyens dans les espaces publique???
Moi j ai tjs cru que la laicité c etait la neutralité des institutions... comme quoi on en apprend tous les jours....

n°13152343
ebola2
ah ah ah
Posté le 03-11-2007 à 00:41:09  profilanswer
 

hmmmm.... désolé les établissements de l'éducation ne sont pas des espaces publiques. Hors de ça chacun fait ce qu'il veut.

n°13152399
keall
Posté le 03-11-2007 à 00:46:49  profilanswer
 

ebola2 a écrit :

hmmmm.... désolé les établissements de l'éducation ne sont pas des espaces publiques. Hors de ça chacun fait ce qu'il veut.


 
je repondais au 1er post, dans le lien qui est posté il est bien question de lieux publics...
 
Pour ce qui est de l ecole j ai vu un debat interessant sur FR3, ou un ecrivain(me rappel plus de son nom parcontre je me souvien du titre de son livre "la republique du mepris" ) rappelait que le principe de laicité et donc de neutralité s appliquait a l etablisement et aux prof, les eleves ne sont pas tenu a la neutralité.

n°13152551
ebola2
ah ah ah
Posté le 03-11-2007 à 01:04:01  profilanswer
 

et pourtant...

n°13152946
david500
Métal et d'autres styles...
Posté le 03-11-2007 à 01:49:38  profilanswer
 

après, chacun fait ce qu'il veut a l'école...
 
moi si j'étais prof, si une fille veut porter un foulard, ou qu'un mec veut garder le petit chapeau juif, ou encore une autre qui voudrait porter une grosse croix en pendentif, je ne l'accepterai pas dans mon cours, partant du principe qu'on a pas a afficher sa religion qui fait partie de l'ordre du privé....
 

n°13152972
ebola2
ah ah ah
Posté le 03-11-2007 à 01:57:38  profilanswer
 

voilà c'est dit.

n°13153114
-cas-
Bescherelle proof
Posté le 03-11-2007 à 02:31:25  profilanswer
 

david500 a écrit :

partant du principe qu'on a pas a afficher sa religion qui fait partie de l'ordre du privé....


ebola2 a écrit :

voilà c'est dit.


accepter le foulard, le turban ou autre a l'ecole fait partie de l'ordre de la tolérence :o
et de l'acceptation de la difference :o :o
 
voilà ça c'est dit

Message cité 1 fois
Message édité par -cas- le 03-11-2007 à 02:33:23
n°13153150
tssstare
Posté le 03-11-2007 à 02:41:36  profilanswer
 

-cas- a écrit :


accepter le foulard, le turban ou autre a l'ecole fait partie de l'ordre de la tolérence :o
et de l'acceptation de la difference :o :o
 
voilà ça c'est dit


 
une loi doit être respectée
loi sur la laicité interdit signes religieux dans école publique
---> foulard, voile, croix = interdit
 
trop dur à comprendre ?!
 

Message cité 2 fois
Message édité par tssstare le 03-11-2007 à 02:42:13
n°13153227
-cas-
Bescherelle proof
Posté le 03-11-2007 à 03:19:20  profilanswer
 

c'etait -un peut- de l'ironie  
 
Je voulait souligné la pauvreté de l'argumentaire classique que j'entend un peut trop souvent, du style donneur de morale "c'est comme ça et pas autrement" "la lois c'est la lois, faut la respecté"  
 
J'aime comprendre le pk du comment. Pourquoi je devrait me plier à certaines lois alors que je ne les accepte pas (je ne suis pas du tout croyant je précise).
 
Je prefere les argument un peut plus constructif quoi
 
 
Parceque bon, sinon je pourrait aussi dire:  
"acceptation des signes religieux dans école publique
---> foulard, voile, croix = tolerence"
 
Je présume que ce dernier argument ne te plaira pas. Tout comme l'argument concernant le fait que "c'est la loi" ne me convient pas.
 
Et puis ont est quand même là pour en débatre non ? Même si le débas sur la laicité est ici un tout petit peut HS tout de même  

n°13153269
ebola2
ah ah ah
Posté le 03-11-2007 à 03:53:20  profilanswer
 

tssstare a écrit :


 
une loi doit être respectée
loi sur la laicité interdit signes religieux dans école publique
---> foulard, voile, croix = interdit
 
trop dur à comprendre ?!
 


 
voilà c'est dit :D

n°13153294
lokilefour​be
Posté le 03-11-2007 à 04:18:02  profilanswer
 

Ouais enfin laïcité, laïcité...
 
La religion a bon dos parfois.
Ce phénomène (burqa &co) n'est qu'un des vestiges du temps où les femmes s'échangeaient comme des animaux. Elles étaient des objets, soumises, destinées à procréer à faire la boniche et à fermer leur gueule.
Dans nombre de pays dits "musulmans" ce genre de vêtement n'existe pas, tout au plus les femmes qui le veulent portent un discret foulard sur la tête.
 
La reprise de cet accoutrement dans certains pays (genre afghanistan avec ces débiles de talibans) et la radicalisation de certains discours pseudo religieux on relancé cette mode. Mais c'est une simple excuse, un moyen pour les hommes de certains de ces pays de remettre les femmes dans la condition animale qu'elle n'aurait jamais du quitter.
Le pire étant bien sûr en france et dans les pays occidentaux où le port de ces tenues proprement agressive n'a strictement aucune justification.
 
Ce n'est pas la loi sur la laïcité qu'il faut invoquer, celà ouvrirait la voit à un interminable débat où les plus fanatiques ne manqueraient pas de crier à l'anti islamisme.
Non, il suffit d'invoquer le non respect de la dignité humaine, l'enfermement psychologique et le traitement dégradant que subissent ces femmes en étant cachées du monde, invisibles, comme si on leur refusait le droit d'exister pleinement.
 


---------------
WOERTH BETTENCOURT LE DIAGRAMME http://nsa14.casimages.com/img/201 [...] 708314.png
n°13153312
potemkin
Optimisateur relativiste.
Posté le 03-11-2007 à 04:30:43  profilanswer
 

david500 a écrit :


 
bah c'est jsute qu'en France, qd on est au lycée, au travail, ou autre, on porte pas de foulard au meme titre qu'une casquette par ex.
on fait ce qu'on veut chez soi, mais y'a des endroits ou on doit se découvrir.
 
ensuite d'un point de vue religieux, chacun est libre d'afficher sa religion, sauf par ex à l'école, ou on met pas de voile, au meme titre qu'une croix autour du cou, ou la petite galette pour les juifs...
 


Ca il faudra m'expliquer pourquoi il n'y a rien de fait contre, puisque c'est très courant.Certes moins visible qu'un foulard ou une kippa, mais visible quand même.

n°13153358
khris
Aussi long que soit le chemin
Posté le 03-11-2007 à 07:09:50  profilanswer
 

lokilefourbe a écrit :


Ce n'est pas la loi sur la laïcité qu'il faut invoquer, celà ouvrirait la voit à un interminable débat où les plus fanatiques ne manqueraient pas de crier à l'anti islamisme.
Non, il suffit d'invoquer le non respect de la dignité humaine, l'enfermement psychologique et le traitement dégradant que subissent ces femmes en étant cachées du monde, invisibles, comme si on leur refusait le droit d'exister pleinement.
 


 
+ 1
L'enfermement total dans un scaphandre de tissu est incompréhensible pour moi ( je ne juge pas : je ne comprends pas c'est tout) par contre un foulard (ou une croix porté) sans provocation ni ostentation ne me dérange en rien !  
C'est juste un signe d'appartenance à une culture, une ethnie et pourquoi pas une religion.
C'est reconnaitre l'autre et l'accepter en tant qu'autre et non pas en tant qu'élément fade et insignifiant d'une république de fourmi...

n°13153361
un de plus
Posté le 03-11-2007 à 07:33:50  profilanswer
 

J'ai lu la lettre et je suis entièrement d'accord. J'espère que la France va intervenir.
 
Pour moi, le port du voile relève plus d'un arriérisme suranné que d'une pratique religieuse. Il est donc hautement incompatible avec les valeurs françaises et intolérable, a fortiori dans les établissements publics.
 
Je me demande jusqu'à quel point le port du voile n'est pas seulement fait dans une optique contestataire de la laïcité de l'espace public. En effet, quoi de mieux pour provoquer et lancer la polémique ?
 
On prétexte la religion comme elle si elle légitimait la tolérance de cette pratique et rendait ses adeptes intouchables. Si celle-ci est contestée, on crie au non-respect de la religion, aux libertés baffouées, blablabla, au racisme, blabla.

n°13153380
ebola2
ah ah ah
Posté le 03-11-2007 à 08:23:40  profilanswer
 

+1

n°13153382
ebola2
ah ah ah
Posté le 03-11-2007 à 08:25:26  profilanswer
 

pour les arguments, il n'y en a pas, il suffit de lire les livres d'histoire de la france pour comprendre ces lois et pourquoi on en est arrivé à cette décision, on va pas faire un cours d'histoire ici quand même...
 
De même on parle de tolérance, désolé mais chaque religion proclame que ceux qui n'appartiennent pas à leur religion est un infidèle, donc voué dans leurs concepts à l'enfer, y compris les athés. C'est tolérant ça ? Une foi, croyance ect. est une conviction personnelle, et là c'est respectable et beaucoup de personnes adhérant à une religion commencent à penser comme ça et c'est tant mieux, on ne juge pas les autres et on vit sa foi tout simplement.


Message édité par ebola2 le 03-11-2007 à 08:40:21
n°13153404
boober
Compromis, chose due
Posté le 03-11-2007 à 08:47:55  profilanswer
 

lokilefourbe a écrit :

Ouais enfin laïcité, laïcité...
 
La religion a bon dos parfois.
Ce phénomène (burqa &co) n'est qu'un des vestiges du temps où les femmes s'échangeaient comme des animaux. Elles étaient des objets, soumises, destinées à procréer à faire la boniche et à fermer leur gueule.
Dans nombre de pays dits "musulmans" ce genre de vêtement n'existe pas, tout au plus les femmes qui le veulent portent un discret foulard sur la tête.
 
La reprise de cet accoutrement dans certains pays (genre afghanistan avec ces débiles de talibans) et la radicalisation de certains discours pseudo religieux on relancé cette mode. Mais c'est une simple excuse, un moyen pour les hommes de certains de ces pays de remettre les femmes dans la condition animale qu'elle n'aurait jamais du quitter.
Le pire étant bien sûr en france et dans les pays occidentaux où le port de ces tenues proprement agressive n'a strictement aucune justification.
 
Ce n'est pas la loi sur la laïcité qu'il faut invoquer, celà ouvrirait la voit à un interminable débat où les plus fanatiques ne manqueraient pas de crier à l'anti islamisme.
Non, il suffit d'invoquer le non respect de la dignité humaine, l'enfermement psychologique et le traitement dégradant que subissent ces femmes en étant cachées du monde, invisibles, comme si on leur refusait le droit d'exister pleinement.
 


 
C'est delicat. dans le fond tu as probablement raison mais si en Afghanistan le fait d'etre voilé entierement releve d'une obligation, reflete une soumission, est le resultat d'une derive Islamique possible, En France, je doute que ce soit le cas. Nombre de femme portent le voile ou la burqa par choix et respect de certaines traditions culturelles ou Musulmanes. ça peut aussi etre de la provoc, le fait de se demarquer, de se montrer comme differents des autres, et assumer cette difference.  
 
Je trouve ça un peu facile de vouloir tout interdire, tout le temps.  
Nous sommes simplement en plein choc des cultures, car le brassage ethnique mondial auquel on fait face est extrement recent. Pour resumer je pense que  ces gens sont avant tout en souffrance car tenaillés par la perte d'une partie de leur identité et la volonté de conserver des vestiges de leur passé pour continuer a exister.
 
mais je suis plutot comme Trollcenter: un peu perplexe.  
 

n°13153476
ebola2
ah ah ah
Posté le 03-11-2007 à 09:28:36  profilanswer
 

boober a écrit :


 
Je trouve ça un peu facile de vouloir tout interdire, tout le temps.  
Nous sommes simplement en plein choc des cultures, car le brassage ethnique mondial auquel on fait face est extrement recent. Pour resumer je pense que  ces gens sont avant tout en souffrance car tenaillés par la perte d'une partie de leur identité et la volonté de conserver des vestiges de leur passé pour continuer a exister.
mais je suis plutot comme Trollcenter: un peu perplexe.  
 


 
oui là est bien un problême...  
Le brassage ethnique n'est pas aussi récent, j'ai lu des témoignages du début du siècle et même fin 19ème où en afghanistan, il y avait des musulmans, des chrétiens, des juifs, des yésides (appelés à tort les adorateurs du diable car ils sont zoroastriens et croyent qu'on est dans l'âge de fer où satan préside...) et même des hindous etc... Ils vivaient très bien en symbiose (voir le récit autobiographique par exemple de gurdjieff avec "rencontre avec des hommes remarquables" et d'autres bouqins...)
 
Bref il y a des lois en france, des gens se sont battus pour ça, ce n'est pas pour rien...
 
En tout cas tant que les religions décident qui est infidèle et qui ne l'est pas (d'où le sentiment de supériorité et de croire détenir la vérité), ça demeurera un problême, et il ne faut pas oublier le progrès social quand même...On va pas régresser avec des concepts surranés comme dit plus haut... Enfin c'est ma pensée.
 
Attention je respecte toutes les religions.

Message cité 1 fois
Message édité par ebola2 le 03-11-2007 à 09:34:56
n°13153487
boober
Compromis, chose due
Posté le 03-11-2007 à 09:36:55  profilanswer
 

ebola2 a écrit :


 
oui là est bien un problême...  
Le brassage ethnique n'est pas aussi récent, j'ai lu des témoignages du début du siècle et même fin 19ème où en afghanistan, il y avait des musulmans, des chrétiens, des juifs, des yésides (appelés à tort les adorateurs du diable car ils sont zoroastriens et croyent qu'on est dans l'âge de fer où satan préside...) et même des hindous etc... Ils vivaient très bien en symbiose (voir le récit autobiographique par exemple de gurdjieff avec "rencontre avec des hommes remarquables" et d'autres bouqins...)
 
Bref il y a des lois en france, des gens se sont battus pour ça, ce n'est pas pour rien...


 
le brassage ethnique a si grande echelle tel qu'on le connait aujourd'hui si. il a 50 ans tout au plus.
 
Bien sur que par passé y'avait du brassage. plus de tolerance je suis pas sur. c'est bien de regarder les cultures qui cohabitaient, mais faut regarder parfois ce sur quoi ça a debouché et les massacres qu'il y a eut (ex: Jerusalem et les croisades etc ...)
 
 

n°13153493
ebola2
ah ah ah
Posté le 03-11-2007 à 09:40:08  profilanswer
 

les témoignages que j'ai lu à cette époque dont je parle, c'était très tolérant...
 
Les croisades etc... c'est déjà plus vieux quand même, c'est une autre histoire, bien que ça recommence avec l'extrémisme de nos jours. Bref une trainée de sang l'histoire des religions (surtout depuis la séparation de la tribu d'ismael et d'iisrael, et la venu de jésus dieu qui a fini par diviser tout ça, et des interprétations abusives qui ont suivies) mais là n'est pas le propos.


Message édité par ebola2 le 03-11-2007 à 09:46:40
n°13153549
un de plus
Posté le 03-11-2007 à 10:05:50  profilanswer
 

boober a écrit :

Je trouve ça un peu facile de vouloir tout interdire, tout le temps.  
Nous sommes simplement en plein choc des cultures, car le brassage ethnique mondial auquel on fait face est extrement recent. Pour resumer je pense que  ces gens sont avant tout en souffrance car tenaillés par la perte d'une partie de leur identité et la volonté de conserver des vestiges de leur passé pour continuer a exister.


Je suis d'accord avec toi. Mais si ces gens en crise identitaire s'accrochent à des "vestiges de leur passé", n'est-ce pas les aider à s'intégrer que de fixer certaines limites / obligations / lois ?
 
Que cela touche à la religion ou plus généralement, si je me rendais dans un pays étranger, j'adopterais les coutumes locales et ce, si ce n'est par volonté d'intégration, par respect.
 
A partir du moment où une pratique est incompatible avec les moeurs du pays d'accueil, il convient d'y renoncer où de retourner vivre là où ça ne choque pas. C'est ça, s'intégrer. On ne peut pas aller dans un pays, prendre ce qu'on veut et rejeter le reste. Cela remet en question le principe d'égalité.


---------------
25-01-2008 : 30 cheeseburgers en 1h52
n°13153561
ebola2
ah ah ah
Posté le 03-11-2007 à 10:11:31  profilanswer
 

là je suis d'accord, par contre les convictions sont à respecter. Tu imagines les heures de prière en cours ou au travail ? les jours où il est interdit de travailler etc. ?
C'est préjudiciable pour les autres, je schématise mais quand même...
Et pour les gamins, la tolérance c'est pas leur truc, donc imagines le résultat si on accepte tout ça dans les cours de récréations ou de pause dans les collèges lycées ? C'est un poil exagéré j'en conviens mais le scénario est envisageable...

Message cité 1 fois
Message édité par ebola2 le 03-11-2007 à 10:15:11
n°13153599
boober
Compromis, chose due
Posté le 03-11-2007 à 10:21:53  profilanswer
 

un de plus a écrit :


Je suis d'accord avec toi. Mais si ces gens en crise identitaire s'accrochent à des "vestiges de leur passé", n'est-ce pas les aider à s'intégrer que de fixer certaines limites / obligations / lois ?

 

non ce n'est pas que les aider d'interdire amha (bien sur il faut des limites). leurs sentiments d'incomprehension n'en seront que plus fort. ce qui renforce le fait qu'ils veuillent a tout prix conserver leur identité et cela empeche qu'elle se dissolve dans la masse. C'est la ghettoisation, c'est l'emergence de communautés.

 
un de plus a écrit :

Que cela touche à la religion ou plus généralement, si je me rendais dans un pays étranger, j'adopterais les coutumes locales et ce, si ce n'est par volonté d'intégration, par respect.

 

ben voyons [:kiki]

 


un de plus a écrit :


A partir du moment où une pratique est incompatible avec les moeurs du pays d'accueil, il convient d'y renoncer où de retourner vivre là où ça ne choque pas. C'est ça, s'intégrer. On ne peut pas aller dans un pays, prendre ce qu'on veut et rejeter le reste. Cela remet en question le principe d'égalité.

 

discours typique [:kiki]
la France tu l'aimes ou tu la quittes [:dawa]

 

qui a parlé de rejet? qui rejete quoi?

 

s'integrer ne signifie pas renoncer a ses croyances.

  

Message cité 1 fois
Message édité par boober le 03-11-2007 à 10:23:41
n°13153607
Eifersucht​91
Posté le 03-11-2007 à 10:25:15  profilanswer
 

ebola2 a écrit :

là je suis d'accord, par contre les convictions sont à respecter. Tu imagines les heures de prière en cours ou au travail ? les jours où il est interdit de travailler etc. ?
C'est préjudiciable pour les autres, je schématise mais quand même...
Et pour les gamins, la tolérance c'est pas leur truc, donc imagines le résultat si on accepte tout ça dans les cours de récréations ou de pause dans les collèges lycées ? C'est un poil exagéré j'en conviens mais le scénario est envisageable...


 
le repos dominical ca n'a rien de très laïque...

n°13153620
adama37
Les Longs Canons
Posté le 03-11-2007 à 10:29:22  profilanswer
 


boober a écrit :


 
ben voyons [:kiki]  
 
 


 
En quoi c'est mal de s'adapter aux us et coutumes locaux quant tu vas dans un pays étranger ?  
 
C'est tout à fait normal au contraire. Quant on va dans un pays étranger, on doit se plier aux règles locales, que ça plaise ou non. Quant on vient en France, on doit se plier aussi aux règles d'ici. C'est à double sens.  
 

boober a écrit :


 
discours typique [:kiki]
la France tu l'aimes ou tu la quittes [:dawa]
 
qui a parlé de rejet? qui rejete quoi?
 
s'integrer ne signifie pas renoncer a ses croyances.


 
Il neb s'agit pas de renoncer à ses croyance mais de s'intégrer. C'est à l'immigré de s'adapter au pays d'acceuil, et non pas l'inverse. Si on ne veut pas, la porte est grande ouverte, avec 200 états dans le monde, il y a le choix.  
 
Et je suis fils d'immigré, je précise [:aloy]

n°13153631
boober
Compromis, chose due
Posté le 03-11-2007 à 10:34:56  profilanswer
 

adama37 a écrit :

 

En quoi c'est mal de s'adapter aux us et coutumes locaux quant tu vas dans un pays étranger ?

 

C'est tout à fait normal au contraire. Quant on va dans un pays étranger, on doit se plier aux règles locales, que ça plaise ou non. Quant on vient en France, on doit se plier aussi aux règles d'ici. C'est à double sens.

 


 

j'ai pas dis que c'etait mal. je veux juste signifier que c'est pas si simple. mais bon si pour vous c'est limpide et facile temps mieux, mais alors pourquoi en 50 ans on est tojours dans la meme galere en terme d'integration des immigrés ?

 
adama37 a écrit :

 

Il neb s'agit pas de renoncer à ses croyance mais de s'intégrer. C'est à l'immigré de s'adapter au pays d'acceuil, et non pas l'inverse. Si on ne veut pas, la porte est grande ouverte, avec 200 états dans le monde, il y a le choix.

 

Et je suis fils d'immigré, je précise [:aloy]

 

et c'est aussi au pays d'accueil de faire en sorte d'accepter et faciliter l'integration  [:spamafote]

 

et c'est pas en promulgant des petites lois supplementaires et liberticides a l'encontre de certaines pratiques qui conviennent pas que ça va ameliorer la situation c'est tout  [:spamafote]
il y a deja des bases sur la laicité, employons nous a les faire respecter  [:spamafote]

Message cité 1 fois
Message édité par boober le 03-11-2007 à 10:35:28
n°13153654
O_Neill
Posté le 03-11-2007 à 10:41:31  profilanswer
 

lokilefourbe a écrit :

Ouais enfin laïcité, laïcité...
 
La religion a bon dos parfois.
Ce phénomène (burqa &co) n'est qu'un des vestiges du temps où les femmes s'échangeaient comme des animaux. Elles étaient des objets, soumises, destinées à procréer à faire la boniche et à fermer leur gueule.
Dans nombre de pays dits "musulmans" ce genre de vêtement n'existe pas, tout au plus les femmes qui le veulent portent un discret foulard sur la tête.
 
La reprise de cet accoutrement dans certains pays (genre afghanistan avec ces débiles de talibans) et la radicalisation de certains discours pseudo religieux on relancé cette mode. Mais c'est une simple excuse, un moyen pour les hommes de certains de ces pays de remettre les femmes dans la condition animale qu'elle n'aurait jamais du quitter.
Le pire étant bien sûr en france et dans les pays occidentaux où le port de ces tenues proprement agressive n'a strictement aucune justification.
 
Ce n'est pas la loi sur la laïcité qu'il faut invoquer, celà ouvrirait la voit à un interminable débat où les plus fanatiques ne manqueraient pas de crier à l'anti islamisme.
Non, il suffit d'invoquer le non respect de la dignité humaine, l'enfermement psychologique et le traitement dégradant que subissent ces femmes en étant cachées du monde, invisibles, comme si on leur refusait le droit d'exister pleinement.
 


 
 
En gros +1
 
Je rajouterai que les femmes qui portent volontairement le grand machin integral avec juste un trou pour les yeux ont un serieux probleme ...

n°13153663
ebola2
ah ah ah
Posté le 03-11-2007 à 10:46:17  profilanswer
 

ce que j'ai dit plus haut peut sembler hs, là où je voulais en venir c'est que si on accepte le port du voile (vous vous rapelez l'histoire des photos d'identité ?), d'autres religions dans ses pratiques voudront avoir le même droit, et plus on accepte plus on en demande ça fera effet boule de neige... On en viendra peut être à certaines extrêmités comme j'ai dit plus haut... faudra donc adapter tout à des pratiques religieuses et c'est infaisable, oui il faut qu'ils s'adaptent sans pour autant qu'ils perdent leurs croyances... C'est pas si compliqué, on peut pas avoir le beurre et l'argent du beurre...

mood
Publicité
Posté le   profilanswer
 

 Page :   1  2  3
Page Précédente

Aller à :
Ajouter une réponse
  FORUM HardWare.fr
  Discussions
  Société

  Liberté des femmes - Voile - Faux prétexte religieux ?

 

Sujets relatifs
faux et usage de faux dans garde d'enfantsOù sont les femmes dans ce forum ?
Informatique et liberté.
Ouvert dominicale: liberté ou recul social ? Viendez voter !Vraix ou faux seins de tatiana?
Faux constat amiable !!les femmes fatales
Cherches désespérément un groupe de 3 violonistes femmesplans de catamaran a voile rc
Plus de sujets relatifs à : Liberté des femmes - Voile - Faux prétexte religieux ?


Copyright © 1997-2018 Hardware.fr SARL (Signaler un contenu illicite) / Groupe LDLC / Shop HFR