Forum |  HardWare.fr | News | Articles | PC | S'identifier | S'inscrire | Shop Recherche
1717 connectés 

  FORUM HardWare.fr
  Discussions
  Société

  Choisir une profession artistique / de création : un pari fou ?

 



Faire de sa passion créative/artistique son métier,




Attention si vous cliquez sur "voir les résultats" vous ne pourrez plus voter

 Mot :   Pseudo :  
 
Bas de page
Auteur Sujet :

Choisir une profession artistique / de création : un pari fou ?

n°15015182
stitch+
fais moi Plop !
Posté le 29-05-2008 à 10:08:06  profilanswer
 

Je bricole un peu de mon côté (broderie surtout), parfois ça plaît, je fais des échanges, parfois des ventes et ça me fait de l'argent de poche pour acheter du matos et bricoler, paf la boucle est bouclée.
En y réfléchissant, certains commencent comme cela et finissent par en vivre. Mais ça reste rare.
 
En partant de cette expérience personnelle, je me pose des questions sur ce qui fait qu'une personne qui a une passion créative/artistique décide d'en faire sa profession.
En y regardant de plus près, c'est assez idéaliste de croire que l'on peut vivre de ce que l'on créé ... d'un autre, pourquoi pas ?
 
Je cherche des personnes qui ont fait ce choix, qui en vivent ou qui ont dû arrêté.
 
Ceux qui en vivent, ça se passe comment ?
Ceux qui ont arrêté, pourquoi ?
 
Bref, des retours d'expérience, des avis, des conseils :jap:


---------------
viendez broder, mon blog et à écouter : la Pause Bad, parlons badminton
mood
Publicité
Posté le 29-05-2008 à 10:08:06  profilanswer
 

n°15015314
incassable
Posté le 29-05-2008 à 10:24:11  profilanswer
 

Tu vis seule ou tu avec un homme qui peut t'aider ?

n°15015323
Julian33
Tu l'as ou tu l'as pas ⭐⭐
Posté le 29-05-2008 à 10:24:51  profilanswer
 

Je suis dessinateur portraitiste en freelance.  [:greg2]    J'en vis pas, donc je vais surement pas beaucoup t'aider mais bon, perso, je suis persuadé qu'il y a un marché suffisant pour en vivre. Si j'arrêtais tout, que je me faisais plein de pub, un beau site web ( pour des commandes à distance ) et tout et tout, y aurait moyen... et c'est vrai que ce serait le pannard. Donc mon conseil, si tu penses que tu peut en vivre, essaie, fonce, le pire qui puisse arriver, c'est que tu te plantes.


Message édité par Julian33 le 29-05-2008 à 10:25:38
n°15015411
Noyeb
Posté le 29-05-2008 à 10:35:59  profilanswer
 

Question difficile qui à mon sens dépend beaucoup d'une situation personnelle.
A priori rien ne s'oppose à l'idée mais ça fait clairement peur. La tache parait ardue et faire reconnaitre son travail/talent encore plus.
 
Je serai encore plus admirative si tu te lances dans cette entreprise et tu as tous mes vœux de réussite !


---------------
Ca vous plait ? |  
n°15015486
wildmary
You make my heart sing
Posté le 29-05-2008 à 10:45:15  profilanswer
 

je me permets juste d'intervenir manière de suivre la conversation... je me pose souvent la même question, ça me plairait mais je ne sais pas si j'oserais, d'autant que pour le moment je n'ai encore rien essayé de vendre, malgré les gens qui me disent de me lancer... mais les amis ne sont pas souvent les plus objectifs, j'ai du mal à me dire que ce que je fais pourrait être achetable...


---------------
Vivre est dangereux pour la santé. - Flickr - Instagram
n°15015513
stitch+
fais moi Plop !
Posté le 29-05-2008 à 10:47:22  profilanswer
 

ese-aSH a écrit :

si tu aimes et qu'on peut en vivre, fais le.
 
j'ai récement discuté avec des amis qui ont choisis de suivre une formation en poterie et qui vont bientot s'installer (ce qui me parait comparable en terme artisanat / art), il faut juste faire une bonne formation. le marché existe, c'est sur que c'est pas l'eldorado, mais si des gens le font, c'est qu'on peut en vivre :)


toute la question est là.
Personnellement j'en doute, je pense qu'on peut se faire de l'argent de poche mais pas plus.
Je vois bien quelques personnes qui en vivent mais elles sont rares dans le domaine qui m'intéresse : le rapport temps passé/résultat est énorme.
 
Noyeb > je ne pense pas avoir THE idea qui me permette de me lancer à plein temps mais j'essaye de voir pour arriver au point où je ne paye plus mon matériel


---------------
viendez broder, mon blog et à écouter : la Pause Bad, parlons badminton
n°15015616
Noyeb
Posté le 29-05-2008 à 10:59:41  profilanswer
 

stitch+ a écrit :


 
Noyeb > je ne pense pas avoir THE idea qui me permette de me lancer à plein temps mais j'essaye de voir pour arriver au point où je ne paye plus mon matériel


:jap: ok tous mes vœux de réussite quand même ;)


---------------
Ca vous plait ? |  
n°15015757
alouwk
Ah bah ouais mais bon.
Posté le 29-05-2008 à 11:16:14  profilanswer
 

mais pluzun quoi.
 
Sur ce forum, personne ne te dira de te lancer "garde ta situation, c'est risqué blabla", mais n'oublie pas que si ça fonctionne, tu vivras de ce que tu AIMES (et ça, ça n'a pas de prix)... De plus, en restant cloitrée dans un bureau, tu ne risques pas du jour au lendemain de t'enrichir... Si ton affaire perso fonctionne, par contre, tu peux rapidement te faire de l'argent... :)
 
étudies bien ton petit bazar, et lance toi ; on ne vit qu'une fois...


---------------
:o // Steam  
n°15016399
krysalia
Remember that all is vanity
Posté le 29-05-2008 à 12:22:30  profilanswer
 

stitch+ a écrit :

Je bricole un peu de mon côté (broderie surtout), parfois ça plaît, je fais des échanges, parfois des ventes et ça me fait de l'argent de poche pour acheter du matos et bricoler, paf la boucle est bouclée.
En y réfléchissant, certains commencent comme cela et finissent par en vivre. Mais ça reste rare.

 

En partant de cette expérience personnelle, je me pose des questions sur ce qui fait qu'une personne qui a une passion créative/artistique décide d'en faire sa profession.
En y regardant de plus près, c'est assez idéaliste de croire que l'on peut vivre de ce que l'on créé ... d'un autre, pourquoi pas ?

 

Je cherche des personnes qui ont fait ce choix, qui en vivent ou qui ont dû arrêté.

 

Ceux qui en vivent, ça se passe comment ?
Ceux qui ont arrêté, pourquoi ?

 

Bref, des retours d'expérience, des avis, des conseils :jap:

 
stitch+ a écrit :


toute la question est là.
Personnellement j'en doute, je pense qu'on peut se faire de l'argent de poche mais pas plus.
Je vois bien quelques personnes qui en vivent mais elles sont rares dans le domaine qui m'intéresse : le rapport temps passé/résultat est énorme.

 

Noyeb > je ne pense pas avoir THE idea qui me permette de me lancer à plein temps mais j'essaye de voir pour arriver au point où je ne paye plus mon matériel

 

perso je l'ai fait, et j'en vis mal, mais j'en vis.
Il y a plusieurs choses à prendre en compte si tu veux t'installer, et ce ne sont pas toujours celles auxquelles on pense en premier là comme ça.

 

La première chose à savoir, c'est si tu es assez passionné pour pratiquer toute la semaine des heures durant. Si c'est déja le cas, c'est ok, mais combien de gens à qui on a dit " tu devrais les vendre " en voyant quatre de leurs pièces ne se rendent pas compte que les vendre, ce n'est plus en faire trois ou quatre le week end quand on a le temps. Dans mon cas c'est la photo et la retouche photo : j'ai pu me lancer parce que je passais déja 6 a 8 heures d'affilée sur ma chaise à bosser presque tous les jours week end compris sans avoir d'horaires, que j'aime m'auto former en permanence pour me tenir au courant, bref j'étais à fond avant d'en faire commerce. Ceux qui font de bons trucs mais un week end sur deux n'ont aucune chance d'en faire un emploi.

 

Le second truc, c'est l'adéquation avec le marché : combien de personnes proposent ce que tu proposes, et à quelle densité de clients ? A quel point ce que tu proposes se démarque de l'offre générale ? Quel est ta part de créativité, dans le sens " à quel point ton travail est il unique ? " . Si tu n'as pas un style bien défini et bien à toi qui te démarque de tes concurrents, quels sont tes points forts qui te rendent unique ?
ça peut être une capacité d'execution pas très originale mais au moins la plus rapide, ou alors ni original ni rapide mais d'une execution de total virtuose, ou encore avoir les meilleurs tarifs, ou encore un service client exceptionnel... Bref, il te faut un truc minimum qui rend ton travail absolument unique.

 

Pour en vivre, hors de question d'être moyen en tout, parce que sinon il existera toujours quelqu'un qui répondra mieux que toi à l'exigence principale d'un client. ( après bien sûr, plus tu cumules les motifs d'être unique, plus ton petit commerce fonctionne à mort).

 

ces deux trucs là, c'est pour envisager de savoir si tu seras heureuse de te lancer, et si ton boulot trouvera preneur. mais aucun de ces deux trucs ne te servira à quoi que ce soit si ton travail n'est pas rentable. Demande toi combien minimum tu te vois payée à l'heure, ensuite multiplie ce prix par le nombre d'heures qu'il t'a fallu pour réaliser un objet. ajoute à cela le coût de la matière première, des charges et des charges sociales, tu obtiens un prix pour une certaine réalisation. La question est : existe il une tranche de clientèle qui voudra bien payer ce prix pour un tel objet, et/ou attendre ce délai de réalisation ?

 

On pense souvent à tort que si on fait payer pour son temps, les objets seront invendables. En fait, c'est faux, car les gens admettent que le travail fait main apporte une énorme valeur ajoutée. Imaginons que tu proposes de broder du linge d'enfant pour les baptêmes, il se trouvera certainement une famille pour accepter de payer un prix élevé pour obtenir un travail luxueux fait main, et certainement plus cher que tu ne l'imagines au départ. Toute la question est de savoir si ces familles seront assez nombreuses pour que tes réas " broderies pour baptême " se vendent régulièrement.

 

tu pourrais aussi décider de vendre plus de pièces réalisées dans un temps plus court, mais a un prix moins cher. Il faut de toute façon faire ce calcul : si le prix le moins cher que tu peux afficher en prenant en compte tous tes frais est de toute façon bien trop cher pour l'objet vendu, alors en le mettant en vente quand même tu risques la vente à pertes : soit tu ne le vends pas ( mais les matières t'ont coûté et tes charges s'accumulent), soit tu le vends en ayant baissé le prix et c'est à toi que ça coûte de l'argent puisque tes charges fixes ne sont pas remboursées par un bénéfice.

La dernière évaluation à faire absolument, c'est la quantité d'argent que tu devras faire rentrer chaque mois pour à la fois vivre et payer toutes les charges du modèle de commerce que tu as choisi.
Tu t'accordes le salaire le plus bas possible, voire pas au début, pour lancer ton affaire si tu as déja quelqu'un qui rapporte des sous à ton foyer. tu comptes tous les impôts, les frais, les investissements, tu prévois une marge en cas de coup dur et en cas de changement de prix chez tes fournisseurs, ça te donne une certaine somme.

 

Il faut faire face au fait que chaque mois, tu devras travailler assez pour faire rentrer cette somme avant de faire le moindre bénéfice.
Alors justement, là, tu compares avec le bénéfice que tu fais sur chaque pièce, son temps de fabrication et son coût à l'heure. Comme il n'y a pas 45 heures dans une journée, tu verras bien si pour rentrer cette somme minimale, c'est matériellement possible d'effectuer tant de réalisations pour la période donnée. Si tu te rends compte qu'il te faudrait travailler 3 mois pour en gagner 1, sauf à pratiquer des tarifs que personne ne voudrait payer, c'est que ton projet n'est pas viable.

 

si tu veux approfondir tout ça et si tu lis l'anglais, il y a l'excellent blog craftboom.com qui explique tout ça bien mieux que je ne le fais [:tinostar] [:cupra].

 


edit : je pourrais rajouter : supportes-tu la papperasse, la gère-tu avec efficacité ? ( que celui qui a inventé les triples exemplaires ait son cul qui lui gratte à vie et que ses bras raccourcissent ! :fou: ), Est-tu capable de tenir une comptabilité même simplifiée ?

 

et aussi très important : quelle est ta capacité à te vendre ?
parce qu'en tant qu'artiste/artisan, le souci c'est qu'un tiers de ton temps doit être consacré à te vendre, à prospecter une nouvelle clientèle et à maintenir une relation avec l'existante etc. Sans savoir faire cela ou sans avoir quelqu'un qui peut s'en occuper (mais qu'il faut alors rémunérer), tout projet de ce genre est voué à l'échec. (et du coup, ce temps de prospection est à retirer du temps de travail effectif pour gagner la somme minimale dont je te parlais : tu vois l'interêt d'avoir un vrai marché attendant ta venue, sinon tu n'as jamais assez de clients pour rembourser tes frais, et jamais assez de temps pour faire les commandes des clients quand tu en as assez ! [:tinostar] )


Message édité par krysalia le 29-05-2008 à 12:27:50

---------------
Tuto ~ ►Nano Miams◄ ~ Books ♥
n°15016426
gaelbio
Etre bien et vivre Bio !
Posté le 29-05-2008 à 12:25:07  profilanswer
 

stitch+ a écrit :

Je bricole un peu de mon côté (broderie surtout)


 
Quand j'ai lu le titre du topic, je m'attendais à un dessinateur, un designer ou autre :)
Tu peux peut-être devenir professeur de broderie...
 
Après le fait d'adapter une passion ou un atout en boulot....
Etude de marché, zone de chalandise, futurs clients...
 
Il faut penser à beaucoup de choses  :hello:  


---------------
Gael - Rédacteur pour http://www.bien-et-bio.com & http://www.bien-et-bio.com/blog
mood
Publicité
Posté le 29-05-2008 à 12:25:07  profilanswer
 

n°15016429
stitch+
fais moi Plop !
Posté le 29-05-2008 à 12:25:21  profilanswer
 

alouwk a écrit :

mais pluzun quoi.

 

Sur ce forum, personne ne te dira de te lancer "garde ta situation, c'est risqué blabla", mais n'oublie pas que si ça fonctionne, tu vivras de ce que tu AIMES (et ça, ça n'a pas de prix)... De plus, en restant cloitrée dans un bureau, tu ne risques pas du jour au lendemain de t'enrichir... Si ton affaire perso fonctionne, par contre, tu peux rapidement te faire de l'argent... :)

 

étudies bien ton petit bazar, et lance toi ; on ne vit qu'une fois...


un porte clef brodé = 3h à 20h de boulot
prix qu'un client est prêt à mettre = entre 10 et 20€
conclusion : on continue le bureau et on profite des soirées pour de l'argent de poche [:petrus75].

 

Et je n'attends pas qu'on me dise "lance toi", j'attends de savoir si c'est rare ou commun d'avoir envie de devenir "artiste/artisan", ceux qui ont réussi, ceux qui ont échoué, ...

 

edit : j'attendais un truc comme Krysalia a dit en fait ^^


Message édité par stitch+ le 29-05-2008 à 12:26:42

---------------
viendez broder, mon blog et à écouter : la Pause Bad, parlons badminton
n°15016505
krysalia
Remember that all is vanity
Posté le 29-05-2008 à 12:38:40  profilanswer
 

:D  
 
tiens par contre, je suis partie sur " métier ", mais il me semble qu'il existe autre chose qui serait beaucoup plus interessant par rapport à ce que tu fais, j'appellerais ça un loisir rentable :D .
 
l'idée, c'est que tu te professionalise le plus possible dans l'attitude, la gérance et la démarche. mais tu conserves ça comme une activité accessoire, en ayant un objectif, par exemple ne pas perdre d'argent, ou encore " rembourser ton budget fournitures ", ou " étendre mon budget fournitures " .  
Via le bouche à oreilles, et évidemment au black (bouuuh, c'est pas bien, saint sarkoprout va venir me brûler avec son bâton de pélerin Ori [:totoz]), tu te constitues une petite clientèle de gens qui font appel à toi pour des travaux bien précis parce qu'ils apprécient ton savoir faire et ne cherche pas à en profiter gratuitement.  
 
c'est une façon de faire très américaine, ou on ne rechigne pas à dire à ses amis et à sa famille " oui, tu peux l'avoir, mais à tel prix ", ou " oui, je réalise ça pour toi, bien sûr. Je te fais un devis si tu veux ".  
 
Une fois ton but fixé et tes methodes plus professionnelles, tu as tout à fait moyen d'équilibrer ça et de parvenir au but en question, ce qui t'apportera pas mal de satisfaction [:marc] .


---------------
Tuto ~ ►Nano Miams◄ ~ Books ♥
n°15019536
krysalia
Remember that all is vanity
Posté le 29-05-2008 à 16:42:30  profilanswer
 

gaelbio a écrit :


 
Quand j'ai lu le titre du topic, je m'attendais à un dessinateur, un designer ou autre :)
Tu peux peut-être devenir professeur de broderie...
 
Après le fait d'adapter une passion ou un atout en boulot....
Etude de marché, zone de chalandise, futurs clients...
 
Il faut penser à beaucoup de choses  :hello:  


 
ça stitch c'est l'idée qu'elle est bonne parce que la transmission de savoir ça fonctionne toujours. Dans la mesure ou tu as accumulé un bon savoir en matière de broderie, de nombreuses personnes seront interessées à le partager, d'autant plus si tu conçois bien tes cours avec une progression pédagogique et beaucoup d'aspects pratiques.  
là ça devient très rentable parce que tu peux prévoir des cours en demandant aux gens de s'inscrire à l'avance, et en leur comptant le matériel dans le prix du cours : tu n'achètes que ce dont tu as besoin et au dernier moment.  
tu peux faire payer une heure de cours bien concue dans un cadre agréable et avec un projet chouette à réaliser, et si l'ambiance est bonne les demandeurs se multiplieront. L'interêt c'est que c'est versatile, tu fais ça quand ça t'arrange, et si tu fais payer aux gens un acompte d'avance tu n'as même pas à sortir un sou de ta poche :D .


---------------
Tuto ~ ►Nano Miams◄ ~ Books ♥
n°15019768
stitch+
fais moi Plop !
Posté le 29-05-2008 à 17:01:28  profilanswer
 

j'ai déjà évoqué ma timidité maladive ? (promis un jour je me soigne)
 
hormis le fait que je ne me sente pas suffisamment à l'aise pour me placer dans le rôle de "professeur" (bien que d'autres n'en ayant pas les capacités le fassent), je n'ai pas le caractère sociable nécessaire à cet exercice [:mullet]  
je garde toujours l'idée sous le coude :o
 
pour le moment, j'en reste au stade de ma mère : réaliser sur demande pour les proches, les collègues, ...
d'ailleurs, elle est arrivée au point où elle est en léger bénef (moins de 100€ par mois), ça lui couvre plus que son budget matos


---------------
viendez broder, mon blog et à écouter : la Pause Bad, parlons badminton
n°15020812
krysalia
Remember that all is vanity
Posté le 29-05-2008 à 18:24:39  profilanswer
 

ah ouais alors si timidité il y a, c'est mort :/ . Mais c'est dommage, parce que tu aurais pu te faire des aiguilles en or avec un concept de ce genre, et je ne parle pas qu'au figuré :D


---------------
Tuto ~ ►Nano Miams◄ ~ Books ♥
n°15020825
krysalia
Remember that all is vanity
Posté le 29-05-2008 à 18:25:29  profilanswer
 

cela dit, ce que je disais à mes élèves avant les oraux c'était " si tu n'as pas confiance en toi, fais semblant, ça viendra pour de bon plus tard " [:cupra]


---------------
Tuto ~ ►Nano Miams◄ ~ Books ♥
n°15022845
cilc
aiguilles en herbe
Posté le 29-05-2008 à 21:50:57  profilanswer
 

je sais que plusieurs magasins phildar que je fréquente proposent à leur clientes les services de tricoteuses pour coudre les pièces ensemble, voire carrément faire le pull en intégralité pour celles qui veulent du fait main et ne savent/veulent pas le faire. Peut être que de la même façon tu peux proposer tes services ? et du coup commencer comme ça sans abandonner ton job et voir comment ça se passe ....
 
Sinon niveau paperasse quand je cherchais un job on m'a parlé rapidement des sociétés de portage qui constituent un genre de garantie et s'occupent de tes papiers à ta place... mais je ne sais pas trop ce que ça vaut

n°15022873
Profil sup​primé
Posté le 29-05-2008 à 21:54:34  answer
 

Faire de sa passion un métier peut amener à ne plus éprouver la même passion pour ladite passion  :pt1cable:  
 
enfin c'est rare mais ça arrive, garder ça en tête

n°15109604
krysalia
Remember that all is vanity
Posté le 07-06-2008 à 00:01:50  profilanswer
 

le cours, tu peux te lancer sans souci. La boutique par contre, oublie je pense. quand on aime faire des stocks, ça veut dire qu'on va acheter ce qu'on aime et pas ce qui partira vite, or tout ce que tu gardes comme stock te ruine ( c'est logique, tu l'as payé et pas encore vendu). En gros pour faire une caricature bien sur, je dirais que tu es plus cliente que vendeuse ( je te rassure, c'est aussi mon cas sur certains points, c'est pour ça que pour ma boutique de tirages je fabrique et je vends à la demande, sinon je ne m'en sortirais jamais de tous les stocks que j'aimerais faire :D. tu verrais tous le matos que j'ai stocké déja [:tinostar])


---------------
Tuto ~ ►Nano Miams◄ ~ Books ♥
n°15110955
Skyline95
Rock, Bike & Gaaaaz !!
Posté le 07-06-2008 à 11:02:54  profilanswer
 

Salut!
 
Mon père était chef de projet chez Peugeot, à côté de ça, sa passion était la pierre. Il a suivi des cours avec un ami qui avait une entreprise de taille de pierre. Ensuite il a voulu en faire son métier, donc il a pris des cours à l'école "Boulle" à Paris et ensuite il a ouvert une entreprise de sculpture de pierre qui marche bien. Il a ouvert son entreprise il y a quelques semaines et maintenant il peut en vivre.  
Je précise qu'il a ouvert son entreprise a 45 ans. Il est enfin content de se lever le matin donc c'est bon signe :o


---------------
Daytona is for men, other bikes are for boys...
n°15227486
wildmary
You make my heart sing
Posté le 18-06-2008 à 10:00:28  profilanswer
 

ça a déjà 10 jours mais je ne le découvre qu'aujourd'hui... un retour d'expérience d'une fille qui s'est lancée à son compte il y a 2 ans :)
http://innamorata.canalblog.com/ar [...] 79796.html


---------------
Vivre est dangereux pour la santé. - Flickr - Instagram
mood
Publicité
Posté le   profilanswer
 


Aller à :
Ajouter une réponse
  FORUM HardWare.fr
  Discussions
  Société

  Choisir une profession artistique / de création : un pari fou ?

 

Sujets relatifs
Les modes de transports ecologiques/economiquesQue choisir pour la maroc : golf ou ibiza
Ampoules basse conso, comment choisir ?Ampli + Enceintes, que choisir ?
Quel matelas choisir??Bruno Solo : Profession : invité télé
[Recherche conseils] Achat tondeuse à cheveux? Que choisir!Sarah Slean: Concours de creation video clip Get Home (Quebec)
Comment choisir un matelas quand il n´y a pas de sommier ?A ce qui joue a la FRANCAISE DE JEUX AUX PARI COTE ET MATCH
Plus de sujets relatifs à : Choisir une profession artistique / de création : un pari fou ?


Copyright © 1997-2018 Hardware.fr SARL (Signaler un contenu illicite / Données personnelles) / Groupe LDLC / Shop HFR