Forum |  HardWare.fr | News | Articles | PC | Prix | S'identifier | S'inscrire | Aide | Shop Recherche
1041 connectés 

  FORUM HardWare.fr
  Discussions
  Société

  système incertain versus système contrôlé

 



Vos décisions...


 
28.6 %
 4 votes
1.  Je soutien le projet de sabotage du système incertain.
 
 
7.1 %
  1 vote
2.  Je ne soutien pas le projet de sabotage du système incertain.
 
 
7.1 %
  1 vote
3.  Je déjoue le jeu du système contrôlé.
 
 
7.1 %
  1 vote
4.  je joue le jeu du système contrôlé.
 
 
50.0 %
 7 votes
5.  Obiwan répond n'importe quoi.
 

Total : 16 votes (2 votes blancs)
Sondage à 2 choix possibles.
Ce sondage est clos, vous ne pouvez plus voter
 Mot :   Pseudo :  
 
 Page :   1  2
Page Précédente
Auteur Sujet :

système incertain versus système contrôlé

n°16801412
Profil sup​primé
Posté le 22-11-2008 à 20:38:19  answer
 

Bonjour à tous,
 
Comme conseiller par les obédiences bienveillantes de notre communauté, je vous propose un nouveau fil de réflexion dans l'objectif de mettre fin aux souffrances des êtres vivants à travers le monde au long du temps.
 
Comme l'indique le titre du sujet, il s'agit d'étudier les deux approches de la réalité suivantes :
 

  • L'univers vue comme l'évolution d'un système incertain ;
  • L'univers vue comme l'évolution d'un système contrôlé.


Dans le premier cas, nous serions potentiellement enfermés dans un éternel recommencement.
Dans le second cas, nous serions vraisemblablement soumis à une volonté.
 
Je n'ai envie de satisfaire ni le premier ni le second.
 
Bien que ne connaissant pas le degré de liberté d'action de l'homme, je souhaiterais débattre sur les solutions que nous sommes en mesure de mettre en place pour mettre fin à ces souffrances.
 
Personnellement, je prône donc pour chaque cas d'évolution, l'empêchement du recommencement du l'univers, et l'insoumission à la volonté

Message cité 4 fois
Message édité par Profil supprimé le 23-11-2008 à 00:31:09
mood
Publicité
Posté le 22-11-2008 à 20:38:19  profilanswer
 

n°16801748
Profil sup​primé
Posté le 22-11-2008 à 21:31:44  answer
 

Arff, si j'ai besoin de ce message. Réservé donc.

n°16802815
Profil sup​primé
Posté le 23-11-2008 à 00:32:40  answer
 

Bonsoir, je up un peu et merci de revoter pour les premiers s'il vous plait.


Message édité par Profil supprimé le 23-11-2008 à 00:32:55
n°16802852
Flan aux q​uetches
Arcane majeur
Posté le 23-11-2008 à 00:39:36  profilanswer
 

Je pige strictement rien a tout ça!
Ca doit venir de mon bac-1.... :D

n°16802856
Moonzoid
omnia vanitas ...
Posté le 23-11-2008 à 00:40:05  profilanswer
 

C'est quoi le projet de sabotage exactement? Faut casser quoi? [:cerveau orange]
 

Spoiler :

[:jovalise]  [:vapeur_cochonne]


---------------
Griffonnages : dessins et peintures  "Toujours plus de gens qui arrivent en Mordor. Un jour tous seront dedans. ♣
n°16802862
Profil sup​primé
Posté le 23-11-2008 à 00:41:20  answer
 

Là tu vas loin, quand même, tu prends des acides?

n°16802885
Profil sup​primé
Posté le 23-11-2008 à 00:44:50  answer
 

Moonzoid a écrit :

C'est quoi le projet de sabotage exactement? Faut casser quoi? [:cerveau orange]
 

Spoiler :

[:jovalise]  [:vapeur_cochonne]



 
C'est un projet qui vise à promouvoir la vie.

n°16802897
joulpouill​e
Posté le 23-11-2008 à 00:46:22  profilanswer
 

c'est indéniablement de la très bonne que tu prends là.  [:cerveau manust]

n°16802899
Moonzoid
omnia vanitas ...
Posté le 23-11-2008 à 00:46:29  profilanswer
 

dit comme ça c'est très tentant mais tu pourrais détailler un peu plus le projet?


---------------
Griffonnages : dessins et peintures  "Toujours plus de gens qui arrivent en Mordor. Un jour tous seront dedans. ♣
n°16803003
Profil sup​primé
Posté le 23-11-2008 à 01:02:58  answer
 

Moonzoid a écrit :

dit comme ça c'est très tentant mais tu pourrais détailler un peu plus le projet?


C'est relativement long, alors, déjà, la réponse immédiate à ta question est oui, je pense, j'y travaille, mais pas tout de suite, j'ai complètement oublié, ma présence d'esprit est comme un long tuyau que j'observe section par section d'un bout à l'autre, parfois je peux faire dés raccourci, parfois je doit faire la révolution complète, je ne sais combien de temps.

mood
Publicité
Posté le 23-11-2008 à 01:02:58  profilanswer
 

n°16803045
giHefca
occupé à ne rien faire
Posté le 23-11-2008 à 01:08:07  profilanswer
 

Perso, je verrais plus l'univers comme un cube de Rubik géant, avec un nombre de cubes illimité
La question qui se pose alors est combien de temps faut il pour le résoudre avec une seule main et dans le dos :??:

n°16803051
Profil sup​primé
Posté le 23-11-2008 à 01:08:25  answer
 


 

joulpouille a écrit :

c'est indéniablement de la très bonne que tu prends là.  [:cerveau manust]


 
Saint de corps et d'esprit à peut près.  Pourquoi ? Pas compris non plus ?

n°16803080
Flan aux q​uetches
Arcane majeur
Posté le 23-11-2008 à 01:11:34  profilanswer
 


 
Qu'est-ce que tu définis par "système incertain", au juste? L'absence totale de règles, d'identité, de découpages? Ca s'apparenterait alors a une forme d'anarchie, non?
Et est-ce que dans ce cas la l'homme, par pur instinct inné de survie, ne se créérait t'il pas ses propres règles, hiérarchisation, reproduction machinale de structures sociales, etc?


---------------
Visites un vrai site de réinformation!!!
n°16803977
Profil sup​primé
Posté le 23-11-2008 à 01:23:27  answer
 

Flan aux quetches a écrit :


 
Qu'est-ce que tu définis par "système incertain", au juste?  


Un système incontrôlable.

Flan aux quetches a écrit :


L'absence totale de règles, d'identité, de découpages?  


 [:jauker]  

Flan aux quetches a écrit :


Ca s'apparenterait alors a une forme d'anarchie, non?


Oui, plutôt.

Flan aux quetches a écrit :


Et est-ce que dans ce cas la l'homme, par pur instinct inné de survie, ne se créérait t'il pas ses propres règles, hiérarchisation, reproduction machinale de structures sociales, etc?


Machinale, non.  

n°16804000
joulpouill​e
Posté le 23-11-2008 à 01:25:40  profilanswer
 


 
clairement non, mais je pense que je repasserais plutôt demain matin  :D

n°16804015
Profil sup​primé
Posté le 23-11-2008 à 01:27:42  answer
 


 
Ohhhhh pardons, si si, justement, machinalement.

n°16804113
Flan aux q​uetches
Arcane majeur
Posté le 23-11-2008 à 01:52:53  profilanswer
 

Ok, bon la, on est dans la philosophie-fiction !
 
On passerait donc du système actuel, que l’on peut considérer comme contrôlé, a un système incontrôlé, et on basculerait dans l’anarchie totale ;
Plus d’état, plus de justice, plus d’autorité policière, dans l’état actuel des choses seraient la porte ouverte au chaos. Les hommes se livreraient une guerre sans merci pour l’appropriation et le contrôle des dernières richesses désormais en jachère. Sans uniformes, sans états, on tomberait dans un système clanique et parfois tribal ou la seule loi serait celle du plus fort…Certains en profiteraient pour régler leur comptes avec ceux qui les asservissaient dans le défunt système contrôlé…Les ex-patrons, les ex-banquiers, les ex-élus, les ex-bourgeois, les ex-juifs, les ex-blancs occidentaux seraient génocidés par millions, livrés a la vindicte populaire des revanchards…
Et a quoi ressembleraient les descendants de la civilisation post-occidentale, rompus a la nécessité de survivre a tout prix, de n’exister que pour la course a la richesse, au confort, a la suprématie ?
Comment rétrograder d’un système ou l’on travaille pour consommer, à un système d’autosuffisance intégrale basé sur des valeurs ancestrales, telles que la chasse, la pêche, la culture potagère, etc.…Il n’y aurait plus d’électricité, car plus de société, plus d’économie, plus de travail, plus de travailleurs, plus d’extraction d’uranium, plus de centrale nucléaire…
Bien sur, l’illusion du volontariat ne tiendrait pas longtemps, dans un monde peut-être revenu au temps du troc ?
L’homme étant l’homme, cela ne ferait que nous ramener a la fin de l’ère préhistorique, nous n’aurions plus qu’a réécrire la suite…C’est sans doute ca que tu appelles un recommencement…


---------------
Visites un vrai site de réinformation!!!
n°16804122
Blobi
Posté le 23-11-2008 à 01:56:07  profilanswer
 


 
Je vois pas en quoi systeme incertain = eternel recomencement .

Message cité 1 fois
Message édité par Blobi le 23-11-2008 à 01:56:17
n°16804124
Profil sup​primé
Posté le 23-11-2008 à 01:56:25  answer
 

Flan aux quetches a écrit :

Ok, bon la, on est dans la philosophie-fiction !
...
..


Je n'ai pas lu encore merci de ta reconnaissance.  [:swedish chef]

n°16804133
giHefca
occupé à ne rien faire
Posté le 23-11-2008 à 01:58:09  profilanswer
 

sur HFR, on a déjà anticipé un retour à un système controlé : http://forum.hardware.fr/forum2.ph [...] w=0&nojs=0

n°16804140
Profil sup​primé
Posté le 23-11-2008 à 02:00:09  answer
 

Blobi a écrit :


 
Je vois pas en quoi systeme incertain = eternel recomencement .


 
Ben pas forcément, en partie c'est l'objet du topic. l'éviter. à tout jamais. En gros, finir l'univers. L mettre au service du vivant.

n°16804199
Raziel
Noel sfini
Posté le 23-11-2008 à 02:21:09  profilanswer
 


Vas-y, on te rejoint.

n°16804222
Profil sup​primé
Posté le 23-11-2008 à 02:28:32  answer
 

Flan aux quetches a écrit :

Ok, bon la, on est dans la philosophie-fiction !
 
On passerait donc du système actuel, que l’on peut considérer comme contrôlé, a un système incontrôlé, et on basculerait dans l’anarchie totale ;
Plus d’état, plus de justice, plus d’autorité policière, dans l’état actuel des choses seraient la porte ouverte au chaos. Les hommes se livreraient une guerre sans merci pour l’appropriation et le contrôle des dernières richesses désormais en jachère. Sans uniformes, sans états, on tomberait dans un système clanique et parfois tribal ou la seule loi serait celle du plus fort…Certains en profiteraient pour régler leur comptes avec ceux qui les asservissaient dans le défunt système contrôlé…Les ex-patrons, les ex-banquiers, les ex-élus, les ex-bourgeois, les ex-juifs, les ex-blancs occidentaux seraient génocidés par millions, livrés a la vindicte populaire des revanchards…
Et a quoi ressembleraient les descendants de la civilisation post-occidentale, rompus a la nécessité de survivre a tout prix, de n’exister que pour la course a la richesse, au confort, a la suprématie ?
Comment rétrograder d’un système ou l’on travaille pour consommer, à un système d’autosuffisance intégrale basé sur des valeurs ancestrales, telles que la chasse, la pêche, la culture potagère, etc.…Il n’y aurait plus d’électricité, car plus de société, plus d’économie, plus de travail, plus de travailleurs, plus d’extraction d’uranium, plus de centrale nucléaire…
Bien sur, l’illusion du volontariat ne tiendrait pas longtemps, dans un monde peut-être revenu au temps du troc ?
L’homme étant l’homme, cela ne ferait que nous ramener a la fin de l’ère préhistorique, nous n’aurions plus qu’a réécrire la suite…C’est sans doute ca que tu appelles un recommencement…


 
Non, plus de règle, c'est à dire même pas celle qui désigne le chaos, c'est un miracle.

n°16804228
Profil sup​primé
Posté le 23-11-2008 à 02:30:41  answer
 


 
Tain j'ai répondu en gros, parce que j'ai pas accroché à ton discours pour le moment, les idées ailleurs, concentration mnimum.

n°16804236
Flan aux q​uetches
Arcane majeur
Posté le 23-11-2008 à 02:32:39  profilanswer
 


 
 
Est-ce qu'il ne va pas falloir déplacer le débat vers la capacité de l'homme a s'autosuffire?  
Est-ce que c'est la collectivité qui tue le vivant?
Ou bien est-ce que tout ce qui existe, dés sa gestation, porte deja en lui le germe de sa future destruction...


---------------
Visites un vrai site de réinformation!!!
n°16804261
Profil sup​primé
Posté le 23-11-2008 à 02:44:43  answer
 

Flan aux quetches a écrit :


Est-ce qu'il ne va pas falloir déplacer le débat vers la capacité de l'homme a s'autosuffire?  


Oui, mais à quelle heure ?

Flan aux quetches a écrit :


Est-ce que c'est la collectivité qui tue le vivant?


Peux-tu reformuler la question ?

Flan aux quetches a écrit :


Ou bien est-ce que tout ce qui existe, dés sa gestation, porte deja en lui le germe de sa future destruction...


Il me semble en effet que c'est une éventuelle occasion à ne pas manquer.
 

n°16804266
Profil sup​primé
Posté le 23-11-2008 à 02:47:59  answer
 

Tu vas rien comprendre, je fais le yoyo dans les couches sémantique.
 
Il est possible effectivement que le germe de la destructuration soit véhiculé au sein même de l'existant.

n°16804269
Flan aux q​uetches
Arcane majeur
Posté le 23-11-2008 à 02:50:48  profilanswer
 


 
Plus besoin d'heures puisqu'il n'y a plus de règles!
 
 
 
est-ce que l'homme contraint a vivre en société hypothèque ses aptitudes a l'autosuffisance?


---------------
Visites un vrai site de réinformation!!!
n°16804275
Alisteroid
Posté le 23-11-2008 à 02:52:32  profilanswer
 
n°16804276
Profil sup​primé
Posté le 23-11-2008 à 02:54:11  answer
 

Flan aux quetches a écrit :


 
Plus besoin d'heures puisqu'il n'y a plus de règles!
 


 

Flan aux quetches a écrit :


 
est-ce que l'homme contraint a vivre en société hypothèque ses aptitudes a l'autosuffisance?


 
Ca dépend l'heure qu'il est et si nous sommes en société.


Message édité par Profil supprimé le 23-11-2008 à 02:55:13
n°16804310
Profil sup​primé
Posté le 23-11-2008 à 03:23:04  answer
 

Flan aux quetches a écrit :

Ok, bon la, on est dans la philosophie-fiction !
 
On passerait donc du système actuel, que l’on peut considérer comme contrôlé, a un système incontrôlé,


 
Si tu parles du système contrôlé comme tu le considère, Il peut tendre vers un système incontrôlé, mais le système ce stabilise au final. L'énoncé que tu fais plus tard serais, me semble t-il d'avantage celui de l'évolution d'un système incertain.


Message édité par Profil supprimé le 23-11-2008 à 03:23:45
n°16804366
Profil sup​primé
Posté le 23-11-2008 à 04:42:27  answer
 


Flan aux quetches a écrit :


 
est-ce que l'homme contraint a vivre en société hypothèque ses aptitudes a l'autosuffisance?


 
Si il est contrôlé, non.
Si il est incertain. oui.

n°16804380
Mistral_ w​inner
Aucun rapport.
Posté le 23-11-2008 à 04:57:26  profilanswer
 

Il est vraiment tres fort  :jap:  [:zirk]


---------------
Life is like a pubic hair on a toilet seat. Eventually you'll get pissed off...
n°16804387
Tangrim
Des bisous et des nounours !
Posté le 23-11-2008 à 05:19:44  profilanswer
 

Mais pourquoi j'ai pas d'alcool chez moi ?  [:nik166]


---------------
Des Bisous et des nounours ! | Internet 2025 | Dungeon-Generator
n°16804389
Profil sup​primé
Posté le 23-11-2008 à 05:28:32  answer
 

Flan aux quetches a écrit :


 
est-ce que l'homme contraint a vivre en société hypothèque ses aptitudes a l'autosuffisance?


 
 
La réponse est non. Tout simplement. J'étais loin de telles considérations  Pardon pour le bruit.
 
 
Une autre question ?

n°16804392
Profil sup​primé
Posté le 23-11-2008 à 05:43:31  answer
 

Citation :

La réponse est non.


 
Tous simplement parce que l'homme unique n'est pas la nature alternative de l'autosuffisance, dans le cas qu'un systme contrôlé. En fait j'avais juste, Bien.
 
Et oui, c'est potentiellement possible dans un système incertain, la société peut ne pas être autosuffisante. La parcontre je re-corrige, tain, je vais y arriver.

n°16804394
Profil sup​primé
Posté le 23-11-2008 à 05:50:40  answer
 


 
Générique, produit : aripiprazole, posologie : 15mg, Freq : 1 comprimer / jour.   [:klem3i1]


Message édité par Profil supprimé le 23-11-2008 à 05:54:56
n°16804396
Evergates
Posté le 23-11-2008 à 05:56:57  profilanswer
 


 
 
Sacré challenge que tu te donnes là, mais si ton idée est respectable, je crois que tu ne prends pas réellement la conscience de ton concept.
 
Pose toi d’abord la question du “pourquoi tu souffres“ ?
Vois-tu la souffrance comme quelque chose d’inutile dont l’Homme devrait se passer pour évoluer  ?
Ne t’es-tu jamais dis que la souffrance est indispensable à ta survie comme à ton bonheur ?
Que pour survivre, il faut souffrir de la peur de mourir ?
 
Tu penses peut-être que la souffrance est la résultante d'une société contrôlée, mais tu te trompes. La souffrance est la résultante de la vie quelque soit sa forme et son organisation.  
La souffrance est un état de la conscience qui te motive à trouver une solutions à des problèmes sous peine de souffrir encore plus, c'est une sorte d'alarme qui te permet de réagir.
 
Si tu souffres de la faim, tu chercheras un moyen de manger, donc indirectement de survivre. Et si tu souffre du froid, tu chercheras un moyen de te réchauffer.  
Par ces exemples basiques de la souffrance, tu peux facilement en déduire que la souffrance ne trouve pas sa source dans une quelquonque société contrôlée.  
 
D'ailleurs, tu penses que la société te contrôle, mais permet moi de te dire que tu fais erreur. C'est ton instinct de  survie qui te contrôle, c'est lui qui te dis ce qui est bon ou non pour toi.
Ce n'est pas la société qui t'impose quoi que ce soit, elle ne fait que proposer et tu es libre de refuser ou non ce qu'elle à à te donner.  
 
La souffrance étant une notion relative à chacun d'entre nous, tu rechercheras indéfiniment le moyen de souffrir le moins possible, mais cette souffrance, tu ne peux y échapper tant que tu es vivant.
Tant que tu auras des besoins, tu souffriras. Et vu que pour un être vivant,  survivre est le premier besoin, alors tu souffriras jusqu'à la case cimetière, et un système contrôlé, anarchique ou autre n'y changeront absolument rien à ton problème.
Tu peux inventer n'importe quel type de système tu auras toujours de la souffrance, car je te le rappelle, c'est une notion relative. Tu peux être riche, intéligent, grand, beau et fort et plus malheureu qu'un SDF, petit, moche et gros.
 
Ce que tu dois comprendre, c'est qu'en résolvant un problème, d'autre vont apparaitre inéluctablement, ton cerveau va se focaliser sur le problème auquel tu accord le plus d’importance, ce qui te donne cette sensation de souffrance et en cherchant une solution à ce problème, tu cherches un moyen de soulager cette souffrance, mais cet état de soulagement ne dure qu'un temps, ton cerveau se focalisera très vite sur un autre problème qui te mettra plus ou moins dans le même état de souffrance que le problème précédent. C'est donc sans fin.
 
Maintenant, je vais te donner quelques exemples de souffrances rencontrés par les différentes classes sociales pour que tu comprennes mieux la notion de relativité de la souffrance:
 
- Les riches ont souvent tendence à plus souffrir de la peur de mourir que la moyenne car ils jouissent d'un état de supériorité qu'ils perdent lors de leur mort, ils souffrent aussi de l'ennuie d'avoir réalisé tout leur rêve, du manque de challenge, etc...  
- La classe moyenne elle, souffre d'être justement dans la moyenne, d'être un "pion" parmi d'autre, de ne pas se différencier, d'avoir une vie peu ou pas intéressante (métro, boulot, dodo) etc...
- Quant aux pauvres, ils souffrent de la faim, du manque d'argent pour vivre dans un logement salubre, du peu d'intérêt qu'ils suscitent aux yeux des autres, d'avoir échoué, etc...
 
Chaque classe à ses souffrances qui subjectivement sont toutes importantes.
Bon, là je fais une généralité, il y a toujours des exceptions mais globalement on pourrait se permettre de résumé les souffrances de chacuns ainsi.  
 
Bien sûr, on imagine que de passer d'un mode de vie pauvre à celui de riche est plus agréable que l'inverse, et c'est surement vrai, mais cet état de soulagement ne persiste pas. Un pauvre qui gagne à l'Euromillion ne va pas sabrer le champagne chaque soir jusqu'à la fin de sa vie. Gagner à l'Euromillion permet juste de résoudre un problème parmi une infinité d'autres, celui de l'argent. Certes, c’est un gros problème de réglé, mais étant donné la relativité de la souffrance, le cerveau se focalisera sur un nouveau problème qui ne faisait pas souffrir la veille et qui pourtant fera souffrir le lendemain.
 
Quand un actionnaire perd 9 million d’Euro sur un Krach boursier sur une fortune personnel de 10 millions, cette personne risque de se retrouver dans un état de souffrance extrême, peut-être ira-t-il jusqu’au suicide et ce, parce qu’il à perdu 90% de sa fortune. Alors que pour toi le million restant, s’il était à ta disposition, tu en serais pleinement heureux.
D’où l’importance de comprendre cette notion de relativité.
 
Imagine maintenant un système ou tout le monde est riche et heureux. Comment se définir riche et heureux si il n’y a pas de pauvre ni de gens malheureux ?
On ne peut être riche que si il y a des pauvres, et cela est applicable pour la souffrance ou pour tout autre contexte.
Inévitablement, une situation est appréciable que si elle à un opposé moins agréable.
 
Je me suis même surpris plusieurs fois en train d’exagérer un problème, donc d’augmenter ma souffrance, afin d’équilibré mon quotas de souffrance nécessaire à mon bonheur.  Ca peut paraître absurde, mais je ressens parfois le besoin d’être mal ou de me mettre en danger pour me sentir mieux ensuite, cela me donne une sensation de satisfaction que je n’aurais pas eu si j’étais resté dans un état normal.
 
Si, quelque soit le mode de vie, les gens souffrent, on peu en déduire que quelque soit le type de système que l'ont peut imaginer, les gens souffrirons encore et toujours car c’est tout simplement indispensable.
 
Alors dans l'absolu, il y a une solution imparable à la souffrance, mourir.
Mourir est le seul état qui permet à un être de ne plus souffrir définitivement (pour peu qu'on ne soit pas croyant).
D’ailleurs la plupart des suicides sont en réalité un besoin de ne plus subir une souffrance.
Aussi, on peu en conclure que tant que la souffrance est supportable on veut vivre et dès qu’elle devient insupportable on veut mourir. Cette solution, à l’échelle d’un homme est un suicide, à l’échelle d’un pays c’est une guerre et à l’échelle du monde c’est l’extinction de l’humanité.
 
Ne plus vouloir souffrir c'est tout bêtement ne plus vouloir vivre. Ton concept est donc voué à l'échec.[:spamafote]

Message cité 1 fois
Message édité par Evergates le 23-11-2008 à 06:42:22
n°16804405
Profil sup​primé
Posté le 23-11-2008 à 06:17:10  answer
 

Evergates a écrit :

...
...
Tu penses peut-être que la souffrance est la résultante d'une société contrôlée
...
...


 
J'ai pas dis ça,  
 
Elle peut l'être d'une société incertaine.
 
Mais dans une société contrôlé, l'homme peut refuser l'alternative, et choisir la voie de la sagesse.


Message édité par Profil supprimé le 23-11-2008 à 06:17:42
n°16805850
Profil sup​primé
Posté le 23-11-2008 à 14:35:56  answer
 

[:hairtook]  
 
Venez jouer et jouir de la vie, si non combattre ce(ux) qui vous en empêche.

mood
Publicité
Posté le   profilanswer
 

 Page :   1  2
Page Précédente

Aller à :
Ajouter une réponse
  FORUM HardWare.fr
  Discussions
  Société

  système incertain versus système contrôlé

 

Sujets relatifs
controle redevance Télé ? courrier boite aux lettre?Tongs Versus Espadrilles - Le grand combat.
Controle perfs 600 hornetvandalisme sur mon systeme de frein
contrôle routiersignaler un controle de prix mal indiqué ?
Système d'essuis glace arraché sur TwingoControle jumelles
Contrôle technique : problèmes à corrigerDéjà contrôlé/verbalisé par les forces de l'ordre?
Plus de sujets relatifs à : système incertain versus système contrôlé


Copyright © 1997-2018 Hardware.fr SARL (Signaler un contenu illicite) / Groupe LDLC / Shop HFR