Forum |  HardWare.fr | News | Articles | PC | Prix | S'identifier | S'inscrire | Shop Recherche
5854 connectés 

  FORUM HardWare.fr
  Discussions
  Société

  Le revenu des agriculteurs français est constitué à 77% de subventions

 



 Mot :   Pseudo :  
 
Bas de page
Auteur Sujet :

Le revenu des agriculteurs français est constitué à 77% de subventions

n°12105934
vapeur_coc​honne
Stig de Loisir
Posté le 13-07-2007 à 18:51:50  profilanswer
 

Bonjour tout le monde  
 

Citation :

le revenu des agriculteurs français reposait à hauteur de 77 % sur les subventions publiques en 2006 et provenait pour plus de la moitié (55 %) d'aides totalement déconnectées de la production, selon les chiffres publiés jeudi 12 juillet par Agreste, revue du service statistiques du ministère de l'agriculture, dans une étude  intitulée "Les aides agricoles s'émancipent de la production". Les versements aux exploitations agricoles ont augmenté de 2,6 % (0,3 % hors inflation) par rapport à 2005, pour atteindre au total plus de 9,6 milliards d'euros en 2006.


 
http://www.lemonde.fr/web/article/ [...] 556,0.html
 
 
 
 
Est-ce que vous trouvez ça normal ? triste ? problematique ?
Que faire quand le fruit de son travail ne permet pas de vivre sans les aides publiques ?
mais si les aides disparaissent, quel avenir pour nos campagne ?  
 

Citation :

55 % DES AIDES SANS LIEN AVEC LA PRODUCTION
 
Le soutien public demeure comme par le passé concentré dans les grandes cultures ainsi que dans l'élevage bovin et ovin. A l'inverse, viticulteurs, arboriculteurs, fruitiers, maraîchers et éleveurs de volailles et de porcs en reçoivent peu", note Agreste. La situation n'est ainsi pas la même selon les régions. Dans celles spécialisées en élevage laitier, comme la Normandie et la Bretagne, les subventions non liées à la production dépassent 90 % du revenu agricole. Elles représentent entre 50 et 60 % dans les zones d'élevage comme le Limousin et la Bretagne. A l'inverse, la Provence-Alpes-Côte d'Azur, la Champagne-Ardennes ou l'Alsace en bénéficient moins "en raison du poids des cultures viticoles, fruitières ou maraîchères", précise la publication.


 
et
 

Citation :

en 2005, que 7 % des exploitations les mieux loties reçoivent 29 % des aides, et 24 % de petits producteurs, 2 %


 
 
Voila.
 
Quelle reconversion possible ? les gites-ruraux ?  
c'est assez déprimant :/


---------------
marilou repose sous la neige
mood
Publicité
Posté le 13-07-2007 à 18:51:50  profilanswer
 

n°12106029
Zaib3k
Posté le 13-07-2007 à 19:00:20  profilanswer
 

Je suis issu d'une famille d'agriculteurs et pourtant je me demande encore pourquoi nous continuons à avoir une agriculture en France. Il est évident que bien d'autres pays ne peuvent qu'être plus compétitifs. Et qu'on ne me parle par de stratégie ou d'indépendance alimentaire :o j'y crois pas.
 
 
Les éleveurs de porc qui se plaignent des prix trop faibles et qui augmentent leur production me font pitié. Il se tirent une balle dans le pieds ces vilains !  
Produire et jeter pour "toucher".
Et je suis sûr qu'il y a des cas encore plus cons :o  
 
Je pense qu'il faut "simplement arrêter d'aller vers ce secteur, il s'éteindra de lui-même, sans emmerder ceux qui en survivent actuellement.

n°12106235
vapeur_coc​honne
Stig de Loisir
Posté le 13-07-2007 à 19:21:48  profilanswer
 

Zaib3k a écrit :

Je suis issu d'une famille d'agriculteurs et pourtant je me demande encore pourquoi nous continuons à avoir une agriculture en France. Il est évident que bien d'autres pays ne peuvent qu'être plus compétitifs. Et qu'on ne me parle par de stratégie ou d'indépendance alimentaire :o j'y crois pas.
 
 
Les éleveurs de porc qui se plaignent des prix trop faibles et qui augmentent leur production me font pitié. Il se tirent une balle dans le pieds ces vilains !  
Produire et jeter pour "toucher".
Et je suis sûr qu'il y a des cas encore plus cons :o  
 
Je pense qu'il faut "simplement arrêter d'aller vers ce secteur, il s'éteindra de lui-même, sans emmerder ceux qui en survivent actuellement.


et on fait quoi des friches ?  
 
Si les agriculteurs ont produit et surproduit c'est aussi et surtout qu'on les y a poussés ...


---------------
marilou repose sous la neige
n°12106280
Zaib3k
Posté le 13-07-2007 à 19:26:35  profilanswer
 

Je ne dis pas que le problème est de leur responsabilité. :o Enfin pas seulement.
 
Et sans aller jusqu'a laisser la France en friche, on peut déjà limiter l'agriculture intensive et laisser les cochons et les poules gambader dans les champs.
 
Plus sérieusement, c'est un problème pour lequel j'ai pas même l'idée d'un début de solution. Si ce n'est de ne plus insister dans cette voie.

n°12106302
vapeur_coc​honne
Stig de Loisir
Posté le 13-07-2007 à 19:30:10  profilanswer
 

on risque de bouffer de plus en plus des trucs qui  viennent de plus en plus loin (:/)  
ou alors que les agriculteurs d'ici pratiquent des prix prohibitifs :/


---------------
marilou repose sous la neige
n°12106331
Zaib3k
Posté le 13-07-2007 à 19:34:13  profilanswer
 

:/
 
j'oubliais que tu étais un hippy donc je comprends ton point de vue sur la distance :D
 
Je pense surtout qu'il faudra imposer des règles de qualité de psychodingues si on se sépare de la production de bouffe en France.

n°12106407
vapeur_coc​honne
Stig de Loisir
Posté le 13-07-2007 à 19:43:32  profilanswer
 

non mais les ogm, les hormones la grippe aviaire etc :/
imagine tout le poulet du monde produit en asie
une crise de grippe aviaire => plus de poulet [:xeen]


---------------
marilou repose sous la neige
n°12106416
Zaib3k
Posté le 13-07-2007 à 19:45:28  profilanswer
 

bof, si ca rase l'asie, y a des chances pour que ca attaque aussi la France :D donc => plus de poulet.

n°17358351
stiffler
Lâche mon profil putain ! :o
Posté le 27-01-2009 à 17:15:11  profilanswer
 

[:ineffable]


---------------
I'm failing as fast as I can !! -- Vision-360, vos photos en grand format -- !! -- Les nouilles c'est bon
n°17358409
Angel_Doog​las
Le dernier des humains
Posté le 27-01-2009 à 17:21:54  profilanswer
 

J'ai pas les chiffres, mais ca m'etonnerait que beaucoup de pays de l'OCDE, en particulier ceux disposant de grosses quantites de terres arables, ne subventionnent pas massivement, a peu pres autant que la France, leurs agriculteurs.  
 


---------------
You have the right to remain silent. You are warned that anything you say can will be taken down used as evidence against you///Il n'y a pas de théorie de l'évolution. Juste une liste d'espèces que Chuck Norris autorise à survivre.
mood
Publicité
Posté le 27-01-2009 à 17:21:54  profilanswer
 

n°17358472
LooSHA
Allah Akbar
Posté le 27-01-2009 à 17:27:05  profilanswer
 


T'es un comique toi :heink:


---------------
Tu ne te feras point d'image taillée, ni de représentation quelconque des choses qui sont en haut dans les cieux, qui sont en bas sur la terre, et qui sont dans les eaux plus bas que la terre.
n°17358845
Profil sup​primé
Posté le 27-01-2009 à 18:04:26  answer
 

Le problème est simple : si on coupe les subventions, toute l'agriculture française (1er agriculture européenne) s'effondre, ainsi qu'une bonne partie de l'agriculture européenne. Seules quelques immenses exploitations industrielles à l'américaine survivront.
 
Fin de l'autonomie alimentaire de l'Europe
 
Hors, dans le Monde du XXIe siècle, le "food power" sera de plus en plus vital.

Message cité 1 fois
Message édité par Profil supprimé le 27-01-2009 à 18:04:38
n°17359324
as253
Loucheur averti
Posté le 27-01-2009 à 18:36:26  profilanswer
 

Zaib3k a écrit :


 
Je pense qu'il faut "simplement arrêter d'aller vers ce secteur, il s'éteindra de lui-même, sans emmerder ceux qui en survivent actuellement.


 
 :lol:  
et tu fais quoi des 650 000 exploitants et des employés  :??:  
et tu fais quoi de la surface qui sera laisée à l'abandon? et tu vas importer toute ta viande de l'étranger? idem pour les céréales? et l'histoire de stratégie est tout à fait valable, sans parler du fait de nos spécificités qualitatives (ex : taux de protéine du blé) selon les debouchés.

n°17359441
korrigan73
Membré
Posté le 27-01-2009 à 18:41:59  profilanswer
 

une stat sort et ca y est, on devraifaire la revolution.
si cette stat s'avere vraie, c'est avant tout un beau gachis.  
on ne doit surtout pas abandonner notre agriculture, la france doit rester une puissance complete avec ses 3 secteurs d'activité, agriculture comme industrie et service en bonne santé.
on ne doit en sacrifier aucun sur l'autel du liberalisme qui tendrait a faire disparaitre les deux premiers dans les pays pauvre.
 
sachant ca, on doit redefinir clairement uen strategie de developpement pour notre agriculture, mais clairement pas l'abandonner.
et meme si ca devai nous couter cher malgré une restructuration, il ne faut en aucun cas jeter aux ortie l'agriculture.

n°17359455
sof
Don't quit on me. Ever.
Posté le 27-01-2009 à 18:42:34  profilanswer
 

Le gros problèmes des subventions, c'est surtout qu'elles étouffent les petits producteurs des pays qui n'ont pas l'argent pour financer ces subventions.
 
C'est ainsi qu'on se retrouve sur des marchés en Afrique avec tel légume européen / américain qui vaut trois francs, alors que le légume local, vendu par le prod. local, en vaudra 10 francs :/
 
Subventions, ou comment niquer les pauvres :o
 
 
Moto proof


---------------
Je ne sais pas si le Paradis existe. Mais j'ai vécu l'enfer. "L'artiste contemporain possède une double faculté : celle d'être le premier à créer une merde ; celle de trouver des gens assez idiots pour confondre merde et talent"
n°17360220
Angel_Doog​las
Le dernier des humains
Posté le 27-01-2009 à 19:43:14  profilanswer
 


 
Ce sont, comme par hasard celles qui bouffent le plus de subventions.


---------------
You have the right to remain silent. You are warned that anything you say can will be taken down used as evidence against you///Il n'y a pas de théorie de l'évolution. Juste une liste d'espèces que Chuck Norris autorise à survivre.
n°17360248
antoniofer​rara
Le roi de la belle
Posté le 27-01-2009 à 19:45:22  profilanswer
 

Le problème est l'occupation des terres agricoles laissées incultivées si la rentabilité des productions n'est plus là.... :/


Message édité par antonioferrara le 27-01-2009 à 19:45:58

---------------
Beau feu d'artifice...
n°17360649
Profil sup​primé
Posté le 27-01-2009 à 20:24:16  answer
 

sof a écrit :

Le gros problèmes des subventions, c'est surtout qu'elles étouffent les petits producteurs des pays qui n'ont pas l'argent pour financer ces subventions.
 
C'est ainsi qu'on se retrouve sur des marchés en Afrique avec tel légume européen / américain qui vaut trois francs, alors que le légume local, vendu par le prod. local, en vaudra 10 francs :/
 
Subventions, ou comment niquer les pauvres :o
 
 
Moto proof


 
 
c'est triste, mais ça vaut mieux que de mettre les paysans français sur la paille


Aller à :
Ajouter une réponse
  FORUM HardWare.fr
  Discussions
  Société

  Le revenu des agriculteurs français est constitué à 77% de subventions

 

Sujets relatifs
Francais a BirminghamWallonie futur département Français
Wallonie futur département FrançaisFilm horreur français " à l'intérieur" (int -16ans)
declaration revenu 20006: le casse tete"C'est juste!"
Français de l'etranger : quel resultat ?Les Quotidiens français sont-ils de Droite ou de Gauche ?
Les français peuvent-ils etre fiers de leur Histoire ?Utiliser son gsm français au Canada/USA?
Plus de sujets relatifs à : Le revenu des agriculteurs français est constitué à 77% de subventions


Copyright © 1997-2018 Hardware.fr SARL (Signaler un contenu illicite / Données personnelles) / Groupe LDLC / Shop HFR