Forum |  HardWare.fr | News | Articles | PC | Prix | S'identifier | S'inscrire | Shop Recherche
632 connectés 

  FORUM HardWare.fr
  Discussions
  Sciences

  OVNI :Rapport de la Société Astronomique Américaine

 



 Mot :   Pseudo :  
 
Bas de page
Auteur Sujet :

OVNI :Rapport de la Société Astronomique Américaine

n°5702669
lebidibule
Posté le 30-05-2005 à 14:00:24  profilanswer
 

Peter Sturrock, Stanford University, Palo Alto, Calif.: Stanford Institute for Plasma Research, 1977
 
Publié dans le Journal of Scientific Exploration, vol. 8, n° 1;2;3, 1994, pp. 1-45;153-195;309-346.
 
 
"Les journaux à referees, vers lesquels les scientifiques se tournent pour leurs informations fiables, ne contiennent virtuellement aucune information sur le problème des ovnis. Cela implique-t-il que les scientifiques n'ont aucun point de vue ni aucune idée sur le sujet, ou que l'ensemble des scientifiques le considères comme insignifiant ? Cela implique-t-il que les scientifiques n'ont pas de signalements à soumettre comparables aux signalements d'ovnis publiés dans les journaux et livres de la littérature populaire ? Le but de cette étude est de répondre à ces questions.  
 
Sur 2611 questionnaires envoyés par courrier aux membres de la Société Astronomique Américaine, 1356 furent retournés, 34 anonymement. Seulement 2 membres ont proposé de waive l'anonymat. Ces faits et de nombreux commentaires confirment que le problème ovni est une question sensible pour la plupart des scientifiques. Néanmoins, seuls quelques (13) répondants ont fait des remarques critiques sur le sujet ou sur l'étude ; 50 ont fait des déclarations d'encouragements, 34 ont proposé d'aider et 7 ont indiqué étudier activement le problème.
 
Il a été demandé à chaque répondant d'indiquer son opinion sur le fait que le problème ovni mérite une étude scientifique : 23 % ont répondu certainement, 30 % probablement, 27 % éventuellement, 17 % probablement pas et 3 % certainement pas, ce qui représente une attitude positive chez 53 % des répondants, contre une attitude négative chez 20 %. L'analyse des retours montre que les scientifiques les plus âgés sont nettement plus négatifs sur le problème que les scientifiques les plus jeunes. On trouve aussi que les opinions se corrèlent fortement avec le temps passé à lire sur le sujet. La fraction des répondants pensant que le sujet mérite certainement ou probablement une étude scientifique s'élève de 29 %, parmi ceux y ayant passé moins de 1 h, à 68 % parmi ceux qui ont passé plus de 365 h dans une telle lecture. Il apparaît que la littérature populaire et les publications de scientifiques établis exercent une influence positive sur les opinions des scientifiques, alors que les articles de journaux et magazines exercent une influence négligeable.  
 
Il a été demandé aux répondants d'exprimer leurs points de vue sur les causes possibles de signalements d'ovnis en assignant des probabilités prior à 4 causes conventionnelles [(a) un canular, (b) un phénomène ou appareillage familier, (c) un phénomène naturel non familier et (d) un appareil terrestre non familier] et 4 causes non conventionnelles [(e) un phénomène naturel inconnu, (f) un appareil extraterrestre, (g) une autre cause spécifiable et (h) une autre cause non spécifiable]. Il y a eu une large gamme d'opinions sur cette question. La moyenne de l'ensemble des retours donne les valeurs : (a) 0,12, (b) 0,22, (c) 0,23, (d) 0,21, (e) 0,09, (f) 0,03, (g) 0,07. Cette réponse moyenne est par conséquent relativement ouverte d'esprit, bien que de nombreuses réponses individuelles ne le soient pas. Les personnes les plus âgées tendent à accorder plus de crédit à la possibilité d'un canular et moins à des possibilités non conventionnelles. En contraste, ceux ayant étudié le sujet en profondeur attachent moins de poids à la possibilité d'un canular et un poids plus grand aux possibilités non conventionnelles.  
 
Plus de 80 % des répondants exprimèrent une volonter de contribuer à la résolution du problème ovni s'il pouvaient voir une manière de le faire mais, parmi ceux exprimant cet intérêt, seuls 13 % pouvaient voir une telle manière. C'est un consensus notable qui pourrait encapsuler le dilemme que ce problème présente aux scientifiques. Ceux ayant étudié le sujet sont plus enclins à aider et plus susceptibles de voir une manière d'aider.
 
La plupart des répondants considèrent que la météorologie, la psychologie, l'astronomie/astrophysique et la physique sont pertinents pour le problème ovni et certains considèrent que l'ingéniérie aéronautique et la sociologie pourraient également être pertinentes. La plupart des répondants (75 %) aimeraient obtenir plus d'informations sur le sujet, mais expriment un forte préférence pour l'avoir dans des journaux scientifiques plutôt que de livres ou conférences.
 
Les retours ont identifié 62 répondants qui ont observé ou obtenu une trace instrumentale d'un événement qu'il n'ont pu identifier et dont ils ont pensé qu'il pouvait être lié au phénomène ovni. Le nombre total d'événements était plus grand (65) car certains répondants ont signalé plus de 1 événement. De plus, 10 étranges observations identifiées ont été mentionnées, 4 enquêtes décrites (y compris une étude détaillée de traces au sol), et l'attention a été attirée sur quelques événements étranges décrits dans la littérature scientifique. Il a été trouvé que ces 62 répondants ont passé plus de temps que la moyenne à étudier le phénomène ovni, q'ils sont plus catégoriques dans leur évaluation de l'importance scientifique du problème, et qu'ils tendent à être plus ouverts d'esprit quant aux explications non conventionnelles. Seulement 18 (environ 30 %) de ces répondants ont indiqué avoir signalé leurs observations auparavant ; 7 à l'Air Force, la Marine ou le NORAD, 1 à la police, 2 aux autorités d'aéroport, 7 à d'autres scientifiques et 1 à un journal.
 
63% de ces événements rapportés étaient des observations du ciel nocturne, face à 50% des répondants qui ne signalèrent pas d'événements. 36 des événements comprenaient des lumières vues dans le ciel la nuit. 12 étaient des lumières ponctuelles plus ou moins intriguantes ; 4 étaient des formations de lumières ; et 4 étaient des lumières diffuses. 3 répondants décrivirent indépendamment ce qui semblait être un projecteur jouant sur un nuage alors qu'il n'y avait pas de nuages dans le ciel. 4 décrivirent des objets semblables à des disques et 5 décrivirent des objets avec des formes différentes. 3 cas concernaient des objets qui semblaient émettre des objets plus petits ou des étincelles. 1 cas décrivait une interférence apparente avec le système électrique d'une automobile (comme le fit aussi un cas diurne).  
 
Il y eut 16 récits d'objets étranges vus de jour. 5 étaient de petits objets, 7 des objets en forme de disque et 4 décrivirent d'autres observations diverses.
 
7 répondants décrivirent des enregistrements photographiques de phénomènes étranges et 3 furent assez aimables pour me fournir des copies des photographies ou films (avec de l'aide, je fus capable de faire des interprétations plausibles de 2 d'entre eux). 1 répondant se souvenait d'une observation radar qu'il avait faite, 1 autre décrivit 2 enregistrements radio étranges et un 3ème décrivit des enregistrements intriguants obtenus par un station de suivi de satellite.  
 
Cette étude amène aux réponses suivantes aux questions posées initialement. A en juger de cette étude des membres de la Société Astronomique Américaine, il apparaît que :  
 
des scientifiques ont des idées et des points de vue mais pas de réponses concernant le problème des ovnis ;  
bien qu'il n'y ait pas de consensus, plus de scientifiques sont d'opinion que le problème mérite certainement ou probablement une étude scientifique qu'il n'y en a d'opinion qu'il ne le mérite certainement ou probablement pas ; et  
une petite fraction (de l'ordre de 5 %) est susceptible de signaler diverses observations intriguantes, pas différents des "signalements d'ovnis" faits par le grand public. Comme c'est le cas pour les signalements venant du public, de nombreux pourraient être des observations inhabituelles d'objets familiers, mais certains semblent réellement étranges.  
Ces résultats sont cohérents avec les conclusions d'une étude antérieure mais plus limitée des membres de l'Institut Américain d'Aéronautique et d'Astronautique [Sturrock, 1974b], à l'exception que les opinions des astronomes (exprimées en 1975) concernant la signification du problème ovni étaient plus positives que les points de vues des ingénieurs en aéronautique (exprimées en 1973)."
 
 
 
source : http://www.rr0.org

mood
Publicité
Posté le 30-05-2005 à 14:00:24  profilanswer
 

n°5702698
Ouiche
Posté le 30-05-2005 à 14:03:05  profilanswer
 

Spam + deja un topic ovni + on s'en tape des copier coller  :o
 

Citation :

Seulement 2 membres ont proposé de waive l'anonymat


 

Citation :

Les journaux à referees


 

Citation :

Plus de 80 % des répondants exprimèrent une volonter de contribuer


 
Hou, que c'est vilain  :sweat:


Message édité par Ouiche le 30-05-2005 à 14:07:20
n°5703549
lebidibule
Posté le 30-05-2005 à 15:36:08  profilanswer
 

si tu t'en tapes, ne perds pas de temps : ne réponds pas.
Bois une bierre plutot.

n°5703573
Fred999
Rabat-joie
Posté le 30-05-2005 à 15:39:13  profilanswer
 

Topic OVNI.


Aller à :
  FORUM HardWare.fr
  Discussions
  Sciences

  OVNI :Rapport de la Société Astronomique Américaine

 

Sujets relatifs
je cherche le nom d'1 série américaine ki passé sur la 1! CT 1 pe cucuMail étrange de la société Paypal
Vous n'avez pas vu d'OVNI, vos expériences...Voiture de société
Collection de films critique de la société américaineDe l'homosexualité dans la société.
Commentaires épars sur cette société nihiliste... 
Plus de sujets relatifs à : OVNI :Rapport de la Société Astronomique Américaine


Copyright © 1997-2018 Hardware.fr SARL (Signaler un contenu illicite / Données personnelles) / Groupe LDLC / Shop HFR