Forum |  HardWare.fr | News | Articles | PC | S'identifier | S'inscrire | Shop Recherche
798 connectés 

  FORUM HardWare.fr
  Discussions
  Cinéma

  Steak - Le Nouveau film d'Eric et Ramzy

 



 Mot :   Pseudo :  
 
 Page :   1  2  3  4  5
Page Précédente
Auteur Sujet :

Steak - Le Nouveau film d'Eric et Ramzy

n°11884329
Michael_Ri​chards
Pro Freche
Posté le 21-06-2007 à 00:34:09  profilanswer
 

Une merde ignoble...
 
Ce film ne mérite rien d'autre comme sujet.

mood
Publicité
Posté le 21-06-2007 à 00:34:09  profilanswer
 

n°11884331
10-david
Fouyouyou
Posté le 21-06-2007 à 00:34:52  profilanswer
 

Ah bon? peut tu etayer un peu ton point de vue ?

n°11884337
Profil sup​primé
Posté le 21-06-2007 à 00:35:26  answer
 

Depuis quand Eric & Ramzy sont-ils drôles ? Les seules choses qu'ils savent faire c'est détruire les plateaux télé. -__-

n°11884343
10-david
Fouyouyou
Posté le 21-06-2007 à 00:36:58  profilanswer
 

J'avoue que ces derniers temps ils sont bidons, mais dans la serie "H" ils me font bien deliré

n°11884517
gui haume
un mec qu'a la tête dur
Posté le 21-06-2007 à 01:01:51  profilanswer
 

Explique un peu le film, donne quelques infos sur le scénario.
 
Au passage la tour montparnasse infernal m'avait fait mourir de rire


---------------
(\__/) Ceci est un petit lapin. Copiez/collez-le dans (='.'=) votre signature pour l'aider à dominer le monde (" )_(" )
n°11884534
-vega-
Posté le 21-06-2007 à 01:04:26  profilanswer
 

gui haume a écrit :

Explique un peu le film, donne quelques infos sur le scénario.
 
Au passage la tour montparnasse infernal m'avait fait mourir de rire


 
+1
 
La TMI il est enorme  :love:  , mais apres double zero et les dlatons  [:prozac]  
 
J'espere que steak releve le niveau

n°11884572
sebfun
Posté le 21-06-2007 à 01:09:05  profilanswer
 

+1 pour h et la tour montparnasse (surement le film ainsi que oss 117 ) qui m'ont fait le plus rigolé :d

n°11885935
widgman
et un, et deux, et trois zero
Posté le 21-06-2007 à 10:26:01  profilanswer
 

+1 pour H qui et enorme, par contre le reste, j'ai trouvé sa franchement naze... Sa parle de quoi ce film?


Message édité par widgman le 21-06-2007 à 10:26:08

---------------
Ecoute moi bien mon p'tit José. Tu baises les ménagères, bien, tu dois avoir le cul qui brille. Mais c'est pas ça qu'on appelle la classe.
n°11897247
Gugus2000
Profil : Rien
Posté le 22-06-2007 à 12:24:13  profilanswer
 

En 2016, la mode et les critères de beauté ont beaucoup changé. Une nouvelle tendance fait des ravages chez les jeunes : le lifting du visage. Georges, un jeune diplômé récemment lifté, profite des vacances d'été pour s'intégrer aux "Chivers", une bande de caïds liftés à l'extrême. Blaise, un loser rejeté et ex ami d'enfance de Georges, aimerait lui aussi faire parti de la bande...
 
Les critiques sont unanimes :) C'est a chier :p

n°11897285
guyzang
Le super Renard
Posté le 22-06-2007 à 12:32:37  profilanswer
 

La Tour Monptarnasse Infernale :love: , ils font aps assez le chinois dans leur autre film


Message édité par guyzang le 22-06-2007 à 12:32:51

---------------
un coeur qui bat, un nez qui flaire, une decision d'expulsion qui tombe, c'est Nicolas Sarkozy, vous apprendrez a me connaitre.
mood
Publicité
Posté le 22-06-2007 à 12:32:37  profilanswer
 

n°11898357
fpo
Venez me chercher !
Posté le 22-06-2007 à 14:27:30  profilanswer
 

bon
j'suis allé voir le film
épatant
effectivement, ce n'est pas un film comique, pas du tout alors
c'est pas la grande vadrouille
 
on dirait du "down by law" (de Jim Jarmusch avec Roberto Benigni ) ou du "Eternal sunshine of the spotless mind" (de  Michel Gondry avec  Jim Carrey), c'est à dire des films décalés/concepts ave un acteur comique qui ne fait pas le comique
 
ben dans steak, Éric et Ramzy ne peuvent s'empêcher de faire du potache , mais le film est stressant et étrange
et l'image est superbe
 
bon film
à ne pas voir si on n'est pas prêt à lâcher près de 10 euros et si on s'attend à de la poilade


Message édité par fpo le 22-06-2007 à 14:30:12

---------------
« Tout le monde veut vivre aux dépens de l’État, et on oublie que l’État vit aux dépens de tout le monde. »
n°11898407
Yop ma cai​lle
Assassin d'enfants
Posté le 22-06-2007 à 14:31:36  profilanswer
 

Les critiques sont plutêt bonnes a priori
 

Citation :

Libération - Didier Péron Barème AlloCiné* :  
 
On pouvait craindre une daube sans nom, et on se retrouve avec un film profondément atypique (...) entre éloge de l'idiotie fondamentale et satire de l'époque (...)
Retrouvez toutes les critiques sur le site "Libération"
La revue de presse AlloCiné de "Libération"
 
 
 
Autres critiques de la même note :
--------------------------------------------------------------------------------
 
Chronic'art.com - Jean-Philippe Tessé Barème AlloCiné* :  
 
Le film s'appelle Steak (aucun rapport avec l'histoire), il ne ressemble à rien, il est très drôle, décharné et complètement lo-fi, risque un bide au box office, mais qu'il existe nous fait un bien fou.
Lire la critique complète sur le site "Chronic'art.com"
Retrouvez toutes les critiques sur le site "Chronic'art.com"
La revue de presse AlloCiné de "Chronic'art.com"
 
 
 
Score - Vincent Guignebert Barème AlloCiné* :  
 
(...) si le film est parfois déconcertant, la cohérence de son univers le rend inoubliable.
Retrouvez toutes les critiques sur le site "Score"
La revue de presse AlloCiné de "Score"


 

n°11898534
fpo
Venez me chercher !
Posté le 22-06-2007 à 14:39:43  profilanswer
 

Yop ma caille a écrit :

Les critiques sont plutêt bonnes a priori
 

Citation :

Libération - Didier Péron Barème AlloCiné* :  
 
On pouvait craindre une daube sans nom, et on se retrouve avec un film profondément atypique (...) entre éloge de l'idiotie fondamentale et satire de l'époque (...)
Retrouvez toutes les critiques sur le site "Libération"
La revue de presse AlloCiné de "Libération"
 
 
 
Autres critiques de la même note :
--------------------------------------------------------------------------------
 
Chronic'art.com - Jean-Philippe Tessé Barème AlloCiné* :  
 
Le film s'appelle Steak (aucun rapport avec l'histoire), il ne ressemble à rien, il est très drôle, décharné et complètement lo-fi, risque un bide au box office, mais qu'il existe nous fait un bien fou.
Lire la critique complète sur le site "Chronic'art.com"
Retrouvez toutes les critiques sur le site "Chronic'art.com"
La revue de presse AlloCiné de "Chronic'art.com"
 
 
 
Score - Vincent Guignebert Barème AlloCiné* :  
 
(...) si le film est parfois déconcertant, la cohérence de son univers le rend inoubliable.
Retrouvez toutes les critiques sur le site "Score"
La revue de presse AlloCiné de "Score"



 
exactement :o
je ne regrette pas d'être allé le voir


---------------
« Tout le monde veut vivre aux dépens de l’État, et on oublie que l’État vit aux dépens de tout le monde. »
n°11904360
TheYesNeed​sTheNo
Posté le 22-06-2007 à 23:38:50  profilanswer
 

Il est clair qu'Éric et Ramzy étaient géniaux dans H et dans la Tour, et encore plus au théâtre, aujourd'hui encore. Double Zéro et les Daltons ont prouvé que quand ils n'ont pas le contrôle, des réalisateurs nuls sont capables de faire de la merde malgré leur talent.
La Tour a été réalisé par le réa de H, et le scénario a été écrit par Éric et Ramzy eux-mêmes, et le producteur leur avait non seulement donné carte blanche après les avoir vus au théâtre bien qu'il n'ait pas ri, mais devant l'hilarité de la salle il était sorti convaincu qu'il pourrait faire plein de fric avec eux et leur avait quémandé de faire un film avec son fric. Conditions idéales et très rares dans le business du cinéma. Si vous faires attention à ce que révèlent les réalisateurs de temps en temps, vous aurez noté que c'est souvent l'enfer de monter un film, qu'il faut des années de négociations avec des cons pleins de fric qui ne comprennent rien à l'art. N'oublions jamais qu'Orson Welles a été totalement lâché par les producteurs! Ça veut tout dire. Et c'est ce qui s'est passé après le succès de la Tour: tous leurs projets sont tombés à l'eau, comme Moyen Man, le projet de super héros super moyens. Le producteur de la Tour avait gagné de l'argent, mais il devait penser qu'il avait fait un bon coup avec eux et ne voulait pas miser sur leurs projets plus délirants, qui n'ont pas convaincu les autres producteurs non plus. Ils se sont donc rabattus sur un projet qu'on leur a livré déjà prêt: 00, en espérant qu'un nouveau succès permettrait de financer leurs coûteux projets très personnels.
Pour Double Zéro donc, le scénario n'était pas d'eux et les nombreuses modifications qu'ils avaient demandées n'ont jamais été appliquées par les auteurs du scénar, le réa ou la prod. Ils ont donc dû essayer de sauver le film sur le tournage en improvisant beaucoup de scènes pour les améliorer. Résultat: ils ont sauvé un tiers des scènes, mais pas tout le film. Le réa n'était pas un réalisateur de comédies mais plutôt de films d'action, il n'avait pas la sensibilité qu'il fallait pour réussir une comédie malgré la présence en plus d'Édouard Baer. Ça veut tout dire. Bref, Éric et Ramzy n'y sont pour rien et s'ils s'étaient conformés au scénario le film aurait été aussi nul que les Daltons.
Les Daltons, encore une autre configuration: le scénario est d'eux, mais jamais ils n'ont réussi à convaincre les producteurs d'embaucher un vrai réalisateur de comédies. Ils se sont donc retrouvés avec un type pas drôle qui n'avait jamais réalisé de comédie de sa vie, mais dont les relations privilégiées avec la production lui ont permis d'obtenir ce job. Résultat, à peine croyable, chaque scène a été tournée deux fois: la version drôle d'Éric et Ramzy, puis la version du réa pas drôle. C'est ce dernier qui a fait le montage. Comme certaines célèbres leçons de cinéma l'ont démontré, deux montages différents peuvent totalement modifier le sens d'une scène, comme d'un film, et totalement foutre en l'air un film. C'est ce qui s'est passé avec les Daltons. Pour comprendre ce qui s'est passé, imaginez que le film a été réalisé par la personne la plus lourde et la moins drôle que vous connaissez. Le cinéma est un monde de dingues, mais le politiquement correct et la peur font que les acteurs et les réalisateurs ne le disent quasiment jamais pendant la promo, et pourtant la folie et l'incompétence des producteurs expliquent énormément de ratages.
Pour ce nouveau film, Éric et Ramzy n'y sont pour rien si vous aimez ou pas, c'est au réalisateur qu'il faut s'en prendre ou qu'il faut encenser. Il est responsable de tout. En tout cas ce n'est pas une pure comédie, c'est un vrai OVNI, qu'on adorera ou détestera, mais au moins ce n'est pas un film banal de plus.
Ce qui est dommage dans ce système c'est qu'on met presque toujours en avant les acteurs pendant la promo, alors que la plupart du temps la qualité ou la nullité d'un film dépendent très peu d'eux. Là on annonce ce film comme le nouveau Éric et Ramzy, comme à chaque foix, alors qu'ils n'ont jamais réalisé le moindre film! On devrait surtout parler pour chaque film de l'auteur du scénario et du réa...mais la France traite les auteurs de scénarios comme la dernière roue du carosse, contrairement aux USA où ils gagnent beaucoup d'argent, et où un scénario est en moyenne réécrit 7 fois par 7 scénaristes différents. C'est à se demander comment le cinéma français a fait pour résister infiniment mieux que les autres cinémas nationaux en Europe, face à la déferlante hyper pro des zaméricains. Je me dis qu'avec plus de professionalisme le cinéma français pourrait être encore beaucoup plus fort à l'international.
 
La critique de Libé en entier:
 
A une époque et dans un pays indéterminé, deux amis, Georges et Blaise, se retrouvent après sept ans de séparation. Les codes depuis leurs dernières entrevues ont changé. On ne dit plus bonjour mais «bottine», et tout le monde se fait refaire le visage, surtout les jeunes gens du lycée. Une bande de minets à blouson rouge, les Shivers, forme l'aristocratie de ce nouveau dandysme lifté. Georges décide lui aussi d'en passer par la chirurgie esthétique afin de devenir un vrai Shiver. Blaise, lui, se sent délaissé dans cette époque qu'il ne comprend plus.
Sur le forum du site Allociné, au film Steak , quelques internautes échangent des considérations critiques : «J'avais trop envie de voir ce film. Je l'ai vu. Au début ça m'a fait rire, quelques bonnes répliques par-ci par-là . Les plans séquences souvent fixes sont intéressants. Puis, après, le film s'essouffle et part dans un humour ringard.» (Jojo32Tyler), «Non mais tu t'attendais à quoi en voyant un film avec Eric et Ramzi ? A un film qui allait te faire mal aux abdos tellement tu allais rire ? Chaque fois qu'ils nous font un film, c'est de la merde, tu peux rien y faire...» (espuma). Echaudé par l'accueil méprisant réservé à leurs deux dernières incursions cinéma ( Double Zéro et les Dalton ), le duo comique Eric et Ramzy et leur distributeur Studio Canal ont préféré ne pas montrer ce nouveau film au-delà d'une certaine presse magazine ciblée. Le film bénéficie d'une large sortie (450 copies) et veut capitaliser sur une habile campagne de pub, avec un affichage massif et de nombreux extraits sur Internet. A Libé, nous n'avions d'ailleurs reçu qu'un dossier de presse, mais une main généreuse, passant outre ce filtrage marketing, a déposé opportunément un DVD du film sur notre bureau.
Inconnu underground. On pouvait craindre une daube sans nom, et on se retrouve avec un film profondément atypique. On ne se tord pas de rire, on n'a pas mal aux abdos pour reprendre l'expression de notre nouvel ami espuma, mais on est constamment éberlué par ce croisement aberrant entre David Cronenberg et les Monty Python, art contemporain et vidéo gag... La curiosité suscitée par Steak tient en priorité à celui qui le signe, Quentin Dupieux, qui fut, sous le pseudonyme de Mr Oizo à la fin des années 90, le créateur de la marionnette Flat Eric, devenue culte via une série de pubs Levi's. A l'époque, alors qu'il n'avait que 24 ans, Dupieux avait écoulé dans le monde entier quelque 3 millions de singles de la musique Dirty Flat, qu'il avait composée en deux heures de temps pour le spot. Du jour au lendemain, ce jeune inconnu underground, évoluant dans le petit cénacle branché de la French touch, réalisateur de quelques clips pour Laurent Garnier et auteur de deux ou trois maxi confidentiels sur le label F Communications, est devenu un phénomène. La créature en pilou jaune, nouveau Kermit désinvolte de l'ère électronique, déchaîne un enthousiasme à faire peur, et les propositions de déclinaison en tout genre, clips, émissions de télé sur MTV, films, dessins animés, tee-shirts, sacs à dos, affluent de toutes parts.
De manière assez surprenante, alors qu'il aurait pu tirer d'imposants bénéfices de la franchise Flat Eric et surfer sur l'hystérie générale, Dupieux refuse tout et tue la bestiole. Il se met à l'élaboration d'un album radicalement anticommercial ( Analog Worms Attack, 1999), puis décide d'autofinancer son premier long métrage, Nonfilm (2001), qu'il tourne avec une poignée d'amis en Espagne, sans scénario, «une manière rigolote de dépenser mon fric, explique-t-il aujourd'hui. Je me suis payé un caprice de gosse, personne n'en a voulu, les distributeurs me prenaient pour un taré...» Le Nonfilm , comédie expérimentale avec le musicien Sébastien Tellier, reste dans les tiroirs. Arte vient juste d'en acheter, il y a quelques jours, une version rétrécie que la chaîne culturelle pourrait diffuser à la rentrée.
Effet perturbant. La rencontre avec Eric et Ramzy vient donc opportunément mettre fin à une période de relégation. La notoriété du duo est telle qu'ils parviennent à boucler un budget alors qu'aucun scénario n'est encore écrit, juste quelques lignes d'un synopsis flou : «Nous avons eu plusieurs projets ensemble qui n'ont pas abouti, notamment un film d'horreur, une sorte de slasher qui a été annulé au dernier moment. Quand j'ai vu les Dalton, j'ai arrêté de croire dans notre association. J'ai trouvé ça très dur pour eux et ça m'a complètement tétanisé. Il a fallu que je les revoie sur scène à l'Olympia pour que je puisse m'y remettre et j'ai écrit le film, seul, en huit mois.»  
Bousculés dans leurs habitudes, ils sont excellents parce que fragilisés par l'isolement auquel le film les pousse. D'un côté, un excentrique arty de 33 piges d'une réelle intégrité, citant parmi ses maîtres Luis Buñuel, Bertrand Blier et Blake Edwards (et pas n'importe quels films mais Elle et S.O.B., les plus rares), de l'autre, les perpétuels bateleurs de foire show-biz, infatigables et fatigants dans leur numéro de gamins turbulents en mal de gifles. Le cinéaste a compris qu'il fallait empêcher le duo de ruminer toujours les mêmes vieux gimmicks. Eric est donc interné dès le début du film en hôpital psy et se prend des claques et des jets d'eau froide pour le calmer. Les grimaces de Ramzy disparaissent, elles, sous des bandages après une opération esthétique : «J'ai détruit le duo pour pouvoir les considérer l'un et l'autre comme des comédiens à part entière.»  
A l'arrivée, ils ont peu de scènes ensemble. Le parti de ne faire quasi que des plans séquences, d'éviter les champs-contrechamps et la frénésie du montage devenue la norme dans le genre comique surprend lui aussi. Dupieux est manifestement ravi de l'effet perturbant que provoque son film : «Il y a eu une version plus folle, plus radicale, où on avait mis des tonnes de musiques dramatiques partout. Mais je ne voulais pas qu'on se dise que le metteur en scène se prend pour un artiste et se fait plaisir. Il faut maintenir une certaine ambiguïté entre le ringard et le moderne, le premier degré et les références absurdes. Personne ne sait vraiment quoi penser : "Est-ce qu'il se fout de notre gueule ?" "Est-ce que c'est réussi ?" J'ai encore lu un truc dernièrement où on me compare à Max Pécas. Je trouve ça intéressant...»  
«Débilité ambiante». Même si Quentin Dupieux se défend d'être un «branché», le groupe des Shivers, bande de crâneurs défigurés, obnubilés par leur apparence, buvant du lait à longueur de temps, est constitué notamment de Vincent Belorgey, alias Kavinsky, et de Sébastian Akchote, dit SebastiAn, deux musiciens qui se produisent en guest stars de la tournée en cours des Daft Punk. La musique du film sort chez Ed Banger, le label créé par Pedro Winter, le manager avisé des Daft, qui abrite le groupe Justice, nouvelle coqueluche techno avec quelque trois millions de visiteurs sur leur page MySpace. Le compositeur barbu Sébastien Tellier tient quant à lui un petit rôle de voleur de voitures en fauteuil roulant.
Entre éloge de l'idiotie fondamentale et satire de l'époque ( «Une petite pièce pour me faire refaire le visage» quémande Ramzy réduit à la mendicité), Steak (titre qui n'a bien entendu aucun rapport avec le film) traite à sa manière ­ volontairement dérythmée, photographique, anormale, qui n'est pas sans lien avec l'humour déphasé des frères Coen ­ d' «une espèce de débilité ambiante». «Le risque, c'était de donner l'impression de vouloir délivrer un message du genre "attention, regardez, le monde va mal", alors que je m'en fous complètement. Au contraire, j'encourage vivement les gens à faire n'importe quoi.» Bon esprit, donc.

n°11904894
mielpopzzz​zz
LES RUES D'LA RAGE PUTE NEGRE!
Posté le 23-06-2007 à 00:14:06  profilanswer
 

et donc c'est bien ou pas bien  :??:  finalement tout ceux qui n'ont pas aimé s'attendaient à un film comique un peu comme quand on s'attend a un film avec des combats quand l'acteur principal est jet li ,c'est bien ça?  [:petrus dei]


---------------
psn: richxyz1
n°11909444
bastinho
Posté le 23-06-2007 à 17:16:02  profilanswer
 

s'tait nul TMI pourtant je les aimais bien... sont plus drole ... peut etre un syndrome post-H parce que Jamel me fait de la peine maintenant ...


---------------
Feeback | "Le topic foot n'est pas un topic d'insultes" @ Gilou. | P
n°11928099
fpo
Venez me chercher !
Posté le 25-06-2007 à 09:15:45  profilanswer
 

c'est bien, si tu ne t'attends pas à une pantalonnade à la christian clavier & jean reno
j'ai aimé ce film
autre parallèle, en sortant j'ai eu la même impression que quand je lisais l'écume des jours de vian au collège, du dérangeant absurde
mais de là à conseiller de claquer près de 10 euros pour un place de ciné quand on ne va au ciné qu'une fois par trimestre pour voir un blockbuster et ensuite discuter de celà avec des amis...non, mauvais choix


Message édité par fpo le 25-06-2007 à 09:22:53

---------------
« Tout le monde veut vivre aux dépens de l’État, et on oublie que l’État vit aux dépens de tout le monde. »
n°11928114
ChtiGariX
Retraité
Posté le 25-06-2007 à 09:21:23  profilanswer
 

J'ai peur d'un truc si je vais le voir, c'est que la salle soit remplie de wesh wesh  qui vont foutre en l'air la séance :/
 
De toute façon, madame veut aller voir Shrek :sweat:

Message cité 2 fois
Message édité par ChtiGariX le 25-06-2007 à 09:21:54

---------------
Retraité de discussions
n°11928130
fpo
Venez me chercher !
Posté le 25-06-2007 à 09:25:08  profilanswer
 

ChtiGariX a écrit :

J'ai peur d'un truc si je vais le voir, c'est que la salle soit remplie de wesh wesh  qui vont foutre en l'air la séance :/
 
De toute façon, madame veut aller voir Shrek :sweat:


pas vu de wesh wesh au wepler clichy pour ce film, sont allés voir les 13 d'océan en VF
et si tu vas voir shrek en VF tu auras les wesh wesh et leurs enfants :o


---------------
« Tout le monde veut vivre aux dépens de l’État, et on oublie que l’État vit aux dépens de tout le monde. »
n°11928152
ChtiGariX
Retraité
Posté le 25-06-2007 à 09:30:50  profilanswer
 

fpo a écrit :

pas vu de wesh wesh au wepler clichy pour ce film, sont allés voir les 13 d'océan en VF
et si tu vas voir shrek en VF tu auras les wesh wesh et leurs enfants :o


:cry: :cry:
Ca fait quand même deux semaines qu'il est sorti.
En gros faut que je me débrouille pour le voir avant les vacances scolaires quoi pour éviter au moins les chiards.
 
Ou la VO mais ça ne plaira po à madame.


---------------
Retraité de discussions
n°11928163
sinclaire
clear boobs
Posté le 25-06-2007 à 09:34:28  profilanswer
 

je suis allé le voir en pensant rire un peu
quelle erreur, je me suis fais chier pendant 1h30  :sweat:  
10€ DMC
j'avais pourtant bien aimé la Tour Montparnasse Infernale (et pas uniquement parce que j'apparais dedans  :o ), mais là c'est vraiment pas drôle, malgrès quelques bonnes idées (la parodie du gang à l'americaine c'est sympa  mais 2 min, pas tout le film)

n°11928167
Profil sup​primé
Posté le 25-06-2007 à 09:36:35  answer
 

En gros, comme le film est raté et pas drôle du tout, on essaye de nous faire croire qu'il s'agit d'un truc arty-conceptuel que seule une frange réduite de la population saura comprendre. J'ai bon ?

n°11928184
Prems
Just a lie
Posté le 25-06-2007 à 09:39:20  profilanswer
 

Certainement. Je donnerai mon avis dans 6 mois, quand il passera à la télé [:ddr555]


---------------
Ratures - Cuisine
n°11928189
fpo
Venez me chercher !
Posté le 25-06-2007 à 09:40:24  profilanswer
 

ah non
y a probablement que eric et ramzy qui ont pu croire qu'ils faisaient un film drole
il y a des séquences surréalistes, la séquence de l'enlèvement de la petite fille, la séquence du jeu du coup de batte de cricket dans le bide
 
pas du tout conçu pour être drôle, que ce soit au montage ou au tournage
et la qualité des images est pas mal
c'est pas "l'enquête corse" tournée en super 8 et éclairée avec un phare de deuche


Message édité par fpo le 25-06-2007 à 12:04:51

---------------
« Tout le monde veut vivre aux dépens de l’État, et on oublie que l’État vit aux dépens de tout le monde. »
n°11930274
THE REAL K​RYSTOPHE
ストリートファイターBrasileiro NTSC-J
Posté le 25-06-2007 à 13:10:32  profilanswer
 

et ce ke je tente ?   :whistle:

n°11931720
synchronn
Posté le 25-06-2007 à 15:06:51  profilanswer
 

Le film est assez interessant, meme si il y a des lourdeurs et des longueurs!"Tu crains a mort! Tu crains a l infini"! Si vous aimez "H", allez y, rien que de voir leurs gueules ca me fait marrer, donc c est tres subjectif! Un plus pour la musique tellement étrange qu elle est geniale (je crois avoir vu Mr oizo dans la compo musicale)

n°11931749
ghost_face
Posté le 25-06-2007 à 15:08:16  profilanswer
 

normal c'est mr oizo qui realise le film non?

n°11931802
synchronn
Posté le 25-06-2007 à 15:11:28  profilanswer
 

JE crois bien, mais je vais pas aller verifier :)

n°11932111
THE REAL K​RYSTOPHE
ストリートファイターBrasileiro NTSC-J
Posté le 25-06-2007 à 15:32:36  profilanswer
 

j'ai peur kan meme :D
 
en meme tps ocean 13  c'est semble il tres moyen
 
reste shreck  :ange:

n°11932152
synchronn
Posté le 25-06-2007 à 15:35:01  profilanswer
 

Un conseil si tu hesites!!! Boulevard de la mort, héhéhéhéé
Ocean c est pas trop mal on retrouve l'esprit du Premier

n°11932164
THE REAL K​RYSTOPHE
ストリートファイターBrasileiro NTSC-J
Posté le 25-06-2007 à 15:36:07  profilanswer
 

nan   death proof  deja vu c'est a chier  
 
enfin ya 20 mn de bien  :love:  mais les blabla sans interet 80 % du film cai  :sleep:  :sleep:  :sleep:
 
 
 
 
ocean on ma dit ke c'est encore plus mauvais ke le 2   [:potemkin]


Message édité par THE REAL KRYSTOPHE le 25-06-2007 à 15:36:35
n°11942207
fpo
Venez me chercher !
Posté le 26-06-2007 à 09:44:22  profilanswer
 

THE REAL KRYSTOPHE a écrit :

j'ai peur kan meme :D
 
en meme tps ocean 13  c'est semble il tres moyen
 
reste shreck  :ange:


shrek 3 = moins bien que le 2 et le 1
des longueurs
c'est un peu comme la guerre des étoiles épisode 4 = ado, épisode 5 = ado, épisode 6 avec les ewoks = film pour les enfants des ados qui avaient vu le 4 et le 5 à leur sortie


---------------
« Tout le monde veut vivre aux dépens de l’État, et on oublie que l’État vit aux dépens de tout le monde. »
n°13639384
TheYesNeed​sTheNo
Posté le 30-12-2007 à 12:36:04  profilanswer
 

Steak est sorti en DVD il y a 10 jours: on est maintenant le 30 décembre; il est clair que c'est le film de l'année, et pas seulement la comédie de l'année: car en plus de beaucoup rire, j'ai trouvé ce film très profond.
Et je comprends maintenant clairement pourquoi il n'a pas marché: c'est un miroir dopé aux rayons X tendu à la jeunesse, qui ne le supporte pas car elle est trop narcissique pour supporter qu'on ne lui renvoie pas une image flatteuse mais son vide profond; cette jeunesse zappe instantanément tout ce qui ne relève pas de la jouissance immédiate, du bourrage des sens; elle a grandi avec la zappette et elle zappe ce film qui engendre un malaise profond chez elle...car il a le malheur de trop bien lui parler parler d'elle-même. Malaise d'autant plus profond que Steak n'offre aucune porte de sortie à l'aliénation générale: suprématie des signes de reconnaissance, vide, ennui, violence, besoin pathologique d'appartenance à un groupe quel qu'il soit, angoisse absolue d'être rejeté, peur d'être différent, consommation, mode,...
Pour rire en voyant Steak, il faut avoir de la distance par rapport à soi-même, être assez fort pour regarder la vie moderne en face. Phrase banale, mais la mettre en pratique relève de l'exploit pour la majorité, trop faible, perdue, et inculte. Faut-il avoir lu Guy Debord et l'Internationale Situationniste pour aimer Steak?
L'air de rien, beaucoup de critiques ont adoré ce film (forcément: à force de critiquer les autres, on est capable de distance, on n'est plus au stade fusionnel qui fait mal si l'objet est douloureusement vrai):
http://www.ericetramzy.com/STEAK_Cahiers_Cinema.pdf
http://www.liberation.fr/culture/cinema/262275.FR.php
http://www.studiomagazine.fr/film/ [...] p?id=25772
http://www.chronicart.com/cinema/c [...] p?id=10520
http://www.premiere.fr/premiere/ci [...] age)/press
http://www.dvdrama.com/news.php?20979
http://www.ericetramzy.com/INROCK_STEAK_DVD.pdf
http://www.matierefocale.com/article-6955151.html
 
Steak, c'est Orange Mécanique actualisé avec Éric & Ramzy. C'est autrement plus ambitieux que toutes les comédies de ces dernières années.

Message cité 4 fois
Message édité par TheYesNeedsTheNo le 30-12-2007 à 13:33:49
n°13639449
reelooz10
Posté le 30-12-2007 à 12:48:03  profilanswer
 

10-david a écrit :

J'avoue que ces derniers temps ils sont bidons, mais dans la serie "H" ils me font bien deliré


 
 [:predicator] moi aussi, c'est le seul et unik qui me fais rire venant d'eux !
 
EDIT: et la La Tour Monptarnasse Infernale  que j'avais oublier .


Message édité par reelooz10 le 30-12-2007 à 12:48:52

---------------
"Coucou petit perruche, c'est moi l'élan derrière toi !"
n°13639494
Profil sup​primé
Posté le 30-12-2007 à 12:55:13  answer
 

TheYesNeedsTheNo a écrit :

Steak est sorti en DVD il y a 10 jours: on est maintenant le 30 décembre; il est clair que c'est le film de l'année, et pas seulement la comédie de l'année: car en plus de beaucoup rire, j'ai trouvé ce film très profond.
Et je comprends maintenant clairement pourquoi il n'a pas marché: c'est un miroir tendu à la jeunesse, qui ne le supporte pas car elle est trop narcissique, et zappe instantanément tout ce qui ne relève pas de la jouissance immédiate, du bourrage des sens. Et le film n'offre aucune porte de sortie à l'aliénation générale: suprématie des signes de reconnaissance, vide, ennui, violence, besoin pathologique d'appartenance à un groupe quel qu'il soit, angoisse absolue d'être rejeté, peur d'être différent, consommation, mode,...
Et l'air de rien, beaucoup de critiques ont adoré ce film:
http://www.ericetramzy.com/STEAK_Cahiers_Cinema.pdf
http://www.liberation.fr/culture/cinema/262275.FR.php
http://www.studiomagazine.fr/film/ [...] p?id=25772
http://www.chronicart.com/cinema/c [...] p?id=10520
http://www.premiere.fr/premiere/ci [...] age)/press
http://www.dvdrama.com/news.php?20979
http://www.ericetramzy.com/INROCK_STEAK_DVD.pdf
http://www.matierefocale.com/article-6955151.html
 
Steak, c'est Orange Mécanique actualisé avec Éric & Ramzy. C'est autrement plus ambitieux que toutes les comédies de ces dernières années.


 
+1 , un des meilleurs films de l'année pour moi aussi  
dvd acheté aujourd'hui  :hello:  
je rajouterai que la bande son est énorme (achetée à la sortie du film aussi  :D ).
 
 
 

n°13642129
midnighter
Posté le 30-12-2007 à 19:40:40  profilanswer
 

TheYesNeedsTheNo a écrit :

Steak est sorti en DVD il y a 10 jours: on est maintenant le 30 décembre; il est clair que c'est le film de l'année, et pas seulement la comédie de l'année: car en plus de beaucoup rire, j'ai trouvé ce film très profond.
Et je comprends maintenant clairement pourquoi il n'a pas marché: c'est un miroir dopé aux rayons X tendu à la jeunesse, qui ne le supporte pas car elle est trop narcissique pour supporter qu'on ne lui renvoie pas une image flatteuse mais son vide profond; cette jeunesse zappe instantanément tout ce qui ne relève pas de la jouissance immédiate, du bourrage des sens; elle a grandi avec la zappette et elle zappe ce film qui engendre un malaise profond chez elle...car il a le malheur de trop bien lui parler parler d'elle-même. Malaise d'autant plus profond que Steak n'offre aucune porte de sortie à l'aliénation générale: suprématie des signes de reconnaissance, vide, ennui, violence, besoin pathologique d'appartenance à un groupe quel qu'il soit, angoisse absolue d'être rejeté, peur d'être différent, consommation, mode,...
Pour rire en voyant Steak, il faut avoir de la distance par rapport à soi-même, être assez fort pour regarder la vie moderne en face. Phrase banale, mais la mettre en pratique relève de l'exploit pour la majorité, trop faible, perdue, et inculte. Faut-il avoir lu Guy Debord et l'Internationale Situationniste pour aimer Steak?
L'air de rien, beaucoup de critiques ont adoré ce film (forcément: à force de critiquer les autres, on est capable de distance, on n'est plus au stade fusionnel qui fait mal si l'objet est douloureusement vrai):
http://www.ericetramzy.com/STEAK_Cahiers_Cinema.pdf
http://www.liberation.fr/culture/cinema/262275.FR.php
http://www.studiomagazine.fr/film/ [...] p?id=25772
http://www.chronicart.com/cinema/c [...] p?id=10520
http://www.premiere.fr/premiere/ci [...] age)/press
http://www.dvdrama.com/news.php?20979
http://www.ericetramzy.com/INROCK_STEAK_DVD.pdf
http://www.matierefocale.com/article-6955151.html
 
Steak, c'est Orange Mécanique actualisé avec Éric & Ramzy. C'est autrement plus ambitieux que toutes les comédies de ces dernières années.


 
 :pt1cable: pas marcher parce c'est une bouse

n°13642784
TheYesNeed​sTheNo
Posté le 30-12-2007 à 20:52:38  profilanswer
 

midnighter a écrit :


 
 :pt1cable: pas marcher parce c'est une bouse


 
Ce communiqué vous était offert par Fierté Analphabète, association informelle mais informée, porte-voix des cerveaux malformés en formation permanente, à leur rythme.
Respectons nos différences!

n°13649319
Mastergrah​am
Posté le 31-12-2007 à 18:51:29  profilanswer
 

Mon dieu j ai jamais vu une merde (excusez moi mais je reste poli) pareille!
je n aimais deja pas eric et ramzy mais la...
pas de scenario, des pseudos vannes foireuses et un pseudo futur grotesque  
 
les cotes positifs : il ne dure pas longtemps et ca aide a dormir

n°13649353
Mastergrah​am
Posté le 31-12-2007 à 18:57:33  profilanswer
 

"L'air de rien, beaucoup de critiques ont adoré ce film(...) "
 
y en a encore beaucoup plus qui l ont deteste... tu nous cite 5-6 magasines. sur l ensemble de ceux qui existent c est quand meme loin d etre majoritaire.
 
c est bien beau de faire des discours du style qu on n aime pas parce qu on comprend pas.. c est peut etre simplement parce qu il n y a rien a comprendre non?  
un film sur l allienation? j en ai vu des fichtrement meilleurs, des comedies, des drames, des thrillers, des films derangeants ou pas mais tous avaient un sens.

n°13649589
roscocoltr​an
L'enfer c'est les utilisateurs
Posté le 31-12-2007 à 19:39:30  profilanswer
 

TheYesNeedsTheNo a écrit :


 
Steak, c'est Orange Mécanique actualisé avec Éric & Ramzy. C'est autrement plus ambitieux que toutes les comédies de ces dernières années.


 
ouias ben c'est en lisant ça que je me dis que 2007 part en vrille. Vivement 2008, et vite!


---------------
"Your god is too small", Giordano Bruno, 1548 - 1600
mood
Publicité
Posté le   profilanswer
 

 Page :   1  2  3  4  5
Page Précédente

Aller à :
Ajouter une réponse
  FORUM HardWare.fr
  Discussions
  Cinéma

  Steak - Le Nouveau film d'Eric et Ramzy

 

Sujets relatifs
[InsUn nouveau forum pour les fans de VFX
nouveau bail + APLUn nouveau site: rein échos
Choisir sa voiture de nouveau marié 15-20k€Le film que vous attendez avec impatience !
Recherche film désespérément[Topic Unique] Vélib' : Le système de location de vélos à Paris
film : MasqueradeFILM : MASQUERADE
Plus de sujets relatifs à : Steak - Le Nouveau film d'Eric et Ramzy


Copyright © 1997-2018 Hardware.fr SARL (Signaler un contenu illicite / Données personnelles) / Groupe LDLC / Shop HFR