Forum |  HardWare.fr | News | Articles | PC | Prix | S'identifier | S'inscrire | Aide | Shop Recherche
2027 connectés 

  FORUM HardWare.fr
  Discussions
  Cinéma

  Le topic des Slashers. News : Hatchet 2 + Scream 4

 


 

 Mot :   Pseudo :  
 
 Page :   1  2  3
Page Précédente
Auteur Sujet :

Le topic des Slashers. News : Hatchet 2 + Scream 4

n°23365406
-neon-
Illuminé
Posté le 20-07-2010 à 21:29:16  profilanswer
 

Amoureux de grandes lames qui tranchent dans le gras, vous avez choisi le bon topic... Le topic des Slashers.

 

http://hfr-rehost.net/cine-serie-tv.portail.free.fr/nouveautes-dvd/actualite/09-06-2009/jason-voorhees-frappe-a-votre-porte/vendredi13remake_haut23.jpg

 


Alors le Slasher, c'est quoi ? C'est un genre attaché au film d'horreur, mettant en scène un tueur psychopathe (le slasher, bien souvent un homme, pas forcément baraqué mais loin d'avoir un physique de nerd, visage caché ou déformé/monstrueux) qui tuera de nombreux personnages, de façon plus ou moins sanglante, avec un objet tranchant de préférence (grand couteau, machette...). Certains tueurs ont un sursaut d'originalité et peuvent utiliser une masse, ou divers autres outils à portée de main. Bien souvent, ce sont les tueurs (leur charisme, leur inventivité, et la taille de leur membre digne d'un HFRien) qui portent les films, plus ils seront vicieux et impressionnants, plus on bandera comme des taureaux.

 

Mais vous direz "han mais neon, pourquoi tu fais un topic sur les slashers alors qu'il y en a déjà un sur les films d'horreur ?" Ce à quoi je répondrais que les slashers se détachent de ce genre grâce à l'intérêt qui est porté directement sur le tueur et non sur les personnages pris pour cible. Un slasher, c'est effectivement un film d'horreur mais avec une machine à tuer d'exception, un anti-héro gore et violent qui traverse les épisodes et les décennies à coups de machette/gants à lames/couteau/tronçonneuse.

 

Wikipédia résume bien :

Citation :

L'étymologie vient du verbe to slash, qui signifie "taillader", allusion au fait que l'assassin utilise souvent des objets tranchants pour commettre ses meurtres.
L'origine du slasher movie peut être à chercher du côté de Psychose (1960) d'Alfred Hitchcock, qui connut des suites et même un remake.
Dans les années 1970, Massacre à la tronçonneuse (1974), Black Christmas (1974) et Halloween (1978) vont chacun à leur manière bouleverser les cadres du film d'horreur.
En 1980, Vendredi 13 codifie les règles du genre slasher : petit budget, acteurs jeunes et débutants, meurtres successifs particulièrement sanglants.
L'énorme succès de Vendredi 13 provoqua la production d'un grand nombre de films similaires, souvent considérés par les critiques comme médiocres, ce qui contribua à déconsidérer le genre.
Dans une veine plus fantastique, Les Griffes de la nuit (1984) de Wes Craven, et le personnage de Freddy Krueger, sont également une référence pour les amateurs de slashers.

 

On notera que les Slashers les plus connus sont souvent inspirés de massacres/tueurs en série réels. Les personnages tués sont (très) souvent des jeunes vacanciers/branleurs qui fument, boivent et qui baisent (ils font rarement tout ça en même temps, rassurez-vous).

 

 

* Sommaire *
|
|-- 1er post - (définition, films...)
|       |
|       |-- * Histoire : les origines du Slasher *
|       |
|       |-- * Halloween *
|       |-- * Vendredi 13 *
|       |-- * Freddy *
|       |-- * Chucky *
|       |-- * Scream *
|       |-- * Massacre à la tronçonneuse *
|       |-- * Autres Slashers *
|
|-- 2e post - Produits dérivés
|       |
|       |-- * Goodies *
|      
|-- 3e post - Divers
|       |
|       |-- * Liens *
|       |-- * Fun *

 

 

* Histoire : les origines du Slasher *

 

On peut trouver, sur le net, plusieurs sources avec des avis partagés ou même contradictoires concernant l'origine du Slasher, aussi je me propose de faire un petit condensé de ce que j'ai pu trouver à gauche et bien au fond à droite.
En majorité, on retrouvera donc le bien connu Hypnose (Treize femmes/Thirteen Women) de George Archainbaud, qui se veut être un des ancêtres de ce style. Bien sûr, la censure et l'époque (1932 tout de même !) n'ont pas permis d'avoir un film gore (y'a pas une seule goûte de sang affichée à l'écran), mais on y retrouve certains codes que l'on reverra quasi systématiquement ensuite : une vengeance et des meurtres à la chaîne.
En 1944, René Clair tourne Dix Petits Nègres, d'après Agatha Christie, mais il prend quand même soin de prendre ses aises avec le script. On aura donc un film avec une succession de meurtres utilisant diverses méthodes. On est loin du tueur d'outre-tombe, mais les idées du genre sont présentes.

 

Un peu plus tard, en 1960, et ça toutes les sources sont claires, on retrouve 2 films qui ont secoué le monde du cinéma de genre : Le Voyeur (Peeping Tom) de Michael Powell, et Psychose (Psycho), d'Alfred Hitchcock. Ici, deux maniaques (autrefois victimes, l'un de sa mère, et l'autre de son père, ils deviennent les bourreaux) tueront en chaîne divers protagonistes.
Avec tout ça, on a les bases du Slasher. Il ne manque plus qu'un film regroupant/transcendant ces ingrédients. Ici, on a deux écoles. Une qui dira que le premier vrai Slasher (dans le sens ou tous les ingrédients sont présents, même s'ils ne sont pas équilibrés) est Blood Feast de Herschell Gordon Lewis (1963). Ce film, d'ailleurs, est le premier vrai film gore (splatter film) du cinéma. L'autre école dira que le premier vrai Slasher au sens propre du terme est Black Christmas, de Bob Clark (1974).
Mais du coup, on fait un bon dans le futur alors qu'il manque encore une autre branche cruciale qui a permis à ce genre de se démarquer du film d'horreur, aussi je prend la Delorean et je reviens de quelques années en arrière (au début des années 60), mettre le doigts sur le Giallo (pour Jaune, en référence à la couverture de romans (éditions Mondadori) de gare épouvante/horreur que connait l'Italie entre 1930 et 1960). Certains réalisateurs se feront un nom avec ce style, notamment Mario Bava, Dario Argento, Lucio Fulci, Sergio Martino... On retrouve ici des films avec des meurtres sanglants, un tueur très souvent fétichiste, le tout avec une mise en scène très théâtrale et stylisée. Ca ne vous rappelle rien ? :D

 

Donc, c'est en 1974 que l'époque Slasher commence, avec Black Christmas de Bob Clark. S'en suivront Halloween et Vendredi 13. On a ici notre tiercé fondateur.

 

 

Les plus grands Slashers de l'histoire (ils ne sont pas classés par ordre de préférence). On va énumérer ici les grosses licences/saga qui ont marqué le cinéma d'horreur et ancré le Slasher dans la légende.

 

* Halloween *

 

http://hfr-rehost.net/www.legendsofhorror.org/images/michael/hpic1.jpg

 

Réalisé par John Carpenter, produit par Moustapha Akkad et sorti en 1978, Halloween (un des premiers vrais Slashers) est un emblème du film d'horreur. Tout le monde connait ou a déjà entendu le fameux thème musical (composé par Carpenter lui-même avec l'aide de Dan Wyman), réutilisé un peu partout des les émissions à la con d'M6. Michael Myers, le grand taré du film, porte évidemment un masque et est évidemment un psychopathe. Il court après sa soeur, incarnée par Jamie Lee Curtis.

 

Un peu mal accueilli par la presse, le film fait pourtant un beau carton et profite surtout du bouche à oreille, jusqu'à devenir une des productions les plus rentables du grand écran.
Particulièrement prolifique, la saga offrira huit films et 2 remakes :

 

Halloween 2 fut dropé en 1981 par Rick Rosenthal, Jamie Lee Curtis répond présent(e), écrit en partie par Carpenter qui veut clôturer l'histoire de Michael et Laurie et terminer ainsi sa "saga". Pas trop mal reçu, le film prend quand même dans les dents l'étiquette "les suites s'toujours moins bien".

 

Halloween 3 : Le Sang du Sorcier (sic) est poussé dans les bras de Carpenter et de Debra Hill (l'autre productrice), qui acceptent de lancer le projet sous condition de ne pas faire revenir les Myers. Mal reçu, le film est le moins rentable (et un des moins intéressants) de la saga. Il est apparu sur les écrans en 1983.

 

Halloween 4 : Le Retour de Michael Myers concrétise la reprise par Dwight H. Little en 1988 de la série abandonnée par Carpenter à cause du carnage d'Halloween 3. Dans cette suite qui est sensée reprendre après le 2, Myers n'est pas mort (il a pas que ça à foutre après tout) et pourchasse la fille de Laurie. Plus apprécié que le dernier épisode, H4 ne transcende pas le genre, mais reste honnête.

 

Halloween 5 : La Revanche de Michael Myers (notez comme le nom des tueurs est souvent dans le titre du film) est également réalisé par Dominique Othenin-Girard et sorti en 1989. Myers, toujours aussi vivant, en a toujours après sa nièce, à laquelle il semble connecté par un lien troublant. Annoncé comme suite directe du 4, l'épisode ne reprend même pas la fin de celui-ci ([:tinostar]). De toutes façons, le film ne brille pas et est mal reçu par les fans.

 

Halloween 6 : La Malédiction de Michael Myers sort du cul de Joe Chappelle en 1995. Pas sorti au ciné en France mais directement en VHS. C'est évocateur.

 

Halloween 20 ans après, il revient réalisé par Steve Miner, sort en 1998 (20 ans après la sortie du 1er). C'est la suite "20 ans après" du 1er épisode, Laurie (avec le retour de Jamie Lee Curtis) est toujours vivante et Michael tente toujours de lui gratter l'intestin avec son schlass. Le film, bien réalisé et assez péchu, redore un peu le blason de la Saga.

 

Halloween : Résurrection réalisé par Rick Rosenthal (celui du 2nd) en 2002. Suite de Halloween 20 ans après, Jamie reste fidèle, le film est aussi correct que le précédent.

 

En 2007, Rob Zombie (La Maison des 1000 Morts, The Devil's Rejects...) met sur pied un (superbe) préquel/remake du 1er film : Halloween. Le film met en scène l'histoire du 1er opus tout en entrecoupant celle-ci avec des bouts sur l'enfance de Michael. Magnifiquement tourné et servi par des prestations d'acteur à la hauteur, cet épisode est le dépoussiérage complet de la licence. Plus moderne, plus violent, plus dégénéré, tout fan de Slasher se doit de regarder cette petite merveille.

 

D'abord réticent, Zombie était pas très chaud du cul pour faire un Halloween 2, mais il se ravise (y'a que les cons qui changent pas d'avis eh...) et celui-ci sort donc en 2009. C'est le seul opus que je n'ai pas encore vu (j'ai le BluRay mais pas encore eu le temps de violer le blister), je me garderais donc de poser mon avis. Le film reprend 1 an après le dernier film, Michael Myers enfant n'est plus joué par Daeg Faerch mais par Chase Wright Vanek. J'ai adoré Daeg, je trouve dommage que celui-ci n'ai pu continuer (il a trop grandi entre les 2 films), j'espère que ce petiot est à la hauteur.

 

Un Halloween 3D serait en production.

 

 

* Vendredi 13 *

 

http://hfr-rehost.net/static.cozop.com/imgdepot2/b/f/d/3f61b00d6659fb99633981a99799bbfd.jpg

 

Vendredi 13 et son tueur au masque de hockey est un des autres archétypes du Slasher. Réalisé par Sean S. Cunningham et écrit par Victor Miller, le premier film, clairement inspiré de Halloween, sort en 1981. Au risque de spoiler (mais depuis le temps, tout le monde doit avoir vu ce film), le tueur en question n'est autre que Pamela Voorhees, la mère du mignon petit Jason (Jackie dans la version FR, mais WTF !). C'est donc un des premiers slashers avec un tueur à ovaires. Très bien accueilli par le public, ce film est également dans le top des longs métrages les plus rentables, et c'est parfaitement légitime car c'est une merveille.
Le succès étant au rendez-vous, la saga comportera en tout 12 épisodes.

 

Vendredi 13 : Le Tueur du vendredi (magnifique nom, hein ?) est réalisé par Steve Miner et sort en 1981. Jason, qui est le tueur de cet épisode, n'a pas encore son masque, mais un sac de patate sur la tête. Ca donne envie hein ? Bah l'épisode est excellent, le film est pas super gore, mais est original dans les finish him/her. Ainsi nait le style original de Jason, qui trouve très souvent de sympa petit finish moves pour changer des habituels meurtres au couteau.

 

Le 3e opus, Vendredi 13 : Meurtres en 3 dimensions, est également lancé par Steve Miner en 1982. Basé sur une technologie à lunettes à la con, le film engendre un max de blé, même s'il n'est pas exceptionnel, il reste assez agréable à regarder. En plus il trouve son masque.

 

Vendredi 13 : Chapitre final montre le retour de Jason. Réalisé par Joseph Zito et sorti en 1984. Ce suite, somme toute banale, reste correcte à regarder, même si on sent que ça s'essouffle un peu.

 

Vendredi 13 : Une nouvelle terreur, réalisé par Danny Steinmann et sorti en 1985, est un des épisodes les plus... perturbants de la série. Jason est absent de cet épisode, et le film ne brille pas par le jeu des autres acteurs. Heureusement le tueur fait au moins preuve d'originalité avec ses meurtres, on reste donc dans du slasher moyen.

 

Jason le Mort Vivant est réalisé par Tom McLoughlin et sort en 1986. Il représente un peu le renouveau de la licence avec un Jason qui ressuscite, définitivement résigné à faire le ménage dans son Lake. C'est clairement un super épisode, Jason est plus en forme que jamais.

 

Vendredi 13 : Un nouveau défi est réalisé par John Carl Buechler et sort en 1988. L'épisode est correct et introduit un personnage disposant d'un pouvoir télékinésique. C'est très centré sur Jason, avec des scènes complètes sur son corps de zombie qui commence à tomber en lambeaux.

 

Vendredi 13 : l'ultime retour, sorti en 1991 et réalisé par Rob Hedden, on sent la saga qui commence à s'épuiser un peu avec ce chapitre. Jason, grâce à un bateau, va faire un tour à New York. C'est un peu comme Un Indien dans la Ville, mais version horreur. Pas super bien réalisé, pas super original, l'épisode déçoit.

 

En 1993, Adam Marcus chie Vendredi 13 : Jason va en enfer. Ca commence avec un piège tendu par les flics à Jason, qui se fait répandre de partout grâce aux calibres du FBI... Puis s'enchainent quelques scènes correctes, jusqu'au moment ou on apprend que Jason est en fait un genre de petit ver de terre maléfique qui peut posséder le corps de ses victimes. Autant le dire tout de suite, ce film est une honte, un doigt d'honneur aux slashers et à la saga. A noter quand même la dernière scène du film qui montre le masque de Jason, entrainé dans le sol par une main gantée de Freddy Krueger.

 

Jason X sort en 2002, soit presque 10 ans après le dernier machin de la série. Très Série B, le film est très SF, avec un Jason qui est "régénéré" dans le futur. A prendre au 2nd degré, sinon c'est le suicide, le film reste un slasher assez efficace, bien qu'en retrait par rapport aux épisodes précédents.

 

Freddy contre Jason est le cross-over de la saga, avec bien sur l'apparition de Freddy Krueger, le croquemitaine des Griffes de la nuit. Il est réalisé par Ronny Yu, sorti en 2003. Brisons tout de suite le mythe, ce film aurait pu être grandiose, légendaire... Il est juste un peu trop convenu et malheureusement trop en décalage par rapport aux deux oeuvres. On apprend quelques infos sur Jason, mais quasi rien sur Freddy (très bien joué par Robert Englund, comme d'habitude), trop de longueurs et de dialogues, l'ambiance Slasher est un peu vaporeuse, et c'est dommage. Heureusement l'épisode reste sanglant, avec un final hautement fruité.

 

Enfin, en 2009, l'année des remakes, est projeté Vendredi 13, le remake de l'original par Marcus Nispel (oui, le même que le remake de Massacre à la tronçonneuse). Le film est excellent, rythmé, gore, a une intro magistrale, bref c'est un des meilleurs épisodes de la franchise. A voir.

 

Aucun autre épisode n'est prévu à ce jour.

 

 

* Freddy *

 

http://hfr-rehost.net/www.closermag.fr/storage/images/news-people/dernieres-news/l-horrible-freddy-krueger-est-de-retour/4065551-1-fre-FR/L-horrible-Freddy-Krueger-est-de-retour_closer_news_xlarge.jpg

 

Tout le monde connait Freddy Krueger, il est au Slasher ce que Michael Jackson était à la POP (en plus ils ont le même visage [:dawa]). C'est LE croquemitaine, celui qui s'attaque directement aux ados et jeunes adultes. Freddy est sous les traits (largement modifiés) de l'excellent Robert Englund, aujourd'hui il est difficile de penser à un Freddy avec un acteur différent, tellement celui-ci s'est impliqué dans le rôle. Le film voit également la première apparition de Johnny Depp sur grand écran. C'est l'illustre Wes Craven qui pondra le fabuleux Les Griffes de la Nuit en 1984.
Freddy a la particularité de s'immiscer dans les rêves de ses cibles, il les perturbe jusqu'à ce que celles-ci mélangent totalement éveil et sommeil, et il les tue après s'être nourri de leur peur. C'est un des seuls Slashers ou le personnage est plus ou moins issu d'un monde "fantastique" (du-moins là c'est explicite dès le premier épisode). Il utilise un gant (fait maison) muni de couteaux et porte un chapeau ainsi qu'un pull rayé vert/rouge. Une des particularités de cette saga Krueger, est que Freddy montre souvent un humour noir très prononcé, le personnage est un sadique et il aime en jouer, pour notre plus grand plaisir.

 

La Revanche de Freddy est réalisé par Jack Sholder et sort en 1985. Il est intéressant de constater que ce film dévie un peu du "système" du premier film, car dans cet opus, Freddy arrive à s'extirper du monde du rêve pour faire un massacre IRL. On sent clairement l'inspiration des slashers bruts type Halloween et surtout Vendredi 13. Le film rencontre un certain succès même si les amoureux de l'homme cramé se sentent un peu lésés.

 

Les Griffes du cauchemar est réalisé par Chuck Russell et sort en 1987. Russel, dans ce chapitre, renoue avec le premier film, et utilise donc le thème du rêve à fond. Freddy montre aussi quelques changements d'attitude, il est plus à l'aise et lâche des répliques assez tordantes et sadique, le personnage monte en charisme et c'est un pur bonheur. Le film montrera un joli succès, et reste aujourd'hui encore un des meilleurs épisodes de la saga.

 

Le Cauchemar de Freddy est réalisé en réalisé par Renny Harlin qui le sort en 1988. Cet épisode montre le début d'un petit bouleversement de la licence et notamment du personnage de Freddy, qui sombre parfois totalement dans l'exubérance avec des meurtres bien barrés. Le film montre un énorme succès (en partie grâce au précédent opus) bien qu'il ne soit pas exceptionnel, il reste quand même regardable sans soucis.

 

Le 5e chapitre, réalisé par Stephen Hopkins et sorti en 1989, se nomme L'Enfant du cauchemar. Cette version est assez moyenne, on commence à rentrer dans un schéma assez répétitif, ça devient un peu mou, comme l'épisode précédent.

 

La Fin de Freddy : L'Ultime Cauchemar est réalisé par Rachel Talalay et sort en 1991. Le film contient des scènes en 3D avec lunettes à la con, et est sensé caractériser la fin du Freddy "original". Etant donné que la licence s'essouffle méchamment, c'est pas un mal de tuer définitivement le brulé avant qu'on subisse un film de merde.

 

En 1995, Wes Craven reprend les commandes et sort Freddy sort de la nuit avec ce 7e chapitre. L'idée de créer un film dans un film ( [:edhelas] ) permet une touche sympa et le retour en force d'une franchise qui s'embourbait un peu dans la mouise. Craven nous sort ici un film sympathique, bien plus que les derniers, et relance donc l'intérêt des fans sur cette franchise.

 

Freddy contre Jason est le cross-over de la saga, avec bien sur l'apparition de Jason Voorhees, le gros éventreur de jeunes drogués. Il est réalisé par Ronny Yu, sorti en 2003. Brisons tout de suite le mythe, ce film aurait pu être grandiose, légendaire... Il est juste un peu trop convenu et malheureusement trop en décalage par rapport aux deux œuvres. On apprend quelques infos sur Jason, mais quasi rien sur Freddy (très bien joué par Robert Englund, comme d'habitude), trop de longueurs et de dialogues, l'ambiance Slasher est un peu vaporeuse, et c'est dommage. Heureusement l'épisode reste sanglant, avec un final hautement fruité.

 

En 2010 est sorti Freddy : Les Griffes de la nuit, le remake du 1er par Samuel Bayer et produit par Michael Bay. Englund n'est plus de la partie (remplacé par Jackie Earle Haley), et Craven n'a pas été sollicité pour cette relance (il était pas chaud du gland d'ailleurs), le résultat est en deçà de ce que l'on espérait, il est malheureusement loin de relancer l'intérêt du public pour ce slasher.

 

Aucun autre épisode n'est prévu à ce jour.

 

 

* Chucky *

 

http://hfr-rehost.net/www.slashfilm.com/wp/wp-content/images/childsplay.jpg

 

Ahhh, qui n'a jamais rêvé d'avoir une poupée Chucky chez soi, hein ? A croire que tous les grands slashers ont un tueur qui rentre dans la légende... C'est magnifique, j'en ai une demi-molle :love:.
Bref, Jeu d'enfant fut réalisé par Tom Holland et sort en salles en 1988. Il raconte l'histoire d'un tueur en série, Charles Lee Ray (mélange de Charles Manson, Lee Harvey Oswald et James Earl Ray) qui, pris au piège par les keufs, trouve le moyen (en utilisant la magie vaudou) de transférer son âme dans le corps d'une poupée Chucky. Bien évidemment, la poupée en question est offerte quelques temps plus tard à un gosse qui sera la cible de Charles/Chucky qui veut lui voler son corps.
Une des particularités de cette saga est son personnage à l'humour noir et au cynisme très prononcé, qui jure complètement avec le physique "bambin" de la poupée. Chucky est une véritable petite pourriture sur pattes en plastique, il aime tuer pour le plaisir de faire souffrir, c'est un vrai sadique doublé d'un psychopathe, que l'on aimera retrouver au fil des épisodes, même s'ils sont assez inégaux.

 

Chucky 2, la poupée de sang, est dropé par John Lafia en 1990. Cette suite est assez réussie, on concrétise ici le caractère d'enflure de Chucky, dont l'âme est bien soudée à la poupée étant donné que celle-ci peut saigner...

 

En 1991 (9 mois après le 2nd volet), Jack Bender nous octroie cette magnifique bouse qu'est Chucky 3. Le film ayant été purgé bien trop vite après le 2nd, il manque clairement de tout ce qu'il faut pour en faire un bon slasher. Dommage.

 

Heureusement, la licence a un petit coup de fouet grâce à Ronny Yu qui sort La Fiancée de Chucky en 1998. C'est également le chapitre charnière qui fait basculer la saga du côté comédie noire, fini l'horreur teintée de comédie, c'est l'inverse avec ce film. Il n'est pas mauvais, c'est à mon sens un des meilleurs de la saga.

 

Enfin, en 2004, Don Mancini sort Le Fils de Chucky. Le titre est assez évocateur, c'est le fils de Chucky qui "réveille" ses parents... Autant le dire tout de suite, on est bien loin des ténors du slasher, le film est vraiment tourné comédie gore, on oublie les frissons, seules les scènes comiques subsistent ici avec quelques hectolitres de sang. L'épisode reste moyen, m'enfin fallait pas rêver.

 

Aucun autre épisode n'est prévu à ce jour.

 

 

* Scream *

 

http://hfr-rehost.net/www.linternaute.com/cinema/image_diaporama/540/scream-18727.jpg

 

Maitre Craven sur un arbre perché tenait dans son cul une idée. Après le succès de son croquemitaine, il eu l'idée de secouer le monde du slasher (un peu en cryogénie forcée) en sortant Scream en 1996. Loin des ambiances un peu fantastiques/glauques des licences les plus connues, Scream se vend comme le renouveau du genre, plus moderne, plus sexy, plus blanc que blanc... bref un gros melting pot de tout ce qui fait le slasher. Le film montre un gros succès, en partie grâce à son ambiance excellente et son suspens bien distillé, et à un scénario bien posé suivi d'un jeu d'acteurs assez recherché. Même s'il fait très "version pour ado, teen minikeum hého", l'oeuvre est intéressante et devient culte. Personnellement je n'ai pas aimé, mais bon, quand c'est culte, c'est culte. :o

 

Devant le succès de son premier épisode, Craven sort un Scream 2 en 1997. Comme Freddy sort de la Nuit, Wes met en scène un scénario type "Yo dawg, I herd you like movies, so I put a movie in your movie so you can watch Scream while you watch Scream". Malheureusement ici ça ne prend pas, le film est mal accueilli et porte l'étiquette en plomb "ce film est une suite à profit". Ce qui fait flipper, c'est que c'est Craven qui est au commande, et les fans commencent un peu à se poser des questions quand à la santé mentale de ce dernier : serait-il possédé par Freddy et développerait-il ces films pour se nourrir avec l'argent fourni par ses spectateurs victimes ?

 

En l'an 2000, Wes n'en démord pas (les thunes sont au rendez-vous, pourquoi se priver ?...) et nous pond un Scream 3 aussi mauvais que le précédent. C'est le coup de grâce, ses fans lui tournent le dos et partent tous acheter une machette pour lui faire la peau.

 

Encore une fois, papy Craven fait de la résistance et nous prépare un Scream 4 pour 2011. Tout ce qu'on peut espérer, c'est un film correct, mais on sais tous où ça va finir (qui a dit DMC ?)... :(

 

Note : Scream a engendré plein de petits rejetons, bien connus des amateurs du genre : Souviens-toi l'été dernier, Urban Legend... Tout ça reste méchamment classique, les tueurs n'ont pas le charisme pour faire partie de notre topic de qualité germaine.

 

 

* Massacre à la tronçonneuse *

 

http://hfr-rehost.net/image3.examiner.com/images/blog/EXID26299/images/Leatherface1974.jpg

 

Ecrit par Kim Henkel et réalisé par Tobe Hooper au Texas en 1974. Filmé un peu à l'arrache avec peu de moyens, le film devient un pilier de l'horreur grâce à son ambiance lourde et son personnage "LeatherFace", dont l'arme de prédilection est la cocotte en papier tronçonneuse.
Ce personnage est inspiré d'Edward Theodore Gein.
A noter que Massacre à la tronçonneuse n'est pas un véritable Slasher. C'est plus un thriller gore, mais son personnage de Leatherface et son style charismatique m'oblige à ajouter le personnage (et donc la saga) à ce topic. Tout simplement parce que s'il n'y avait pas eu de Massacre à la Tronçonneuse, le Slasher ne serait surement pas ce qu'il est aujourd'hui.

 

Hooper a réalisé le 2nd métrage, largement moins intéressant, tout comme le LeatherFace : Massacre à la tronçonneuse 3, qui fut réalisé par Jeff Burr en 1990. EN 1994, Kim Henkel (le scénariste des 2 premiers) sort le 4e épisode, estampillé La Nouvelle génération, avec notamment la fille de LeatherFace.

 

En 2003, Marcus Nispel s'attèle à la réalisation d'un remake du premier film, Massacre à la tronçonneuse, associé à une production de Michael Bay. Le film diffère de l'original sur plusieurs points, les noms des personnages changent, ainsi que certaines scènes dont celle du repas. Il est tourné plus "traditionnellement" et s'écarte du style "documentaire" particulier de la première version.

 

En 2006, Edward Theodore drop Massacre à la tronçonneuse : Le Commencement. Assez mal reçu par la presse, le film est pourtant pas mauvais, bien qu'il reste tout de même en deçà des ténors du genre. L'intérêt de cette version et qu'on en apprend un peu plus sur LeatherFace.

 

Aucun autre épisode n'est prévu à ce jour.

 

 

* Autres Slashers *

 
  • Black Christmas : Réalisé par Bob Clark, sorti en 1974. Un remake est également sorti en 2006 par Glen Morgan.
  • Candyman : Réalisé par Bernard Rose, sorti en 1992. Le film aura 2 suites, Candyman 2 de Bill Condon en 1995 et Candyman 3 : Le Jour des morts de Turi Meyer en 1999.
  • Carnage (The Burning) : Réalisé par Tony Maylam et sorti en 1981. Le film est un clone de Vendredi 13.
  • Cold Prey : Réalisé par Roar Uthaug et sorti en 2006. Le film aura une suite, Cold Prey 2, réalisé par Mats Stenberg et sorti en 2010. Parait qu'ils sont pas mal, à voir ?
  • Profondo Rosso (Deep Red / Les Frissons de l'angoisse) : Réalisé par Dario Argento, sorti en 1975.
  • Détour mortel (Wrong Turn) : Réalisé par Rob Schmidt et sorti en 2003. Le film connaitra 2 suites, Détour mortel 2 par Joe Lynch (2007) et Détour mortel 3 par Declan O'Brien (2009).
  • Fête Sanglante (The Slumber Party Massacre) : Réalisé par Amy Holden Jones et sorti en 1984.
  • Haute tension : Réalisé par Alexandre Aja (cocoricooo !), sorti en 2003.
  • La Maison de Cire : Réalisé par Jaume Collet-Serra, sorti en 2005.
  • Maniac : Réalisé par William Lustig et sorti en 1980. Un remake serait en préparation, toujours par Lustig.
  • Massacre au camp d'été (Sleepaway Camp) : Réalisé par Robert Hiltzik, sorti en 1983. Le film a connu une suite, Massacre au camp d'été 2 par le même réalisateur, sorti en 1988.
  • Meutres à la St Valentin (Silent Night, Bloody Night) : Réalisé par George Mihalka, sorti en 1981. Un remake est sorti en 2009 par Patrick Lussier.
  • Mortelle St Valentin : Réalisé par Jamie Blanks et sorti en 2001.
  • Bloody Bird : Réalisé par Michele Soavi et sorti en 1986.
 

EN CONSTRUCTION


Message édité par -neon- le 02-01-2012 à 19:26:52

---------------
"One side of me says, I'd like to talk to her, date her. The other side of me says, I wonder what her head would look like on a stick?" --  Slashers
mood
Publicité
Posté le 20-07-2010 à 21:29:16  profilanswer
 

n°23365412
-neon-
Illuminé
Posté le 20-07-2010 à 21:29:31  profilanswer
 

* Goodies *

 

On va recenser ici les bons plans pour obtenir des goodies en tout genre : reproduction de masques, figurines, gringues...) pour ceux qui ont une collectionnite aigüe.
Beaucoup de modèles peints à la main trouvent leur origine ici : http://www.sideshowtoy.com/

 

Jason (masques, figurines...)
Il y en a un paquet sur le net, faits en mousse, latex, résine. Y'a de très belles pièces.
- http://www.fiberglassmasks.com/ (attention, certaines pièces sont merveilleuses :love:)
- http://www.therpf.com/search.php?searchid=2236586 (un forum ou on peut trouver des masques faits à la main, y'en a qui sont bluffants.)
- http://www.sideshowcollectors.com/ [...] hp?t=76608 (des figurines...)

 

Freddy (gants, fringues...)
- http://www.visitoys.com/griffes-me [...] -1547.html (le gant).
- http://www.nightmaregloves.com/workshop/workshop.php (DES gants. Superbes).
- http://k4fgloves.com/ (d'autres gants, faits main).
- http://www.youtube.com/watch?v=A2o [...] r_embedded (un tuto vidéo pour faire un gant àpacher, à éviter si on a deux mains gauches...)

 

Divers
- http://www.merlinsltd.com avec de nombreux masques de diverses licences.

 

EN CONSTRUCTION


Message édité par -neon- le 21-07-2010 à 17:58:27

---------------
"One side of me says, I'd like to talk to her, date her. The other side of me says, I wonder what her head would look like on a stick?" --  Slashers
n°23365414
-neon-
Illuminé
Posté le 20-07-2010 à 21:29:41  profilanswer
 

* Liens *

 

- Slashers @ Wikipedia : http://en.wikipedia.org/wiki/Slasher_film
- Slashers @ Allocine : http://www.allocine.fr/tags/defaul [...] asher.html
- http://www.slasherindex.com/index.html

 

 

* Fun *

 

- Un court métrage Slasher http://www.youtube.com/watch?v=9VDvgL58h_Y (merci à Death Knight)


Message édité par -neon- le 23-07-2010 à 20:34:56

---------------
"One side of me says, I'd like to talk to her, date her. The other side of me says, I wonder what her head would look like on a stick?" --  Slashers
n°23365445
toede
barbatruc
Posté le 20-07-2010 à 21:33:20  profilanswer
 

[:shadowdim] drapal, j'aime beaucoup ceux qui s'amusent avec des canifs :o


---------------
Si tu vois un oiseau sur un lac, c'est peut-être un signe / battletag : toede#2562
n°23365514
Ezechiel L​ydian
Chastaineur
Posté le 20-07-2010 à 21:40:52  profilanswer
 
n°23365888
cizia
Posté le 20-07-2010 à 22:18:08  profilanswer
 

brillante idée de topic  :)
 
Black Christmas:  :love:  
maniac:  :love:  :love:


Message édité par cizia le 20-07-2010 à 22:18:28

---------------
Stelvio Cipriani - Sognare Musica
n°23367031
-neon-
Illuminé
Posté le 21-07-2010 à 00:29:45  profilanswer
 

Hésitez pas à proposer d'autres films il m'en manque plein, faut que je dresse une liste à partir de diverses sources. :D


---------------
"One side of me says, I'd like to talk to her, date her. The other side of me says, I wonder what her head would look like on a stick?" --  Slashers
n°23367056
Ezechiel L​ydian
Chastaineur
Posté le 21-07-2010 à 00:34:40  profilanswer
 

Candy man ?
 
il me semble que c'en est un mais je suis autant fan de slasher que de films d'horreurs à quelques exceptions prêt (Shining, Alien).

Message cité 1 fois
Message édité par Ezechiel Lydian le 21-07-2010 à 00:35:51
n°23367208
Tangrim
Des bisous et des nounours !
Posté le 21-07-2010 à 01:05:52  profilanswer
 

Hellraiser peut être considéré comme un slasher ?


---------------
Des Bisous et des nounours ! | Internet 2025 | Dungeon-Generator
n°23367209
-neon-
Illuminé
Posté le 21-07-2010 à 01:05:58  profilanswer
 

Ezechiel Lydian a écrit :

Candy man ?
 
il me semble que c'en est un mais je suis autant fan de slasher que de films d'horreurs à quelques exceptions prêt (Shining, Alien).


 
Bien vu ! Candyman c'est effectivement bien porté horreur, mais ça reste un Slasher, je rajoute :jap:


---------------
"One side of me says, I'd like to talk to her, date her. The other side of me says, I wonder what her head would look like on a stick?" --  Slashers
mood
Publicité
Posté le 21-07-2010 à 01:05:58  profilanswer
 

n°23367238
-neon-
Illuminé
Posté le 21-07-2010 à 01:09:23  profilanswer
 

Tangrim a écrit :

Hellraiser peut être considéré comme un slasher ?


Les premiers épisodes sont clairement horreur, mais il me semble qu'à un moment, Pinhead est au centre du film, et qu'il perpétue lui-même la majorité des meurtres. Ca fait un bail que je les ai pas revu, quelqu'un peut confirmer ? :D


---------------
"One side of me says, I'd like to talk to her, date her. The other side of me says, I wonder what her head would look like on a stick?" --  Slashers
n°23367494
cizia
Posté le 21-07-2010 à 01:32:44  profilanswer
 

rien a voir selon moi  :(    sinon on peut placer tout les films d'horreurs dans ce topic :D
 
 
profondo rosso.
 
slasher pur jus a l'italienne (giallo)
dario argento (1975)  
grand films :)
 
http://cinemascope85.files.wordpress.com/2008/01/profondo-rosso.jpg


Message édité par cizia le 21-07-2010 à 01:37:30

---------------
Stelvio Cipriani - Sognare Musica
n°23368687
Ninipc
Réalisé sans trucage
Posté le 21-07-2010 à 09:33:01  profilanswer
 

Du coup, par rapport a la définition donnée,est-il obligatoire qu'il s'agisse d'un film typé "horreur"? Car à la base si ce style est parti de Psychose, on peut supposer que c'était seulement plus confortable en terme de de scénario de partir vers le film d'horreur pour justifier de découper à tout bout de champ :D , mais peut-on considérer quelque chose comme un "kill bill" comme faisant parti des slashers?
 
Ou peut être, le futur "Machete" qui s'annonce juste énorme?  [:olimou]  
 
http://www.moviecastlist.com/posters/Machete-Movie-Poster.jpg

n°23368893
-neon-
Illuminé
Posté le 21-07-2010 à 10:02:10  profilanswer
 

Kill Bill c'est quand même très action, avec de longues scènes de baston. Dans les slashers, les scènes de combat ne durent que quelques instants (le temps de prendre un coup de masse sur la gueule quoi) [:tinostar]


---------------
"One side of me says, I'd like to talk to her, date her. The other side of me says, I wonder what her head would look like on a stick?" --  Slashers
n°23369974
-neon-
Illuminé
Posté le 21-07-2010 à 11:41:12  profilanswer
 

Bon, c'est pas un bide, mais presque, heureusement quelques amateurs éclairés ont vu la lumière. :o
 
J'ai envie d'un gros sondage "slasher préféré"', mais avant faut être sur qu'on a toutes les plus grosses saga, histoire de pas laisser un truc énorme sur la touche :o


---------------
"One side of me says, I'd like to talk to her, date her. The other side of me says, I wonder what her head would look like on a stick?" --  Slashers
n°23376550
Profil sup​primé
Posté le 21-07-2010 à 19:54:54  answer
 

Drapoil

n°23379956
TheKiko
Posté le 22-07-2010 à 00:21:56  profilanswer
 

Alien c'est un slasher ?  :o  

n°23379972
Ezechiel L​ydian
Chastaineur
Posté le 22-07-2010 à 00:24:50  profilanswer
 

SF/Horreur mais pas un slasher non.

n°23379977
-neon-
Illuminé
Posté le 22-07-2010 à 00:25:22  profilanswer
 

SF/Horreur, mais loin d'être un Slasher. :D


---------------
"One side of me says, I'd like to talk to her, date her. The other side of me says, I wonder what her head would look like on a stick?" --  Slashers
n°23379981
-neon-
Illuminé
Posté le 22-07-2010 à 00:25:38  profilanswer
 

Ezechiel Lydian a écrit :

SF/Horreur mais pas un slasher non.


 
Holy shit  [:_-neon-_:1]


---------------
"One side of me says, I'd like to talk to her, date her. The other side of me says, I wonder what her head would look like on a stick?" --  Slashers
n°23399592
-neon-
Illuminé
Posté le 23-07-2010 à 20:35:41  profilanswer
 

Y'en a qui ont vu La Maison de Cire ?
Il est classé Slasher sur Allocine, quelqu'un peut confirmer ?


---------------
"One side of me says, I'd like to talk to her, date her. The other side of me says, I wonder what her head would look like on a stick?" --  Slashers
n°23400029
Profil sup​primé
Posté le 23-07-2010 à 21:24:58  answer
 

-neon- a écrit :

Y'en a qui ont vu La Maison de Cire ?
Il est classé Slasher sur Allocine, quelqu'un peut confirmer ?


Oui, c'est bien un slasher. ;)  

n°23400557
-neon-
Illuminé
Posté le 23-07-2010 à 22:25:40  profilanswer
 

Et c'est bien ? Il a l'air bien noté sur Allocine, ça vaut ptet le coup que j'mette la main sur le DVD :o


---------------
"One side of me says, I'd like to talk to her, date her. The other side of me says, I wonder what her head would look like on a stick?" --  Slashers
n°23400620
Profil sup​primé
Posté le 23-07-2010 à 22:33:33  answer
 

C'est pas mal, surtout la dernière 1/2 heure du film qui a elle seule vaut le détour.

n°23400624
-neon-
Illuminé
Posté le 23-07-2010 à 22:34:12  profilanswer
 


 
Tu m'as convaincu !  [:_apache_:5]


---------------
"One side of me says, I'd like to talk to her, date her. The other side of me says, I wonder what her head would look like on a stick?" --  Slashers
n°23400628
Profil sup​primé
Posté le 23-07-2010 à 22:34:42  answer
 

Ça se laisse regarder... Pas transcendant non plus. En oubliant la participation de la fille Hilton bien sûr... (et quelques incohérences finales)

n°23400800
-neon-
Illuminé
Posté le 23-07-2010 à 22:52:51  profilanswer
 

Je vais jeter un coup d'oeil on verra bien :D
 
Sinon, sur Wikipedia, ils disent qu'on peut classer Destination Finale comme un Slasher, dont on ne voit pas le tueur (qui est la mort au final).
Allocine le met également dans cette catégorie.
 
Je sais pas trop quoi en penser, j'ai vu que le 1er film, certes les finish him sont bien gaulés, y'a quelques éléments clés (personnages pourchassés un par un, la "Final Girl"...), mais manque l'ambiance et le psychopathe :(


---------------
"One side of me says, I'd like to talk to her, date her. The other side of me says, I wonder what her head would look like on a stick?" --  Slashers
n°23405571
-neon-
Illuminé
Posté le 24-07-2010 à 17:41:38  profilanswer
 

Tu penses que je peut ajouter cette série de films à la liste du topic ? :o

Message cité 1 fois
Message édité par -neon- le 24-07-2010 à 17:41:52

---------------
"One side of me says, I'd like to talk to her, date her. The other side of me says, I wonder what her head would look like on a stick?" --  Slashers
n°23405874
Profil sup​primé
Posté le 24-07-2010 à 18:32:31  answer
 

Pour moi, c'est du slasher qui veut pas dire son nom, du slasher de fiottasse. :o
Je dirais non du coup...

n°23405957
cizia
Posté le 24-07-2010 à 18:50:05  profilanswer
 


 
 
+1


---------------
Stelvio Cipriani - Sognare Musica
n°23406123
Profil sup​primé
Posté le 24-07-2010 à 19:19:38  answer
 


pouffiasse peut être, mais alors LA Reine des pouf'  [:bill2du1]

n°23406169
Maverick
Child in time§§
Posté le 24-07-2010 à 19:26:29  profilanswer
 

Détour mortel (wrong turn)
J'avais passé à bon moment à mater ce film et y'a Emmanuelle Chriqui dedans  :love:


Message édité par Maverick le 24-07-2010 à 19:27:02

---------------
!!Go Pens Go!!  Le hockey c'est bien!
n°23406387
Profil sup​primé
Posté le 24-07-2010 à 19:58:32  answer
 


Avec lame cachée ? [:mr mala]

n°23406487
Profil sup​primé
Posté le 24-07-2010 à 20:15:51  answer
 

[:tristou:1] OWI §


Message édité par Profil supprimé le 24-07-2010 à 20:16:02
n°23420010
-neon-
Illuminé
Posté le 26-07-2010 à 14:52:10  profilanswer
 

Quelqu'un a déjà entendu parler de Butcher - La Légende de Victor Crowley / Hatchet ?

 

http://www.allocine.fr/film/fichef [...] 30415.html

 

http://sangpoursanggore.canalblog.com/tag/BUTCHER

 

Le gif dispo sur la critique met l'eau à la bouche :o

 

Edit : Y'a même un Hatchet 2 en préparation : http://www.darkskyfilms.com/ :o

Message cité 1 fois
Message édité par -neon- le 26-07-2010 à 14:54:55

---------------
"One side of me says, I'd like to talk to her, date her. The other side of me says, I wonder what her head would look like on a stick?" --  Slashers
mood
Publicité
Posté le   profilanswer
 

 Page :   1  2  3
Page Précédente

Aller à :
Ajouter une réponse
  FORUM HardWare.fr
  Discussions
  Cinéma

  Le topic des Slashers. News : Hatchet 2 + Scream 4

 

Sujets relatifs
Plus de sujets relatifs à : Le topic des Slashers. News : Hatchet 2 + Scream 4


Copyright © 1997-2018 Hardware.fr SARL (Signaler un contenu illicite) / Groupe LDLC / Shop HFR