Forum |  HardWare.fr | News | Articles | PC | Prix | S'identifier | S'inscrire | Aide | Shop Recherche
1593 connectés 

  FORUM HardWare.fr
  Discussions
  Arts & Lecture

  Que pensez-vous de mon prologue?

 



 Mot :   Pseudo :  
 
Bas de page
Auteur Sujet :

Que pensez-vous de mon prologue?

n°15554587
Becca11
Qu'est-ce qu'on mange?
Posté le 17-07-2008 à 20:11:33  profilanswer
 

Je suis une adolescente de 15 ans, et depuis 5 ans déjà, j'écrit un roman fantastique...
 
 Évidemment, mon roman à beaucoup évolué depuis, et récemment j'ai commencé une énième version de celui-ci.
 
Je l'ai fait lire à mes parents ainsi qu'à quelques amis, mais on dirait qu'ils ne savent rien dire d'autre que: «c'est bon»...  
 
Comme je voulais une critique plus... élaborée, j'ai décidé de m'ouvrir un blog où des personnes neutres pourraient lire  
un extrait de mon roman et le commenter.
 
Édité: dsl tout le monde, je ne savais pas que je ne pouvais pas mettre de lien... :(  mais c'est corrigé maintenant!  
 
 
 
 
Une douce chaleur se répandait dans les appartements du roi Thu ‘Orin, mais c’était à peine si on le remarquait, tant tout le monde avait le cœur lourd. Au milieu des édredons richement brodés trônait le vieux roi, ses yeux emplis d’une inhabituelle nostalgie.
 
-Mes enfants, murmura-t-il d’une voix caverneuse, il est temps. Il ne sert plus à rien de se leurrer; vous savez tout aussi bien que moi que ma fin est proche.
 
L’une de ses filles, la plus jeune, ne put retenir un sanglot. Son aînée s’empressa de lui tenir la main en signe de réconfort. Elle aussi avait les yeux pleins de larmes.
 
-Ne soyez pas tant attristés de me voir partir, continua le roi avec un faible sourire.  Il me faut maintenant vous annoncer lequel d’entre vous me précédera sur le trône. C’est une lourde responsabilité, mais je vous sens prêt à l’affronter et je sais que vous ferez honneur à ma mémoire.  Pour vous expliquer  mon choix, je dois tout d’abord vous raconter une histoire. Vous savez qu’il existe plusieurs races et peuples sur terre, et pas seulement des humains. Pourtant, avant l’invasion, il y en avait beaucoup plus, et c’est de l’un de ces peuples dont je vais vous parler. Ils s’appelaient les éphémérides et possédaient des dons spéciaux.
 
-Quel genre de don? Demanda Gabriella, l’ainée.
 
-Cela dépendait.  Chaque éphéméride avait une spécialité, soit l’air, le feu, l’eau ou la terre. Oh, ils n’avaient pas de si grand pouvoir; allumer une flamme, réchauffer de l’eau, ce genre de chose.
 
-N’importe quoi… marmonna Élis, pensant qu’on ne l’avait pas entendu.
 
-Ah, tu crois mon fils? Malgré que cette histoire te semble peut-être insolite, elle n’en est pas moins vraie. La preuve, c’est que je suis un éphéméride.
 
-Alors tu as des pouvoirs papa? interrogea July.
 
Le vieillard rit de bon cœur.
 
-Malheureusement non, car il y a très longtemps, mes aïeux décidèrent de renoncer à leurs dons.
 
-Pourquoi? questionna de nouveau July
 
-Pour la vengeance.  
 
-Je ne comprends pas, répondit-elle.
 
-Laisse-moi t’expliquer.  S’il y a si peu d’éphéméride vivant de nos jours, c’est parce que Karehb et ses disciples on tentés de les exterminer, eux ainsi que toutes les autres races.  Il y parvint presque, avant d’être stoppé le jour de la Grande Bataille où il fut…
 
-Tué, compléta Élis. C’est bien pendant cette bataille que le cruel Karehb est mort, n’est-ce pas?
 
-Eh bien c’est ce que tout le monde croyait. En fait, il n’est pas vraiment mort, mais seulement en coma profond, attendant de retrouver ses forces. Seul les éphémérides l’avaient compris.
 
On entendit alors des hoquets de surprises parmi les enfants du roi, et même de peur de la part des plus jeunes.
 
-Es-tu sûr de ce que tu avance, père? bredouilla Kagian. Cela pourrait avoir des conséquences terribles pour le futur !  
 
-J’en ai conscience. Mais permettez-moi de continuer. Les éphémérides, se rendant bien compte de leur maigre pouvoir, et leur impuissance, choisirent de renoncer à leur pouvoir. Enfin, renoncer n’est pas le vrai mot,  accumuler serait plus exact. Car lorsque Karehb   se réveillera, tout les éphémérides qui auront la chance –ou la malchance- d’être en vie à ce moment là hériteront des pouvoirs accumulés de leurs parent, grands-parents, arrières-grand-parents et tous ceux qui vinrent avant eux.
 
-Ces gens là seront très puissants, n’est-ce pas papa?  
 
-Extrêmement puissants ma chérie. Il ne reste qu’à prier pour que ce soit suffisant.
 
-Alors nous sommes tous des… éphémérides ? interrogea Gabrielle, très perplexe.
 
-Probablement que non. Car vois-tu, le gêne de cette race est très faible, et comme votre mère n’était pas une éphéméride, il est très possible qu’il n’y ait pas un seul éphéméride parmi vous. Si malgré tout il advenait que l’un de mes enfants le soit, il accéderait immédiatement au trône de Val- d’Ambre.
 
-Comment savoir si nous sommes des éphémérides alors?
 
-Premièrement, vous devez savoir que les éphémérides sont d’une beauté incomparable, alors c’est une bonne manière de les reconnaître en un coup d’œil.
 
Tous les regards se tournèrent vers Phillik, de loin le plus beau d’entre eux. À 16 ans, il était déjà si parfait qu’on ne pouvait que douloureusement s’arracher à sa contemplation.
 
-Mais la seule manière de le savoir avec certitude est un peu plus complexe… sortez vos pierres.
 
Tous dégagèrent alors de leurs somptueux habits une grande chaîne en or -dont le style et la grandeur variait selon la personne- au bout duquel pendait un éclatant morceau d’ambre.
 
- Ah, l’ambre royal, pierre de famille des rois et reines de Dorthéon, continua le roi avec un sourire.  Maintenant, regardez bien.  
 
Il prit sa propre pierre entre ses mains, et sembla se concentrer. Au début, il ne se passait rien, mais soudainement la pierre orangée devint d’un rouge écarlate.
 
-Voyez mes enfants! exultait le roi.  Ceci prouve que j’ai bel et bien du sang d’éphémérides dans mes veines, et si vous en avez également, vous serez tout aussi capable que moi de le faire.
 
-Qu’est-ce que la pierre rouge signifie père? questionna Dalila. Je n’en ai jamais vu de pareille.
 
-Cela veut dire que si j’avais eu des pouvoirs comme mes ancêtres, j’aurais contrôlé le feu, ma jolie. Je suis un éphéméride de feu.  
 
 Je sens mes forces me quitter à présent, je dois me dépêchez de tous vous transmettre. Prenez votre pierre dans la main et fermez les yeux. Je veux que vous vous imaginiez une étoile à quatre branches égales, représentant les quatre points cardinaux ainsi que les quatre saisons. La branche du sud est rouge, celle de l’ouest verte, celle du nord blanche, et celle de l’est bleue.
 
À présent, imaginez que cette étoile tourne très rapidement sur elle-même, jusqu’à formez un cercle ou les couleurs se mélangeraient.
 
Après quelques secondes, on entendit un cri, et tous les enfants lâchèrent leurs pierres. Phillik avait crié, et dans sa main où se tenait auparavant un morceau d’ambre restait maintenant une pierre d’un vert profond. Étonné, il leva les yeux vers son père.
 
-Ainsi, l’un de mes enfants est un éphéméride, quel le ciel soit loué. Phillik, tu seras un roi très sage pour ton peuple.
 
Celui-ci hocha la tête, comprenant son nouveau rôle.
 
-Maintenant mes enfants, adieu. Je me sens si las tout à coup, si fatigué. Le monde vous appartient à présent, ne me faites pas honte. Je vous aime.
 
Un à un, les enfants du roi quittèrent la pièce, abandonnant leur vieux père à la mort. Phillik partit le dernier, et juste avant de franchir la porte, il se retourna et dit :
 
-Père, s’il advenait que Karehb se réveille durant mon règne, moi, en tant qu’éphéméride, que devrais-je faire?
 
-Très simple mon garçon : trouvez tes semblables, et partir en guerre.
 
 
 

Message cité 1 fois
Message édité par Becca11 le 17-07-2008 à 20:57:09
mood
Publicité
Posté le 17-07-2008 à 20:11:33  profilanswer
 

n°15554678
Taliesim
Posté le 17-07-2008 à 20:22:49  profilanswer
 

Qu il faut arrêter de spammer.


---------------
http://www.thetoadstudio.com
n°15554699
nicolas912​00
Posté le 17-07-2008 à 20:24:53  profilanswer
 

Taliesim a écrit :

Qu il faut arrêter de spammer.


Change de signature alors  [:rhetorie du chaos]

n°15554708
Taliesim
Posté le 17-07-2008 à 20:25:49  profilanswer
 

nicolas91200 a écrit :


Change de signature alors  [:rhetorie du chaos]


Il y a pas une seule  pub sur mon lien et c'est une signature :o


---------------
http://www.thetoadstudio.com
n°15554716
nicolas912​00
Posté le 17-07-2008 à 20:28:10  profilanswer
 

Taliesim a écrit :


Il y a pas une seule  pub sur mon lien et c'est une signature :o


Ta signature est une pub pour un site de bien piètre qualité alors t'es bien mal placé pour faire la morale a cette petite jeune hein  [:bank]

n°15554731
Taliesim
Posté le 17-07-2008 à 20:30:12  profilanswer
 

nicolas91200 a écrit :


Ta signature est une pub pour un site de bien piètre qualité alors t'es bien mal placé pour faire la morale a cette petite jeune hein  [:bank]


 
 :??:  
Ah ouais tu crois vraiment que c'est une jeune éphébe de 15 ans alors  :o  
C'est un gros monsieur velu qui est venu poser son unique message avec un lien et qui est déjà barré du forum :/

Message cité 1 fois
Message édité par Taliesim le 17-07-2008 à 20:30:30

---------------
http://www.thetoadstudio.com
n°15554736
nicolas912​00
Posté le 17-07-2008 à 20:31:14  profilanswer
 

Taliesim a écrit :


 
 :??:  
Ah ouais tu crois vraiment que c'est une jeune éphébe de 15 ans alors  :o  
C'est un gros monsieur velu qui est venu poser son unique message avec un lien et qui est déjà barré du forum :/


 
Je sais pas qui c'est mais elle et toi vous spammez  :D

n°15554753
Taliesim
Posté le 17-07-2008 à 20:33:08  profilanswer
 

nicolas91200 a écrit :


 
Je sais pas qui c'est mais elle et toi vous spammez  :D


Va lire les règles du forum  plutôt :o


---------------
http://www.thetoadstudio.com
n°15554755
Mine anti-​personnel
Posté le 17-07-2008 à 20:33:34  profilanswer
 

En principe, on ne peut pas ouvrir un sujet pour mettre un lien vers son site perso, donc ça va couper d'ici peu.
 
Pour ton texte:
 
- Tu confonds précéder et succéder
- malgré que  :non:  
- Y'a quelques s qui manquent ou en trop, de même un ont qui a perdu son t.
 
Sur le fond: pas trop mal, ni pénible à lire ni captivant, faudrait voir la suite.
 
Un éphéméride est un calepin dans lequel on inscrit les rendez-vous, faudrait que tu trouves un autre mot.

n°15554777
nicolas912​00
Posté le 17-07-2008 à 20:37:14  profilanswer
 

Mine anti-personnel a écrit :


 
Un éphéméride est un calepin dans lequel on inscrit les rendez-vous, faudrait que tu trouves un autre mot.


Spa un calendrier un éphéméride  :??:

mood
Publicité
Posté le 17-07-2008 à 20:37:14  profilanswer
 

n°15554821
Mine anti-​personnel
Posté le 17-07-2008 à 20:42:42  profilanswer
 

nicolas91200 a écrit :


Spa un calendrier un éphéméride  :??:


Tu as raison, mais ça peut être des tas de choses: http://www.cnrtl.fr/definition/%C3 [...] %C3%A9ride

n°15554848
nicolas912​00
Posté le 17-07-2008 à 20:45:23  profilanswer
 

Mine anti-personnel a écrit :


Tu as raison, mais ça peut être des tas de choses: http://www.cnrtl.fr/definition/%C3 [...] %C3%A9ride


ok, je ne connaissais que la version 'calendrier' un éphéméride c'est un peu comme un Iphone 3G en fait  [:bank]

n°15586959
TAM136
Posté le 21-07-2008 à 07:41:43  profilanswer
 

Becca11 a écrit :

Je suis une adolescente de 15 ans, et depuis 5 ans déjà, j'écrit j'écris un roman fantastique...
 
 Évidemment, mon roman à beaucoup évolué depuis, et récemment j'ai commencé une énième version de celui-ci.
 
Je l'ai fait lire à mes parents ainsi qu'à quelques amis, mais on dirait qu'ils ne savent rien dire d'autre que: «c'est bon»...  
 
Comme je voulais une critique plus... élaborée, j'ai décidé de m'ouvrir un blog où des personnes neutres pourraient lire  
un extrait de mon roman et le commenter.
 
Édité: dsl tout le monde, je ne savais pas que je ne pouvais pas mettre de lien... :(  mais c'est corrigé maintenant!  
 
 
 
 
Une douce chaleur se répandait dans les appartements du roi Thu ‘Orin, mais c’était à peine si on le remarquait, tant tout le monde avait le cœur lourd. Au milieu des édredons richement brodés trônait le vieux roi, ses yeux emplis d’une inhabituelle nostalgie.
 
[b][/b]Un dialogue commence par des guillemets[/b]
"Mes enfants, murmura-t-il d’une voix caverneuse, il est temps. Il ne sert plus à rien de se leurrer; vous savez tout aussi bien que moi que ma fin est proche."Fin du dialogue
 
L’une de ses filles, la plus jeune, ne put retenir un sanglot. Son aînée s’empressa de lui tenir la main en signe de réconfort. Elle aussi avait les yeux pleins de larmes.
 
" Nouveau dialogueNe soyez pas tant attristés de me voir partir, continua le roi avec un faible sourire.  Il me faut maintenant vous annoncer lequel d’entre vous me précédera: Difficile quand même de précéder un mort.Il est plus facile de lui succéder. sur le trône. C’est une lourde responsabilité, mais je vous sens prêt à l’affronter et je sais que vous ferez honneur à ma mémoire.  Pour vous expliquer  mon choix, je dois tout d’abord vous raconter une histoire. Vous savez qu’il existe plusieurs races et peuples sur terre, et pas seulement des humains. PourtantPourtant signifie une opposition.Or il n'y a aucune opposition ici ou alors expliques toi, avant l’invasion, il y en avait beaucoup plus, et c’est de l’un de ces peuples dont je vais vous parler. Ils s’appelaient:Tu parles d'un peuple.Par conséquent, tu dois écrire Il s'appelait Ephéméride et possédait les éphémérides et possédaient des dons spéciauxJe dirais que tu a écris un pléonasme.Si les dons n'étaient pas spéciaux, pour quelle raison, le roi tiendrait-il un discours?.
 
Là,la ponctuation est correcte puisqu'une autre personne parle.Le tiret signifie que ce n'est plus la même personne qui parle-Quel genre de don? Demanda Gabriella, l’ainée.
 
-Cela dépendait dépend.  Chaque éphéméride avait une spécialité, soit l’air, le feu, l’eau ou la terre. Oh, ils n’avaient Tu dois être plus claire:ou tu parles du peuple en tant que tout (un ensemble) et donc, il faut utiliser le singulier ou tu parles des personnes qui constituent ce peuple et dans ces conditions, tu peux alors écrire au pluriel.Mais, tu joues au ping pong: ce n'est pas une fois le peuple, une fois les habitants pas de si grand pouvoir; allumer une flamme, réchauffer de l’eau, ce genre de chose.
 
-N’importe quoi… marmonna Élis, pensant qu’on ne l’avait pas entendu.
 
-Ah, tu crois mon fils? Malgré que Attention, cette tournure est déconseillée par L'Académie cette histoire te semble peut-être insolite, elle n’en est pas moins vraie. La preuve, c’est que je suis un éphéméride.Je pense que tu pourrais mettre un point d'exclamation pour marquer la surprise.
 
-Alors tu as des pouvoirs papa? interrogea July.
 
Le vieillard rit de bon cœur.
 
-Malheureusement non, car il y a très longtemps, mes aïeux décidèrent de renoncer à leurs dons.
 
-Pourquoi? questionna de nouveau July
 
-Pour la vengeance.  
 
-Je ne comprends pas, répondit-elle.
 
-Laisse-moi t’expliquer.  S’il y a si peu d’éphémérides: Choisis encore une fois de qui tu parles vivant de nos jours, c’est parce que Karehb et ses disciples on tentés de les exterminer, eux ainsi que toutes les autres races.  Ils y parvinrent puisque tu parles de Karehb et ses disciples presque, avant d’être stoppés le jour de la Grande Bataille où il fut…
 
-Tué, compléta Élis. C’est bien pendant cette bataille que le cruel Karehb est mort, n’est-ce pas?
 
-Eh bien c’est ce que tout le monde croyait. En fait, il n’est pas vraiment mort, mais seulement en coma profond, attendant de retrouver ses forces. Seul les éphémérides l’avaient compris.
 
On entendit alors des hoquets de surprises parmi les enfants du roi, et même de peur de la part des plus jeunes.
 
-Es-tu sûr de ce que tu avances: 2ème personne du singulier de l'indicatif présent, père? bredouilla Kagian. Cela pourrait avoir des conséquences terribles pour le futurJe dirais que là aussi, c'est un pléonasme !  
 
-J’en ai conscience. Mais permettez-moi de continuer. Les éphémérides, se rendant bien compte de leur maigre pouvoir, et deleur impuissance, choisirent de renoncer à leur pouvoir. J'écrirais:Les éphémérides, se rendant bien compte de leur leur impuissance et de leur maigre pouvoir choisirent d'y renoncer.La répétition est ainsi évitée Enfin, renoncer n’est pas le vrai mot, accumuler serait plus exact. Car lorsque Karehb   se réveillera, tout les éphémérides qui auront la chance –ou la malchance- d’être en vie à ce moment là hériteront des pouvoirs accumulés de leurs parent, grands-parents, arrières-grand-parents et tous ceux qui vinrent avant eux.
 
-Ces gens là seront très puissants, n’est-ce pas papa?  
 
-Extrêmement puissants ma chérie. Il ne reste qu’à prier pour que ce soit suffisant.
 
-Alors nous sommes tous des… éphémérides ? interrogea Gabrielle, très perplexe.
 
-Probablement que non. Car vois-tu, le gêne de cette race est très faible, et comme votre mère n’était pas une éphéméride, il est très possible qu’il n’y ait pas un seul éphéméride parmi vous. Si malgré tout il advenait que l’un de mes enfants le soit, il accéderait immédiatement au trône de Val- d’Ambre.
 
-Comment savoir si nous sommes des éphémérides alors?
 
-Premièrement, vous devez savoir que les éphémérides sont d’une beauté incomparable, alors c’est une bonne manière de les reconnaître en un coup d’œil.
 
Tous les regards se tournèrent vers Phillik, de loin le plus beau d’entre eux. À 16 ans, il était déjà si parfait qu’on ne pouvait que douloureusement s’arracher à sa contemplation.
 
-Mais la seule manière de le savoir avec certitude est un peu plus complexe… sortez vos pierres.
 
Tous dégagèrent alors de leurs somptueux habits une grande chaîne en or -dont le style et la grandeur variait selon la personne- au bout duquel de laquelle puisque tu parles d'une chaînependait un éclatant morceau d’ambre.
 
- Ah, l’ambre royal, pierre de famille des rois et reines ambre est un nom masculin et il est au singulier alors je ne comprends lorsque tu écris "et reines" au pluriel de Dorthéon, continua le roi avec un sourire.  Maintenant, regardez bien.  
 
Il prit sa propre pierre entre ses mains, et sembla se concentrer. Au début, il ne se passait rien, mais soudainement la pierre orangée devint d’un rouge écarlate.
 
-Voyez mes enfants! exultait le roi.  Ceci prouve que j’ai bel et bien du sang d’éphémérides dans mes veines, et si vous en avez également, vous serez tout aussi capable que moi de le faire.
 
-Qu’est-ce que la pierre rouge signifie père? questionna Dalila. Je n’en ai jamais vu de pareille.
 
-Cela veut dire que si j’avais eu des pouvoirs comme mes ancêtres, j’aurais contrôlé le feu, ma jolie. Je suis un éphéméride de feu.  
 
 Je sens mes forces me quitter à présent, je dois me dépêchez [b]dépêcher: infinitif
de toustu parles de transmettre à tous ou de transmettre tout? vous transmettreTransmettre est un verbe transitif ce qui signifie que tu dois forcément écrire quelque chose derrière. Prenez votre pierre dans la main et fermez les yeux. Je veux que vous vous imaginiez une étoile à quatre branches égales, représentant les quatre points cardinaux ainsi que les quatre saisons. La branche du sud est rouge, celle de l’ouest verte, celle du nord blanche, et celle de l’est bleue.
 
À présent, imaginez que cette étoile tourne très rapidement sur elle-même, jusqu’à formez un cercle ou les couleurs se mélangeraient.
 
Après quelques secondes, on entendit un cri, et tous les enfants lâchèrent leurs pierresChacun n'a qu'une pierre. Phillik avait crié, et dans sa main où se tenait auparavant un morceau d’ambre restait maintenant une pierre d’un vert profond. Étonné, il leva les yeux vers son père.
 
-Ainsi, l’un de mes enfants est un éphéméride, quel le ciel soit loué. Phillik, tu seras un roi très sage pour ton peuple.
 
Celui-ci hocha la tête, comprenant son nouveau rôle.
 
-Maintenant mes enfants, adieu. Je me sens si las tout à coup, si fatigué. Le monde vous appartient à présent, ne me faites pas honte. Je vous aime.
 
Un à un, les enfants du roi quittèrent la pièce, abandonnant leur vieux père à la mort. Phillik partit le dernier, et juste avant de franchir la porte, il se retourna et dit :
 
-Père, s’il advenait que Karehb se réveille durant mon règne, moi, en tant qu’éphéméride, que devrais-je faire?
 
-Très simple mon garçon : trouveztrouver: infinitif tes semblables, et partir en guerre.
 
Il faudrait revoir les règles concernant les dialogues.Fais attention également au temps employé: j'ai du mal à suivre entre le présent, l'imparfait..Comme je te l'ai dit, revoies également la notion de ce qu tu appelles Ephéméride: peuple ou les éphémérides (ceux qui constituent ce peuple)
 
 
 



Message édité par TAM136 le 21-07-2008 à 07:46:41

Aller à :
Ajouter une réponse
  FORUM HardWare.fr
  Discussions
  Arts & Lecture

  Que pensez-vous de mon prologue?

 

Sujets relatifs
que pensez-vous des relations amoureuses à distance??concept gratishotel - qu'en pensez-vous ?
Que pensez vous de ma mosaique ?Que pensez-vous des vasques à poser ?
que pensez vous des piercings ??Mariage annulé pour mensonge sur virginité, vous en pensez quoi?
Permis de conduire, qu'en pensez vous?...Que pensez-vous de la politique actuelle sur la question des OGM ?
Plus de sujets relatifs à : Que pensez-vous de mon prologue?


Copyright © 1997-2018 Hardware.fr SARL (Signaler un contenu illicite) / Groupe LDLC / Shop HFR