Forum |  HardWare.fr | News | Articles | PC | Prix | S'identifier | S'inscrire | Shop Recherche
830 connectés 

  FORUM HardWare.fr
  Discussions
  Actualité

  La Vrai Histoire de la Chrétienté (Une Origine Gnostique)

 



 Mot :   Pseudo :  
 
 Page :   1  2
Page Précédente
Auteur Sujet :

La Vrai Histoire de la Chrétienté (Une Origine Gnostique)

n°8148214
glevesque
Reste Calme !
Posté le 12-04-2006 à 21:42:46  profilanswer
 

Salut
 
La Vrai Histoire sur l'origine de la Chrétienté. Une Origine Gnostique qui a été manipulée par l'église Chrétienne !
 

Citation :

Orphée (1300 av JC)
 
Orphée, apparu 13 siècles avant le Christ, fut un grand réformateur religieux. Si l'on en croit l'historien latin Horace, il fut l'interprète sacré des dieux. Il était le fils d'un roi de Thrace Œagre, mais selon les légendes, il serait fils d'Apollon, dieu solaire, et de la muse Calliope. D'ailleurs, il était lui-même musicien et poète. Sans qu'aucun auteur ancien n'en fasse mention, dès sa jeunesse, il quitta le pays pour l'Egypte, où il fut acceuilli par les prêtres de Memphis. Après vingt ans dans les écoles de mystère, il retourna en Thrace et entreprit de profondes transformations dans l'organisation religieuse. Sa tombe devint un lieu de pèlerinage. Orphée est surtout connu par la légende de sa descente aux enfers. Mi-homme, mi-dieu, il est devenu un personnage mythologique dont le nom signifie "la lumière de d'amour". Il serait à l'origine des mystères d'Eleusis qui apparaissent dès le VIIe siècle. Prélude au christianisme, l'orphisme constitue à la fois une religion secrète à caractère initiatique et une philosophie : l'âme, prisonnière du corps, porte le fardeau d'un crime originel ; elle ne sera libérée qu'au terme de nombreuses incarnations en se purifiant par les jeûnes, l'ascétisme et l'initiation spirituelle. C'est aussi la promesse d'une vie post-mortem. Ces rapprochements avec le christianisme ont été mis en lumière par André Boulanger, qui cite un autre auteur dans son livre Orphée. Voici l'opinion de ces auteurs : "Le passage du christianisme judaïque au christianisme hellénique, du fait historique de Jésus au fait mystique du Christ, se serait opéré grâce à l'orphisme, la christologie de Paul étant purement et simplement une transposition de l'orphisme. Entre les deux doctrines, il y a mieux que des ressemblances, il y a identité pour tout l'essentiel. Par conséquent, établir que les éléments mythiques du Christ paulinien dérivent de l'orphisme équivaut à chercher jusqu'à quel point la résurrection mystique dans le christianisme dérive de l'orphisme". - Encyclopédie de l'ésotérisme -T. 2 Religions non chrétiennes- Jacques d'Ares, 1974 -

Citation :

Horus
 
Les histoires de Jésus et d'Horus sont très semblables, le mythe d'Horus ayant contribué de surcroît à la désignation de Jésus comme le Christ. Les légendes autour d'Horus sont vieilles de plusieurs milliers d'années, et il partage les traits suivants avec Jésus : Horus naquit d'une vierge un 25 décembre. Il eut 12 compagnons ou disciples. Il fut mis au tombeau et ressuscita. Il était désigné comme la voie, la vérité, la lumière, le Messie, le fils oint de Dieu, le bon berger, et troisième personne de la trinité divine (Osiris-Isis-Horus). Il faisait des miracles, et éleva un homme, El-Azar-us, d'entre les morts. L'épithète personnelle d'Horus était "Iusa", "le fils jamais procréé" de "Ptah," le "père" - Churchward, op. cit., p. 365. Cf. aussi le livre Votre Église ne veut pas que vous lisiez, pp. 15-16.-. Horus était encore désigné comme "le KRST," ou "Oint," longtemps avant que les chrétiens n'en aient reproduit l'appellation - Churchward, ibid., p. 397. Cf. également : Le Livre égyptien des morts, par Massey, pp. 13 et 64. -. Matériellement, à Rome dans les catacombes on peut encore contempler des images d'Horus-enfant porté par Isis, sa mère vierge, la "Madonne et l'enfant" originels - Churchward, ibid., p. 366. -

Citation :

Osiris
 
La légende d'Osiris est multiforme. Ce dieu défunt est le souverain-juge qui préside le tribunal au jugement dernier (scène de la pesée de l'âme ou psychostase) comme l'est Jésus sur le tympan des cathédrales et de certaines basiliques ; Thot sert de médiateur au Tribunal de Dieu comme Jésus. En bien des points, la religion égyptienne a inspiré les religions juive et chrétienne, de la Genèse à l'Apocalypse. On y trouve des concepts analogues, la même morale, la confession, le rituel de purufication par ablutions et celui du pain et du vin consacrés... issu du courant ésotérique osirien, le christianisme vulgarisé et figé en dogmes a perdu de sa vitalité. - Livre des morts des anciens égyptiens, Kolpaktchy, éd. Omnium Littéraire -.

Source : http://perso.modulonet.fr/~miardouin/mythes.htm
 
Et
 

Citation :

1947 Découverte des "manuscrits de la Mer Morte" à Qumran (Sokoka) dans 11 grottes par un bédouin qui cherchait une cachette pour des marchandises de contrebande. Ces manuscrits contemporains de l'époque de Jésus de Nazareth de la Bible (de 250 av JC à 68 après JC, bien après la supposée mort du Christ) ont été écrits par des membres de la communauté des Qumraniens/Esséniens. Ils traitent de religion, de justice, des psaumes, de récits de guerre. La plupart de ces manuscrits sont entreposés par les catholiques au musée biblique à Jérusalem (aujourd'hui musée Rockfeller). Dans les exemplaires transmis aux historiens, on trouve des passages de l'Ancien Testament. Aucune trace des Évangiles, aucune mention des apôtres, de Jésus ou de sa résurrection ! Rien ! L'Église a été très longue à montrer les manuscrits. 54 ans après la découverte des manuscrits, l'intégralité, en 39 volumes a été publiée: certains manuscrits sont gênants: ils montrent que l'histoire de JC a été inspirée, entre autre du messie Ménahem, rejeté par les pharisiens, et mis à mort par les romains en -4 AV JC puis aurait été considéré comme ressuscité par ses disciples. Source: "L'Autre Messie", Israël Knohl  Directeur du département biblique à l'Université hébraïque de Jérusalem: (Albin Michel). "Il met notamment en évidence, pour la première fois, des correspondances extrêmement troublantes entre la biographie de Jésus et celle du leader messianique qui l'a précédé d'une génération : Ménahem l'Essénien" et pour cause...
 
"Le Maître galiléen (...) apparaît aussi, à bien des égards, comme une étonnante réincarnation du Maître de Justice. Comme celui-ci, il prêcha la pénitence, la pauvreté, l'humilité, l'amour du prochain, la chasteté. Comme lui, il fut l'élu et le Messie de Dieu - le messie rédempteur du monde. Comme lui il fut en butte à l'hostilité des prêtres. Comme lui, il fut condamné et supplicié. Comme lui il fonda une Église dont les fidèles attendaient avec ferveur son glorieux retour." Dupont-Sommer
4Q525: "Heureux l'homme qui a atteint la sagesse - qui marche dans la loi du très haut - Heureux celui qui dit la vérité avec un cœur pur - et ne calomnie pas avec sa langue... Heureux ceux qui la cherche [la sagesse] avec des mains pures - et qui ne la recherche pas avec un cœur fourbe..." recopié presque à l'identique dans Matthieu 5, 3-12.
4Q521 contient la mention d'un messie unique et eschatologique très proche du Jésus-Messie-Christ des premiers chrétiens: "Les cieux et la Terre prêteront l'oreille à son Messie,.. Sur les pauvres, Son Esprit planera et il restaurera les fidèles par Sa puissance... Il libérera les captifs, rendra la vue aux aveugles, redressera les opprimés... Le Seigneur accomplira des prodiges... Il guérira les blessés et ressuscitera les morts ; aux pauvres, il annoncera la bonne nouvelle"
1Q28a 1QSa introduit le concept de Dieu comme père du messie "Voici la menace des hommes de renom, quand Dieu aura engendré le Messie"
Les textes les plus primitifs du Nouveau Testament indiquent que Jésus ne devint fils de Dieu qu'après sa résurrection. On fait ensuite remonter cette filiation à son baptême puis finalement à sa conception.
4Q246 renferme l'idée de fils de Dieu, l'un des attributs prépondérants du messie de la théologie chrétienne.
4Q174 montre la filiation avec David du Messie-fils de Dieu.
Le professeur Dupont-Sommer qui le premier, montra les similitudes étonnantes entre l'histoire du Maître de justice ésséniens et Jésus-Christ (postérieur) reçut des menaces et du "caviarder" sa version: il était en train de mettre au grand jour et auprès du public, sans le vouloir, des éléments montrant que l'histoire de Jésus-Christ avait été créée de toute pièce: "Jésus s'est appliqué à soi-même les mystérieux oracles d'Esaïe relatifs au serviteur de Jahvé, ainsi que l'avait fait avant lui le Maître de Justice; cette commune référence au Serviteur de Jahvé est extrêmement significative: entre les deux prophètes, elle établit une parenté tout à fait particulière et de caractère unique"
J.M. Allegro, chercheur anglais a avancé que le leader messianique de la secte de Qumran, le Maître de justice a été crucifié et que le récit du Nouveau Testament n'est qu'une version mythique empruntée de seconde main à l'original des manuscrits de la Mer Morte
On pourrait en conclure que les manuscrits ont servi de source d'inspiration aux Évangiles qui leur sont nettement postérieurs. A moins que tous ces textes n'aient puisé leur inspiration à une source commune et antérieure, pas encore découverte, qui serait à l'origine de cette notion de résurrection des morts. La mention de ce même miracle dans les manuscrits et les évangiles prouvent qu'elles proviennent d'un tronc commun.
"La lecture des manuscrits de Qumran sèmera le trouble chez tout ceux à qui les prêtres ou les apologètes chrétiens ont fait croire que les titres de Christ ou de Messie attribués à Jésus ne trouvent aucun antécédent dans la littérature apocalyptique et messianique du judaïsme" Frank Cross
En 586 av JC, la destruction de Jérusalem et l'incendie du Temple de Salomon met fin à la dynastie des rois David. A partir de là, 'mashia' désigne le retour au pouvoir de la lignée de David. Luc et Matthieu font descendre Jésus de David à travers Joseph. Bien que Jésus soit Galiléen, on le fait naître à Jérusalem. Luc et David voulaient donner plus de poids au statut de messie davidique accordé à Jésus.
"Nous devons loyalement reconnaître que nous ne possédons pas encore un fragment de texte de témoins oculaires de Jésus" Emile Puech, directeur de recherche au CNRS
A long terme, les manuscrits de Qumran montrent que l'histoire de Jésus est le résultat d'une évolution continue midrashique et pourraient bien porter un coup sévère à la chrétienté. ... Sources  www.bible.chez-alice.fr: Herschel Shanks "L'énigme des manuscrits de la Mer Morte". M. Baigent, R Leigh "La Bible confisquée, Enquête sur le détournement des manuscrits de la Mer Morte", Plon 1992, http://perso.wanadoo.fr/jocelyn.bezecourt/conf.html, "Le monde de la Bible" N°107 novembre décembre 1997, "Le Monde" 25 décembre 2001, "Jésus anatomie d'un mythe" P. Boistier
 
Source : http://www.bible.chez-alice.fr/


Message édité par glevesque le 12-04-2006 à 21:46:51
mood
Publicité
Posté le 12-04-2006 à 21:42:46  profilanswer
 

n°8148244
glevesque
Reste Calme !
Posté le 12-04-2006 à 21:44:34  profilanswer
 

Salut
 
Voici des compléments :
 
Histoire et chronologie de la chrétienté
La découverte de Nag Hammadi en Égypte en 1945

Citation :

Les Manuscrits Apocryphe de Nag Hammadi (Égypte 1945)
 
Le contenu des 13 codices de Nag Hammadi.
 
Codex I (Codex Jung)
 
1. Prière de l'apôtre Paul
2. Le Livre secret de Jacques
3. L'Évangile de vérité
4. Le Traité sur la résurrection
5. Le Traité tripartite
 
Codex II
 
6. Le Livre secret de Jean
7. L'Évangile selon Thomas
8. L'Évangile selon Philippe
9. L'Hypostas des archontes
10. Symphonia de l'hérésie 40 du Panarion d'Épiphane
11. L'Exégèse de l'âme
12. Le Livre de Thomas l'Athlète
 
Codex III
 
13. Le Livre secret de Jean
14. L'Évangile des Égyptiens
15. Eugnoste le Bienheureux
16. La Sophia de Jésus-Christ
17. Le Dialogue du Sauveur
 
Codex IV
 
18. Le Livre secret de Jean
19. L'Évangile des Égyptiens
 
Codex V
 
20. Eugnoste le Bienheureux
21. L'Apocalypse de Paul
22. L'Apocalypse de Jacques
23. L'Apocalypse de Jacques
24. L'Apocalypse d'Adam
32. Fragment de l'Asclépius
 
Codex VII
 
33. La Paraphrase de Séem
34. Le Second Traité du grand Seth
 
Codex VI
 
25. Les Actes de Pierre et des douze apôtres
26. Le Tonnerre, intellect parfait
27. Authentikos Logos
28. Aisthesis dianoia noèma
29. Passage paraphrasé de La République de Platon
30. Discours sur l'ogdoade et l'ennéade
31. La Prière d'actions de grâce
35. L'Apocalypse de Pierre
36. Les Enseignements de Silouanos
37. Les Trois Stèles de Seth
 
Codex VIII
 
38. Zostrianos
39. La Lettre de Pierre à Philippe
 
Codex IX
 
40. Melchisedek
41. La Pensée de Noréa
42. Le Témoignage de la Vérité
 
Codex X
 
43. Marsanès
 
Codex XI
 
44. L'Interprétation de la connaissance
45. Exposés valentiniens
46. Révélations reçues par l'Allogène
47. Hypsiphronè
 
Codex XII
 
48. Les Sentences de Sextus
49. Fragment central de l'Évangile de vérité
50. Fragments non identifiés
 
Codex XIII
 
51. La Protennoia trimorphe
52. Fragment du 5e traité du Codex II
 
Source qui résume un peut les différents Codex : http://www.ftsr.ulaval.ca/bcnh/accueil.asp?lng
Retranscription de certains CODEX apocryphes ici : http://religions.free.fr/2400_apocryphes/2...iste_apocr.html
Autre Source : http://www.nag-hammadi.com/fr/index.html


 
les Manuscrits des grottes de la Mer Morte en 1947 et suivante

Citation :

les manuscrits de la Mer Morte comprend entre autre :
 
- 'Le livre d'Enoch',  
- 'le Livre des Jubilés',  
- 'Le Rouleau du Temple',  
- 'La Règle de la Communauté'  
 
en plus de tout les livres de l'ancien Testament. Ces écrits totalement inédits auraient été rédigés par les Esséniens


 
Un autre Aprocryphe : La Pistis Sophia, découverte en Égypte en 1851.  
 
ET Voici un site sur les différents conciles de l'histoire de la chrétienneté.  
http://www.salve-regina.com/Histoire/Histoire_conciles.html  
 
Et il y a aussi le livre de Léon Denis : Christianisme et Spiritisme (la base qui est très bien fait)
 
Gilles


Message édité par glevesque le 12-04-2006 à 21:45:06
n°8148322
Bresse
EVERYTHING IS§§§⭐⭐
Posté le 12-04-2006 à 21:49:58  profilanswer
 

Et c'est pour quoi?


---------------
He was a cop and good at his job, but he committed the ultimate sin and testified against other cops gone bad. Cops that tried to kill him but got the woman he loved instead...
n°8148372
glevesque
Reste Calme !
Posté le 12-04-2006 à 21:53:59  profilanswer
 

Bresse a écrit :

Et c'est pour quoi?

Pour en débatre et surtout pour échangé et recherché d'autre documents apocryphes qui remonte a cette époque.
 
Gilles  

n°8148386
Bresse
EVERYTHING IS§§§⭐⭐
Posté le 12-04-2006 à 21:55:31  profilanswer
 

Tu ne poses aucune question.


---------------
He was a cop and good at his job, but he committed the ultimate sin and testified against other cops gone bad. Cops that tried to kill him but got the woman he loved instead...
n°8148424
glevesque
Reste Calme !
Posté le 12-04-2006 à 21:59:30  profilanswer
 

Salut Bresse
 
Les deux premier poste, résume emplement le sujet de la discussion !
 
Maintenent il reste vos opignons, soit d'ordre Chrétienne, Gnostique, Kabbaliste ou autre !
 
Et surtout, il existe t-il d'autre document de cette nature ! et si oui donnez-nous les liens SVP !
 
Gilles
 

n°8148479
len22
Posté le 12-04-2006 à 22:03:41  profilanswer
 

glevesque a écrit :

Salut Bresse
 
Les deux premier poste, résume emplement le sujet de la discussion !
 
Maintenent il reste vos opignons, soit d'ordre Chrétienne, Gnostique, Kabbaliste ou autre !
 
Et surtout, il existe t-il d'autre document de cette nature ! et si oui donnez-nous les liens SVP !
 
Gilles


 
Quand on amène un sujet comme ça, il est indispensable de situer un peu le débat :
* contexte
* faits nouveaux (avec documentation)
* questions posées
 
Perso, ca m'interesserait. Mais ne sachant ni de quoi partir, ni où arriver, je laisse tomber

n°8148480
rogerlelap​in
Roger il est vraiment trop con
Posté le 12-04-2006 à 22:03:46  profilanswer
 

C'est sensé contester l'existence de Jesus?

Message cité 2 fois
Message édité par rogerlelapin le 12-04-2006 à 22:04:27
n°8148483
pascal75
Posté le 12-04-2006 à 22:03:56  profilanswer
 

Ce que j'en retiens c'est qu'il y avait des textes dont s'inspire le nouveau testament, comme, par ailleurs, l'ancien testament s'inspire en partie de l'épopée de Gilgamesh.  
T'en conclues quoi ? moi j'en conclue que les écrits, sacrés ou pas, sont des inventions humaines, peaufinées et modifiées au fil des temps, et qu'on pourrait sans doute remonter comme ça jusqu'avant l'invention de l'écriture. Après, suivant les convictions de chacun, on peut y voir les échos successifs d'une réalité qui nous dépasse, ou de purs récits inspirés de faits réels transposés dans un monde imaginaire. Moi je crois plutôt en cette seconde possibilité, et je trouve vraiment ça épatant, tout ce qu'ils vehiculent de notre histoire et la manière dont ils sont parvenus jusqu'à nous. :)

Message cité 1 fois
Message édité par pascal75 le 12-04-2006 à 22:07:17
n°8148516
glevesque
Reste Calme !
Posté le 12-04-2006 à 22:05:51  profilanswer
 

rogerlelapin a écrit :

C'est sensé contester l'existence de Jesus?

Peut-être, mais pas encore ! (manque trop de donnée et de document encore !)
 
Gilles

mood
Publicité
Posté le 12-04-2006 à 22:05:51  profilanswer
 

n°8148567
len22
Posté le 12-04-2006 à 22:09:29  profilanswer
 

rogerlelapin a écrit :

C'est sensé contester l'existence de Jesus?


 
En moins de 2 semaines, on apprend que Judas n'était pas un traitre et que Jésus n'a peut-etre pas existé. L'Histoire est en marche  :o  
 
Blague à part, tu veux montrer quoi dans ton post ? :)

n°8148578
glevesque
Reste Calme !
Posté le 12-04-2006 à 22:10:32  profilanswer
 

pascal75 a écrit :

Ce que j'en retiens c'est qu'il y avait des textes dont s'inspire l'ancien testament, comme, par ailleurs, l'ancien testament s'inspire en partie de l'épopée de Gilgamesh.  
T'en conclues quoi ? moi j'en conclue que les écrits, sacrés ou pas, sont des inventions humaines, peaufinées et modifiées au fil des temps, et qu'on pourrait sans doute remonter comme ça jusqu'avant l'invention de l'écriture. Après, suivant les convictions de chacun, on peut y voir les échos successifs d'une réalité, ou de purs récits imaginaires. Moi je crois plutôt en cette seconde possibilité, et je trouve vraiment ça épatant, tout ce qu'ils vehiculent de notre histoire et la manière dont ils sont parvenus jusqu'à nous. :)

Effectivement la genèse semble être la retranscription de l'épopé de Gilgamesh (cité de summer en Irak), il en est de même pour l'histoire d'Adam, d'Abraham, et du déluge. Dont certain texte remonte jusqu'en Inde d'ailleur.

Citation :

moi j'en conclue que les écrits, sacrés ou pas, sont des inventions humaines, peaufinées et modifiées au fil des temps

Je suis du même avis, et c'est justement pour cela que j'ai ouvert ce poste, afin d'essailler de retrouvé cette trace


Message édité par glevesque le 12-04-2006 à 22:12:37
n°8148605
Profil sup​primé
Posté le 12-04-2006 à 22:13:04  answer
 

hum ca sent le bon délire tout ca  :heink:

n°8148649
glevesque
Reste Calme !
Posté le 12-04-2006 à 22:19:04  profilanswer
 

Salut
 
L'origine du Christianisme était a ses début et avant la réforme du concile de 325 (avant le 3 siècles) plutot associé a la gnostique des vieu document déclaré aprocryphes par l'église de cette époque.
 
Certains des document trouvé en Égypte en 1945 et en mer morte en 1947-52, nous indique différentes approche.
 
Dont une approche de certains document qui ont été contemporain au concile de 325, qui semble aussi attester l'approche de l'église Chrétienne. Tandit que d'autre document plus vieu nous dévoiles une histoire un peut divergentes (comme sur la divinité, la trinité et etc...). Alors qui dit vrai, vut que les document dit aprocryphe nous dévoile une autre histoire et antérieurs même au Christ !
 
Le fait divin est donc une invention, mais l'homme qui était Jésus, a peut-être belle et bien existé !
 
Mais existe t-il d'autre document !!!!!!!

Message cité 1 fois
Message édité par glevesque le 12-04-2006 à 22:23:37
n°8148736
willou94
Posté le 12-04-2006 à 22:27:35  profilanswer
 

Citation :

Le fait divin est donc une invention


Sans blague ?  
 
Sur les origines des grandes religions ca fait toujours débat quand meme, les historiens ne sont vraiment pas tous d'accord.  
Et ton texte est pas là pour aider à comprendre, c'est lourd bien illisible tu ferais mieux de présenter les differentes théories avec des présentations simples ca interressait plus de gens.

n°8148748
rogerlelap​in
Roger il est vraiment trop con
Posté le 12-04-2006 à 22:28:47  profilanswer
 

On peut tout remettre en cause si on voulait.. Jeanne d'Arc n'a rien écrit non plus donc on ne peut pas dire qu'elle a existé
 
 

n°8148793
glevesque
Reste Calme !
Posté le 12-04-2006 à 22:32:10  profilanswer
 

Salut
 
C'est pour cela que j'oriente la discussion sur des fait arcéologiques et non sur des faient religieux uniquement !
 
De l'objectivité et non juste de la subjectivité pure et simple !
 
Gilles

n°8148808
glevesque
Reste Calme !
Posté le 12-04-2006 à 22:33:10  profilanswer
 

Citation :

tu ferais mieux de présenter les differentes théories avec des présentations simples ca interressait plus de gens

Voir les deux premier poste et leurs liens !
 
Gilles

n°8148820
len22
Posté le 12-04-2006 à 22:34:11  profilanswer
 

glevesque a écrit :

Salut
 
C'est pour cela que j'oriente la discussion sur des fait arcéologiques et non sur des faient religieux uniquement !
 
De l'objectivité et non juste de la subjectivité pure et simple !
 
Gilles


 
Vite mon Bescherel de l'orthographe :o

n°8148850
Stellayr
Un peu plus près des étoiles
Posté le 12-04-2006 à 22:36:31  profilanswer
 

Tiens un bouquin sur le sujet :
 
Genèse de l'Occident chrétien par Roland Tournaire
 
Dès le IIe siècle avant notre ère, la doctrine hébraïque des Deux Voies est constituée. Le premier christianisme apparaît sur ce terrain quand la biographie de Jésus s'ajoute à la doctrine. A la fin du IIe siècle de notre ère, le christianisme des Deux Voies est contesté dans l'évêché de Rome par un néochristianisme que l'Etat non chrétien puis chrétien contrôle au point d'en faire au IVe siècle l'idéologie de l'empire totalitaire. Les répressions conduites sporadiquement par les autorités neutralisent les factions chrétiennes marginales en épargnant les communautés dociles. L'administration impériale, infiltrée d'éléments orientaux et chrétiens dès l'époque des Sévères, permet au néochristianisme, assise des grandes Eglises modernes, de s'imposer. La rivalité du catholicisme nord-africain persécuté et du catholicisme romain promu est à l'image du heurt de ces deux christianismes, l'un issu du midrash hébreu, l'autre coupé de ces racines. Au Ve siècle enfin, les grands propriétaires de l'Occident européen prennent en main les évêchés et le pouvoir effectif : la nouvelle société néochrétienne soumet les populations occidentales à l'aristocratie terrienne. L'étude de ces faits, appuyée sur de nombreuses analyses textuelles, révèle une image inédite des premiers siècles chrétiens, très différente de celle que la relation historique a toujours voulu présenter.  

n°8148980
gigi l amo​roso
Posté le 12-04-2006 à 22:46:39  profilanswer
 

LEs ravages du Da vinci Code...

n°8149018
len22
Posté le 12-04-2006 à 22:49:11  profilanswer
 
n°8149024
glevesque
Reste Calme !
Posté le 12-04-2006 à 22:49:59  profilanswer
 

Merci Stellayr
 
Mais je recherches des document un peut plus anciens que le 3 iem siècle !
 
D'ailleur, qui aurais une traduction française de l'évengile de Judas (découvert en Égypte en 1970 !)
 
Merci
 
Gilles
 

n°8149052
rogerlelap​in
Roger il est vraiment trop con
Posté le 12-04-2006 à 22:52:29  profilanswer
 

glevesque a écrit :

Merci Stellayr
 
Mais je recherches des document un peut plus anciens que le 3 iem siècle !
 
D'ailleur, qui aurais une traduction française de l'évengile de Judas (découvert en Égypte en 1970 !)
 
Merci
 
Gilles


 
 
Mais comment aurait-t'il fait pour ecrire un evangile alors qu'il s'est pendu quand il a trahi Jesus? :/

n°8149064
glevesque
Reste Calme !
Posté le 12-04-2006 à 22:53:25  profilanswer
 


 
D'accord :
 
http://www.bescherelle.com/
 
http://www.hurtubisehmh.com/scolaire/bescherelle.asp
 
http://www.amazon.fr/exec/obidos/A [...] 44-7045050
 
http://fclass.vaniercollege.qc.ca/ [...] relle.html
 
Bon, j'espère que tu es satisfait, pouvons-nous maintenent passer au sujet de cette discussion sans trop êtres dérangé par la grammaire ! Merci !!!!
 
Gilles

Message cité 1 fois
Message édité par glevesque le 12-04-2006 à 22:54:54
n°8149090
len22
Posté le 12-04-2006 à 22:55:51  profilanswer
 

glevesque a écrit :

D'accord :
 
http://www.bescherelle.com/
 
http://www.hurtubisehmh.com/scolaire/bescherelle.asp
 
http://www.amazon.fr/exec/obidos/A [...] 44-7045050
 
http://fclass.vaniercollege.qc.ca/ [...] relle.html
 
Bon, j'espère que tu es satisfait maintenant, pouvons-nous maintenant passer au sujet de cette discussion sans trop êtres dérangés par la grammaire maintenant !
 
Gilles


 
 :D  
 
Et peut-on savoir quel est le problème (ou la nouveauté) ? Désolé, mais je suis ignorant en théologie. Donc, je capte pas bien les tenants et les aboutissants de ton 1er post

n°8149113
glevesque
Reste Calme !
Posté le 12-04-2006 à 22:57:41  profilanswer
 

rogerlelapin a écrit :

Mais comment aurait-t'il fait pour ecrire un evangile alors qu'il s'est pendu quand il a trahi Jesus? :/

Comme pour tout les autres apotres, la tradition s'est gardée de bouche a oreille et puis sous forme écrite sur des parchemin ou papyrus vers le premier et deuxième siècles !
 
Gilles

n°8149193
glevesque
Reste Calme !
Posté le 12-04-2006 à 23:04:29  profilanswer
 

Salut
 

Citation :

Et peut-on savoir quel est le problème (ou la nouveauté) ? Désolé, mais je suis ignorant en théologie. Donc, je capte pas bien les tenants et les aboutissants de ton 1er post

Je fais la recherche de d'autres document concernant ces époques reculées de l'histoire ! Des documents apocryphes dont plusieurs sont d'origines gnostiques et kabbalistes entre autre !
 
Et ceci afin de voire les différentes versions !
 
Les documents que j'ai présenté dans les deux premier poste, ne représente pas l'ensembles, car plusieurs me sont encore inconnu en provenance de la Mer Morte et de Nag Hammadi en Égypte.
 
Je sais d'ailleur, qu'une partie de l'Évengile de Pierre (sur la crusification) avait été découverte vers le 18 ièm siècle ! Je cherche des références là-dessus et sur les autre codex et écrit !
 
Gilles

n°8149493
glevesque
Reste Calme !
Posté le 12-04-2006 à 23:30:37  profilanswer
 

gigi l amoroso a écrit :

LEs ravages du Da vinci Code...

Je n'ai attendu parlé en effet, peux-tu me faire un petit résumer de ce roman, juste pour voir !!!!!
 
Gilles


Message édité par glevesque le 12-04-2006 à 23:31:20
n°8156352
glevesque
Reste Calme !
Posté le 13-04-2006 à 19:21:16  profilanswer
 

Salut
 
Voici un liens qui résume bien notre sujet :
Apocryphe (Bible) de l'Encyclopédie Wikipédia
 
Gilles

n°8156519
Biouman2
Posté le 13-04-2006 à 19:40:51  profilanswer
 

cathophobie stupide.

n°8156584
glevesque
Reste Calme !
Posté le 13-04-2006 à 19:47:38  profilanswer
 

Salut
 
Suivre l'histoire c'est aussi suivre la vérité, non pas par les mythes et légendes, mais belle et bien appuyer par l'archéologie !
 
Gilles


Message édité par glevesque le 13-04-2006 à 19:48:19
n°8191112
Profil sup​primé
Posté le 18-04-2006 à 15:27:09  answer
 

len22 a écrit :

Vite mon Bescherel de l'orthographe :o


On appelle ça un dictionnaire. [:dao]

n°8191662
corsicaper​sempre
Posté le 18-04-2006 à 16:29:13  profilanswer
 

Chuck Jesus is Our Lord, We Sanctify Him for the Benefits of Our Soul Norris, au secours, ils sont devenus fous ! Mais par pitié, n'use pas de ton roundkick habituel, ils ne savent pas ce qu'ils font. Amen.

n°8245527
hpdp00
bleus, c'est fou
Posté le 24-04-2006 à 20:56:09  profilanswer
 

il me parait indéniable que la "révélation" christique est un montage de divers éléments récupérés à droite et à gauche pour en faire un "enseignement", et que la personne de jésus est plus un support qu'un personnage réel et agissant. ce qui n'implique pas qu'il n'ait pas existé, mais qu'il était très différent de ce qu'on peut lire dans la bible. paul a certainement été le principal créateur du jésus de la bible, mais qu'il a eu la finesse "d'habiller" un personnage qui ne soit pas lui. paul était cultivé, il a dû avoir accès à pas mal de religions, et c'était certainement un grand mystique
il devrait être très intéressant de chercher quels sont les "mythes" et idées propres à paul qui ne se trouvent pas dans les autres écrits mais qui sont intégrées à la religion chrétienne, et inversément, celles que paul n'adopte pas et qui le sont aussi, ou pas
 

Biouman2 a écrit :

cathophobie stupide.

réflexion stupide d'un catho qui se considère comme l'unique chrétien. et encore stupide de penser que discuter de religion soit forcément une attaque envers l'église


---------------
du vide, j'en ai plein !
n°8246702
Fructidor
Posté le 24-04-2006 à 22:48:01  profilanswer
 

Le maître de Justice des esseniens n'a rien a voir avec Jésus.  
Le maître de justice, un persécuteur qui limite l'amour à sa propre communauté, attends d'ailleurs lui même le Christ. Les esseniens n'ont jamais évoqué un Dieu fait chair, radicale nouveauté du christianisme.
 
Par contre les fragments de l'Ancien Testament retrouvées pres de la mer Morte prouvent que le texte a très peu été altéré au cours des siècles.

n°8247142
hpdp00
bleus, c'est fou
Posté le 24-04-2006 à 23:16:28  profilanswer
 

Fructidor a écrit :

Le maître de Justice des esseniens n'a rien a voir avec Jésus.  
Le maître de justice, un persécuteur qui limite l'amour à sa propre communauté, attends d'ailleurs lui même le Christ. Les esseniens n'ont jamais évoqué un Dieu fait chair, radicale nouveauté du christianisme.
 
Par contre les fragments de l'Ancien Testament retrouvées pres de la mer Morte prouvent que le texte a très peu été altéré au cours des siècles.

les ésséniens non, mais d'autres oui, l'idée était dans l'air et a facilement été acceptée par ceux qui adoraient déjà un dieu fait homme et "comestible"


---------------
du vide, j'en ai plein !
n°8280000
patricesc
ESCEM 2006-2009
Posté le 28-04-2006 à 17:37:01  profilanswer
 

Aucune religion n'est hermetiques aux civilisations antérieurs. Cela ne met pas en doute la véracité d une religion :
-on retrouve la vision manicheene en perse
-Le Dieu unique avec la civilisation egyptienne (Ra hato
e)
 
 

n°8280256
Profil sup​primé
Posté le 28-04-2006 à 18:20:17  answer
 

il existe plusieurs travaux différents concernant l'historicité de Jésus qui peuvent étre regroupés en 5 catégories :
 
La thèse conservatrice
Pour la frange conservatrice des chrétiens catholiques et protestants, et en particulier chez les fondamentalistes, ce qui est consigné dans les évangiles est à comprendre dans son sens le plus littéral possible : Jésus a existé et a vécu de la manière de laquelle les auteurs de l'Évangile l'indiquent. Ces récits sont des documents historiquement fiables à un degré satisfaisant (voire parfaitement fiables pour beaucoup de fondamentalistes), rédigés par des témoins directs ou très proches, inspirés par le Saint-Esprit. Les contradictions que l'on y découvre ne sont qu'apparentes. Cette thèse fait de nos jours un retour en force, notamment avec les publications à prétention scientifique de chercheurs chrétiens évangélicalistes tels que Carsten Thiede.
 
 
La thèse séculariste
Le Jésus dépeint dans les Évangiles ressemble d'assez près au Jésus ayant existé au Ier siècle, mais des détails plus ou moins nombreux ont été imaginés par les évangélistes (naissance virginale, certaines paroles et miracles, etc). C'est l'attitude très largement prédominante aujourd'hui (Stanton, Jacques Duquesne,...). Elle est préconisée dans l'enseignement laïc des religions.
 
 
La thèse minimaliste
C'est un peu un cas limite de la thèse précédente : Jésus a existé, mais on ne peut avec certitude le dépeindre tel qu'il était, ni décrire ce qu'il a dit ou accompli, car les sources chrétiennes ont entièrement redéfini le personnage à leur façon. C'est l'option choisie par Alfred Loisy et Charles Guignebert.
 
 
La thèse cryptique
Jésus a existé, mais il n'a pas du tout été l'homme représenté par les évangélistes. Selon les interprétations, il a été un révolutionnaire, un juif millénariste, un sicaire, un zélote, il ne serait pas mort sur la croix, etc. Un tel point de vue a été partagé par l'ex-abbé Turmel, Eisler, Rougier,...
 
 
La thèse mythiste
Jésus n'a pas existé, les documents racontant son existence n'étant pas fiables à son sujet. Les interprétations ne faisant que compliquer le problème, il est plus simple de le considérer mythe, l'historicité de Jésus n'étant que le fruit d'une élaboration théologique progressive.
 
http://fr.wikipedia.org/wiki/Qu%C3 [...] historique

Message cité 2 fois
Message édité par Profil supprimé le 28-04-2006 à 18:20:47
mood
Publicité
Posté le   profilanswer
 

 Page :   1  2
Page Précédente

Aller à :
Ajouter une réponse
  FORUM HardWare.fr
  Discussions
  Actualité

  La Vrai Histoire de la Chrétienté (Une Origine Gnostique)

 

Sujets relatifs
Demande de réponse des vrai adminsDémonter autoradio d'origine fiat punto 2
le vrai visage de la viennoiserie[307] demonter l'autoradio d'origine
Le postulat "nous existons" est-il vrai ?histoire
origine des smileys du forumest il vrai que les FAI ont trouvé le moyen d'empecher le p2p ?
où trouver le vrai top 50Rangiroa, histoire d'un futur proche...
Plus de sujets relatifs à : La Vrai Histoire de la Chrétienté (Une Origine Gnostique)


Copyright © 1997-2018 Hardware.fr SARL (Signaler un contenu illicite / Données personnelles) / Groupe LDLC / Shop HFR