Forum |  HardWare.fr | News | Articles | PC | Prix | S'identifier | S'inscrire | Aide | Shop Recherche
1480 connectés 

  FORUM HardWare.fr
  Discussions
  Actualité

  [débat] Carte scolaire.

 



La carte scolaire...




Attention si vous cliquez sur "voir les résultats" vous ne pourrez plus voter

 Mot :   Pseudo :  
 
 Page :   1  2
Page Précédente
Auteur Sujet :

[débat] Carte scolaire.

n°9764137
Profil sup​primé
Posté le 21-10-2006 à 15:50:48  answer
 

Vous êtes pour le respect de la carte scolaire ? Entièrement contre ? Pour mais avec un assouplissement, choix par exemple entre 2 établissements ??? A vous !  :hello:


Message édité par Profil supprimé le 21-10-2006 à 15:53:28
mood
Publicité
Posté le 21-10-2006 à 15:50:48  profilanswer
 

n°9764172
Profil sup​primé
Posté le 21-10-2006 à 15:56:35  answer
 

En ce qui me concerne je suis pour ! J'ai peur comme beaucoup de retrouver de établissements avec quelques élèves, et d'autres où il y en aura 800... :ouch: Cependant, certains savent la contourner. Pour mon sondage : Je suis pour mais avec la possbilité par exemple d'avoir le choix entre 2 établissements, pourquoi pas... :)

n°9764476
Profil sup​primé
Posté le 21-10-2006 à 16:59:09  answer
 

pour, sans choix possible, mais il faudrait la redecouper, pour qu'elle assure la mixité sociale, pas comme aujourd'hui avec des bahut de riches et des bahuts de pauvres. Il faut qu'elle mélanges enfants des quartiers bourges et des HLM.

n°9764521
P_erf_ide
Posté le 21-10-2006 à 17:07:35  profilanswer
 


Tout pareil pour moi  [:nashtbg]

n°9764706
duc-leto
aka Duke
Posté le 21-10-2006 à 17:41:28  profilanswer
 

Contre.  
Les personnalités politiques qui y sont attachées prônent les valeurs républicaines de ce symbole.
Et ce sont ces mêmes personnalités politiques qui ont inscrit leurs enfants à Henri IV. On en rirait presque.

n°9765825
steeveaust​in
Posté le 21-10-2006 à 20:42:37  profilanswer
 

Le problème c'est pas vraiment la carte scolaire, c'est surtout qu'il y a des établissements scolaires où les professeurs ne peuvent plus enseigner.

n°9769269
Miss Kaktu​s
"damaged good oh ah ah ah"
Posté le 22-10-2006 à 13:41:43  profilanswer
 

Citation :

Contre.  
Les personnalités politiques qui y sont attachées prônent les valeurs républicaines de ce symbole.  
Et ce sont ces mêmes personnalités politiques qui ont inscrit leurs enfants à Henri IV. On en rirait presque.


Je suis d'accord mais ce n'est pas une raison pour être contre cette carte. bref...
 
Je suis plutôt favorable à cette carte mais avec des changements de taille. Il est scandaleux que dans une même ville il y ait 3 lycées dont un qui soit un lycée poubelle. Si ma dérogation avait été refusée, je me serai retrouvée dans ce lycée poubelle et je sais que je ne serai pas en licence aujourd'hui. Elle est bien belle cette carte mais en gros,(en tout cas dans ma ville) tu sors d'un collège poubelle pour te retrouver dans un lycée poubelle! super la carte!  
Donc je suis pour la carte scolaire mais pas pour une carte qui favorise tel ou tel secteur aux dépends d'un autre!
 
Je ne suis pas "contre" parce que c'est à ceux qui auront le plus de moyens, et de "connaissances" (sous entendu piston) qui pourront aller dans des écoles où un enseigenement de "meilleure qualité" leur sera délivré.
Je ne suis pas non plus "pour, sans choix possible", car d'une part, les options délivrées dans le secondaire ne sont pas les mêmes d'un lycée à un autre (exemple: théâtre, art pla, histoires des arts etc...) donc l'élève doit pouvoir aller dans un lycée qui n'est pas celui de secteur, si il veut suivre une de ces formations et d'autre part, étant donné, la situation actuelle dans certaines écoles/collèges/lycées contraindre les élèves à un établissement précis augmentera (selon moi) le nombre d'inscriptions dans le privé (seul moyen d'échapper à certain etablissement poubelle), et surtout ça renforcera la défavorisation et la favorisation des secteurs par rapports aux autres.
 
En gros je suis pour mais avec des changements.


---------------
"la-fille-qui-voulait-être-un-cactus"
n°9769340
The NBoc
Quo Modo Deum
Posté le 22-10-2006 à 13:53:28  profilanswer
 

Ca fait doucement rigoler cette histoire de suppression de carte scolaire, en tout cas on voit bien ou sont Royal et Sarko.
 
Oser dire que cette suppression améliorera le sort des enfants issus de milieux modestes est scandaleux, car les bons lycées existeront toujours (probablement encore plus d'écarts) mais seront réservés aux enfants bourgeois. -> de la merde cette loi, de la démagogie pure et simple.

n°9769346
The NBoc
Quo Modo Deum
Posté le 22-10-2006 à 13:54:28  profilanswer
 

steeveaustin a écrit :

Le problème c'est pas vraiment la carte scolaire, c'est surtout qu'il y a des établissements scolaires où les professeurs ne peuvent plus enseigner.


Le seul problème que pourrait résoudre cette idée de suppression, c'est que ceux qui foutent la merde seraient encore plus localisés dans des mêmes bahuts poubelles...

n°9769350
F22Raptor
Tête en l'air ...
Posté le 22-10-2006 à 13:54:46  profilanswer
 

c'est marrant, avant d'avoir des gamins, tout le monde est pour la carte scolaire.
Une fois que les gens doivent scolariser leurs enfants, ils deviennent contre ... :D


---------------
Is it a bird? Is it a plane? No it s F22Raptor !  -  I love flying because football, baseball, rugby, and golf only take one ball
mood
Publicité
Posté le 22-10-2006 à 13:54:46  profilanswer
 

n°9769363
The NBoc
Quo Modo Deum
Posté le 22-10-2006 à 13:56:27  profilanswer
 

F22Raptor a écrit :

c'est marrant, avant d'avoir des gamins, tout le monde est pour la carte scolaire.
Une fois que les gens doivent scolariser leurs enfants, ils deviennent contre ... :D


Ben évidement, et cela va indubitablement favoriser les parents riches qui pourront se permettre de mettre leur gamin à H4 entre bobos vu que cette suppresion de carte scolaire n'est bien sur qu'une porte à la libéralisation des bahuts, cad aux frais d'inscriptions. :pfff:
 
EDIT: même sur wikipedia on voit bien la contradiction énorme qu'il y a sur ce sujet :
 

Citation :

Pour ses détracteurs, la carte scolaire favorise ceux qui sont déjà les plus favorisés; Ceux qui peuvent acheter un logement dans la bonne zone ou qui ont des relations suffisantes. Ils défendent donc sa suppression ou son réaménagement pour que la sélection se fasse par le mérite et non par l'argent ou les relations.
 
Les expériences d'assouplissement menées à partir de 1984, et plus recémment dans les lycées parisiens n'ont jamais véritablement été évaluées [2] Selon la FCPE, elles favorisent la concentration des problèmes dans un même établissement et ne font donc que renforcer les inégalités. [3].


 
http://fr.wikipedia.org/wiki/Carte_scolaire
 
Faites vous votre opinion :jap:


Message édité par The NBoc le 22-10-2006 à 14:10:13
n°9771588
Jean920
Posté le 22-10-2006 à 19:22:18  profilanswer
 

Pour une carte scolaire qui assure la mixité sociale et qui empeche un maximum tout moyen de la contourner.
Car ceux qui la contourne c'est souvent les familles les plus favorisés économiquement et socialement.
Mais aussi pour la suppression de l'Ecole privé. :o  
 
Si on supprime la carte scolaire, le mouvement actuel de ségrégation va s'accèlérer.
Car il y aura toujours des Ecoles,Collèges, Lycées poubelle et d'autres ou tout le monde voudra aller.
Mais on sait bien que les 2ème ne pourront pas accueillir tout le monde, alors comment se fera le choix entre les élèves ?
 

Citation :

c'est marrant, avant d'avoir des gamins, tout le monde est pour la carte scolaire.
Une fois que les gens doivent scolariser leurs enfants, ils deviennent contre ... :D


 
être contre le découpage de la carte scolaire actuelle, ne veut pas forcément dire être pour la suppression de toute carte scolaire.


Message édité par Jean920 le 22-10-2006 à 19:38:34
n°9771622
boober
Compromis, chose due
Posté le 22-10-2006 à 19:24:35  profilanswer
 

Youpi.


---------------
Entrez dans la dance clap clap, les soucis n'ont pas de chance, la musique commence, clap clap, ça c'est Fraggle Rock!
n°9781812
Peredodu
Posté le 23-10-2006 à 22:57:50  profilanswer
 

Faux débat :
- Elle favoriserait la mixité sociale: ah bon? Où?
De plus la carte scolaire est déjà contournée par les options...


Message édité par Peredodu le 23-10-2006 à 22:58:45
n°9781917
Keall
Posté le 23-10-2006 à 23:05:54  profilanswer
 

Bon je suis pas francais(j ai pas voté pour ne pas faussé le sondage :o ), mais je vais quand meme donné mon avis. Je suis contre(ou plutot si j etais francais je serai contre), imposé une ecole aux parents/élèves je trouve ca un peu liberticide, persos j ai du mal a le concevoir. :)

Message cité 1 fois
Message édité par Keall le 23-10-2006 à 23:06:34

---------------
Everest poker: Keall9598| PKR: Keall
n°9781953
The NBoc
Quo Modo Deum
Posté le 23-10-2006 à 23:08:07  profilanswer
 

Keall a écrit :

Bon je suis pas francais(j ai pas voté pour ne pas faussé le sondage :o ), mais je vais quand meme donné mon avis. Je suis contre(ou plutot si j etais francais je serai contre), imposé une ecole aux parents/élèves je trouve ca un peu liberticide, persos j ai du mal a le concevoir. :)


Le principe c'est que tu vas dans le bahut le plus proche de chez toi, tout ce qu'il y a de normal [:spamafote]

n°9781984
Peredodu
Posté le 23-10-2006 à 23:09:38  profilanswer
 

The NBoc a écrit :

Le principe c'est que tu vas dans le bahut le plus proche de chez toi, tout ce qu'il y a de normal [:spamafote]


 
Non en campagne parfois c'est un peu plus compliqué et souvent l'objet de grandes luttes entre certaines communes.

n°9782022
The NBoc
Quo Modo Deum
Posté le 23-10-2006 à 23:13:06  profilanswer
 

Peredodu a écrit :

Non en campagne parfois c'est un peu plus compliqué et souvent l'objet de grandes luttes entre certaines communes.


Ah et en quoi cela resoudrait le problème sans la carte scolaire?
 
Il faut bien voir les choses en face : sans carte scolaire, les bons établissements seront forcément plus courtisés, il faut donc un moyen de selection et comme il n'est pas question de filtrer sur la qualité des élèves (faire des bahuts de bons et d'autres de cancres, je ne pense pas que ça soit le but) il y'a tout lieu de penser qu'à un niveau ou un autre cette différence se fera par les revenus des parents. Voila pourquoi je suis contre cette loi, bien dans l'esprit de libéralisation de Sarko.

n°9782123
Svenn
Posté le 23-10-2006 à 23:20:27  profilanswer
 

The NBoc a écrit :

Ah et en quoi cela resoudrait le problème sans la carte scolaire?
 
Il faut bien voir les choses en face : sans carte scolaire, les bons établissements seront forcément plus courtisés


 
C'est déjà le cas
 

Citation :

, il faut donc un moyen de selection et comme il n'est pas question de filtrer sur la qualité des élèves (faire des bahuts de bons et d'autres de cancres, je ne pense pas que ça soit le but)


 
C'est pourtant comme ça que ça se passe
 

Citation :

il y'a tout lieu de penser qu'à un niveau ou un autre cette différence se fera par les revenus des parents.


 
Plutot suivant le niveau d'instruction des parents.
 
Arrêtons l'hypocrisie, la carte scolaire n'existe que pour ceux qui la respectent ou pour ceux qui ne connaissent pas toutes les astuces pour scolariser leur gamin dans le "bon" lycée. Un gamin doué dans un quartier difficile est quasi-assuré d'aller dans le mauvais lycée d'à côté et de terminer prématurément ses études alors qu'il aurait pu pousuivre de brillantes études en allant dans le bon lycée de la ville bourge d'à côté. La carte scolaire, ça tue l'ascenceur social  [:airforceone]

Message cité 2 fois
Message édité par Svenn le 23-10-2006 à 23:21:14
n°9782129
Jean920
Posté le 23-10-2006 à 23:20:49  profilanswer
 

The NBoc a écrit :

Ah et en quoi cela resoudrait le problème sans la carte scolaire?
 
Il faut bien voir les choses en face : sans carte scolaire, les bons établissements seront forcément plus courtisés, il faut donc un moyen de selection et comme il n'est pas question de filtrer sur la qualité des élèves (faire des bahuts de bons et d'autres de cancres, je ne pense pas que ça soit le but) il y'a tout lieu de penser qu'à un niveau ou un autre cette différence se fera par les revenus des parents. Voila pourquoi je suis contre cette loi, bien dans l'esprit de libéralisation de Sarko.


 
Surtout qu'il est imposible de juger de la qualité d'un Eleve dès le Primaire et même dès le Collège.
Au final ça serait les parents qui ont les meilleurs relations (professeurs, professions intellectuelles supérieures,...) qui réussiraient à placer leurs enfants dans les établissement les plus cotés.
Au final la suppression de la carte scolaire ça serait une américanisation du systeme éducatif. Et ça ne m'étonne pas que Sarkozy the americans porte cette mesure.

n°9782190
Keall
Posté le 23-10-2006 à 23:25:59  profilanswer
 

Jean920 a écrit :

Surtout qu'il est imposible de juger de la qualité d'un Eleve dès le Primaire et même dès le Collège.
Au final ça serait les parents qui ont les meilleurs relations (professeurs, professions intellectuelles supérieures,...) qui réussiraient à placer leurs enfants dans les établissement les plus cotés.
Au final la suppression de la carte scolaire ça serait une américanisation du systeme éducatif. Et ça ne m'étonne pas que Sarkozy the americans porte cette mesure.


 
Pourquoi américanisation?? bon je connais pas la sitution dans tous les pays du monde, mais y a qu en france que j entend parlé de carte scolaire.
Ici en belgique par exemple y a pas de carte scolaire, tant qu il y a de la place tu peux allé dans n importe quel école.


---------------
Everest poker: Keall9598| PKR: Keall
n°9782191
Jean920
Posté le 23-10-2006 à 23:26:02  profilanswer
 

Svenn a écrit :

C'est déjà le cas
 

Citation :

, il faut donc un moyen de selection et comme il n'est pas question de filtrer sur la qualité des élèves (faire des bahuts de bons et d'autres de cancres, je ne pense pas que ça soit le but)


 
C'est déjà le cas
 

Citation :

il y'a tout lieu de penser qu'à un niveau ou un autre cette différence se fera par les revenus des parents.


 
Plutot suivant le niveau d'instruction des parents.
 
Arrêtons l'hypocrisie, la carte scolaire n'existe que pour ceux qui la respectent ou pour ceux qui ne connaissent pas toutes les astuces pour scolariser leur gamin dans le "bon" lycée. Un gamin doué dans un quartier difficile est quasi-assuré d'aller dans le mauvais lycée d'à côté et de terminer prématurément ses études alors qu'il aurait pu pousuivre de brillantes études en allant dans le bon lycée de la ville bourge d'à côté. La carte scolaire, ça tue l'ascenceur social  [:airforceone]


 
C'est pour ça qu'il faut faire respecter la carte scolaire pour que tout le monde soit égal devant la loi.
 
Maintenant c'est nouveau, parce que quelques personnes ne respectent pas la loi, il faudrait la supprimer.
Vraiment dangereux comme comportement.
Des gens connaissent les combines pour ne pas respecter la carte scolaire.
On a qu'à supprimer la carte scolaire.
On observe que quelques personnes abusent de la sécurité sociale, du RMI, de l'assurance chômage.
Hop on supprime toutes les aides sociales
Quelques personnes connaissent les bons filons pour pas payer d'impots.
Ah ben on a qu'à supprimer tout les impots.
 :whistle:

Message cité 1 fois
Message édité par Jean920 le 23-10-2006 à 23:28:55
n°9782208
The NBoc
Quo Modo Deum
Posté le 23-10-2006 à 23:27:58  profilanswer
 

Svenn a écrit :

C'est déjà le cas
 

Citation :

, il faut donc un moyen de selection et comme il n'est pas question de filtrer sur la qualité des élèves (faire des bahuts de bons et d'autres de cancres, je ne pense pas que ça soit le but)


 
C'est pourtant comme ça que ça se passe
 

Citation :

il y'a tout lieu de penser qu'à un niveau ou un autre cette différence se fera par les revenus des parents.


 
Plutot suivant le niveau d'instruction des parents.
 
Arrêtons l'hypocrisie, la carte scolaire n'existe que pour ceux qui la respectent ou pour ceux qui ne connaissent pas toutes les astuces pour scolariser leur gamin dans le "bon" lycée. Un gamin doué dans un quartier difficile est quasi-assuré d'aller dans le mauvais lycée d'à côté et de terminer prématurément ses études alors qu'il aurait pu pousuivre de brillantes études en allant dans le bon lycée de la ville bourge d'à côté. La carte scolaire, ça tue l'ascenceur social  [:airforceone]


La suppression de la carte scolaire ne fera qu'augmenter le probleme, faut pas rever, c'est pas avec ça que le 93 se retrouvera à H4. Or vu que rien ne les empechera d'inscrire leurs gamins dans les bons collèges, il faudra trouver un autre moyen de filtrage, frais d'inscriptions and co. avec le temps.
La carte scolaire embete bien plus les familles aisées que les autres, soyons réaliste, justement.

n°9782217
Svenn
Posté le 23-10-2006 à 23:28:47  profilanswer
 

Jean920 a écrit :

C'est pour ça qu'il faut faire respecter la carte scolaire pour que tout le monde soit égal devant la loi.


 
Et comment tu comptes la faire respecter ? Un gamin qui veut faire du japonais en deuxième langue, tu vas lui interdire parce que dans le lycée de son secteur, c'est russe ou espagnol ?

n°9782261
Svenn
Posté le 23-10-2006 à 23:31:20  profilanswer
 

The NBoc a écrit :

La suppression de la carte scolaire ne fera qu'augmenter le probleme, faut pas rever, c'est pas avec ça que le 93 se retrouvera à H4. Or vu que rien ne les empechera d'inscrire leurs gamins dans les bons collèges, il faudra trouver un autre moyen de filtrage, frais d'inscriptions and co. avec le temps.
La carte scolaire embete bien plus les familles aisées que les autres, soyons réaliste, justement.


 
La carte scolaire n'embête pas les familles aisées : une famille aisée a les moyens de se payer un logement dans un quartier aisé avec un bon lycée. Donc même en respectant la carte scolaire, un gamin de famille aisée ira quasi systématiquement dans un bon lycée.
 
La carte scolaire pénalise ceux qui n'ont pas les moyens de quitter les quartiers difficiles.  [:airforceone]
 
Edit : et elle ne fait donc qu'amplifier la ségrégatiob entre familles riches et pauvres  [:airforceone]

Message cité 2 fois
Message édité par Svenn le 23-10-2006 à 23:32:16
n°9782325
The NBoc
Quo Modo Deum
Posté le 23-10-2006 à 23:38:12  profilanswer
 

Svenn a écrit :

La carte scolaire n'embête pas les familles aisées : une famille aisée a les moyens de se payer un logement dans un quartier aisé avec un bon lycée. Donc même en respectant la carte scolaire, un gamin de famille aisée ira quasi systématiquement dans un bon lycée.
 
La carte scolaire pénalise ceux qui n'ont pas les moyens de quitter les quartiers difficiles.  [:airforceone]
 
Edit : et elle ne fait donc qu'amplifier la ségrégatiob entre familles riches et pauvres  [:airforceone]


Mais c'est le cas à Paris parce que les zones sont grandes et assez homogènes, alors que dans une ville de plus petite envergure, avec 2 ou 3 lycées, il y'a des quartiers corrects qui se trouvent affectés à des bahuts pas terrible, c'est ça aussi l'enjeu :o

n°9782390
Peredodu
Posté le 23-10-2006 à 23:43:33  profilanswer
 

The NBoc a écrit :

Ah et en quoi cela resoudrait le problème sans la carte scolaire?
 
Il faut bien voir les choses en face : sans carte scolaire, les bons établissements seront forcément plus courtisés, il faut donc un moyen de selection et comme il n'est pas question de filtrer sur la qualité des élèves (faire des bahuts de bons et d'autres de cancres, je ne pense pas que ça soit le but) il y'a tout lieu de penser qu'à un niveau ou un autre cette différence se fera par les revenus des parents. Voila pourquoi je suis contre cette loi, bien dans l'esprit de libéralisation de Sarko.


 
Elle est déjà la cette différence tu sais.
Et sinon la solution malheureusement c'est le privé... donc bon...  

n°9782396
Jean920
Posté le 23-10-2006 à 23:44:04  profilanswer
 

Svenn a écrit :

Et comment tu comptes la faire respecter ? Un gamin qui veut faire du japonais en deuxième langue, tu vas lui interdire parce que dans le lycée de son secteur, c'est russe ou espagnol ?


 
ça ne concerne que quelques options, la visioconférence semble donc être approprié à la situation, si la volonté politique est là ça peut être mis en place très rapidement.
En plus si ça peut permettre une diminution des déplacements pour certains Eleves, ça ne peut être que bénéfique.
 
 

Svenn a écrit :

La carte scolaire n'embête pas les familles aisées : une famille aisée a les moyens de se payer un logement dans un quartier aisé avec un bon lycée. Donc même en respectant la carte scolaire, un gamin de famille aisée ira quasi systématiquement dans un bon lycée.
 
La carte scolaire pénalise ceux qui n'ont pas les moyens de quitter les quartiers difficiles.  [:airforceone]
 
Edit : et elle ne fait donc qu'amplifier la ségrégatiob entre familles riches et pauvres  [:airforceone]


 
Et alors tu crois qu'en supprimant la carte scolaire tout va se régler comme par magie.
Les Eleves des Etablissement des quartiers aisés vont venir de leur propre chef étudier dans les ZEP.
Et les jeunes des quartiers défavorisés vont tous être autorisé à venir étudier dans les Etablissements les plus prestigieux.
Il y aura des bisounours partout, tout le monde sera content, les Etablissements les plus cotés et les plus demandés seront extansibles à rallonge. [:amel_the_white]
Ton raisonnement frise la démagogie.
 
Réponds à cette question comment se fera le choix entre les Eleves, sinon par les passe droits et tout ce qui va avec ?

Message cité 1 fois
Message édité par Jean920 le 23-10-2006 à 23:48:01
n°9782466
NassouX
Posté le 23-10-2006 à 23:51:04  profilanswer
 

La carte scolaire .... vraiment n'importe quoi.  
Au moment d'aller au college je me suis retrouver dans un college a 7km de chez moi alors qu'il y en avait 3 à quelques centaines de metre de chez moi. On se demande comment il la font leur carte a la con ....


---------------
Stagiaire au chômage !
n°9782509
Svenn
Posté le 23-10-2006 à 23:56:23  profilanswer
 

Jean920 a écrit :

Il y aura des bisounours partout, tout le monde sera content, les Etablissements les plus cotés et les plus demandés seront extansibles à rallonge. [:amel_the_white]
Ton raisonnement frise la démagogie.


 
Actuellement, le tri se fait suivant l'argent. Si tu ne me crois pas, compare les prix de l'immobilier entre des quartiers riches et des quartiers pauvres, compare ensuite lestaux de succès au bac des lycées de ces quartiers.
 
Donc supprimons ce qui n'existe déjà plus et autorisons les lycées à choisir leurs élèves en fonction sur dossier scolaire. Anonyme, pour éviter toute discrimination sur l'origine ou le sexe.
 
La situation actuelle est complètement démagogique et elle a pour seul effet de pénaliser les élèves brillants de quartiers difficiles. Et je suis également pour que ces élèves aient des bourses qui leur permettent d'aller dans le lycée où ils pourront exprimer leurs talents. :o


Message édité par Svenn le 23-10-2006 à 23:57:28
n°9782534
Jean920
Posté le 24-10-2006 à 00:00:27  profilanswer
 

NassouX a écrit :

La carte scolaire .... vraiment n'importe quoi.  
Au moment d'aller au college je me suis retrouver dans un college a 7km de chez moi alors qu'il y en avait 3 à quelques centaines de metre de chez moi. On se demande comment il la font leur carte a la con ....


 
C'est sûre il y a surement des cas particulier ou la carte scolaire devrait être revue. Il y aurait besoin d'ouvrir un débat démocratique pour savoir comment la réadapter aux réalités d'aujourd'hui, tout en posant les bases pour que ces choix démocratiques soient respectés par tous.
 
Je connais pas ton cas particulier, mais peut être qu'il y a dans le cas des collèges autour de chez toi une volonté de mixité social, d'où peut être quelque chose qui te parait abberant de ton point de vue individuel, mais qui du point de vue collectif et de la mixité sociale est justifié


Message édité par Jean920 le 24-10-2006 à 00:03:09
n°9782542
xavini
Posté le 24-10-2006 à 00:01:16  profilanswer
 

Le vrai problème c'est le collège unique pas la carte scolaire !
 Tant que le collège unique n'existait pas la carte scolaire ne posait pas trop de problème car les bons élèves et les mauvais étaient séparés dans des classes de niveau: les "filières".
 Avec la réforme Haby, aussi appelé collège unique, votée en 1975 et mis en application a la rentrée 1977, l'examin d'entrée en 6eme est supprimé et les filières abolis, tous les élèves de CM2 vont automatiquement en 6ème, même les 15 à 20% qui n'ont pas acquis les bases...
 Tout ce beau monde se retrouve donc dans la même classe a  suivre le même programme, l'idée etant que les bons élèves tirent vers le haut les retardataires. Une autre idée est que la rencontre entre enfants issus de milieux socio-culturels différent va favoriser les compréhension mutuelle, favoriser l'intégration, le multiculturalisme, we are the world, united color of Benetton, toussa...
 Résultat: nivellement par le bas et violence endémique.
 
  Dans les médias on parle beaucoup du contournement de la carte scolaire, on parle beaucoup moins d'un autre phénomène: l'évitement du collège unique par le rétablissement clandestin des classes de niveau dont les enfants d'enseignants sont les premiers à profiter. On les appelle aussi classe Camif, la Camif étant la mutuelle des enseignants.
 Il est intéressant de constater que les enseignants qui sont forcément les gens les mieux informés sur ce qui se passe dans les classes des écoles publiques soient aussi ceux qui organisent le contournement de la loi scolaire quand il s'agit de leur gosse...

n°9782555
Svenn
Posté le 24-10-2006 à 00:03:53  profilanswer
 

La fin du collège unique est effectivement l'autre solution. Je suis ok pour laisser la carte scolaire si on supprime le collège unique  :jap:

n°9784941
sakura_
Posté le 24-10-2006 à 13:33:40  profilanswer
 

Je confirme.  :jap:  
Belle connerie le collège unique. Quand tu vois des élèves  qui dès la sixième ne comprennent rien , malgré leurs efforts, (c'est pas une majorité, mai il y en a quand même) et que tu sais qu'ils sont là jusqu'à la troisième, ben tu les plains. Et tu ne t'étonnes pas qu'au bout d'un moment, ils en aient marre d'avoir de mauvaises notes malgré leur travail, et qu'ils baissent les bras.

n°9785089
Z_cool
Oups !
Posté le 24-10-2006 à 13:54:16  profilanswer
 

j ai pas trop d opinion... mais c est pas tres dur d y echapper :....
 
lycée ou je dois aller  : Pas bien
Hoppppp choix d une LV2 pas dispo dans ce lycée direction celui juste a coté qui a super bonne reputation

n°9785443
The NBoc
Quo Modo Deum
Posté le 24-10-2006 à 14:38:45  profilanswer
 

sakura_ a écrit :

Je confirme.  :jap:  
Belle connerie le collège unique. Quand tu vois des élèves qui dès la sixième ne comprennent rien , malgré leurs efforts, (c'est pas une majorité, mai il y en a quand même) et que tu sais qu'ils sont là jusqu'à la troisième, ben tu les plains. Et tu ne t'étonnes pas qu'au bout d'un moment, ils en aient marre d'avoir de mauvaises notes malgré leur travail, et qu'ils baissent les bras.


Je suis sur qu'une certaine proportion de ces gens ce sont retrouvés avec moi en prépa donc bon :/ :'(

n°9785601
sakura_
Posté le 24-10-2006 à 14:55:04  profilanswer
 

Peut être, mais il y a aussi des élèves qui ont des problèmes, s en rendent compte, n aiment pas l ecole, bref veulent aller en apprentissage. Et là tu leur dis: ben non, tu restes ici jusqu a tes 16 ans. (dans ce cas précis, c est un eleve de 6è, ils sont loin ces 16 ans)

n°9785685
lxl ihsahn​ lxl
●⌠ Antaigris ⌡●
Posté le 24-10-2006 à 15:05:26  profilanswer
 

Pour une redécoupe scindant les zones de forte demographie les mêlant a celle moins denses, en augmentant l'encadrement en dehors des cours et en dehors du temps passé dans l'etablissement. Egalement pour plus d'activitées extrascolaires et periscolaires au sein de l'école. En gros on découpe les cités pour les éclater sur un max d'écoles qui proposeraient des activitées et un cadre plus efficace.
 
 Pour un assouplissement aussi en pensant a mon cas: enfant dit "précoce", pas franchement fort de caractère pour ne pas dire introverti et décalé, déjà mis a la marge ne primaire, j'était destiné a un collège ou actuellement il y a des cameras de surveillances, pour dire l'harmonie et le niveau scolaire de l'etablissement. J'ai du passer dans les privée, ou j'ai fait la fin du primaire, et tout le secondaire. Mais il faut avant tout remettre au meme niveau, quitte a le faire au départ plutot par le bas, pour repartir sur une meilleure base, et cela passe par une redecoupe de la carte scolaire.

n°9787028
Miss Kaktu​s
"damaged good oh ah ah ah"
Posté le 24-10-2006 à 17:34:20  profilanswer
 

Citation :

mais il y a aussi des élèves qui ont des problèmes, s en rendent compte, n aiment pas l ecole, bref veulent aller en apprentissage. Et là tu leur dis: ben non, tu restes ici jusqu a tes 16 ans. (dans ce cas précis, c est un eleve de 6è, ils sont loin ces 16 ans)


Un élève de 10 ans ne peut pas ne pas aimer l'école. Le problème est "l'école", le fait que les classses soient surchargées, qu'il n'y ait pas de suivi un minimum personnalisé etc... Un enfant de 10 ans n'est pas en mesure de savoir ce qu'il voudra faire de sa vie dans 8 ans. D'autre part autoriser l'apprentissage à 14 ans c'est la porte ouverte à l'exclusion direct des "mauvais élèves" des "éléments lents" vers l'apprentissage. Je n'ai rien contre l'apprentissage au contraire, mais bénéficier d'un enseignement commun, de base indispensable qui passent par les matières fondamentales (français, maths, langues) mais également par l'initiation à la culture (histoire, artS etc...) est indispensable, selon moi, à l'épanouïssement personnel. Prenons exemple sur les pays nordiques, où l'enseignement est adapté, et où les résultats sont hallucinant: pas d'échec scolaire!
 
D'autre part ça veut dire quoi ne pas aimer l'école? Ne me dis pas que 100% des bacheliers sont des fans de l'école? Je ne pense pas qu'on passe son bac par amour de l'école...  
 

Citation :

Actuellement, le tri se fait suivant l'argent. Si tu ne me crois pas, compare les prix de l'immobilier entre des quartiers riches et des quartiers pauvres, compare ensuite lestaux de succès au bac des lycées de ces quartiers.


Premièrement l'argument, les gens aisés peuvent démménagés comme ils veulent pour entrer dans le secteur voulu. Non. mais c'est vrai j'avais oublié c'est le paradis de l'immobilier, on démménage de nos jours quand on veut, c'est fou le nombre de maisons, appartements de libres. Je pense que les gens qui démménagent et les gens qui font des dérrogations sont certes un certains nombre mais ce n'est pas la majorité, sinon celà ferait bien longtemps que les classes en lycées ou collèges de zep ne seraient plus surchargées, or actuellement, environ 35 élèves MINIMUM par classes...
 
Ensuite quant au taux de réussite, ça m'interresserait de connaitre le nombre d'effectif par classe d'un lycée ZEP et d'un lycée dit réputé, et également connaitre le nombre de classes en total d'un lycée ZEP et d'un lycée dit réputé,  et à mon avis, en partant de ces facteurs et en recalculant, on tombera sur des taux de réussite différents.
 
Le collège unique:
 
Je n'incrimines pas nos parents d'avoir été pour mais je pense qu'en 20ans ce collège unique à montrer ses limites et mieux vaut faire des classes adaptées à chaque niveau scolaire, que de mélanger les élèves et ce quyi fait que ceux qui sont un plus lents perdre le fil et ne le retrouveront jamais. Donc classes de niveau MAIS un brevet national, pas de brevet de niveau, un brevet national et des classes de niveau qui prépare au brevet avec chacun son rythme. Enfin c'est mon avis.
 
Et pour finir (dsl je suis bavarde):

Citation :

Un gamin qui veut faire du japonais en deuxième langue, tu vas lui interdire parce que dans le lycée de son secteur, c'est russe ou espagnol ?


Et tu ne trouves pas ça scandaleux que tous les lycées ne puissent pas offrir les mêmes options ou au moins une belle pallette? Que seuls les élèves de centre ville puissent bénéficier des options théâtre, art plastiques et cie dans certaines villes?
Après j'avoue le japonais ne peut pas être enseigner partout. Mais pour ce type d'option, avec une réelle motivation, généralement la dérogation est acceptée.
 
Valà mon humble avis.
 

n°9815914
bertty
Ça ira
Posté le 28-10-2006 à 15:07:04  profilanswer
 

Je suis pour la carte scolaire, mais la carte scolaire RENFORCEE.
Car effectivement si aujourd'hui, elle est facteur d'inégalités, c'est pas à cause d'elle, c'est parce qu'elle est aisément contournable. Faisons donc en sorte qu'elle devienne impossible ou très difficile à contourner.
 
Comme cela a été dit plus tôt, le contournement est essentiellement du au jeu d'options "rares".  
Question : pourquoi mettre les options rares dans les lycées de centre-ville ? N'y a-t-il pas moyen de redistribuer ces options ?
Deuxième chose, toutes ces options que les élèves font au lycée, n'y en a-t-il pas trop ? C'est limite ingérable pour les chefs d'établissement qui ont un mal fou à ficeler les emplois du temps en début d'année, c'est à cause de ces options et uniquement à cause de celles-là que les élèves finissent à 18h et certains viennent même le samedi matin.
De plus cette multiplicité d'options coûte très cher à l'Etat.
 
Donc mon idée c'est appliquons STRICTEMENT la carte scolaire selon les zones géographiques et pour ces histoires d'options, réduisons-les et dispatchons-les ailleurs que dans les établissements à population très favorisée.

mood
Publicité
Posté le   profilanswer
 

 Page :   1  2
Page Précédente

Aller à :
Ajouter une réponse
  FORUM HardWare.fr
  Discussions
  Actualité

  [débat] Carte scolaire.

 

Sujets relatifs
Carte bancaire - plafond - droit des banques[Sondage] Apple iPod 5G (pour un projet scolaire)
Numero identifiant carroserie correspond pas a la carte griseVous avez la carte du magasin ?
....Fraude carte bancaire
[THE DEBAT]: LA NUTELLA OU LE NUTELLARenseignement carte orange
Peut-on acheter ou vendre une voiture sans carte crise?Carte routière du Quebec
Plus de sujets relatifs à : [débat] Carte scolaire.


Copyright © 1997-2018 Hardware.fr SARL (Signaler un contenu illicite) / Groupe LDLC / Shop HFR