Forum |  HardWare.fr | News | Articles | PC | Prix | S'identifier | S'inscrire | Aide | Shop Recherche
665 connectés 

  FORUM HardWare.fr
  Video & Son
  Matériel

  Matériel HiFi - La grande fondamentale

 


 Mot :   Pseudo :  
 
 Page :   1  2  3
Page Précédente
Auteur Sujet :

Matériel HiFi - La grande fondamentale

n°1453623
muzah
Modérateur
Bal Musette @ HFR depuis 1997
Posté le 04-10-2008 à 21:09:31  profilanswer
 

Il est de notre devoir à nous les anciens, les sages, l'âme noble de ce forum, d'initier les plus ignorants jeunes aux fondamentaux éternels de l'art de se tenir à table l'association de matériel HiFi.
 
Une question du jeune Jean-Pierre Liégeois a fait surgir en nous comme un lion milieu d'un troupeau d'antilopes (à moins que ce ne soit le contraire, l'âge mes bons amis...) la nécessité pressante de décrire par le menu les tenants et aboutissants d'un ensemble harmonieux, au niveau électrique du moins. Le reste est laissé aux Jerry Springer Shows quotidiens qui animent ce forum.
 
http://muzah.free.fr/forum/hificine/antilope.png
 
Toute participation du corps professoral est accueillie avec joie et les questions du public avide de connaissance seront étudiées avec soin.
 
### MENU ###
 


Message édité par muzah le 07-04-2014 à 13:58:06

---------------
un instant monsieur ça-va-chier
mood
Publicité
Posté le 04-10-2008 à 21:09:31  profilanswer
 

n°1453625
muzah
Modérateur
Bal Musette @ HFR depuis 1997
Posté le 04-10-2008 à 21:09:45  profilanswer
 

Hors donc la question ce soir est une approche homérique de la problématique ohmique et sa potentielle incendiaire incidence.

 
nicoblanco a écrit :

Bonsoir !!!!

 

J'ai appris que brancher des enceintes 6ohms sur ampli 8ohms ne craignaient rien !
Mais j'aiimerais savoir si il y avait un changement niveau qualité et niveau puissance ?
J'ai appris que cela engendrait encore plus de distorsion etc etc...
Pouvez vous m'éclairer un peu plus svp a ce sujet ?

 

Je vous remercie...
En ce moment je viens de commander des enceintes jamo S 604 (impédance 6ohms) mais je n'ai pas encore d'ampli !
Etant donné que l'on m'a conseillé de prendre ampli a 6ohms j'ai cherché et enfaite j'en trouve pas....j'en vois que a 8ohms !
Alors dites moi ce que je dois faire ! Expliquez moi tout svp !

 

Je vous remercie d'avance !

 

Ne m'arrêtez pas si je me trompe.
Levons tous les doutes immédiatement. Humpf!

 

Brancher une paire d'enceintes avec une étiquette "6 ohms" ou "4 ohms" sur un amplificateur spécifié pour une charge en "8 ohms" est tout-à-fait possible. C'est après que ça se gâte.

 

Lorsqu'il est précisé, à l'arrière de l'enceinte ou de l'amplificateur "4-8 Ohms" ; il n'y a pas de sélection à faire (ou très rarement, sur de vieux amplificateurs d'avant 1965). C'est une plage de tolérance à l'impédance admise par l'amplificateur et une plage d'impédance de fonctionnement pour l'enceinte. Ce sont des données indicatives. Une enceintes peut très bien avoir une impédance proche de 2 Ohms et monter à 16 Ohms dans le même morceau en crincrin majeur de la dernière poursuite de Baque.

 

D'après les instances scientifiques wikipédiennes :

Citation :

L'ohm (symbole Ω qui vient de la lettre grecque « Oméga ») est l'unité dérivée de résistance électrique du système international (SI). Il a été nommé ainsi en l’honneur de Georg Ohm.

 

Définition : résistance électrique entre deux points d'un conducteur lorsqu'une différence de potentiel constante de 1 volt, appliquée entre ces deux points, produit dans ce conducteur un courant de 1 ampère, ledit conducteur n'étant le siège d'aucune force électromotrice.


Donc plus le nombre d'ohms est important, plus la résistance de l'enceinte au courant qui la traverse est grande.
Si vous réduisez le la résistance, il y a plus de courant à passer dans les enceintes et surtout à revenir à l'amplificateur.
(Silence les sifflets dans la salle, je vulgarise, merde. Je m'excuse)
Si plus de courant, plus de mouvement, donc plus de chaleur. Et qui qui chauffe ? Les transistors, principalement.
Dans ce cas soit le son se dégrade, ou l'amplificateur se dégrade, pouvant potentiellement dégrader les enceintes. Et votre salon.
Si l'amplificateur est équipé d'un dispositif adéquat, il va se mettre en protection.

 

Donc il est possible de brancher des enceintes 4 ohms ou 6 ohms sur un amplificateur prévu pour le 8 ohms à conditions de pousser le volume moins loin qu'avec des enceintes 8 ohms pour éviter la surchauffe des composants électroniques.

 

http://muzah.free.fr/forum/hificine/bethoven-01.png http://muzah.free.fr/forum/hificine/bethoven-02.png http://muzah.free.fr/forum/hificine/bethoven-03.png

 

Il est aussi bon de savoir que comme plus de courant est autorisé à passer, pour une position du bouton de volume égal sur l'amplificateur, des enceintes 4 ohms rendront plus de son que des enceintes 8 ohms. C'est pour cela que les haut-parleurs de bagnole sont en 4 ohms, pour compenser la faiblesse de puissance des amplificateurs intégrés aux autoradios.

 

Il n'y a pas de changement au niveau qualité sonore, dans l'absolu.
Pour exemple, SONY a fait d'excellentes enceintes pas piquées des vers, toutes en 6 ohms.

 

SONY SS-GR1 avec le tweeter à dôme confectionné par des bactéries amoureusement cultivées en laboratoire. Un must.

 

http://muzah.free.fr/forum/hificine/ss-gr1.jpg

 

On ne peut pas les soupçonner d'avoir construit des enceintes en papier maché.
Et tous leurs amplificateurs fonctionnent en 8 ohms.

 

En réalité le coup de la distortion vient du propos précédent sur "à même position du potar, plus de son" qui fait que le son peut être distordu sur des enceintes 4 ohms. Si vous n'avez pas compris, revenez la semaine prochaine. Pour qu'il n'y ai pas de distortion avec ces enceintes, il faut que leur tenue en puissance en ouate érémiste soit suffisante. Tout est question de bon sens et d'oreilles en pleine forme, nourries au Pal.

 

Nous parlerons de la distortion dans une autre intervention décoiffante.

Message cité 1 fois
Message édité par muzah le 30-10-2008 à 16:52:43

---------------
un instant monsieur ça-va-chier
n°1453750
Profil sup​primé
Posté le 05-10-2008 à 02:06:03  answer
 

Excellente initiative !  ;)  
 

muzah a écrit :

il faut que leur tenue en puissance en ouate érémiste soit suffisante.


 
Les watts érémiste, c'est des watts qui en glande pas une et qui sont payer par l'état ?  :lol:  

n°1453839
arsene de ​gallium
Aide toi le ciel t'aidera.
Posté le 05-10-2008 à 13:47:18  profilanswer
 

:lol:  
Un moment d'humour absolument irrésistible dans le style de ce cher Gotlib. Bravo.
Déjà que les novices sont paumés, là ils vont filer direct chez D...y pour interviewer le baratineur de service sur le comment quoi t'est ce que ça marche.


---------------
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort (Pierre Dac)
n°1454451
dudu et so​n chien
ah bon?
Posté le 06-10-2008 à 21:16:04  profilanswer
 

sympas le sujet en espèrant que les types qui posent les question pigent enfin quelque chose ^^


---------------
foncer tête baissée est l'avant dernière chose à faire..... la dernière étant de réfléchir ^^
n°1454453
hpl-nyarla​thotep
I failed in life
Posté le 06-10-2008 à 21:17:23  profilanswer
 

[:pcgamer]


---------------
I'm OK with my decay
n°1454503
Nico-Rep
Posté le 06-10-2008 à 23:27:50  profilanswer
 

Je drapalise, pour l'humour, par intérêt et pour la culture [:cobraphil8]


---------------
Topic de vente HW - Ancien feed
n°1454506
muzah
Modérateur
Bal Musette @ HFR depuis 1997
Posté le 06-10-2008 à 23:38:11  profilanswer
 

Merci.

 

Hors donc, un phénomène qui depuis tous temps fait grand bruit dans le Landerneau de la reproduction sonore reste sans conteste la distorsion et les soucis qui en découlent si d'aventure vous ne suivez pas nos conseils.

 

Qu'est-ce que la distorsion ?

 

Sur le ouikipedia que votre tante Monique vous a gracieusement offert pour votre confirmation alors que vous vouliez une bicylette, il est écrit : "Le mot distorsion peut désigner une action consistant à distordre quelque chose ou son résultat."

 

C'est parlant, non ?

 

On précise tout de même car cette chère tantine vous a donné la version complète : "en acoustique, une distorsion est un effet sonore utilisé principalement pour la guitare électrique (voir distorsion en guitare)"

 

Et enfin pour les forts en thème qui se les gelaient au premier rang : "en physique théorique, distorsion spatiale. Cette notion est exploitée en science-fiction pour permettre à un vaisseau d'atteindre une vitesse supraluminique. (Voir distorsion (Star Trek))."
Car il va de soi que les premiers de la classe n'avaient pas le temps d'acquérir au péril de leur scolarité la véritable culture qui les sauverait un jour, quand ils seraient loin de l'école ; en l'occurrence suivre l'intégrale de Star Trek, ces lèches-bottes auraient su dès la cinquième ce qu'est la vitesse supralumonique, que nous saluons.

 

Revenons au point numéro deux qui traite de l'acoustique. Laissons là de côté pour parler d'autre chose.

 

Car ce qui nous intéresse est la véritable distorsion, celle qui vous casse les oreilles et massacre vos meilleurs albums voire dans le pire des cas défonce vos enceintes JAMO achetées à crédit chez Conforama : votre fillette de 2 ans.
Ou l'équivalent dans le domaine audiophile, à savoir la distorsion électrique et in extenso la distorsion mécanique.

 

Comment reconnaître la distorsion quand elle n'a pas son passeport ? Le son produit par vos enceintes est particulièrement désagréable, criard et donne du fil à retordre pour reconnaître l'œuvre originale : vous écoutez des disques de hard-core ou de André Rieux.

 

Cela arrive lorsque :

 
  • Votre amplificateur écrête. Au beau milieu de votre soirée en mémoire des classiques du clavecin, votre voisin qui a surtout pris l'intégrale des Bourrées de Kanterbrau très au sérieux, décide qu'on entend pas assez les piani. D'un geste ample il tourne le bouton volume au maximum laissant sur les visages crispés de vos invités un rictus pincé comme les cordes du vénérable instrument, mais en plus trash.


http://muzah.free.fr/forum/hificine/yoirgl.jpg

 

Techniquement, l'amplificateur est dépassé par les évènements, autrement dit il va moins vite que la musique. Les quelques millivolts qui arrivent du lecteur CD sont poussés à quelques volts grâce aux transistors qui ont besoin de l'alimentation de l'amplificateur. Si la demande en courant ne peut être satisfaite de manière suffisante et stable par l'alimentation, si les composants de l'amplificateur ne sont pas en mesure de supporter toute cette puissance, le signal original sortira amplifié mais porteur de signaux désagréables générés par des composants à la limité de l'arrêt cardiaque.

 

Que faire docteur ? Choisir avant tout un amplificateur dont les possibilités en courant correspondent aux spécifications du signal audio en sortie. Pour les frileux près du poêle, cela signifie que l'alimentation en courant sera suffisante pour produire les deux cent fois quarante watts affichés sur la boîte du Sonolor dernier modèle. Tout constructeur sérieux fera attention que son électronique sera alimentée en conséquence même si le bouton de volume est tourné au taquet, volontairement ou non.

 

Un bon vieux Marantz bouffant 500W d'électricité pour produire 2 fois 15W de musique est classé A.
Un amplificateur consommant jusque 80W de courant pour produire 6 fois 100W de bruit est classé SEVESO.

 

La réalité est beaucoup plus compliquée, comme dans la vraie vie ; au nom du ciel ne faites plus le coup de la bouteille de laid.

 

http://muzah.free.fr/forum/hificine/suspect.png

 

Notre second accusé est en proie à un complexe de gémellité prononcé. Un comble pour des enceintes, qui peuvent parfois être plus que deux, cela dépend des hardeurs (cf. la distorsion, pervers.) Vous pouvez entrer mesdemoiselles (comme vous êtes supposés lire ces encarts avant le mariage de vos électroniques, l'étiquette nous oblige à tenir un langage convenable).

 
  • Les enceintes ne supportent pas la dose de courant fournie par l'amplificateur. Sur toute notice ou même au dos de vos enceintes, il est noté la puissance admissible par ces dernières, souvent exprimée en watts RMS. Nous décrypterons les subtilités des watts dans le domaine de la reproduction sonore dans un prochaine ouvrage actuellement sous presse, mais pas trop stressé quand même.


Contrairement à la légende largement colportée par les amateurs de boom-boom dans les réunions tuning, la "puissance" affichée sur les enceintes n'a rien à voir avec ce qu'elles vont envoyer. Les jeunes gens affirmant posséder un matériel de sonorisation de 2500W quand leur amplificateur ne peut fournir décemment (voir passage précédent) plus de 30W ont certainement lu à l'envers la notice de leur décapeur thermique.

 

Une enceinte ne pourra produire plus de watts que l'amplificateur ne pourra en fournir.

 

Magnifique affirmation parfaitement fausse. En effet, une enceinte ne produit pas des watts mais des décibels, merci docteur.
Une enceinte supporte des watts, admet des watts, les encaisse parfois et jamais au grand jamais elle ne produit des watts. Je le concède, le concept est coton.

 

Donc, pour revenir à nos moutons, si un amplificateur balance plus de watts que les enceintes ne peuvent en admettre, cela braille un peu comme la sonnette d'entrée quand vous rentrez saoul du bureau (même si vous tentez avec force mimes de faire comprendre que le saoul la soul est un mouvement majeur de la musique noire américaine, rappelez-vous que vous parlez à une porte équipée d'un rouleau à pâtisserie).

 

Premièrement, comme au sein de l'amplificateur, si les enceintes sont munies d'un filtre de répartition donc de composants électroniques, ces composants vont rendre un son distordu car ils ne sont pas en mesure de supporter l'intensité du courant qui leur est fourni.

 

Ce premier stade crique passé, si vous avez encore un filtre et des oreilles pour entendre le résultat, les haut-parleurs talonnent car les amants aimants sont trop excités (en admettant que le courant passe encore à ce stade). Le son produit n'a alors plus rien à voir avec le signal que les enceintes reçoivent en entrée puisque les haut-parleurs ne sont pas capables, mécaniquement, de reproduire le signal électrique.

 

Cette dernière étape est critique car les haut-parleurs sont certainement détériorés. Si l'exercice se poursuit trop longtemps, le couple aimant & bobine va en tirer une comme ça, surchauffé par la cadence infernale imposée par l'amplificateur.

 

Il est bon de savoir que les tweeters sont très sensibles à ces excès d'intensité électrique et sont souvent les premières victimes d'une folle soirée par trop arrosée. Ils sont aussi pointilleux sur la distorsion générée par un amplificateur qui est aux fraises. Il ne faut donc pas pousser le pré-pré dans les orties. Ni mémé d'ailleurs.

 

Les solutions ? Si vous êtes raisonnables, vous pouvez prendre un amplificateur plus puissant que les enceintes pour bénéficier de la fameuse "réserve en courant" que les gros amplificateurs sérieusement construit ont tous sous le coude. Il faudra alors faire attention à ne pas inviter n'importe qui.

 

Si vous êtes du genre à faire la fête, préférez un amplificateur moins puissant que ce que les enceintes peuvent supporter, dans la mesure où ce même amplificateur est bien conçu et ne générera pas de distorsion même si le variateur de volume est par mégarde remplacé par un interrupteur.

 

http://muzah.free.fr/forum/hificine/tantor.jpg

 

Votre beau-frère travaille chez BUT et vous invite à des soirées animées avec des chaînes MERLANFRI : tant pis pour l'héritage, vos oreilles ne méritent pas une telle famille.


Message édité par muzah le 17-01-2011 à 20:33:34

---------------
un instant monsieur ça-va-chier
n°1454525
dudu et so​n chien
ah bon?
Posté le 07-10-2008 à 08:55:34  profilanswer
 

:sol: génial le sujet et avec de l'humour en plus
 
quelques lignes pour expliquer d'où vient la distorsion harmonique d'un point de vue éléctrique seraient les bienvenues aussis ^^


Message édité par dudu et son chien le 07-10-2008 à 08:56:37

---------------
foncer tête baissée est l'avant dernière chose à faire..... la dernière étant de réfléchir ^^
n°1454535
muzah
Modérateur
Bal Musette @ HFR depuis 1997
Posté le 07-10-2008 à 09:44:24  profilanswer
 

Oui tient. Je me penche sur le sujet.


---------------
un instant monsieur ça-va-chier
mood
Publicité
Posté le 07-10-2008 à 09:44:24  profilanswer
 

n°1454973
BamBi33
Posté le 08-10-2008 à 13:42:11  profilanswer
 

C'est grand :D j'adore, même si j'apprends pas grand chose j'ai quand même envie de lire ^^ Vivement les prochains épisodes :)

n°1454986
muzah
Modérateur
Bal Musette @ HFR depuis 1997
Posté le 08-10-2008 à 14:28:06  profilanswer
 

Je me doute que la majorité du lectorat est vacciné au niveau HiFi & Audio ; c'est avant tout en réaction aux nombreux sujets postés qui posent irrémédiablement les mêmes questions alors que le problème a déjà été traité depuis 30 ans.


---------------
un instant monsieur ça-va-chier
n°1462990
lapinmodes​te
Posté le 26-10-2008 à 08:55:14  profilanswer
 

Merci pour l'explication.  
Je comprends enfin tout ce que j'avais lu depuis trente ans sans jamais rien entraver.
 
Et vive la rubric a brac !
Vais me refaire le tome 2 tranquilousse moi...
 
Ça va Marcel, on t'a reconnu.

n°1467545
Pierre2312
Objectiviste subjectivé
Posté le 04-11-2008 à 14:41:18  profilanswer
 

Génial, bravo Muzah !
 
Ce qui va éviter de répéter... [:wanobi le vrai]

n°1471855
Zulma
Posté le 13-11-2008 à 07:58:52  profilanswer
 

:hello:  
Merci Muzah de toutes ces précieuses indications.
Néanmoins, il me reste une question. J'ai un ampli Marantz PM7200 sur lequel il est possible de brancher 4 enceintes. Les indications qu'il fournit sont que pour chacune des voies A ou B seule (2 enceintes) c'est 8 ohms, alors que pour A+B c'est 16 ohms. Cela signifie-t-il qu'il convient d'ajouter les impédances de chacune des quatre enceintes ? Par exemple ici qu'il n'y aurait pas d'inconvénient à mettre 4 enceintes de 4 ohms ? Ou bien faut-il ajouter les impédances de chacune des paires d'enceintes, c'est à dire que sur chacune des voies il faut mettre des enceintes à au moins 8 ohms?
Merci d'avance

n°1471909
muzah
Modérateur
Bal Musette @ HFR depuis 1997
Posté le 13-11-2008 à 11:23:52  profilanswer
 

Il semble que dans le cas du Marantz PM7200,
le branchement d'une paire d'enceintes doit être avec des modèles de 8 Ohms pour chaque enceinte.
Pour le branchement de deux paires, il faut une bonne soirée au bar une impédance de 16 Ohms par enceinte...
Cela me semble beaucoup, si la documentation le conseille  :sweat:


---------------
un instant monsieur ça-va-chier
n°1471962
Zulma
Posté le 13-11-2008 à 13:00:04  profilanswer
 

:hello: Merci Muzah et bonne soirée au bar !

n°1471965
muzah
Modérateur
Bal Musette @ HFR depuis 1997
Posté le 13-11-2008 à 13:01:55  profilanswer
 

Au plaisir :jap:


---------------
un instant monsieur ça-va-chier
n°1474694
gran2mtb
Posté le 18-11-2008 à 21:03:57  profilanswer
 

Excellent tout ca, je reviendrai pour des questions...

n°1474708
Pwik
Posté le 18-11-2008 à 21:19:18  profilanswer
 

haaaa un amateur de gotlib !!
si mes profs faisaient pareil ce serait plus fun

n°1483766
muzah
Modérateur
Bal Musette @ HFR depuis 1997
Posté le 10-12-2008 à 20:14:33  profilanswer
 

Une matinée d'hiver comme il en est tant d'autre à patienter au coin de l'âtre que les beaux jours reviennent. Ces périodes casanières sont propices à l'écoute attentive de tous vos disques. Vous avez enfin pris l'initiative de remplacer le mange-disque offert par Tante Hortense pour vos dix ans, par du matériel un peu plus sophistiqué. Diable, vous êtes un jeune homme maintenant ! N'a-t'on pas fêté avec joie vos quarante automnes le mois dernier ? Il est temps de dépenser le chèque de Mamie.

 

Le carillon sonne à la porte et votre épouse fidèle et servile court ouvrir l'huis ouvragé.
Un contre-ut vient soudain accompagner le Noël de Tino Rossi dont vous vous délectiez :

 

- Chéri! Ce sont tes enceintes !
- Encore !
- Je veux dire, ce sont tes haut-parleurs !
- Ha je préfère. Je commençais à me poser des questions sur le facteur...

 

Les précieux cartons sont à présent dans le vestibule et il vous tarde de trouver une place de choix dans votre salon fétiche, votre territoire.
Chacun son truc, vous c'est le salon.

 

http://www.pixelz.fr/c/9/5/3b458884ac2f050e445e743aadfee.jpg

 

Quelques bières fraîches avec les pousseurs de carton, des coups de fil au amis pour les épater et voici les enceintes qui trônent enfin dans le saint des saints de la musique, avec un grand "M" comme "maniaque". Une à côté de la chaîne et l'autre pas trop loin, sous l'aquarelle de Mamie. C'est elle qui paye après tout.

 

Insérons le Best Of de Mireille dans la platine, le volume est ajusté et vous pouvez enfin vous affaler dans le canapé pour vous délecter des heures durant. Pourtant dès les premières notes, quelques chose ne va pas. La voix n'est pas centrée, la guitare basse joue dans la cave et le reste de l'orchestre est au diable vauvert ! Par la malepeste ! Le vendeur vous aurait-il menti la semaine dernière en vantant les qualités remarquables de ce modèle ? Seriez-vous atteint d'une surdité galopante pour ne point retrouver dans le cocon or et jade de votre salon les délices enivrants ressentis dans l'auditorium ? Fallait-il acheter les câbles chaudement recommandés par votre ami le conseiller en haute-fidélité ou bien le même whisky que celui que vous sirotiez pendant la démonstration chez Deluxe HiFi...

 

http://www.pixelz.fr/8/0/b/bc2b1868cfd1d339594b4f917ace2.jpg

 

Non bien sûr ! Vous avez simplement négligé une chose essentielle : l'installation des enceintes dans la pièce d'écoute

 

Pas la peine de suivre les schémas classiques qui illustrent ici et là les revues et les murs des magasins.
Pour la plupart d'entre-nous, ces installations sont pratiquement impossible à mettre en oeuvre.
Le célèbre triangle équilatéral et l'application d'un nombre d'or pour le placement des enceintes sont de jolies démonstrations pour auditorium. Et encore. Dans beaucoup d'auditoriums, les enceintes, faute de place, sont installées en dépit du bon sens auditif. Perchées les unes sur les autres, à moitié masquées par des étagères ou reculées dans les coins de la pièce, on se demande comment on peut encore apprécier réellement le rendu sonore de ces produits...

 

Des enceintes à la hauteur

 

Pour bien percevoir le son provenant de vos haut-parleurs, il faut que ceux-ci soient placés à bonne hauteur par rapport à vos oreilles.
Il est préférable de placer les enceintes de façon à ce que les haut-parleurs d'aigu et de medium soient un peu en dessous de la vos oreilles lorsque vous êtes assis à votre place favorite. Cette position permet de mieux entendre ces fréquences. Faites l'essai chez vous en levant ou baissant la tête devant les enceintes, vous remarquerez que vous entendez mieux les voix en relevant un peu la tête.

 

Si vous faites ce mouvement trop rapidement, c'est que vous êtes à un concert de Sepultura.

 

Il ne faut tout de même pas trop exagérer ; les mettre trop bas ne rendra pas les aigus meilleurs, en revanche vous percevrez un signal medium-aigu très flou, préjudiciable à la stéréo en particulier.

 

Si vos enceintes sont de type colonne elles n'auront pas besoin d'être surélevées.
Des enceintes type bibliothèque ou monitor, faisant moins de 1 mètre de haut, nécessiteront l'emploi de support pour être à hauteur d'écoute.

 

Un support stable

 

Les haut-parleurs sont des éléments mobiles. Plus leur référentiel est stable, meilleure sera leur définition. C'est particulièrement évident sur les fréquences basses car les haut-parleurs de grave ont un débattement plus important. Evitez donc les meubles branlants, les chaises à porteurs ou les chariots de supermarché. Que ce soit une enceinte sortie d'usine ou une magnifique vintage, ne négligez pas la stabilité.

 

http://www.pixelz.fr/d/d/9/4f3f948f92df576d2ad1589aab746.png

 

Attention aussi à la moquette, surtout si elle est épaisse et douce. Si vous ne pouvez vous soumettre à l'aiguilleté bas de gamme ou conserver votre béton brut, il faut sérieusement penser à l'utilisation de pointes de découplage pour traverser ponctuellement le tapis et prendre le solide à l'origine.

 

Evitez les coins

 

Hormis quelques modèles réalisés expressément pour être installé dans les coins d'une pièce et bénéficier de l'acoustique particulière de ces endroits maudits, il est déconseillé d'installer des enceintes aux extrémités d'une salle. Ces emplacements jouent le rôle de pavillon, surtout pour les fréquences basses.

 

Modèles conçus dès l'origine pour être mis au coin

 

http://www.pixelz.fr/8/2/e/3a4cdb73727592327a5722cead425.jpg

 

Pas trop près du mur ou du sol

 

Du mur arrière, hein.
Et votre sol, pas celui du voisin.

 

La distance entre vos enceintes et le mur arrière conditionne tout particulièrement le rendu des fréquences basses.
En règle générale, plus une enceinte est collée au mur, plus le grave est présent.

 

Faites quand même attention à ne pas les installer trop près de vous non-plus.

 

Pareil pour le sol. Un haut-parleur de grave trop près du sol aura tendance à être un peu trop présent. Surélevez vos enceintes.

 

Et aussi sur les côtés, tant qu'à faire.

 

La fameuse image sonore distillée par votre paire d'enceintes est nettement améliorée lorsque vos enceintes ne sont pas collées dans une étagère contre le mur ou poussée directement sur les parois de droite ou de gauche. Le son a besoin de circuler autour.

 

Trop près des murs latéraux et l'image stéréo sera faussée par les réflexions directes.

 

---

 

Nous verrons la prochaine fois les effets joints qui font la qualité d'une écoute sereine et pleine de gaité.
Je sais que ces interventions sont sporadiques et parfois douteuses, m'enfin!

 

http://www.pixelz.fr/b/e/4/c6418b1f777056fe48d48cf36ea5d.png

Message cité 1 fois
Message édité par muzah le 11-12-2008 à 10:49:20

---------------
un instant monsieur ça-va-chier
n°1483909
Daouar
Posté le 10-12-2008 à 23:36:03  profilanswer
 

Mais, mais... Pourquoi n'ai-je pas encore mis les pieds sur ce magnifique topic ??

n°1483919
Phod
Glouloulou ?
Posté le 10-12-2008 à 23:56:46  profilanswer
 

hebien... que dire...
 
BRAVO & Merci a muzah pour toute ces explications :)
 
Me coucherai moins ignorant ce soir :jap:


Message édité par Phod le 11-12-2008 à 00:04:16
n°1483959
RomainD2
Posté le 11-12-2008 à 09:48:47  profilanswer
 
n°1483973
muzah
Modérateur
Bal Musette @ HFR depuis 1997
Posté le 11-12-2008 à 10:49:55  profilanswer
 

[version corrigée, il ne faut pas taper trop tard le soir]


Message édité par muzah le 11-12-2008 à 10:50:02

---------------
un instant monsieur ça-va-chier
n°1487157
muzah
Modérateur
Bal Musette @ HFR depuis 1997
Posté le 18-12-2008 à 19:49:59  profilanswer
 

Continuons de peaufiner le placement des enceintes dans votre pièce favorite.
 
Vos enceintes sont sur un support stable à hauteur d'oreille, idéalement éloignées des parois qui composent les limites de votre auditorium.
Il est temps maintenant de régler quelques paramètres supplémentaires pour profiter au mieux de la meilleure invention auditive depuis le cornet : la stéréo (sorte de cornet à deux boules).
 
Dans l'idéal, prenez soin de placer vos enceintes sur le même plan, c'est-à-dire alignées sur une ligne parallèle à votre point d'écoute.
Si les enceintes ne sont pas sur la même droite, les niveaux de sortie seront différents, suivant le principe élémentaire de O'plukonsayloigne & O'moinkonentan, les célèbres acousticiens Irlandais.
 
Pour bien régler ce paramètre, deux recettes font école. La première consiste, dans la mesure où le mur arrière est parallèle à la zone d'écoute, à prendre un mètre ou tout autre objet de chantier pour placer vos enceintes à distance égale de la maçonnerie. Pratique indiscutable. La seconde méthode, si d'aventure le mur arrière est trop éloigné, détruit ou de travers, est de contacter rapidement votre architecte.
 
http://muzah.free.fr/forum/hificine/cubitus-01.png
 
Dans le cas où finalement le devis est exagéré ou bien qu'un dépôt de plainte n'est pas envisageable, placez vos enceintes sur un même droite reliant deux points équidistants du point d'écoute.
 
Lorsque cela est réalisé, faites un petit essai avec un enregistrement mono ou en envoyant un signal mono de volume identique sur les deux enceintes. Si votre placement est fait correctement, que votre point d'écoute est vraiment au milieu, alors le son doit venir exactement du centre, entre les deux enceintes.
 
Vous allez me dire, pourquoi du mono alors que nous voulons profiter de la stéréophonie ? Le fait est que si le son sort de manière identique des deux enceintes et que vous avez un signal pile-poil entre les deux enceintes, alors tout signal stéréo sera parfaitement perçu. Une sorte d'équilibre avant de balancer de droite et de gauche.
 
Pour améliorer la focalisation et la précision de l'écoute, tournez les enceintes de manière à ce que chacune soit précisément face à vous lorsque, pris d'une soudaine passion, vous les regardez droit dans les yeux.
 
Attention tout de même : les enceintes ne sont pas toutes logées à la même enseigne concernant la directivité, c'est-à-dire leur propension à diffuser le son droit devant elles. Certaines auront besoin d'être pincées et d'autres plus ouvertes pour obtenir l'effet désiré. En règle générale, plus elles regardent vers l'extérieur, plus la stéréo est large et plus la focalisation est floue. L'inverse est vrai jusqu'à un certain point. Les tourner trop vers l'intérieur donnera non-seulement un aspect flou mais diminuera d'autant les effets latéraux pour réellement fermer le message sonore.
 
En pinçant plus ou moins le enceintes, donc en décalant le point de rencontre du son sortant des deux sources sonores, vous modifiez aussi la profondeur de l'image sonore. Prêtez donc attention à ce que le chanteur solo d'un enregistrement studio ne se retrouve pas à 10 mètres derrière la ligne des enceintes ou juste sous votre nez. Essayez de trouver un compromis réaliste.
 
---
 
Si en dépit de vos efforts titanesques pour placer géométriquement vos enceintes le résultat ne vous convient pas, il est temps alors de prendre en considération votre environnement sonore. Vos enceintes produisent du son, des ondes sonores. Ces ondes sonores ne vont pas directement des haut-parleurs à vos oreilles éduquées ; dans ce cas vous porteriez un casque et les chapitres précédents seraient bons pour la poubelle.
 
Les sons que distillent vos enceintes dépendent aussi étroitement de l'acoustique de la pièce d'écoute. Claquez de la langue, frappez des mains ou sifflez un fois dans votre salon pour vous rendre compte de l'étendue des travaux à faire pour améliorer ce point crucial. Si le bruit persiste après avoir claqué des mains, nous serons tenus de contacter SOS femmes battues ; la violence n'est pas une solution. Il convient de transformer cette cathédrale de naines audiophiles en nef des fous de musique.
 
http://muzah.free.fr/forum/hificine/talon-01.png
 
Pour que vous perceviez au mieux le son provenant des enceintes, il faut réduire au mieux les réverbérations crées par les murs, le sol et le plafond de votre pièce d'écoute. Si les parois peuvent être les partenaires de vos enceintes, elles peuvent aussi être une véritable source de problèmes de résonances. Un son qui se répète est une musique qui se noie, contait à l'envie le regretté Jeff.
 
http://muzah.free.fr/forum/hificine/talon-02.png
 
Premièrement, meubler la pièce avec des étagères pleines de livres et de disque. Cela vous donnera l'air cultivé tout en améliorant considérablement l'acoustique et pour une fois, Kant aura une utilité dans le monde moderne.
 
Ensuite il est de bon ton d'équiper les fenêtres de rideaux assez épais. Le tissus est un excellent amortissant et les plis sont autant d'atouts pour casser les résonances. De plus, l'achat conjoint des rideaux peut éventuellement faire passer l'achat inconsidéré d'enceintes monumentales auprès de votre entourage. Un bon point pour vous.
 
Des toiles de maîtres peuvent aussi participer passivement à l'amortissement alors même que votre banque s'occupera activement de l'amortissement pour l'achat des-dits croûtes.
 
Les fauteuils moelleux et canapés confortables sont aussi vos alliés pour la chasse aux ondes facétieuses. La moquette épaisse est aussi, bien entendu, un partenaire de choix ; de même qu'un tapis judicieusement placé entre les enceintes ou bien entre les enceintes et vous peut corriger de vraies lacunes. Vous pouvez aussi ajouter des plantes vertes plus ou moins grandes.
 
http://muzah.free.fr/forum/hificine/talon-04.png
 
Après il reste les solutions extrêmes comme tendre un tissus sur les murs, placer des panneaux acoustiques dans les coins ou derrière les enceintes. Cela est souvent couteux et d'emploi unique ; il faut réserver cela aux passionnés. En revanche utiliser différents matériaux comme le liège ou le lambris pour couvrir un mur est une idée parfaitement acceptable. La différence de densité et leurs capacités d'amortissement sont autant d'avantage pour l'acoustique de votre salle. Le plafond peut aussi faire l'objet d'un traitement particulier en collant des plaques de de polystyrène ou autre isolant phonique.
 
http://muzah.free.fr/forum/hificine/talon-03.png
 
Merci Achille, c'est donc terminé pour ce soir ! J'attends vos propositions d'exposés pour les prochaines fois, remise des copies quand vous voulez...


Message édité par muzah le 18-12-2008 à 20:02:57

---------------
un instant monsieur ça-va-chier
n°1498084
muzah
Modérateur
Bal Musette @ HFR depuis 1997
Posté le 13-01-2009 à 18:18:50  profilanswer
 

Si ces pages dépassent les 2000 lectures, je continue.


---------------
un instant monsieur ça-va-chier
n°1498325
gg109
Posté le 14-01-2009 à 10:34:32  profilanswer
 

j'ai une question qui a deja été soulevé plus haut.
 
mon ampli jvc ax 611 permet le branchement de deux paires d'enceintes. hors j'ai branché des enceintes jvc spx 990 en 8 ohms. que ce passe t il la puissance est devisé par 2 quand je les branche ensemble?
 
autre question quand on dit que l'ampli sort 100 w rms par canal. c'est a quel niveau de volume?
une voiture sors 200 cv a 5500 t un ampli sors 100 w mais quand

n°1498341
arsene de ​gallium
Aide toi le ciel t'aidera.
Posté le 14-01-2009 à 10:51:34  profilanswer
 

Question 1
Rien. La puissance est répartie sur les 2 paires d'enceintes. Si une paire a une impédance plus faible, elle recevra plus de puissance. Ce qu'il faut éviter c'est de brancher 2 paires d'enceintes de 4 ohm et faire marcher l'ampli à forte puissance -> risque de claquage de l'ampli.
 
Question 2
A fond.
Mais ce n'est pas forcément la position du bouton de volume. Ca dépend aussi du niveau de la source.
Si la source est faible, tu n'auras jamais la puissance maxi en sortie, au contraire, si la source est trop forte, tu atteindras la puissance maxi avant la position maxi du bouton.


---------------
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort (Pierre Dac)
n°1498342
muzah
Modérateur
Bal Musette @ HFR depuis 1997
Posté le 14-01-2009 à 10:56:01  profilanswer
 

Excellente question du petit Chaprot, bien au chaud près du poêle.
 
C'est ici que l'analogie HiFi / voiture / femme prend fin.
 
Un amplificateur va sortir 100W quand il peut.
C'est-à-dire lorsque vous aurez mis la pédale de volume à fond.
La puissance maximale d'une voiture automobile n'est pas forcément obtenue au régime moteur maximal. Ce maximum est atteint lorsque le rendement du moteur est maximal, donc pas nécessairement quand le bouton d'accélérateur racle le bitume.
 
Dans un amplificateur, le maximum de puissance va arriver lorsque la tension maximale est envoyée aux bornes des transistors.
Il y a aussi la problématique des termes, qui date d'avant l'époque gallo-romaine. 100W n'a rien à voir avec le volume sonore. Ce dernier ne peut s'exprimer qu'en décibels.
100W c'est uniquement de l'électricité dépotée par les transistors.
 
Hors donc, retour à la question numéro un, Jean-Pierre.
 
Lorsque vous branchez deux paires d'enceintes sur votre amplificateur, la puissance envoyée aux bornes des enceintes n'est pas divisée par deux. Il n'y a que l'impédance qui est divisée par deux, c'est pourquoi il est déconseillé de brancher deux paires d'enceintes de moins de 8 ohms ; sinon l'impédance chute trop pour l'amplificateur dans certaines plages de fréquence et fini par créer un quasi court-circuit !
 
Je développerai la chose dans prochain sujet :jap:


---------------
un instant monsieur ça-va-chier
n°1498369
arsene de ​gallium
Aide toi le ciel t'aidera.
Posté le 14-01-2009 à 11:33:11  profilanswer
 

:jap:  
Oui j'aurais dû corriger et ne pas parler de puissance mais de volume sonore.
Par contre attention: même avec le bouton volume réglé à mi course, l'ampli peut délivrer sa puissance maxi si la source est trop forte et pire si on augmente le bouton volume à ce moment, on sature l'ampli -> écrétage -> destruction des HP, surtout aigus, possible.


---------------
C'est quand on a raison qu'il est difficile de prouver qu'on n'a pas tort (Pierre Dac)
n°1498370
muzah
Modérateur
Bal Musette @ HFR depuis 1997
Posté le 14-01-2009 à 11:35:57  profilanswer
 

[:rougit2] je suis confus. Le temps de rédiger ma bafouille, tu as posté ton article. Je ne l'ai donc pas lu, je répondais directement au post précédent !

 

Effectivement, le fait de mettre le volume à fond peut créer des problèmes.
Tout dépend de l'amplificateur et de sa conception. Si le fabricant fait que, bouton de volume au taquet, les transistors ne sont qu'à 80% de leur possibilité, alors pas de souci.
Qui plus est, il faut voir comment sont mesurés les watts annoncés ;)


Message édité par muzah le 14-01-2009 à 11:37:47

---------------
un instant monsieur ça-va-chier
n°1498805
gg109
Posté le 15-01-2009 à 09:28:10  profilanswer
 

eh bien, merci pour vos reponses. je comprends un peu mieux le fonctionnement de la hi-fi.
 
donc la puissance en w d'un ampli, on s'en moque un peu non? que faut il regarder pour un ampli. je m'explique:
je veux acheter une paire de jbl es 100, et je ne sais pas quoi prendre comme ampli.
 
au depart j'optai pour l'onkio a 9555 qui sort 100 w par canal.

n°1498807
gg109
Posté le 15-01-2009 à 09:30:35  profilanswer
 

d'autre pars, tu dis qu'il ne faut pas brancher 2 paires d'enceintes de moins de 8 ohms. mais si on branches deux paires de 8 omhs chacune...que ce passe t il?

n°1498835
muzah
Modérateur
Bal Musette @ HFR depuis 1997
Posté le 15-01-2009 à 10:32:06  profilanswer
 

Si tu branches deux paires d'enceintes de 8 mômes chacune, ça fait une sacré portée :o
 
Pas de souci (en terme électrique, parce que la gueule de la CAF, je te dis pas...)
 
---
 
Avec une sensibilité de 91db/1w/1m, 80W ne seront pas de trop pour piloter ces belles enceintes :)

Message cité 1 fois
Message édité par muzah le 15-01-2009 à 10:34:52

---------------
un instant monsieur ça-va-chier
n°1498847
gg109
Posté le 15-01-2009 à 10:47:39  profilanswer
 

[#ff3800][/#ff3800][#ff3800][/#ff3800][#ff0000]

muzah a écrit :

Si tu branches deux paires d'enceintes de 8 mômes chacune, ça fait une sacré portée :o
 
Pas de souci (en terme électrique, parce que la gueule de la CAF, je te dis pas...)
 
---
 
Avec une sensibilité de 91db/1w/1m, 80W ne seront pas de trop pour piloter ces belles enceintes :)


 
80 w?
 
l'ampli sort 100 w

n°1498851
muzah
Modérateur
Bal Musette @ HFR depuis 1997
Posté le 15-01-2009 à 10:50:17  profilanswer
 

Ce ne sera que mieux :)


---------------
un instant monsieur ça-va-chier
n°1498876
gg109
Posté le 15-01-2009 à 11:29:25  profilanswer
 

muzah a écrit :

Ce ne sera que mieux :)


 
d'apres toi, je garde mon vieil ampli de 1992 ou je prends l'onkio pour faire tourner ces jbl? :??:  :??:  

n°1498882
muzah
Modérateur
Bal Musette @ HFR depuis 1997
Posté le 15-01-2009 à 11:34:44  profilanswer
 

Ce qui est vieux en électronique n'est pas forcément moins bien.
Prend les JBL ES100 si cela te fait plaisir (important) et branche les sur ton JVC.
Si le plaisir persiste, alors pas de raison de changer d'amplificateur :)

 

[je ne trouve pas d'image du JVC AX-611, tu as des photos?]

Message cité 1 fois
Message édité par muzah le 15-01-2009 à 11:36:29

---------------
un instant monsieur ça-va-chier
n°1498930
tony501
Posté le 15-01-2009 à 13:12:41  profilanswer
 

Bonjour a tous, et merci a muzah pour tous ces conseilles qui me font autant rire,que me conseille (l'humour omniprésent est très agréable)
Voilà je regardais le paragraphe sur la disposition des enceintes dans une salle (excusez pour le retard) et j'avais une question, qui est la suivante: sachant que je disposes d'une pièce de 30 M2 et que j'ai en outre deux paire d'enceintes ( a savoir deux bose 501 serie III, et deux cabasse goelette M2), je voulais savoir comment les disposer? ( la pièce est un rectangle parfait).Merci d'avance pour vos indications.C'est surtout sur la disposition par rapport aux différences des deux enceintes qui me pose problème.

mood
Publicité
Posté le   profilanswer
 

 Page :   1  2  3
Page Précédente

Aller à :
Ajouter une réponse
  FORUM HardWare.fr
  Video & Son
  Matériel

  Matériel HiFi - La grande fondamentale

 

Sujets relatifs
Raccorder vieilles enceintes HiFi à un PCEnceinte colonne pour Hifi
votre conseil HiFiMini chaine HiFi / ampli audio-video / home cinéma
Perdu dans la jungle HIFICherche 2 colonne hifi que choisir ?
Ecran LCD et PC, Carte son et chaine hifiVos installations hifi en image :D
Un ampli hifi, un ampli hc, une paire de front, branchement ?Brancher kit 2.1 PC + Enceintes hifi c'est possible ?
Plus de sujets relatifs à : Matériel HiFi - La grande fondamentale



Copyright © 1997-2016 Hardware.fr SARL (Signaler un contenu illicite) / Groupe LDLC / Shop HFR