Forum |  HardWare.fr | News | Articles | PC | Prix | S'identifier | S'inscrire | Aide | Shop Recherche
297 connectés 

  FORUM HardWare.fr
  Photo numérique
  Argentique

  [N&B] Le Labo alternatif - Procédé - Chimie - Mise a Jour

 

 

 Mot :   Pseudo :  
 
 Page :   1  2  3  4  5  6  7
Page Précédente
Auteur Sujet :

[N&B] Le Labo alternatif - Procédé - Chimie - Mise a Jour

n°758655
Profil sup​primé
Posté le 01-11-2005 à 23:55:36  answer
 

Comme c'est le grand ménage d'automne et que fan0u a pris en mains le topic général, je m'occupe de celui la, j'espere que NeoY2k y verra pas d'inconvénient :).
 
En premier j'ai envie de dire "N'ayez pas peur" :D, tout les procédés qui sont décris ici sont faisables par le commun des mortels avec tres peu de notion de chimie, et si les noms des produits sont un peu barbares, ce sont souvent les memes. Sachez quand meme qu'il est souvent nécessaire de comprendre le fonctionnement d'un procédé pour en tirer le meilleur partie et éventuellement (surement) corriger nos erreurs ! Plus que jamais l'expérimentations est nécessaire pour la pratique de ces procédés, et , si de nombreux guide tres complets et détaillés existent il faudra de toute facon passé par des essais et des ajustements.
 
PDF de livre libre de droit téléchargeable  : http://motamedi.info/text.htm
 
De quoi ai-je besoins comme matériel
 
L'essentiel du matériel pour préparer les chimies est assez restreint, il faut quand meme compter un budget de 20 a 40 euros suivant la qualité et l'endroit ou on les achetes:
 
1 balance au 10eme de gramme ( sur ebay on en trouve des chinoises qui font l'affaire),  vraiment indispensable
1 agitateur en verre ou une baguette chinoise en bois.
2 Becher en verre de 50 et 100ml (qu'on appellera Bernd et Hilla) en fait un suffit mais la blague marche plus.
1 thermometre, le meme que pour DTC
Quelques éprouvettes graduées EN VERRE !!
Des bidons vides et opaques
Un mortier ou un Presse-ail dédié
Des cuvettes plates
Des recipients en plastique type carotte rapé d'hypermarché, avec couvercle
une ampoule inactinique.
une masque a gaz si vous partagez votre labo avec bricoco, ou si vous aimez pas les vapeurs qui vous font fondre le cerveau
des gants pour les [:tarlooze] , le nitrate d'argent tache bien fort pendant 1 semaine, et l'acide sulfurique ou nitrique fait le plus bel effet sur une main de jeune fille.
un petit carnet de note qu'on peux tacher allegrement, parceque prendre des notes sur le pc avec les doigts pleins de chose c'est peu pratique
 
Voila en gros, sachant que suivant ce que vous faites vous n'aurez pas besoins de tout, je précise , surtout pour le collodion qu'il faut des outils de mesure en verre, sinon l'ether vous fait fondre votre éprouvette en moins de deux
 
Est ce que c'est cher ?
Ca dépends :D , faire son révélateur soit meme permet de faire de petites économies, en revanche, le collodion, certains type de tirage (Papier Salé, Platine, Palladium) peuvent couter cher, a cause de l'emploi du nitrate d'argent ou de métaux rares. Les procédés de tirage a base de transfert sont bien plus abordables, et, si on prennais le temps de faire la gélatine et les pigments soit meme (ce qui n'est pas une hérésie mais nécessite une absence totale d'odorat pour la fabrication de la gélatine) , ils seraient quasiment gratuit.
 
Ou trouver les produits ?
J'ai mis des adresses en fin de post, si vous en avez d'autres a donner n'hésitez pas.
 
A quoi ca sert ?
D'une part a conserver un savoir-faire, satisfaire une curiosité, mieux comprendre les photos du 19eme Siecle, qui sont tres tres peu mises en avant et qui ont pourtant un grand interet. D'autre part ca permet d'avoir dans les mains une photo que l'ont ne pourrai jamais touché si on la voyait dans un musée ( le collodion est un bon exemple, les plaques de verre extremement fragiles et relativement instables ne sont jamais exposées, le seul moyen d'en voir une de pres et de la manipulé, c'est d'en faire soit meme) .
Et il ne faut pas nier non plus l'aspect esthétique que le travail a la main amene souvent, les coulures, les trames, les rayures, le décollement de la gélatine, les textures, les voiles, toutes ces choses qu'on ne désirerait pas ailleurs sont controllables, et donc utilisables avec certains procédés. L'interet est également d'avoir une épreuve unique et de maitriser le processus du début a la fin.
 
Quelles sont les contraintes ?
Il est rare qu'on trouve du matériel adequat, ou alors il part a des prix hallucinants et finis dans des vitrines de collectionneurs, du coup il faut refaire certains outils et etre un peu bricoleur, il y a également le fait que ca demande beaucoup de mise au point et donc d'expérimentation et donc de temps.
Pour certain procédés comme le collodion ou encore pire, le daguérréotype, on doit parfois meme attendre l'été pour faire des photos a moins d'avoir des photos de 20 a 30 minutes.
Les produits sont parfois difficiles a obtenir, et ce ne sont pas ceux qu'on croit, obtenir de l'ether en pharmacie devient un vrai probleme a cause des problemes de toxicomanie, idem pour le collodion.
 
Chimie Alternative
 
Dans cette catégorie j'inclus la fabrication de révélateur et fixateur simple qui pourront etre utilisés pour les films classiques, toutes les recettes, sont trouvables sur internet donc je me contenterai d'en mettre quelques unes qui sont courament utilisées.
 
 
 [:icon4]  à propos des produits chimiques  [:icon4]  
Certains procédés qui sont évoqué ici utilises des acides, mais aussi des produits dégageant des vapeurs nocives (ether entre autre), et necessitent donc quelques précautions.
 
Révélateur
 
La plupart des révélateurs du commerce sont facilement reproductible avec des composants chimiques de bases, faire ses chimies soit meme présente des avantages et des inconvénients.
 
Les avantages sont tout d'abord le prix, en prenant un révélateur courant, le D76 par exemple, on arrive sans probleme a divisé le prix par 2 ou 3, mais ce n'est pas tout.
Une fois que les mécanismes d'action d'un révélateur sont connus, on peut aisément se constitué un révélateur sur mesure, en un ou deux bains, pour priviliégier les contrastes, les ombres, les hautes lumieres, les demi-teintes etc ...
 
Les inconvénients sont au moins aussi nombreux, d'une part l'encombrement, il faut parfois 6 a 8 composants pour faire un révélateur, et pour cela il faut les avoir en stock, ca veux dire qu'il faut de la place. Les quantités a peser sont parfois de l'ordre du gramme ou du demi-gramme sur les quantités qui sont les notres (pour 1 litre de révélateur), ce qui demande un peu d'équipement et de minutie.
 
Les recettes de révélateurs (source : http://www.digitaltruth.com/data.html ) .
 
Une des indications de base a suivre pour préparer un révélateur, est d'attendre la dissolution complete de chaque sel employé avant d'ajouter le second. Si certains composants se dissolvent tres facilement d'autres sont un peu plus corriaces, l'usage d'un pillon en céramique est une bonne chose, si on en a pas, il faut essayer de casser du mieux possible les agglomérats de cristaux avant de les ajouter a la solution.
 
Kodak D76/ Ilford ID11
 

Code :
  1. Eau à 50°C  750 ml
  2. Metol                 2 g
  3. Sulfite de Sodium 100 g
  4. Hydroquinone 5 g
  5. Borax           2 g
  6. Eau QSPF     1L


 
Pour l'usage de ce révélateur se réferrer au topic adéquat.
 
Folgernol/Cafénol
 
Ce révélateur est un peu spécial et pas tres rentable il faut bien l'avouer, mais il est amusant de voir qu'on peux préparer du révélateur avec des produits facilements trouvables en supermarché. En utilisant du café lyophylisé bas de gamme et des cristaux de soude on obtient un révélateur. Alors ca pue, ca tache, c'est lent, ca donne tres peu de contrastes, mais c'est tres ludique :D . Le film a une teinte marron en sortant du fix, mais apres un bon lavage on arrive a le faire disparaitre.
 
Recette d'inoga17  
 

Code :
  1. 290ml d'eau (une paterson une spire) (dans les 290gr)
  2. 2 cuilleres à café de cristaux de soude (15g)
  3. 4 cuilleres à café de café soluble 1er prix carrefour. (10g)


 
Fixateur
 
Le fixateur est surement le composant le plus simple a préparer ! Si il existe plusieurs type de fixateur, l'élément principale est l'hyposulfite de soude, c'est un composant qu'on peux acheter par 5 kg sans probleme, qui se conserve tres longtemps, et qui permet de réaliser une économie non négligeable si on atteint un certains rendement, la encore cela présente des contraintes de stockages, en revanche les dosages sont réalisable avec une balance de cuisine.
 
Pour 1 litre de fixateur on considère qu'il faut 150g à 200g d'hyposulfite de soude. A cela peut s'ajouter d'autre composants.
 
 
 
Procédés Alternatifs
 
-Négatifs
 
Calotype/Papier Ciré
 
Le terme de calotype regroupe tout les négatifs sur papier, il existe différentes manières d'obtenir un négatifs papier, la pratique la plus simple étant d'utiliser une solution de gélatino-bromure.  
Le type de papier utilisé a une grande importance puisque suivant son grain (trame) et son épaisseur il donnera une image douce ou net, avec une trame ou non. Par exemple, pour obtenir un négatif papier fin on utilise de préférence une feuille tres fine, a l'inverse, une feuille de papier de 240gr avec un grain "torchon" donnera une image tres diffuse.
Le cirage ou l'huilage du papier permet de le rendre transparent afin d'éviter une diffusion de la lumiere, la matiere grasse est appliqué avant ou apres l'exposition, ou avant/apres le développement, le gras donne au papier une meilleur transparence, améliorant encore la netteté de l'image.
 
Collodion Humide (Post détaillé http://forum.hardware.fr/forum2.ph [...] 0#t2828112
 
Principe  
Le collodion est un liquide a base d'éther et de coton poudre qui est utiliser en dermatologie par exemple, il a la propriété de s'évaporer a l'air libre et de laisser une fine pellicule a la surface du support.
Pour la photographie on il est coulé sur une plaque de verre clair ou noir, ou encore sur de l'aluminium noircie, tout les supports (ou presques) sont possibles suivant l'usage .
 
Pour préparer le collodion, il faut dissoudre des sels (Iodure de potassium, etc ...) , ajouté le collodion, et le mélanger ou plutot le diluer, avec de l'ether et de l'alcool dans des proportions qui varient en fonction de la température extérieur, une fois coulé sur le support, le collodion commence a s'évaporer, la proportion alcool/ether permet de controler la duré d'évaporation, puisque pendant tout le procédé c'est a dire 5 a 10 minutes, il faut que le collodion reste humide.
Cela veux dire que chaque plaque doit etre préparé au moment de la prise de vue , et comme les opérations nécessite une chambre noire, je vous laisse imaginer la transportabilité du systeme :D .
Revenons a nos moutons, une fois le collodion coulé sur la plaque de verre de facon a etre réparti uniformément, il est trempé dans un bain sensibilisateur a base de Nitrate d'argent, d'acide, et d'alcool pour aider a la pénétration du nitrate dans le collodion).
 
On place ensuite le support dans un chassis de chambre et on l'expose. La sensibilité varie entre 0,5 a 2 iso suivant la composition du collodion, sa teneur en eau, et les types de sels employés (sur des quantités de 1 a 2 grammes pour faire 20 plaques).
 
La plaque est ensuite révélée, puis fixé comme un négatif normal.
 
 
Petite particularité du collodion :
 
Le révélateur peut etre un révélateur classique permettant d'obtenir une image négative, ou alors un révélateur au sulfate de fer, permettant d'obtenir une image négatif sur fond blanc et positive sur fond noir ! Voila pourquoi il est courant de voir du verre noir utilisé comme support pour les plaques, le révélateur au sulfate de fer remplace les sels d'argents par du fer qui reflete la lumiere.
 
Ce procédé est orthochromatique, il n'est donc pas sensible au rouge, cela lui confere un rendu tres particulier sur la peau et les yeux notamment, on obtient facilement des regards des transparents sans aucunes retouches, de meme les objets en verre ont un rendu tres particulier.
 
Gelatino Bromure sur verre/film
 
La technique gélatino-bromure est simplement une version basique des émulsions noirs et blanc que nous utilisons, elle présente de nombreux avantages sur le collodion, d'une part elle se conserve relativement mieux et elle ne nécessite pas de matériel particulier. C'est une émulsion a base de gélatine et de nitrate d'argent qui offre une sensibilité pouvant aller de 1 à 12 iso, suivant le degré de maturation et l'ajout d'ammoniaque.
 
-Tirages
 
Les procédés des tirages anciens font souvent appel a des négatifs de grand format. Ces méthodes consistent souvent a exposer le papier par contact avec le négatif, sous une source d'UV (soleil ou insoleuse), de ce fait la taille du négatif est la taille du tirage, et , si il n'était pas rare de voir des chambres 18x24, voir 30x40 , à l'époque, utilisant des negatifs papier (calotypes) ou des plaques de verre (collodion ou gélatino bromure a partir de 1880 environ), aujourd'hui on passerai "un peu" pour un fou avec ce genre de format sans compter que les fabricants ne font plus (ou peu et sur commande) ce genre de format excentrique. Pour éviter d'avoir a transporter du matériel encombrant, on peux toujours recourir au scanner et a l'imprimante laser si on est pas trop exigeant sur la finesse du tirage, en imprimant un négatif, ou meme faire un contre-type à partir de n'importe quel format sur un film de transfert.
 
Il y a eu une succession de recherche concernant le tirage sur papier depuis 1840 a nos jours, avec une période tres intense de 1850 a 1900:
 
La cyanotypie,
 
Le Papier Salé,
 
Le Papier Albuminé
 
http://albumen.stanford.edu/librar [...] y/toc.html
 
Le Tirage Charbon
 
http://www.mamutphoto.com/content/view/142/29/lang,en/
 
Le Tirage Gomme Bichromaté (meme principe que le charbon)
 
Le tirage a l'huile (Bromoil)
 
Le tirage Palladium
 
Le tirage au Platine
 
 
Obtenir une image avec ces procédés n'est pas forcément tres compliqué, le papier salé par exemple, est meme assez simple a mettre en oeuvre, mais un peu couteu a cause de l'usage de nitrate d'argent, le papier albuminé est basé sur le meme principe.
Les tirages pigmentaires (Charbon, Bromoil, etc ...) sont bien moins cher mais plus long, comme le tirage papier salé, le processus releve plutot de la cuisine que de la chimie de laboratoire.
 
 
Ces deux types de tirages sont donc relativement aisés a mettre en oeuvre, et l'obtention d'une image est quasi certaine du premier coup, ce qui demande plus de patience, c'est l'obtention d'un tirage satisfaisant, en gros, il faut beaucoup de pratique, de rigueur et de méthode pour arriver a des résultats constants.
 
-Diapositive Noir et Blanc
 
Liens
 
Pratique
 
http://www.disactis.com : Site tres complet avec des tutoriaux bien illustrés
http://www.aprosio.fr/index.htm : Un peu plus austere mais tres complet également
http://www.alternativephotography.com un site merdique pour la navigation mais relativement complet
 
Résultats
 
http://www.laurent-millet.com/
http://www.michal-macku.cz/
http://www.zmanphotography.com/blog/index.php
 
 
Magasins
 
http://www.prophot.fr
http://www.coger.fr , pour le nitrate d'argent par 100g (60 euros environ)
 
Glossaire


Message édité par Profil supprimé le 05-10-2008 à 12:47:46
mood
Publicité
Posté le 01-11-2005 à 23:55:36  profilanswer
 

n°758760
CHubaca
Couillon
Posté le 02-11-2005 à 01:33:50  profilanswer
 

j'ai testé le fixateur et le papier RC et baryté tetenal et j'ai pas vu de grosse différences avec l'ilford :)

n°759051
larjungboy
Joli chapeau
Posté le 02-11-2005 à 12:34:59  profilanswer
 

Dans deux ans, le labo alternatif ça sera de développer de la TriX 400 dans de l'X-tol  
On achètera les films chez Vivagel  :whistle:


Message édité par larjungboy le 02-11-2005 à 12:35:54
n°760278
galinette1​0
Posté le 03-11-2005 à 10:40:14  profilanswer
 

tetenal et agfa sont la meme boite .du moins agfa avait racheter la tetenal..........donc esperont que tetenal ne sombre pas avec agfa.


---------------
www.olabo.fr mais chut!!!
n°760312
haltias
Je me modère ;)
Posté le 03-11-2005 à 11:10:03  profilanswer
 

CHubaca a écrit :

j'ai testé le fixateur et le papier RC et baryté tetenal et j'ai pas vu de grosse différences avec l'ilford :)


 
J'ai essayé le bain d'arrêt Tetenal et j'ai pas vu grosse différence avec... du vinaigre  :o Ca a beau être marqué inodore sur le flacon... :D
 


---------------
'fin, moi j'dis ça, j'dis rien...
n°760671
NeoY2k
Posté le 03-11-2005 à 16:25:22  profilanswer
 

Ah tiens tu viens de m'éviter d'aller en acheter! Vive le vinaigre :D (ça compte dans chimie alternative? nan je deconne).
 
T'en penses quoi des fixateurs "inodores"? Sont un peu plus chers, mais qu'est ce que ça peut puer ça... (oui aucun probleme dans un labo photo, c'est juste que chaque fois je me fais engeuler parce que ça blaire à trois km :D :D :D )

n°760674
NeoY2k
Posté le 03-11-2005 à 16:26:02  profilanswer
 

galinette10 a écrit :

tetenal et agfa sont la meme boite .du moins agfa avait racheter la tetenal..........donc esperont que tetenal ne sombre pas avec agfa.


Gloups :'(
Tiens je vais ptet leur téléphoner, j'ai des coups de fils à passer à Jipe...

n°760680
NeoY2k
Posté le 03-11-2005 à 16:29:45  profilanswer
 

LarjungBoy, on a besoin de tes avis sur ce que t'as pu tester, vu que t'as taté pas mal de trucs différents... ;)

n°760714
larjungboy
Joli chapeau
Posté le 03-11-2005 à 17:03:47  profilanswer
 

J'ai pas tâté tant de choses que ça ......façon de parler hein  [:k-i]  
 
Bain d'arrêt ?? jamais utilisé sauf la première fois :lol:  
Fixateur ?? je fabrique un fixateur alcalin a base d'hyposulfite de soude, la formule est sur le site de Jack (celui ou y'a la formule du neofin bleu ) - j'ai l'impression d'être le seul au monde à utiliser un fixateur alcalin malgré que ceux ci n'ont quasiment que des avantages .
 
Révélateurs ?? en négatifs D76 dans toutes ses déclinaisons
pour l'inversion N/B D19 modifié mais là je te dirai pas comment  :sarcastic:
 
Jipé ??  :sarcastic:  je viens juste de les appeler pour le deal guram masala qui nous préoccupe .
Plus de guram masala  :cry:  
je vais devoir contacter mon fournisseur indien à Bénarès .
 
Sinon, oublie pas de regarder tes MPs  :o

Message cité 1 fois
Message édité par larjungboy le 03-11-2005 à 17:06:34
n°760847
NeoY2k
Posté le 03-11-2005 à 18:41:53  profilanswer
 

Suis aussi interessé par tes avis sur les pelloches auss ;) (adox, foma, rollei...)

mood
Publicité
Posté le 03-11-2005 à 18:41:53  profilanswer
 

n°762187
Profil sup​primé
Posté le 04-11-2005 à 16:24:56  answer
 

un sujet qui malheureusement vas gagner a etre connu .... :cry:
 
J'ai une question pour les produits , ou les trouve t on ? Mise a part internet et les magasins de photos spéciaux ?  
Est ce que certain "ingrédients" peuvent se trouver en pharmacie par exemple ?


Message édité par Profil supprimé le 04-11-2005 à 16:26:37
n°762211
haltias
Je me modère ;)
Posté le 04-11-2005 à 16:41:08  profilanswer
 

NeoY2k a écrit :

Ah tiens tu viens de m'éviter d'aller en acheter! Vive le vinaigre :D (ça compte dans chimie alternative? nan je deconne).
 
T'en penses quoi des fixateurs "inodores"? Sont un peu plus chers, mais qu'est ce que ça peut puer ça... (oui aucun probleme dans un labo photo, c'est juste que chaque fois je me fais engeuler parce que ça blaire à trois km :D :D :D )


 
J'utilise le Rapid Fixer d'Ilford et je ne trouve pas que ça sente énormément. Du coup, j'ai jamais cherché autre-chose. En même temps, autant je regarde attentivement la cuve du révélo et reste avec le nez au-dessus, autant l'étape du fix, je ne fais pas trop attention ;)


---------------
'fin, moi j'dis ça, j'dis rien...
n°762224
Profil sup​primé
Posté le 04-11-2005 à 16:45:55  answer
 

Je viens de me rappeller d'un livre que mon pere m'as ramené d'une brocante une fois ... il y a aussi pas mal de formules de rev et de fixateur ... mais en francais , je l'avai completement oublié ce truc , j vais m'y remettre un peu , mais les termes sont différents , on y parle de kodak D50 D7 ou encore Gevaert204 , Agfa 14 ... developpement en cuve demi lent ... je comprend pas tout .
 
Je viens de trouver la formule du D76 :
 
D76
 

Code :
  1. Eau   1000cm^3
  2. Metol 2g
  3. Sulfite de sodium anhydre 100g
  4. Hydroquinone 5 g
  5. Borax 2 g


 
Qu'est ce qu'ils appelle une solution d'entretien ?
 
Révélateurs pour cliché sous exposés :
 
"Ces formules que les reporters américains nomment soupe a la dynamite , permettent d'obtenir des résultats étonnants avec des cliché fortement sous exposés "
 
Formule I
 

Code :
  1. Solution A
  2. Eau 1000 cm3
  3. Métol 2g
  4. Sulfite de sodium anhydre 60 g
  5. Hydroquinone 6g
  6. Solution B
  7. Eau 1000cm3
  8. Soude caustique pure 8g
  9. Bromure de potassium 2g


 
Pour l'emploi prendre 1 partie de A et 1 partie de B et développer de 2 a 3 minutes a 18°c
 
Formule classique de fixateur :
 

Code :
  1. Eau 1000cm3
  2. Hyposulfite de soude 200g
  3. Bisulfite de sodium liquide 25cm3
  4. ou
  5. Métabisulfite de potassium 25g


 
Solution pour accélérer le rincage :  éliminateurs d'hyposulfite
réservé au cas d'urgences , ne donne aucune garantie de conservation du cliché , si possible relavé a fond ensuite
 

Code :
  1. Eau 1000cm3
  2. Eau oxygénée 127 cm3
  3. Solution d'ammoniaque a 22°c 17 cm3


Message édité par Profil supprimé le 04-11-2005 à 17:06:05
n°762237
larjungboy
Joli chapeau
Posté le 04-11-2005 à 17:05:23  profilanswer
 

La formule de D76 que tu donnes est celle d'origine, elle a été modifiée depuis car donnait des résultats inconstants .Son PH évoluait avec le temps, donnant des négas de plus en plus contrastés à cause de l'action de l'hydroquinone qui était de plus en plus importante .
 
 
Voila une page avec toutes les variantes du D76 - celle commercialisée par Kodak est la D76d (plus stable que l'originale )- la plus étonnante et économique est la D76h
http://silvergrain.org/Photo-Tech/d-76.html
Une solution d'entretien et une solution que tu ajoutes si tu régénères ton dev pour maintenir ses caractéristiques . Dans le cas d'une utilisation amateur de ce révélateur, aucun intéret .
 
Les produits se trouvent encore chez prophot, jipelabo tant qu'ils n'ont pas fini de prendre le grand bouillon, mais ça ne saura tarder .Le mieux étant sinon de trouver un grossiste en produits chimiques . Attention dans ce domaine les prix varient énormément avec les quantités et il vaut mieux regrouper un maximum de choses pour avoir un prix intéressant . Si vous allez voir un fournisseur pour 200g de sulfite de sodium, vous allez les payer - en se regroupant et en prenant 10 KG ça côute sacrément moins cher .

n°762243
Profil sup​primé
Posté le 04-11-2005 à 17:08:57  answer
 

la D76H c'est la meme sans l'hydroquinone avec 3g de metol si j'ai bien tout compris ?
 
10 Kg de chaque chose dont on se servira 3 g par 3 g ca fait quand meme pas mal de réserve :D , si ca se conserve ca peut etre rentable cela dit :D .
 
Tiens question au hasard le D76(d) qu'on nous vend en fait ce ne sont que les composants en poudre mélanger ?


Message édité par Profil supprimé le 04-11-2005 à 17:10:56
n°762254
larjungboy
Joli chapeau
Posté le 04-11-2005 à 17:13:52  profilanswer
 

J'tai pas dit d'acheter 10kg de métol ou d'hydroquinone, mais 10 kg de sulfite de sodium ! et encore, pas pour toi tout seul ^^ mais a disons 3 ou 4 personnes . le sulfite , c'est le composant le plus utilisé en photo .
250g de métol et 500g d'hydroquinone, ça permet largement de voir venir ^^
 
Pour le D76d, c'est exactement ça
quand tu te penches sur le truc, y'a rien de bien mystérieux a tout ça .


Message édité par larjungboy le 04-11-2005 à 17:15:23
n°762259
Profil sup​primé
Posté le 04-11-2005 à 17:24:03  answer
 

mais alors .... ils nous vendent du plomb au prix de l'or  :??:  
 
Quoique le rodinal c'est quand meme bien plaisant et constant  :)

n°762276
larjungboy
Joli chapeau
Posté le 04-11-2005 à 17:43:38  profilanswer
 

Citation :

mais alors .... ils nous vendent du plomb au prix de l'or

c'est un peu ça, même si l'or reste encore un peu plus cher .
 
le D76d est bien constant aussi , et faut pas le comparer avec le rodinal qui est un révélateur haute définition alors  que lui est un révélateur "grain fin "

n°762295
Profil sup​primé
Posté le 04-11-2005 à 17:58:46  answer
 

haute def , grain fin pour moi c'est la meme chose  :??:

n°762308
larjungboy
Joli chapeau
Posté le 04-11-2005 à 18:10:27  profilanswer
 

Ben justement.........non
a moins que tu ne sois déjà passé au numérique  :p

n°762496
Profil sup​primé
Posté le 04-11-2005 à 21:02:14  answer
 

pffffff moi fervent defenseur de l'argentique  :pfff:  :D  
alors skoua la bonne réponse  ?

n°762741
larjungboy
Joli chapeau
Posté le 05-11-2005 à 02:23:06  profilanswer
 

Un dev grain fin porte bien son nom .
Un révé haute définition (rodinal, neofin......) est un révé qui crée un effet de bordure sur les hautes lumières ( adjency effect ) , on parle de netteté, d'accutance, les contours sont plus nets les détails se détachent mieux - mais ces révés ont tendance a augmenter le grain .Tout celà est un peu abstrait mais se ressent bien en comparant des tirages .
En fait on joue sur les mots : haute resolution pour grain fin et haute definition pour accutance

n°762743
CHubaca
Couillon
Posté le 05-11-2005 à 02:24:18  profilanswer
 

en fait le rodinal c'est comme le +net de photoshop :D

n°762749
larjungboy
Joli chapeau
Posté le 05-11-2005 à 03:33:21  profilanswer
 

oui exactement , plus c'est net plus t'as de grain

n°763020
NeoY2k
Posté le 05-11-2005 à 14:40:00  profilanswer
 

Bon j'ai du travail d'edit :sweat: Jle fais quand:
-1 J'aurai décuité (dsl :D)
-2 J'aurai taffé un minimum mon DS de lundi (horreur :( )
-3 J'aurai fait mon tour chez JipeLabo (prophot est fermé le samedi, boaaaaaarf.).

n°763050
Profil sup​primé
Posté le 05-11-2005 à 15:31:43  answer
 

Pareil j vais probablement aller faire un tour chez jipélabo pour acheté du rodinal ( pi ptet du D76(d) )et du fixateur , j regarderai pour les produits en poudre

n°763058
NeoY2k
Posté le 05-11-2005 à 15:43:42  profilanswer
 

T'y vas à quelle heure? On s'y croisera ptet ;)
 
NB: En plus on va chercher les mêmes choses :D

n°763083
Minoltalov​er
Posté le 05-11-2005 à 16:19:20  profilanswer
 

larjungboy a écrit :

J'ai pas tâté tant de choses que ça ......façon de parler hein  [:k-i]  
 
Bain d'arrêt ?? jamais utilisé sauf la première fois :lol:  
Fixateur ?? je fabrique un fixateur alcalin a base d'hyposulfite de soude, la formule est sur le site de Jack (celui ou y'a la formule du neofin bleu ) - j'ai l'impression d'être le seul au monde à utiliser un fixateur alcalin malgré que ceux ci n'ont quasiment que des avantages .

Révélateurs ?? en négatifs D76 dans toutes ses déclinaisons
pour l'inversion N/B D19 modifié mais là je te dirai pas comment  :sarcastic:
 
Jipé ??  :sarcastic:  je viens juste de les appeler pour le deal guram masala qui nous préoccupe .
Plus de guram masala  :cry:  
je vais devoir contacter mon fournisseur indien à Bénarès .
 
Sinon, oublie pas de regarder tes MPs  :o


 
quels en sont ces avantages ? euh c'était sur quel topic le lien du neofin bleu ? les fous ?

n°763087
NeoY2k
Posté le 05-11-2005 à 16:25:30  profilanswer
 

nan les pelloches je crois ;)

n°763090
Minoltalov​er
Posté le 05-11-2005 à 16:27:35  profilanswer
 

:jap:
 
edit :  
j'ai trouvé le lien ( http://www.jackspcs.com/fixer.htm )
mais quelle formule utilise-tu larjungboy ?


Message édité par Minoltalover le 05-11-2005 à 16:29:26
n°763447
Profil sup​primé
Posté le 05-11-2005 à 22:07:13  answer
 

il semblerai que l'hyposulfite de soude coute environ 5 euros le kilo ( 3 ou 4 litre de fixateur) :heink: , ca c'est la bonne nouvelle , l'autre bonne nouvelle c'est que le Sulfite de sodium anhydre se trouve (normalement) assez facilement , par contre a part une association de vieux déjanté de la photo impossible de mettre la main sur un revendeur d'hyposulfite ?

n°767133
larjungboy
Joli chapeau
Posté le 09-11-2005 à 13:56:25  profilanswer
 

Prophot
jipelabo
frpc conquet

n°769121
Profil sup​primé
Posté le 11-11-2005 à 11:53:41  answer
 

jipélabo il est a rayé apparement il a plus rien ch't'homme  :pfff: , prophot le magasin me fait peur et frpc je connais pas ... je vais devoir me faire violence pour rentrer chez prophot alors  :cry:

n°769206
larjungboy
Joli chapeau
Posté le 11-11-2005 à 13:49:59  profilanswer
 

:heink:  
prends un flingue, on ne sait jamais .

n°769223
NeoY2k
Posté le 11-11-2005 à 14:03:30  profilanswer
 

:lol:
C'est vrai que leur boutique est assez froide
J'y suis allé hier soir à la fermeture, j'avais la tête dans l'q à un de ces points... Ca fait zarb.

n°769296
Profil sup​primé
Posté le 11-11-2005 à 16:04:17  answer
 

quand j'y pense tu trouve tout ce qu'il te faut si tu veut faire de la poudre , une bombe ou du crack et puis pour développé des photos y a rien

n°769327
larjungboy
Joli chapeau
Posté le 11-11-2005 à 16:44:15  profilanswer
 

Y'a pas de drogueries à paname ?

n°769683
Profil sup​primé
Posté le 11-11-2005 à 21:27:12  answer
 

sta dire ce un peu le genre de truc qui disparait ... ptet que ca a changé de nom depuis ?

n°771013
Profil sup​primé
Posté le 13-11-2005 à 16:35:11  answer
 

Est ce que ID11 == D76 ??  
Meme formule ? C'est ce que m'as dit le vendeur de la fnac  :heink:

n°771016
CHubaca
Couillon
Posté le 13-11-2005 à 16:35:52  profilanswer
 

on m'as dis ça aussi

mood
Publicité
Posté le   profilanswer
 

 Page :   1  2  3  4  5  6  7
Page Précédente

Aller à :
Ajouter une réponse
  FORUM HardWare.fr
  Photo numérique
  Argentique

  [N&B] Le Labo alternatif - Procédé - Chimie - Mise a Jour

 

Sujets relatifs
mise à jour de mes galeries[Topic Unique] Canon EOS 5D :: I will survive
Contre jourvds labo n&b complet
Self Color : un labo en libre serviceLe flash en plein jour
Plus de sujets relatifs à : [N&B] Le Labo alternatif - Procédé - Chimie - Mise a Jour



Copyright © 1997-2016 Hardware.fr SARL (Signaler un contenu illicite) / Groupe LDLC / Shop HFR