Forum |  HardWare.fr | News | Articles | PC | Prix | S'identifier | S'inscrire | Aide | Shop Recherche
1415 connectés 

  FORUM HardWare.fr
  Discussions
  Société

  [T-U] Souffrance au travail / job à la con.

 


 Mot :   Pseudo :  
  Aller à la page :
 
 Page :   1  2  3  4  5  ..  291  292  293  294  295  296
Page Précédente
Auteur Sujet :

[T-U] Souffrance au travail / job à la con.

n°14613344
Mur-mur
Ab hoc et ab hac.
Posté le 16-04-2008 à 00:07:30  profilanswer
 

:hello:  
Vous trouverez ici, non seulement des témoignages et des réflexions qui remettent en cause la sacro-sainte "valeur travail", et essaient un peu de casser le tabou comme quoi en dehors du monde du travail, on est rien, et que dedans, tout est merveilleux, mais aussi des éclaircissements juridiques et administratifs sur le travail, les assedics, etc...
Topic haha proof [:hahanawak]  
__________________________________________________________________________
 
Topics à aller voir:
- Optimisation du temps de travail :)
- Le guide du travail alimentaire/en temps de crise
- Vos pires moment en entretiens
- Délégués du personnel
- Bien-être au travail/satisfait de son job :o
_________________________________________________________________________
 
Documentaire essentiel: http://www.youtube.com/watch?v=q3fEnZfppH8
Une explication de ce qui se passe, avec le sourire des responsables qui disent que c'est bien...  
_________________________________________________________________________
Sites :
 [:oyaisse2]  Viens noter ton entreprise  [:oyaisse2]  
------------------------------------------------------------------------------------------------------
 [:zozobar] lettres de non-motivation [:zozobar]  
_________________________________________________________________________
 
1er et 2eme sondage: images effacées du fait du décès de pix nofrag :(
 
3ème sondage:
http://hfr-rehost.net/self/pic/7df030b6f3c3b26870343eceda4c660dd8515b6c.png
 
4eme sondage:  
http://hfr-rehost.net/self/pic/45b5a5820b0b5cbcb46f56ac2e0a60b9f47d08cf.png
 
__________________________________________________________________________
 
1er post:
 
"Bosse, sois content d'avoir un job, et ferme ta gueule". Je me pose une question: suis-je le seul a avoir connu (amha non :( ) une vrai souffrance au taf / les abus d'une entreprise?
 
Il y a un thème Marché de l'emploi, mais je pense que cela relève plus d'un problème de société: nous avons mené des études (ouppah :)) en étant confiant en l'avenir, ou au moins pour s'armer contre celui-ci; sans se leurrer, ni attendre les bras calins de l'entrepreneur généreux, nous avons passé des entretiens et convaincus des gens de notre talent/envie/compétence, en croyant en une relation de confiance, rémunérée, pour donner le meilleur de nous même... ou au moins de quoi mériter un salaire. Et là  :pfff: ...  
 
MON CAS : Je suis commercial (pas trop de cailloux svp :na: ). Je me suis fais embaucher il y a 1  an (changé de taf depuis) par un de ces "cabinet de conseil en défiscalisation" qui ont poussés comme des champignons ces dernières années. Bac +5 en droit, j'ai rien vu venir: le taf présenté comme un cdi, avec un discours client présenté comme réellement du coté du conseil, avec des rdv fournis, s'est révélé être un contrat en "vdi", donc... indépendant, sans salaire  :love: .  Après 2 semaines de formation à Paris (à nos frais, sauf l'hotel tout pourrave à 3 par chambre) balancé direct en hard prospection, sur le terrain, ou dans des "soirées pages blanches". Horaires: 9h/21h 6 jourssur 7. Pression commerciale hallucinante: le client, au bout de 2 rdv (au discours et à l'architecture codifiés à l'extrème: appris par coeur), le client doit avoir signé son Robien...  [:cerveau discobeck] Au bout d'un mois et demi, plus une thune, et complètement démoralisé, j'informe que je me barre: destruction en règle par la hiérarchie:  :fou:  "t'es qu'un minable, tu pues l'échec, venez les autres, voilà l'exemple de l'échec..."  
 
Je suis pas un bisounours,  et j'avais bossé avant, et j'ai bossé ensuite... Mais ça reste compliqué à digérer. :sarcastic:  
Je suis sûr que beaucoup ont des expériences "particulières" du monde du travail, qui en disent long sur la société aujourd'hui.
 
Edith: ce topic est ouvert à tous les jobs: Public / privé, alimentaires ou à responsabilités, absurdes ou seulement dans des entreprises s'étant révélées invivables. Bienvenu... [:toad666]
_________________________________________________________________________
 
Edit: on fête la 15 ème page... Recencement des professions et secteurs évoqués :/
(entre parenthèses, le nombre de témoignages se rapportant à cette profession/secteur)
 
Comme prévu, l'informatique est dignement représentée :
- Chef de projet
- SSII (4)
- Indépendant
- Admin réseau
- Ingénieur info (2)
- Technicien info (3)
- Ingé dév. produits électroniques.
 
Et ensuite, accrochez vous :/
- Aide-soignant
- Agent d'entretien
- Agent de sécurité
- Agent Immobilier
- Architectes (3)  :(  
- Commerciaux (3)
                         + Technico-commercial
                         + Stagiaire Négo Relation Client
- Chef de pub presse
- Communication (2)
- Education Nationale: Assistant d'éducation
                                    Instituteur
                                    Prof documentaliste
- Fonction Publique
Grande distribution: cadre
                                "culturelle"  ;)  
- Hygiène
- Immobilier
- Intérinaire: Agroalimentaire
                    Manutention
- Jeux Vidéos
- Technicien station d'épuration (mythique  :love: )
- Usine: Charcuterie industrielle
             Ouvrier
             Stockage rouleaux de moquette.
Ah, et à ceux qui pensent que la pelouse est plus verte ailleurs: un dev info parti à l'île maurice, et qui rentre au bercail... vaguement dégouté et énervé...
 
+Quelques étudiants qui tombe sur ce topic, et qui redescendent de leur nuage...
 
Merci à tous, et courage  :kaola:  
 
------------------------------------------------------------------------------------------------------
Edit: Ci-dessous, le c/c d'un échange, pouvant nous éclairer sur les suites d'une dem, et plus généralement sur les droits aux assedics. Merci Yagmoth :)

Citation :

- Tu pourrais nous en dire plus sur la période à travailler après démission pour avoir droit aux assedics? Ca fait la deuxième fois que j'en entend parler mais c'est assez flou...  
PS : je demande ça parce que je vais peut-être bientôt démissioner...
 
- Trois mois à temps plein.
 
- Et les droits sont ouverts combien de temps ?
 
- Ca dépend combien de temps tu as bossé avant : http://info.assedic.fr/demandeurs_ [...] feea6c9b60
 
6 mois au cours des derniers 22 mois : 7 mois d'indem
12 mois au cours des derniers 20 mois : 12 mois d'indem
16 mois au cours des derniers 26 mois : 23 mois d'indem (d'où l'intérêt certain à les atteindre )
 
Et pour les plus de 50 ans, s'ils ont bossé plus de 27 mois sur les derniers 36 mois, c'est trois ans de chômage.
 
A savoir, l'ANPE considère des cas légitimes de démission, qui donne alors droit aux assedics : http://www.travail-solidarite.gouv [...] naire.html
Les conditions de légitimation sont précisées dans le lien (ça a souvent à voir avec le déménagement du conjoint / des parents quand tu es mineur / de violences conjugales / de problèmes au travail qui ont donné lieu à une plainte). A noter que même si elle n'est pas légitime, au bout de trois mois de chômage tu peux demander à une commission d'étudier ton dossier pour une éventuelle indemnisation à partir du cinquième mois de chômage.  
 
Sinon : la période durant laquelle tu as cotisée est de toute façon prise en compte, donc si tu fais trois mois ensuite, à la fin de ton contrat tu as droit comme n'importe qui aux assedics, en fonction du temps cotisé ces X derniers mois (mais effectivement entre ta démission et ton cdd de trois mois, tu ne touches pas d'assedics).
 

Message cité 2 fois
Message édité par Mur-mur le 09-02-2012 à 16:45:53

---------------
Nos tafs de merde Celui à qui tu démontre qu'il a tort, aura la même reconnaissance que le renard envers le piège qui lui prend la patte.
mood
Publicité
Posté le 16-04-2008 à 00:07:30  profilanswer
 

n°14613429
Yagmoth
Fanboy
Posté le 16-04-2008 à 00:17:11  profilanswer
 

Je peux te rassurer, dans le public c'est parfois pareil. Je suis actuellement en année de formation pour être professeur des écoles. Cette année l'inspection académique a décidé de remettre la main sur le pouvoir de nomination des instits, et par conséquent, procède à de véritable inspection au bout de quelques mois de formation.
 
Certaines personnes se sont littéralement fait traiter de merde, à coups d'insidieux "mais vraiment, vous êtes sûr de vouloir faire ce métier ?", ne s'attachant qu'aux côtés négatifs, parfois en se moquant littéralement du monde (une amie s'est vu reprocher que ses tout-petits - entre 2 et 3 ans - ne tenait pas 15mn immobile au coin rassemblement). Du coup tu rentres chez toi complètement démoli, l'impression de n'arriver à rien (des collègues en ont pleuré plusieurs semaines), alors que finalement tu ne disposes pas d'une formation géniale (du moins pas adaptée à tes problèmes), et que tu n'a eu en tout et pour tout que 15-20 jours de stage dans les jambes.
 
Personnellement, je pense quitter ce milieu pour plusieurs raisons, mais j'ai tendance à me dire que finalement si des inspecteurs sont capables d'une attitude aussi peu constructive, tant pis pour eux - mais je comprend à quel point ce peut être douloureux pour des personnes désireuses de continuer dans le métier, et que ça doit quelque peu casser la flamme de l'enseignant.

n°14613490
Mur-mur
Ab hoc et ab hac.
Posté le 16-04-2008 à 00:26:52  profilanswer
 

'tain se faire détruire pour son taf... c'est exactement ce qui me flingue: :fou: des gens ayant envie de travailler, et qui se font détruire moralement, quand ce n'est pas carrément de l'enflage en règle.
D'ailleurs, certains peuvent se révéler mauvais dans leur job. Cela ne justifie en rien ces agressions.
Merci de ton témoignage, très éloigné de mon secteur. Tant mieux. :jap:
D'autres?


Message édité par Mur-mur le 16-04-2008 à 01:17:13

---------------
Nos tafs de merde Celui à qui tu démontre qu'il a tort, aura la même reconnaissance que le renard envers le piège qui lui prend la patte.
n°14614026
paprika
Posté le 16-04-2008 à 05:41:56  profilanswer
 

c'est pas plutot une mise en condition ce que tu as vécu?

n°14614041
archange_r​edemption
大塚愛
Posté le 16-04-2008 à 06:56:23  profilanswer
 

Mur-mur a écrit :


 
MON CAS : Je suis commercial (pas trop de cailloux svp :na: ). Je me suis fais embaucher il y a 1  an (changé de taf depuis) par un de ses "cabinet de conseil en défiscalisation" qui ont poussés comme des champignons ces dernières années. Bac +5 en droit, j'ai rien vu venir: le taf présenté comme un cdi, avec un discours client présenté comme réellement du coté du conseil, avec des rdv fournis, s'est révélé être un contrat en "vdi", donc... indépendant, sans salaire  :love: .  


 
Tu l'as quand meme un peu cherche :o


---------------
Site d'infos sur Saint Seiya /\ Kyouray a écrit: archange enculay, la vie ne fait pas de cadeaux et pourtant tu t'en es bien sorti
n°14614561
charlie 13
Posté le 16-04-2008 à 10:01:37  profilanswer
 

Sans forcer trop, on est pas loin du métier d'escroc, là, il s'agit de vendre du Robien à n'importe qui n'importe comment, alors que cette formule n'est avantageuse que pour une petite minorité de personnes.
Pour n'importe qui de normalement scrupuleux, ce genre de boulot est à fuir absolument.
Alors en plus se faire insulter par ce genre d'individu, bah, faut le prendre de qui ça vient.
Ne pas être capable de faire ce genre de travail est, à la limite, bien plus honorable que de s'y épanouir.

Message cité 1 fois
Message édité par charlie 13 le 16-04-2008 à 10:04:17
n°14614600
Mur-mur
Ab hoc et ab hac.
Posté le 16-04-2008 à 10:07:46  profilanswer
 

archange_redemption a écrit :


 
Tu l'as quand meme un peu cherche :o


C'est vrai, les infos ont commencé à  circuler sur ce genre de boîte. Néanmoins, je t'assure qu'ils savent très bien t'embarquer: je maintiens que je ne suis pas un perdreau de l'année :D .  Et jme suis fait baisé :D . Si tu veux plus de détails->mp.  


---------------
Nos tafs de merde Celui à qui tu démontre qu'il a tort, aura la même reconnaissance que le renard envers le piège qui lui prend la patte.
n°14614712
Profil sup​primé
Posté le 16-04-2008 à 10:22:52  answer
 

On souffre tous je crois dans le travail à un niveau ou à un autre.

 

Personnellement, j'ai découvert l'esclavagisme humain dans toute sa signification avec Econocom il y a quelques années. Après ça on est blindé pour n'importe quel job. ;)

 


Message cité 2 fois
Message édité par Profil supprimé le 16-04-2008 à 10:23:11
n°14614760
Mur-mur
Ab hoc et ab hac.
Posté le 16-04-2008 à 10:29:11  profilanswer
 

charlie 13 a écrit :

Sans forcer trop, on est pas loin du métier d'escroc, là, il s'agit de vendre du Robien à n'importe qui n'importe comment, alors que cette formule n'est avantageuse que pour une petite minorité de personnes.
Pour n'importe qui de normalement scrupuleux, ce genre de boulot est à fuir absolument.
Alors en plus se faire insulter par ce genre d'individu, bah, faut le prendre de qui ça vient.
Ne pas être capable de faire ce genre de travail est, à la limite, bien plus honorable que de s'y épanouir.


Je suis d'accord. Mais nous parlons de travail, de gagner un salaire.  Quand j'ai été "recruté", je n'étais pas un gros innocent, mais j'étais "jeune". Je ne savais pas qu'une entreprise pouvait être à ce point voyoute  [:toad666] , et j'étais flatté/ motivé (au début) d'être recruté.  
Concernant le Robien, je suis encore une fois parfaitement d'accord, mais c'est un autre débat (cf les topics immo :) ).
A mon avis, pas mal d'entreprises ont l'art de te pousser à agir ou penser d'une façon qui nous répugneraient en dehors de leurs murs  :kaola: .  
 

Message cité 1 fois
Message édité par Mur-mur le 16-04-2008 à 10:29:50

---------------
Nos tafs de merde Celui à qui tu démontre qu'il a tort, aura la même reconnaissance que le renard envers le piège qui lui prend la patte.
n°14614772
Mur-mur
Ab hoc et ab hac.
Posté le 16-04-2008 à 10:30:51  profilanswer
 


Expérience ? Détails?  :)  :jap:


---------------
Nos tafs de merde Celui à qui tu démontre qu'il a tort, aura la même reconnaissance que le renard envers le piège qui lui prend la patte.
mood
Publicité
Posté le 16-04-2008 à 10:30:51  profilanswer
 

n°14614817
Mur-mur
Ab hoc et ab hac.
Posté le 16-04-2008 à 10:36:55  profilanswer
 

paprika a écrit :

c'est pas plutot une mise en condition ce que tu as vécu?


 :??: Mise en condition ? Encore une fois, j'ai fait pas mal de tafs, avant, et après, et je peux te garantir que ce n'était pas une phase de préparation/d'essai  :pt1cable: .


---------------
Nos tafs de merde Celui à qui tu démontre qu'il a tort, aura la même reconnaissance que le renard envers le piège qui lui prend la patte.
n°14614838
korrigan73
Membré
Posté le 16-04-2008 à 10:38:37  profilanswer
 

Mur-mur a écrit :


Je suis d'accord. Mais nous parlons de travail, de gagner un salaire.  Quand j'ai été "recruté", je n'étais pas un gros innocent, mais j'étais "jeune". Je ne savais pas qu'une entreprise pouvait être à ce point voyoute  [:toad666] , et j'étais flatté/ motivé (au début) d'être recruté.  
Concernant le Robien, je suis encore une fois parfaitement d'accord, mais c'est un autre débat (cf les topics immo :) ).
A mon avis, pas mal d'entreprises ont l'art de te pousser à agir ou penser d'une façon qui nous répugneraient en dehors de leurs murs  :kaola: .  
 


il faut savoir prendre du recul et analyser soit meme le boulot que l'on peut faire.
plus simple a dire qu'a faire cependant, quand on a une pression mise sur ses epaules par une hierarchie organisée et rodée a ca.
personnelllement j'y ai deja eu droit a ce genre de pression "vous etes un incapable, vous ne travaillez pas assez bien, pas assez de productivité".
ca ne m'a pas touché du tout, je remplissais allegrement les objectifs, la boite tournait a son maximum, ce n'etait pas les employés mais les matos qui limitait le chiffre... pour l'anecdote...
alors bon, soit on prend ca personnellement et on se met a y croire, sont on comprend que c'est juste un management agressif.
et pour lutter contre ca je crois que la meilleure des methodes est encore la plus vieille, a savoir la violence, verbale ou physique, faut pas hesiter a hausser le ton/jouer l'hysterique, coller un type au mur ou meme mettre qq calboches.
y'a rien de pire pour un employé qu'une pression malsaine mise en place par sa hierarchie. quand on comprend que l'on est victime de ce genre de systeme, il ne faut pas hesiter a repondre, et arreter la diplomatie.

n°14615081
Mur-mur
Ab hoc et ab hac.
Posté le 16-04-2008 à 11:02:34  profilanswer
 

korrigan73 a écrit :


il faut savoir prendre du recul et analyser soit meme le boulot que l'on peut faire.
plus simple a dire qu'a faire cependant, quand on a une pression mise sur ses epaules par une hierarchie organisée et rodée a ca.
personnelllement j'y ai deja eu droit a ce genre de pression "vous etes un incapable, vous ne travaillez pas assez bien, pas assez de productivité".
ca ne m'a pas touché du tout...


Euh...permet moi d'en douter: assumer un tel discours tous les jours, en sachant qu'il ne repose sur rien d'autre que l'envie de faire souffrir qq'un, et savoir qu'on y retourne le lendemain... Faut une putain de confiance en soi doublé d'un caractère sévèrement burné pour assumer  [:corto-maltese] .  
Si en plus t'es payé comme du caca, là ça devient surhumain :sweat: .


---------------
Nos tafs de merde Celui à qui tu démontre qu'il a tort, aura la même reconnaissance que le renard envers le piège qui lui prend la patte.
n°14615149
zephiel
dépassionné
Posté le 16-04-2008 à 11:10:04  profilanswer
 

J'ai eu un cas "marrant" :
 
Je bossais en sous-traitance pour une boite spécialisée en hygiène-sécurité, du genre "on est super sérieux, irréprochables, blabla".
A coté de ça ils faisaient n'importe quoi pour gagner de la thune :
      - embaucher un mec en CNE pour le mettre sur une zone où seuls les CDI étaient autorisés car très dangereuse, sachant qu'on etait tous en intérim et que le mec allait rester 2 mois comme nous tous
     - dans mon cas : harcèlement moral pour que je ne déclare pas un accident du travail de 2 jours, management à la menace ("si vous nous faites un sale coup, je vous fait une réputation dans toute la région, vous ne trouverez plus de taf" )
 
Bon, moi ça ne me touchais pas, je suis très détaché, mais enfin il faut se taper 1h de dispute avec un manager de 50 balais quand tu a 23/24 ans et que tu ne pense qu'à aller te coucher avec des anti-douleurs.
 
Pour ces boîtes là, moi je n'ai pas de pitié, je les pourrirais comme je peux. Dans mon cas, je n'ai rien fait car bacler mon boulot aurait uniquement géné mon client, qui était réglo, mais je reste très rancunier, et si je peux leur nuire un jour, je ne me gènerais pas.

n°14615411
Mur-mur
Ab hoc et ab hac.
Posté le 16-04-2008 à 11:31:47  profilanswer
 

zephiel a écrit :

J'ai eu un cas "marrant" :
 
Je bossais en sous-traitance pour une boite spécialisée en hygiène-sécurité, du genre "on est super sérieux, irréprochables, blabla".
A coté de ça ils faisaient n'importe quoi pour gagner de la thune :
      - embaucher un mec en CNE pour le mettre sur une zone où seuls les CDI étaient autorisés car très dangereuse, sachant qu'on etait tous en intérim et que le mec allait rester 2 mois comme nous tous
     - dans mon cas : harcèlement moral pour que je ne déclare pas un accident du travail de 2 jours, management à la menace ("si vous nous faites un sale coup, je vous fait une réputation dans toute la région, vous ne trouverez plus de taf" )
 
Bon, moi ça ne me touchais pas, je suis très détaché, mais enfin il faut se taper 1h de dispute avec un manager de 50 balais quand tu a 23/24 ans et que tu ne pense qu'à aller te coucher avec des anti-douleurs.
 
Pour ces boîtes là, moi je n'ai pas de pitié, je les pourrirais comme je peux. Dans mon cas, je n'ai rien fait car bacler mon boulot aurait uniquement géné mon client, qui était réglo, mais je reste très rancunier, et si je peux leur nuire un jour, je ne me gènerais pas.


Ouais... Comme tout le monde, "ça me touche pas", "je suis au dessus de ça"... :heink:  N'empèche que ça marque, que ça fait du mal... C'est le plus dérangeant en fait; un peu comme le souvenir d'une humiliation passée, et qu'on trouve plein de réparties géniales après, mais c'est trop tard: on est dans son taf, il faut payer son loyer et sa bouffe, et puis le Travail ça se respecte; alors on ferme sa gueule et on ravale beaucoup de choses :sarcastic: .


---------------
Nos tafs de merde Celui à qui tu démontre qu'il a tort, aura la même reconnaissance que le renard envers le piège qui lui prend la patte.
n°14615488
slayer95
Posté le 16-04-2008 à 11:37:42  profilanswer
 

zephiel a écrit :

J'ai eu un cas "marrant" :
 
 
Bon, moi ça ne me touchais pas, je suis très détaché, mais enfin il faut se taper 1h de dispute avec un manager de 50 balais quand tu a 23/24 ans et que tu ne pense qu'à aller te coucher avec des anti-douleurs.
 


 
Il m'est arrivé la même chose avec un manager un peu capricieux qui n'appréciais pas que je négocie avec le client mes missions, ça c'est réglé en deux minutes quand je lui ai dit qu'il n'était qu'un homme comme moi constitué de chair, d'os et de sang....
Il a très bien compris ou je voulais en venir.
Parfois la diplomatie ne suffit pas...

n°14615511
Betcour
Building better worlds
Posté le 16-04-2008 à 11:39:55  profilanswer
 

Mur-mur a écrit :


C'est vrai, les infos ont commencé à  circuler sur ce genre de boîte.


Il y a pas que ce genre de boîte : déjà commercial, à la base, c'est un métier où la pression est bien plus élevée qu'ailleurs.

n°14615512
zephiel
dépassionné
Posté le 16-04-2008 à 11:39:57  profilanswer
 

oui t'as pas tort. Je veux dire par là que j'ai tenu tête, mais c'est éprouvant sur le coup. D'autant plus quand tu es détaché, tu n'a pas l'habitude d'etre en stress, et ca met quand meme un coup à l'amour-propre.  
Je reste frustré de pas pouvoir les baiser, mais je garde espoir. La preuve donc que ça m'a touché car je ne suis pas rancunier en général.
 
Mais disons que ça aurait pu etre pire pour quelqu'un d'autre (ou alors la personne n'aurait pas déclaré l'AT et tout se serait bien passé en fait).
 
Ah oui au passage, cette boite est meme arrivée à entuber la boite d'interim, j'avoue que c'est fort, ça, par contre. (en plus le chef de l'agence d'interim est aussi un connard, il m'a entubé 50€ -_-)
 
 
Edit : pour la menace physique voilée, je reste idéologiquement contre, et surtout il était plus baraque que moi  :lol:

Message cité 1 fois
Message édité par zephiel le 16-04-2008 à 11:41:00
n°14615600
Mur-mur
Ab hoc et ab hac.
Posté le 16-04-2008 à 11:49:24  profilanswer
 

Betcour a écrit :


Il y a pas que ce genre de boîte : déjà commercial, à la base, c'est un métier où la pression est bien plus élevée qu'ailleurs.


Je suis d'accord, sauf que là ce n'était pas du domaine de la "pression", parfaitement justifiable, mais dans le cadre de la violence.
Je suis un "gentil" commercial: il y a bien sûr un discours policé/travaillé, mais le truandage me débecte. Par conséquent, quand le truandage est la règle dans ta boîte, c'est rapidement compliqué à assumer... :pfff:  
Et ceux qui disent "bah t'as qu'à te barrer" n'ont apparemment pas besoin de travailler pour vivre :heink: .


---------------
Nos tafs de merde Celui à qui tu démontre qu'il a tort, aura la même reconnaissance que le renard envers le piège qui lui prend la patte.
n°14615608
slayer95
Posté le 16-04-2008 à 11:49:49  profilanswer
 

zephiel a écrit :

oui t'as pas tort. Je veux dire par là que j'ai tenu tête, mais c'est éprouvant sur le coup. D'autant plus quand tu es détaché, tu n'a pas l'habitude d'etre en stress, et ca met quand meme un coup à l'amour-propre.  
Je reste frustré de pas pouvoir les baiser, mais je garde espoir. La preuve donc que ça m'a touché car je ne suis pas rancunier en général.
 
Mais disons que ça aurait pu etre pire pour quelqu'un d'autre (ou alors la personne n'aurait pas déclaré l'AT et tout se serait bien passé en fait).
 
Ah oui au passage, cette boite est meme arrivée à entuber la boite d'interim, j'avoue que c'est fort, ça, par contre. (en plus le chef de l'agence d'interim est aussi un connard, il m'a entubé 50€ -_-)
 
 
Edit : pour la menace physique voilée, je reste idéologiquement contre, et surtout il était plus baraque que moi  :lol:


 
Je suis contre également, mais bon la il dépassait les bornes, pour résumer la scène nous étions dans mon bureau chez le client, à ma gauche le bureau de l'équipe que je chapeautait et à ma droite celui de mon responsable chez le client, et j'étais là a me faire incendié par un mec que je ne vois qu'une fois l'an pour une histoire de "c'est moi le manager c'est moi qui dois te dire ce que tu dois faire chez le client et non toi", il hurlait ce qui m'a le plus dérangé, je lui ai donc fait comprendre qu'il valait mieux pour nous deux qu'il se taise ou qu'on en discute ailleurs.

n°14615786
Mur-mur
Ab hoc et ab hac.
Posté le 16-04-2008 à 12:06:53  profilanswer
 

slayer95 a écrit :


 ... j'étais là a me faire incendié par un mec que je ne vois qu'une fois l'an pour une histoire de "c'est moi le manager c'est moi qui dois te dire ce que tu dois faire chez le client et non toi", il hurlait ce qui m'a le plus dérangé, ....


'tain mais... ce qui est moche, c'est que ce genre de trucs me révolte, mais ne m'étonne plus  :sweat: .  


---------------
Nos tafs de merde Celui à qui tu démontre qu'il a tort, aura la même reconnaissance que le renard envers le piège qui lui prend la patte.
n°14615975
paprika
Posté le 16-04-2008 à 12:31:53  profilanswer
 

Mur-mur a écrit :


 :??: Mise en condition ? Encore une fois, j'ai fait pas mal de tafs, avant, et après, et je peux te garantir que ce n'était pas une phase de préparation/d'essai  :pt1cable: .


je parle d'une mise en condition des methodes de la boite,à savoir une pression constante...

n°14616010
korrigan73
Membré
Posté le 16-04-2008 à 12:37:02  profilanswer
 

Mur-mur a écrit :


Euh...permet moi d'en douter: assumer un tel discours tous les jours, en sachant qu'il ne repose sur rien d'autre que l'envie de faire souffrir qq'un, et savoir qu'on y retourne le lendemain... Faut une putain de confiance en soi doublé d'un caractère sévèrement burné pour assumer  [:corto-maltese] .  
Si en plus t'es payé comme du caca, là ça devient surhumain :sweat: .


c'est beaucoup plus facile a vivre quand tu n'as pas la pression de nourrir des gosses ou de payer tes credits vu que la pression de perdre ton job tu la ressens bcp moins.
ca s'est fini par mon licenciement cette affaire, apres que j'ai "molesté" un chef, detruit son portable et que je me suis tiré par la grande porte alors que j'avais encore du travail  :D  
a methode violente, reaction violente.
ce genre d'agissement de la part des superieurs n'a que pour but d'aliener les employés. c'est extremement violent comme attitude, et potentiellement bien plus destructeur pour une personne que de lui mettre une claque ou de le coller au mur.  :jap:

n°14616040
Mur-mur
Ab hoc et ab hac.
Posté le 16-04-2008 à 12:42:14  profilanswer
 

paprika a écrit :


je parle d'une mise en condition des methodes de la boite,à savoir une pression constante...


Non. Ce n'était pas une période particulière, style bizutage. Le fonctionnement de ces cabinets (je me suis renseigné depuis :pt1cable: ) repose sur ces pratiques: faire miroiter, avec talent, plein de trucs à des jeunes motivés, ne pas les payer, les harceler...

n°14616087
Edremed Ed​nom
Posté le 16-04-2008 à 12:51:30  profilanswer
 

Moi aussi, mes quelques années dans le privé m'ont bien fait comprendre que l'individu était une merde.
 
En cette période d'OPA sauvages, j'ai vécu plusieurs fusions/acquisitions, rachats, etc.
 
Quand ton patron te vend avec l'entreprise et que le repreneur fait tout pour te faire partir ou, au mieux, contourner la loi pour t'arnaquer dans l'opération... :sarcastic:

n°14616155
Tangrim
Des bisous et des nounours !
Posté le 16-04-2008 à 13:03:18  profilanswer
 

Et moi qui me croyais malheureux dans mon job (placardé quand t'as une vingtaines d'année, ça fout un coup à l'amour propre...).

n°14616191
kholle
... UHU ...
Posté le 16-04-2008 à 13:06:45  profilanswer
 

Ouais mais c'est l'age ou tu peux encore te barrer.

n°14616239
Mur-mur
Ab hoc et ab hac.
Posté le 16-04-2008 à 13:13:35  profilanswer
 

kholle a écrit :

Ouais mais c'est l'age ou tu peux encore te barrer.


"Se barrer"? Ouais :heink: . Quitte à me répéter, y'en a qui sont obligés de bosser pour vivre. Je suis d'accord pour faire en sorte de trouver autre chose quand c'est trop la merde, mais claquer la porte, ça veut tout simplement dire pas d'assedic [:tinostar] .


---------------
Nos tafs de merde Celui à qui tu démontre qu'il a tort, aura la même reconnaissance que le renard envers le piège qui lui prend la patte.
n°14616276
Betcour
Building better worlds
Posté le 16-04-2008 à 13:19:40  profilanswer
 

Mur-mur a écrit :

claquer la porte, ça veut tout simplement dire pas d'assedic [:tinostar] .


Pas forcément, y'a des cas où ils sont maintenus.

n°14616331
kholle
... UHU ...
Posté le 16-04-2008 à 13:26:51  profilanswer
 

Je te dis pas de te barrer en foutant un coup de boule à ton chef mais de changer de taff tranquillement.

n°14616340
Tangrim
Des bisous et des nounours !
Posté le 16-04-2008 à 13:28:31  profilanswer
 

Ben avec ma formation je peux pas faire grand chose (j'ai trouvé ce job par un coup de chance), j'ai envoyé des inscriptions pour 2 licences pro l'année prochaine (en alternance pour le loyer).


Message édité par Tangrim le 16-04-2008 à 13:28:54
n°14616349
kholle
... UHU ...
Posté le 16-04-2008 à 13:29:17  profilanswer
 

LP en quoi?

n°14616358
BuGuL NoZ
Ex Kindjalkazad
Posté le 16-04-2008 à 13:30:12  profilanswer
 

Mon boss m'a sorti y a deux mois; Si vous ne savez pas faire, vous pouvez partir.
Ca en fout un coup quand c'est ton premier taf.
 
Avec lui c'est un jour: oui, vous bossez bien, super rien a dire.
Et le lendemain tu te fais pourrir comme une merde.
Maintenant je lui fais la gueule, et jen apprend plus sur le principe de pieters


---------------
Flick' R - FaceBook - 500px - A.K.A By.dʒyl.’noːs
n°14616373
Mur-mur
Ab hoc et ab hac.
Posté le 16-04-2008 à 13:32:18  profilanswer
 

Betcour a écrit :


Pas forcément, y'a des cas où ils sont maintenus.


Sans doute, mais quand t'as la tête dans le guidon, que venir au taf le matin relève de l'exploit moral, tu n'es pas forcément dans l'optique de jongler avec les subtilités de l'assurance chomage [:al zheimer] . De plus, je m'adresse aux gens qui veulent travailler, pour qui les allocations ne sont pas un recours confortable à assumer (et pas seulement financièrement... [:tinostar]) , et qui se retrouvent dans une situation limite "marche ou crève"... [:toad666]


---------------
Nos tafs de merde Celui à qui tu démontre qu'il a tort, aura la même reconnaissance que le renard envers le piège qui lui prend la patte.
n°14616395
Tangrim
Des bisous et des nounours !
Posté le 16-04-2008 à 13:35:25  profilanswer
 

 

"mesures hyperfréquences" et "intégrateur de systèmes de traitement de l'information" (pour ce dernier je dois encore rédiger ma lettre de motivation).

 

J'ai un BTS electronique et une LP en audiovisuel, le problème c'est que les boîtes (tv, prod et post prod) ne prennent que les gens ayant fait un bts exploitation des équipements audiovisuels.
La je suis dans une boîte de distribution de contenu audiovisuel, mais c'est surtout de l'informatique et du réseaux, d'un ça me plait pas, de deux je suis pas super doué la dedans, de trois on me donne pas de boulot intéressant (installer un windows, faire un collis, demander à l'admin réseaux les mots de passe que les commerciaux ont oubliés, faire des photocopies...).
J'ai juste eux lors de ma licence un projet intéressant, c'est tout.

Message cité 1 fois
Message édité par Tangrim le 16-04-2008 à 13:36:44
n°14616430
StatuFab
Posté le 16-04-2008 à 13:39:51  profilanswer
 

slayer95 a écrit :


 
Il m'est arrivé la même chose avec un manager un peu capricieux qui n'appréciais pas que je négocie avec le client mes missions, ça c'est réglé en deux minutes quand je lui ai dit qu'il n'était qu'un homme comme moi constitué de chair, d'os et de sang....
Il a très bien compris ou je voulais en venir.
Parfois la diplomatie ne suffit pas...


 
Un de mes collègues a fait la même réflexion l'an dernier au gérant du site ... il s'est pris 3 jours à pied et un avertissement (sous le prétexte qu'il était inapte à travailler en équipe ...)
Maintenant il n'en a plus rien à battre, il fait son taf point barre, fini les heures sup et toutes les autres conneries du genre ... et je pense que si il n'avait pas ses gamins sur place il serait déjà parti ...

n°14616498
kholle
... UHU ...
Posté le 16-04-2008 à 13:46:58  profilanswer
 

Tangrim a écrit :


 
J'ai un BTS electronique et une LP en audiovisuel


 
Pas mal de collectivités territoriales vont lancer des télévisions locales (suite aux élections: projets de campagne toussa), ça peut être une piste.
Mais se sentir au placard à 20 ans, c'est triste, perds pas trop ton temps dans cette boîte

n°14616549
Tangrim
Des bisous et des nounours !
Posté le 16-04-2008 à 13:53:02  profilanswer
 

kholle a écrit :


 
Pas mal de collectivités territoriales vont lancer des télévisions locales (suite aux élections: projets de campagne toussa), ça peut être une piste.
Mais se sentir au placard à 20 ans, c'est triste, perds pas trop ton temps dans cette boîte


Oui évidement, je me réoriente pas pour rien.  
Le seul truc qui me gène c'est que dans le fond les gens sont plutôt sympa.

n°14616567
zephiel
dépassionné
Posté le 16-04-2008 à 13:54:04  profilanswer
 

korrigan73 a écrit :


c'est beaucoup plus facile a vivre quand tu n'as pas la pression de nourrir des gosses ou de payer tes credits vu que la pression de perdre ton job tu la ressens bcp moins.
ca s'est fini par mon licenciement cette affaire, apres que j'ai "molesté" un chef, detruit son portable et que je me suis tiré par la grande porte alors que j'avais encore du travail  :D  
a methode violente, reaction violente.
ce genre d'agissement de la part des superieurs n'a que pour but d'aliener les employés. c'est extremement violent comme attitude, et potentiellement bien plus destructeur pour une personne que de lui mettre une claque ou de le coller au mur.  :jap:


 
 
Je suis tout à fait d'accord avec toi.  :jap:  
Et ça mérite d'être signalé, car de tous tes posts que j'ai lu (sur plusieurs topic différents), c'est la première fois  :lol:

n°14616577
kholle
... UHU ...
Posté le 16-04-2008 à 13:55:50  profilanswer
 

Tangrim a écrit :


Oui évidement, je me réoriente pas pour rien.  


Je n'en doute pas hein.

mood
Publicité
Posté le   profilanswer
 

 Page :   1  2  3  4  5  ..  291  292  293  294  295  296
Page Précédente

Aller à :
Ajouter une réponse
  FORUM HardWare.fr
  Discussions
  Société

  [T-U] Souffrance au travail / job à la con.

 

Sujets relatifs
Travail sur le vietnamAPL: sur quelle(s) année(s) de travail se base t'il? questions
Liscensiement a la suite d'un arret de travailConditions de travail : superficie minimum ?
Suite à un accident De Travail .....Menaces au travail
Nouvelle frappe du gouvernement - Temps de travail en ligne de mireTreteaux pour plan de travail.
Votre environnement de travailTable à induction à fleur de plan de travail
Plus de sujets relatifs à : [T-U] Souffrance au travail / job à la con.



Copyright © 1997-2016 Hardware.fr SARL (Signaler un contenu illicite) / Groupe LDLC / Shop HFR