Forum |  HardWare.fr | News | Articles | PC | Prix | S'identifier | S'inscrire | Aide | Shop Recherche
406 connectés 

  FORUM HardWare.fr
  Discussions
  Sciences

  Les interprétations de la physique quantique

 

 

S'il fallait n'en choisir qu'un, quelle interprétation de la mécanique quantique qualifieriez vous de 'vraie' ?




Attention si vous cliquez sur "voir les résultats" vous ne pourrez plus voter

 Mot :   Pseudo :  
  Aller à la page :
 
 Page :   1  2  3  4  5  ..  19  20  21  22  23  24
Page Précédente
Auteur Sujet :

Les interprétations de la physique quantique

n°8985887
hephaestos
Sanctis Recorda, Sanctis deus.
Posté le 19-07-2006 à 22:11:18  profilanswer
 

Tous ceux qui ont déjà eu des cours de physique quantique (et bien d'autres encore) le savent : la physique quantique, c'est le hasard, le vrai. Le seul, paraitrait-il, même.
 
Einstein avait tort : Dieu (pour les athées, remplacez Dieu par Univers) joue aux dés, tout le temps, partout, pourvu que l'on fasse une mesure. Enfin ça, c'est Niels Bohr et son collègue Heisenberg qui le disent. Niels Bohr et puis aussi, il faut bien le dire, les faits : C'est le problème de la mesure.  
 
Selon les lois de la physique quantique, un système est décrit par sa fonction d'onde. Cette fonction d'onde évolue selon l'équation de Schrödinger, pourvu que le système soit isolé. Dans ces conditions, les valeurs que prennent certaines caractéristiques de la fonction d'onde appelées observables, peuvent être multiple. L'exemple le plus couramment cité est le spin. Une particule qui évolue peut voir sa fonction d'onde être la superposition de la fonction d'onde correspondant au spin -1 et celle correspondant au spin +1. Mais lorsqu'elle intéragit avec un autre système, tout se passe comme si elle n'avait qu'une seule de ces deux valeurs. Une fois sur deux, le résultat correspond à ce qui se serait produit si elle était de spin +1, et une fois sur deux tout se passe comme si elle avait un spin de -1. Aucune théorie ne permet aujourd'hui de prévoir à l'avance ce qui se passe dans cette situation. En outre, on sait que l'on a raison lorsqu'on affirme que la particule est dans les deux états à la fois avant l'interaction, car on observe des interférences entre ces deux états (c'est l'expérience des fentes d'Young).
 
Les défenseurs de l'interprétation de Copenhague affirment que ce n'est pas un problème : la physique est là pour décrire le monde, pas pour l'expliquer ou pour lui donner un sens. Les choses paraissent aléatoire, quoi qu'on fasse ? Eh bien, admettons qu'elles le sont.
 
Mais en 1957, Everett a émis une hypothèse que beaucoup estiment trés farfelue (allez savoir pourquoi...) :
Et si l'Univers tout entier, depuis sa création (ou pas), était une grande fonction d'onde régie par la seule équation de Schrödinger ?
 
La conséquence de cela, c'est qu'on se retrouverait dans une situation où, dans le cas de nos fentes d'Young par exemple, le photon passe par les deux fentes, comme il se doit, et impacte sur l'écran tous les points où il se situe à ce moment. Un peu au milieu, un peu moins au dessus, un peu plus encore au dessus, etc. Et le monde continue d'évoluer à partir de là. M. Young, qui observe scrupuleusement l'écran, voit une tache au milieu, un peu moins une tache au dessus, un peu plus une tache encore au dessus. Est-ce que cela veut dire qu'il voit un dégradé de taches ? Sûrement pas, il n'y a qu'un seul photon ! Il n'en voit qu'une mais lui-même est devenu la superposition de plusieurs états quantiques, en des proportions égales aux proportions correspondant à chacun des évènements.

Cela signifie-t-il qu'il y a maintenant plusieurs M. Young ?
Non. Cela signifie que, en supposant qu'avant, il y avait un M. Young, il y a maintenant un demi M. Young qui voit une tache en haut, et un demi M. Young qui voit une tache au milieu.
 
Ça fait mal ? Non, pourquoi est-ce que cela ferait mal ?
 
Est-ce que l'une des moitiés de M. Young peut rencontrer l'autre ? En théorie, oui, ils devraient pouvoir interférer ensemble. C'est d'ailleurs une des raisons pour lesquelles peu de gens ont cru à cette interprétation jusqu'à il y a une vingtaine d'années. Dans la pratique, ils ne peuvent pas interférer, à cause du phénomène de décohérence. L'environnement, qui intéragit lui aussi avec le photon initial et avec M. Young, agit comme un agent de police scrutant le monde et vérifiant que chacun reste à sa place, il avertit l'Univers tout entier que le photon est en haut ou en bas, et à aucun moment M. Young ne peut interagir significativement avec son homologue, qui fait désormais partie d'un monde trop différent du sien.
 
Pourquoi, finalement, considérer que l'interprétation des mondes multiples est plus valable que l'interprétation de Copenhague ? Tout simplement parceque l'interprétation des mondes multiples permet de décrire tout ce que l'on vit (ce que doit faire toute théorie physique), en postulant uniquement un état initial et l'équation de Schrödinger. Alors que l'interprétation de Copenhague signifie ajouter un certain nombre de choses à chaque mesure, rendant compte de l'existence d'un monde et d'un seul. C'est donc bien le rasoir d'Ockham qui permet de choisir l'interprétation multi-monde plutot que l'interprétation de Copenhague, il faut souligner à ce propos que le rasoir d'Ockham est un critère de simplicité et non, comme le font les défenseurs de l'interprétation de Copenhague, un critère de taille. On a accepté, depuis que l'on a abandonné le sollipsisme, que l'Univers était plus grand que ce qu'on pouvait en voir au cours d'une vie. Ce n'est rien d'autre que dit l'interprétation d'Everett, au bénéfice d'un modèle d'une simplicité inégalée à ce jour.
 
 
(remarque : concernant le sondage, il est là pour la forme, en réalité je ne connais pas sérieusement d'autres interprétations que les deux que j'ai essayé de présenter ici.)
 
Pour ceux qui souhaitent approfondir, j'ai le regret de dire que le premier stade devra être un cours intensif d'anglais (contactez votre université locale, la rentrée c'est bientôt, compter 500 EUR pour une inscription en auditeur libre dans une formation d'anglais).
 
Une fois ces problèmes administratifs réglés, comme d'habitude, Wikipédia de fond en comble :
 
Quantum Mechanics.
Interpretation of Quantum Mechanics.
Copenhagen interpretation (un peu court).
Many-Worlds Interpretation.
 
Pour une vision plus complète et critique des deux interprétations, l'encyclopédie philosophique de l'université de Stanford est trés bon :
Copenhagen Interpretation.
Sur le même site, présentation de la MLWI.
 
Sinon, trois articles en rapport avec le sujet :
 
Un article expliquant les tenants et aboutissants de l'interprétation MWI (many worlds interpretation) de la mécanique quantique, clarifiant quelques idées préconçues et répondant à quelques problèmes réels ou virtuels que soulevaient ses opposants. Court, simple, lisible, et même rigolo. A lire absolument :
The interpretation of quantum mechanics : many worlds or many words?
 
Pour ceux qui veulent encore approfondir le sujet, il y a une revue plus récente qui traite de la décohérence et du problème de la mesure (qui sont les fondements des problèmes d'interprétation de la mécanique quantique), c'est long, c'est en anglais et c'est payant, mais c'est le prix de la connaissance :o :
Decoherence, the measurement problem, and interpretations of quantum mechanics.
Finalement, une revue trés complète traitant des dernières avancées à propos de la décohérence, datant de 2003 :
Decoherence, einselection, and the quantum origins of classical.

Message cité 3 fois
Message édité par hephaestos le 04-04-2012 à 14:18:55
mood
Publicité
Posté le 19-07-2006 à 22:11:18  profilanswer
 

n°8985902
flooop2
98 more to come
Posté le 19-07-2006 à 22:12:54  profilanswer
 

Si le sondage est la pour la forme il y a deja des topics
dont celui ci : http://forum.hardware.fr/hardwaref [...] 2385-1.htm

Message cité 1 fois
Message édité par flooop2 le 19-07-2006 à 22:13:19
n°8985928
hephaestos
Sanctis Recorda, Sanctis deus.
Posté le 19-07-2006 à 22:14:54  profilanswer
 

C'est pas un sujet sur la physique quantique, c'est sur les différentes interprétations de la physique quantique...

n°8985936
hephaestos
Sanctis Recorda, Sanctis deus.
Posté le 19-07-2006 à 22:15:57  profilanswer
 

En plus, la dernière fois que j'ai fait remonté un post de 2003 pour pas créer de doublon, le post a été locké parce que c'est mal de faire des ups d'aussi loin :o

n°8985947
Skopos
Titilleur de nombrils...
Posté le 19-07-2006 à 22:17:12  profilanswer
 

hephaestos a écrit :

...
 
Est-ce que l'une des moitiés de M. Young peut rencontrer l'autre ? En théorie, oui, ils devraient pouvoir interférer ensemble. C'est d'ailleurs une des raisons pour lesquelles peu de gens ont cru à cette interprétation jusqu'à il y a une vingtaine d'années. Dans la pratique, ils ne peuvent pas interférer, à cause du phénomène de décohérence. L'environnement, qui intéragit lui aussi avec le photon initial et avec M. Young, agit comme un agent de police scrutant le monde et vérifiant que chacun reste à sa place, il avertit l'unvers tout entier que le photon est en haut ou en bas, et à aucun moment M. Young ne peut interagir significativement avec son homologue, qui fait désormais partie d'un monde trop différent du sien.
 
...


C comme dans matrix [:totoz]

Message cité 1 fois
Message édité par Skopos le 19-07-2006 à 22:17:43

---------------
userstyles HFR : alléger l'accueil du forum; réduire les img https des quotes. Script AHK ImageFloodHFR
n°8985965
hephaestos
Sanctis Recorda, Sanctis deus.
Posté le 19-07-2006 à 22:18:39  profilanswer
 

Skopos a écrit :

C comme dans matrix [:totoz]


Non :o
 

Citation :

1 vote : 8.  Aucune, la physique quantique c'est de la merde.


 
Non :o

n°8985979
Herbert de​ Vaucanson
Grignoteur de SQFP depuis 2002
Posté le 19-07-2006 à 22:20:47  profilanswer
 

A voté :o
 
Tres bonne initiative ce topic, du bon boulot :jap:
 
I'll be back :o


---------------
Prévenir HdV en cas d'SQFP ! - Quidquid latine dictum sit, altum sonatur.
n°8985991
Ciler
Corgi Praÿsident
Posté le 19-07-2006 à 22:22:36  profilanswer
 

En vertu du principe d'absence de Lerner, j'aurai tendence a pencher pour la 1ere, mais la 2e est plus trendy, choix difficile [:gratgrat]


---------------
And I looked, and behold a pale horse: and his name that sat on him was Death, and Hell followed with him. Revelations 6:8
n°8986035
Skopos
Titilleur de nombrils...
Posté le 19-07-2006 à 22:28:31  profilanswer
 


Bien sûr que si :o
Tu crois vraiment que tes yeux sont en train de lire ceci, ici http://upload.wikimedia.org/wikipedia/en/thumb/e/e0/Fishburne_morpheus_matrixrevolutions.jpg/180px-Fishburne_morpheus_matrixrevolutions.jpg


---------------
userstyles HFR : alléger l'accueil du forum; réduire les img https des quotes. Script AHK ImageFloodHFR
n°8986059
el_boucher
Posté le 19-07-2006 à 22:30:57  profilanswer
 

http://forums.futura-sciences.com/thread85874.html
 
voilà de quoi alimenter le débat pendant quelques mois au moins je pense...:)
 
PS: désolé, j'ai pas pu m'en empécher tellement c'est en plein dans le sujet ;) je suis certain que tu seras content si tu lis ce topic en entier d'ailleurs ;) (en fait, tu me remercieras !)


---------------
"This snake-skin jacket is the symbol of my individuality and my belief in personal freedom" - Saylor
mood
Publicité
Posté le 19-07-2006 à 22:30:57  profilanswer
 

n°8986066
itcouldbes​weet
Aller simple
Posté le 19-07-2006 à 22:31:31  profilanswer
 

Tu devrais expliquer en quoi consistent les différentes interprétations et hypothèses dans ton sondage. :jap:
 
Certes y'a google mais la flemmite tout ça...

Message cité 2 fois
Message édité par itcouldbesweet le 19-07-2006 à 22:31:56

---------------
I like that outfit, the zipper's pinchin'. But if you want it any tighter we could cinch it.
n°8986099
el_boucher
Posté le 19-07-2006 à 22:34:39  profilanswer
 

itcouldbesweet a écrit :

Tu devrais expliquer en quoi consistent les différentes interprétations et hypothèses dans ton sondage. :jap:
 
Certes y'a google mais la flemmite tout ça...


 
je pense pas que cela s'adresse aux néophytes...malheureusement, il faut avoir vu un minimum de choses pour parler de différentes interprétations en physique quantique...
 
quelques liens google, même judicieucement choisis n'expliqueront pas en quoi consistent la réduction du paquet d'ondes, l'hypothèse des mondes multiples ou le principe de décohérence...


---------------
"This snake-skin jacket is the symbol of my individuality and my belief in personal freedom" - Saylor
n°8986110
itcouldbes​weet
Aller simple
Posté le 19-07-2006 à 22:36:03  profilanswer
 

Y'a un début à tout. Tant que y'a pas de formules de maths ça me convient. :o


---------------
I like that outfit, the zipper's pinchin'. But if you want it any tighter we could cinch it.
n°8986189
neojousous
Posté le 19-07-2006 à 22:44:31  profilanswer
 

Hello Hephaestos ! Bonne idée que ce topic. Je vais y réfléchir encore un peu avant de voter, mais depuis notre dernière discussion à ce sujet, ma conception a pas mal évolué : j'ai glissé vers le déterminisme :) .
 
EDIT : très éclairant ton premier post, merci :).


Message édité par neojousous le 19-07-2006 à 22:48:36
n°8986191
sir_lune
B3LYP/6-31++G** powered
Posté le 19-07-2006 à 22:44:39  profilanswer
 

a vote 1 :o
 

n°8986917
el muchach​o
Comfortably Numb
Posté le 20-07-2006 à 00:19:02  profilanswer
 

itcouldbesweet a écrit :

Y'a un début à tout. Tant que y'a pas de formules de maths ça me convient. :o


Nan, ça va vraiment pas être possible. Fais comme tout le monde: vote "c'est de la merde". :o

n°8986921
itcouldbes​weet
Aller simple
Posté le 20-07-2006 à 00:20:44  profilanswer
 

P'tain les rats ! [:ddr555]
 
Si vous aviez juste des links, parceque genre quand je tape histoire cohérente et physique quantique dans google je tombe sur des trucs parlant de NDE. [:le kneu]


---------------
I like that outfit, the zipper's pinchin'. But if you want it any tighter we could cinch it.
n°8986994
Lalka
_
Posté le 20-07-2006 à 00:39:23  profilanswer
 

la reduction du paquet d'onde par la conscience est trés douteuse, en effet il suffit par exemple de programmer un appareil de mesure puis de lire la mesure 2 jours aprés. La fonction d'onde a bien était projeté sur un état propre mais la conscience n'agit pas dans la reduction. :o

n°8987011
L0kee
Bangalore or Bust, Baby!
Posté le 20-07-2006 à 00:42:41  profilanswer
 

hephaestos a écrit :


 Sujet : Les interprétations de la physique quantique


 
Quelqu'un peut me donner une definition formelle de ce que c'est qu'interpreter une theorie scientifique?

n°8987014
RykM
t'as de beaux gènes, tu sais..
Posté le 20-07-2006 à 00:43:41  profilanswer
 

C'est quoi l'interpretation de Bohm ?  [:dao]

n°8987219
Herbert de​ Vaucanson
Grignoteur de SQFP depuis 2002
Posté le 20-07-2006 à 01:21:56  profilanswer
 

Lalka a écrit :

la reduction du paquet d'onde par la conscience est trés douteuse, en effet il suffit par exemple de programmer un appareil de mesure puis de lire la mesure 2 jours aprés. La fonction d'onde a bien était projeté sur un état propre mais la conscience n'agit pas dans la reduction. :o


 
Non, dans cette interprétation, tant que tu ne vas pas lire la mesure, les états restent superposés : ton appareil de mesure qui affiche le résultat de la mesure n'est pas dans un état déterminé tant que tu n'as pas lu le résultat de la mesure.


---------------
Prévenir HdV en cas d'SQFP ! - Quidquid latine dictum sit, altum sonatur.
n°8987301
Lalka
_
Posté le 20-07-2006 à 01:36:02  profilanswer
 

Herbert de Vaucanson a écrit :

Non, dans cette interprétation, tant que tu ne vas pas lire la mesure, les états restent superposés : ton appareil de mesure qui affiche le résultat de la mesure n'est pas dans un état déterminé tant que tu n'as pas lu le résultat de la mesure.


oui bon  :o  
ca revient à la grande question philosophique
un arbre qui tombe dans une foret deserte fait-il du bruit ?

n°8987374
Herbert de​ Vaucanson
Grignoteur de SQFP depuis 2002
Posté le 20-07-2006 à 01:46:23  profilanswer
 

L0kee a écrit :

Quelqu'un peut me donner une definition formelle de ce que c'est qu'interpreter une theorie scientifique?


 
C'est expliquer "pourquoi" les équations sont comme ça, expliquer ce qu'elles décrivent vraiment, comprendre la réalité qui se cache derriere les équations.  
 
Un exemple simple.
 
1) Empiriquement, tu peux mesurer que l'intensité d'un son décroit avec le carré de la distance à la source sonore.
 
2) On en déduit une équation :
I = K/d².
On fait diverses expériences, diverses mesures, et on constate que ça marche toujours (enfin sans obstacle hein).
 
3) Maintenant, on peut essayer d'interpreter cette équation = se demander pourquoi c'est K/d² et pas K/d ou K*d ou autre, et ce que décrit exactement cette équation.
 
Là c'est simple : c'est une influence qui se propage en sphere. A l'instant où on perçoit le son, on perçoit une faible portion de l'énergie accoustique qui avait été émise au niveau de la source (le reste de l'énergie accoustique est parti dans les autres directions), en fait la quantité totale d'énergie émise à la source se retrouve uniformément répartie sur une sphere dont la surface est proportionnelle à d². L'équation est donc parfaitement interpretée. On parvient même à interpréter ce que représentaient les "constantes" comme K ici.
 
Bon et bien en physique quantique, on dispose d'une théorie et d'équation mathématique. Ces équation décrivent extrêmement bien la réalité et n'ont jamais été mises en défaut par des expériences (les résultats des expériences sont correctement prédits par cette théorie). Bref, on a 1) et 2), mais 3) reste toujours sujet à débat, et c'est l'objet de ce topic.


---------------
Prévenir HdV en cas d'SQFP ! - Quidquid latine dictum sit, altum sonatur.
n°8987485
bastien_f
Oh ! Le beau soir de mai !
Posté le 20-07-2006 à 01:59:07  profilanswer
 

Hum... je suis interessé par ces sujets mais j'ai en physique qu'un niveau BAC (ou va dire BAC+1) déjà pas mal oublié, vu que j'ai pas vraiment poursuivi dans cette voie. http://fr.wikipedia.org/wiki/M%C3%A9canique_quantique c'est un bon début pour aborder (au moins une compréhension générale) le sujet ou vous me conseillez autre chose ?

n°8987510
Lalka
_
Posté le 20-07-2006 à 02:01:33  profilanswer
 

bastien_f a écrit :

Hum... je suis interessé par ces sujets mais j'ai en physique qu'un niveau BAC (ou va dire BAC+1) déjà pas mal oublié, vu que j'ai pas vraiment poursuivi dans cette voie. http://fr.wikipedia.org/wiki/M%C3%A9canique_quantique c'est un bon début pour aborder (au moins une compréhension générale) le sujet ou vous me conseillez autre chose ?


c un article d'encyclopédie c chiant comme la pluie
essais plutot un bouquin de vulgarisation mais je ne peux pas te fournir de référence  [:spamafote]

n°8987593
xantox
Posté le 20-07-2006 à 02:13:38  profilanswer
 

RykM a écrit :

C'est quoi l'interpretation de Bohm ?  [:dao]


 
Il s'agit d'une théorie déterministe à variables cachées, selon laquelle la fonction d'onde représente l'évolution du système mais où en plus les particules disposent de positions déterminées (donc les incertitudes émergent de l'ignorance de la position initiale). Cela implique la non-localité de la théorie.


---------------
-- Parcours Etranges : Physique, Calcul, Philosophie
n°8987683
Profil sup​primé
Posté le 20-07-2006 à 02:33:21  answer
 

Herbert de Vaucanson a écrit :

Non, dans cette interprétation, tant que tu ne vas pas lire la mesure, les états restent superposés : ton appareil de mesure qui affiche le résultat de la mesure n'est pas dans un état déterminé tant que tu n'as pas lu le résultat de la mesure.


 
c'est le coup de la pseudo-teleportation sur une distance infinie de l'information ?

Message cité 1 fois
Message édité par Profil supprimé le 20-07-2006 à 02:33:39
n°8987690
Profil sup​primé
Posté le 20-07-2006 à 02:35:27  answer
 

RykM a écrit :

C'est quoi l'interpretation de Bohm ?  [:dao]


Bruit de la tête du physicien violemment projetée sur une paillasse par un biologiste forcené.

n°8987861
RykM
t'as de beaux gènes, tu sais..
Posté le 20-07-2006 à 03:12:01  profilanswer
 


 
C'est quand meme de grands farceurs les physiciens  [:nidnogar]

n°8988279
xantox
Posté le 20-07-2006 à 05:23:08  profilanswer
 

hephaestos a écrit :

C'est donc bien le rasoir d'Ockham qui permet de choisir l'interprétation multi-monde


 
Ockam ne suffit pas, car les interprétations constituent des alternatives qui se veulent physiquement significatives, donc seuls des critères de falsification et/ou de cohérence de la théorie peuvent permettre de trancher, ex. comme posté dans l'autre fil :
 

xantox a écrit :

Si l'interprétation des univers multiples est vraie, un ordinateur quantique effectue une infinité de calculs en parallèle qui ont effectivement lieu dans les autres univers, en interférénce avec le nôtre. Au contraire, dans le cas d'un substrat déterministe, tous les calculs ont lieu dans notre univers. Donc si par ex. la factorisation de nombres premiers ne peut pas être réalisée par un ordinateur quantique plus vite que par un ordinateur classique occupant le même volume et ayant des dégrés de liberté planckiens, alors les univers parallèles n'existent pas et vice-versa.

Message cité 1 fois
Message édité par xantox le 20-07-2006 à 18:27:00

---------------
-- Parcours Etranges : Physique, Calcul, Philosophie
n°8988314
hephaestos
Sanctis Recorda, Sanctis deus.
Posté le 20-07-2006 à 07:19:24  profilanswer
 

xantox a écrit :

Ockam ne suffit pas, car les interprétations constituent des alternatives qui se veulent physiquement significatives, donc seuls des critères de falsification et/ou de cohérence de la théorie peuvent permettre de trancher, ex. comme posté dans l'autre fil :


 
 
Tu es le seul que j'aie jamais entendu dire qu'il y ait des expériences capables de valider l'une ou l'autre des hypothèse. Penses-tu à un moyen pour que les calculs de l'ordinateur quantique interfèrent entre eux sans que cela soit empêché par la décohérence ?
 
Bien sur, Ockham ne s'applique que pour discriminer deux interprétation décrivant tout aussi bien ce que l'on vit. C'est le cas tant que l'on n'a pas fait l'expérience en question.

n°8988315
hephaestos
Sanctis Recorda, Sanctis deus.
Posté le 20-07-2006 à 07:20:53  profilanswer
 

itcouldbesweet a écrit :

Tu devrais expliquer en quoi consistent les différentes interprétations et hypothèses dans ton sondage. :jap:


 
J'ai commencé à expliquer l'interprétation orthodoxe (Copenhague) et le challenger (mondes multiples). Les autres, je ne les connais que d'aprés les quelques lignes de description données sur Wikipedia, donc je m'abstiens d'en parler.

n°8988357
el_boucher
Posté le 20-07-2006 à 08:06:53  profilanswer
 


 
pas de téléportation d'information ;)
 
téléportation d'un état quantique c'est tout :)


---------------
"This snake-skin jacket is the symbol of my individuality and my belief in personal freedom" - Saylor
n°8988362
el_boucher
Posté le 20-07-2006 à 08:09:39  profilanswer
 

en fait, il y a de gros problèmes pour savoir en fin de compte ce qu'est la mécanique quantique.
 
je pense qu'en sciences, il n'y a jamais eu de théorie plus précise que l'électrodynamique quantique. Pourtant, on ne la comprend pas vraiment.
 
Il est très difficile de dire si derrière ces formules mathématiques se cachent une réalité, plusieurs réalités, juste notre vision de la réalité (à savoir on ne décrit pas ce que sont les choses mais leur interaction avec nous, observateurs) ou des réalités, ou encore simplement des calculs de probabilités qui fonctionnent bien et rien de plus...
 
 
 


---------------
"This snake-skin jacket is the symbol of my individuality and my belief in personal freedom" - Saylor
n°8988405
hephaestos
Sanctis Recorda, Sanctis deus.
Posté le 20-07-2006 à 08:41:46  profilanswer
 

Oui, personne n'a jamais prétendu pouvoir dire ce qu'est la réalité.
 
Tout ce qu'on sait, c'est que la réalité est compatible avec notre expérience.
 
A partir de là, on n'a aucun moyen de discriminer une théorie compatible d'une autre théorie compatible. On a choisi arbitrairement de considérer comme vraie la thèse la plus simple, mais ça n'est fondé sur rien. On aurait pu par exemple choisir de considérer comme vraie la thèse qui ne rend compte de l'existence que d'un minimum de choses. Dans ce cas, on en arrive à dire que tout ce qui existe est notre expérience, et rien au delà. C'est le sollipsisme, et pourquoi pas. On n'accepte pas le sollipsisme car il a des implications morales trés néfastes, mais scientifiquement, c'est la thèse la plus vraisemblable selon le critère que l'on choisit.

n°8988489
Profil sup​primé
Posté le 20-07-2006 à 09:15:45  answer
 

BIen que je n'y connaisse absolument rien, je peut néanmoins constaté que mon vote n'a pas été enregisté.


Message édité par Profil supprimé le 20-07-2006 à 09:18:16
n°8988988
hephaestos
Sanctis Recorda, Sanctis deus.
Posté le 20-07-2006 à 10:44:58  profilanswer
 

Ce forum a une intelligence propre :jap:

n°8988996
Profil sup​primé
Posté le 20-07-2006 à 10:46:05  answer
 

hephaestos a écrit :

Ce forum a une intelligence propre :jap:


c'est ce que je me suis dis  :jap:

n°8989373
hephaestos
Sanctis Recorda, Sanctis deus.
Posté le 20-07-2006 à 11:28:08  profilanswer
 

J'ai une petite réflexion supplémentaire à vous soumettre, concernant le contexte de ce débat :
Ce dont on parle en ce moment, c'est d'un changement de paradigme, d'accepter que ceux qui nous ont tout appris avaient tort et de corriger leurs erreurs.
Je crois que le moment est venu pour ce changement de paradigme, et je crois qu'on assiste à son début. Bohr Haisenberg, Landau, sont morts. C'est essentiel ça, c'est très dur de renverser un paradigme défendu par des gens d'une telle stature, et ces gens, une fois qu'ils ont accompli l'essentiel de leur œuvre, ne sont pas en position d'initier la révolution (la plasticité de notre cerveau est toute relative). La nouvelle génération est là depuis 20 à 30 ans, et elle accomplit son travail.
 
Déjà il y a 30 ans, avec les formulations raisonnables de l'interprétation de la MWI à la suite des travaux d'Everett, on était en situation de faire le changement : on avait les deux théories à disposition, toutes deux équivalentes d'un point de vue expérimental, et l'une plus simple. Le problème, c'est qu'on n'avait aucune raison de faire ce changement, et qu'il restait des points non prouvés mais qui étaient fortement susceptible de mettre à mal l'interprétation MWI : l'absence d'interférence entre les différents mondes supposés.
 
Depuis 10 à 15 ans, les travaux sur la décohérence ont avancé avec un succès phénoménal, et ils font partie désormais du décor. Avec la décohérence, c'est le dernier rempart virtuel opposé à la MWI qui s'est effondré. Alors bien sur, on n'a aucune raison de faire le changement, l'inertie de notre cerveau et la gène qu'occasionne le fait de s'imaginer exister dans un multivers font que la résistance est toujours très active. Mais, concrètement, elle n'a plus rien pour elle d'autre que l'argument de l'efficacité : On ne change pas une théorie qui marche.
 
A ma connaissance, ce serait la première fois qu'une théorie serait abandonnée non pas parce qu'elle est mise en défaut expérimentalement, et qu'elle nécessite soudain des ajouts superflus (l'interprétation de Copenhague a toujours eu les incohérences mathématiques qui lui sont reprochées aujourd'hui, mais le monde n'a pas à être cohérent mathématiquement). La révolution dont il est question aujourd'hui, c'est une révolution sans changement, simplement on décide de garder le même modèle, sans les incohérences mathématiques, parce que finalement ces incohérences ne sont pas nécessaires à la description de notre expérience.
 
Ce changement de paradigme ne pourra être motivé que par la raison, on ne pourra pas faire les jolies démonstrations de Galilée pour montrer au monde que la Terre tourne.  C'est pourquoi, si la révolution ne se fait pas maintenant, elle ne se fera jamais.
 

n°8990812
neojousous
Posté le 20-07-2006 à 13:44:37  profilanswer
 

Mais pourquoi le changement de paradigme aurait-il lieu en faveur  de la MWI ? L'interprétation de Bohm me parait plausible et au moins aussi simple que la MWI.

mood
Publicité
Posté le   profilanswer
 

 Page :   1  2  3  4  5  ..  19  20  21  22  23  24
Page Précédente

Aller à :
Ajouter une réponse
  FORUM HardWare.fr
  Discussions
  Sciences

  Les interprétations de la physique quantique

 

Sujets relatifs
Un beau physique peut vous ouvrir les portes d'hollywoodLe corps physique, media de l'esprit unique ou multiple (medium inside
Les comportements associés à l'apparence physiqueQuestion physique de 4ème
[Physique particulaire] différences entre 2 particulesdifferences entre mecanique classique et mecanique quantique
Aide pour résoudre des ex de physique.Ce qui vous complexe le plus dans votre physique
Physique quantique, une illustration? 
Plus de sujets relatifs à : Les interprétations de la physique quantique



Copyright © 1997-2016 Hardware.fr SARL (Signaler un contenu illicite) / Groupe LDLC / Shop HFR