Forum |  HardWare.fr | News | Articles | PC | Prix | S'identifier | S'inscrire | Aide | Shop Recherche
1957 connectés 

  FORUM HardWare.fr
  Emploi & Etudes
  Marché de l'emploi

  Negotiation time

 



 Mot :   Pseudo :  
 
Bas de page
Auteur Sujet :

Negotiation time

n°3676885
Bob-Marcel
Posté le 22-01-2012 à 16:00:03  profilanswer
 

Bonjour,
 
Ça fait plus de 10 ans que je suis dans le dev. Ça fait pas mal de temps que je suis dans ma boîte, et maintenant c'est vraiment mort point de vue évolution (autant d'un point de vue poste que technologique). Et donc d'un certain côté ça diminue ma valeur sur le marché du travail (il faut bien penser à son avenir, hein).
Mais bon, j'ai une chance: je suis irremplaçable à court/moyen terme, je suis le seul à avoir la connaissance sur un produit (un peu comme le développeur Cobol, tant que le système tourne on a besoin de lui, sinon c'est vraiment la merde), et ma hiérarchie a pour consigne de ne pas embaucher. Donc il est prévu de faire un «passage de connaissance» avec d'autres collègues, hem hem.
Avant que ça n'arrive (avant qu'on ne me colle 8h par jour avec un collègue), j'aimerais bien jouer ma carte et obtenir une reconnaissance juste de mon expertise et mon expérience (c'est à dire un réajustement salarial, vu que je ne pourrai ni devenir manager, ni changer de projet).
 
Auriez-vous quelques conseils à me donner sur l'approche que je pourrais avoir? Des arguments et des formulations à proposer? Malheureusement, dans ces cas-là c'est souvent une bataille de mauvaise foi...
Être agressif (la menace de partir) ne mènera pas à grand chose (à part me précipiter vers la formation forcée de collègues).  
Je n'ai pas envie aussi qu'on me fasse miroiter "une possible réévaluation à la prochaine échéance" (dans plusieurs mois), pour m'entendre dire par la suite que "je suis désolé, avec la conjecture actuelle on n'a pas pu/on ne peut t'accorder que des cacahuètes". Les promesses n'engagent que ceux qui les écoutent.
À part ça, j'ai moyennement d'aller vendre mes services en SSII.

mood
Publicité
Posté le 22-01-2012 à 16:00:03  profilanswer
 

n°3677485
gimme
Posté le 22-01-2012 à 19:35:51  profilanswer
 

Si tu veux vraiment négocier il faut être prêt à partir. Tu dois avoir étudier le terrain ailleurs, avoir quelque chose sous le coude et poser clairement les cartes sur la table : soit ils t'accordent ce que tu demandes, soit tu te barres. Tu dois être prêt à claquer ta démission s'ils essaient de temporiser (le fameux "ouais mais attends je dois en parler à mon chef" et t'as plus de nouvelles pendant 6 mois.) ou s'ils te disent clairement que tu n'auras rien.

n°3677763
Bob-Marcel
Posté le 22-01-2012 à 20:51:12  profilanswer
 

Merci pour ta réponse. Je vais chercher ailleurs plus activement. Le marché de l'emploi est pas folichon. Entre la vampirisation par la SSII et les cabinets de recrutements qui ne veulent pas se griller auprès de mon employeur, c'est pas gagné.
C'est bête par ce qu'on est dans une situation perdant-perdant: je suis démotivé, et mon employeur n'a pas de moyen de pression sur moi vu que je ne crois plus aux carottes.


Message édité par Bob-Marcel le 22-01-2012 à 20:51:37
n°3679078
gimme
Posté le 23-01-2012 à 15:57:12  profilanswer
 

Si tu sens que ton employeur pourrait donner son accord, tu peux toujours demander la rupture conventionnelle qui t'ouvrira le droit à l'indemnisation chômage. Par contre si tu demandes ça, ton employeur sait donc que tu veux te barrer et si jamais il ne veut pas te l'accorder, tu seras placardiser.
 
Donc avant toute manoeuvre, préparer ton départ vers une autre boîte.

n°3679600
Bob-Marcel
Posté le 23-01-2012 à 23:54:20  profilanswer
 

Ma hiérarchie ne veut surtout pas que je parte, comme j'ai expliqué si dessus. Mais clairement elle profite que je n'ai pas menacé de partir pour ne pas m'augmenter. Pour moi, c'est un pari qu'ils font, un pari dangereux. Si je ne suis pas là, c'est le chaos (à moyen terme), je l'ai déjà vu.
Alors d'un coté c'est de ma faute de ne pas avoir pensé plus tôt (ça fait plusieurs années que j'aurais dû) à ma carrière.

n°3679866
4nt1
Posté le 24-01-2012 à 09:56:08  profilanswer
 

Situation compliquée dans laquelle il m'est arrivé de me trouver il y a un certain temps.
 
Se trouver à un poste où l'on sait qu'il n'y aura pas d'évolution en termes de responsabilité (montée hiérarchique) ni en termes de compétences (parfois on a fait le tour de ce qu'on avait à connaitre pour le poste que l'on occupe), n'a rien de motivant c'est sûr. Sauf si on est passionné par son boulot, j'en connais des comme ca qui se contente tout à fait de leur quotidien. Et heureusement qu'il y en a ^_^
 
Il faut voir que pour le responsable, il n'a pas de raison de t'augmenter si tu n'évolues pas. Ce qui se comprends. Une ré-évaluation de ton salaire reviendrai à avouer que tu étais mal payé et que les augmentations qu'il t'a filé par le passé n'étaient pas justes.
 
Plusieurs solutions à mon sens pour obtenir une augmentation plus intéressante qu'une "réévaluation du cout de la vie", des bonnes et des moins bonnes, ce qui donne en vrac :
- menacer de partir... Ou plus exactement (menacer c'est pas bon et idiot), arriver à l'entretien avec une proposition d'embauche (ou une ébauche du genre) et expliquer qu'ailleurs on t'a proposé ca. Que toi tu te plait la ou tu es (brossage de poil) que tu as conscience que tu leur est utile (facon gentille de dire "attention si je pars" ) et savoir ce qu'ils peuvent faire. Faut s'arranger pour que le papier que l'on présente soit à l'entete de la boite ou tu pourrais aller. Ca donne du crédit à ce que tu racontes et ca changera rien que ton boss sache ou ne sache pas à qui tu as parlé. Quel pouvoir aurait il sur ton interlocuteur la bas ? Quelle chance il y a t il pour qu'il tombe sur le bon gars ? En tout cas avoir une proposition à présenter est toujours plus efficace que de se pointer avec rien. Perso j'etais venu les mains vides on m'a pas cru ("tu bluffes Martoni" ), quand je suis parti on est tombé des nus,
 
- se comparer aux autres. Pas forcément classe pour les collègues, après à toi de avoir si tu es sans pitié ou pas ^^ Ca nécessite tout de même de connaitre le boulot des collègues suffisamment bien ainsi que leur salaire. Ce dernier point n'étant pas toujours évident car c'est encore pas mal tabou dans certains milieu et la peur d'être mal payé fait pas mal mentir (enfin a priori j'apprends rien aux lecteurs du forum HFR si j'ai bien compris :P). En revanche ne pas annoncer de chiffres précis, ca laisse l'opportunité au boss de dire que non untel ne gagne pas autant etc... Mais bon, pour l'avoir fait, une bonne petite comparaison de compétences, si tu es sûr des salaires de chacun, ca fait son petit effet. Ca persuade pas automatiquement hein ^^' mais ca montre au moins que tu es au courant de ce qui se passe la où tu es (couplé à la proposition d'embauche ca peut piquer),
 
- j'avais un 3e point, mais un responsable vient de me couper (oui je suis au taf... il est 10h je suis pas chez moi -_-) et donc j'ai perdu le fil... Mais bon peu importe de toute facon, un boss qui ne veut pas augmenter (parfois meme qui ne peut pas parce qu'au dessus ca coince), ne le fera pas. J'ai vu des fois des gens passer au dessus du N+1 et en parler au N+2. Ca eut marché... Mais bon je suis pas fan du bypass de la hiérarchie.
 
N'en reste pas moins que le meilleur moyen d'augmenter son salaire de façon significative c'est le changement de poste (interne ou externe).

n°3679886
boulgakov
Posté le 24-01-2012 à 10:29:00  profilanswer
 

Bob-Marcel a écrit :

Bonjour,
Ça fait plus de 10 ans que je suis dans le dev. Ça fait pas mal de temps que je suis dans ma boîte, et maintenant c'est vraiment mort point de vue évolution (autant d'un point de vue poste que technologique). Et donc d'un certain côté ça diminue ma valeur sur le marché du travail (il faut bien penser à son avenir, hein).


 
Vas-t'en...

n°3680497
Bob-Marcel
Posté le 24-01-2012 à 21:17:03  profilanswer
 

boulgakov a écrit :


 
Vas-t'en...


Je crois plutôt que la réponse est «trouve quelque chose de raisonnablement intéressant (sans être exigeant) et au moins aussi bien payé, négocie avec ça en main et part si pas d'avancée immédiate»

n°3680575
Bob-Marcel
Posté le 24-01-2012 à 21:56:10  profilanswer
 

4nt1 a écrit :

Situation compliquée dans laquelle il m'est arrivé de me trouver il y a un certain temps.
Il faut voir que pour le responsable, il n'a pas de raison de t'augmenter si tu n'évolues pas. Ce qui se comprends. Une ré-évaluation de ton salaire reviendrai à avouer que tu étais mal payé et que les augmentations qu'il t'a filé par le passé n'étaient pas justes.


Le salaire d'une personne dépend aussi de son salaire d'entrée.
Ça dépend aussi des prédécesseurs du responsable courant.
Dans mon cas, le point sur lequel j'ai été très mauvais est que j'ai fait tout le contraire de ce qu'il faut pour mettre en valeur mes succès. J'ai toujours été d'un naturel modeste et non revendicateur, mais ce n'est pas du tout ce qu'il faut dans le monde du travail.
Donc d'un coté, si j'estime ne pas avoir été assez récompensé, c'est aussi que c'est plus facile pour un responsable d'augmenter ceux qui revendiquent et savent négocier que ceux qui espèrent recevoir un traitement équitable (moi). J'ai été tellement démoralisé par cet arbitraire qu'à un moment donné ça m'a encore moins donné l'envie de discuter ces décisions.
 

4nt1 a écrit :


- menacer de partir... Ou plus exactement


Tout à fait d'accord avec toi sur ce point.
 

4nt1 a écrit :


- se comparer aux autres. Pas forcément classe pour les collègues, après à toi de avoir si tu es sans pitié ou pas ^^ Ca nécessite tout de même de connaitre le boulot des collègues suffisamment bien ainsi que leur salaire. Ce dernier point n'étant pas toujours évident car c'est encore pas mal tabou dans certains milieu et la peur d'être mal payé fait pas mal mentir (enfin a priori j'apprends rien aux lecteurs du forum HFR si j'ai bien compris :P).


Encore faut-il savoir.
Je crois plutôt que c'est plutôt pour ne pas dire qu'on peut avoir eu une augmentation plus grande que d'autres et ne pas attirer la jalousie que les salaires sont tus.

n°3681087
4nt1
Posté le 25-01-2012 à 09:36:44  profilanswer
 

oui tout a fait, le salaire de départ est malheureusement pour beaucoup. A voir si tu es parti bas a cause de l'état de la boite au moment de l'embauche, auquel cas il peut être justifié de rappeler cela en disant que maintenant la boite va mieux, a économisé (puisque tu pars de bas, ils ont tous les ans gagné un peu de sousous ^^) et qu'il serait bon de revoir ton salaire, pas comme s'il s'agissait d'une nouvelle embauche mais de revoir cela en meme temps que ton status par exemple. Je ne connais pas ta convention collective, mais un changement de status ou d'indice ou je ne sais quoi, plus le passage du titre "blabla" à "blabla senior ou expert ou je ne sais quoi" peut être un motif de modification de salaire. Et pour toi quand tu partiras tu ca permet de negocier plus facilement (compétences reconnues officiellement toussa).
 
Pour ce qui est de se comparer aux autres employés... Un jour on m'a dit "parfois il faut se montrer requins, même avec les amis". Bon ben ce jour est arrivé xD Faut faire la part des choses : savoir défendre son beefsteak et savoir se comporter en société. En entretien annuel, c'est chacun pour sa peau. Ce qui ne veut pas dire défoncer les camarades, mais se mettre en avant (de facon juste le boss est rarement aveugle) mais surtout pas comme tu fais rester modeste. Ca paie pas, le patron en jouera en étant d'accord (pas folle la guepe).
 
enfin bon le must reste comme tout le monde le dis ici (et ailleurs) de trouver qqch ailleurs et de revenir avec pour que ca change dans ta boite ou alors que tu changes de boite. Triste mais parfois y'a que ca...

mood
Publicité
Posté le 25-01-2012 à 09:36:44  profilanswer
 

n°3686180
Bob-Marcel
Posté le 28-01-2012 à 20:29:42  profilanswer
 

Tu vois, la conjecture est pas terrible: baisse du business, délocalisation (dans ma boîte en tous cas)…
Il y a toujours une bonne excuse pour ne pas augmenter/valoriser. La différence entre quelqu'un qui fait normalement son boulot et quelqu'un qui apporte un plus, elle est subjective. Alors les négociations en sont d'autant plus dures.
 
En tous cas merci pour tes commentaires.


Aller à :
Ajouter une réponse
  FORUM HardWare.fr
  Emploi & Etudes
  Marché de l'emploi

  Negotiation time

 

Sujets relatifs
Licence / bachelor part time à distanceDeveloppeur PHP (part time ou full time ou aux missions)
Quel Internation MBA "Full Time" choisir?[CDI] (NANCY) R&D Engineer - Real-Time and Embedded Systems
AIDE POUR ORIENTATION POST BSPCT.... SUICIDE TIME help me please...Part - TIME JOB avlaible at Polytech of Tours
Formations part time en GB 
Plus de sujets relatifs à : Negotiation time


Copyright © 1997-2018 Hardware.fr SARL (Signaler un contenu illicite) / Groupe LDLC / Shop HFR