Forum |  HardWare.fr | News | Articles | PC | Prix | S'identifier | S'inscrire | Aide | Shop Recherche
402 connectés 

  FORUM HardWare.fr
  Emploi & Etudes
  Etudes / Orientation

  ne comprend pas bien le principe des avoirs

 



 Mot :   Pseudo :  
 
Bas de page
Auteur Sujet :

ne comprend pas bien le principe des avoirs

n°3775544
etudiant20​09
Posté le 07-04-2012 à 15:06:32  profilanswer
 

Slt
J'ai un peu de mal à bien comprendre ce qu'est un avoir concrètement malgré tout ce que je peux lire à ce sujet, surtout dans la comptabilisation au niveau commercial, car lorsqu'on a un avoir pour retour de marchandises je comprends davantage, je retourne mon pull over à la boutique elle me fait un avoir pour la valeur et je me ressers ensuite pour la même valeur..
 
Mais par exemple dans le cas d' un fournisseur qui facture 200 € de produits à un distributeur.
pour une erreur quelconque : supposons erreur de prix du fournisseur en défaveur du distributeur, exemple le vrai total aurait du être de 160 € et non de 200 €
 
Le distributeur effectue une demande d'avoir pour 40 € mais je ne saisis pas bien pourquoi au lieu de faire ceci la facture d'origine de 200 € n'est tout simplement pas annulée dans ce cas et qu'une nouvelle facture de 160 € la remplace ?
 
Car au niveau de la comptabilisation j'ai un peu de mal à comprendre :  
-Lorsque l'avoir de 40 euros est fait n'est-ce que du "virtuel", c'est à dire que le distributeur paye quand même 200 euros même s'il y a une erreur et l'erreur de 40 euros sera corrigée/compensée seulement dans le cadre d'une vente future d'un autre produit entre les 2 entités, ou alors lui faire payer dans le cadre des marges arrières les 40 euros qu'il nous doit   :sarcastic:  ?
(ex le fournisseur a facturé 200 € de produits (pull over ) au distributeur, celui ci régle et constate plus tard l'erreur de prix, il réclame donc 40 € au fournisseur, comment va se traduire l'avoir dans ce cas, est ce que cette déduction va s'opérer dans le cadre d'une prochaine vente entre les 2 parties ? (le fournisseur 2 mois plus tard lui facture pour 100 € de pantalons cette fois ci et prenant conscience de son erreur sur les pull over ne va lui facturer que 60 € (avec donc l'avoir de 40 € pris en compte)) ???  
à la place de ceci je ne comprends donc pas pourquoi la facture d'origine de 200 € ne serait tout simplement pas annulée car le distributeur est perdant dans ce cas vis à vis de sa trésorerie  il a payé 200 euros un mois au lieu de 160 et il n'a que le bénéfice de ses 40 euros 2 mois après..)
 
-ou est ce que l'avoir va se traduire par un vrai transfert d'argent en retour au distributeur, le fournisseur facture 200 € de produits au distributeur, quelques jours après le paiement une demande d'avoir est effectuée pour 40 euros, est ce que quand le fournisseur va accepter cette demande d'avoir cela va se traduire par quelque chose de plus concret c'est à dire un virement direct de 40 € sur le compte du distributeur ?
 
merci


Message édité par etudiant2009 le 07-04-2012 à 15:11:22
mood
Publicité
Posté le 07-04-2012 à 15:06:32  profilanswer
 

n°3775683
Keteris
Posté le 07-04-2012 à 17:34:10  profilanswer
 

Bonjour,
 
Tu m'as l'air quelque peu perturbé par ce concept d'avoir  :D  Je vais tenter de t'expliquer ce que je sais en espérant que cela te convienne.
 
Lorsqu'un fournisseur se trompe comme dans ton cas et qu'il a par exemple appliqué un tarif trop élevé par erreur, il peut très bien établir une facture qui sert de correction auquel cas il n'y a pas d'avoir à établir a le bon montant avant de régler la facture avec le mauvais montant.
 
Mais dans ton exercice deux choses :
- Le client a déjà payé
- e client aura très souvent affaire à ce fournisseur, donc lui avancer de l'argent peu importe puisque de toutes façons tu lui commandes des choses régulièrement (attention aux puristes qui vont te parler de trésorerie, tu n'en tiens pas compte pour le moment).
 
L'avoir n'entraîne JAMAIS de mouvement d'argent, on arrive juste à une situation un peu étrange où c'est ton fournisseur qui te doit de l'argent mais rien de grave  ;)
 
PS : Il est possible que le fournisseur REMBOURSE le client (pas d'avoir à faire), mais ce n'est pas le but de l'exercice qui est de te faire comptabiliser des avoirs.


Message édité par Keteris le 07-04-2012 à 17:35:48
n°3776328
etudiant20​09
Posté le 08-04-2012 à 11:40:23  profilanswer
 

merci c'est sympa d'avoir répondu
 
Mais dans ton exercice deux choses :  
- Le client a déjà payé
 
en fait j'aurai voulu savoir aussi comment cela se passe lorsque le client n'a pas déjà payé ? n'est ce que de la déduction sur les prochaines factures ou puisque ce n'est pas encore payé annule t'on directement la 1ère facture , quelle solution est privilégiée dans le réel ?
 
"L'avoir n'entraîne JAMAIS de mouvement d'argent"
 
En fait j'ai pu entendre pour certains cas de marge arrières que des fournisseurs réglaient le distributeur par avoir annuel !
 
Et comment cela se passe justement pour le cas de la trésorerie, car c'est quand même un point important pour l'entreprise les flux d'encaissement et de décaissement lorsqu'il y a un avoir si l'avoir n'entraîne jamais de mouvement d'argent ! Car même si un distributeur a très souvent affaire à un fournisseur, dans le cadre d'1 prochaine commande qui aurait lieu 3 mois après par exemple cela se révélerait quand même problématique ces avoirs dans la mesure où si cela n'entraîne pas de mouvement d'argent le distributeur l'aura quand même dans l'os pendant ce laps de temps.

n°3776348
enyg
Cristaux liquides mes couilles
Posté le 08-04-2012 à 12:11:57  profilanswer
 

Citation :

En fait j'ai pu entendre pour certains cas de marge arrières que des fournisseurs réglaient le distributeur par avoir annuel !


Tu ne confondrais pas ce que l'on appelle en comptabilité les RRR (rabais, remises, ristournes) et les avoir ?

 

Ristournes : réductions sur le montant global des ventes d’une certaine période (mois,trimestre…)

 

Pour plus d'explications, voilà le traitement comptable pour la facture de "doit" (facture classique) et la facture d'avoir (retour d'une partie de la marchandise)
Traitement comptable des factures


Message édité par enyg le 08-04-2012 à 12:13:46
n°3776354
etudiant20​09
Posté le 08-04-2012 à 12:21:34  profilanswer
 

Salut non je ne confonds pas et j'ai bien entendu que des fournisseurs les réglaient par avoir ! , mais il faut être honnête j'ai toujours été assez moyen en compta donc tout ce qui concerne les écritures etc j'ai du mal
 
j'ai surtout du mal à comprendre pourquoi des avoirs n'entraînent pas un retour réel d'argent par virement mais ne se déduisent que sur les prochaines factures alors que pour une entreprise lambda cela serait quand même intéressant de pourvoir avoir ce retour d'argent dans sa trésorerie directement au lieu de devoir attendre qu'on lui déduise sur une prochaine facture, bref tout se mélange un peu dans mon esprit !


Message édité par etudiant2009 le 08-04-2012 à 12:22:24
n°3776517
Keteris
Posté le 08-04-2012 à 14:28:03  profilanswer
 

Je pense que tu te prends trop la tête pour quelque chose d'insignifiant.
 
Lorsque le client a déjà payé, le fournisseur peut :
- Lui rendre son argent versé en trop
- Lui établir un avoir
 
Lorsqu'il n'a pas encore payé, le fournisseur peut :
- Lui établir une facture corrective
- Lui établir un avoir
 
Pourquoi certains font un avoir plutôt que de rendre l'argent ou faire une facture corrective ? Cela rentre dans le cadre des relations commerciales entre entreprises. En acceptant l'avoir le client peut négocier de meilleurs prix, entretenir de bonnes relations on peut tout imaginer. Ce que tu fais est un exercice qui a pour but de te faire comptabiliser des avoirs donc demande toi pas pourquoi le fournisseur choisit de faire un avoir. Tu t'en fous du prétexte.
 
Point sur la trésorerie : Un avoir constitue une créance du client sur le fournisseur. Le fournisseur a une dette. Donc si le client est limite niveau trésorerie il a tout intérêt à se faire rembourser plutôt que d'accepter un avoir. Mais ça dans ton exercice, on s'en fout.
 
PS : Certains fournisseurs, pour fidéliser leurs clients, établissent des ristournes annuelles sur le CA réalisé avec le client. C'est à dire que si le client achète beaucoup chez le fournisseur, il aura droit à :
- Un avoir chez le fournisseur
- De l'argent (ça n'arrive quasiment jamais)
 
J'espère avoir été clair.

n°3776915
etudiant20​09
Posté le 08-04-2012 à 20:15:52  profilanswer
 

merci oui je comprends déjà bien mieux qu'hier donc c'est clair.
 
Après c'est sûr que dans le cadre d'un exo il y a des questions orientées mais j'essaie quand même de voir un peu plus loin car en ce qui me concerne appliquer j'y arrive mais avoir une bonne compréhension d'ensemble j'ai parfois un peu de mal ^^


Aller à :
Ajouter une réponse
  FORUM HardWare.fr
  Emploi & Etudes
  Etudes / Orientation

  ne comprend pas bien le principe des avoirs

 

Sujets relatifs
SS2I et accord de principeBien réussir la lettre de recommandation des profs
un développeur Lotus domino pour une mission de 3mois très bien payéRecherche H/f pour tuto 3DS Max 7.0. Bien résumée...
Bien connaitre sa formation pour étudier en FrancePrépa Ecs ou bien : "......" ?
Comment bien vivre son "erasmus" ?Intel Software Academic recrute un stagiaire (payé bien sur)
ne comprend pas trop les stocks et le déclenchement de l'alerteComment bien preparer la Terminal L ?
Plus de sujets relatifs à : ne comprend pas bien le principe des avoirs


Copyright © 1997-2018 Hardware.fr SARL (Signaler un contenu illicite) / Groupe LDLC / Shop HFR