Forum |  HardWare.fr | News | Articles | PC | Prix | S'identifier | S'inscrire | Aide | Shop Recherche
1785 connectés 

  FORUM HardWare.fr
  Discussions
  Politique

  Génération "Occident" : De l'extrême droite à la droite

 



 Mot :   Pseudo :  
 
 Page :   1  2  3
Page Précédente
Auteur Sujet :

Génération "Occident" : De l'extrême droite à la droite

n°4782713
jazzypec
Everybody wants to be a cat
Posté le 04-02-2005 à 12:46:10  profilanswer
 

Génération Occident  
 
http://images-eu.amazon.com/images/P/2020614138.08.LZZZZZZZ.jpg
 
http://www.amazon.fr/exec/obidos/A [...] 94-6280916
 
 
livre consacré à certains hommes politiques de l’U.M.P. qui ont débuté leur carrière politique dans le groupuscule "Occident", groupuscule extrême droite fanatique et violent".  
 

Citation :

Présentation de l'éditeur
Ils sont ou ont été ministres ; ils sont chefs de partis, fonctionnaires ou députés, ils appartiennent aux cabinets ministériels ou à celui du président de la République, règnent sur la communication ou les médias. Dans les années 60 et 70, ils ont appartenu à des groupes d'extrême droite comme Jeune Nation, Occident, Ordre nouveau : Alain Madelin, Patrick Devedjian, Alain Robert, Claude Gloasgen, Gérard Longuet, Anne Meaux et beaucoup d'autres ont fait partie de cette génération Occident. Pourquoi et comment ont-ils rejoint l'extrême droite, qu'y ont-ils fait ? Après une longue, minutieuse et difficile enquête de plusieurs années, Frédéric Charpier raconte la saga de cette génération. Dressant la généalogie du mouvement, il met en lumière le rôle crucial de la puissante Fédération des étudiants nationalistes, matrice de bien des groupuscules extrémistes et pépinière de futurs hommes de presse et de pouvoir. Quarante ans après, l'auteur dévoile les querelles du mouvement Occident, l'étroite surveillance policière dont il est l'objet, mais aussi sa sociologie et son fonctionnement en " bande ". Comment se sont recyclés et reclassés les anciens d'Occident ? Que leur reste-t-il de cet engagement extrémiste ? Grâce aux témoignages inédits d'ex-militants et à des archives et des documents confidentiels, Frédéric Charpier fait revivre quatre décennies d'histoire souterraine pendant lesquelles surgissent des femmes et des hommes aujourd'hui au pouvoir.  
 
Biographie de l'auteur
Frédéric Charpier, né en 1955, auteur de films documentaires et journaliste d'investigation. Il a écrit plusieurs ouvrages d'enquête dont Les RG et le parti communiste : un combat sans merci dans la guerre froide (Plon, 2000) et Histoire de l'extrême gauche trotskiste : de 1919 à nos jours (2002).

 
 
 

Citation :

Extraits du commentaire de l'hebdo "Le point" :
« On se pince en voyant Patrick Devedjian louer une camionnette où s'entasseront clés à molette et manches de pioche, ou Gérard Longuet défier Henri Weber, alors trotskiste, d'une longue matraque... Le sommet de ces “années baston” reste un raid sur le campus de Rouen en 1967, qui valut à Madelin et consorts un bref séjour derrière les barreaux et à Devedjian, soupçonné par ses petits camarades d'avoir été trop bavard, un tabassage en règle. […]
Cravatés et recentrés, convertis au libéralisme par l'éminence grise Georges Albertini, les plus ambitieux iront se faire « blanchir » chez Giscard ou Pasqua. Députés en 1978 puis ministres en 1986, ils auront contribué à “muscler la droite”, note Frédéric Charpier. Dommage que l'auteur ait préféré se perdre dans les scissions et sous-scissions d'Ordre nouveau ou du PFN plutôt que de fouiller les trajectoires des Madelin, Devedjian ou Goasguen […] . S'ils ont en effet abjuré les oripeaux racistes ou antisémites, les anciens d'Occident ne continuent-ils pas, sous la bannière libérale, leur combat contre ce qu'ils appelaient “l'absurde et injuste loi égalitaire”. »


 
 

Citation :

résumé trouvé sur un forum de ratiatum.com (BobArdKor)
Groupuscule nationaliste radical, créé le 23-04-1964 par Pierre Sidos et des anciens d'Europe-Action. Il regroupait 500 militants, dont un certain nombre d'anciens prisonniers de l'OAS, qui venaient d'être graciés. Dissout par le conseil des ministres en 1968, suite à l'attaque à la bombe d'une librairie maoïste le 28-10-68. On y retrouve Alain Madelin (DL), Gérard Longuet (RPR), le théoricien, Eric Raoult (RPR), Patrick Devedjian (RPR), François Duprat (FN, décédé en 78, dans un attentat), Jacques Bompard (FN, maire d'Orange), Philippe Asselin, Alain Robert (Proche de Pasqua), des anciens de Jeune Nation, de la Fédération des Etudiants Nationalistes, Le groupuscule s'est fait remarqué par ses attaques contre les manifestants et les lycées occupés en mai 68. Premier groupe de jeunesse d'extrême droite radicale aussi important depuis 1945. Son objectif était de « liquider la pourriture démocratique et les valets du bolchevisme ».
 
Au cours d’une virée olé-olé sur la Côte d’Azur, l’été 1965, Madelin et Devedjian "empruntent" une Simca 1000 et un moteur de bateau. L’insécurité, déjà ! L’histoire fait quelques vagues. Il y en aura d’autres.  
 
Le 12 janvier 1967, Occident opère une descente contre des gauchistes qui distribuent des tracts à la fac de Rouen. Le commando, dont fait partie Madelin, balèze avec son mètre quatre-vingt-cinq pour 87 kilos, laisse sur le carreau cinq blessés, dont un grave, crâne fracturé et même percé d’un coup de clé à molette. Ironie du sort, ce blessé grave n’est autre que le futur journaliste du "Monde" Serge Bolloch, qui témoigne : "J’ai revu Madelin à une réunion de la Nouvelle Droite au début des années 80. Aussitôt mon article paru, il a écrit une lettre furieuse au directeur du "Monde" pour se plaindre..." Cet "Occident de parcours", selon le mot de Cardo, est un sujet qui continue de fâcher. Notamment Gérard Longuet, qui en janvier dernier réagissait encore avec violence aux questions du "Canard" sur cette période. Chassez le naturel...


 
 
quelqu'un l'a t il lu ?  ça me parait énorme  :ouch:  [:totoz]


Message édité par zyx le 05-02-2012 à 13:53:40

---------------
"La liberté d'écrire et de parler impunément marque, soit l'extrême bonté du prince, soit le profond esclavage du peuple. On ne permet de dire qu'à celui qui ne peut rien." - Diderot
mood
Publicité
Posté le 04-02-2005 à 12:46:10  profilanswer
 

n°4782746
bouffi_bou​ffon
...
Posté le 04-02-2005 à 12:51:30  profilanswer
 

Concernant Madelin j'en avais déjà entendu parler, les autres je ne savais pas.

n°4782906
len22
Posté le 04-02-2005 à 13:22:01  profilanswer
 


Bizarre, Le Figaro n'en parle pas  
 
 :whistle:

n°4782963
Profil sup​primé
Posté le 04-02-2005 à 13:28:37  answer
 

jazzypec a écrit :


 
quelqu'un l'a t il lu ?  ça me parait énorme  :ouch:  [:totoz]


 
C'est très connu :spamafote:
 
pas un scoop. Simplement, ça détaille les filières de passage vers la droite classique.
 
Elles étaient très fréquentes dans les années 70. Qui a assuré le service d'ordre de la campagne de Giscard d'Estaing en 1974 ?   :D
 
Il y a eu le même genre de glissement à gauche.

n°4782968
windir
Posté le 04-02-2005 à 13:30:07  profilanswer
 

On parle de l'époque de Mai 68 là... franchement ça me tue qu'on transpose tout à notre époque.
C'est plus des conneries d'étudiants, de jeunesse (comme Jospin chez les Trotskistes), et les mentalités étaient complètement différentes d'aujourd'hui.
 
Enfin avec un sujet aussi racoleur, l'auteur va se faire des couilles en or, c'est bien pour lui il surfe sur la bonne vague...


---------------
- C'est curieux chez les marins ce besoin de faire des phrases
n°4783026
Profil sup​primé
Posté le 04-02-2005 à 13:35:52  answer
 

Windir a écrit :

On parle de l'époque de Mai 68 là...


 
Et encore, en 1968, certains cités n'étaient plus à Occident.
 

Citation :

franchement ça me tue qu'on transpose tout à notre époque.
C'est plus des conneries d'étudiants, de jeunesse (comme Jospin chez les Trotskistes), et les mentalités étaient complètement différentes d'aujourd'hui.


 
Il faut voir cela dans le contexte de la guerre froide, le désamour du gaullisme chez certain jeunes de droite de l'époque, l'effet "guerre d'Algérie" encore très prégnant...
 

n°4783137
Hitmoon
Debout les damnés de la terre
Posté le 04-02-2005 à 13:48:37  profilanswer
 

vous ne connaisiez pas "madelin barre de fer" ??
mon prof de science eco qui faisait ses études à assas nous disait que le pere madelin maniais tres bien la barre de fer et que c'etait un type tres violent
maintenant il fait le chérubin genre l'innocent :lol:
 
connerie d'étudiants ??
si tout les étudiants d'autrefois etaient comme cette bande de détraqué, la france serais bien dans la me*** maintenant :sarcastic:

n°4783826
nyhctom
C'mon c'mon
Posté le 04-02-2005 à 15:23:28  profilanswer
 

c'est un scoop ? pas mal de dossiers du Canard à ce sujet, notamment le HS spécial "Mégret" d'il y a 10 ans environ :D

n°4783991
cow2
Posté le 04-02-2005 à 15:46:20  profilanswer
 

bibliophage a écrit :


 
Il y a eu le même genre de glissement à gauche.


 
Dans le paysage francais, ça parait moins scandaleux c'est bizarre  :ange:  
 
Tout comme Villepin qui veut interdire les groupements fachos violents d'extrème droite, mais qui dit rien contre ceux qui sont d'extrème gauches tout aussi violents et qui viennent systématiquement se battre avec les fachos.  :ange:  

n°4784024
cow2
Posté le 04-02-2005 à 15:51:03  profilanswer
 

Hitmoon a écrit :

vous ne connaisiez pas "madelin barre de fer" ??
mon prof de science eco qui faisait ses études à assas nous disait que le pere madelin maniais tres bien la barre de fer et que c'etait un type tres violent
maintenant il fait le chérubin genre l'innocent :lol:
 
connerie d'étudiants ??
si tout les étudiants d'autrefois etaient comme cette bande de détraqué, la france serais bien dans la me*** maintenant :sarcastic:


 
Henri Weber, désormais sénateur socialiste était dans le camp d'en face, extrème gauche à se battre.
Chirac a bien été militant du PC pendant 6 mois.
 
Jean Valjean aussi a volé 20 ans avant le début des Misérables ...  
Faut arrêter les Javert,  :pfff:  
Les gens changent, évoluent ...

mood
Publicité
Posté le 04-02-2005 à 15:51:03  profilanswer
 

n°4784056
Agent_Muld​er
La vérité est ailleurs
Posté le 04-02-2005 à 15:55:47  profilanswer
 

Citation :

Devedjian, soupçonné par ses petits camarades d'avoir été trop bavard, un tabassage en règle.


Il en a gardé des sequelles.
 
Quant a Madelin il est insignifiant au sein de la droite :o


---------------
La preuve irréfutable qu'il existe de l'intelligence sur les autres planètes, c'est qu'ils n'ont JAMAIS cherché à entrer en contact avec nous.
n°4784082
korrigan73
Membré
Posté le 04-02-2005 à 15:59:46  profilanswer
 

cow2 a écrit :

Henri Weber, désormais sénateur socialiste était dans le camp d'en face, extrème gauche à se battre.
Chirac a bien été militant du PC pendant 6 mois.
 
Jean Valjean aussi a volé 20 ans avant le début des Misérables ...  
Faut arrêter les Javert,  :pfff:  
Les gens changent, évoluent ...


avoir changé de vision politique dans sa jeunesse ca a rien de grave au contraire.
mais aller latter des gens a la barre a mine c'est inadmissible....
les deux n'ont rien a voir!


---------------
El predicator du topic foot
n°4784102
LooSHA
Allah Akbar
Posté le 04-02-2005 à 16:03:18  profilanswer
 

bibliophage a écrit :

C'est très connu :spamafote:
 
pas un scoop. Simplement, ça détaille les filières de passage vers la droite classique.


+1
 

Citation :

Alain Madelin (DL), Gérard Longuet (RPR), le théoricien, Eric Raoult (RPR), Patrick Devedjian (RPR), François Duprat (FN, décédé en 78, dans un attentat), Jacques Bompard (FN, maire d'Orange), Philippe Asselin, Alain Robert


Y'a que le nom de Philippe Asselin qui ne me dit rien :??:
 
J'ai jamais aimé ces types  [:benou]
 

cow2 a écrit :

Henri Weber, désormais sénateur socialiste était dans le camp d'en face, extrème gauche à se battre.
Chirac a bien été militant du PC pendant 6 mois.
 
Jean Valjean aussi a volé 20 ans avant le début des Misérables ...  
Faut arrêter les Javert,  :pfff:  
Les gens changent, évoluent ...


Je préfèrerais quand même toujours un ex-mao ou trostko à un ex-facho qui prona un moment des idées racistes et antisémites, s'il les a jamais abandonné [:daydream]  
 
(il a une belle tête de neuneu le type au milieu à gauche de la couverture)


Message édité par LooSHA le 04-02-2005 à 16:06:34

---------------
Tu ne te feras point d'image taillée, ni de représentation quelconque des choses qui sont en haut dans les cieux, qui sont en bas sur la terre, et qui sont dans les eaux plus bas que la terre.
n°4784133
cow2
Posté le 04-02-2005 à 16:06:13  profilanswer
 

korrigan73 a écrit :

avoir changé de vision politique dans sa jeunesse ca a rien de grave au contraire.
mais aller latter des gens a la barre a mine c'est inadmissible....
les deux n'ont rien a voir!


 
J'ai jamais dit que c'était pas inadmissible !
Ensuite dans ces années là, la vie politique et les bastons dans la rue étaient pas mal liées lorsqu'on se situait aux extrémités de l'échiquier politique.
 
Encore une fois, lorsqu'un type a volé une mobylette à 20 ans, tu vas pas lui ressortir lorsqu'il en a 50 ans, non ?  :pt1cable:  
 
C'est le même processus là.

n°4784140
LooSHA
Allah Akbar
Posté le 04-02-2005 à 16:07:14  profilanswer
 

Passons sur les actes. Mais les idées haineuses ?


---------------
Tu ne te feras point d'image taillée, ni de représentation quelconque des choses qui sont en haut dans les cieux, qui sont en bas sur la terre, et qui sont dans les eaux plus bas que la terre.
n°4784163
cow2
Posté le 04-02-2005 à 16:10:03  profilanswer
 

LooSHA a écrit :

Passons sur les actes. Mais les idées haineuses ?


 
Bah t'en changes d'idées aussi [:spamafote]
Tu verras, dans 40 ans, si tu as les mêmes idées que maintenant, bin tu seras une exception !
Ce que je dis là s'applique à tout le monde
 
Alors maintenant, ca s'applique aux gens d'extrème droite et d'extrème gauche : des idées 'haineuses' envers les étrangers ou envers les bourgeois, tu les as, mais si tu changes d'idées tu les auras plus et voilà [:spamafote]

n°4784178
LooSHA
Allah Akbar
Posté le 04-02-2005 à 16:11:46  profilanswer
 

Pour moi le racisme et l'antisémitisme ne sont pas des idées comme les autres. Je dois être bizarre.


---------------
Tu ne te feras point d'image taillée, ni de représentation quelconque des choses qui sont en haut dans les cieux, qui sont en bas sur la terre, et qui sont dans les eaux plus bas que la terre.
n°4784187
Ernestor
Modérateur
modo-coco :o
Posté le 04-02-2005 à 16:13:04  profilanswer
 

Et pour ce qui est du passage à l'acte, il y a eu bien plus d'arabes et de juifs tabassés par des fachos que de bourgeois dépouillés par des gauchos :whistle:


---------------
Idéaliste pragmatique gauchiste cherche camarades pour fonder un parti
n°4784202
cow2
Posté le 04-02-2005 à 16:15:58  profilanswer
 

LooSHA a écrit :

Pour moi le racisme et l'antisémitisme ne sont pas des idées comme les autres. Je dois être bizarre.


 
Bon arrête de jouer à la vierge effarouchée :
Je te dis que quelques soient tes idées, tu es amené à en changer au cour de ta vie, ya rien de honteux.
Donc systématiquement faire état de ce que pensait quelqu'un ya 40 ans pour le juger actuellement, je trouve que ça fait très Javert.
 
De plus comme le disait Bibliophage, cette époque était très spéciale, c'était plus ou moins l'insurrection dans Paris avec des manifs sur la guerre d'algérie. Ca les pardonne nullement, mais ca recadre.  
Les groupuscules d'extrèmes gauches de l'époques faisaient pareil.

n°4784233
Cocovitsch
Posté le 04-02-2005 à 16:20:19  profilanswer
 

C'est très connu...et il est évident que tous ces types maintenant "démocrates libéraux" sont fort peu recommandables...Je suis juste un peu sceptique sur le nom d'Eric Raoult qui ne fait pas vraiment partie de la meme génération que les autres...Mais je me trompe peut-etre...
Cependant,contrairement à cow2,je pense qu'un engagement de jeunesse d'extreme-droite est très révélateur et implique la plus extrème défiance à l'égard des hommes politiques concernés...Sans compter que le double langage est toujours possible et l'appartenance à des réseaux secrets anti-démocratiques peut l'etre également...
Il est évident que partant du bon et sain principe révolutionnaire "pas de liberté pour les ennemis de la liberté",les groupes d'extrème-droite et d'extrème-gauche devraient etre interdits par la constitution ou du moins beaucoup plus sévèrement surveillés (comme en Allemagne)...Si le danger représenté par l'extrème-droite est toujours aussi important,le danger de certains groupes d'extrème-gauche en bonne partie infiltrés par certains réseaux islamistes radicaux l'est également...
De toute manière un pays qui vote à 18% pour l'extrème-droite et à 15% pour l'extrème-gauche n'est assurément pas en bonne santé sur le plan de la conscience démocratique...Lorsque des illuminés commencent à avoir une influence sur le jeu électoral,ce n'est jamais très bon signe...


Message édité par Cocovitsch le 04-02-2005 à 16:22:40
n°4784253
Ernestor
Modérateur
modo-coco :o
Posté le 04-02-2005 à 16:23:57  profilanswer
 

Je comprendrais jamais cette critique aussi violente de l'extreme gauche :??:
 
Attention, je ne mets pas tout sur le même plan. Bien sur qu'il y a des groupements d'extreme gauches dangereux et violent et qu'il faut les supprimer.
 
Mais où est le problème avec les idées de l'extrême gauche ? Où est le problème fondamental avec les idées de la LCR ou de LO ? Qu'on cosidère qu'ils sont totalement à coté de la plaque, qu'ils vivent pas dans le même monde, que ça marchera jamais, ok, je suis d'accord.
 
Mais où le coté mauvais et dangereux dans leur idées ? Je parle dans l'absolu, je parle pas du fait que ça partira en sucette si c'est mis en place. Où est le problème de vouloir que tout le monde vive convenablement sur la planète ?
 
A l'opposé, les idées de l'extrême droite sont basés sur le rejet de l'autre, le rascisme et tout ce que l'on sait.  
 
Alors pourquoi toujours les mettre sur le même plan :??:


Message édité par Ernestor le 04-02-2005 à 16:25:11

---------------
Idéaliste pragmatique gauchiste cherche camarades pour fonder un parti
n°4784283
BMenez
Posté le 04-02-2005 à 16:28:51  profilanswer
 

cow2 a écrit :

Je te dis que quelques soient tes idées, tu es amené à en changer au cour de ta vie


 
Sauf Arlette :whistle:
 
Sinon, je suis d'accord avec toi, remuer cette merde ne va pas arranger la situation de la France aujourd'hui...

n°4784358
cow2
Posté le 04-02-2005 à 16:39:30  profilanswer
 

Cocovitsch a écrit :


Cependant,contrairement à cow2,je pense qu'un engagement de jeunesse d'extreme-droite est très révélateur et implique la plus extrème défiance à l'égard des hommes politiques concernés...Sans compter que le double langage est toujours possible et l'appartenance à des réseaux secrets anti-démocratiques peut l'etre également...


 
que penser de Jospin alors ? Il était à l'oci (équivalent du parti des travailleurs) et a fait de l'entrisme au PS, histoire de répandre les idées d'extrème gauche au sein du PS.
 
Pour ma part je suis convaincu que Jospin est sincérement socialiste désormais, qu'il a changé, tout comme je suis convaincu pour Henri Weber ou Julien Dray, ou pour Madelin ou Devedjan.
Ca me dérange toujours lorsqu'on pointe les ex- extrème droites qui sotn à droite et jamais les ex extrèmes gauches qui sont à gauche.
 
Pour répondre à Ernestor, Dans les mêmes années où sévissaient Occident, t'avais un tas de groupuscules tout aussi violents qui se disaient d'extrème gauche.
 
Les idées d'extrème gauche lorsqu'elles sont exprimées 'pacifiquement' ne me posent pas de problèmes. Elles sont anti démocratiques (le baratin pour dire que le pouvoir est volé au peuple par les bourgeois avec nos élections), tout comme celle d'extrème droite (qui juge fondamentalement que la démocratie est pas assez musclée et manque d'autorité).
Mais là on parle de groupes violents qu'ils soient de droite ou de gauche.
 
 

n°4784367
re-mouloud​240
Spoutnik de pacotille
Posté le 04-02-2005 à 16:40:41  profilanswer
 

BMenez a écrit :

Sauf Arlette :whistle:
 
Sinon, je suis d'accord avec toi, remuer cette merde ne va pas arranger la situation de la France aujourd'hui...


 
Je ne vois pas non plus ce que ca va aggraver  :sarcastic:

n°4784394
Ernestor
Modérateur
modo-coco :o
Posté le 04-02-2005 à 16:46:05  profilanswer
 

Cow2 > moi je parlais pas des groupes extrémistes. Il est clai r qu'à l'époque l'ambiance était bien différente qu'aujourd'hui.
 
Je ne vois toujours pas où est le coté anti-démocratique dans les idées. Sauf si on reste sur un schéma manichéen à la lutte des classes de Marx que tu cites, mais bon, est-ce le cas chez tous les gauchistes ?


---------------
Idéaliste pragmatique gauchiste cherche camarades pour fonder un parti
n°4784408
cow2
Posté le 04-02-2005 à 16:48:38  profilanswer
 

Ernestor a écrit :

Cow2 > moi je parlais pas des groupes extrémistes. Il est clai r qu'à l'époque l'ambiance était bien différente qu'aujourd'hui.
 
Je ne vois toujours pas où est le coté anti-démocratique dans les idées. Sauf si on reste sur un schéma manichéen à la lutte des classes de Marx que tu cites, mais bon, est-ce le cas chez tous les gauchistes ?


 
ah je parlais de l'époque  :D  
Pour aujourd'hui, non j'ai rien à redire sur les 'gauchistes' sur ce plan là :D
 

n°4784414
BMenez
Posté le 04-02-2005 à 16:49:36  profilanswer
 

re-mouloud240 a écrit :

Je ne vois pas non plus ce que ca va aggraver  :sarcastic:


 
Les rancoeurs peut-être...
 
Je n'aime pas spécialement ces gens là mais ce servir de ça comme arme politique, c'est minable.


Message édité par BMenez le 04-02-2005 à 16:52:45
n°4784451
LooSHA
Allah Akbar
Posté le 04-02-2005 à 16:53:40  profilanswer
 

cow2 a écrit :

Ca me dérange toujours lorsqu'on pointe les ex- extrème droites qui sotn à droite et jamais les ex extrèmes gauches qui sont à gauche.


Bien sûr que si  [:daydream]
Qu'on renvoit ces deux camps dos à dos par contre, ça me choque profondément. C'est admettre que le racisme et l'antisémitisme sont des idées comme les autres (bis).
 
Que tous ces braves gens aient changé de trajectoire, pour moi c'est plus une affaire d'ambition que d'idées. On peut très bien garder ses idées sans les dévoiler et vouloir faire carrière. Ce n'est pas incompatible.
 


---------------
Tu ne te feras point d'image taillée, ni de représentation quelconque des choses qui sont en haut dans les cieux, qui sont en bas sur la terre, et qui sont dans les eaux plus bas que la terre.
n°4784469
Cocovitsch
Posté le 04-02-2005 à 16:55:43  profilanswer
 

Ernestor a écrit :

Je comprendrais jamais cette critique aussi violente de l'extreme gauche :??:
 
Attention, je ne mets pas tout sur le même plan. Bien sur qu'il y a des groupements d'extreme gauches dangereux et violent et qu'il faut les supprimer.
 
Mais où est le problème avec les idées de l'extrême gauche ? Où est le problème fondamental avec les idées de la LCR ou de LO ? Qu'on cosidère qu'ils sont totalement à coté de la plaque, qu'ils vivent pas dans le même monde, que ça marchera jamais, ok, je suis d'accord.
 
Mais où le coté mauvais et dangereux dans leur idées ? Je parle dans l'absolu, je parle pas du fait que ça partira en sucette si c'est mis en place. Où est le problème de vouloir que tout le monde vive convenablement sur la planète ?
 
A l'opposé, les idées de l'extrême droite sont basés sur le rejet de l'autre, le rascisme et tout ce que l'on sait.  
 
Alors pourquoi toujours les mettre sur le même plan :??:


 
Disons que je pense aussi que les idées d'extrème-gauche sont humanistes bien qu'à coté de la plaque pour diverses raisons...Je ne condamne pas l'extrème-gauche en tant que telle mais lorsque certains groupes d'extrème-gauche sont infiltrés par des réseaux islamistes ou lorsque leur message dérive vers une apologie de discours anti-démocratiques et irresponsables,je les considére comme dangereux pour la senté du pays et le tissu social et communautaire en général...
Je suis d'accord qu'humainement,un militant d'extrème-gauche se bat pour des valeurs beaucoup plus justes qu'un militant d'extrème-droite...mais le danger que l'un et l'autre portent en eux est la certitude d'avoir raison coute et que coute quelque soient les arguments que l'on puisse leur opposer (à commencer par l'argument d'autorité "du plus grand nombre" qui n'est que le fondement de la démocratie participative)...
Je pense que les réflexes démocratiques ne s'épanouissent que par l'apprentissage de la mesure,de la tolérance et de la capacité à s'affranchir d'un système de pensée à la fois formaté et totalisant (pour ne pas dire totalitaire)...l'extrèmisme n'est JAMAIS une solution constructive dans un cadre démocratique...
Lorsque que l'on voit comment fonctionne Lutte ouvrière,on se rend compte que ce n'est qu'un mouvement de type Sectaire dont je pense qu'il devrait etre plus étroitement surveillé par la Loi comme le sont toutes les sectes en général...


Message édité par Cocovitsch le 04-02-2005 à 16:58:33
n°4784494
re-mouloud​240
Spoutnik de pacotille
Posté le 04-02-2005 à 16:57:51  profilanswer
 

LooSHA a écrit :

Bien sûr que si  [:daydream]
Qu'on renvoit ces deux camps dos à dos par contre, ça me choque profondément. C'est admettre que le racisme et l'antisémitisme sont des idées comme les autres (bis).
 
Que tous ces braves gens aient changé de trajectoire, pour moi c'est plus une affaire d'ambition que d'idées. On peut très bien garder ses idées sans les dévoiler et vouloir faire carrière. Ce n'est pas incompatible.


 
Je pense aussi

n°4784519
Profil sup​primé
Posté le 04-02-2005 à 17:00:32  answer
 

Y'as même certaine personne de gauche qui venez d'extremes droites avants ( Cf . Francois Mitterand et la Cagoule )

n°4784545
Cocovitsch
Posté le 04-02-2005 à 17:03:26  profilanswer
 

LooSHA a écrit :

Bien sûr que si  [:daydream]
Qu'on renvoit ces deux camps dos à dos par contre, ça me choque profondément. C'est admettre que le racisme et l'antisémitisme sont des idées comme les autres (bis).
 
Que tous ces braves gens aient changé de trajectoire, pour moi c'est plus une affaire d'ambition que d'idées. On peut très bien garder ses idées sans les dévoiler et vouloir faire carrière. Ce n'est pas incompatible.


 
Ce n'est pas aussi simple que cela...il y a et aura toujours des connexions étranges entre extrème-gauche et extrème-droite...
Une bonne partie des Fascistes français (à commencer par Deat et Doriot) à l'époque de Petain venait de l'extrème-gauche et du communisme...
Il existe un substrat idéologique commun aux deux extrèmismes tout au moins en France (la tradition anarcho-syndicaliste dont Sorel et Proudhon ètaient les principaux représentants et dont l'anti-capitalisme dérivait facilement vers la Xénophobie et l'antisémitime)...aujourd'hui,c'est plus un tiers-mondisme obsessionnel et caricatural qui provoque certaines dérives au sein de l'extrème-gauche...

n°4784568
Garfield74
Mahal kita
Posté le 04-02-2005 à 17:05:47  profilanswer
 

xlA a écrit :

En fait les "droite" de maintenant sont des anciens "extrême droite" et les "gauche" des anciens "extrême gauche", c'est marrant :D


 
Dans 20 ans, ils seront tous UDF [:xp1700]
 
(ou morts [:tilleul] )


---------------
J'ai un pseudo à numéro, et alors ? Des gens célèbres ont un pseudo à numéro, regarde Louis14 !
n°4784596
Ernestor
Modérateur
modo-coco :o
Posté le 04-02-2005 à 17:09:39  profilanswer
 

Cocovitsch a écrit :

Disons que je pense aussi que les idées d'extrème-gauche sont humanistes bien qu'à coté de la plaque pour diverses raisons (...)


Ok, je comprend mieux là :)
 
Il faut vraiment différencier les idées fondamentales véhiculées par les 2 extrêmes, elles sont en complète opposition.
 
Après il est vrai que la solution ne viendra pas des extrêmes.


---------------
Idéaliste pragmatique gauchiste cherche camarades pour fonder un parti
n°4784696
vrossi1
Posté le 04-02-2005 à 17:24:32  profilanswer
 

Cocovitsch a écrit :

Je ne condamne pas l'extrème-gauche en tant que telle mais lorsque certains groupes d'extrème-gauche sont infiltrés par des réseaux islamistes


 
 
c'est la deuxième fois que tu le dis sur ce topic.
t'as donc des preuves à apporter?
 
par exemple quels mouvements d'extrême gauche? infiltrés par quels islamistes?

n°4784738
cow2
Posté le 04-02-2005 à 17:32:35  profilanswer
 

vrossi1 a écrit :


par exemple quels mouvements d'extrême gauche? infiltrés par quels islamistes?


 
lcr + tarik ramadan  
 [:violon]

n°4784750
Ernestor
Modérateur
modo-coco :o
Posté le 04-02-2005 à 17:34:59  profilanswer
 

:??:
 
Y a des sources fiables ?
 
Et là je vois mal une inflitration. Je vois pas la LCR être controlée par des réseaux islamistes :D


Message édité par Ernestor le 04-02-2005 à 17:35:18

---------------
Idéaliste pragmatique gauchiste cherche camarades pour fonder un parti
n°4784805
vrossi1
Posté le 04-02-2005 à 17:43:45  profilanswer
 

cow2 a écrit :

lcr + tarik ramadan  
 [:violon]


 
 
1) ramadan fait parti de la lcr? il l'infiltre de l'intérieur et modifie ses prises de position? exemple d'influence?
 
2) ramadan n'a rien d'un islamiste
 
 
autre chose?


Message édité par vrossi1 le 04-02-2005 à 17:44:37
n°4784814
Ernestor
Modérateur
modo-coco :o
Posté le 04-02-2005 à 17:45:06  profilanswer
 

Pour le 2), il est borderline sur quelques points :o


---------------
Idéaliste pragmatique gauchiste cherche camarades pour fonder un parti
mood
Publicité
Posté le   profilanswer
 

 Page :   1  2  3
Page Précédente

Aller à :
Ajouter une réponse
  FORUM HardWare.fr
  Discussions
  Politique

  Génération "Occident" : De l'extrême droite à la droite

 

Sujets relatifs
La génération des 18-25 ans.Fin du magazine Generation 4
L'extrême-droiteEtes vous de droite ou de gauche?
Nouvelle génération de PC : quantique en question ???gauche ou droite?
[ Topic unik ] Generation PerdueRésumé "objectif" des différences gauche/droite en France?
rapide : canapé d'angle : a droite ou a gauche ? 
Plus de sujets relatifs à : Génération "Occident" : De l'extrême droite à la droite


Copyright © 1997-2018 Hardware.fr SARL (Signaler un contenu illicite) / Groupe LDLC / Shop HFR