Forum |  HardWare.fr | News | Articles | PC | Prix | S'identifier | S'inscrire | Aide | Shop Recherche
862 connectés 

  FORUM HardWare.fr
  Discussions
  Société

  Thème: La Violence dans les jeux vidéos? [20/20 :D]

 


 

 Mot :   Pseudo :  
 
 Page :   1  2
Page Précédente
Auteur Sujet :

Thème: La Violence dans les jeux vidéos? [20/20 :D]

n°7031145
lyonnais4e​ver
Posté le 20-11-2005 à 00:34:59  profilanswer
 

Bonjour à tous , voilà un exposé m'à été confié en ECJS (Education Civique)
le thème la violence dans les jeux vidéos, pour avoir eu quelques fois des emportement sur certains jeux, même pacifique pes 4, j'aimerais receuillir des points de vue à la question, témoignages et si vous aviez des exemple concret que vous aviez fait ou vu sur le net n'hésitez pas (j'avais entendu parler d'un enfant qui jouait à CS et qui à tué son prof ), je serai très objectif et sa sera interessant de connaitre plusieur points de vue sur cette question qui est très mitigée.
 
Merci d'avance sur vos éventuelles réponse  :)
 
------- Exposé finit ===> http://www.lyonnais4ever.com/violence-jeux-video/ --------
Résultat 20/20  :lol:  :D


Message édité par lyonnais4ever le 23-11-2005 à 18:14:39
mood
Publicité
Posté le 20-11-2005 à 00:34:59  profilanswer
 

n°7031160
Zangalou
PlayJV
Posté le 20-11-2005 à 00:39:03  profilanswer
 

mettre la faute sur les jeux vidéo semble être la bonne excuse depuis quelques années, maintenant un mec va tuer quelqu'un et joue a CS (ou autres jeux), ca va être la faute aux jeux violents ... la télévision est tout aussi violente, même lors des films visibles de tous (ceux de 20h45 sur TF1 par exemple). Un mec n'a pas besoin d'un jeu pour tuer ... loin de la.

n°7031184
neko ga
Posté le 20-11-2005 à 00:43:58  profilanswer
 

Jouer aux jeux vidéos est un loisir tellement répandu que bien sûr dans le tas, tu auras des mecs violents :spamafote:
Et si c'est pas le jeu vidéo, ce sera quoi ? le jeu de rôle ? les films d'épouvante ? :sleep:

n°7031193
WipEout 20​97
Instant fun
Posté le 20-11-2005 à 00:44:54  profilanswer
 

en tout cas le benefice des jeux videos sur les reflexes, les notions d'anglais, la logique on été maintes fois prouvés par des etudes scientifiques, mais ca evidement on en parle pas :/


---------------
Can't wait
n°7031286
zex
Posté le 20-11-2005 à 00:56:50  profilanswer
 

http://www.gign.org/dossier-du-moi [...] deos-1.php
analyse assez pertinente car basé sur les 2 points de vue envisageable

n°7031296
PsykOoO
Posté le 20-11-2005 à 00:58:13  profilanswer
 

Les films de saiske engendrent bien chez les jeunes ados une vision totalement différente de ce que font les adultes  :o  
 
A bon entendeur
 
 
 
 [:arg]

n°7031312
lyonnais4e​ver
Posté le 20-11-2005 à 00:59:38  profilanswer
 

WipEout 2097 a écrit :

en tout cas le benefice des jeux videos sur les reflexes, les notions d'anglais, la logique on été maintes fois prouvés par des etudes scientifiques, mais ca evidement on en parle pas :/


Oui je pense que celà développe la reflexion, je pense d'un point de vue cette fois subjectif que celà vient d'un problème d'éducation à l'image, je m'explique, si on à été habitué à voir des images ont aura des repères, par contre un gosse qui n'à pas été éduqué à l'image pour finir ce croira dans le jeux  :pfff:

n°7031349
lyonnais4e​ver
Posté le 20-11-2005 à 01:02:55  profilanswer
 

zex a écrit :

http://www.gign.org/dossier-du-moi [...] deos-1.php
analyse assez pertinente car basé sur les 2 points de vue envisageable


Merci pour ce lien, très bonne analyse dedans

n°7031353
neko ga
Posté le 20-11-2005 à 01:03:11  profilanswer
 

PsykOoO a écrit :

Les films de saiske engendrent bien chez les jeunes ados une vision totalement différente de ce que font les adultes  :o  
 
A bon entendeur
 
 
 
 [:arg]


 
 
Boarf, c'est clair que des elfes noirs et des orcs, on en croise tous les jours dans la rue. Et donc on peut facilement confondre, il ets vrai :jap:
 
Après, sur les jeux d'entraînement à la guerre ou de massacre de piétons à bord d'une voiture, c'est autre chose.

n°7031401
zex
Posté le 20-11-2005 à 01:07:56  profilanswer
 

Histoire de ne pas faire d'histoire j'i chopper le lien sur un topic du meme sujet qui traine qqpart sur le forum si je ne me trompe pas.
(aussi histoire de dire que je ne fréquente pas assidument le site du gign !)
[aucun rapport/on]Le GIGN soutient Emule http://www.gign.org/supplements/gign-videos.php [aucun rapport/off]

mood
Publicité
Posté le 20-11-2005 à 01:07:56  profilanswer
 

n°7032446
Loacoon
Posté le 20-11-2005 à 06:28:23  profilanswer
 

BanditFlo a écrit :

"« Le jeune homme de 21 ans était un addicte de EverQuest, dit sa mère, Elizabeth Woolley de Osceola. Il a sacrifié tout pour jouer pendant des heures, ignorant sa famille et quittant son emploi. Il s'est perdu dans un monde virtuel en 3-D où plus de 400 000 personnes jouent au niveau planétaire dans une histoire fantaisiste sans fin. Le matin de l'action de grâce, Shawn Wooley s'est tué dans son appartement de Hudson. »"
[:le kneu]


 
Y a un problème dans la perception du lien de cause a effet la. Si le mec s'est mis a Everquest 24/24 c'est qu'il était déjà mal dans sa peau, quand on est addict de jeux, plus encore de MMO, au point de devenir "no life", c'est qu'on à un problème dans sa vie IRL dont on veut s'échapper (je parle en connaissance de cause, j'ai fait 4 mois de FFXI non stop, maitenant je me suis beaucoup calmé)! Mais vaut mieux dire que c'est la cause d'Everquest plutot que d'un truc plus "réel". Seulement la fin aurait été la même, Everquest ou pas, ce mec se serait tué de toute facon. Mais personne ne remet en cause la mère, qui a laissé le type jouer autant a un jeu au point de tout claquer, sans rien faire pour tenter de le comprendre et de l'en sortir. Eh! Si il s'est tué, c'est pas pour rien hein, c'est pas parce que son perso est mort à Everquest a mon avis. (ou alors il était grave dérangé de tout facon).
 
Donc, ce que je veux dire c'est que le jeu video n'est pas une cause, mais l'un des effets d'une autre cause bien plus réelle. Au pire, le jeu ne sera que le déclencheur d'une folie existante, mais ca pourrait aussi bien être un film ou autre à la place du jeu.
Faire passer la faute au jeu, c'est une facon de se déesponsabiliser, que l'on soit le coupable, ou l'un des proches, ou même la société actuelle.
 
Voila mon point de vue j'espère que ca t'aide ;)


Message édité par Loacoon le 20-11-2005 à 21:25:31
n°7032485
docmaboul
Posté le 20-11-2005 à 08:36:48  profilanswer
 

Le cas puteland
 
Pour ceux qui ne connaissent pas ce défunt jeu, il s'agissait d'un site où l'on se retrouvait dans la peau d'un maquereau. Il y avait un marché à la pute. Il fallait battre ses putes, leur donner des cours, leur payer des petites opérations de chirurgie esthétique, de la drogue, ...
 
Ce site a été fermé après que le nom de son auteur eut été jeté en pâture dans la presse. Ce type a perdu son emploi et a reçu des menaces. L'hypothétique violence virtuelle a ici été combattue par une violence bien réelle.
 
A-t-on jamais entendu qu'un joueur de puteland avait été inspiré par ce jeu et avait fait profession de devenir maquereau? Sûrement qu'avec le temps, un malade aurait franchi le pas.
 
Le problème que posait puteland est, à mon avis, plus manifeste qu'avec la violence brute qu'on retrouve dans les FPS. Il s'agit du problème de l'immoralité dans une société normalisée, policée et finalement beaucoup moins tolérante qu'elle n'y paraît.
 
Dans un jeu de ce type, il n'y a pas de putes, pas de maquereaux, pas de drogues et pas de violence mais une représentation de toutes ces choses. Ce qui est intolérable à certains censeurs moraux est qu'on puisse s'en amuser, c'est-à-dire en rire et y prendre du plaisir, parce que ce ne sont pas pour eux des représentations mais bel et bien une réalité. Or, si eux ne font pas la distinction, comment pourraient-ils croire que leurs chères têtes blondes la font?
 
Dans la même veine, je prenais du plaisir à regarder certaines publicité pour des sous-vêtements féminins (aubade :love:). Dans la même logique, il faudrait interdire ces publicités car ce sont des incitations à l'excitation esthétique et sexuelle: sait-on jamais, elles pourraient bien engendrer des violeurs. Les chiennes de garde avaient d'ailleurs fait tout un ramdam pour une publicité où Laetitia Casta avait un oeil au beurre noir et était vêtue de vêtements déchirés. Pour cette association, c'était l'apologie de la femme battue (et probablement violée).
 
A mon avis, ces jeux et ces images sont inoffensifs pour ceux qui ont l'esprit suffisamment bien formé pour faire la distinction entre une représentation et la réalité qu'elle représente. Aussi me semble-t-il tout à fait sain d'éloigner les êtres immatures de ce genre de jeux tout en sachant que la maturité est bien loin de se résumer à une question d'âge.
 
Aussi, vouloir les censurer au nom de la protection de l'enfance est d'une niaiserie sans nom. C'est la logique qui est déjà employée dans les domaines artistiques: on n'interdit pas l'existence d'une oeuvre et on ne la détruit pas. Non. C'est juste que sa promotion, sa publicité, sa présentation, ..., toute possibilité que cette oeuvre puisse apparaître sous quelque forme que ce soit dans la société civile est réprouvée car des mineurs pourraient alors en avoir connaissance. Belle hypocrisie pour censurer sans en avoir l'air.
 
Bref, tout ça pour dire que la violence et les jeux vidéos n'est, à mon avis, un problème global que pour ceux qui intégrent et acceptent la censure au nom des bonnes moeurs.


Message édité par docmaboul le 20-11-2005 à 12:01:33
n°7032770
stayle_xer​cor
Posté le 20-11-2005 à 11:27:00  profilanswer
 

Dans un jeu vidéo on est actif alors que devant un film plutot le contraire
Donc je pense que se faire tuer par derrière par un mec avec un couteau ca va plus agasser  les réactions d'une personne qui à la base était déjà assez mouvementé que un film violent où l'ont n'est pas du tout acteur
 
Enfin y'a aucun rapport

n°7032831
Profil sup​primé
Posté le 20-11-2005 à 11:48:51  answer
 

Pour bien comprendre le niveau actuel de violence dans les jeux video, il faut en premier lieu étudier l'histoire des jeux video et surtout l'histoire des concepts des jeux video.
 
Pour être bien compris, le jeu video ne doit pas être étudié comme un art, mais comme une industrie.
 
Il faut bien entendu prendre garde de ne pas remonter trop loin dans l'histoire, car il est bien évident que les grandes tendances des jeux ne se sont pas faites en une seule fois, et qu'il aura fallu attendre comme à chaque fois qu'un marché récurrent soit créé, marché qui s'est imposé de lui même, principalement à cause de la montée en puissance de la technologie, et donc de ses coûts.
 
Le jeu video moderne est par essence un produit qui emmène la frustration. C'est même la condition essentielle pour qu'il y ait renouvellement de l'achat. Il y a aussi une relation au futur permanante, avec la promesse constante et structurelle de produits meilleurs.
 
Ensuite, pour bien comprendre l'établissement durable des concepts, il faut bien prendre en compte les différentes cibles directes de ces produits et leur mode de fonctionnement.
 
Puis pour bien comprendre la surrenchère à laquelle on assiste, il faut aussi prendre en compte les résultats de ventes ainsi que la concurrence impitoyable que se livrent les dévoloppeurs, les coûts de développements qui ont explosé et qui annihilent toute prise de risque conceptuelle. Il faudra aussi parler du côté universel de la violence, de son côté facilement exportable car "compris" de tous, à travers l'ensemble des continents. Pourquoi ne pas évoquer le grand tout disponible pour tous, sans distinction d'âges, qu'entraine l'arrivée conjuguée du tout internet, et de la démission des parents sur ce terrain qu'ils maîtrisent mal, laissant par la même aux ado/enfants une certaine liberté d'action inconnue jusqu'à lors.
 
 
etc, etc, j'arrête là, ce serait trop long... Gros coup de fainéantise là...  :o   Ca doit être les jeux video...  :o

n°7032895
ParadoX
Posté le 20-11-2005 à 12:06:29  profilanswer
 

C'est avant tout une histoide d'éducation [:spamafote]


---------------
Pier noir la mèr - La chanson par HFR Band - Topic TrueCrypt
n°7032945
Siron
Posté le 20-11-2005 à 12:18:24  profilanswer
 

Citation :

C'est prouvé qu'un jeune qui est bien éduqué et qui sait faire la différence entre le virtuel et la réalité serait beaucoup moins susceptible de vouloir imiter le comportement de son héros de jeux vidéo préféré sur ses camarades de classe. Il revient donc aux parents de faire de la prévention à ce sujet.


 
C'est mon point de vue, j'ai joué beaucoup à cs, et pourtant la violence tel que je me l'imagine si je devais en faire l'usage, ce n'est pas avec des armes, je suis plutôt calme et pacifiste en société, et en cas de nécéssité je préfère la violence des mots, celle que l'on n'apprend pas sur cs (pas des gros mots mais plutôt avec des mots qui déstabilisent par le questionnement).
Je crois que l'impacte de la violence sur les ados n'est pas due aux jeux video, mais bien à l'éducation qui est moins bonne, et si le jeu video n'existerait pas, la tv violente aurait la premiere place en temps que substitut du jeu video et serait montrée du doigt par les medias.
 
Maintenant c'est vrai que la violence des jeux video est malheureuse, car elle ne sert que le commerce et tombe vraiment mal avec le manque d'éducation.
C'est une mauvaise conjoncture, l'éducation est fautive, mais le commerce ne fait rien pour aider.


Message édité par Siron le 20-11-2005 à 12:22:27
n°7033384
Profil sup​primé
Posté le 20-11-2005 à 13:59:28  answer
 

La violence dans les jeux vidéos est l'alibi commode des censeurs et réactionnaires de tout poil, qui leur permet au passage d'éluder toutes les questions sociétales pour expliquer POURQUOI certaines personnes dérangées passent à l'acte.
On fait des jeux vidéos le bouc émissaire parfait, comme le fut en son temps la télévision ou même le rock'n roll, soi-disant responsables d'une supposée "dépravation" de nos chères têtes blondes.
Il ne faut pas s'y tromper : ceux qui aujourd'hui stigmatisent les jeux vidéos pour le prétendu impact qu'il a sur les jeunes sont les mêmes qui défendent un modèle traditionnel rétrograde de société hostile à toute nouveauté;  je fais référence à des associations comme Familles de France, dont des investigations ont prouvé qu'elles ne comptaient parmi ses dirigeants que des catholiques ultra, des membres de parti d'extrême-droite et des nostalgiques des dictatures à tendance conservatrices (son président était un franquiste convaincu me semble-t-il).
De même que les ligues de vertu  qualifiaient naguère le rock de musique satanique et débauchée.
 
Alors certes, tous les JV ne sont pas adaptés à tous les publics, et une signalisation est nécessaire (bien que celle actuelle du S.E.L.L. soit complètement grotesque, les jeux d'action ou de stratégie sans aucune violence étant généralement systématiquement déconseillés aux moins de 12 ans,  et les jeux déconseillés aux moins de 16 étant pour la plupart largement moins choquants que le film interdit au moins de 12 lambda).
Mais les excès de violence dans les JV restent, faut-il le rappeler, largement moins répandus qu'au cinéma par exemple, lui aussi occasionnellement épouvantail maléfique agité par les milices de défense des bonnes moeurs.
 
Bref, pour moi les JV ne sont qu'un prétexte pour les censeurs des mouvements religieux intégristes que j'ai décrits pour condamner une supposée défection des valeurs; une gesticulation ridicule révélatrice de leur hostilité systématique à toute nouveauté.
Ne leur donnons pas tant d'importance.


Message édité par Profil supprimé le 20-11-2005 à 14:01:01
n°7033447
charlie 13
Posté le 20-11-2005 à 14:09:21  profilanswer
 

Il existe des lois interdisant l'incitation à la haine, au meurtre etc
Le problème de certains jeux c'est qu'ils presentent comme souhaitables des comportement reprehensibles, et qu'on peut toujours craindre que certains passent à l'acte.
Il est interdit de faire de la propagande nazie, mais pas de commercialiser des jeux ou on peut se mettre dans le rôle de gens qui se comportent comme des nazis.
Que ce soit plus ou moins dangereux que les films n'est pas la question: dans les deux cas il s'agit de presenter des comportements criminels comme acceptables, voire souhaitables .
C'est une forme de propagande.
S'y ajoute le fait que certains esprits faibles y deviennent "accros" et sont incapables ensuite de gerer une vie normale.

Message cité 1 fois
Message édité par charlie 13 le 20-11-2005 à 14:09:57
n°7033474
Profil sup​primé
Posté le 20-11-2005 à 14:16:36  answer
 

[quot

Message cité 1 fois
Message édité par Profil supprimé le 23-01-2009 à 17:55:45
n°7033499
Siron
Posté le 20-11-2005 à 14:23:09  profilanswer
 

La faiblesse de l'esprit provient de l'éducation.
C'est vrai que un meilleur controle parental serait mieux, mais je doute que dans l'absolu ce serait efficace, peut être que les medias ne devraient pas cibler dans leurs critiques les jeux videos, mais plutôt l'éducation, notre mode de vie, rappeler les vrais valeurs de la vie.
La violence provoquée par les jeux video (film, ...) n'est pas une cause mais un sympthôme.


Message édité par Siron le 20-11-2005 à 14:23:58
n°7033512
Profil sup​primé
Posté le 20-11-2005 à 14:25:04  answer
 

oui


Message édité par Profil supprimé le 23-01-2009 à 17:55:48
n°7033548
Siron
Posté le 20-11-2005 à 14:31:36  profilanswer
 

Imposer un système de question/réponse pour déterminer l'esprit critique de l'acheteur de jeu video ?  :whistle:  
 
Mais c'est vrai que la tv, jeu video et autre distraction ludique sont aussi les causes de la décadence dans l'éducation : les parents qui regardent la strar aquadémie n'ont plus le temps de s'occuper de leurs enfants qui font dès lors de même.


Message édité par Siron le 20-11-2005 à 14:32:01
n°7033665
charlie 13
Posté le 20-11-2005 à 14:45:24  profilanswer
 

Une société repose necessairement sur des choix de mode de vie, et ces choix doivent être enseignés à ceux qui arrivent dans cette société, qu'il s'agisse d'enfants ou d'etrangers, si on veut qu'ils se comportent selon les lois en vigueur.
Si cet enseignement est parasité, ou pire remplacé, par des modes de vie et comportements contraires aux lois, on n'a pas à s'étonner que certains adoptent ces modes de vie.
Le cretin qui a entendu une fois dans la vie qu' un conflit se règle par la discussion, et vu mille fois au cinema, a la télé, et dans ses jeux, que ça se règle par des pains ou coups de fusil ,aura tendance à croire que c'est la deuxième option qui est la meilleure, et ce d'autant plus qu'il sera crétin et donc incapable d'argumenter une discussion.

n°7033686
Profil sup​primé
Posté le 20-11-2005 à 14:47:47  answer
 

le s


Message édité par Profil supprimé le 23-01-2009 à 17:57:37
n°7033837
Profil sup​primé
Posté le 20-11-2005 à 15:06:37  answer
 

zex a écrit :

http://www.gign.org/dossier-du-moi [...] deos-1.php
analyse assez pertinente car basé sur les 2 points de vue envisageable


 
 

Citation :

« Le 20 avril, 1999, 2 étudiants de l'école secondaire de Columbine on fait ce qui est à ce jour considéré comme le pire incident de violence adolescente dans l'histoire des États-Unis. Habillés de long manteaux noir et de cagoules et armés jusqu'au dents, Dylan Klebold et Eric Harris ont décidés de s'attaquer à leurs confrères de classe en tirants sans cesses et en lançant des explosifs pendant l'heure du lunch. 15 personnes sont mortes pendant l'incident et plusieurs autres blessées. Les 2 jeunes se sont suicidés par la suite. Semble-t-il que ces 2 jeunes étaient des avides du jeu Doom. »


 
bon bein le GIGN regarde vraiment trop TF1

n°7033879
Siron
Posté le 20-11-2005 à 15:13:32  profilanswer
 

charlie 13 a écrit :

Une société repose necessairement sur des choix de mode de vie, et ces choix doivent être enseignés à ceux qui arrivent dans cette société, qu'il s'agisse d'enfants ou d'etrangers, si on veut qu'ils se comportent selon les lois en vigueur.
Si cet enseignement est parasité, ou pire remplacé, par des modes de vie et comportements contraires aux lois, on n'a pas à s'étonner que certains adoptent ces modes de vie.
Le cretin qui a entendu une fois dans la vie qu' un conflit se règle par la discussion, et vu mille fois au cinema, a la télé, et dans ses jeux, que ça se règle par des pains ou coups de fusil ,aura tendance à croire que c'est la deuxième option qui est la meilleure, et ce d'autant plus qu'il sera crétin et donc incapable d'argumenter une discussion.


 
Ton crétin n'est pas bête pour rien.  Il n'a pas d'esprit critique, l'éducation (comme je l'entend) c'est avant tout l'enseignement de "savoir penser par nous même" et non par le biais de la tv et autre support à media, ajouté à cela un alignement sur des valeurs éthique de vie en société.
 
On n'apprend pas à vivre en nous répetant 30 fois ce qu'on doit faire, la vrai vie on l'obtient par soi même.
 
Maitenant c'est clair que je rejoint ton point de vue sur les jeux video pour les enfants jeunes (ou pour les gesn faiblent) : ceux qui sont violent devraient être proscrits aux enfants trops jeunes qui sont encore dépourvus d'esprit critique et de morale.  
 


Message édité par Siron le 20-11-2005 à 15:18:44
n°7033957
Profil sup​primé
Posté le 20-11-2005 à 15:21:10  answer
 

[quot

Message cité 2 fois
Message édité par Profil supprimé le 23-01-2009 à 17:59:15
n°7033970
ParadoX
Posté le 20-11-2005 à 15:22:06  profilanswer
 
n°7034054
french_Kis​s
Universel
Posté le 20-11-2005 à 15:31:23  profilanswer
 


 :D

n°7034115
Ouiche
Posté le 20-11-2005 à 15:39:36  profilanswer
 

"On" parle toujours des jeux vidéo sanglants et créateurs de psychopates, mais ca serait interessant de connaitre le nombre réel de meurtriers dont le facteur déclancheur a été le fait de jouer a un jeux vidéo.. (et je pense que ca doit tenir sur les doigts de deux mains.)
 
Apres, il serait interessant de comparer ca a d'autres stats de meurtres (genre conflits de voisinages, meurtres commis a la suite d'un match de foot, meurtres commis a la sortie d'un bar/boite de nuit/concert etc.) histoire de remettre ca a sa place.
 
Cette histoire de jv n'est due qu'a des médias en quete de sujets chocs, et a l'incomprehension de personnes  globalement dépassés par l'évolution de l'informatique. (cliché des parents flippés "il est ado, il sort pas beaucoup, joue a des jv ou on tue des gens et si ca se trouve il fume" )
 
Le probleme, c'est que si la grande majoritée des joueurs font la part des choses entre reel et virtuel, beaucoup de personnes exterieures au millieu ne voient pas de grande difference.. (le "ouai dans tes jeux vidéo tu tue des gens" ) Mais "ils" savent ce qui est bien pour les jeunes, et de toute facon ils ont raisons   :ange:
 
Et si les jv rendaient reelement tarés, on auraient eu des vagues de psychopathes à chaque sortie d'un hit bourrain (carma 1 et 2  :love: , serious sam, diablo2 (clic-tue-clic-tue x 100.000.000)) Enfin c'est un peu le cas, mais ya pas de passage a l'act :D


Message édité par Ouiche le 20-11-2005 à 15:50:49
n°7034403
Profil sup​primé
Posté le 20-11-2005 à 16:24:59  answer
 

en


Message édité par Profil supprimé le 23-01-2009 à 17:59:22
n°7036685
charlie 13
Posté le 20-11-2005 à 21:18:13  profilanswer
 

Bon, ben , si avec tout ça il a pas de quoi faire sa disserte...
Au moins j'espère qu'il viendra nous dire quelle note il a eu.

n°7039180
Profil sup​primé
Posté le 21-11-2005 à 09:16:56  answer
 

C'est marrant le nombre d'ados obèses qui rappliquent dès que leurs sacro saints jeux video sont mis sur la sellette...
Comme si ils ne supportaient pas que l'on remette en question l'une de leurs occupations favorite, ce hobbie contraignant et chronophage qu'ils revendiquent comme "passion", mais dont une infime partie se lancera, elle aussi à son tour, dans la conception même de ces dits jeu. Ainsi, on arrive à la situation singulière qui est celle là: Dans bien d'autres domaines destinés aux consommateurs, ces derniers ont la possibilité de s'impliquer dans la création, dans la conception même des produits qu'ils adulent. Ces domaines sont nombreux, je vous laisse le soin de les énumérer, or pour le jeu video, l'immense majorité en restera à de la consommation passive, ce sont des sujets, et uniquement des sujets, des cibles marketing, qui s'arrogent le droit d'en déterminer sa responsabilité. Comme si les fidèles de Krishna étaient les mieux placés pour déterminer la nocivité de leur appartenance...
 
Nous le voyons bien, de la même manière que les joueurs ne comprennent pas vraiment quand des avis totalement étrangers à leur loisir viennent s'immiscer dans leur conception de cet "art", je ne sais pas s'il est très raisonnable d'utiliser un forum de ce type pour tenter de déterminer les dérives nombreuses des jeux video.
En second lieu, je ne sais pas non plus si la question même de tenter de trouver un coupable unique dans le retour de la barbarie dans nos sociétés modernes (violences gratuites +85% en France l'année dernière...) soit des plus raisonnable. On peut par contre parfaitement tenter de déterminer quel peut être le poids de ces loisirs dans le glissement de certains comportements vers la violence.
 
Je n'ai pas l'impression que certains aient pris en compte les quelques lignes que j'ai couchées plus haut, à savoir que la violence a ce côté universel en ce sens qu'elle est "comprise et admise" partout dans le monde. C'est une donnée essentielle pour comprendre la concentration de tels titres dans les hits de ventes. Or on va me dire que ces titres ont toujours existé, je répondrais que pour beaucoup c'est le cas, puisque là encore, on l'a vu plus haut, le jeu video est basé sur le couple frustration/renouvellement. Or la destruction, à ce titre, est une pratique humaine finie, à l'inverse de la construction, qui elle est infinie...  
 
On pourra aussi évoquer les coûts de développements qui ont explosé, et qui ont totalement figé les concepts existants et récurrents: La prise de risque est fuit le plus souvent, les équipes ont été multipliées, les tâches très largement compartimentées, ce qui entraine en contre partie des produits de plus en plus formatés, principalement en raison de la rationnalisation et la compartimentation des différentes compétences.
 
Il y a un autre aspect de l'optimisation des différentes cibles sur le même produits; De la même manière que pour le cinéma, des produits sont à la fois mis le marché pour les adolescents et pour les classes populaires, c'est un aspect très important pour bien comprendre les jeux video modernes.
 
 
Pour faire simple, je vais vous dire ce qu'il manque de nos jours au jeu video, un aspect capital qui a totalement disparu: le second degré...
Second degré qui aurait permis, dans les années 80, à un mag de jeu video, de chambrer gentilment mais sûrement, de donner les clés aux jeunes lecteurs, pour leur permettre de relativiser la découverte, par exemple, d'un des nombreux jeux tirés d'un roman de tom clancy, écrivaillon paranoïde pro bush, et qui fait jouer aux forces spéciales des millions de gamins de 10/12/14/16 ans dans le monde. Désormais, les testeurs décérébrés ont totalement cédé au tout violence, au tout militaire. Pourquoi ne pas rappeller qu'au même titre que pour le cinéma, les lobbie des armes américains investi dans le jeu video pour promouvoir ses jouets de la mort ? Des millions d'ados connaissent sur le bout des doigts la majorité de la production des armes américaines, quel secteur destiné à la jeunesse peut se targuer d'avoir un si beau palmarès ?
 
Je vais m'arrêter là sinon ce serait trop long, je me suis contenté de donner quelques pistes qui mériteraient chacunes des chapitres entiers...
 
Non le jeu video n'est pas responsable de tous les maux de la Terre, mais attention non plus de ne pas tomber dans l'excès inverse, oui les jeux video, au même titre que d'autres secteurs, participent à maintenir l'idée que nous sommes dans un monde violent, qu'il faut détruire les autres pour réussir, que les personnages que l'on croise dans notre grande aventure de la vie ne sont en réalité que des moyens pour nous dans notre but de terminer nos quêtes, qu'il faut amasser le plus grand nombre d'étoiles possible pour être considéré comme doué, qu'il faut faire amasser le plus grand nombre de richesse à sa ville pour emporter la partie, etc, etc...
 
 
Le jeu video, de par sa conception, de part son mode de fonctionnement est en réalité le plus grand et le plus beau ambassadeur du capitalisme auprès des plus jeunes, mais ça, ce n'est plus un avis objectif, mais un avis personnel.  :hello:

Message cité 1 fois
Message édité par Profil supprimé le 21-11-2005 à 09:28:54
n°7041135
Siron
Posté le 21-11-2005 à 14:58:37  profilanswer
 

Le jeu video est bien plus violent que la tv, mais invite la  réaction du joueur, et non la passivitée comme la tv.
 
J'ai perdu beaucoup de temps dans le monde du jeu video, mais j'ai aussi gagné beaucoup :
 
-Meilleur compréhension de l'aviation (flight simulator).
-Gestion d'un groupe de personne avec médiation des conflits (team).
-Reflex.
 
De même le jeu video, bien qu'il m'ai pris beaucoup du temps, n'a pas vraiment atrophier mes autres centres d'intérêt, ni entaché ma réussite scolaire.
 
Et j'ai su de moi même stopper les jeux video quand j'ai jugé que le temps devenait trop précieux.
 

Citation :

participent à maintenir l'idée que nous sommes dans un monde violent, qu'il faut détruire les autres pour réussir, que les personnages que l'on croise dans notre grande aventure de la vie ne sont en réalité que des moyens pour nous dans notre but de terminer nos quêtes, qu'il faut amasser le plus grand nombre d'étoiles possible pour être considéré comme doué, qu'il faut faire amasser le plus grand nombre de richesse à sa ville pour emporter la partie, etc, etc...


 
Certains jeux ne sont pas comme cela.
 
J'ai bien plus l'impression que la musique (commercial), tv (star ac), stars sont de bien meilleurs communicateur du comportement "consommer sans penser" dans mon entourage.
Et je crois bien que si je n'avais pas eu un substitut à la tv (jv) étant plus petit, je serais moins "lucide".
 
Les jeux video sont de formidable machines de l'eveils, qui pour peu que on ai eu "l'esprit critique" et "la curiosité" avant d'être mis en contact avec, nous pousse à la création, la découverte.  
Moi c'est comme ça que j'ai vecu le jv (et je suis pas gros).
 
Par contre ce qui me révolte, c'est de voir un gosse de 6 ans passer son temps sur l'ordi avec des jeux bien trop cruel pour son âge, et pour moi la faute en revient au parents, qui eu n'ont pas comprit ou ne veullent pas prendre du temps pour s'occuper de leurs gosses.
 
Et plus globalement je dirais que toute cette problématique découle d'une mauvaise conjoncture, et peu être que je suis trop pessimiste, mais je dis facilement que notre societé actuel est pourrie.

n°7043521
Garfield
Where man gathers, evil grows.
Posté le 21-11-2005 à 19:53:29  profilanswer
 

L'étude sur le site du gign laisse à désirer, autant pour l'orthographe approximative que pour la tournure de certaines phrases.
 
"Après seulement 8 minutes de jeux, ont commençait déjà à observer des comportements chez les jeunes filles."
 
"C'est prouvé qu'un jeune qui est bien éduqué et qui sait faire la différence entre le virtuel et la réalité serait beaucoup moins susceptible de vouloir imiter le comportement de son héros de jeux vidéo préféré sur ses camarades de classe. Il revient donc aux parents de faire de la prévention à ce sujet."
 
Cela dit, certains des arguements sont assez pertinents.

n°7043650
space droi​d
Posté le 21-11-2005 à 20:08:18  profilanswer
 


jolie troll  :sarcastic:  
sinon faudrait un peu evolué du "le jeu video = gamin"


Message édité par space droid le 21-11-2005 à 20:08:50
n°7060157
lyonnais4e​ver
Posté le 23-11-2005 à 18:12:53  profilanswer
 

Rebonjour à tous, voilà j'ai passé mon exposé à l'oral, si sa vous interresse voici le lien de ce que j'ai présenté http://www.lyonnais4ever.com/violence-jeux-video/  
 
MERCI A TOUS J'AI eu 20/20 un peu grâce à vous sa fait plaisir

n°7060226
Siron
Posté le 23-11-2005 à 18:18:49  profilanswer
 

Et quel à été la position que tu as présenté sur le sujet ?

mood
Publicité
Posté le   profilanswer
 

 Page :   1  2
Page Précédente

Aller à :
Ajouter une réponse
  FORUM HardWare.fr
  Discussions
  Société

  Thème: La Violence dans les jeux vidéos? [20/20 :D]

 

Sujets relatifs
Que pensez vous de ces vidéos ?[violence urbaines] Sarkozy demande l'expulsion des étrangers condamné
Jeux, d'enigmes super cool ![Topic younik] Nicolas, HFR te donne des solutions vs violence
cherche film sur le thème de l'informatiqueJospin vs violence actuelle : sera t'il le sauveur de la république ?
Topic violence urbaine 2Pourquoi la violence ?
vidéos de Dour2k5Les meilleurs jeux de gEsTiOn sur le net ???
Plus de sujets relatifs à : Thème: La Violence dans les jeux vidéos? [20/20 :D]


Copyright © 1997-2018 Hardware.fr SARL (Signaler un contenu illicite) / Groupe LDLC / Shop HFR