Forum |  HardWare.fr | News | Articles | PC | Prix | S'identifier | S'inscrire | Aide | Shop Recherche
1574 connectés 

  FORUM HardWare.fr
  Discussions
  Société

  La conscience, un grand mystere tout de meme !

 



 Mot :   Pseudo :  
 
Bas de page
Auteur Sujet :

La conscience, un grand mystere tout de meme !

n°2867909
le penseur​ fou
Posté le 03-06-2004 à 18:45:52  profilanswer
 

La vie passe encore, mais la conscience comment expliquer qu'elle puisse emerger a partir de rien ?
Il y a quelques années vous n'etiez pas et aujoudhui vous etes conscient (du moins  certains) - on pourrait dire aussi vous avez une ame - Bon rien pas tout a fait , il s'agit de la rencontre entre 2 petites graines (les gametes).  
Mais alors si on prend 2 personnes qui ont une ame/conscience/personnalité differente c'est quand meme fabuleux qu'ils arrivent a creer une autre ame/conscience/personnalité encore differente et ce par l'etroit goulot des gametes  .
En fait ce qui est etrange c'est comment la conscience puisse emerger de la matiere.
 

mood
Publicité
Posté le 03-06-2004 à 18:45:52  profilanswer
 

n°2867936
Kronos66
¯\_(ツ)_/¯
Posté le 03-06-2004 à 18:48:59  profilanswer
 

ça ne s'explique pas...
 
 
et c'est là qu'un ingenieur informaticien devrait repondre dans pas longtemps que c'est juste du chimique et du courant electrique dans le cerveau, ajoutant ainsi un "[:spamafote]" de bon aloi :D


---------------
« Si un referendum avait été organisé pour l’introduction de l’euro, nous l’aurions perdu. C’était parfaitement clair. Je l’aurais perdu, et de 7 contre 3 - j’ai agi comme un dictateur » - Helmut Kohl, 2002
n°2867943
ben-tx
Posté le 03-06-2004 à 18:49:41  profilanswer
 

C'est la journée philosophie à deux balles sur HFR :??:


---------------
Feedback ACH / VDS
n°2867952
le penseur​ fou
Posté le 03-06-2004 à 18:50:28  profilanswer
 

Kronos66 a écrit :

ça ne s'explique pas...
 
 
et c'est là qu'un ingenieur informaticien devrait repondre dans pas longtemps que c'est juste du chimique et du courant electrique dans le cerveau, ajoutant ainsi un "[:spamafote]" de bon aloi :D

bien vu! mais c'est dommage
voir le post juste au dessus("science sans conscience n'est que ruine de l'ame" )


Message édité par le penseur fou le 03-06-2004 à 18:55:22
n°2867961
ben-tx
Posté le 03-06-2004 à 18:50:57  profilanswer
 

Kronos66 a écrit :

ça ne s'explique pas...
 
 
et c'est là qu'un ingenieur informaticien devrait repondre dans pas longtemps que c'est juste du chimique et du courant electrique dans le cerveau, ajoutant ainsi un "[:spamafote]" de bon aloi :D


 
[:a vampire]


---------------
Feedback ACH / VDS
n°2867993
le penseur​ fou
Posté le 03-06-2004 à 18:53:32  profilanswer
 

J'ajouterai que cela pose egalement le mystere de la mort de la conscience.
Ou disparait-elle ?

n°2868020
Kronos66
¯\_(ツ)_/¯
Posté le 03-06-2004 à 18:56:39  profilanswer
 

Le penseur fou a écrit :

bien vu! mais c'est dommage
voir le post juste au dessus


 
bah quoi, je te dis juste que ça ne s'explique pas, c'est tout. on entre de plain pied dans le domaine de la croyance. d'ailleurs, quand tu dis que "la conscience puisse emerger de la matiere", c'est déjà une croyance.


---------------
« Si un referendum avait été organisé pour l’introduction de l’euro, nous l’aurions perdu. C’était parfaitement clair. Je l’aurais perdu, et de 7 contre 3 - j’ai agi comme un dictateur » - Helmut Kohl, 2002
n°2868034
le penseur​ fou
Posté le 03-06-2004 à 18:58:19  profilanswer
 

Kronos66 a écrit :

bah quoi, je te dis juste que ça ne s'explique pas, c'est tout. on entre de plain pied dans le domaine de la croyance. d'ailleurs, quand tu dis que "la conscience puisse emerger de la matiere", c'est déjà une croyance.

Je parlais pas de toi mais de l'autre guguss.
ça ne s'explique peut etre pas mais on peut en parler.
D'ailleurs dire que la conscience emerge de la matiere ce n'est pas une croyance c'est le discours de la science.


Message édité par le penseur fou le 03-06-2004 à 19:01:57
n°2868082
pascal-san
Posté le 03-06-2004 à 19:03:17  profilanswer
 

Je dirais que la conscience c'est quelque chose qui émerge petit à petit de la vie. Il n'y a pas d'un côté la conscience (humaine par exemple) et de l'autre l'absence de conscience (celle des pierres), mais des choses et des êtres qui ont plus ou moins de conscience. Quand le tournesol se tourne vers le soleil, c'est déjà, il me semble, un degré de conscience, même très faible. Quand Einstein écrit sa théorie de la relativité ou quand Spinoza écrit l'Ethique, ce sont d'autres degrés de conscience, les plus élevés, ceux-là. Et entre ces deux extrêmes il y a tous les cas de figure. Bref, la conscience n'apparait pas comme un saut miraculeux dans l'évolution de la vie, mais comme la conséquence de la nécessité de son apparition, lente et progressive.
( :hello: )


Message édité par pascal-san le 03-06-2004 à 19:03:35
n°2868083
Kronos66
¯\_(ツ)_/¯
Posté le 03-06-2004 à 19:03:21  profilanswer
 

Le penseur fou a écrit :

Je parlais pas de toi mais de l'autre guguss.
ça ne s'explique peut etre pas mais on peut en parler.
D'ailleurs dire que la conscience emerge de la matiere ce n'est pas une croyance c'est le discours de la science.


 
qui balance ici une hypothese. libre à toi d'y croire ou pas.
 
non serieusement, comment pourrait-on mesure que la conscience emerge de la maniere, alors qu'on peux meme aps etudier la conscience scientifiquement.


Message édité par Kronos66 le 03-06-2004 à 19:03:44

---------------
« Si un referendum avait été organisé pour l’introduction de l’euro, nous l’aurions perdu. C’était parfaitement clair. Je l’aurais perdu, et de 7 contre 3 - j’ai agi comme un dictateur » - Helmut Kohl, 2002
mood
Publicité
Posté le 03-06-2004 à 19:03:21  profilanswer
 

n°2868086
Slayne
Yaouchhh
Posté le 03-06-2004 à 19:03:25  profilanswer
 

Le penseur fou a écrit :

J'ajouterai que cela pose egalement le mystere de la mort de la conscience.
Ou disparait-elle ?


 
Ou disparait elle ... au même endroit d'où elle émerge on va dire  :D
Mais bon c'est pas une question évidente ... et puis à partir de quand eston conscient ? 6 mois avant l'accouchement ? 3 ans après ?  
Enfin faut voir comment on définit le terme conscience aussi ... par exemple, si un bébé s'étouffait 2 jours après sa naissance, il ne serait surement pas "conscient" de ce qui lui arrive ... mais n'est il pas conscient qu'il vit pour autant ?  [:meganne]  
 
Tant de questions pourrïtes auxquelles on aura jamais de réponses  [:guts]


Message édité par Slayne le 03-06-2004 à 19:07:00
n°2868119
ben-tx
Posté le 03-06-2004 à 19:05:36  profilanswer
 

Faut définir les consciences aussi alors.
Spontannée, réfléchie.
 
Et il y a des "niveaux" de consciences :
Coma,  
Sommeil,
Réflexe,
...


---------------
Feedback ACH / VDS
n°2868151
Slayne
Yaouchhh
Posté le 03-06-2004 à 19:08:46  profilanswer
 

pascal-san a écrit :

Je dirais que la conscience c'est quelque chose qui émerge petit à petit de la vie. Il n'y a pas d'un côté la conscience (humaine par exemple) et de l'autre l'absence de conscience (celle des pierres), mais des choses et des êtres qui ont plus ou moins de conscience. Quand le tournesol se tourne vers le soleil, c'est déjà, il me semble, un degré de conscience, même très faible. Quand Einstein écrit sa théorie de la relativité ou quand Spinoza écrit l'Ethique, ce sont d'autres degrés de conscience, les plus élevés, ceux-là. Et entre ces deux extrêmes il y a tous les cas de figure. Bref, la conscience n'apparait pas comme un saut miraculeux dans l'évolution de la vie, mais comme la conséquence de la nécessité de son apparition, lente et progressive.
( :hello: )


 
Ouais ca répondrait pas mal à mes questions ça : elle apparait dès le départ puis évolue.
Mais pourquoi un chien ne pourrait il pas être aussi conscient qu'un être humain au bout d'un même nombre d'année de vie ? C'est lié à l'intelligence, au savoir ?

n°2868198
john keats
Vote for pedro !§
Posté le 03-06-2004 à 19:13:56  profilanswer
 

la conscience tout comme l'âme n'est qu'une partie du corps, nous ne pouvons les séparers l'un de l'autre. Cela exclu donc toute idée de réincarnation et de vie apres la mort....
 
P.S: citations de Lovecraft il me semble, j'editerais dès que j'aurais retrouver la citation exacte ;)
 


Message édité par john keats le 03-06-2004 à 19:23:35
n°2868238
pascal-san
Posté le 03-06-2004 à 19:17:35  profilanswer
 

Slayne a écrit :

Ouais ca répondrait pas mal à mes questions ça : elle apparait dès le départ puis évolue.
Mais pourquoi un chien ne pourrait il pas être aussi conscient qu'un être humain au bout d'un même nombre d'année de vie ? C'est lié à l'intelligence, au savoir ?


Un chien est moins intelligent, c'est sûr. Est-ce qu'il est moins conscient ? oui, je dirais aussi qu'il est moins conscient parce qu'il est moins capable que l'homme d'être affecté par ce qui l'entoure. Plus tu es affecté par ce qui t'entoure, plus, il me semble, tu prends "conscience" de ton corps. L'exemple fameux de la tique qui n'est capable que de trois choses : grimper sur un buisson pour se mettre sur le passage des animaux, sentir l'animal approcher, puis se laisser tomber dessus pour lui pomper son sang. Ca fait une perception étroite du monde, et elle n'a sans doute besoin de rien d'autre pour vivre peinarde. Le chien est capable de plus de choses que la tique, mais il n'est pas capable de toutes les affections qui arrivent à l'homme. Tout ça c'est sans doute une question de necessité, l'homme a eu besoin d'être intelligent et a donc développé sa conscience.

n°2871415
le penseur​ fou
Posté le 04-06-2004 à 08:29:50  profilanswer
 

pascal-san a écrit :

Un chien est moins intelligent, c'est sûr. Est-ce qu'il est moins conscient ? oui, je dirais aussi qu'il est moins conscient parce qu'il est moins capable que l'homme d'être affecté par ce qui l'entoure. Plus tu es affecté par ce qui t'entoure, plus, il me semble, tu prends "conscience" de ton corps. L'exemple fameux de la tique qui n'est capable que de trois choses : grimper sur un buisson pour se mettre sur le passage des animaux, sentir l'animal approcher, puis se laisser tomber dessus pour lui pomper son sang. Ca fait une perception étroite du monde, et elle n'a sans doute besoin de rien d'autre pour vivre peinarde. Le chien est capable de plus de choses que la tique, mais il n'est pas capable de toutes les affections qui arrivent à l'homme. Tout ça c'est sans doute une question de necessité, l'homme a eu besoin d'être intelligent et a donc développé sa conscience.

Je pense qu'il y a une difference entre les sentiments et la conscience . Un chien est capable de sentiment mais la conscience c'est autre chose.
Probablement une faculté de s'ouvrir vers l'extérieur / de ressentir les choses extérieures, également de percevoir le temps (role de la mémoire).J'y vois une etroite analogie avec l'empathie.
Bon certes,pour les non-humains c'est peut etre une question de degré de conscience.
Je crois que l'on peut etre tres intelligent sans avoir une conscience trés développée pour autant . Il y a eu (beaucoup?) de grands savants qui n'etaient pas connus pour avoir une grande ame.
Par exemple un grand mathématicien n'a (aurait) pas besoin d'une conscience élevée.
Peut etre meme que la conscience n'est point utile (nuisible?) pour etre  adapté au mieux a son milieu, a la survie (Les etres conscients sont davantage portés au sacrifice de leur personne il me semble)
 
Bon, si a partir de ce qui précède on admet que la conscience est propre a (certains) homme(s) (la conscience un accident ?) ou meme si on la prete a tous les etres a differents degrés (dans ce cas parlons du plus haut degré), n'est-il pas fascinant que des etres pouvant ressentir ce que tous les autres etres ressentent/ont ressenti (on pourrait dire dans l'absolu " réunissent en eux tous les etres" )
soient issus a partir de rien ou presque rien (" avant ils n'étaient rien et maintenant ils sont tout" )  et que ces etres ont une fin  
                                ???

n°2872819
pascal-san
Posté le 04-06-2004 à 11:55:40  profilanswer
 

Si sans doute, c'est évidemment fascinant. Que dire d'autre ?
Juste un truc, quand tu dis "avant ils n'étaient rien et maintenant ils sont tout", le "ils" en question n'est pas le même "avant" et "maintenant". Il y a eu entre temps, comme on dit, évolution. Ce n'est pas du même "être" dont on parle si on compare du point de vue de la conscience la première molécule organique, et l'homme.
Autre petite objection : quand tu dis "des êtres (les hommes) pouvant ressentir tout ce que les autres êtres ressentent/ont ressenti", je ne suis pas sûr que ce soit vrai. Prend mon exemple de la tique : un homme n'est pas capable de ressentir le sang chaud d'un animal qui passe sous lui (il est capable de le voir, mais c'est pas la même capacité que celle de la tique). Un homme n'est pas capable non plus de renifler un être vivant enfoui sous une avalanche. Ca n'empêche pas que, globalement, un homme a plus de "retour de la réalité" qui l'entoure, qu'une tique ou qu'un chien, donc plus de conscience. Tu as remarqué que je ne parle pas ici de sentiment, c'est pas de ça dont il est question.


Message édité par pascal-san le 04-06-2004 à 12:02:01
n°2873627
le penseur​ fou
Posté le 04-06-2004 à 13:09:13  profilanswer
 

Oui bien sur il y a évolution mais meme dans ce cas on peut admettre que l'etre d'avant etait potentiellement l'etre d'aujourdhui.
Ou si on prefere, son essence etait deja la, comme le papillon avec sa chrysalide.
Bon il est evident que ses facultées ne sont pas absolues mais disons qu'il est en mesure de comprendre/ressentir ses semblables (présents et passés) ,voir plus.

n°2891410
ese-aSH
Welcome To Avalon
Posté le 07-06-2004 à 12:39:07  profilanswer
 

la conscience c'est la reconnaissance du 'moi'. comment cela émerge de nos petites reactions chimiques dans le cerveau, j'avoue que ca me laisse perplexe ^^
difficile de rester scientifique face a ca je trouve (ou alors tous les pitis algorithmes que j'ai programmé étaient conscient ^^, mais ca j'y crois pas une seule seconde).
en meme temp vouloir voir qqchose de 'surnaturel' dans la conscience (comme une ame) me parait tout aussi stupide.

n°3837000
Nermal
Mooonnn prééécieuuxx!
Posté le 28-09-2004 à 08:13:18  profilanswer
 

La conscience ce n'est rien de plus, selon moi, qu'une réaction chimique. Et c'est seulement attribué à ceux qui sont conscient d'être conscient, les déficient mentale qui sont incapable de raisonner ne sont pas conscient qu'ils sont conscient, donc on peut dire qu'ils sont mort.
 
Et quand on est mort, nos atômes se dispersent dans la matière ambiante.
 

n°3837020
Nermal
Mooonnn prééécieuuxx!
Posté le 28-09-2004 à 08:24:38  profilanswer
 

pascal-san a écrit :

Je dirais que la conscience c'est quelque chose qui émerge petit à petit de la vie. Il n'y a pas d'un côté la conscience (humaine par exemple) et de l'autre l'absence de conscience (celle des pierres), mais des choses et des êtres qui ont plus ou moins de conscience. Quand le tournesol se tourne vers le soleil, c'est déjà, il me semble, un degré de conscience, même très faible. Quand Einstein écrit sa théorie de la relativité ou quand Spinoza écrit l'Ethique, ce sont d'autres degrés de conscience, les plus élevés, ceux-là. Et entre ces deux extrêmes il y a tous les cas de figure. Bref, la conscience n'apparait pas comme un saut miraculeux dans l'évolution de la vie, mais comme la conséquence de la nécessité de son apparition, lente et progressive.
( :hello: )


 
C'est vrai, mais je dirais qu'ils sont tout aussi conscient que nous, mais juste pas de la même façon. Car une plante n'apprend pas dans la vie les même chose qu'un humain. Une plante n'apprend qu'a vivre, découvre comment se nourrir et meurt point.
 
Nous ont fait des tas de trucs différent dans la vie. On peut dire: Hey je suis conscient, je suis en vie.
 
Mais la plante ne pourra pas dire cela de cette manière, car elle ne possède pas le même bagage de connaissance que nous, ni les même sens pour communiquer.
 
Même une roche sait qu'elle "est" Mais ça en reste là, elle ne va pas plus loin, elle ne fait rien.
 
Prend par exemple un cerveau humain vierge dépourvu des 5 sens et compare-le avec un autre cerveau de 25 ans disons, aussi dépourvu des 5 sens. Le cerveau vierge va avoir conscience, mais ça va en rester là. Celui qui à 25 ans pourra se demander ou il est, mais comme il est dépourvu des sens il pensera que il est dans le néant. Voire même en train de rêver ou bien qu'il est dans une autre dimension.
 
Ce qui mélange notre perception de ce qu'est la vie et la matière est nos 5 sens.

mood
Publicité
Posté le   profilanswer
 


Aller à :
Ajouter une réponse
  FORUM HardWare.fr
  Discussions
  Société

  La conscience, un grand mystere tout de meme !

 

Sujets relatifs
C'est grand chez vous ?[debat] la différence de conscience
Jamais au grand jamaisEt cette histoire n'est elle pas digne de faire un grand succes ?
Responsable de la securite operationnel dans un grand groupe[Volvo] Le mystère de Dalarö
[Santé] Les remèdes de grand mère vous utilisez quoi ?Cherche : grand Prix F1 (Suzuka 91)
Connaissez-vous le plus grand festival d'Europe ?grand prix
Plus de sujets relatifs à : La conscience, un grand mystere tout de meme !


Copyright © 1997-2018 Hardware.fr SARL (Signaler un contenu illicite) / Groupe LDLC / Shop HFR