Forum |  HardWare.fr | News | Articles | PC | S'identifier | S'inscrire | Shop Recherche
1458 connectés 

  FORUM HardWare.fr
  Discussions
  Sciences

  quel sont les critères pour être concidéré comme étant une planete.

 



 Mot :   Pseudo :  
 
Bas de page
Auteur Sujet :

quel sont les critères pour être concidéré comme étant une planete.

n°1792011
berceker
BERCEKER UNITED
Posté le 06-01-2004 à 02:22:11  profilanswer
 

Bonjours à tous.
Je me suis toujours posé la question suivante.
Pour moi une planete c'est une masse solide tournant sur une orbite. Mais quand j'entend qu'il y a des planetes gazeuses cela me parait pas tres logique de savoir qu'un amat de gaz puisse être concidéré comme étant une planete.
Quelqu'un peut il peut il m'éclairer dessus ?

mood
Publicité
Posté le 06-01-2004 à 02:22:11  profilanswer
 

n°1792021
Yems93
Abordable comme un 100g
Posté le 06-01-2004 à 02:25:14  profilanswer
 

c'est simple, une planète n'est pas lumineuse d'elle même, et doit graviter autour d'une etoile.


---------------
J'te crache ma rasade sur ta façade
n°1792045
berceker
BERCEKER UNITED
Posté le 06-01-2004 à 02:33:28  profilanswer
 

yems93 a écrit :

c'est simple, une planète n'est pas lumineuse d'elle même, et doit graviter autour d'une etoile.  


ha ok ben c'est suffisant comme critere, effectivement une masse gazeuse n'emmettant de lumiere et gravitant autour d'une étoile.
 
Autre question.
Une planete morte c'est une planete n'aillant pas de noyau comme la terre?
Et en quoi un noyau comme celle de la terre est un critere pour avoir de la vie.
Qu'est ce qu'il se passe dans le cas (improbable) ou le noyau terrestre s'eteind d'un coup ?

n°1792053
Yems93
Abordable comme un 100g
Posté le 06-01-2004 à 02:36:36  profilanswer
 

berceker a écrit :


ha ok ben c'est suffisant comme critere, effectivement une masse gazeuse n'emmettant de lumiere et gravitant autour d'une étoile.
 
Autre question.
Une planete morte c'est une planete n'aillant pas de noyau comme la terre?
Et en quoi un noyau comme celle de la terre est un critere pour avoir de la vie.
Qu'est ce qu'il se passe dans le cas (improbable) ou le noyau terrestre s'eteind d'un coup ?


 
alors là, ca deviens assez technique, je cède la place a plus savant que moi  :D


---------------
J'te crache ma rasade sur ta façade
n°1792071
berceker
BERCEKER UNITED
Posté le 06-01-2004 à 02:41:39  profilanswer
 

xla a écrit :

euh.... ça n'existe pas une planète morte?? :??:
une étoile morte ok, mais une planète...??
 
et quand tu parles de noyau terrestre qui s'éteint, tu fais trop de rapprochements avec une étoile... une étoile peut s'éteindre (quand elle n'a plus de combustible, qu'Elle a tout épuisé) mais pas une planète. Une planète tellurique massive (par exemple la notre) a un coeur très chaud au point de se liquéfier mais ne "brule" pas...
 
Edit: n'étant moi non plus pas un expert, je laisse le soin aux spécialistes de me corriger...


oui je parlais d'un coeur chaud. Je regardais justement une documentaire sur les planetes et j'ai remarqué qu'ils avaient tous  un noyau froid.

n°1792078
Hermes le ​Messager
Breton Quiétiste
Posté le 06-01-2004 à 02:44:58  profilanswer
 

berceker a écrit :


oui je parlais d'un coeur chaud. Je regardais justement une documentaire sur les planetes et j'ai remarqué qu'ils avaient tous  un noyau froid.


 
Sur une planête "morte", il n'y a plus d'activité volcanique. stout.

n°1792087
berceker
BERCEKER UNITED
Posté le 06-01-2004 à 02:48:11  profilanswer
 

En quoi la vie sur terre dépende t-elle de ce noyau chaud ?

n°1792093
xsite
Extrémiste à deux balles
Posté le 06-01-2004 à 02:50:48  profilanswer
 

En même temps plus de noyau en activité, plus de champs magnétique, plus trop de chaleur, etc...


---------------
Sur les nerfs
n°1792095
Hermes le ​Messager
Breton Quiétiste
Posté le 06-01-2004 à 02:52:25  profilanswer
 

berceker a écrit :

En quoi la vie sur terre dépende t-elle de ce noyau chaud ?


 
champ magnétique indispensable pour arrêter les rayons cosmiques.
 
Thermo-équilibre de la planête.
 
Régénération des sols.
 

n°1792101
berceker
BERCEKER UNITED
Posté le 06-01-2004 à 02:57:04  profilanswer
 

hermes le messager a écrit :


champ magnétique indispensable pour arrêter les rayons cosmiques.
Thermo-équilibre de la planête.
Régénération des sols.


Ha!.. c'est çà que je cherchais. En gros la terre à le chauffage au sol  [:criun] et en quoi la vie en profite?


Message édité par berceker le 06-01-2004 à 02:58:00
mood
Publicité
Posté le 06-01-2004 à 02:57:04  profilanswer
 

n°1792103
Yems93
Abordable comme un 100g
Posté le 06-01-2004 à 02:58:23  profilanswer
 

volcan grand pourvoyeur de gaz, donc essentiel pour l'atmosphère.


---------------
J'te crache ma rasade sur ta façade
n°1792108
berceker
BERCEKER UNITED
Posté le 06-01-2004 à 03:01:01  profilanswer
 

yems93 a écrit :

volcan grand pourvoyeur de gaz, donc essentiel pour l'atmosphère.  


ha bon? il me semble avoir vu dans des documentaires que cela poluais l'atmosphere. mais par contre la retombé au sol etais un tres bon engrais.

n°1793791
Ars Magna
Digitale Gaudium
Posté le 06-01-2004 à 13:58:34  profilanswer
 

berceker a écrit :


Ha!.. c'est çà que je cherchais. En gros la terre à le chauffage au sol  [:criun] et en quoi la vie en profite?


 
Elle en profite en ce sens que sans le flux thermique de notre planète, il ferait -35°C à Marseille. Pas génial, con!


---------------
Amoureux du Te Deum de Berlioz.
n°1793819
leFab
Itadakimasu !!!
Posté le 06-01-2004 à 14:01:32  profilanswer
 

yems93 a écrit :

c'est simple, une planète n'est pas lumineuse d'elle même, et doit graviter autour d'une etoile.  


 
Quoique jupiter réemet plus qu'elle ne reçoit il me semble.

n°1793831
warzouz
alias NazgûL
Posté le 06-01-2004 à 14:03:28  profilanswer
 

berceker a écrit :

Bonjours à tous.
Je me suis toujours posé la question suivante.
Pour moi une planete c'est une masse solide tournant sur une orbite. Mais quand j'entend qu'il y a des planetes gazeuses cela me parait pas tres logique de savoir qu'un amat de gaz puisse être concidéré comme étant une planete.
Quelqu'un peut il peut il m'éclairer dessus ?


Une planête gazeuse contient un noyau solide d'environ le 1/4 de son diamètre. Je crois que ça a été démontré pour les géantes gazeuses du système solaire.
 
Ce n'est donc pas un amas de gaz, mais une planête qui a un très épais atmosphère.


---------------
Le but de l'homme moderne sur cette terre est à l'évidence de s'agiter sans réfléchir dans tous les sens, afin de pouvoir dire fièrement, à l'heure de sa mort : "Je n'ai pas perdu mon temps." - Pierre Desproges
n°1793840
leFab
Itadakimasu !!!
Posté le 06-01-2004 à 14:04:42  profilanswer
 

berceker a écrit :

En quoi la vie sur terre dépende t-elle de ce noyau chaud ?


 
C'est l'activité géologique le volcanisme principalement qui permet d'assurer la température moyenne de 20°C sur Terre. La distance de la Terre au Soleil n'influe en fait que peu : si la Terre était au niveau de Mars ou même peut être de Vénus, en peu de temps (en termes géologique) on reviendrait à cette moyenne de 20°C, grace au volcanisme, qui régule la concentration de CO² dans l'atmosphère et donc l'effet de serre.

n°1793865
berceker
BERCEKER UNITED
Posté le 06-01-2004 à 14:06:49  profilanswer
 

leFab a écrit :


 
C'est l'activité géologique le volcanisme principalement qui permet d'assurer la température moyenne de 20°C sur Terre. La distance de la Terre au Soleil n'influe en fait que peu : si la Terre était au niveau de Mars ou même peut être de Vénus, en peu de temps (en termes géologique) on reviendrait à cette moyenne de 20°C, grace au volcanisme, qui régule la concentration de CO² dans l'atmosphère et donc l'effet de serre.


Merci [:roi]  
 
Je me posais la question du role du noyau chaud de la terre.
Merci

n°1793896
Ars Magna
Digitale Gaudium
Posté le 06-01-2004 à 14:10:05  profilanswer
 

leFab a écrit :


 
C'est l'activité géologique le volcanisme principalement qui permet d'assurer la température moyenne de 20°C sur Terre. La distance de la Terre au Soleil n'influe en fait que peu : si la Terre était au niveau de Mars ou même peut être de Vénus, en peu de temps (en termes géologique) on reviendrait à cette moyenne de 20°C, grace au volcanisme, qui régule la concentration de CO² dans l'atmosphère et donc l'effet de serre.


 
Es-tu sûr que ce soit le volcanisme ? Il me semble bien que c'est le flux thermique qui assure une bonne partie du maintien de la température en surface (et par ailleurs, j'ai lu dernièrement que la température moyenne était de 16°C). Il faudrait retrouver les diagrammes de l'équilibre thermique de l'atmosphère, j'avais vu ça au lycée...


---------------
Amoureux du Te Deum de Berlioz.
n°1793907
berceker
BERCEKER UNITED
Posté le 06-01-2004 à 14:12:02  profilanswer
 

Ha en cherchant dans les tiroires de mes souvenir , il les courant marin et les 2 poles qui est là pour réguler la température de la terre. Ai-je tord?

n°1793955
leFab
Itadakimasu !!!
Posté le 06-01-2004 à 14:18:21  profilanswer
 

Ars Magna a écrit :


 
Es-tu sûr que ce soit le volcanisme ? Il me semble bien que c'est le flux thermique qui assure une bonne partie du maintien de la température en surface (et par ailleurs, j'ai lu dernièrement que la température moyenne était de 16°C). Il faudrait retrouver les diagrammes de l'équilibre thermique de l'atmosphère, j'avais vu ça au lycée...


 
Le flux thermique à très court terme bien sur permet de diffuser (ce qui évite d'avoir des graidents de températures énormes entre le jour et la nuit par exemple).
 
Ce dont je parle se passe sur des milliers d'années.  
 
http://www.ggl.ulaval.ca/personnel/bourque/s3/3.40f.gif

n°1793960
Slayne
Yaouchhh
Posté le 06-01-2004 à 14:18:43  profilanswer
 

yems93 a écrit :

c'est simple, une planète n'est pas lumineuse d'elle même, et doit graviter autour d'une etoile.  


 
"Il y a quelques mois, on pensait encore que toutes les planètes tournent autour d?une étoile. Mais pendant une recherche de planètes extrasolaires soutenue par la NASA dans le cadre de son programme ?Search for Origins? - des scientifiques sont récemment tombés sur la première planète en orbite autour d?un système binaire."
 
Bon maintenant, les astronomes eux même ont du mal à définir ce qu'est une planete ...  
On sait comment définir la limite supérieur (c'est à dire comment différencier une planète d'une étoile, une planète ne "pouvant" pas faire plus de 12 a 80 fois la taille de Jupiter) mais on ne sait pas définir la limite inférieur
 
C'est d'ailleurs pour cette raison que Pluton est pour l'instant "indéfini", et serait apparemment plus un astéroide qu'une planète


Message édité par Slayne le 06-01-2004 à 14:19:08
n°1793989
Ars Magna
Digitale Gaudium
Posté le 06-01-2004 à 14:21:28  profilanswer
 

leFab a écrit :


 
Le flux thermique à très court terme bien sur permet de diffuser (ce qui évite d'avoir des graidents de températures énormes entre le jour et la nuit par exemple).
 
Ce dont je parle se passe sur des milliers d'années.  
 
http://www.ggl.ulaval.ca/personnel [...] /3.40f.gif
 


 
Ce n'est pas ce diagramme que j'évoque. Le carbone et l'effet de serre qui résulte d'une partie de ce carbone n'est qu'un des nombreux facteurs de régulation de la température de l'atmosphère, à court comme à long terme. Programme de Terminale je crosi.


---------------
Amoureux du Te Deum de Berlioz.
n°1794005
Priareos
Gruiiiiiik
Posté le 06-01-2004 à 14:22:56  profilanswer
 

berceker a écrit :

Bonjours à tous.
Je me suis toujours posé la question suivante.
Pour moi une planete c'est une masse solide tournant sur une orbite. Mais quand j'entend qu'il y a des planetes gazeuses cela me parait pas tres logique de savoir qu'un amat de gaz puisse être concidéré comme étant une planete.
Quelqu'un peut il peut il m'éclairer dessus ?


 
Il n'existe pas de définition rigoureuse du mot 'planête'. En particulier la distinction entre planète et astéroide pose problème. Pour les géantes gazeuses elles sont: très denses en rotation sur elles-mêmes, en orbite directe autour d'une étoile et ne produisent pas de lumière par fusion nucléaire. Ces 3 paramètres font qu'ont les appelle des planètes.

n°1794019
warzouz
alias NazgûL
Posté le 06-01-2004 à 14:24:38  profilanswer
 

De toute façon, entre un astériode, une planête et un étoile, la seule vraie différence, c'est la masse. C'est la masse qui définit ce que va denvenir le corps, en très grande partie.  
 
Si jupiter avait été un peu plus massique, il y aurait pu avoir un début de fusion au centre.  
 
Le fait que le soleil se transforme en naine blanche au lieu d'une super nova + étoile à neutron, c'est encore à cause de sa masse.
 
Impressionnant !


---------------
Le but de l'homme moderne sur cette terre est à l'évidence de s'agiter sans réfléchir dans tous les sens, afin de pouvoir dire fièrement, à l'heure de sa mort : "Je n'ai pas perdu mon temps." - Pierre Desproges
n°1794031
berceker
BERCEKER UNITED
Posté le 06-01-2004 à 14:25:32  profilanswer
 

Il me semblait que le faite qu'il y ai pas trop de différence de température entre le jour et la nuit c'est le faite que la terre a absorbé la chaleur du jour et la renvoy la nuit.

n°1794053
Priareos
Gruiiiiiik
Posté le 06-01-2004 à 14:28:10  profilanswer
 

warzouz a écrit :

De toute façon, entre un astériode, une planête et un étoile, la seule vraie différence, c'est la masse. C'est la masse qui définit ce que va denvenir le corps, en très grande partie.  
 
Si jupiter avait été un peu plus massique, il y aurait pu avoir un début de fusion au centre.  
 
Le fait que le soleil se transforme en naine blanche au lieu d'une super nova + étoile à neutron, c'est encore à cause de sa masse.
 
Impressionnant !


 
Tu as raison dans le sens ou Jupiter est effectivement une étoile raté. Mais c'est vrai pour toutes les planètes qui sont des planètes parce qu'elles n'ont pas aggloméré suffisament de matière pour s'allumer. Mais il n'y a aucun problème pour différencier une planète d'une étoile.

n°1794065
leFab
Itadakimasu !!!
Posté le 06-01-2004 à 14:29:41  profilanswer
 

Ars Magna a écrit :


 
Ce n'est pas ce diagramme que j'évoque. Le carbone et l'effet de serre qui résulte d'une partie de ce carbone n'est qu'un des nombreux facteurs de régulation de la température de l'atmosphère, à court comme à long terme. Programme de Terminale je crosi.


 
Je sais, ce diagramme illustrait le cycle du carbone et non le flux thermique dont tu parlais.
 
A long terme, le cycle du carbone est le principal facteur de régulation de la température sur Terre car il est le principal gaz à effet de serre avec la vapeur d'eau : sans lui, aglagla ! A court terme, c'est de la météorologie et on s'en fout un peu.


Message édité par leFab le 06-01-2004 à 14:32:33
n°1794077
leFab
Itadakimasu !!!
Posté le 06-01-2004 à 14:31:11  profilanswer
 

berceker a écrit :

Il me semblait que le faite qu'il y ai pas trop de différence de température entre le jour et la nuit c'est le faite que la terre a absorbé la chaleur du jour et la renvoy la nuit.


 
Oui, grâce à la capacité thermique de l'atmosphère et au mouvements de masses d'air.

n°1794082
Priareos
Gruiiiiiik
Posté le 06-01-2004 à 14:31:29  profilanswer
 

berceker a écrit :

Il me semblait que le faite qu'il y ai pas trop de différence de température entre le jour et la nuit c'est le faite que la terre a absorbé la chaleur du jour et la renvoy la nuit.


 
C'est parce qu'il y une atmosphère, qui ne peut par perdre 100°C en  seulement 12 heures grand maximum. Celà dit aux poles cette déperdition de chaleur se fait bien sentir, mais c'est un cas à part étant donné la succession des jours et des nuits particulière.
 
Il y a aussi transmission de chaleur dans l'atmosphère entre les zones froides et les zones chaudes.


Message édité par Priareos le 06-01-2004 à 14:32:55
n°1794132
Ars Magna
Digitale Gaudium
Posté le 06-01-2004 à 14:36:50  profilanswer
 

leFab a écrit :


 
Je sais, ce diagramme illustrait le cycle du carbone et non le flux thermique dont tu parlais.
 
A long terme, le cycle du carbone est le principal facteur de régulation de la température sur Terre car il est le principal gaz à effet de serre avec la vapeur d'eau : sans lui, aglagla ! A court terme, c'est de la météorologie et on s'en fout un peu.


 
Sans le flux dont je parle, tu penses qu'il ferait doux ? Et à court terme, c'est l'atmosphère, ce dont on ne se fout pas, à moins d'avoir un gros anorak. ;)


---------------
Amoureux du Te Deum de Berlioz.
n°1794160
warzouz
alias NazgûL
Posté le 06-01-2004 à 14:40:02  profilanswer
 

Priareos a écrit :


 
Tu as raison dans le sens ou Jupiter est effectivement une étoile raté. Mais c'est vrai pour toutes les planètes qui sont des planètes parce qu'elles n'ont pas aggloméré suffisament de matière pour s'allumer. Mais il n'y a aucun problème pour différencier une planète d'une étoile.


La présence et la composition (en partie) de l'atmosphère est aussi directement lié à la masse.  
- La lune n'a pas d'atmo, cause : trop peu massique  
- Mercure n'a pas d'atmo, cause : trop peu massique  
- La terre ne retient pas l'hydrogène, cause : trop peu massique  
- Les géantes gazeuse retiennent H2, cause : suffisamment massique.
 
Je ne suis pas certain que Jupiter soit une étoile avortée. Je crois que ça correspond à une étoile de classe VI qui est assez particulier. A confirmer.
 
Pour que l'étoile devient un étoile à neutron, il faut 1.4*la masse du soleil. Pour qu'une étoilre devienne un trou noir, il faut 10* la masse du soleil. Je parle à leur mort bien entendu.
 
edit : le soleil, c'est 99.8% de la masse totale du système solaire.


Message édité par warzouz le 06-01-2004 à 14:41:27

---------------
Le but de l'homme moderne sur cette terre est à l'évidence de s'agiter sans réfléchir dans tous les sens, afin de pouvoir dire fièrement, à l'heure de sa mort : "Je n'ai pas perdu mon temps." - Pierre Desproges
n°1794215
le proto
Pushing the Limits
Posté le 06-01-2004 à 14:46:07  profilanswer
 

c est la qu on se rend compte que les petits effets observables sur terre mis a l echelle de l univers peuvent prendre des proportions hallucinante


---------------
"Ah, mais si.."  -> TA GUEULE§§§
n°1794296
Priareos
Gruiiiiiik
Posté le 06-01-2004 à 14:56:57  profilanswer
 

warzouz a écrit :


La présence et la composition (en partie) de l'atmosphère est aussi directement lié à la masse.  
- La lune n'a pas d'atmo, cause : trop peu massique  
- Mercure n'a pas d'atmo, cause : trop peu massique  
- La terre ne retient pas l'hydrogène, cause : trop peu massique  
- Les géantes gazeuse retiennent H2, cause : suffisamment massique.
 
Je ne suis pas certain que Jupiter soit une étoile avortée. Je crois que ça correspond à une étoile de classe VI qui est assez particulier. A confirmer.
 
Pour que l'étoile devient un étoile à neutron, il faut 1.4*la masse du soleil. Pour qu'une étoilre devienne un trou noir, il faut 10* la masse du soleil. Je parle à leur mort bien entendu.
 
edit : le soleil, c'est 99.8% de la masse totale du système solaire.
 


 
Mercure a une atmosphère, extrêmenent ténue il est vrai mais pas inexistante.  
 
Les planètes ne sont jamais que des accrétions de matière dûes à la gravitation, comme tout autre corps. Cette accrétion entraine une densité de plus en plus grande et s'il y a suffisamment de matière la densite augmente à tel point pour que la fusion nucléaire se met en place.
 
Pour la classe VI Jupiter n'a jamais été une étoile donc la classification des étoiles ne s'applique pas.


Message édité par Priareos le 06-01-2004 à 15:02:13
n°1794332
warzouz
alias NazgûL
Posté le 06-01-2004 à 15:02:56  profilanswer
 

Priareos a écrit :


 
Mercure a une atmosphère, extrêmenent ténue il est vrai mais pas inexistante.  


Ca doit être des gaz lourds alors. Rien que pour Mars, la pression atmo est les 100ième de la terre.
 
Le CO2 est plus lourd que le O2, ou que le N2 qui compose notre atmosphère.


Message édité par warzouz le 06-01-2004 à 15:03:42

---------------
Le but de l'homme moderne sur cette terre est à l'évidence de s'agiter sans réfléchir dans tous les sens, afin de pouvoir dire fièrement, à l'heure de sa mort : "Je n'ai pas perdu mon temps." - Pierre Desproges
n°1794378
Priareos
Gruiiiiiik
Posté le 06-01-2004 à 15:10:36  profilanswer
 

warzouz a écrit :


Ca doit être des gaz lourds alors. Rien que pour Mars, la pression atmo est les 100ième de la terre.


 
La pression atmosphérique sur Mercure est de 10^-15 bar soit quasiement rien. En fait ce sont des gaz du vent solaire retenus temporairement par la gravité de Mercure. Ces gaz s'en vont quand d'autres arrivent. Une molécule donnée ne reste donc que très peu de temps dans l'atmosphère de la Planète.
 
A noter que comme ces gaz viennent du vent solaire ils se trouvent donc en majorité du coté jour de la planête.


Message édité par Priareos le 06-01-2004 à 15:17:49
n°1794391
warzouz
alias NazgûL
Posté le 06-01-2004 à 15:12:32  profilanswer
 

Priareos a écrit :


 
La pression atmosphérique sur Mercure est de 10^-15 bar soit quasiement rien. En fait ce sont des gaz du vent solaire retenus temporairement par la gravité de Mercure. Ces gaz s'en vont quand d'autres arrivent. Une molécule donnée ne reste donc que très peu de temps dans l'atmosphère de la Planète.


Donc, c'est pas vraiment ce qu'on peut appeler une atmosphère.


---------------
Le but de l'homme moderne sur cette terre est à l'évidence de s'agiter sans réfléchir dans tous les sens, afin de pouvoir dire fièrement, à l'heure de sa mort : "Je n'ai pas perdu mon temps." - Pierre Desproges
n°1794420
Priareos
Gruiiiiiik
Posté le 06-01-2004 à 15:19:06  profilanswer
 

Par définition si, la composition de l'espace environnant n'étant pas celui qu'on trouve sur Mercure. Mais bon, c'était juste pour être rigoureux, l'atmosphère de la planète pouvant effectivement être négligée.


Message édité par Priareos le 06-01-2004 à 15:20:54
mood
Publicité
Posté le   profilanswer
 


Aller à :
Ajouter une réponse
  FORUM HardWare.fr
  Discussions
  Sciences

  quel sont les critères pour être concidéré comme étant une planete.

 

Sujets relatifs
[Climat et Economie] Rechauffement de planète !Chat de race > Quels sont les criteres au niveau de la consanguinité ?
[L'autre jour sur Planète] "Roger & Me" de Michael Moore !!!Les fleurs : les maitresses de la planète ?
la planete des singes[climat] relation de activité humaine / réchauffement de la planète
La Planète Des SingesLes ingénieurs de chez peugeot vivent sur une autre planète...
Reportage sur la chaine Planete -> Opération Lunela planète des singes première version (1968)
Plus de sujets relatifs à : quel sont les critères pour être concidéré comme étant une planete.


Copyright © 1997-2018 Hardware.fr SARL (Signaler un contenu illicite / Données personnelles) / Groupe LDLC / Shop HFR