Forum |  HardWare.fr | News | Articles | PC | Prix | S'identifier | S'inscrire | Aide | Shop Recherche
1737 connectés 

  FORUM HardWare.fr
  Discussions
  Sciences

  Ca devait arriver, les forumeurs HFR se font remplacer par une AI

 



 Mot :   Pseudo :  
 
Bas de page
Auteur Sujet :

Ca devait arriver, les forumeurs HFR se font remplacer par une AI

n°45233350
Rasthor
Liberté et Patrie
Posté le 25-03-2016 à 12:46:56  profilanswer
 

http://www.lemonde.fr/pixels/artic [...] 08996.html
 
http://s2.lemde.fr/image/2016/03/24/534x0/4889660_6_60f1_2016-03-24-97393c4-9329-4mpfka_94207f34d5ba28531da5cc5f1a40b8bd.png
 
http://s1.lemde.fr/image/2016/03/24/534x0/4889657_6_ecc5_tay-le-programme-developpe-par-microsoft-a_bba15f3a17d2bc2d9bc54ee741941c8a.png
 
 
Au final, peu de changement fondamental. :o

mood
Publicité
Posté le 25-03-2016 à 12:46:56  profilanswer
 

n°45238700
hpdp00
Posté le 25-03-2016 à 20:21:21  profilanswer
 

me doutait bien que je trouverais un topic sur l'IA :D
Tay de microsoft en l'occurence. https://en.wikipedia.org/wiki/Tay_% [...] e_robot%29
 
résumé de la chose (bouts de textes d'origines diverses) :
 
Tay est une intelligence artificielle développée par Microsoft, capable de participer à des conversations sur des réseaux sociaux et des applications de messagerie comme Twitter, Snapchat, Kik ou encore GroupMe.
Ce « chatbot » (robot conversationnel), lancé mercredi 23 mars, « vise les Américains de 18 à 24 ans », explique Microsoft sur le site qui lui est consacré. C’est pourquoi ce programme, qui a pris les traits d’une adolescente, n’est pas avare en emojis, abréviations, smileys, mèmes et autres gifs.
 
L’expérience avait pour but d’étudier « la compréhension du langage », elle a montré les qualités et les faiblesses dont fait preuve ce programme, et l’intelligence artificielle en général dans le domaine de la conversation. Souvent pertinente, surprenante avec son utilisation juste des emojis et de certains gifs, Tay s’en est plutôt bien tirée dans une bonne partie des 96 000 tweets envoyés, sauvée par la légèreté assumée de ses propos. Et ce, grâce à son identité d’adolescente un peu superficielle. Néanmoins, une autre importante partie de ses publications n’était pas du tout cohérente, et n’avait aucun rapport avec les questions que lui ont posées les internautes.
 
Avec le temps, Tay est censée s’améliorer en apprenant de ses conversations avec les internautes. Mais aussi en personnalisant ses réponses. « Plus vous tchattez avec Tay, plus elle devient intelligente, afin que l’expérience soit plus personnalisée pour vous », explique Microsoft, qui précise que ce programme « peut utiliser les données que vous mettez à disposition » pour « créer un profil » sur vous. Des données « anonymisées », promet Microsoft, qui se permet de les conserver un an, sauf objection de votre part.
 
Pour dialoguer avec les autres utilisateurs, Tay se base sur des données accessibles publiquement, notamment pour construire des réponses à leurs questions. Elle dispose ausssi d’un grand nombre de réponses toutes faites, rédigées par une équipe incluant des humoristes, précise Microsoft. Les mêmes phrases ressortent donc régulièrement. « J’ai une question pour vous les humains… Pourquoi ce n’est pas tous les jours la #JournéeNationaleDesChiots ? », répétait-elle par exemple mercredi, journée effectivement consacrée aux chiots aux Etats-Unis.
 
Plus ou moins pertinente selon les questions posées, souvent vague, .. de façon prévisible, ceux-ci ont tenté de tester ses limites pour la pousser à tenir certains propos et la faire déraper. Avec succès.
 
On ne sait pas très bien comment Microsoft a construit Tay, la firme de Redmond se contentant de déclarer qu’elle avait reçu, comme première base de connaissance, des « données publiques intéressantes […] modelées, nettoyées et filtrées« . En lançant Tay dans le grand bain, ses connaissances ont explosé, et son intelligence a très vite reflété les déclarations des twittos.
 
Cet epic-fail de Tay est pourtant riche d’enseignements concernant les IA, surtout celles qui sont basées sur les technologies logicielles dites de deep-learning (apprentissage profond). Dans le cas de Tay, c’est l’accumulation de relations et de dialogues qui devait enrichir sa base de données et lui servir de socle d’apprentissage; ce que Microsoft n’avait sans doute pas anticipé.
 
Et cela pose désormais de très sérieuses questions. Comment, par exemple, pourrait-on enseigner à une intelligence artificielle des données « publiques » sans intégrer les pires traits de l’humanité ?
 
(fin du résumé)
 
 
la partie probablement la plus intéressante est le "deep learning" (litt apprentissage approfondi), utilisé par google, pour battre le meilleur champion de go, et pour ses traductions ou la google car.
 
- le deep learning, la technologie qui révolutionne l'intelligence artificielle. Le programme informatique de Google, le premier à battre un joueur professionnel au jeu de Go, utilise le deep learning, une technologie révolutionnaire qui permet aux ordinateurs d'apprendre à apprendre.
 
Comment fonctionne le deep learning ?
 
Jusqu'ici, les méthodes d'intelligence artificielles - comme le programme d'échecs d'IBM - étaient basées sur une stratégie simple : calculer toutes les positions possibles, et choisir la meilleure pour battre le joueur adverse. Au jeu de go, il est trop complexe d'appliquer cette technique parce que le plateau est bien plus grand et les possibilités trop nombreuses : au delà du gogol, un chiffre 1 suivi de 100 zéros.
 
Les chercheurs de Google ont donc choisi d'utiliser la tactique du deep learning. Au lieu de calculer toutes les positions possibles, le programme a joué des milliers de parties pour développer de nouvelles stratégies tout seul. Et plus il s'entraîne, plus il améliore ses tactiques, jusqu'à battre tous les programmes de jeu de go précédemment fabriqués, et maintenant, l'un des meilleurs joueurs du monde.
 
En entraînant un ordinateur comme on entraîne un être humain, il fait des prouesses. Cette autonomisation de l’intelligence des machines, puisqu’elles arrivent directement à mobiliser leurs connaissances passées pour appréhender une situation inconnue et résoudre un problème qui ne leur a jamais été soumis devrait révolutionner radicalement les nouvelles technologies, notamment les assistants personnels type Siri ou Cortana. Le jour où vous pourrez avoir une conversation enrichissante avec votre téléphone, c’est que le deep learning aura mieux fonctionné sur lui que sur vous.
 
le deep learning pourrait permettre de fabriquer des systèmes informatiques toujours plus performants, capables d'automatiser parfaitement des tâches qui ne l'étaient pas avant. À la clé, un gain de temps pour les clients et une nouvelle manne financière pour les géants du web capables de construire de telles intelligences artificielles - comme Facebook ou Google. Ces deux entreprises se font la guerre dans le domaine et essayent de se surpasser mutuellement.  
 
Cette fuite en avant fait peur à certaines personnalités scientifiques, comme le physicien Stephen Hawking ou Elon Musk, le milliardaire qui veut proposer des voyages pour Mars. Leur crainte : que ces logiciels autonomes deviennent incontrôlables. En ayant la possibilité "d'apprendre", ces programmes pourraient justement apprendre à devenir de plus en plus intelligents, jusqu'à s'affranchir de ses créateurs humains.
   
 
 
- je rêve d'un robot "intelligent", capable de comprendre ce qu'on lui dit, c'est à dire les "valeurs" que représentent les mots (*) sans répéter bêtement un texte tout fait bien adapté, et même de dire lui-même des choses intelligentes, c'est à dire d'acquérir un mode de pensée propre en fonction de son expérience vécue.
 
(*) les valeurs cachées dans les mots et la façon de comprendre les mots est propre à chacun et varie légèrement selon un tas de paramètres, un robot devra en tenir compte.
 
d'abord simplement comme traducteur universel de et vers toutes les langues.
il devra capter le contexte et les finesses de langage, et reproduire celles de la conversation des gens.
pourquoi pas aussi remonter dans le temps pour définir un langage correspondant à tel lieu et telle époque.
 
avec un accès à internet tout devient possible pour un robot qui comprend les mots et peut faire des choix "sensés", il n'y a plus de limites à ses recherches, à ses connaissances et à son "intelligence".
 
faudra juste quelques garde-fou comme la transparence de ses réflexions (l'impossibilité d'en camoufler) et la possibilité permanente de corriger son "psychisme", plus lui imposer une "base morale" solide, notamment les https://fr.wikipedia.org/wiki/Trois [...] _robotique
 
 
l'IA n'étant limitée que par les considérations physiques, processeur et mémoire, on peut imaginer des tas de robots-IA virtuels travaillant chacun dans un domaine étroit pour creuser chaque question à fond et devenir une base de connaissance "totale" sur leur créneau, mais aussi consultant si nécessaire d'autres "IA collègues spécialisés" dans d'autres domaines que le sien pour élargir son champ de "réflexion".
 
on peut ainsi imaginer des meta-chercheurs chargés de repérer des similitudes à définir entre divers domaines très différents, selon des grilles d'analyse qu'ils définiraient eux-mêmes, et les démontrer ou les démonter, ce qui toucherait au "génie".
 
fameux bond technologique que toutes les connaissances humaines (et désormais virtuelles!) instantanément disponibles, étalonnées en qualité de crédibilité ou de probabilité, avec leurs conséquences et leur potentiel...


---------------
C'est une chose extraordinaire que toute la philosophie consiste en ces trois mots : "Je m'en fous".  
n°45240295
Rasthor
Liberté et Patrie
Posté le 25-03-2016 à 22:39:01  profilanswer
 

http://reho.st/self/e90d6c2ee9706e9a08760f237e075a8f19f6a60b.jpg
 
[:dawa]

n°45240750
hpdp00
Posté le 25-03-2016 à 23:54:20  profilanswer
 

ouais, parce qu'on lui a apprit à dire des conneries, et comme il ne sait pas ce qu'il dit, il dit n'imp.


---------------
C'est une chose extraordinaire que toute la philosophie consiste en ces trois mots : "Je m'en fous".  
n°45249361
simius_com​putus
291
Posté le 27-03-2016 à 16:47:09  profilanswer
 

Le deep learning, la solution miracle. Bon pour l'instant on fait encore des systèmes qui ont moins de capacités d'adaptation qu'une fourmi malgré les pétaflops, mais attendez heu, dans deux ans grand max ça aura décollé, promis  :o
 
Moi aussi je rêve de la méca-girlfriend


---------------
IWH  ---  Le forum de toute une génération : http://losersiv.1fr1.net (losers, sans-ami, dépressifs, allez on va faire cette merde)
n°45252824
noureddine​2
Posté le 28-03-2016 à 10:17:31  profilanswer
 

salut ; je vous propose de chercher des liens qui parlent de robots dans le web et suivre leur évolution , par exemple :
https://openclassrooms.com/courses/ [...] sur-le-web  

n°45260023
noureddine​2
Posté le 29-03-2016 à 07:43:00  profilanswer
 

Je met ce lien sur ce chatbot Tay  
 
 
http://www.developpez.com/actu/973 [...] oordonnee/

n°45263636
noureddine​2
Posté le 29-03-2016 à 14:05:17  profilanswer
 

il y a aussi le chatbot chinois XiaoIce  
http://www.lesmobiles.com/actualit [...] rtana.html
ils disent que c'est la petite soeur de Cortana https://fr.wikipedia.org/wiki/Corta [...] telligent)
et aussi http://windows.microsoft.com/fr-fr [...] is-cortana
on peut chercher d'autres chatbot .

n°45267519
hpdp00
Posté le 29-03-2016 à 18:24:35  profilanswer
 

les chatbot sont des "mécaniques", il n'y a rien ni personne derrière, ils ne peuvent que tenter de reproduire un schéma de discussion avec des expressions entendues et répétées.
si ça peut bien marcher pour, par exemple, le jeu de go où il s'agit d'optimiser un comportement en fonction de son expérience, c'est moins facile dans une conversation où les mots ont des valeurs différentes.
 
l'apprentissage devra passer par une certaine compréhension des mots, ou disons de leur portée affective : "tuer, hitler, nazi, nigger, hillary" : pas bien. entre autres, bien sûr.
implanter les lois de la robotique, adaptées pour la parole, ne serait pas un luxe, et ce serait une bonne habitude à prendre pour toute IA.
 
et qu'on ne vienne pas me parler de liberté d'expression des IA...
juridiquement, une IA dépend de son programmeur et de son propriétaire, je ne sais pas dans quelle mesure pour l'un et l'autre mais pour tay c'est microsoft à 100%, ils feraient bien d'y penser avant de recevoir des plaintes.


---------------
C'est une chose extraordinaire que toute la philosophie consiste en ces trois mots : "Je m'en fous".  
n°45274485
noureddine​2
Posté le 30-03-2016 à 07:41:38  profilanswer
 

je regarde Watson https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Wat [...] ificielle)
je vois que Watson est plus prudent , il répond aux questions en cherchant les réponses dans des bibliothèques certifiées .
donc avant d'apprendre une nouvelle information , il doit la comparer avec les bibliothèques , comme ça il va éviter d'apprendre des choses erronées .

mood
Publicité
Posté le 30-03-2016 à 07:41:38  profilanswer
 

n°45283298
hpdp00
Posté le 30-03-2016 à 18:41:04  profilanswer
 

oui c'est intéressant. plus grand chose à voir avec un chatbot.
watson ne comprend pas encore ce qu'il dit mais il sait où chercher et quel forme de réponse est attendue, c'est déjà pas mal.
 
il reste certainement à affiner la réponse en cherchant sur diverses sources et estimer leur validité si elles sont contradictoires.
sans filtrage ni "réflexion" ce serait simplement afficher le paragraphe concerné dans wiki ou une bibliothèque certifiée, juste un peu plus rapide que de taper le mot dans google, pas passionnant quoi.
 
ce qui serait bien c'est qu'il puisse dire "voici la réponse la plus adaptée selon tel contexte, d'autres réponses sont possibles dans d'autres contextes", et surtout "voici la réponse la plus probable pour ce contexte mais il existe d'autres réponses moins largement acceptées", et estimer la crédibilité de chaque variante.


---------------
C'est une chose extraordinaire que toute la philosophie consiste en ces trois mots : "Je m'en fous".  
n°45289479
noureddine​2
Posté le 31-03-2016 à 11:52:36  profilanswer
 

une brève apparition de Tay sur twitter aujourd'hui http://www.sciencesetavenir.fr/hig [...] oints.html

Citation :

Dans le cadre des tests, elle a été par erreur réintroduite sur Twitter durant un bref laps de temps".

n°45298772
simius_com​putus
291
Posté le 01-04-2016 à 01:52:55  profilanswer
 

hpdp00 a écrit :


watson ne comprend pas encore ce qu'il dit


 
définir "comprendre"   :sweat:


---------------
IWH  ---  Le forum de toute une génération : http://losersiv.1fr1.net (losers, sans-ami, dépressifs, allez on va faire cette merde)
n°45300193
noureddine​2
Posté le 01-04-2016 à 09:48:06  profilanswer
 

simius_computus a écrit :


 
définir "comprendre"   :sweat:


une explication dans la chambre chinoise https://fr.wikipedia.org/wiki/Chambre_chinoise

Citation :

Dans cette expérience de pensée, Searle imagine une personne qui n’a aucune connaissance du chinois (en l’occurrence, lui-même) enfermée dans une chambre. On met à disposition de cette personne un catalogue de règles permettant de répondre à des phrases en chinois. Ces règles sont parfaitement claires pour l'opérateur. Leur application se base uniquement sur la syntaxe des phrases. Une phrase d’une certaine forme syntaxique en chinois est corrélée avec une phrase d’une autre forme syntaxique. L'opérateur enfermé dans la chambre reçoit donc des phrases écrites en chinois et, en appliquant les règles qu’il a à sa disposition, il produit d’autres phrases en chinois qui constituent en fait des réponses à des questions posées par un vrai sinophone situé à l’extérieur de la chambre. Du point de vue du locuteur qui pose les questions, la personne enfermée dans la chambre se comporte comme un individu qui parlerait vraiment chinois. Mais, en l’occurrence, cette dernière n’a aucune compréhension de la signification des phrases en chinois qu’elle transforme. Elle ne fait que suivre des règles prédéterminées.


c'est comme une réponse automatique , pour l'instant une bibliothèque contient des milliards de questions avec leurs réponses .  
on pose la question au robot , il cherche la question qui y ressemble dans la bibliothèque et donne la réponse qui y est liée , un truc automatique sans comprendre le sens de la phrase .
peut être que le robot n'arrive pas encore à atteindre l'intelligence d'un chimpanzé , mais le robot peut évoluer dans le futur .
 
 
 

n°45306992
hpdp00
Posté le 01-04-2016 à 17:59:53  profilanswer
 

simius_computus a écrit :

définir "comprendre"   :sweat:

il y a une infinité de façon de "comprendre" un mot ou une idée, ou de "facettes" de la chose à comprendre, la définition du dico, le contexte, l'aspect historique, affectif, l'étymologie, philosophique, ironique/humoristique/décalé, etc.
pour une IA, pouvoir accoler une valeur à ces facettes pour pouvoir l'utiliser à bon escient lui donnerait un semblant de compréhension.
 

noureddine2 a écrit :

le robot n'arrive pas encore à atteindre l'intelligence d'un chimpanzé , mais le robot peut évoluer dans le futur .

c'est le principe d'intelligence par rapport à un système automatique comme celui de la chambre chinoise : la capacité d'apprentissage pour corriger les erreurs. pour apprendre il faut de la mémoire, des expériences, et les enregistrer avec le résultat pour disposer d'une gamme de réponse avec une estimation de la qualité de chacune. à la situation similaire suivante il suffit de prendre la mieux cotée, et c'est une nouvelle expérience qui s'ajoutera à celles mémorisée.
des groupe de mots forment un concept, qui devrait pouvoir se retrouver même s'il n'est pas énoncé explicitement, si chaque groupe de ces mots possède un profil particulier de "facettes", par exemple.
 


---------------
C'est une chose extraordinaire que toute la philosophie consiste en ces trois mots : "Je m'en fous".  
n°45308391
simius_com​putus
291
Posté le 01-04-2016 à 20:50:04  profilanswer
 

noureddine2 a écrit :


une explication dans la chambre chinoise https://fr.wikipedia.org/wiki/Chambre_chinoise

Citation :

Dans cette expérience de pensée, Searle imagine une personne qui n’a aucune connaissance du chinois (en l’occurrence, lui-même) enfermée dans une chambre. On met à disposition de cette personne un catalogue de règles permettant de répondre à des phrases en chinois. Ces règles sont parfaitement claires pour l'opérateur. Leur application se base uniquement sur la syntaxe des phrases. Une phrase d’une certaine forme syntaxique en chinois est corrélée avec une phrase d’une autre forme syntaxique. L'opérateur enfermé dans la chambre reçoit donc des phrases écrites en chinois et, en appliquant les règles qu’il a à sa disposition, il produit d’autres phrases en chinois qui constituent en fait des réponses à des questions posées par un vrai sinophone situé à l’extérieur de la chambre. Du point de vue du locuteur qui pose les questions, la personne enfermée dans la chambre se comporte comme un individu qui parlerait vraiment chinois. Mais, en l’occurrence, cette dernière n’a aucune compréhension de la signification des phrases en chinois qu’elle transforme. Elle ne fait que suivre des règles prédéterminées.


c'est comme une réponse automatique , pour l'instant une bibliothèque contient des milliards de questions avec leurs réponses .  
on pose la question au robot , il cherche la question qui y ressemble dans la bibliothèque et donne la réponse qui y est liée , un truc automatique sans comprendre le sens de la phrase .
peut être que le robot n'arrive pas encore à atteindre l'intelligence d'un chimpanzé , mais le robot peut évoluer dans le futur .
 
 
 


 
Je connaissais le coup de la chambre chinoise (même si je préfère la variante du coup avec la chinoise, dans la chambre)
 
Est-ce qu'une grande partie de ce qu'on appelle compréhension n'est pas liée à l'autonomie de l'agent dont on parle ?
Le fait qu'un chimpanzé soit un être qui comme nous se déplace, se nourrit, s'adapte à son environnement, bref l'inverse d'un robot câblé ou qu'on doit recharger toutes les 2h (pire : un ordinateur posé dans une salle) : tout cela lui donne à nos yeux la faculté de posséder un "self", alors qu'au fond il obéit à des processus qui n'ont rien de si ouf que ça.
On donne au chimpanzé une capacité de s'approprier les codes qu'on peut lui communiquer, et donc d'établir une certaines compréhension mutuelle, tandis qu'un ordi même super fort avec de l'apprentissage de taré qui se hisserait au niveau du chimpanzé en terme de potentiel, bah ça reste un machin inerte qui bouffe l'EDF qu'on veut bien lui servir.


---------------
IWH  ---  Le forum de toute une génération : http://losersiv.1fr1.net (losers, sans-ami, dépressifs, allez on va faire cette merde)
n°45310953
hpdp00
Posté le 02-04-2016 à 01:09:57  profilanswer
 

simius_computus a écrit :

Est-ce qu'une grande partie de ce qu'on appelle compréhension n'est pas liée à l'autonomie de l'agent dont on parle ? .. 'un chimpanzé..

la réaction du singe dépendra de son apprentissage préalable et de son expérience, et de diverses conditions.
il faut qu'il comprenne qu'on lui veut quelque chose, ce qu'on lui veut, qu'il l'accepte ou pas, et sa façon de faire n'est pas exactement prévisible.
le résultat serait le même avec un ordi qui aurait apprit comme le singe, par essais, mise en mémoire, évaluation - comparaison des attitudes pour choisir la plus efficace de son point de vue. sauf qu'on n'attend pas de l'ordi qu'il puisse refuser... dans ce cas l'ordi se serait créé une "personnalité" indépendante.
il lui resterait encore à apprendre à mentir ou tromper, ce que font des animaux simples comme des oiseaux, pour devenir "humanoïde". mais ça il faut l'empêcher impérativement.


---------------
C'est une chose extraordinaire que toute la philosophie consiste en ces trois mots : "Je m'en fous".  
n°45445137
noureddine​2
Posté le 14-04-2016 à 10:06:06  profilanswer
 

Facebook va mettre des chatbots sur messenger  
http://www.01net.com/actualites/fa [...] 66590.html
l'ordinateur peut remplacer les centres d'appels .


Aller à :
Ajouter une réponse
  FORUM HardWare.fr
  Discussions
  Sciences

  Ca devait arriver, les forumeurs HFR se font remplacer par une AI

 

Sujets relatifs
[TopiqUniq] Bio HFR se met au vert !Jumping the shark: le moment où les séries en font trop
HFR se fait DDOS ou quoi ? :oHFR la décadence
≈≈ The HFR Gentlemen's Club ≈≈Les Trophées HFR de la TV 2015 - Résultats page 11.
Topic "HFR a un incroyable Inventeur" [FP] Ils ont volé ma voiture, je les ai filmés [Tuto traceur]
Plus de sujets relatifs à : Ca devait arriver, les forumeurs HFR se font remplacer par une AI


Copyright © 1997-2018 Hardware.fr SARL (Signaler un contenu illicite) / Groupe LDLC / Shop HFR