Forum |  HardWare.fr | News | Articles | PC | Prix | S'identifier | S'inscrire | Aide | Shop Recherche
1385 connectés 

  FORUM HardWare.fr
  Discussions
  Santé

  Crises d'angoisse ?

 



 Mot :   Pseudo :  
 
 Page :   1  2
Page Précédente
Auteur Sujet :

Crises d'angoisse ?

n°471057
nintendose
Dentist to the Stars
Posté le 09-05-2003 à 09:44:37  profilanswer
 

Un truc qui a tendance à me détruire ma qualité de vie est apparu depuis qq mois.
 
Ca commence par une augmentation du rythme cardiaque (et ce sans le moindre effort), puis la sensation que quelqu'un me serre le coeur pour l'empecher de battre, des douleurs aux bras, et des fourmis aux deux jambes, ainsi que des sensations d'avoir froid (ou chaud selon le cas), une digestion rendue hyper difficile et des diarrhées.
 
Ces crises durent qq heures, et pdt ce moment je ne tiens plus en place, l'impression d'étouffer étant omniprésente.  
 
Suite à une crise survenue au taf, on a fait venir les pompiers, manifestement décus de s'être déplacés uniquement pour cela, eux croyaient que ct un infarctus. Bref des pompiers qui certes m'ont rassuré mais qui étaient pas très psychologues.
 
 
Suite à qq nouvelles crises, je suis allé voir un médecin qui m'a dit etre sur à 90 % que ct du au stress, a l'anxiété.
 
Il m'a donc prescrit un traitement pdt un mois (cure de magnésium + antistress + autres), et arrivé au terme de ce mois, je ne vois aucun signe de rétablissement.
 
Si bien que je me demande si le mal n'est pas ailleurs, pourquoi pas un infection pulmonaire ou pire.
 
Ce week-end, je suis allé voir xmen2 et après 45 min de film, j'ai du quitter la salle, une nouvelle crise apparaissant.
 
Bref que me conseillez-vous ?
- aller chez un autre médecin pour avoir un second avis ?
- directement aller voir un psy, car si cela est du a l'anxiété, autant chasser mes angoisses?
 
Lors de ces crises, mon entourage cherche à me déstresser, mais c dur pour eux de se mettre à ma place, puisque j'ai l'air en pleine forme, pourtant dans mon corps le malaise est extreme

mood
Publicité
Posté le 09-05-2003 à 09:44:37  profilanswer
 

n°471070
Coethium
Galaxia
Posté le 09-05-2003 à 09:48:12  profilanswer
 

Déjà essaie de déterminer l'existance ou non d'un facteur commun au déclanchement des crises  [:spamafote]

n°471075
Nicool
En bois, sauf les chèques...
Posté le 09-05-2003 à 09:49:23  profilanswer
 

A mon avis retourne voir ton medecin, mais ne lui demande pas de te prescrire quelque chose, demande lui plutôt de te conseiller un spécialiste qui comprendra peut être mieux ton problème.
Peut être un psychiatre.

n°471081
nintendose
Dentist to the Stars
Posté le 09-05-2003 à 09:51:13  profilanswer
 

le problème, c que je ne me sens pas stressé plus que ca, le truc c que lorsque je sens qu'une crise arrive, c la que je me mets a stresser en me disant que mon heure est venue.
 
Bref je pense retourner voir un médecin, et parler plus en profondeur du truc avec lui

n°471082
Nicool
En bois, sauf les chèques...
Posté le 09-05-2003 à 09:51:53  profilanswer
 

Sinon quelle est la fréquence de ces crises ?
Est ce que tu es souvent inquiet d'avoir une nouvelle crise ?


Message édité par Nicool le 09-05-2003 à 09:52:13
n°471084
Profil sup​primé
Posté le 09-05-2003 à 09:52:55  answer
 

nintendose a écrit :

le problème, c que je ne me sens pas stressé plus que ca, le truc c que lorsque je sens qu'une crise arrive, c la que je me mets a stresser en me disant que mon heure est venue.


 
T'es peut-être hypocondriaque alors. Mais je ne crois pas que ça se soigne avec des médicaments. :/

n°471085
nintendose
Dentist to the Stars
Posté le 09-05-2003 à 09:53:48  profilanswer
 

la fréquence des crises est variable, disons que j'ai environ deux crises/semaine. mais il peut parfois se passer une semaine sans  qu'une crise n'arrive
 

n°471088
Coethium
Galaxia
Posté le 09-05-2003 à 09:55:35  profilanswer
 

nintendose a écrit :

le problème, c que je ne me sens pas stressé plus que ca, le truc c que lorsque je sens qu'une crise arrive, c la que je me mets a stresser en me disant que mon heure est venue.
 
Bref je pense retourner voir un médecin, et parler plus en profondeur du truc avec lui

si ça peut te guider : qd GT plus jeune j'avais des crises de douleurs atroces assez régulièrement, plusieurs fois on a cru à une appendicite, je suis parfois allé aux urgences, etc, etc... Les médecins trouvaient rien chaque fois. Jusqu'au jour où un médecin a dit que CT "simplement" une somatisation. GT très mal dans ma peau, mais je ne le réalisait pas (tout comme toi tu dis ne pas sentir être stressé).

n°471089
nintendose
Dentist to the Stars
Posté le 09-05-2003 à 09:55:43  profilanswer
 

je suis effectivement hypocondriaque, un jour, remarquant un ganglion sur la gorge un peu trop enflé à mon gout, je suis allé voir les causes possibles sur le net, et argh cancer du larynx !!! --> dans ma tete ca y ets j'ai un cancer du larynx. Je suis allé voir un orl, qui apres une examination d'1'30 chrono m'a dit que ct normal. Soulagé, depuis je n'y pense plus.

n°471091
Caleb2000
You can't fool the fool
Posté le 09-05-2003 à 09:56:26  profilanswer
 

Cela s'appelle de la spasmophilie. :o  
Pour eliminer le probleme : Spasfon + "yoga ou autre activite qui detend".
 
Je viens de te soulager d'un gros poids.
 
Ne me remercie pas.  :sol:


Message édité par Caleb2000 le 09-05-2003 à 09:56:38

---------------
Fucking Hostile •/ Bust up, Tune down, Sabb off... / Dead Sex on my tongue
mood
Publicité
Posté le 09-05-2003 à 09:56:26  profilanswer
 

n°471095
Nicool
En bois, sauf les chèques...
Posté le 09-05-2003 à 09:57:46  profilanswer
 

parce que ça ressemble à des "trouble panique" pour tes sensations, mais peut être pas pour la fréquence ... il me semble que pour de nombreux cas les causes sont "chimiques", il y a des traitements ... en tout cas ne laisse pas trainer ça, car ça risque de te bouffer de plus en plus la vie et générer d'autres problèmes.

n°471101
Nicool
En bois, sauf les chèques...
Posté le 09-05-2003 à 10:00:55  profilanswer
 

un autre truc ! Essaye de demander dans ta famille si d'autres personnes étaient sujettes à ce type de crise, car dans le cas des troubles panique c'est souvent d'origine génétique.

n°471173
mrmask
Mask A Gaz
Posté le 09-05-2003 à 10:31:46  profilanswer
 

regarde mafia blues ca te fera marrer un bon coup !
sinon cherche qqchose qui te turlupine........

n°471186
boooking
"Incontinence humoristique"
Posté le 09-05-2003 à 10:38:59  profilanswer
 

:hello:  :hello:  
 
Même pb pour moi, et cela dure depuis plus de 3 ans maintenant.
 
Ca a commencé un lendemain d'un mariage (après une bonne cuite en fait [:belial-] )
 
Depuis, ça a bien diminué et le traitement médical initial m'a fait enormément de bien (Lisanxia 10mg).
 
En fait les crises, dans mon cas, existent toujours sauf que maintenant je n'ai plus besoin de médocs pour les stopper. Dès que je sens un départ, je me dit tout simplement et intérieurement que "C'est dans ta tête, tu n'as rien, ect."
 
Remède garanti pour moi, au bout de 2 minutes c'est terminé.
 
Espérant aider.
 
P.S : Parfois les crises sont trop importantes et nécessite la prise d'un médoc. Il faut surtout éviter la prise systématique, entrainant une dépendance.
 
N'hésite pas à me MP au besoin
 

n°471195
popok
Classe
Posté le 09-05-2003 à 10:42:38  profilanswer
 

Perso j'ai eu la même chose, mais avec des crises assez fréquentes, à tel point qu'il me devenait très difficile de suivre les cours (heureusement je suis à la fac donc la présence aux cours n'est pas obligatoire).
J'ai laissé trainer ça pendant 1 an et demi, ça m'a bien pourri la vie.
En voyant au mois d'octobre que ça repartait (j'espèrais que les vacances me permettraient de souffler un peu et de repartir du bon pied) j'ai décidé d'aller consulter mon médecin (j'étais déjà allé le voir une fois, mais c'était beaucoup moins sérieux à ce moment et il m'avait juste prescrit un destressant à base de plantes et sans aucun effet pour moi).
Verdict du médecin cette fois-ci: dépression nerveuse (due à des problèmes familiaux).
Solution : 6 mois d'anti-dépresseur (deroxat) + des calmants pour les crises (Lexomil)
 
en 2 semaines tout est rentré dans l'ordre, plus aucun signe d'angoisse ou autre.
Seulement voila le problème, mon traitement est fini depuis 2 semaines et je sens que mes crises reviennent, très légèrement certes mais quand même :/
Je pense donc qu'il n'est pas inutile de consulter un psy en plus du traitement médicamenteux.
 
Si tu veux plus d'infos n'hésitet pas à demander, je sais exactement ce que ça fait de vivre ça et c'est pas évident de le faire comprendre à ses proches généralement.

n°471223
nintendose
Dentist to the Stars
Posté le 09-05-2003 à 10:51:01  profilanswer
 

pr l'instant c difficile de me dire ke c ds ma tete, car meme en me disant ca, il suffit d'une ptite douleur au coeur pour ke ma tentative de me rassurer s'envole...
 
tout ce que j'ai trouvé pr l'instant pour me déstresser c de me poser sur les toilettes, loin de tout, et de me faire un mario's picross sur ma gba.  :sweat:  
 
C d'autant plus chiant que je vis en couple, et que ca a tendance à détériorer tout ca. J'ai pas envie de faire endurer plus lgtps mes maux à ma copine, presqu'a chaque fois qu'on sort elle doit supporter mes plaintes et mes peurs. Heureusement qu'elle est la d'ailleurs.

n°471281
boooking
"Incontinence humoristique"
Posté le 09-05-2003 à 11:00:41  profilanswer
 

Preuve en est que c'est totalement controlé par ta tête (GBA).
 
Une solution qui marche bien, tu te bouche les oreilles avec les doigts et tout en respirant calmement tu écoute ta respiration intérieurement (en fermant les yeux).
 
Cela te detournera l'attention momentanément, si ça ne suffit pas, compte mentalement tes respirations.  
 
 
Pour moi ça marchait bien

n°471351
nintendose
Dentist to the Stars
Posté le 09-05-2003 à 11:13:57  profilanswer
 

le truc qui a tendance à marcher parmi ce que j'ai essaye c :
 
- respirer lentement dans un sac plastique
- focaliser ma vue sur un objet précis et ne pas le quitter qq instants
 
Mais trop souvent un petit haut le coeur et la panique l'emporte sur tt ca

n°471371
popok
Classe
Posté le 09-05-2003 à 11:18:39  profilanswer
 

j'avais aussi essayé de me fixer sur quelque chose, de respirer calmement en me disant "mais non ça va" ça marche 5 minutes et puis d'un coup ça repartait de plus belle dans mon cas.
 
Un truc aussi qui prouve que c'est mental, c'est que quand j'avais des crises, j'avais toujours l'impression que j'allais vomir. Il m'est arrivé de sortir précipitamment de cours pour aller aux toilettes en pensant que j'allais vomir dans la seconde. Mais en réalité je n'ai jamais, je dis bien jamais, vomi au cours d'une crise.
il suffisait d'ailleurs que je quitte la salle pour que ça aile bien mieux.


Message édité par popok le 09-05-2003 à 11:19:30
n°471388
nintendose
Dentist to the Stars
Posté le 09-05-2003 à 11:20:44  profilanswer
 

moi pareil, l'impression que je v vomir n'est qu'une impression.
Par contre c clair que ca nique toute ma digestion, si bien que les diarrhées sont omniprésentes, quoique je mange.
 
en tt k c rassurant de savoir que je ne suis pas seul ds cette galère

n°471414
HAlfie
Les insectes sont nos amis
Posté le 09-05-2003 à 11:24:15  profilanswer
 

Salut,
 
pas mal le premier médecin. Pas foutu de conseiller d'aller voir un psy?
Soigner un mal être dans une situation de façon chimique bravo le rétablissement sur le court therme. Après on s'étonne (mais 2 semaines après c'est revenu "tiens donc :ange: " ).
 
Je te conseillerai d'aller voir un psychologue. C'est peut-être pas remboursé comme les psychiatre mais ils sont plus ouvert d'esprit en général et éviteront de te filer des médicaments qui ne prennent pas le mal à la racine...
 
Maintenant je te déconseille de chercher psy ds l'annuaire et de choisir au hasard, y'a des cons et des incompétents partout.
Essayes de voir avec le bouche à oreille, si tu as une fois entendu parler d'un psychologue (ou même psychiatre s'ils sont pas trop bornés y'en a quand même quelques uns) qui assurait bien.
BON c'est vrai que parfois un tel peut-être très bénéfique pour l'un et n'aide pas un autre, question de feeling aussi.
MAis si dès la première scéance tu le sens pas, va voir ailleurs.
 
Maintenant peut-être aller voir un autre médecin pas que le premier, incompétent n'est pas détecté un truc plus grave...
Mais bon ça dépends aussi dans quelles situations ça t'arrives quoi :/.
 
@+ et bonne chance!


Message édité par HAlfie le 09-05-2003 à 11:27:09

---------------
La chance ne sourit qu'aux audacieux **Feedback**: http://forum.hardware.fr/hardwaref [...] 0944-1.htm
n°472422
HamerFowl
Posté le 09-05-2003 à 15:41:10  profilanswer
 

L'hypocondrie c'est terrible, et ça conduit souvent à la dépression... Mon suivi psychologique est bien sur très important, mais les anti-dépresseurs sont une bonne aide passagère, si c'est la dernière solution. Evite les anxyolitiques qui crèent plus de dépendance, et ne traite pas le fond. Si tu choisis des anti-dépresseurs, prends ceux qui agissent sur la sérotonine, ils auront moins d'effets secondaires... J'avais refusé pendant longtemps de prendre des médicaments, me disant que ma maladie ne se traitait pas avec des médicaments, et bien j'avais tort.
Pour l'hypocondrie, chez certains ça peut partir, chez d'autres ça reste toute la vie.. C'est très dure, fatiguant, mais au fond, c'est la peur de la mort qui en est la cause. Tu peux t'en sortir, je te souhaite bon courage.
A plus

n°472519
Leg9
Fire walk with me
Posté le 09-05-2003 à 16:01:18  profilanswer
 

Symptome : crises d'angoisse.
Origine : psychologique.
Solution : aller voir un psy.
Traitement : avoir du lysanxia en cas de crises incapacitantes.
 
De rien, c'est 30?.


---------------
If I could start again, a million miles away, I would keep myself, I would find a way... "Loreleï's dead ; Heaven is about to fuzz."
n°472573
Coethium
Galaxia
Posté le 09-05-2003 à 16:19:44  profilanswer
 

leg9 a écrit :

Symptome : crises d'angoisse.
Origine : psychologique.
Solution : aller voir un psy.
Traitement : avoir du lysanxia en cas de crises incapacitantes.
 
De rien, c'est 30?.

j'ai un ami qui en prends, il appelle ça le jemenfoutal :lol: ça semble être efficace donc  [:spamafote]

n°472582
Leg9
Fire walk with me
Posté le 09-05-2003 à 16:22:10  profilanswer
 

Coethium a écrit :

j'ai un ami qui en prends, il appelle ça le jemenfoutal :lol: ça semble être efficace donc  [:spamafote]  


Je confirme, en sublingual c'est efficace rapidemment en plus. :jap:
 
Bon, à prendre uniquement en cas de crises vraiment problématiques, genre incapacitantes...


---------------
If I could start again, a million miles away, I would keep myself, I would find a way... "Loreleï's dead ; Heaven is about to fuzz."
n°472583
Leg9
Fire walk with me
Posté le 09-05-2003 à 16:22:48  profilanswer
 


:D


---------------
If I could start again, a million miles away, I would keep myself, I would find a way... "Loreleï's dead ; Heaven is about to fuzz."
n°472613
Darrell
I love her in stereo
Posté le 09-05-2003 à 16:34:20  profilanswer
 

boooking a écrit :

Preuve en est que c'est totalement controlé par ta tête (GBA).
 
Une solution qui marche bien, tu te bouche les oreilles avec les doigts et tout en respirant calmement tu écoute ta respiration intérieurement (en fermant les yeux).
 
Cela te detournera l'attention momentanément, si ça ne suffit pas, compte mentalement tes respirations.  
 
 
Pour moi ça marchait bien


 
Oui, les exercices respiratoires aident bien, surtout qu'il me semble qu'en cas d'attaque d'angoisse tu hyperventiles.
 
Moi je prenais une grande inspiration (par la bouche) et tu expires tout doucement par le nez, ça va faire redescendre les battements du coeur progressivement, et ta respiration va se calmer un peu.
 
Est ce que tu as la gorge serrée, au point de te dire "je ne respire pas assez" ? Tu as l'impression que le coeur parfois cesse de battre (arythmie cardiaque ou battements anarchiques du coeur) ?  
 
Le mieux c'est que ton medecin te file du Xanax ou un anxiolitique quelconque qui agisse rapidement en cas de crise et que dans le même temps tu ailles voir un psy.
 
Essaie de determiner ce qui peut causer ces angoisses : la foule (ciné), l'impression que les gens te regardent, qu'ils te sont hostiles, que tu cours un danger ? Est ce que ça intervient aussi bien en plein air que dans une salle close ? Dans la rue ?
 
Pose toi ce genre de questions et commence à chercher des réponses, le psy t'aidera pour le reste  ;)
 
EDIT : j'avais pas lu le passage sur les nausées, en ce moment ça m'arrive aussi très souvent. Là les médocs sont pas hyper efficaces dans mon cas, donc si ça peut t'aider, je fais l'exercice de respiration cité au dessus en pensant à un truc agréable, relaxant, et je bois du coca toute la journée.
Je sais pertinemment que je ne vais pas vomir, mais j'en ai quand même peur, ce qui prouve bien que c'est totalement psycho, mais bon ...


Message édité par Darrell le 09-05-2003 à 16:37:46

---------------
Darrel Darkcrest sur SWG - Carbineer au service de la rebellion, à la recherche d'une guilde francophone rebelle.
n°472625
galak
A mort les Tartuffes!
Posté le 09-05-2003 à 16:37:48  profilanswer
 

nintendose a écrit :

Un truc qui a tendance à me détruire ma qualité de vie est apparu depuis qq mois.
 
Ca commence par une augmentation du rythme cardiaque (et ce sans le moindre effort), puis la sensation que quelqu'un me serre le coeur pour l'empecher de battre, des douleurs aux bras, et des fourmis aux deux jambes, ainsi que des sensations d'avoir froid (ou chaud selon le cas), une digestion rendue hyper difficile et des diarrhées.
 
Ces crises durent qq heures, et pdt ce moment je ne tiens plus en place, l'impression d'étouffer étant omniprésente.  
 
Suite à une crise survenue au taf, on a fait venir les pompiers, manifestement décus de s'être déplacés uniquement pour cela, eux croyaient que ct un infarctus. Bref des pompiers qui certes m'ont rassuré mais qui étaient pas très psychologues.
 
 
Suite à qq nouvelles crises, je suis allé voir un médecin qui m'a dit etre sur à 90 % que ct du au stress, a l'anxiété.
 
Il m'a donc prescrit un traitement pdt un mois (cure de magnésium + antistress + autres), et arrivé au terme de ce mois, je ne vois aucun signe de rétablissement.
 
Si bien que je me demande si le mal n'est pas ailleurs, pourquoi pas un infection pulmonaire ou pire.
 
Ce week-end, je suis allé voir xmen2 et après 45 min de film, j'ai du quitter la salle, une nouvelle crise apparaissant.
 
Bref que me conseillez-vous ?
- aller chez un autre médecin pour avoir un second avis ?
- directement aller voir un psy, car si cela est du a l'anxiété, autant chasser mes angoisses?
 
Lors de ces crises, mon entourage cherche à me déstresser, mais c dur pour eux de se mettre à ma place, puisque j'ai l'air en pleine forme, pourtant dans mon corps le malaise est extreme
 


 
Crise de spasmo ? :??:

n°474691
fante
Posté le 10-05-2003 à 00:09:28  profilanswer
 

nintendose a écrit :

Un truc qui a tendance à me détruire ma qualité de vie est apparu depuis qq mois.
 
Ca commence par une augmentation du rythme cardiaque (et ce sans le moindre effort), puis la sensation que quelqu'un me serre le coeur pour l'empecher de battre, des douleurs aux bras, et des fourmis aux deux jambes, ainsi que des sensations d'avoir froid (ou chaud selon le cas), une digestion rendue hyper difficile et des diarrhées.
 
Ces crises durent qq heures, et pdt ce moment je ne tiens plus en place, l'impression d'étouffer étant omniprésente.  
 
Suite à une crise survenue au taf, on a fait venir les pompiers, manifestement décus de s'être déplacés uniquement pour cela, eux croyaient que ct un infarctus. Bref des pompiers qui certes m'ont rassuré mais qui étaient pas très psychologues.
 
 
Suite à qq nouvelles crises, je suis allé voir un médecin qui m'a dit etre sur à 90 % que ct du au stress, a l'anxiété.
 
Il m'a donc prescrit un traitement pdt un mois (cure de magnésium + antistress + autres), et arrivé au terme de ce mois, je ne vois aucun signe de rétablissement.
 
Si bien que je me demande si le mal n'est pas ailleurs, pourquoi pas un infection pulmonaire ou pire.
 
Ce week-end, je suis allé voir xmen2 et après 45 min de film, j'ai du quitter la salle, une nouvelle crise apparaissant.
 
Bref que me conseillez-vous ?
- aller chez un autre médecin pour avoir un second avis ?
- directement aller voir un psy, car si cela est du a l'anxiété, autant chasser mes angoisses?
 
Lors de ces crises, mon entourage cherche à me déstresser, mais c dur pour eux de se mettre à ma place, puisque j'ai l'air en pleine forme, pourtant dans mon corps le malaise est extreme
 


 
oui deja rassures toi tu n'es pas le seul,moi aussi j'en ai fait et j'en fais encore,tu fais tout simplement des attaques paniques,il faut tout simplement consulter un psychiatre qui va d'abord te donner un medoc qui bloque ces crises d'angoisses et ensuite t'orienter vers une therapie!courage!

n°474756
fante
Posté le 10-05-2003 à 00:23:41  profilanswer
 

edit moi dans le genre j'ai eu d'un coup des douleurs dans le penis et ça s'est aggravé en faisant que j'avais mal à tout l'urétre,la peau du gland etait craquelée,je suis allé voir pleind de toubibs qui pigeaient que dalle alors je suis allé voir un urologue 2 fois,j'urinais ça me faisait mal alors j'ai été traité pour infection urinaire et je me suis automedicamenté pour une cystite car j'etais paniqué,la deuxiéme fois je suis allé voir l'urologue totalement barré en lui disant,c'est "une tumeur j'en suis sur" etc alors que tous mes examens etaient bons,j'avais super mal au penis depuis 3 semaines,atroce et ça a continué jusqu'à ce que je fasse une crise d'angoisse terrible,je croyais à la crise cardiaque,j'ai finis aux urgences,et sur la table je commençais à me deboutonner,je disais que des conneries genre"j'ai pris ça comme medoc et ça je fais un empoisonnement" et 5 mn aprés je disais à un autre medecin "ah j'ai une infection généralisé dans l'appareil genital ou alors un kyste qui a explosé" bref j'etais completement barré,un docteur est venu il m'a donné un cacheton ça m'a rapidos calmé,je suis rentré chez moi j'ai eu mal encore pendant quelques jours et puis pouf plus rien du tout!
 
j'en ai encore honte :sol:  
 
hypocondriaque powa:
 
4 prises de sang
transit du gréle
coloscopie
2 ecbu urine
1 test mycose
1 test pour coprocultures
radio des poumons
echographie abdominale et testiculaires
 
et bientot une fibroscopie
 
je somatise à mort sur les nerfs tout le temps,là mes etudes c'est mort je peux plus car je somatise trop!l'horreur
 
y a un medecin la semaine derniére qui a commencé à me dire"faudrait peut étre envisager de consulter un specialiste "psy" car là je vois plus ce que vous avez lol


Message édité par fante le 10-05-2003 à 00:24:55
n°479076
Gojira
Posté le 11-05-2003 à 03:54:34  profilanswer
 

Je fesais des crises d'angoisse moi aussi depuis très longtemps et depuis que je prends du lysanxia 10mg c'est fini :) par contre j'ai essayé d'arreter petit à petit jusqu'à ne plus en prendre du tout, j'ai bien tenu 1 semaine et les crises d'angoisses sont revenu, ca fesait bizarre, ca fesait si longtemps que j'en avais pas eu, c'est comme si j'allais mourrir, que je perdais l'équilibre, que je sais plus trop ce que je vois, en fait c'est comme si j'étais inconsient mais je me ressaisie asser rapidement, j'ai çà depuis l'age de 14 ans ! au début je suis carrement tombé par terre, je croyais que c'était la "fin", j'ai trop flippé mais bon je vais pas vous raconter ma vie :D c'est pas bien grave alors c'est déjà çà :)

n°479090
Obanon
Posté le 11-05-2003 à 04:52:09  profilanswer
 

nintendose a écrit :

Un truc qui a tendance à me détruire ma qualité de vie est apparu depuis qq mois.
 
Ca commence par une augmentation du rythme cardiaque (et ce sans le moindre effort), puis la sensation que quelqu'un me serre le coeur pour l'empecher de battre, des douleurs aux bras, et des fourmis aux deux jambes, ainsi que des sensations d'avoir froid (ou chaud selon le cas), une digestion rendue hyper difficile et des diarrhées.
 
Ces crises durent qq heures, et pdt ce moment je ne tiens plus en place, l'impression d'étouffer étant omniprésente.  
 
Suite à une crise survenue au taf, on a fait venir les pompiers, manifestement décus de s'être déplacés uniquement pour cela, eux croyaient que ct un infarctus. Bref des pompiers qui certes m'ont rassuré mais qui étaient pas très psychologues.
 
 
Suite à qq nouvelles crises, je suis allé voir un médecin qui m'a dit etre sur à 90 % que ct du au stress, a l'anxiété.
 
Il m'a donc prescrit un traitement pdt un mois (cure de magnésium + antistress + autres), et arrivé au terme de ce mois, je ne vois aucun signe de rétablissement.
 
Si bien que je me demande si le mal n'est pas ailleurs, pourquoi pas un infection pulmonaire ou pire.
 
Ce week-end, je suis allé voir xmen2 et après 45 min de film, j'ai du quitter la salle, une nouvelle crise apparaissant.
 
Bref que me conseillez-vous ?
- aller chez un autre médecin pour avoir un second avis ?
- directement aller voir un psy, car si cela est du a l'anxiété, autant chasser mes angoisses?
 
Lors de ces crises, mon entourage cherche à me déstresser, mais c dur pour eux de se mettre à ma place, puisque j'ai l'air en pleine forme, pourtant dans mon corps le malaise est extreme
 


Ca ressemble en effet très fortement à des crises d'angoisse.
Le plus important c'est de ne pas laisser cet état s'installer dans ta vie, car avec le temps ça peut vite devenir une (mauvaise) habitude, voire un handicap car plus les crises seront fréquentes plus tu t'habitueras à vivre avec et à petit à petit éviter tout ce qui te semblera susceptible d'en déclencher une, et là, c'est - entre autres - la porte ouverte à l'agoraphobie (dont on ne se débarrasse pas facilement).
 
A mon avis un généraliste ne pourra rien pour toi, à part te prescrire du Lysanxia ou du Xanax (qui ont tous les deux l'avantage de pouvoir être pris en sublingual et donc d'agir rapidement). Toute activité (régulière) qui te permettra de te relaxer te fera du bien, à ce titre le Yoga est certainement une excellente voie pour peu que tu accroches car il t'apprendra le relâchement et le contrôle, et donc à canaliser ton énergie.
Maintenant si la cause est profonde, ça ne fera pas totalement disparaître les crises tant que les conflits seront présents. Dans ce cas la démarche la plus "simple" reste la psychothérapie.
 
N'hésite surtout pas à aller voir un psy, les anxiolytiques devant rester une aide très ponctuelle et non une thérapie car  ils n'agissent pas sur les causes et peuvent assez vite créer une dépendance (parfois physique mais surtout psychologique).


Message édité par Obanon le 11-05-2003 à 04:57:20

---------------
On ne canalise pas le chaos.
n°479130
Profil sup​primé
Posté le 11-05-2003 à 09:19:38  answer
 

Gojira a écrit :

Je fesais des crises d'angoisse moi aussi depuis très longtemps et depuis que je prends du lysanxia 10mg c'est fini :) par contre j'ai essayé d'arreter petit à petit jusqu'à ne plus en prendre du tout, j'ai bien tenu 1 semaine et les crises d'angoisses sont revenu, ca fesait bizarre, ca fesait si longtemps que j'en avais pas eu, c'est comme si j'allais mourrir, que je perdais l'équilibre, que je sais plus trop ce que je vois, en fait c'est comme si j'étais inconsient mais je me ressaisie asser rapidement, j'ai çà depuis l'age de 14 ans ! au début je suis carrement tombé par terre, je croyais que c'était la "fin", j'ai trop flippé mais bon je vais pas vous raconter ma vie :D c'est pas bien grave alors c'est déjà çà :)


 
Est-ce que ton médecin t'a expliqué l'origine de tes crises d'anxiété ?

n°479246
thacat
chat te vas comme réponse ?
Posté le 11-05-2003 à 10:34:54  profilanswer
 

Gojira a écrit :

Je fesais des crises d'angoisse moi aussi depuis très longtemps et depuis que je prends du lysanxia 10mg c'est fini :) par contre j'ai essayé d'arreter petit à petit jusqu'à ne plus en prendre du tout, j'ai bien tenu 1 semaine et les crises d'angoisses sont revenu, ca fesait bizarre, ca fesait si longtemps que j'en avais pas eu, c'est comme si j'allais mourrir, que je perdais l'équilibre, que je sais plus trop ce que je vois, en fait c'est comme si j'étais inconsient mais je me ressaisie asser rapidement, j'ai çà depuis l'age de 14 ans ! au début je suis carrement tombé par terre, je croyais que c'était la "fin", j'ai trop flippé mais bon je vais pas vous raconter ma vie :D c'est pas bien grave alors c'est déjà çà :)


 
ca endors pas trop ce medoc ?  
genre somnolence au taff c pas cool ...

n°481072
Gojira
Posté le 11-05-2003 à 17:57:17  profilanswer
 

thacat a écrit :


 
ca endors pas trop ce medoc ?  
genre somnolence au taff c pas cool ...


 
non ca endors pas du tout :) ca fait 6 ans que j'en prends et y'a aucune difference quand j'en prends et quand j'en prends pas.

n°481443
Profil sup​primé
Posté le 11-05-2003 à 19:00:14  answer
 

Gojira a écrit :


 
non ca endors pas du tout :) ca fait 6 ans que j'en prends et y'a aucune difference quand j'en prends et quand j'en prends pas.


 
Pas pour toi, mais pour certaines personnes, si.

n°481560
Jeprendsto​ut
Jour aprés jour, € aprés €.
Posté le 11-05-2003 à 19:27:38  profilanswer
 

t'as qu'à changer de rythme de vie ou tourner au prozac et valium comme 5 millions de français.c'est du stress c'est tout!!!

n°481609
Hellfire
Fuck you, Mr. Bitey!
Posté le 11-05-2003 à 19:36:20  profilanswer
 

Jeprendstout a écrit :

t'as qu'à changer de rythme de vie ou tourner au prozac et valium comme 5 millions de français.c'est du stress c'est tout!!!


c'est hallucinant tout ce monde d'ailleur qui pete un cable a la moindre contrariété, on a des generation entiere d'assisté social et mentaux, incapable d'assurer un peu de stress.
 
j'ose pas imaginer si tout ces employé pepere ou ces petit etudiant était confronté au vrai stress, celui des flic, des pompier, des infirmieres... le nombre de suicide serait affolant.
 
perso je pense que c'est le decalage entre les promesses de la societé de conso et la réalité plus l'espoir incenssé de parvenir a reasiler ces faux espoir qui stress tout ces pauvres gens, s'emballer parsqu'on ne reussi pas les bonnes etudes, parsqu'on a trops de boulot, parsque on a pas choisi le bon mec/nana... bref les gens stress sur la possibilité d'avoir au lieu de profiter de ce qu'il ont, alors que de toute façon en suivi cette voix, ils seront toujours des insatisfait en train de courir après une chimere [:spamafote]


---------------
Why do black people only have nightmares? Because we shot the last one that had a dream
n°481625
jonas
pénètre ton intimité
Posté le 11-05-2003 à 19:39:25  profilanswer
 

Hellfire a écrit :


c'est hallucinant tout ce monde d'ailleur qui pete un cable a la moindre contrariété, on a des generation entiere d'assisté social et mentaux, incapable d'assurer un peu de stress.
 
j'ose pas imaginer si tout ces employé pepere ou ces petit etudiant était confronté au vrai stress, celui des flic, des pompier, des infirmieres... le nombre de suicide serait affolant.
 
perso je pense que c'est le decalage entre les promesses de la societé de conso et la réalité plus l'espoir incenssé de parvenir a reasiler ces faux espoir qui stress tout ces pauvres gens, s'emballer parsqu'on ne reussi pas les bonnes etudes, parsqu'on a trops de boulot, parsque on a pas choisi le bon mec/nana... bref les gens stress sur la possibilité d'avoir au lieu de profiter de ce qu'il ont, alors que de toute façon en suivi cette voix, ils seront toujours des insatisfait en train de courir après une chimere [:spamafote]


 
je suis assez d'accord, même si je suis moi-même pafois sujet à ce genre de stress, questions existentielles...


---------------
lal0utre only, lal0utre forever, lal0utre FTW !!! \o/
mood
Publicité
Posté le   profilanswer
 

 Page :   1  2
Page Précédente

Aller à :
Ajouter une réponse
  FORUM HardWare.fr
  Discussions
  Santé

  Crises d'angoisse ?

 

Sujets relatifs
Les plus grands films d'angoisse en dvd 
Plus de sujets relatifs à : Crises d'angoisse ?


Copyright © 1997-2018 Hardware.fr SARL (Signaler un contenu illicite) / Groupe LDLC / Shop HFR