Forum |  HardWare.fr | News | Articles | PC | Prix | S'identifier | S'inscrire | Aide | Shop Recherche
1598 connectés 

  FORUM HardWare.fr
  Discussions
  Arts & Lecture

  L'influence de l'école sur votre goût/degoût de la lecture

 



Quelle a été l'influence de l'ecole sur vos lectures ?




Attention si vous cliquez sur "voir les résultats" vous ne pourrez plus voter
Les invités peuvent voter

 Mot :   Pseudo :  
 
Bas de page
Auteur Sujet :

L'influence de l'école sur votre goût/degoût de la lecture

n°18225421
Micky78
Get ripped or die tryin'
Posté le 22-04-2009 à 10:28:42  profilanswer
 

'Lut !
 
Un petit sondage sur cette période douloureuse de l'école et de ses lectures indigestes imposées. Qui n'a jamais eu de bouquins de 400 pages a lire d'ici 1 mois et ne s'est jamais forcé à lire des choses qu'il a détesté ??
 
Personnellement j'ai été dégouté de la lecture à cause de ça. Pourtant ça fait maintenant plus de dix ans, mais je n'ai toujours pas réussi a retrouver l'envie de lire, j'ai bien essayé de m'y remettre, surtout en lisant des bouquins "intellectuels" mais au final pas réussi a accrocher, je n'ai pas fini la plupart et je me dis que je ferais mieux de me retrouver un bouquin "frais" de SF pour retrouver du plaisir a lire.

Message cité 1 fois
Message édité par Micky78 le 22-04-2009 à 10:33:12
mood
Publicité
Posté le 22-04-2009 à 10:28:42  profilanswer
 

n°18225460
Taliesim
Posté le 22-04-2009 à 10:32:57  profilanswer
 

Commence par lire des livres qui t attirent et dont l histoire te correspond, le plaisir passera par la.
 
Si tu démarres trop vite par des livres " intellectuels", tu risques de te forcer à enchainer les pages plus qu autre chose.

n°18261652
dreamer57
Posté le 25-04-2009 à 17:32:58  profilanswer
 

Récemment, on a du lire du Karl Marx ( totalment indigeste), la tragédie "Horace" de Corneille ( une horreur de vieux français), "Les Confession" de Saint-Augustin le livre 10 (une horreur égalment...)
 
Perso, je préfère largement la SF, Fantasy tout ce côté là.
 
Un conseil de livre pour toi: "Les annales du Disque-Monde" de Terry Pratchett, une parodie sublime du monde de la fantasy genre Seigneur des anneaux. C'est simple à lire, et tu te marres à chaque pages, que du bonheur sur feuille! http://vade-mecum.over-blog.fr/categorie-10119903.html
Pour d'autre livre du genre fantasy: http://www.fantasy.fr/
 
sinon, ya de très bonnes BD aussi
 
Fait donc le tour des magasins ou site genre fnac, amazone...

n°18261692
potemkin
Optimisateur relativiste.
Posté le 25-04-2009 à 17:38:13  profilanswer
 

Le problème à l'école c'est que les choix imposés sont souvent très discutables.  
 
Personnellement j'ai commencé à lire pas mal d'essais philosophiques bien après avoir quitté le lycée, alors qu'à cette époque-même nous avions certains ouvrages à travailler.
On pourrait blâmer les professeurs de ne pas avoir sû réveiller plus tôt chez moi cet attrait pour ce type de littérature, ou bien simplement dire que j'étais trop jeune pour m'y intéresser.
 
Je pense cela dit qu'une meilleure technique d'enseignement aurait pu me faire m'intéresser bien plus vite à Platon.
 
 
 

n°18261763
boblion
Authentique CPF
Posté le 25-04-2009 à 17:50:11  profilanswer
 

Les bouqins que j'ai lu à l'école étaient pour la plupart corrects mais c'est pas ça qui m'a donné le goût. J'ai lu des trucs que je préfère de bcp par moi même.

 

Je retiendrai quand même La chartreuse de Parme et Oh les beaux jours ( à coté En attendant Godot c'est du naturalisme. )

 

[:prozac]


Message édité par boblion le 25-04-2009 à 17:51:54

---------------
Mort aux z'humains, mort au z'ocial.
n°18284269
charlie 13
Posté le 27-04-2009 à 19:21:30  profilanswer
 

Les textes des bouquins de litterature, oui.
Mais passer 6 mois tous les ans à chercher (en vain) ce qu'il peut y avoir de comique dans une pièce de Molière, quelle purge!

n°18288629
freekazoid
Psychopathe realiste
Posté le 28-04-2009 à 01:30:48  profilanswer
 

Personne n'a eu de livres à lire à l'école avant le collège à voir les premières réponses  :o  
 
L'école n'a pour ma part, jamais influencé quant à mon plaisir de lire, c'était surtout un lieu où je pouvais avoir accès à plein de livres encore plus facileent qu'en allant à la bibliothèque.(L'école on la fréquente tous les jours ou presque hors vacances, et il fallait faire le trajet jusqu'à la bibliothèque et c'était pas toujours évident quand on est tout minot, à concorder avec l'emploi du temps des parents.)
 
Je me rappelle que ça a été l'explosion en primaire, on avait une salle aménagée avec plein de bouquins(comme un CDI mais en primaire) où notre enseignant nous amenait une fois par semaine. Je trouve ça très positif, j'ai découvert à ce moment là les aventures du club des cinq ou encore Bob Morane, seul point négatif c'est qu'on ne nous en faisait pas parler, qu'on le lise ou pas c'était pareil, ça n'incitait pas vraiment à la lecture...
 
Sinon à partir du collège on râle surtout parce qu'on est jeunes(et cons :o ) quand on nous faisait lire un livre, perso ça ne m'a jamais gêné on n'a jamais vraiment eu de livre chiant à lire.(A cette periode j'ai eu droit à un livre de Gudule, qui nous a d'ailleurs rendu visite, ainsi que des nouvelles d'Edgar Poe à étudier.
 
Lycée ben comme au collège, on a eu les pièces de théâtre, poèmes, et d'autres livres divers.
 
Bilan : Loin d'être dégoûté, mais ce n'est pas l'école qui m'y a fait prendre goût non plus.


---------------
Je me presse de rire de tout,de peur d'être obligé d'en pleurer./ Nous avons voté et, à 5 voix contre 7, nous ne sommes plus schizophrènes.
n°18757711
Witzard
Spé procrastination
Posté le 07-06-2009 à 23:26:50  profilanswer
 

Salut,
Pour moi l'influence de l'école a été tres précoce:
[3615 Mylife]
Sachant lire en moyenne section de maternelle, la maitresse m'a assigné au fond de la classe ... dans la bibliotheque, et j'ai passé des heures innombrables a la lire et la relire pendant que les autres enfants faisaient de l'"éveil a la lecture". Du coup, j'ai toujours volontiers été m'isoler pour lire.
C'est vrai que petit (5-8 ans) c'était surtout de la bibliothèque verte ( :love: ), mais jamais l'école n'est venue m'influencer sur les oeuvres a lire.
Néanmoins, j'ai lu le Seigneur des Anneaux tot (voire très tot, vers le CM1, je me souviens encore avoir fait une fiche de lecture dessus :D).
Cependant l'exposition suspentionnée a la bibliotheque m'a influencé en me donnant une grande vitesse de lecture d'une part, et en me donnant également l'envie de relire des oeuvres jusqu'a plus soif.
Mon univers est cependant resté longtemps cantonné a la SF/Fantasy/Policier, ce qui n'est malheureusement pas toujours accepté par de la littérature par certains professeurs obtus  :fou: , jusqu'en 3eme environ, ou je me suis mis aux classiques: Balzac, Rousseau (souvenir mitigé sur celui la  :( ), Zola, Verne, Hugo ...
Maintenant je lis de tout, même si je consomme encore énormément de SF/Fantasy, je n'arrive pas trop a me forcer a lire, mais des que j'accroche, je dévore le livre, les autres livres de l'auteur, ainsi que la littérature autour de l'oeuvre, grâce a un formidable professeur de francais en 1ere/term, j'ai découvert Camus et Sartre  :love:  (et Brecht, mais ce n'était pas de son fait), et je me souviens avoir fait de mon propre gré des comparaisons/ lectures en parallele tres instructives.
[/3615 Mylife]
Voila en substence le tout.
Au finale, je regrette que le fait d'être un gros lecteur ne m'ait pas "plus servi", j'ai acquis une grosse culture générale, mais je trouve dommage que la lecture ne soit aps plus encouragée que ca (les professeurs qui m'empéchaient de lire pendant la récré, et me forcaient quasiment a jouer au foot  :fou: ).
 :hello:


---------------
Plein de références \o/
n°18762938
dreamer57
Posté le 08-06-2009 à 14:48:37  profilanswer
 

Witzard a écrit :

Salut,
Pour moi l'influence de l'école a été tres précoce:
[3615 Mylife]
Sachant lire en moyenne section de maternelle, la maitresse m'a assigné au fond de la classe ... dans la bibliotheque, et j'ai passé des heures innombrables a la lire et la relire pendant que les autres enfants faisaient de l'"éveil a la lecture". Du coup, j'ai toujours volontiers été m'isoler pour lire.
C'est vrai que petit (5-8 ans) c'était surtout de la bibliothèque verte ( :love: ), mais jamais l'école n'est venue m'influencer sur les oeuvres a lire.
Néanmoins, j'ai lu le Seigneur des Anneaux tot (voire très tot, vers le CM1, je me souviens encore avoir fait une fiche de lecture dessus :D).
Cependant l'exposition suspentionnée a la bibliotheque m'a influencé en me donnant une grande vitesse de lecture d'une part, et en me donnant également l'envie de relire des oeuvres jusqu'a plus soif.
Mon univers est cependant resté longtemps cantonné a la SF/Fantasy/Policier, ce qui n'est malheureusement pas toujours accepté par de la littérature par certains professeurs obtus  :fou: , jusqu'en 3eme environ, ou je me suis mis aux classiques: Balzac, Rousseau (souvenir mitigé sur celui la  :( ), Zola, Verne, Hugo ...
Maintenant je lis de tout, même si je consomme encore énormément de SF/Fantasy, je n'arrive pas trop a me forcer a lire, mais des que j'accroche, je dévore le livre, les autres livres de l'auteur, ainsi que la littérature autour de l'oeuvre, grâce a un formidable professeur de francais en 1ere/term, j'ai découvert Camus et Sartre  :love:  (et Brecht, mais ce n'était pas de son fait), et je me souviens avoir fait de mon propre gré des comparaisons/ lectures en parallele tres instructives.
[/3615 Mylife]
Voila en substence le tout.
Au finale, je regrette que le fait d'être un gros lecteur ne m'ait pas "plus servi", j'ai acquis une grosse culture générale, mais je trouve dommage que la lecture ne soit aps plus encouragée que ca (les professeurs qui m'empéchaient de lire pendant la récré, et me forcaient quasiment a jouer au foot :fou: ).
 :hello:


 
ben t'aurais du de ramener avec les règles du foot^^ comme ça tes camarades auraient pu jouer avec les bonnes règles du foot!

n°18763307
Witzard
Spé procrastination
Posté le 08-06-2009 à 15:21:36  profilanswer
 

:lol:


---------------
Plein de références \o/
mood
Publicité
Posté le 08-06-2009 à 15:21:36  profilanswer
 

n°18763580
quiet now
Posté le 08-06-2009 à 15:45:27  profilanswer
 

pour tempérer l'influence scolaire il faut essayer des gens comme russell banks , hubert selby , tc boyle , jim harrisson , hunter thompson , tom wolf ( Acid test ) et plein d'autres  quonenfiniraitpu

n°18785868
Profil sup​primé
Posté le 10-06-2009 à 16:18:41  answer
 

Micky78 a écrit :

'Lut !
 
Un petit sondage sur cette période douloureuse de l'école et de ses lectures indigestes imposées. Qui n'a jamais eu de bouquins de 400 pages a lire d'ici 1 mois et ne s'est jamais forcé à lire des choses qu'il a détesté ??
 
Personnellement j'ai été dégouté de la lecture à cause de ça. Pourtant ça fait maintenant plus de dix ans, mais je n'ai toujours pas réussi a retrouver l'envie de lire, j'ai bien essayé de m'y remettre, surtout en lisant des bouquins "intellectuels" mais au final pas réussi a accrocher, je n'ai pas fini la plupart et je me dis que je ferais mieux de me retrouver un bouquin "frais" de SF pour retrouver du plaisir a lire.


 
Salut !
 
J'ai contribué à la première lecture de la vie d'un copain avec un Brautigan terrible qui s'appelle "le général sudiste de Big Sur", il a mis un mois mais le jour où il me l'a rendu, il m'a dit, "t'en as un autre comme ça ?" En fait, c'est un bouquin idéal pour commencer : une histoire d'amis, un tout petit peu plus de 200 pages, des chapitres très courts, rigolo. Je sais pas s'il a continué sur sa lancée, mais au moins il a compris - "comment on peut lire des livres ?" me disait-il. Parce que des livres extra, y'en a.

n°18786044
dam57
Posté le 10-06-2009 à 16:32:09  profilanswer
 

J'ai toujours eu le gout de la lecture qui est pour moi donné par la famille. Par contre les livres du lycée me dépitaient totalement, je n'ai d'ailleurs pas lu la plupart à l'époque.
Cependant avec le recul que me permet mon grand age :) je me dis que je n'aurai rien perdu à me forcer quelques fois et que je suis passé à coté de plusieurs choses interessantes. Bref je pense que cela dépend énormément du professeur et des relations qu'on peut avoir avec.
 
Sinon pour l'anectode une prof de francais au college nous lisait a chaque début de cours une histoire du petit nicolas :) Rien de tel pour donner l'envie de lire!  
 
A+

n°18798611
biboul
Posté le 11-06-2009 à 16:13:49  profilanswer
 

L'école ne m'a pas vraiment influencé, j'aime lire depuis très longtemps.
La seule chose qu'elle m'a apporté, c'est la découverte d'un de mes auteurs préférés (Balzac).


Aller à :
Ajouter une réponse
  FORUM HardWare.fr
  Discussions
  Arts & Lecture

  L'influence de l'école sur votre goût/degoût de la lecture

 

Sujets relatifs
Auto-école 75012[Heroic fantasy] Lecture à vous soumettre
L'ornitottero[HADOPI] -- L'UMP aime-t-il ses jeunes ?
L'illustre ancêtre de la dindeVos styles de lecture: fantastique, roman noir, cape et d'épée...
Roman - L'Oeil Des Cieux, demande de conseilsPlaque induction bloque sur affichage "L"
L'art de passer pour un con@HFRAuto école Marseille ?
Plus de sujets relatifs à : L'influence de l'école sur votre goût/degoût de la lecture


Copyright © 1997-2018 Hardware.fr SARL (Signaler un contenu illicite) / Groupe LDLC / Shop HFR